Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityJust running from the demons in your mind (Ange & Oliver)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Pokémon EV06 : où acheter le Bundle Lot ...
    Voir le deal

    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Oliver Matthew DavisI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Oliver Matthew Davis
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 32
    Lieu de naissance : Montreal, QC (Canada)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans un petit appartement avec le Sergent Patapouf
    Situation sentimentale : célibataire et mal cicatrisé, n'a pas la tête aux histoires d'amour, mais ne contrôle pas son coeur...
    Études & Métiers : assistant prof Arts Plastiques / photographe et peintre à son compte
    Date d'inscription : 12/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Oliver
    Avatar utilisé : Ryan Keating
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Perceval Hoffmann / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'1'' / 185 cm
    Warning : concernant l'histoire d'Oliver : Violence familiale, blessures, tendances auto-destructrices, problèmes d'alimentation, tabagisme, trahison, départ et abandon…
    RPS : 181
    Messages : 2346
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158265-oliver-matthew-davis-ryan-keating#7129397
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166271-oliver-matthew-davis-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158311-meetsachussets-omd-oliver
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t166383-oliver-matthew-davis-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 7 Juin - 4:11
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Just running from the demons in your mind

    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Glass-10 @Ange K. Murray & @Oliver Matthew Davis
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Megaph10 TW : Alcool, tabac, mention de décès et de problèmes de nutrition...
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Calend10 Mardi, 30 mai au soir
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Marker10 Appartement d'Oliver

    Said I'd catch you if you fall (fall)
    And if they laugh, then fuck 'em all (all)
    And then I got you off your knees
    Put you right back on your feet



    Je mentirai pas, je suis un peu perdu dans l'histoire que Ange m'a raconté, mais puisqu'il est dans tous ses états, faut pas tellement s'en étonner. Qui plus est, tout… tout ce qui ce qui touche à Sacha le secoue toujours. Et avec raison. Je ne lui rabâcherai jamais les oreilles pour ça. Suffit de le voir quand il accepte de le mentionner. C'était sa moitié, son tout et maintenant, y'a un pan d'univers qui les séparent. Matériel et immatériel. Ou du moins, c'est la version que j'aime à penser, moi qui n'aie jamais été un grand croyant. C'est pour l'instant, la version que je préfère, qui me conforte le plus en un sens et dont je préfèrerais qu'elle soit vrai. En particulier depuis que je le connais. Savoir qu'il n'est pas constamment tout seul, que celui qui l'a quitté peut veiller sur lui, parfois. Et entre-temps, quand ça prends un interaction de ce côté-ci du rideau invisible, je lui file un coup de main, autant que je le peux. Parce que j'apprécie Ange. Énormément. Pour toutes ses qualités et même pour certains de ses défauts. Mais si deux ébréchés peuvent se côtoyer sans trop de heurts, si je peux faire preuve de douceur et d'affection pour lui lorsqu'il en a besoin, je sais très bien que je ne peux pas lui offrir tout ce qu'il lui faudrait. D'une part, parce que personne ne remplacera son mari, même si certains pourraient le rendre heureux s'il leur laisse - et se laisse - une chance. Tandis que de mon côté, suffit que Jaysaël me passe sous les yeux ou en pensées et ça devient une évidence que je lui appartient encore… Suffisait d'une soirée. Même pas. …y'a suffit que d'un baiser. Et c'est l'évidence que je suis toujours dans ses filets. Et que ce sera toujours comme ça.

    Secouant la tête, je chasse les pensées divergentes, ramassant les photos développées que je comptais afficher sur mon mur de salon où y'en a déjà plusieurs qui s'y trouvent. Plusieurs personnes. Plusieurs souvenirs. Plusieurs époques et moments différents. Une bonne trentaine au moins au total. Et j'ajouterai les autres un autre jour. Les délaissant sur une tablette, hors de portée de la bave du Sergent Patapouf, à qui j'offre d'ailleurs une caresse en me penchant. Secouant ses bajoues, je le préviens :

    - Là, tu restes sage. T'es gentil avec Ange; tu le connais, lui assurais-je, bien que je suis peu certain qu'il me comprenne entièrement.

    Quelques gratouilles supplémentaires et je trouve facilement de quoi détourner son attention, puisque je vais m'occuper de ses bols. Changement d'eau et ajout de moulée. Ça m'étonne d'ailleurs qu'il ne m'aie pas fait signe, mais peut-être est-ce parce que, pour une fois, je n'ai pas trop dépassé l'heure. Attendant mon corbeau d'ami, j'en reste sage, gobant l'une des bouteilles de shake protéiné que Jason s'entête à m'acheter. Il a tout de même un point en affirmant que c'est mieux que de sauter un repas. Et comme ça m'arrive souvent…

    Contenant encore aux lèvres, simple vanille, je récupère les deux bouteilles neuves de vodka et de whisky ayant survécu au party de Kitt, ayant décidé de regarnir mon bar avant cette soirée, histoire d'avoir un plan de secours pour mon voisin si ça venait à manquer. Et pourtant, ce ne sera pas utilisé à cette fin. Il n'y aura pas de boom-boom jusqu'aux petites heures de la nuit, pas des masses de monde à faire chercher leur prénom aux tréfonds de ma cervelle, pas de… mouais. Personne d'autre que mon ami et ses états d'âmes à apaiser. Déposant l'alcool sur la table à café au salon, pour une fois sans tonne de matériel artistique, j'y abandonne également le shake. Jetant un coup d'oeil à mon téléphone pour m'assurer que je n'aie pas manqué un message, mon regard bifurque rapidement vers l'entrée en l'entendant arriver. Allant lui ouvrir la porte, je lui offre un sourire.

    - Hey… le saluais-je doucement. Entre, t'es comme chez toi, lui indiquais-je, me penchant pour crocheter le collier de Sergent pour l'empêcher d'aller s'empêtrer dans les béquilles d'Ange.

    Faisant reculer la bête jusqu'à ce qu'il décide que ce n'est pas un combat dont il a envie, je le vois finalement s'éloigner de son propre chef, allant s'écraser dans son panier avec toute sa délicatesse. Secouant légèrement la tête, je pose à nouveau mon regard sur mon ami, lui ouvrant simplement les bras s'il a besoin.


    Lyrics : Without Me - Halsey



       
    So let's build a bridge, yeah
    From your side to mine
    I'll be the one to cross over
    Just tell me it's not the end of the line

    not the end of the line
    Ange K. MurrayDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ange K. Murray
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : Cork en Irlande
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Belfast (Irlande)
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : chanteur
    Date d'inscription : 02/08/2021
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I could be the monster
    Avatar utilisé : Andy Biersack
    Crédits : Joemaw
    Multicomptes : Neal T. Hood-Spritz
    Description un : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 8dad253506e57c7cc5ef9524de3901b445025789

    Né le 17 Novembre 1995 à Cork (Irlande) • Vie d’enfant à Cork avec ma ‘mère’ de 1995 à 2002 • Vie autour du monde sur les routes avec mon père (chanteur dans un groupe) de 2003 à 2010 • Chanteur assurant les premières parties des concerts de mon père de 2008 à 2010 • Installation à Belfast en 2011 • Membre du Golden Clover en tant que chauffeur de 2011 à 2012 • Mariage avec Sacha le 20 Décembre 2013 • Mort de Sacha dans un accident de la route la nuit du 25 au 26 Décembre 2013 • Plonger dans la déchéance et l’illégalité de 2014 à 2015 • Dispute avec mon père qui est tué d’un coup de feu accidentel le 10 Janvier 2015 • Une année en prison de 2015 à 2016 pour divers délits – pas responsable du meurtre • Profiter autour du monde de fin Janvier 2016 à Décembre 2020 • Sortie de mon premier et seul album en Juin 2020 • Installation à Boston en Janvier 2021 • Découverte de frères et sœurs (famille Malacki) en Juillet 2021 • Acquisition du Queer Lips fin 2021 et décision de rester un an de plus à Boston à cause des dés • Quitte Boston en Décembre 2022 et revient le 31 à cause des dés • A eu des béquilles du 8 avril 2023 au 26 juin 2023 à cause d'une fracture ouverte de la jambe droite lors du TD Garden • Doit suivre de la rééducation jusqu'à fin 2023 • Tombe amoureux de Yohan avec qui je vivrai une intense histoire belle et compliquée qui se soldera par une rupture • A fait une tentative de suicide fin 2023 lors d'une cure de désintoxication • Quitte Boston pour Belfast le 4 avril 2024
    Description deux : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Tumblr_pgv3s5WEkj1reydmg_400

    LOVE
    ◆ Harlem : special one
    ◆ Sacha: dead husband (PNJ)

    FAMILY

    SEX
    ◆ Ares : sexfriend
    ◆ Baer : temptation game
    ◆ Enzo : I'm the demon on his shoulder
    ◆ Nathaniel : met online for sex
    ◆ Salvatore : sex interest

    FRIENDS
    ◆ Caleb : close friend with benefit
    ◆ Eben : friend
    ◆ Florian : dealer, important friend, sexfriend
    ◆ Lukas : music and fun friend
    ◆ Milo : ex lawyer
    ◆ Parker : musical rapprochement
    ◆ Perceval : travel friend
    ◆ Oliver : unique best friend
    ◆ Wes : angel on my shoulder

    HATE
    ◆ Lyssandre : Harlem's brother

    ÉTOILES VAGABONDES
    ◆ Ares
    ◆ Benjamin
    ◆ Landon
    ◆ Nevan
    ◆ Nicola
    ◆ River

    Rencontres Meetsachussets
    ◆ Chelsea
    ◆ Lex
    ◆ Zephyr

    ◆ Yohan : Ex
    Description trois : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 99f782b9c236d3bcab971a8d8f02bd2543e8a4df

    Nombreux tatouages sur la peau dont un lapin sur la cheville fait en Novembre 2021 ■ Piercing au nez, aux oreilles, au labret décalé, à la langue et sur le téton droit ■ Adore les voitures et risquer ma vie à une vitesse folle ■ Vêtements de Sacha dans mon armoire ■ A le doudou de Sacha pour les nuits seuls ■ Porte une alliance à l’annulaire de la main gauche ■ Porte un pendentif composé d’ailes d’ange et de l’alliance de Sacha ■ Joue de la guitare et de la batterie ■ Possède des carnets de composition ■ Sandwich coupé en triangle et plein de Nutella qui sait me remonter le moral ■ Cauchemars récurrents ■ Grand fumeur ■ Addict à l’alcool, en particulier la bière et le whisky ■ Accro à la drogue ■ En cure de désintoxication depuis le 3 avril 2024
    RPS en cours : RPs – 11
    Nathaniel
    Harlem
    Khol
    Ares
    Florian
    Florian
    Enzo
    Landon
    Harlem
    Oliver
    Salvatore

    QnT - 1
    Enzo
    Warning : addictions à la drogue et à l'alcool, violence, mort, vocabulaire grossier, sexe, deuil, autodestruction, trouble alimentaire, rupture, cauchemars, pensées sombres
    RPS : 306
    Messages : 18323
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t137209-ange-k-murray-andy-biersack
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170027-meetsachussets-ak-murray
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t159576-ange-k-murray-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 8 Juin - 17:40
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TW : drogue, alcool, décès, détresse

    Panique prenant vivement aux tripes. Palpitant aux portes de la folie. Passé et présent dans la même boucle. Désagréable réalité. Foutue vérité. L’Ange déraillait. L’Ange perdait pied. Plus rien n’allait droit. Plus rien ne collait. Ça chahutait violemment à l’intérieur de ma tête. Ça cognait douloureusement dans le cœur. Ça frappait fatalement dans l’être. J’avais du mal à reprendre ma respiration perdu dans une ruelle sombre de la ville. Je m’étais réfugié là après l’épisode de la bibliothèque. Après l’avoir vu. LUI. Après avoir été proche de lui. Après l’avoir touché. Après avoir senti son souffle. Après avoir… Oh f*ck. Le tremblement me parcourait. Je m’empressais de fermer les yeux pour retenir ces larmes qui semblaient vouloir se former. J’avais pris la fuite en me réfugiant dans la pénombre et en la laissant m’engloutir. Néanmoins, elle ne m’entraînait pas assez. J’étais là. J’étais trop conscient. Ça tournait tellement dans mon crâne. Je n’avais pas de drogues directement sur moi à l’instant. Je n’avais même pas d’alcool à proximité. Je me sentais tomber. Je me sentais sombrer. Spirale réelle qui me faisait tourner sur moi-même. Douleur superbe qui écorchait encore plus l’Ange aux trop nombreuses cicatrices. Cigarette entre les doigts, je sentais tout mon corps trembler sans parvenir à le gérer. J’avais l’impression que tout échappait douloureusement à mon contrôle. J’avais la sensation de ne plus rien maîtriser du moment. Je n’étais plus maître de mon existence. Je n’étais même plus maître de mon corps. Le haut-le-cœur me traversait sans que rien ne sorte. Ange qui n’avait pas mangé depuis bien trop longtemps. Ange qui avait l’impression d’être charcuté à l’intérieur. Je ne maîtrisais plus rien. Et, putain, je détestais ça. Je haïssais cette réalité. La dernière fois que je n’avais rien contrôlé remontait à… Ça remontait à Sacha sans doute ouais. Ça remontait à une autre vie que je tentais d’effacer de ma tête chaque jour en plongeant dans un monde de déchéances et de folies. Cette peur éveillait les démons. Elle embrasait les mauvais souvenirs. Je me mettais à marcher de long en large dans cette ruelle. Le bruit des béquilles résonnaient à mes oreilles à chaque pas. Ça me donnait envie d’hurler. Le temps s’écoulait alors sans que je n’en ai conscience. Ange qui se mouvait en boucle. Ange qui s’était perdu dans sa propre torture. Le soleil avait lentement laissé sa place à la lune. Les minutes s’étaient transformées en heures. Épuisé, je m’étais laissé tomber en plein milieu de la ruelle dégainant le téléphone pour écrire à l’ancre de mon existence. Oliver. Les messages s’échangeaient. Je n’étais pas certain d’être clair. Je perdais la tête. Je me perdais dans mes propres mots. Je ne savais plus. Qu’importait au fond. Je voulais juste qu’il me sauve. Je désirais simplement qu’il me tire loin du précipice. Loin de cette réalité. Je voulais oublier cette journée. J’avais envie d’effacer ce qui venait d’arriver. Et, pour ça, j’avais besoin de magie. La magie d’Oliver. La magie de l’alcool. La magie de la drogue. La magie du sexe. Les quatre peut-être. Allez savoir… Dans tous les cas, mon meilleur ami pouvait me promettre deux magies : sa présence et l’alcool. Et c’était toujours ça à prendre à l’instant.

    Je m’étais rapidement remis sur pied m’empressant autant que possible de traverser les rues de Boston. Ces foutues béquilles commençaient vraiment à me rendre dingue. J’avais hâte de m’en débarrasser. J’avais hâte de conduire de nouveau. Plus d’une fois, mes prunelles claires s’étaient perdues sur des ruelles sombres ou des bars qui traînaient sur ma route. Plus d’une fois, la tentation avait été présente. Je pouvais rester seul et sombrer dans les substances. Je pouvais m’habituer à ma solitude et me laisser glisser dans la déchéance habituelle pour oublier les événements du jour. Pourtant, je n’osais déroger à ma route. La menace d’Oliver planait au-dessus de mon crâne. Je n’avais pas envie de lui faire faux bond. Je ne voulais guère le décevoir. Alors, après quelques minutes de route, je finissais par me retrouver derrière sa porte à cogner avec ma béquille pour lui annoncer mon arriver. La porte s’ouvrait bien vite et le sourire de mon meilleur ami m’accueillait aussitôt. Son sourire qui savait si bien entraîner le mien. Son sourire qui, aujourd’hui pourtant, ne parvenait pas à déclencher le mien. Je n’arrivais pas à lui retourner ce doux sourire. Il n’y avait qu’une drôle de grimace qui passait sur mon visage lorsque je tentais l’exercice. Ange foutu en l’air. Oliver était ma lumière dans le noir. Il était l’ancre qui m’empêchait de tomber. Néanmoins, aujourd’hui, le noir était trop intense. La chute était trop violente. Même sa présence ne semblait pas pouvoir me sauver. Pas comme ça du moins. Pas si aisément. J’hochais doucement la tête pour le saluer. Je n’étais pas certain de ma voix. Je n’étais plus certain de quoi que ce soit. Je doutais de tout. Oliver m’invitait à entrer et à faire comme chez moi. Après tout, je l’étais plus ou moins ici. Je l’étais à tel point que, parfois, je me disais qu’il pourrait être agréable de vivre avec mon meilleur ami. Ouais, ça pouvait être chouette d’avoir un colocataire… De l’avoir lui comme colocataire. Après tout, nous passions beaucoup de temps chez l’un ou chez l’autre alors ce n’était pas si fou que ça. Ou peut-être que ça. Peut-être que la situation était parfaite comme elle était. Il y avait moins d’attaches comme ça. Il y avait moins d’attentes, moins d’accroches. Je l’observais crocheter le collier de Sergent Patapouf sans rien dire et j’avançais simplement dans l’entrée. Mes prunelles suivaient le chien qui s’écrasait dans son panier avant que mon regard ne croise celui de mon meilleur ami de nouveau. J’étais brisé. J’étais perdu. J’étais noyé. Je me retrouvais en détresse totale. Le percevait-il derrière mes prunelles claires ? Sans doute oui. Il lisait si bien en moi. Oliver ouvrait les bras et je secouais négativement la tête trop incertain. Je n’étais pas calme. Je n’étais pas capable. Le dernier à m’avoir touché était Harlem et je ne savais pas ce que je désirais. Que ça reste ainsi ou qu’un autre contact l’efface ? J’étais paumé. J’avançais dans la pièce pour me laisser tomber dans le canapé. Les béquilles lâchaient à mes côtés, je m’asseyais confortablement renversant ma tête en arrière. Le soupir s’échappait de mes lèvres avant que je ne finisse par regarder autour de moi. Mon regard se posait sur les bouteilles et je grimaçais marmonnant un « C’est tout ce que tu as ? » Ça faisait léger ça. Beaucoup trop léger pour l’Ange en détresse. Comment allait-il pouvoir m’aider à oublier avec si peu ? Je ne m’étais pas arrêté récupérer de la drogue. Je n’avais rien. Il n’y avait rien. Rien de plus que cette faible quantité d’alcool et la présence de mon meilleur ami. Mais, ce soir, je ne savais pas si cela suffirait à réellement m’aider. Mes iris bleues finissaient par se poser sur Oliver et je murmurais « Fais-moi oublier s’il te plaît… » La voix était faible. La supplication était réelle. Je voulais effacer. Je voulais oublier. Je voulais respirer.

    @Oliver Matthew Davis
    Oliver Matthew DavisI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Oliver Matthew Davis
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 32
    Lieu de naissance : Montreal, QC (Canada)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans un petit appartement avec le Sergent Patapouf
    Situation sentimentale : célibataire et mal cicatrisé, n'a pas la tête aux histoires d'amour, mais ne contrôle pas son coeur...
    Études & Métiers : assistant prof Arts Plastiques / photographe et peintre à son compte
    Date d'inscription : 12/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Oliver
    Avatar utilisé : Ryan Keating
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Perceval Hoffmann / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'1'' / 185 cm
    Warning : concernant l'histoire d'Oliver : Violence familiale, blessures, tendances auto-destructrices, problèmes d'alimentation, tabagisme, trahison, départ et abandon…
    RPS : 181
    Messages : 2346
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158265-oliver-matthew-davis-ryan-keating#7129397
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166271-oliver-matthew-davis-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158311-meetsachussets-omd-oliver
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t166383-oliver-matthew-davis-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 10 Juin - 6:01
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Just running from the demons in your mind

    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Glass-10 @Ange K. Murray & @Oliver Matthew Davis
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Megaph10 TW : Alcool, tabac, mention de décès et de problèmes de nutrition...
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Calend10 Mardi, 30 mai au soir
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Marker10 Appartement d'Oliver

    Said I'd catch you if you fall (fall)
    And if they laugh, then fuck 'em all (all)
    And then I got you off your knees
    Put you right back on your feet



    Entendant le bruit de sa béquille contre la porte, je vais ouvrir, une patate poilue et vaguement grondante sur les talons. Simple principe de sa part puisqu'il n'est en rien menaçant lorsqu'il réalise qu'il aura des câlins. Il a une grosse voix pour faire peur lorsqu'il le veut et charge comme un boulet de canon lorsqu'il s'en donne la peine, mais c'est à peu près tout. Et pour éviter qu'il fasse tomber le grand ténébreux qui a déjà assez de soucis comme ça, j'en crochete son collier, le faisant reculer pour permettre à mon ami d'entrer, de faire comme chez lui. Après tout, il l'est ici. Comment ils disent déjà? "Mi casa es su casa"? C'est sensiblement ça avec Ange. Il peut venir me trouver quand il veut, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit et il sait que je lui ouvrirai. La porte et mes bras. Que ce soit simplement parce qu'il n'arrive pas à dormir et n'a pas envie d'être seul ou comme maintenant, alors que sa tête tourne à deux cent à l'heure et qu'il lui est encore arrivé un truc pas possible. S'il flirte très souvent avec le hasard en laissant ses dés le guider, je peux vous assurer que celui-ci lui déballe bien souvent une surprise pour le foutre en vrac! Chose que j'apprécie pas toujours, mais c'est pas comme si on y pouvait quoique ce soit. J'apprécie pas plus quand le hasard s'amuse avec ma pomme, remarquez.

    Sergent regagant son panier avec sa délicatesse habituelle, mon attention est de retour sur Ange et voyant la tête qu'il tire, j'ouvre simplement les bras pour qu'il s'y réfugie s'il en a envie. Pas de questions posées s'il a pas envie de parler plus pour le moment, il le sait. Je n'ai pas besoin de savoir pour être là pour lui. Mais s'il veut le dire, je l'écouterai et essayerai de l'aider.

    Loin de me vexer lorsqu'il secoue la tête, je baisse les bras, le laissant s'installer afin qu'il soit confortable, comme il a envie. Paumé, voilà de quoi il a l'air. Paumé et brisé. Je ne sais pas ce qui s'est passé quand il a croisé ce mec de son passé …mais déjà, j'aime pas le type. Parce qu'il le fout dans cet état, volontairement ou non.

    Les béquilles claquant me ramènent à la réalité et au moment présent, à mon invité et ami dont le regard traîne sur le décor et un rire secoue légèrement mes épaules alors qu'il m'interroge sur les deux bouteilles l'attendant, sagement posées sur la table basse.

    - Non, c'est tout ce que j'ai sorti pour l'instant, corrigeais-je simplement.

    Il y en a plus dans les placards et j'irai chercher si besoin, mais pour l'instant, c'est déjà ça. Et ça m'évite qu'il sature ses veines d'alcool au point que je viennes à me demander si je ne dois pas appeler les urgences. Oh, pour sûr, il a une meilleure résistance que moi à l'alcool, même si je pensais que je m'en tirais pas mal par moment. Sauf que je sais pas encore si c'est une bonne ou une mauvaise chose, à dire vrai. Il s'y noie tellement souvent que son métabolisme s'est en grande partie habitué, mais la raison pour laquelle il le fait me fait toujours un trou au coeur… et malheureusement, je ne peux pas faire grand chose autre que compatir et être présent pour lui lorsqu'il se laisse immerger ou accepte de garder la tête hors de l'eau, hors des substances et de son monde de chimères. Je ne connais rien de sa peine, de son ressenti. Je veux dire, il m'en a parlé, mais entre l'entendre et le vivre, c'est totalement deux mondes…

    Entendant sa supplication, je m'avance. Récupérant une première bouteille, je fais sauter le bouchon avant de la lui tendre, posant un genoux sur le canap près de lui.

    - Tu seras ok si je te touche? Le questionnais-je, rappelant qu'il vient de refuser mes bras, mais aussi qu'il m'a déjà mentionné avoir de la difficulté parfois avec tout ce qui frôle sa peau lorsqu'il est ajeun.


    Lyrics : Without Me - Halsey



       
    So let's build a bridge, yeah
    From your side to mine
    I'll be the one to cross over
    Just tell me it's not the end of the line

    not the end of the line
    Ange K. MurrayDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ange K. Murray
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : Cork en Irlande
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Belfast (Irlande)
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : chanteur
    Date d'inscription : 02/08/2021
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I could be the monster
    Avatar utilisé : Andy Biersack
    Crédits : Joemaw
    Multicomptes : Neal T. Hood-Spritz
    Description un : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 8dad253506e57c7cc5ef9524de3901b445025789

    Né le 17 Novembre 1995 à Cork (Irlande) • Vie d’enfant à Cork avec ma ‘mère’ de 1995 à 2002 • Vie autour du monde sur les routes avec mon père (chanteur dans un groupe) de 2003 à 2010 • Chanteur assurant les premières parties des concerts de mon père de 2008 à 2010 • Installation à Belfast en 2011 • Membre du Golden Clover en tant que chauffeur de 2011 à 2012 • Mariage avec Sacha le 20 Décembre 2013 • Mort de Sacha dans un accident de la route la nuit du 25 au 26 Décembre 2013 • Plonger dans la déchéance et l’illégalité de 2014 à 2015 • Dispute avec mon père qui est tué d’un coup de feu accidentel le 10 Janvier 2015 • Une année en prison de 2015 à 2016 pour divers délits – pas responsable du meurtre • Profiter autour du monde de fin Janvier 2016 à Décembre 2020 • Sortie de mon premier et seul album en Juin 2020 • Installation à Boston en Janvier 2021 • Découverte de frères et sœurs (famille Malacki) en Juillet 2021 • Acquisition du Queer Lips fin 2021 et décision de rester un an de plus à Boston à cause des dés • Quitte Boston en Décembre 2022 et revient le 31 à cause des dés • A eu des béquilles du 8 avril 2023 au 26 juin 2023 à cause d'une fracture ouverte de la jambe droite lors du TD Garden • Doit suivre de la rééducation jusqu'à fin 2023 • Tombe amoureux de Yohan avec qui je vivrai une intense histoire belle et compliquée qui se soldera par une rupture • A fait une tentative de suicide fin 2023 lors d'une cure de désintoxication • Quitte Boston pour Belfast le 4 avril 2024
    Description deux : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Tumblr_pgv3s5WEkj1reydmg_400

    LOVE
    ◆ Harlem : special one
    ◆ Sacha: dead husband (PNJ)

    FAMILY

    SEX
    ◆ Ares : sexfriend
    ◆ Baer : temptation game
    ◆ Enzo : I'm the demon on his shoulder
    ◆ Nathaniel : met online for sex
    ◆ Salvatore : sex interest

    FRIENDS
    ◆ Caleb : close friend with benefit
    ◆ Eben : friend
    ◆ Florian : dealer, important friend, sexfriend
    ◆ Lukas : music and fun friend
    ◆ Milo : ex lawyer
    ◆ Parker : musical rapprochement
    ◆ Perceval : travel friend
    ◆ Oliver : unique best friend
    ◆ Wes : angel on my shoulder

    HATE
    ◆ Lyssandre : Harlem's brother

    ÉTOILES VAGABONDES
    ◆ Ares
    ◆ Benjamin
    ◆ Landon
    ◆ Nevan
    ◆ Nicola
    ◆ River

    Rencontres Meetsachussets
    ◆ Chelsea
    ◆ Lex
    ◆ Zephyr

    ◆ Yohan : Ex
    Description trois : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 99f782b9c236d3bcab971a8d8f02bd2543e8a4df

    Nombreux tatouages sur la peau dont un lapin sur la cheville fait en Novembre 2021 ■ Piercing au nez, aux oreilles, au labret décalé, à la langue et sur le téton droit ■ Adore les voitures et risquer ma vie à une vitesse folle ■ Vêtements de Sacha dans mon armoire ■ A le doudou de Sacha pour les nuits seuls ■ Porte une alliance à l’annulaire de la main gauche ■ Porte un pendentif composé d’ailes d’ange et de l’alliance de Sacha ■ Joue de la guitare et de la batterie ■ Possède des carnets de composition ■ Sandwich coupé en triangle et plein de Nutella qui sait me remonter le moral ■ Cauchemars récurrents ■ Grand fumeur ■ Addict à l’alcool, en particulier la bière et le whisky ■ Accro à la drogue ■ En cure de désintoxication depuis le 3 avril 2024
    RPS en cours : RPs – 11
    Nathaniel
    Harlem
    Khol
    Ares
    Florian
    Florian
    Enzo
    Landon
    Harlem
    Oliver
    Salvatore

    QnT - 1
    Enzo
    Warning : addictions à la drogue et à l'alcool, violence, mort, vocabulaire grossier, sexe, deuil, autodestruction, trouble alimentaire, rupture, cauchemars, pensées sombres
    RPS : 306
    Messages : 18323
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t137209-ange-k-murray-andy-biersack
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170027-meetsachussets-ak-murray
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t159576-ange-k-murray-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 11 Juin - 18:14
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TW : drogue, alcool, décès, détresse

    Passé mangé de plein fouet. Esprit bien trop égaré. J’avais l’impression de nager en eaux troubles sans savoir comment faire pour retrouver un espace où me reposer. Les vagues me renversaient. Elles me faisaient boire la tasse. Encore. Toujours. Trop. Et je m’épuisais pour tenter de rester à la surface. Je m’épuisais à essayer de continuer à respirer. Je m’épuisais pour ne pas m’étouffer. Je m’épuisais pour ne pas me noyer. Bordel, j’avais pourtant juste envie de lâcher prise. Tout stopper. Le rejoindre. Lui. Celui que j’avais tant aimé et que je ne cesserais jamais d’aimer. Celui qui m’avait aimé. Le seul à en être capable sans doute. Ange bien trop amputé pour être de nouveau l’aimé de qui que ce soit. Je voulais arrêter de me battre et le rejoindre. Lui. Le défunt mari que je cherchais depuis des années. Le défunt mari que j’avais tenté de rejoindre tant de fois jouant inlassablement avec le destin sans me soucier des conséquences. Pourtant, ce n’était pas mon jeu qui me conduisait à cette situation aujourd’hui. Ce n’était pas mes dés qui me poussaient dans cette situation. Non, c’était juste ce foutu destin. Ce n’était que ce fichu hasard. Je m’étais retrouvé face à Harlem. Je m’étais retrouvé face à l’ancien meilleur ami de mon défunt mari. Je m’étais retrouvé face à ce garçon avec qui j’avais partagé des ivresses, des baises, des conneries. Ce garçon qui avait été jaloux tant de fois. Ce garçon avec qui j’avais vécu mon deuil sans pour autant le considérer comme autrement que comme quelqu’un qui plongeait avec moi. Juste un acolyte. Simplement un corps aidant. Et aujourd’hui alors ? Que pouvait-il être ? Il était cette piqûre de rappel d’un passé qui ne me quittait guère. Il était ce doux poison aussi enivrant que déchirant. Cette rencontre m’avait bouleversée. Elle m’avait piétiné au point où je me perdais des heures entières dans une même ruelle. Je ne bougeais pas de cet espace sombre. Aussi sombre que mon âme. Aussi sombre que mon histoire. Je restais dans cette ruelle à enchaîner les pas et les cigarettes. Je n’avais aucune drogue sur moi. Je n’étais pas censé en avoir besoin aujourd’hui – enfin, en tout cas, pas avant d’avoir eu le temps de rejoindre le Queer Lips où une partie de mon stock se trouvait. Ce foutu Queer Lips que je ne pouvais pas rejoindre tout de suite. Ange incapable de faire face au monde. Ange pas foutu de se retrouver face aux autres. Les heures s’étaient écoulées. La nuit tombait. Noire elle aussi. Et c’était ce qui me poussait à finir par bouger. Téléphone en main, les messages s’échangeaient avec Oliver. Il était mon ancre dans cet océan dévastateur. Il était mon île au milieu de cette eau qui tentait de m’emporter. Je l’espérais en tout cas alors que le programme se décidait. Ce programme foutrement compliqué à suivre tandis que je déambulais dans les rues de Boston. J’avais été tenté plus d’une fois de changer d’avis. J’avais voulu plus d’une fois rentrer dans un bar pour plonger pleinement dans la déchéance et laisser ma solitude me cueillir comme je l’avais fait si souvent. Rentrer dans un bar, boire, consommer, baiser… C’était si aisé. J’en crevais d’envie. Pourtant, je ne cédais pas à l’appel. Je ne voulais pas décevoir le meilleur ami qui m’attendait. Le meilleur ami que je retrouvais.

    Le sourire d’Oliver m’accueillait. Chaleureux. Agréable. Habituel. Réconfortant. Pourtant, aujourd’hui, ça ne suffisait pas. Ça ne venait pas chasser tout ce noir. Ça ne venait pas m’empêcher de sombrer dans ces eaux. Je ne parvenais même pas à répondre à son sourire comme je le faisais habituellement si naturellement. Je ne parvenais pas à effacer cette douleur dans mon être et cette noirceur dans ma tête. Je ne pouvais que grimacer en offrant un semblant de sourire. Je rentrais chez Oliver, un endroit comme chez moi. Une sorte de maison. Une sorte de refuge. Un refuge que je trouvais encore plus entre les bras de mon meilleur ami. Néanmoins, ce soir, lorsqu’il ouvrait les bras pour m’accueillir, je me contentais de secouer négativement la tête. Le contact était refusé. Je ne me sentais pas de l’accepter. Pas comme ça. Pas après Harlem. Pas maintenant. Je ne voulais pas de la tendresse qu’il savait si bien m’offrir. Je ne voulais pas de cette douceur qu’il me donnait si facilement. Non, je n’en voulais pas. Ça faisait trop mal. Dedans. Dehors. Je ne savais plus. Je préférais fuir allant m’installer dans le canapé. Je m’y laissais tomber sans la moindre dignité. Ange bien trop brisé et déchiqueté. Ange qui n’avait aucune envie de faire semblant. De toute manière, Oliver me connaissait. Il pouvait être témoin de ce mur qui s’effondrait. Il pouvait être témoin de l’impact d’une image du passé sur moi. Les béquilles tombaient au sol et je renversais ma tête en arrière un bref instant. Le soupir ne tardait pas à m’échapper. Je me sentais un peu comme à la maison et ça soulageait un peu l’être. Ça m’empêchait d’avoir envie de courir rejoindre n’importe quel lieu où la drogue viendrait me sauver encore plus. Pour l’instant en tout cas. Mes prunelles tombaient sur les deux bouteilles présentes et j’étais incapable de contenir l’interrogation qui m’échappait. Deux bouteilles n’étaient guère suffisante pour noyer mon cerveau ce soir d’autant plus si je n’avais pas la moindre drogue sur moi ou dans les veines. Le rire d’Oliver résonnait presque aussitôt. Ça ne m’arrachait même pas un sourire comme habituellement. Je ne parvenais plus à sourire. Pas tout de suite. Pas maintenant. Pas après ça. Pas après lui. Hochant doucement la tête, j’étais rassuré de savoir que son stock ne se limitait pas à ça. J’étais rassuré de savoir qu’une partie de ma déchéance pouvait se dérouler ici. Soufflant un « Je crois que tu peux les sortir… », j’avertissais déjà mon meilleur ami de la tournure que pouvait prendre cette soirée. Ange qui voulait s’enivrer. Ange qui voulait tant oublier. Mes iris se posaient d’ailleurs sur mon ancre et le murmure m’échappait. La supplication résonnait d’une voix faible que je ne me permettait d’avoir qu’à ses côtés. Je n’étais jamais ainsi. Il était le seul à me voir comme ça. Si faible. Si vulnérable. Si pitoyable. Il était le seul à voir la façade totalement exploser. Mes prunelles suivaient Oliver qui bougeait. Le bouchon de la bouteille sautait et je l’attrapais quand il me la tendait la portant aussitôt à mes lèvres. Une gorgée avant que mes iris ne se posent sur le genou du meilleur ami posé sur le canapé à mes côtés. Pourquoi ne s’installait-il pas simplement à mes côtés ? Mes sourcils se fronçaient et je n’avais pas le temps de le questionner que la question tombait. Je l’observais un instant avant de porter la bouteille à mes lèvres pour descendre une nouvelle gorgée. Mes iris claires trouvaient les siennes et j’hochais doucement la tête en soufflant « Tout est ok du moment que tu me fais oublier… » Autorisation donnée pour qu’il me touche. Nouvelle demande pour qu’il me fasse oublier. Le « Steuplait... » passait mes lèvres dans un murmure. Il vibrait de détresse. Je n’avais aucune envie de parler ce soir. Je ne voulais pas m’exprimer. Je ne désirais pas me faire comprendre. J’avais juste envie d’effacer. Je désirais simplement oublier. Et, si Oliver n’était pas capable de me conduire à cet oubli, il faudrait que j’aille le chercher ailleurs. Ange qui pensait déjà tant à la drogue. Ange qui avait déjà tant envie d’aller en consommer. Oubli essentiel. Détresse réelle.

    @Oliver Matthew Davis
    Oliver Matthew DavisI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Oliver Matthew Davis
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 32
    Lieu de naissance : Montreal, QC (Canada)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans un petit appartement avec le Sergent Patapouf
    Situation sentimentale : célibataire et mal cicatrisé, n'a pas la tête aux histoires d'amour, mais ne contrôle pas son coeur...
    Études & Métiers : assistant prof Arts Plastiques / photographe et peintre à son compte
    Date d'inscription : 12/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Oliver
    Avatar utilisé : Ryan Keating
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Perceval Hoffmann / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'1'' / 185 cm
    Warning : concernant l'histoire d'Oliver : Violence familiale, blessures, tendances auto-destructrices, problèmes d'alimentation, tabagisme, trahison, départ et abandon…
    RPS : 181
    Messages : 2346
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158265-oliver-matthew-davis-ryan-keating#7129397
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166271-oliver-matthew-davis-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158311-meetsachussets-omd-oliver
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t166383-oliver-matthew-davis-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 20 Juin - 6:03
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Just running from the demons in your mind

    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Glass-10 @Ange K. Murray & @Oliver Matthew Davis
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Megaph10 TW : Alcool, tabac, mention de décès et de problèmes de nutrition...
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Calend10 Mardi, 30 mai au soir
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Marker10 Appartement d'Oliver

    Said I'd catch you if you fall (fall)
    And if they laugh, then fuck 'em all (all)
    And then I got you off your knees
    Put you right back on your feet



    Bouteilles neuves trônant sur la table à café, je me doute qu'il avait idée de décimer la totalité de mon pauvre bar, mais je n'ai pas voulu sortir plus pour le moment. Et, lorsqu'il affirme que je devrais, je ne fais aucun mouvement en ce sens, seul le coin de mes lèvres qui se retrousse légèrement, l'espace d'un instant, lui indiquera que j'ai bien entendu. Et que j'ai choisi de ne pas écouter. J'irai tout de même plus tard si le besoin se fait sentir.

    Pour l'instant, je me contente d'attrapper l'une des fioles, faisant sauter le bouchon avant de la lui tendre. Je ne nous encombre pas de verres, pour la simple raison que je sais que cette bouteille ne survivra pas à la soirée. Et je n'ai pas de problème à boire au même goulot que lui si l'envie me prend de descendre une swig ou deux. Donc, histoire de ne pas me retrouver avec de la vitre cassée par terre à un point ou un autre et risquer de voir Ange se blesser plus qu'il ne l'est déjà, je laisse la vaisselle de côté, préférant faire au plus simple.

    Questionnant mon meilleur ami, je préfère savoir, avant mes prochains mouvements si il sera okay avec la possibilité que je le touche, avec quelques contacts que ce soit de ma part. Après tout, il y a m'a déjà laissé savoir qu'il ne tolérait pas la moindre caresse lorsqu'il est ajeun et a, tout à l'heure, refusé un calin alors que parfois, il vient s'appuyer sans trop de mal.

    J'avoue que je n'ai pas de plan pour l'aider, je ne sais pas ce qui pourrait réellement fonctionner pour atténuer ses pensées. Il a une tendance à plonger dans l'alcool et les substances chimiques, à glisser dans des draps connus et inconnus sans retenu, se laissant tomber sans prendre la peine de vérifier qu'il y aie le moindre filet de sûreté. Et si, jusqu'à une certaine extensions, je peux comprendre l'envie et le ressenti, je sais aussi très bien que je suis loin de pouvoir comparer mes expériences à sa vie. Mais, d'un point de vue extérieur, ce soir, je ne crois pas que ce soit ce dont il a besoin. Pas quand il me lance un "Steuplait…" aussi brisé.

    Alors, mon idée se fait - une première partie au moins - et je me glisse sur le canapé à ses côtés, de travers sur les coussins. Étirant les bras, je ne tente pas de lui retirer son alcool des mains, abaissant simplement la bouteille pour le temps que j'ai besoin qu'il bouge, il pourra bien la reprendre comme un biberon pour majeur ensuite, je ne tenterai pas de m'y opposer. Passant mes mains à sa taille, je l'attire vers moi, dos contre mon ventre, lui permettant de se caller légèrement sans toutefois être incapable de boire. Il peut relever ses deux jambes sur le canapé également, je ne me plaindrai certainement pas de la chose et ça risque même d'être plus confortable pour lui.

    L'arrêtant un instant, je glisse un coussin entre nous deux, sachant très bien qu'on n'est pas plus gros l'un que l'autre et qu'un truc moelleux entre nos os ne sera pas de trop. Sa tête reposant juste un peu plus bas que de mon épaule, je pose mes lèvres à sa tempe, l'une de mes mains glissant à son col pour poser une caresse à son torse tandis que les doigts de l'autre se faufile en douceur entre ses mèches. Douceur chaleureuse, je le couve, apposant des caresses qu'il ne va pas souvent chercher lui-même, mais qui semble l'aider dans des cas où sa tête et son coeur n'en peuvent juste plus. Ne le questionnant pas sur ce qui c'est passé, il sait tout de même qu'il n'a pas à se gêner s'il veut ouvrir les vannes ou s'il préfère laisser le tapis aux vieux tubes de rock qui jouaient déjà doucement sur la stéréo avant avant son arrivée.


    Lyrics : Without Me - Halsey



       
    So let's build a bridge, yeah
    From your side to mine
    I'll be the one to cross over
    Just tell me it's not the end of the line

    not the end of the line
    Ange K. MurrayDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ange K. Murray
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : Cork en Irlande
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Belfast (Irlande)
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : chanteur
    Date d'inscription : 02/08/2021
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I could be the monster
    Avatar utilisé : Andy Biersack
    Crédits : Joemaw
    Multicomptes : Neal T. Hood-Spritz
    Description un : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 8dad253506e57c7cc5ef9524de3901b445025789

    Né le 17 Novembre 1995 à Cork (Irlande) • Vie d’enfant à Cork avec ma ‘mère’ de 1995 à 2002 • Vie autour du monde sur les routes avec mon père (chanteur dans un groupe) de 2003 à 2010 • Chanteur assurant les premières parties des concerts de mon père de 2008 à 2010 • Installation à Belfast en 2011 • Membre du Golden Clover en tant que chauffeur de 2011 à 2012 • Mariage avec Sacha le 20 Décembre 2013 • Mort de Sacha dans un accident de la route la nuit du 25 au 26 Décembre 2013 • Plonger dans la déchéance et l’illégalité de 2014 à 2015 • Dispute avec mon père qui est tué d’un coup de feu accidentel le 10 Janvier 2015 • Une année en prison de 2015 à 2016 pour divers délits – pas responsable du meurtre • Profiter autour du monde de fin Janvier 2016 à Décembre 2020 • Sortie de mon premier et seul album en Juin 2020 • Installation à Boston en Janvier 2021 • Découverte de frères et sœurs (famille Malacki) en Juillet 2021 • Acquisition du Queer Lips fin 2021 et décision de rester un an de plus à Boston à cause des dés • Quitte Boston en Décembre 2022 et revient le 31 à cause des dés • A eu des béquilles du 8 avril 2023 au 26 juin 2023 à cause d'une fracture ouverte de la jambe droite lors du TD Garden • Doit suivre de la rééducation jusqu'à fin 2023 • Tombe amoureux de Yohan avec qui je vivrai une intense histoire belle et compliquée qui se soldera par une rupture • A fait une tentative de suicide fin 2023 lors d'une cure de désintoxication • Quitte Boston pour Belfast le 4 avril 2024
    Description deux : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Tumblr_pgv3s5WEkj1reydmg_400

    LOVE
    ◆ Harlem : special one
    ◆ Sacha: dead husband (PNJ)

    FAMILY

    SEX
    ◆ Ares : sexfriend
    ◆ Baer : temptation game
    ◆ Enzo : I'm the demon on his shoulder
    ◆ Nathaniel : met online for sex
    ◆ Salvatore : sex interest

    FRIENDS
    ◆ Caleb : close friend with benefit
    ◆ Eben : friend
    ◆ Florian : dealer, important friend, sexfriend
    ◆ Lukas : music and fun friend
    ◆ Milo : ex lawyer
    ◆ Parker : musical rapprochement
    ◆ Perceval : travel friend
    ◆ Oliver : unique best friend
    ◆ Wes : angel on my shoulder

    HATE
    ◆ Lyssandre : Harlem's brother

    ÉTOILES VAGABONDES
    ◆ Ares
    ◆ Benjamin
    ◆ Landon
    ◆ Nevan
    ◆ Nicola
    ◆ River

    Rencontres Meetsachussets
    ◆ Chelsea
    ◆ Lex
    ◆ Zephyr

    ◆ Yohan : Ex
    Description trois : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 99f782b9c236d3bcab971a8d8f02bd2543e8a4df

    Nombreux tatouages sur la peau dont un lapin sur la cheville fait en Novembre 2021 ■ Piercing au nez, aux oreilles, au labret décalé, à la langue et sur le téton droit ■ Adore les voitures et risquer ma vie à une vitesse folle ■ Vêtements de Sacha dans mon armoire ■ A le doudou de Sacha pour les nuits seuls ■ Porte une alliance à l’annulaire de la main gauche ■ Porte un pendentif composé d’ailes d’ange et de l’alliance de Sacha ■ Joue de la guitare et de la batterie ■ Possède des carnets de composition ■ Sandwich coupé en triangle et plein de Nutella qui sait me remonter le moral ■ Cauchemars récurrents ■ Grand fumeur ■ Addict à l’alcool, en particulier la bière et le whisky ■ Accro à la drogue ■ En cure de désintoxication depuis le 3 avril 2024
    RPS en cours : RPs – 11
    Nathaniel
    Harlem
    Khol
    Ares
    Florian
    Florian
    Enzo
    Landon
    Harlem
    Oliver
    Salvatore

    QnT - 1
    Enzo
    Warning : addictions à la drogue et à l'alcool, violence, mort, vocabulaire grossier, sexe, deuil, autodestruction, trouble alimentaire, rupture, cauchemars, pensées sombres
    RPS : 306
    Messages : 18323
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t137209-ange-k-murray-andy-biersack
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170027-meetsachussets-ak-murray
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t159576-ange-k-murray-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 10 Juil - 18:32
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TW : drogue, alcool, décès, détresse

    Déchéance désirée. Déchéance repoussée. Malgré la facilité de ce chemin que j’avais tant l’habitude d’emprunter lorsque la tornade faisait rage dans l’être, ce n’était pas celui que je sélectionnais ce soir. Ça aurait pu pourtant. Ça aurait été si simple d’emprunter cette route. Je savais aussi que cela m’aurait réellement aidé. Bien évidemment cela ne m’aurait pas aidé en profondeur. Cela ne le faisait jamais. Mais, cela aurait suffit pour ce soir et les autres soirs. Cela m’aurait suffit pour continuer à survivre. Cette déchéance était suffisante pour me maintenir hors de la noyade. Boire m’empêcher de me laisser emporter par les courants. Consommer des substances me permettait de conserver la tête à la surface que je désirais. Baiser m’aidait à noyer ce qu’il fallait oublier. Le chemin était si fichtrement aisé à prendre. J’avais tant l’habitude de l’emprunter. C’était ma solution de facilité. C’était ma solution salvatrice. Pourtant, ce soir, je choisissais de repousser cette déchéance. Pour le moment en tout cas. Le désir d’y plonger cognait vivement dans mes veines. L’envie de me laisser attraper par ces habitudes frappait réellement l’être. Mais, je laissais de côté ce chemin pour emprunter une toute autre route. Mes pas me guidaient sur ce chemin que je prenais si rarement parce que ça me faisait trop être… Moi. Ça me faisait trop être humain. Ça m’obligeait à trop ressentir. Sur cette route, mon meilleur ami se trouvait là. Oliver était quelque part sur ce chemin sans que cela ne me dérange. Il avait l’habitude de me voir sans le masque. Il avait connaissance de la vulnérabilité de l’être. Et, c’était sans doute pour ça qu’il était plus facile de l’accepter. Oliver avait le pouvoir de me secourir dans ce dédale ou, au moins, de le mettre sur pause quelques heures sans que je n’ai besoin d’envenimer mon corps de substances. Oliver pouvait m’aider dans cette noyade. Il était comme cette île sur laquelle je pouvais me réfugier pour ne pas couler. Il était comme cette île sur laquelle je pouvais m’échouer pour retrouver le courage de plonger dans l’océan agité. Le sourire accueillant de mon meilleur ami apportait déjà une lumière dans ce noir bien trop intense même si je n’étais guère capable d’y réagir comme d’habitude. Ange trop fracassé. Ange trop déchiré. Je rentrais chez lui et je refusais le contact. J’étais bien trop perdu et incertain pour l’accepter. Harlem était le dernier à m’avoir touché quelques heures plus tôt. Je n’étais pas encore prêt à oublier son toucher. Je n’avais pas envie qu’il redevienne simplement ce fantôme de mon passé. Je ne voulais pas que ce ne soit que souvenirs. Je frissonnais à cette réalité qui me déplaisait tant elle m’indiquait déjà mon envie de le revoir. Je préférais ne pas m’y attarder me dirigeant vers le canapé dans lequel je me laissais tomber. Les béquilles s’échouaient au sol et ma tête se renversait en arrière quelques secondes avant que je ne cherche la déchéance. Deux bouteilles d’alcool trônait là et je ne pouvais m’empêcher de faire une remarque sur ce nombre si faible. Le rire d’Oliver m’accrochait à la réalité. Il m’empêchait de replonger dans les pensées me torturant. Sa voix venait me rassurer sur la réalité et je m’empressais de lui répondre pour qu’il soit au courant. J’étais venu ici. J’avais résisté à la folle déchéance, mais je ne résisterais pas au besoin de me bourrer la gueule pour tenter d’effacer tous les événements. Ce n’était sans doute pas le désir de mon meilleur ami. Je le savais. Je le sentais. Il ne bougeait pas pour sortir d’autres bouteilles. Je ne soufflais rien. J’avais juste l’espoir qu’il avait mieux que l’alcool pour m’aider à ne pas sombrer là où je ne voulais pas.

    La supplication finissait par quitter mes lèvres. Je ne la contrôlais pas. Elle m’échappait sans que je ne puisse la taire. Elle glissait entre nous comme une réalité urgente à laquelle mon meilleur ami devait réagir. Je voulais qu’il me fasse oublier. C’était vague. C’était incertain. J’avais envie de tout oublier. Je désirais oublier ce passé qui venait de se raviver dans mon être. Je désirais oublier ce passé d’horreur qui se jouait de nouveau dans mon crâne comme si l’accident venait d’arriver quelques jours plus tôt. Je désirais oublier ces sentiments qui me dévoraient l’être et qui me faisaient si mal. Je voulais oublier le présent qui avait entraîné tout ça. Je voulais oublier qu’Harlem était à Boston. Je voulais oublier à quel point les sentiments s’étaient déchaînés dans mon être en me retrouvant face à lui, contre lui. F*ck it. Je désirais même encore plus que ça. Je voulais le trou noir. Je désirais oublier jusqu’à mon propre prénom. Je ne voulais plus être cet Ange si faible et vulnérable. Je voulais juste être l’Ange qui profitait de l’existence et qui se fichait de tout. Je ne voulais plus être ce gamin qui tremblait alors que l’orage grondait au loin. Je voulais que mon esprit soit divertit au point d’oublier cette tempête qui faisait rage. Ouais, je le voulais tant. J’attrapais la bouteille que mon meilleur ami me tendait la portant à mes lèvres sans perdre un instant. L’oubli pouvait parfaitement venir avec cet alcool miracle ouais. Il manquait deux ingrédients à la déchéance pour qu’elle soit réellement parfaite et je savais qu’il y avait peu de chance que je trouve ces deux ingrédients manquants auprès d’Oli. Je ne trouverais pas la drogue c’était sûr et certain. Quand à la baise… Le doute planait. Encore plus lorsque je voyais que mon meilleur ami ne se trouvait toujours pas à mes côtés. Je n’avais pas le temps de l’interroger sur son absence que l’explication tombait avec l’interrogation. J’hochais la tête sans attendre. Tout était ok ce soir. Tout. Il pouvait me toucher autant qu’il le voulait du moment que l’oubli pointait le bout de son nez. C’était bien tout ce que je désirais. Et, putain, il devait me toucher. Là. Maintenant. La supplication passait mes lèvres. La détresse intense résonnait entre nous. Et, mon meilleur ami finissait par bouger. Il s’installait à mes côtés de travers sur les coussins. Ses mains se posaient sur ma taille m’attirant contre lui. Mon dos se retrouvait contre ce coussin qui reposait sur le ventre de mon meilleur ami. Je grimaçais un bref instant lorsque le chemin sur lequel j’étais entraîné se dessinait. La tendresse… La douceur… C’était là-dedans qu’Oliver m’entraînait et ce n’était pas ce dont j’avais envie pour oublier. Si ? Les pensées se troublaient lorsque les lèvres de mon meilleur ami se déposaient sur ma tempe provoquant le soupir de bien-être. Ce n’était peut-être pas si mal que ça. Une des mains de mon meilleur ami caressait le haut de mon torse tandis que ses doigts glissaient dans mes cheveux. Mes prunelles se fermaient instantanément. L’alcool s’oubliait. Je profitais simplement du contact. J’appréciais ce calme après ma tempête. Je profitais du fond sonore. Jusqu’à ce que finalement le murmure ne m’échappe « Je n’arrive pas à croire qu’il soit là… » Non, je n’arrivais pas à croire qu’Harlem soit à Boston. C’était fou. C’était dingue. C’était irréel. Et, pourtant, c’était si vrai. Il était là. Il m’avait parlé. Il m’avait touché. Je frissonnais à ce souvenir rouvrant soudainement les yeux pour ne pas laisser les images se dessiner dans mes pensées. Portant la bouteille à mes lèvres, j’en avalais une longue gorgée avant de finalement souffler « Je n’ai pas envie de parler de ça… De lui… Pas ce soir en tout cas… Je… Je veux juste tout oublier… Quelques minutes… Quelques heures… » Le désir était soufflé. La situation était posée. Ange qui réclamait son oubli. Ange qui voulait des actions.

    @Oliver Matthew Davis
    Oliver Matthew DavisI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Oliver Matthew Davis
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 32
    Lieu de naissance : Montreal, QC (Canada)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans un petit appartement avec le Sergent Patapouf
    Situation sentimentale : célibataire et mal cicatrisé, n'a pas la tête aux histoires d'amour, mais ne contrôle pas son coeur...
    Études & Métiers : assistant prof Arts Plastiques / photographe et peintre à son compte
    Date d'inscription : 12/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Oliver
    Avatar utilisé : Ryan Keating
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Perceval Hoffmann / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'1'' / 185 cm
    Warning : concernant l'histoire d'Oliver : Violence familiale, blessures, tendances auto-destructrices, problèmes d'alimentation, tabagisme, trahison, départ et abandon…
    RPS : 181
    Messages : 2346
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158265-oliver-matthew-davis-ryan-keating#7129397
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166271-oliver-matthew-davis-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158311-meetsachussets-omd-oliver
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t166383-oliver-matthew-davis-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 3 Aoû - 6:05
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Just running from the demons in your mind

    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Glass-10 @Ange K. Murray & @Oliver Matthew Davis
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Megaph10 TW : Alcool, tabac, mention de décès et de problèmes de nutrition...
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Calend10 Mardi, 30 mai au soir
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Marker10 Appartement d'Oliver

    Said I'd catch you if you fall (fall)
    And if they laugh, then fuck 'em all (all)
    And then I got you off your knees
    Put you right back on your feet



    Un coussin apposé entre nous pour plus de confort, je le laisse s'installer comme il le veut, le guidant à peine pour lui faire comprendre mon idée. Sa précieuse bouteille entre ses doigts ne s'envolera pas, mais au fur des caresses, il semble prêt à l'oublier légèrement, à la flanquer sur le banc de touche pour un instant. Il accepte de se laisser aller, de ne plus penser ou simplement de laisser libre cours à ses pensées justement puisqu'un murmure de sa part se glisse jusqu'à mon oreille.

    C'est possiblement une impression que je connais, à plus ou moins grande échelle. Je ne connais pas le type, mais j'arrive à être assez allumé pour comprendre qu'il retourne la tête et le coeur de mon meilleur ami. C'est une parcelle de son passé qui ressurgit devant lui, lui qui préfère ne pas en parler, l'éviter autant qu'il peut et le noyer sous les diverses substances. Et pourtant, je ne sais pas s'il n'y a pas une minute de sa vie où il ne repense pas à Sacha, à son défunt mari, à sa moitié perdue. Mais ce doit être totalement autre chose de se trouver face à un élément palpable …qui plus est quand c'est une personne avec qui l'on peut interagir. Que ça se passe bien ou non, j'imagine que c'est un choc très difficile à avaler.

    Et comme s'il avait entendu mes pensées ou s'en voulait de m'avoir laissé entendre les siennes, Ange se redresse, calmant ses songes dans une longue rasade d'alcool. Allez savoir si c'est le besoin d'oxygène qui lui a fait arrêter sa noyade, l'a fait reporté à plus tard, mais n'en suis pas à lui demander d'arrêter de lever le coude. En grande partie parce que je sais que c'est une bataille presque perdue d'avance. Je préfère donc conserver mes forces pour plus tard, lorsqu'il s'approchera un peu trop des quantités dangereuses. Il flirte un peu trop avec elles, manquant de se laisser emporter par moment. J'ai de quoi le tirer vers le haut s'il descend trop bas et que je dois appeler les secours, mais ça n'est jamais agréable et le réveil est assez douloureux. Alors entre-temps, je surveille pour qu'il n'y aie pas trop de casse.

    Mes bras l'entourant à nouveau, mes doigts vont, d'une part, flatter sa clavicule passant par le collet de son chandail, de l'autre, allant saluer son ventre en passant par le bas de son haut.

    - Il est pas ici; c'est moi qui est avec toi, là, soufflais-je en le ramenant contre moi, mes lèvres se posant à la jonction de son cou et de son épaule, embrassant sa jugulaire que je sens trembler sous sa peau fine. Il te touchera pas ici et tu peux rester aussi longtemps que tu veux, lui rappellais-je doucement, continuant mes caresses pour tenter de l'apaiser.


    Lyrics : Without Me - Halsey



       
    So let's build a bridge, yeah
    From your side to mine
    I'll be the one to cross over
    Just tell me it's not the end of the line

    not the end of the line
    Ange K. MurrayDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ange K. Murray
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : Cork en Irlande
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Belfast (Irlande)
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : chanteur
    Date d'inscription : 02/08/2021
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I could be the monster
    Avatar utilisé : Andy Biersack
    Crédits : Joemaw
    Multicomptes : Neal T. Hood-Spritz
    Description un : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 8dad253506e57c7cc5ef9524de3901b445025789

    Né le 17 Novembre 1995 à Cork (Irlande) • Vie d’enfant à Cork avec ma ‘mère’ de 1995 à 2002 • Vie autour du monde sur les routes avec mon père (chanteur dans un groupe) de 2003 à 2010 • Chanteur assurant les premières parties des concerts de mon père de 2008 à 2010 • Installation à Belfast en 2011 • Membre du Golden Clover en tant que chauffeur de 2011 à 2012 • Mariage avec Sacha le 20 Décembre 2013 • Mort de Sacha dans un accident de la route la nuit du 25 au 26 Décembre 2013 • Plonger dans la déchéance et l’illégalité de 2014 à 2015 • Dispute avec mon père qui est tué d’un coup de feu accidentel le 10 Janvier 2015 • Une année en prison de 2015 à 2016 pour divers délits – pas responsable du meurtre • Profiter autour du monde de fin Janvier 2016 à Décembre 2020 • Sortie de mon premier et seul album en Juin 2020 • Installation à Boston en Janvier 2021 • Découverte de frères et sœurs (famille Malacki) en Juillet 2021 • Acquisition du Queer Lips fin 2021 et décision de rester un an de plus à Boston à cause des dés • Quitte Boston en Décembre 2022 et revient le 31 à cause des dés • A eu des béquilles du 8 avril 2023 au 26 juin 2023 à cause d'une fracture ouverte de la jambe droite lors du TD Garden • Doit suivre de la rééducation jusqu'à fin 2023 • Tombe amoureux de Yohan avec qui je vivrai une intense histoire belle et compliquée qui se soldera par une rupture • A fait une tentative de suicide fin 2023 lors d'une cure de désintoxication • Quitte Boston pour Belfast le 4 avril 2024
    Description deux : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Tumblr_pgv3s5WEkj1reydmg_400

    LOVE
    ◆ Harlem : special one
    ◆ Sacha: dead husband (PNJ)

    FAMILY

    SEX
    ◆ Ares : sexfriend
    ◆ Baer : temptation game
    ◆ Enzo : I'm the demon on his shoulder
    ◆ Nathaniel : met online for sex
    ◆ Salvatore : sex interest

    FRIENDS
    ◆ Caleb : close friend with benefit
    ◆ Eben : friend
    ◆ Florian : dealer, important friend, sexfriend
    ◆ Lukas : music and fun friend
    ◆ Milo : ex lawyer
    ◆ Parker : musical rapprochement
    ◆ Perceval : travel friend
    ◆ Oliver : unique best friend
    ◆ Wes : angel on my shoulder

    HATE
    ◆ Lyssandre : Harlem's brother

    ÉTOILES VAGABONDES
    ◆ Ares
    ◆ Benjamin
    ◆ Landon
    ◆ Nevan
    ◆ Nicola
    ◆ River

    Rencontres Meetsachussets
    ◆ Chelsea
    ◆ Lex
    ◆ Zephyr

    ◆ Yohan : Ex
    Description trois : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 99f782b9c236d3bcab971a8d8f02bd2543e8a4df

    Nombreux tatouages sur la peau dont un lapin sur la cheville fait en Novembre 2021 ■ Piercing au nez, aux oreilles, au labret décalé, à la langue et sur le téton droit ■ Adore les voitures et risquer ma vie à une vitesse folle ■ Vêtements de Sacha dans mon armoire ■ A le doudou de Sacha pour les nuits seuls ■ Porte une alliance à l’annulaire de la main gauche ■ Porte un pendentif composé d’ailes d’ange et de l’alliance de Sacha ■ Joue de la guitare et de la batterie ■ Possède des carnets de composition ■ Sandwich coupé en triangle et plein de Nutella qui sait me remonter le moral ■ Cauchemars récurrents ■ Grand fumeur ■ Addict à l’alcool, en particulier la bière et le whisky ■ Accro à la drogue ■ En cure de désintoxication depuis le 3 avril 2024
    RPS en cours : RPs – 11
    Nathaniel
    Harlem
    Khol
    Ares
    Florian
    Florian
    Enzo
    Landon
    Harlem
    Oliver
    Salvatore

    QnT - 1
    Enzo
    Warning : addictions à la drogue et à l'alcool, violence, mort, vocabulaire grossier, sexe, deuil, autodestruction, trouble alimentaire, rupture, cauchemars, pensées sombres
    RPS : 306
    Messages : 18323
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t137209-ange-k-murray-andy-biersack
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170027-meetsachussets-ak-murray
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t159576-ange-k-murray-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 14 Aoû - 17:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TW : drogue, sexe, alcool, décès, détresse

    Détresse violente. Peine douloureuse. Je sentais ces émotions négatives gangrener violemment mon être. Je sentais cette douleur me tordre vivement l’être. Je haïssais cette sensation qui se propageait à l’intérieur de mon corps. Je détestais cette détresse si intense que je sentais pulser au-dessus de moi. Le nuage noir était présent et il n’allait pas s’effacer. Il semblait même vouloir s’imposer. F*ck it… Cela faisait si longtemps que je ne m’étais pas senti dans cet état. Cela faisait si longtemps que cette douleur n’avait pas été aussi prenante. Habituellement, j’avalais une quelconque pilule miracle dès les premiers pics de douleur. Je venais la noyer avant même qu’elle n’ait le temps de s’instaurer. Cependant, aujourd’hui, je n’avais pas de drogue sur moi. Je n’avais pas mon remède miracle et elle venait prendre toute la place. Elle venait dominer l’intégralité de mon existence. Il avait suffi de me retrouver face à Harlem pour que tout soit bouleversé. Il avait suffi que je lui parle, que je le touche, que je sois proche de lui et tout semblait voler violemment en éclat. Les bouts de verre écorchaient ma peau. Ça faisait mal. Et je ne savais plus comment gérer. Enfin… Si, je ne le savais que trop bien. J’aurais dû couper mon téléphone et aller m’isoler dans mon monde de substances comme j’en avais tant l’habitude. J’aurais dû simplement aller me noyer sous cette drogue miracle qui me permettait d’endormir la douleur et de stopper les pensées à l’intérieur de ma tête. J’aurais dû simplement plonger dans le quotidien que je menais depuis de si longues années. J’aurais dû me trouver n’importe quelle personne pour obtenir une baise qui m’emmènerait bien loin des préoccupations actuelles. Ouais, j’aurais dû suivre les pas que j’avais tant pris l’habitude de faire quand la douleur cognait à la porte. Pourtant, j’avais pris une direction bien trop différente à l’instant même où j’avais écrit à mon meilleur ami. Il avait tout bouleversé. Il avait tout changé. Les plans ne pouvaient plus être les mêmes. La solitude ne pouvait plus être présente. La déchéance ne pouvait plus m’engloutir. Je ne pouvais pas m’enfuir derrière mon mur et y rester seul avec mes poisons adorés. Je ne pouvais pas. Oliver m’attendait. Et Oliver m’obtenait. Je cédais. Je me rendais chez lui quand bien même j’étais trop incapable d’agir comme je pouvais le faire habituellement. Il n’y avait pas la moindre étincelle de bonheur dans l’être. Il n’y avait pas la moindre bribe de positif dans l’instant. Le sourire ne parvenait même pas à passer sur mes lèvres même lorsque je voyais la lumière colorée de mon existence. J’étais juste là. Bien trop humain. Bien trop brisé. Foutrement trop paumé. Fichtrement trop heurté. Je venais quémander mon oubli. Je le voulais tant. Je le désirais intensément. Je suppliais pour l’obtenir. C’était la seule chose qui pouvait m’aider à passer outre ce moment. C’était la seule échelle que l’on pouvait me tendre tandis que je me retrouvais dans un fossé bien trop profond. L’oubli… Habituellement, il se composait d’alcool, de drogue et de baise. Néanmoins, chez mon meilleur ami, je ne pouvais pas avoir accès à tout ça. Je ne pouvais pas avoir accès à mon oubli de la même manière. L’alcool était présent et livré à ma guise. Cependant, ici, il n’y avait pas de drogue et l’incertitude demeurait pour la baise. Peut-être que je pouvais la demander clairement et l’obtenir. Peut-être ouais. Néanmoins, je ne le faisais pas si clairement. Je quémandais simplement un oubli et Oli’ m’entraînait sur un chemin de douceur. Il m’entraînait dans une tendresse qui me poussait à froncer les sourcils. Ça n’allait pas m’aider ça. Ça n’allait pas me faire oublier. Ça n’allait pas me sauver.

    Pourtant, lorsque ses lèvres se déposaient contre ma tempe, je me mettais à y croire. Juste un peu. Je me mettais à me dire que peut-être ça pouvait m’aider et je me laissais aller à l’instant. Je profitais du calme qu’il m’offrait loin de la tempête qui semblait faire rage. Je profitais des doigts que je sentais sur ma peau, dans mes cheveux. Je profitais de ce qu’il m’offrait. Mais, bien trop vite, les pensées revenaient à l’intérieur de la tête. Je murmurais ma surprise de savoir qu’Harlem était présent à Boston. Et, le simple fait de le mentionner entraîner la tornade de nouveau. Les souvenirs virevoltaient dans mes pensées. Ça n’allait plus de nouveau. Me redressant, je portais la bouteille d’alcool à mes lèvres pour une gorgée qui n’en finissait plus. Le manque d’air se faisait sentir. C’était bien la seule chose qui me poussait à éloigner la bouteille pour marmonner quelques mots. Je faisais savoir à Oliver que je n’avais pas envie de parler, que je voulais juste oublier. Encore et toujours. La même envie était répétée. Les bras d’Oliver m’entouraient de nouveau. Il me ramenait contre lui. Je me laissais faire. Je suivais sagement le mouvement. J’aurais pu refuser. J’aurais pu forcer pour rester ainsi à m’accrocher désespérément à la bouteille d’alcool. Après tout, je savais que l’alcool pouvait m’aider à oublier. Néanmoins, ce soir, Oliver avait-il le pouvoir de m’aider à oublier ? F*ck. Je ne savais plus. Ses doigts glissaient alors sur ma peau. Sur ma clavicule. Sur mon ventre. Les frissons se formaient sur la peau. La douceur dérangeait autant qu’elle plaisait. Le contact apaisait autant qu’il n’était pas assez. Ça ne faisait pas oublier. Ça aidait ouais. Ça calmait. Mais, ça n’effaçait pas les souvenirs et ça n’empêchait pas les pensées de tourner bien trop vite dans la tête. Je hochais doucement la tête aux propos soufflés par mon meilleur ami. Ouais, je savais. Harlem n’était pas ici. Oliver était là. Putain, sur l’instant, je regrettais que Oliver et moi ne puissions pas former un nous. Je regrettais que nous ne puissions pas être un couple. Ça n’arriverait jamais et ça ne me dérangeait pas. Enfin… Sauf là. Sauf un instant. Pendant ces quelques minutes, je le regrettais parce que Oliver était… Il était mon Oliver. Celui qui m’avait vu si souvent sans masque et qui ne fuyait pas. Celui sur qui je pouvais toujours compter. Celui qui savait m’aider. Celui avec qui j’aurai pu me trouver au sein d’une relation saine et foutrement agréable. Mordillant ma lèvre, je fermais les yeux lorsque les lèvres de mon meilleur ami se déposaient à la jonction de mon cou et de mon épaule. Je bougeais à peine lui offrant plus de peau à embrasser, plus d’espace à occuper. Je me détendais lentement. Je me laissais aller contre Oliver oubliant la bouteille entre mes mains. La voix de Oli’ résonnait de nouveau pour me faire savoir des vérités que je connaissais. Harlem ne me toucherait pas ici. Ici où je pouvais rester aussi longtemps que je voulais. Je hochais une nouvelle fois la tête pour prouver que je l’avais entendu même si ma voix ne résonnait pas entre nous. Yeux fermés, j’appréciais simplement les caresses qui continuaient et qui apaisaient l’être. Pourtant, je savais que ce n’était pas assez. La tornade était toujours dans la tête. Les pensées étaient toujours en chaos absolu. Ça faisait toujours bien trop mal. Alors, je finissais par bouger. Je me redressais une nouvelle fois pour prendre une longue gorgée d’alcool. Et, au lieu de revenir contre mon meilleur ami, je bougeais encore plus. Je me redressais encore plus faisant attention à la jambe blessée. Je déposais la bouteille sur la table avant de me retourner vers Oliver. Je venais m’installer à califourchon sur lui retirant l’oreiller placé contre lui. Déposant mes mains sur ses épaules, je me penchais vers lui, vers son visage. Et, prunelles plantées dans les siennes, je murmurais « Et toi… Tu vas me toucher ? » L’interrogation planait. La question était réelle. La réponse était attendue. Je voulais l’oubli et je pouvais peut-être l’obtenir avec une baise. Mais, allais-je obtenir une baise ? Ça je n’en savais rien. C’était à lui de décider. C’était à lui de m’orienter. C’était à lui de me sauver. Ou peut-être qu’il ferait mieux de juste m’ouvrir la porte d’entrée pour me laisser courir après ma déchéance adorée. Cette déchéance qui me sauverait à coup sûr des démons ravageant l’intérieur de mon crâne.

    @Oliver Matthew Davis
    Oliver Matthew DavisI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Oliver Matthew Davis
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 32
    Lieu de naissance : Montreal, QC (Canada)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans un petit appartement avec le Sergent Patapouf
    Situation sentimentale : célibataire et mal cicatrisé, n'a pas la tête aux histoires d'amour, mais ne contrôle pas son coeur...
    Études & Métiers : assistant prof Arts Plastiques / photographe et peintre à son compte
    Date d'inscription : 12/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Oliver
    Avatar utilisé : Ryan Keating
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Perceval Hoffmann / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'1'' / 185 cm
    Warning : concernant l'histoire d'Oliver : Violence familiale, blessures, tendances auto-destructrices, problèmes d'alimentation, tabagisme, trahison, départ et abandon…
    RPS : 181
    Messages : 2346
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158265-oliver-matthew-davis-ryan-keating#7129397
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166271-oliver-matthew-davis-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158311-meetsachussets-omd-oliver
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t166383-oliver-matthew-davis-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 4 Sep - 20:35
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Just running from the demons in your mind

    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Glass-10 @Ange K. Murray & @Oliver Matthew Davis
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Megaph10 TW : Alcool, tabac, mention de décès et de problèmes de nutrition...
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Calend10 Mardi, 30 mai au soir
    Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Marker10 Appartement d'Oliver

    Said I'd catch you if you fall (fall)
    And if they laugh, then fuck 'em all (all)
    And then I got you off your knees
    Put you right back on your feet



    Son dos calé contre mon ventre, mes doigts se perdent dans ses cheveux. Premier baiser à sa tempe, mon museau glisse derrière son oreille jusqu'à poser à nouveau mes lèvres à son cou. Une main à son ventre, j'y glisse des caresses, préférant lui offrir une accalmie pour chasser ses orages, même si ce n'est pas sa méthode habituelle. Oh, je n'ai pas de problème avec son énergie habituelle, qu'on se comprenne, j'apprécie même grandement, mais ce soir, dans son état, je préfères tenter autre chose.

    Alors pourtant qu'il avait penché la tête, semblant se laisser aller à mes actions, accepté d'un hochement mes dires et qu'il semblait se relaxer, je suis surpris de le voir se redresser. Ne cherchant pas à le retenir lorsque je comprends que c'est la bouteille qui l'intéresse, je reste un peu sur le cul en le voyant la déposer sur la table basse. Le suivant du regard, je me suis redressé inconsciemment à mon tour, une main encore présente à son dos, lui laissant un contact sans nécessairement m'en rendre compte. Étonné par ses mouvements, mon regard finit par s'adoucir en comprenant ce qu'il fait, le laissant se poser sur moi comme le truc le plus naturel du monde. On est bien loin passé l'étape où ça pourrait me choquer. La première fois qu'il l'a fait, je suis resté con, mais depuis, les deux on a répêter ce mouvement bien des fois. Puis sa question tombe et le silence se fait entre nous deux, laissant la musique à faible volume emplir la pièce. Une seconde passe, puis deux et le coin de mes lèvres se retrousse.

    Cherchant à le faire pivoter, échanger nos places, je le guide par les hanches pour qu'il s'installe directement sur le canapé tandis que je bouge pour lui laisser la place. Mes doigts descendant le long de sa jambe blessée, je m'assure qu'il est bien installé, lui indiquant muettement que c'est la raison principale de l'échange, que ça lui fasse plaisir ou non.




    Lyrics : Without Me - Halsey



       
    So let's build a bridge, yeah
    From your side to mine
    I'll be the one to cross over
    Just tell me it's not the end of the line

    not the end of the line
    Ange K. MurrayDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ange K. Murray
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : Cork en Irlande
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Belfast (Irlande)
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : chanteur
    Date d'inscription : 02/08/2021
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I could be the monster
    Avatar utilisé : Andy Biersack
    Crédits : Joemaw
    Multicomptes : Neal T. Hood-Spritz
    Description un : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 8dad253506e57c7cc5ef9524de3901b445025789

    Né le 17 Novembre 1995 à Cork (Irlande) • Vie d’enfant à Cork avec ma ‘mère’ de 1995 à 2002 • Vie autour du monde sur les routes avec mon père (chanteur dans un groupe) de 2003 à 2010 • Chanteur assurant les premières parties des concerts de mon père de 2008 à 2010 • Installation à Belfast en 2011 • Membre du Golden Clover en tant que chauffeur de 2011 à 2012 • Mariage avec Sacha le 20 Décembre 2013 • Mort de Sacha dans un accident de la route la nuit du 25 au 26 Décembre 2013 • Plonger dans la déchéance et l’illégalité de 2014 à 2015 • Dispute avec mon père qui est tué d’un coup de feu accidentel le 10 Janvier 2015 • Une année en prison de 2015 à 2016 pour divers délits – pas responsable du meurtre • Profiter autour du monde de fin Janvier 2016 à Décembre 2020 • Sortie de mon premier et seul album en Juin 2020 • Installation à Boston en Janvier 2021 • Découverte de frères et sœurs (famille Malacki) en Juillet 2021 • Acquisition du Queer Lips fin 2021 et décision de rester un an de plus à Boston à cause des dés • Quitte Boston en Décembre 2022 et revient le 31 à cause des dés • A eu des béquilles du 8 avril 2023 au 26 juin 2023 à cause d'une fracture ouverte de la jambe droite lors du TD Garden • Doit suivre de la rééducation jusqu'à fin 2023 • Tombe amoureux de Yohan avec qui je vivrai une intense histoire belle et compliquée qui se soldera par une rupture • A fait une tentative de suicide fin 2023 lors d'une cure de désintoxication • Quitte Boston pour Belfast le 4 avril 2024
    Description deux : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) Tumblr_pgv3s5WEkj1reydmg_400

    LOVE
    ◆ Harlem : special one
    ◆ Sacha: dead husband (PNJ)

    FAMILY

    SEX
    ◆ Ares : sexfriend
    ◆ Baer : temptation game
    ◆ Enzo : I'm the demon on his shoulder
    ◆ Nathaniel : met online for sex
    ◆ Salvatore : sex interest

    FRIENDS
    ◆ Caleb : close friend with benefit
    ◆ Eben : friend
    ◆ Florian : dealer, important friend, sexfriend
    ◆ Lukas : music and fun friend
    ◆ Milo : ex lawyer
    ◆ Parker : musical rapprochement
    ◆ Perceval : travel friend
    ◆ Oliver : unique best friend
    ◆ Wes : angel on my shoulder

    HATE
    ◆ Lyssandre : Harlem's brother

    ÉTOILES VAGABONDES
    ◆ Ares
    ◆ Benjamin
    ◆ Landon
    ◆ Nevan
    ◆ Nicola
    ◆ River

    Rencontres Meetsachussets
    ◆ Chelsea
    ◆ Lex
    ◆ Zephyr

    ◆ Yohan : Ex
    Description trois : Just running from the demons in your mind (Ange & Oliver) 99f782b9c236d3bcab971a8d8f02bd2543e8a4df

    Nombreux tatouages sur la peau dont un lapin sur la cheville fait en Novembre 2021 ■ Piercing au nez, aux oreilles, au labret décalé, à la langue et sur le téton droit ■ Adore les voitures et risquer ma vie à une vitesse folle ■ Vêtements de Sacha dans mon armoire ■ A le doudou de Sacha pour les nuits seuls ■ Porte une alliance à l’annulaire de la main gauche ■ Porte un pendentif composé d’ailes d’ange et de l’alliance de Sacha ■ Joue de la guitare et de la batterie ■ Possède des carnets de composition ■ Sandwich coupé en triangle et plein de Nutella qui sait me remonter le moral ■ Cauchemars récurrents ■ Grand fumeur ■ Addict à l’alcool, en particulier la bière et le whisky ■ Accro à la drogue ■ En cure de désintoxication depuis le 3 avril 2024
    RPS en cours : RPs – 11
    Nathaniel
    Harlem
    Khol
    Ares
    Florian
    Florian
    Enzo
    Landon
    Harlem
    Oliver
    Salvatore

    QnT - 1
    Enzo
    Warning : addictions à la drogue et à l'alcool, violence, mort, vocabulaire grossier, sexe, deuil, autodestruction, trouble alimentaire, rupture, cauchemars, pensées sombres
    RPS : 306
    Messages : 18323
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t137209-ange-k-murray-andy-biersack
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170027-meetsachussets-ak-murray
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t159576-ange-k-murray-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 24 Sep - 17:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TW : drogue, sexe, alcool, décès, détresse

    Douceur peu tolérée. Tendresse généralement évitée. C’était de cette manière que ma vie fonctionnait depuis que mon mari ne se trouvait plus à mes côtés dans le monde des vivants. Je ne parlais pas que de la douceur et de la tendresse dans les moments sexuels. J’en parlais de façon très générale dans la totalité de l’existence. Je fuyais à tout prix tous les gens de tendresse de peur de m’accrocher un peu trop aux personnes qui oseraient en user à mes côtés. Je fuyais cette tendresse parce que je savais à quel point je pouvais me révéler demandeur et à quel point je pouvais en être bien trop addict, fichtrement trop dépendant. C’était un danger bien trop important. Quant à la douceur, elle n’était pas totalement absente de ma vie. Il arrivait que des pics de douceur s’invitent. Néanmoins, je tentais toujours d’éviter cette douceur. Je préférais les gestes directs et peut-être un peu trop brutaux. Je préférais les baises bestiales aux moments intimes au sein desquelles la douceur se dessinait. Là aussi il y avait un risque. Il y avait le risque que je reprenne goût à tous les gestes de douceur au point de ne plus supporter autre chose. Il y avait le risque que la lenteur me plaise attirant alors les attachements et les sentiments. Alors, depuis que j’étais devenu veuf, ces deux notions étaient bien trop absentes de mon quotidien. Enfin… Ce n’était pas tout à fait vrai. Il y avait une exception à tout ces évitements. Il y avait Oliver et ses droits. Oliver pouvait se promener librement sur ces deux chemins sans subir ma colère ou mon rejet. Il pouvait m’entraîner dans ce monde où douceur et tendresse s’entremêlaient sans que je ne cherche à fuir. Il avait le droit de me conduire sur ces sentiers souvent oubliés. Je ne saurais pas vous expliquer pourquoi il avait ces droits exactement. Je ne saurais même pas vous dire comment cela avait pu arriver. Je savais juste que les choses étaient de cette manière et que cela ne me dérangeaient guère. Bien au contraire. Avec mon meilleur ami, ces instants étaient bienvenus. À ses côtés, je me plaisais dans un tel monde. Un monde où j’étais parfaitement conscient que les choses n’iraient jamais plus loin que ce que nous vivions. Oliver et moi ne serions jamais un couple. Nous étions juste… Nous en fait. Oliver et Ange. Ange et Oliver. Mon meilleur ami ne me forçait jamais à aller sur ces chemins et, si je refusais d’y venir, il ne tentait pas d’insister pour me convaincre. Cependant, il ne cessait jamais de m’offrir ces moments. Au fil du temps, Oliver était devenu un refuge dans la tempête de ma vie. Un refuge au sein duquel je me retrouvais à l’instant même après les retrouvailles plus que chaotiques qui avaient eu lieu avec Harlem. Encore une fois, Oli’ m’offrait un refuge. Il me proposait cet espace pour m’empêcher de glisser encore plus loin dans ma consommation si dangereuse. Et, je me laissais avoir. Je glissais sans faire d’histoire sur ce petit sentier éloigné de mon quotidien. Je m’y aventurais malgré ma douleur et mes réserves actuelles. Ange qui voulait tant consommer. Ange qui désirait l’oubli plus que la tendresse et la douceur. Je ne disais rien cependant. Je me laissais aller à la proximité de nos deux corps. J’appréciais sentir ses doigts qui glissaient avec douceur sur mon corps. J’appréciais la sensation de ses lèvres sur ma peau. C’était agréable. C’était reposant. C’était bienvenue. Je me laissais avoir dans cet instant agréable. Malheureusement, l’apaisement n’était pas absolu et l’oubli était aux abonnés absents. Le chaos était là. Déplaisant. Douloureux. Désagréable. Et je ne voulais plus de tout ça.

    Alors, je finissais par bouger refusant de me contenter de si peu. La nécessité d’oubli était si violente et intense. Ce qu’Oliver m’offrait n’allait guère suffire à effacer la douleur qui cognait vivement dans mon être. Il me fallait plus que ces simples instants de tendresse et de douceur trop platonique. Oliver devait m’offrir encore plus que cela. Cependant, j’avais conscience qu’il y avait peu de chance qu’il entreprenne ce chemin de lui-même. Encore plus aujourd’hui après Harlem. Je devais demander ce plus. Je devais aller le chercher. Me redressant lentement, j’appréciais de sentir la main d’Oliver qui demeurait dans mon dos. Son soutien était incontestable. Sa présence demeurait. Son contact réchauffait l’être trop froid. Je portais la bouteille d’alcool à mes lèvres pour descendre une nouvelle gorgée avant de la poser sur la table. J’avais parfaitement conscience que l’alcool n’allait pas être suffisant après l’incident de ce jour. Il n’allait pas être salvateur. L’alcool n’était guère assez puissant pour provoquer le trou noir, surtout au vu de ma capacité à y résister. L’alcool n’était pas assez fort pour me pousser à cet oubli que je désirais tellement. Il me fallait bien plus que ça. La drogue avait le pouvoir d’accomplir ce miracle. Je savais que ces substances toxiques pouvaient parfaitement m’entraîner là où je le désirais. Néanmoins, la drogue était totalement inaccessible tout le temps que je me trouvais chez mon meilleur ami. Au vu de son insistance à me faire venir chez lui, j’étais persuadé que je ne pourrais pas avoir accès à ce chemin avant de nombreuses heures. Il ne me laisserait pas m’échapper pour me détruire comme ça. Aussi, il fallait trouver autre chose d’aussi fort pour parvenir à effacer mes pensées. Il fallait autre chose d’aussi fort pour faire cesser ce douloureux chaos qui résonnait à l’intérieur de mon crâne. L’alcool non. La drogue non. Alors… La baise peut-être. Ouais, me perdre dans un corps à corps pouvait se révéler suffisamment salvateur pour le moment. Je me mettais en action venant m’installer à califourchon sur mon meilleur ami sans la moindre hésitation. Mes mains se déposaient sur ses épaules et la question passait la barrière de mes lèvres sans attendre. À ma demande, le coin de ses lèvres se retroussait attirant enfin un lèger et bref sourire sur mon visage. Ça ne durait pas, mais ça passait quand même. Et, soudainement, Oli’ orchestrait un pivotement. Ses mains sur mes hanches, il me faisait bouger. Je suivais sagement le mouvement jusqu’à me retrouver sur le canapé. Les doigts de mon meilleur ami glissaient le long de ma jambe blessée comme une explication silencieuse de son comportement. J’hochais à peine la tête pour lui signaler que tout allait bien. Je n’avais pas mal à la jambe. J’avais juste mal au cœur. Je n’avais pas mal à l’extérieur. J’étais simplement piétiné à l’intérieur.

    @Oliver Matthew Davis
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum