Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityon stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Cdiscount : -30€ dès 300€ d’achat sur une sélection Apple
    Voir le deal

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 9 Fév - 19:33
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    on stage each night: Fred Astaire, the American dream.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Glass-10 with @Jacob T. Walsh & @Kristofer Vermeer
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Megaph10 warning : none.
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Calend10 09.02.2023 on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Marker10 MNO productions, City Center.

    Recherche comédien entre 25 et 35 ans pour incarner le rôle de la Bête dans le spectacle immersif de la Belle et la Bête du 26 mai au 25 juin suivant. Profil recherché : homme entre 25 et 35 ans, visage et silhouette harmonieuses, taille minimale 175 cm, soprano/mezzo-soprano, dynamique, bonne forme physique, aptitude en danse. Il remplissait les conditions même s’il devait bien reconnaître que l’âge commençait à lui donner des sueurs froides. Allait-il une fois encore rater sa chance ? Etait-il désormais trop tard pour lui ? En suite de la fin de son contrat et de l’absence de nouveau rôle, il s’était senti découragé. Il avait même accepté un travail qu’il avait toujours refusé par le passé mais il fallait bien avoir de quoi se nourrir pour continuer à espérer de trouver le rôle qui lui permettrait de percer enfin aux Etats-Unis s’il y était destiné comme il l’avait longtemps cru. On ne venait pas d’une famille d’artistes sans croire à ses rêves. Il aurait peut-être dû repartir à Los Angeles ou s’installer à New York. Rien ne l’attachait après tout à Boston et Dieu savait qu’il ne s’agissait guère du meilleur endroit pour faire carrière dans le domaine du divertissement. Mais il y avait trouvé des avantages : il avait retrouvé des amis, il pouvait y exercer un job d’enseignant à une faculté réputée, la ville se trouvait au carrefour de multiples productions de la côte Est et du Canada et si Wade ne faisait plus parti de sa vie, ça le rassurait de le savoir dans la même ville. D’autant plus après le braquage qu’ils avaient subi ensemble.

    Il poussa un soupir en passant la porte des bureaux où il avait été convoqué avec une quinzaine de comédiens pour passer quelques essais complémentaires. Cela lui avait réchauffé le coeur de savoir qu’il avait été sélectionné parmi des comédiens bien plus jeunes. Il avait après tout un CV et une expérience dont il n’avait certainement pas à rougir et il bénéficiait de l’expérience et de l’assurance nécessaires pour briller. Est-ce qu’il tenait vraiment à un rôle aussi fugace ? Pas tellement mais cela lui permettrait d’avancer à nouveau un peu, de rappeler son nom et son visage aux bonnes personnes. Il salua de la tête ses concurrents, les uns et les autres se regardant avec autant de défiance que de politesse. Ils n’étaient pas là pour être sympathiques et former de nouvelles amitiés. Ils étaient concurrents après tout. Il ne connaissait aucun des visages qui l’entouraient et qui attendaient, nerveusement ou non leur tour. A l’exception peut-être d’une silhouette qui lui titillait la mémoire. Il se rapprocha de ce dernier et lui tendit la main. “Salut ! Kristofer. On s’est déjà vu quelque part non ?”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 11 Fév - 22:48
    taggercitereditionsupprimeradresse
    A présent dépourvu de son rôle de Johnny Castle, ainsi que de la femme pour laquelle il avait perdu le rôle en question, Jacob questionnait sincèrement son avenir. Devait-il rester à Boston et continuer de se battre pour Love? Sa place était-elle à New-York, où il avait vécu les plus belles années de sa vie ou était-elle dans le West-End? Il doutait sincèrement de la réputation qu’il s’y était fait, à quitter le rôle de ses rêves dans l’espoir vain de retrouver sa petite-amie. Ils devaient bien se moquer de lui en coulisse! Il remerciait chaque soir tous les Dieux, en qui il ne croyait même pas, pour cette chance de vivre son rêve sur les planches et n’oubliait jamais de rappeler au cast à quel point il était reconnaissant. Cela ne l’avait pas empêché de tout plaquer par amour.

    Résultat, ces six derniers mois ont été les plus difficiles de toute sa vie. Loin de sa passion, forcé de garder ses distances avec l’amour de sa vie, et en colocation avec une tante et une cousine plus pénible l’une que l’autre. Tout lui hurlait de mettre les voiles, le plus loin possible de cette maudite ville, mais Jacob ne se sentait pas encore prêt à abandonner totalement l’idée de reconquérir Love. Il ne se le pardonnerait jamais s’il passait à côté d’une chance de construire un nouvel avenir à ses côtés. C’est donc avec cette idée en tête qu’il se rendit à une audition pour la Belle et la Bête. Bien que cela lui donnait l’impression de rétrograder au lieu d’évoluer, il fallait bien gagner sa vie et actuellement, le blond souhaitait simplement retrouver la scène. Il ne pouvait pas se permettre de faire la fine bouche car bientôt, son nom serait complètement oublié dans le milieu.

    Un peu stressé malgré les centaines d’auditions auxquelles il s’était rendu au cours de sa courte vie, il entra dans le bâtiment et grimaça en réalisant qu’ils étaient encore une quinzaine de candidats, sans compter ceux qui étaient sans doute déjà passés. Il offrit un sourire poli malgré tout avant d’aller prendre place sur une chaise. Les yeux sur son texte qu’il relisait pour la énième fois, il les releva lorsqu’un jeune homme s’adressa à lui. Salut. Jacob. Son sourire s’élargit alors qu’il prit sa main pour la serrer. Il se rappelait très bien de lui, pour avoir été son seul concurrent lors d’un casting il y a maintenant plusieurs années. De mémoire, il le suivait même sur meetsa. New-York, il y a un bon paquet d’années. JT ne saurait dire combien exactement, mais il se rappelle qu’à l’époque il était plutôt adepte des petits rôles et celui-ci avait été son premier gros contrat. Tu es sur Boston maintenant? Qui sait, il s’était peut-être perdu ici uniquement pour cette audition.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 12 Fév - 16:09
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    on stage each night: Fred Astaire, the American dream.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Glass-10 with @Jacob T. Walsh & @Kristofer Vermeer
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Megaph10 warning : none.
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Calend10 09.02.2023 on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Marker10 MNO productions, City Center.

    Avoir une mémoire de poisson rouge, c’était ennuyeux quand on était acteur et qu’on avait une solide expérience dans le milieu. Mais pouvait-on lui reprocher d’oublier les noms, les visages de toutes les personnes qu’il était amené à rencontrer ? De casting en soirée mondaine, de salle de sport aux toilettes de bar, tous se fondaient dans une foule de masse indistincte qui l’amenait parfois à des situations incongrues comme en cet instant présent. Jacob. Jacob. Jacob. Son nom résonnait à ses oreilles mais moins que son visage qui visiblement le hantait pour l’avoir ainsi repéré au cœur d’une foule de candidats au physique et à l’ambition concentrés. New York. Le déclic se fit dans sa tête et se répercuta entre ses doigts qui claquèrent pour finir en pistolet. “Mais oui !” Un casting aux termes duquel ils étaient en concurrence et pour lequel le néerlandais avait eu chaud aux fesses déjà. “Comment tu vas ?” Il fronça les sourcils avant qu’un autre souvenir n’émane de lui, celui d’une photographie. “Tu ne bossais pas dans le West End en principe ?” Il le suivait sur Instagram et il lui semblait qu’il tenait un rôle principal dans Grease ou Dirty Dancing, bref un musical qui permettait de mettre en valeur sa silhouette dans un noir des plus seyants.

    Que faisait-il à Boston ? “Je me pose la question chaque jour.” soupira-t-il en s’asseyant à côté de lui, posant un regard vide sur leurs concurrentes. Il suffisait d’un rapide coup d’oeil pour relever que beaucoup d’entre eux ne seraient pas à la hauteur du rôle. Certains semblaient même faire face à leur tout premier casting mais il fallait bien commencer quelque part. Et ces pensées peu amènes, il ne comptait plus le nombre d’artistes qui devaient avoir eu les mêmes à son égard. “J’ai tenté ma chance à LA mais ça n’a pas marché.” Il aurait pu partir à New York, retenter Broadway ou retourner se faire une réputation dans le quartier des théâtres londoniens dont le cœur résonnait encore en lui. Et pourtant, c’était vers Boston qu’il avait porté son attention. Pour une raison particulière. “J’ai décroché un job dans un musical ici mais ils ne m’ont pas renouvelé pour le transfert à Broadway.” Un échec de plus qu’il n’aurait peut-être pas dû partager auprès de la concurrence. Un sourire triste et un soupir laissèrent s’échapper l’autre raison inavouable. “Mon ex habite ici.” Traduction : j’arrive pas à l’oublier même si ça fait trois ans, même si on s’est dit des saloperies et même si aucun de nous deux ne veut avoir l’autre dans sa vie. Et pourtant, ne pas avoir Wade dans sa vie, ça le tue à petit feu.

    Il se secoua, tentant de reprendre ses esprits, même si la mélancolie qui l’avait envahi l’aiderait certainement à revêtir la peau de bête exigée. “Mais toi ? Tu fais quoi dans le coin ?” l’interrogea-t-il, curieux. “A part passer ce casting ?”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 18 Fév - 17:21
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Il n’y avait rien de bien surprenant à croiser une tête déjà connue lors d’un casting. Jacob se souvenait qu’à New-York, il lui arrivait de se retrouver dans la même pièce qu’Harry, Clint ou encore Liam, trois fois sur le même mois dans les périodes où ils enchainaient les castings, jusqu’à décrocher un contrat. Pourtant, il était persuadé de n’avoir croisé qu’une seule fois le brun devant lui. Peut-être qu’ils n’auditionnaient, en principe, pas pour le même style de rôle ou simplement que Kristofer avait quitté New-York bien plus rapidement que Jake. Le blond pensa “ringard “ au geste pistolet que fit l’acteur, mais il se contenta de sourire à cette pensée sans l’émettre à voix haute. Ses potes, et connaissances, étaient plus que limité à Boston et la dernière dont il avait besoin était de se faire un ennemi, concurrent ou non. Il grimaça à l'évocation du West end, où Jacob s’était sincèrement vu briller pour plusieurs années. Londres était plus petit que New-York, plus accueillant aussi, et si ça s’éloignait un peu de son rêve de se produire sur les planches de Broadway chaque soir, ça restait relativement proche de ce dernier. Tant qu’il pouvait vivre de sa passion et donner du plaisir au public, dans un rôle qui lui plaisait, il n’en demandait pas beaucoup plus. A part, peut-être, la présence de sa petite-amie à ses côtés. Yes, j’ai joué Johnny Castle quelque temps. Le comédien confirma avec fierté, sans émettre les raisons derrière son abandon. Abandon qu’il commençait sincèrement à regretter amèrement.

    Il pouffa quand Kris lui dit ne pas savoir ce qu’il faisait ici, même si ça ne lui donnait pas grand espoir d’un jour s’intégrer et se sentir bien à Boston. Cette ville avait-elle si peu à offrir, ou est ce que le problème est que Jacob ne souhaitait pas le voir, trop amer face au passé pour apprécier le présent ? Ah. Désolé. Il ne l’était pas vraiment. Être acteur derrière une caméra ne l’avait jamais intéressé, Jacob vivait pour la scène et ne comprenait pas qu’on puisse réussir au Théâtre en s’essayant un peu à tout. C’est peut-être pour cette raison que Kris en était là aujourd’hui. Lequel? Il n’y en a pas énormément, c’est dommage. Il s'intéressa, curieux de savoir ce qui avait pu se jouer à Boston avant son arrivée. Cela lui donnerait peut-être un peu d’espoir concernant de potentielles futures productions car actuellement, il n’y avait rien de bien folichon. Jacob pourrait s’essayer à rentrer sur NYC régulièrement pour des castings mais il était hors de question d’accorder cette victoire à Love. Il lui avait précédemment promis qu’il n’allait nul part, qu’il ne l’abandonnerait plus pour sa carrière et il comptait bien lui prouver qu’il était sincère, même si la brune avait totalement fermé la porte pour eux.

    Jacob hocha la tête lorsque le brun mentionna son ex, réellement compatissant. Ils étaient deux, comme ça. Deux pauvres types pathétiques, coincés dans une ville où les opportunités étaient rares, pour une relation inexistante. Mon ex habite ici. Il répéta ces mots avec un sourire triste avant de lever les épaules comme si ça lui était égal, lorsqu’il s’agissait du seul élément qui le retenait à Boston. Elle était sur le West End avec moi et a hérité d’une petite sœur à élever ici, après le décès de sa mère. Il résuma brièvement, sans entrer dans les détails de leur relation et des choix qui avaient mis un terme à celle-ci. Bref, j’ai besoin d’une raison de rester parce qu’elle me ferme toutes les portes. Comme ce rôle, par exemple. Ils avaient beau ne rien connaître l’un de l’autre, ils avaient déjà le métier et l’ex en commun. Et puis Jacob avait besoin de se confier, toute oreille attentive était bonne à prendre.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 20 Fév - 19:29
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    on stage each night: Fred Astaire, the American dream.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Glass-10 with @Jacob T. Walsh & @Kristofer Vermeer
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Megaph10 warning : none.
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Calend10 09.02.2023 on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Marker10 MNO productions, City Center.

    Son sourire en coin s’accentua alors qu’il réalisait qu’il avait visé juste et que sa mémoire ne lui faisait pas défaut en dépit de son grand âge selon certaines mauvaises langues. “Ah génial ! Félicitations pour le rôle.” s’enthousiasma-t-il, malgré une légère pointe de jalousie malgré lui. Le West End lui manquait parfois et plus encore ces derniers temps. Il aurait pu tenter à nouveau Londres : rien et moins encore personne ne le retenait à Boston. Il n’avait même plus sa carte verte d’origine. L’occasion aurait été rêvée de repartir au pays et de se refaire une santé, de tourner dans des films et téléfilms locaux, de participer à de nouvelles pièces de théâtre avant-gardistes pour s’en servir comme tremplin vers Londres, puis New York, puis Los Angeles et posséder enfin le succès qu’il méritait. Il pourrait faire à nouveau ce chemin mais pour cela, il aurait dû admettre qu’il avait échoué la première fois et il en était tout simplement hors de question. Son ego ne le supporterait pas. “Une belle expérience.” S’il appréciait la scène new-yorkaise, il existait une ambiance toute particulière dans la capitale britannique qui l’attirait davantage. Il haussa les épaules, l’air de rien. Comme si se faire remercier d’un rôle secondaire n’avait pas grande importance. Au moins, si entre ça et la dispute monumentale avec Wade, il n’avait pas compris qu’il fonçait droit dans un mur, c’est de la rubrique nécrologique qu’il ferait les gros titres. “Ça arrive.” répondit-il philosophe. “Little women, un musical basé sur le livre éponyme. Je jouais Laurie.” Certes, la part belle avait été laissée aux filles du Dr March mais au moins tenait-il le premier rôle masculin. Premier rôle qui avait échu à quelqu’acteur new-yorkais plus frais. “De toute manière, je ne sais pas si j’aurais eu envie de partir à Broadway.” poursuivit-il avec une mauvaise foi flagrante et décomplexé.

    Il glissa ses mains dans les poches et haussa les sourcils face à la réponse miroir de son interlocuteur. L’espace d’un instant, stupidement, il crut qu’il parlait de Wade. Après tout, ce dernier ne s’était pas ouvert sur ses conquêtes et une jalousie mal placée s’empara de son cœur avant que le pronom féminin prononcé ne lui permette de respirer à nouveau. L’histoire trouva un écho des plus désagréables avec sa propre histoire et il ne put s’empêcher de grimacer en secouant la tête d’un air contrit. “Mais ils ont quoi à tout abandonner et laisser derrière eux pour jouer les parents de substitution.” La mauvaise foi de quelqu’un pour qui la famille n’était pas la valeur essentielle se laissait librement aller. Evidemment qu’il s’agissait d’une réaction normale et peut être que Kitt aurait réagi de la même manière si ses parents étaient décédés et que sa petite soeur avait été mineure. Mais ils étaient vivants et elle était majeure. “Elle ne pouvait pas la faire venir à Londres ?” jugea-t-il sans la connaître, ne pouvant s’empêcher de faire un parallèle avec sa précédente et violente dispute avec son ex. “Ça aurait été plus simple.”

    Il grimaça sincèrement en réalisant combien leurs trajectoires, qui se croisaient aujourd’hui à nouveau, étaient sensiblement identiques sur certains points. La porte s’ouvrit et le nom d’un candidat fut appelé. Le néerlandais observa ce dernier se lever et rejoindre l’assistance au regard blasé avant de reprendre la parole. “Ça faisait longtemps que vous étiez ensemble ? Il s’est passé quelque chose ou ses priorités ont juste changé ?” l’interrogea-t-il avant de préciser. “Enfin, si tu veux en parler.” Après tout, ils ne se connaissaient pas vraiment et au vu de sa situation sentimentale actuelle, il était assez mal placé pour donner des conseils. Cela tombait bien cependant, il n’avait pas vraiment l’intention d’en donner.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 13 Mar - 21:29
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Seule une grimace répondit aux félicitations du brun. Jacob était-il fier d’avoir décroché ce rôle dans un premier temps ? Totalement. Il n’avait jamais été aussi heureux que lorsqu’il montait sur les planches du Dominion Theatre pour incarner Johnny Castle, un rôle qui semblait fait sur mesure pour lui - ou l’inverse. Les critiques n’encensaient pas toujours la production, dont le budget n’était pas celui des grands classiques du West End, mais il n’avait lu que très peu de critiques négatives à son sujet. Dans sa tête, Jacob allait jouer ce rôle jusqu’à ce que la pièce disparaisse du West End et se verrait nuit projeté dans une plus grosse production, ou mieux, sur Broadway. Mais il l’avait lâchement abandonné pour des raisons qui lui semblaient presque futiles aujourd’hui. Il aurait dû se douter que le choix de suivre Love à Boston était à faire en mars et non en juillet. Il avait mis trop de temps à se réveiller et il avait tout perdu. Oui, la meilleure pour l’instant. Jacob avait pourtant eu la chance de jouer sur Broadway, dans de petites productions, mais ce n’était pas comparable à ce rôle en or. Les dernières semaines, il avait touché du bout des doigts la perfection lorsque le rôle de bébé avait été attribué à Love, après des mois dans le rôle de Lisa. Ils pouvaient enfin être ensemble en tête d’affiche, briller l’un à côté de l’autre, à part égale. Et elle avait tout abandonné. C’est le rôle principal, non? Il demanda lorsque Kristofer mentionna le rôle qu’il avait joué à Boston et qui lui avait filé entre les doigts une fois transféré sur Broadway. Ah bon? C’est pas le rêve ultime de tout artiste, Broadway? Qui avait envie de rester sur Boston si une telle opportunité se présentait ? L’acteur devait avoir ses raisons et Jake était curieux de les entendre.
    Il se confia rapidement sur les raisons qui le gardaient prisonnier de Boston, ville qu’il commençait sincèrement à détester. Il avait pensé s’habituer, se faire une place ici, mais Jacob ne voyait que les échecs liés à son déménagement et les portes que Love lui claquait au nez. Il eut un rire amer à la réaction de Kitt, se demandant s’il y voyait des points communs avec sa propre (ex) relation. Aucune idée. Jacob ignorait toujours si Love le faisait parce qu’elle avait l’impression de ne pas avoir d’autre choix ou parce que ça lui donnait bonne conscience de jouer à la super-héro et, en l'occurrence, la super-maman. Il restait persuadé que la relation avec sa sœur serait à jamais noircie par les choix qu’elle devait faire afin de prendre soin d’elle. C’est pas à moi qu’il faut poser cette question. Elle ne l’a même pas envisagé alors qu’elle avait enfin un rôle principal. Et lui. Love l’avait lui, elle savait qu’ils seraient deux dans ce merdier, mais elle avait fait le choix de tout plaquer et tout gérer seule, tout en sachant que Jake ne pouvait pas lâcher son rôle à Londres. A ce jour, il ne comprenait toujours pas.  
    Le regard de Jacob se tourna rapidement vers l'homme qui était appelé, gardant un air impassible. Il n'était pas de ceux qui accordait des sourires ou des clins d'œil pour donner un peu de courage aux autres. Dans ce domaine, c’était chacun pour soi et il ne fallait pas penser que ces quelques mots échangés avec le brun, tout aussi paumé que lui, allait l’adoucir. Ils pouvaient continuer la conversation une fois dehors mais lorsqu’ils passeraient la porte de l’auditorium, c’était à celui qui donnerait aux recruteurs ce qu’ils cherchaient. JT reporta son attention sur Kitt à sa question concernant sa relation et soupira. Elle m’a posé un ultimatum et j’ai choisi de conserver ma place dans le West End plutôt que de venir jouer le père de famille ici. Il voulait faire d’elle la mère de ses enfants mais pas avant une bonne dizaine d’années et surtout pas avec un enfant qui n’était pas le leur. J’ai mis quelques mois à comprendre que c’était elle ma priorité et je crois qu’elle ne va jamais me le pardonner. Elle n’avait pas essayé une seule seconde de se mettre à sa place, alors qu’elle avait été à ses côtés pendant huit ans, à le voir travailler comme un acharné pour en arriver là aujourd’hui. Et toi? Quelles sont tes chances de récupérer ton ex? C’était bien pour ça qu’il faisait du sur place dans cette ville maudite, non?
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 29 Mar - 19:56
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    on stage each night: Fred Astaire, the American dream.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Glass-10 with @Jacob T. Walsh & @Kristofer Vermeer
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Megaph10 warning : allusion à de la contrainte sexuelle ; mention de bracage.
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Calend10 09.02.2023 on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Marker10 MNO productions, City Center.

    “Ce n’est que le début.” commenta-t-il alors que son concurrent pour le casting indiquait que son rôle principal dans Dirty Dancing dans le West End était sa meilleure expérience. Il était plutôt bien placé pour le savoir y ayant fait ses armes durant de nombreuses années. Il aspirait cependant à autre chose et il devait bien avouer que le rythme quotidien des musicals n’étaient plus réellement pour lui. Il appréciait évidemment de danser, de chanter et d’interpréter en live mais tenir un rôle pendant un an ou davantage ne l’enthousiasmait plus autant maintenant qu’il avait goûté aux quelques productions hollywoodiennes auxquelles il avait participé. S’il postulait aujourd’hui, c’était davantage pour ne pas s’éloigner de ce milieu et continuait de demeurer dans l’esprit des directeurs de casting. “Oui, enfin le premier rôle masculin. La part belle était évidemment pour les interprètes des soeurs.” Des filles charmantes au demeurant et il avait d’ailleurs gardé contact avec l’interprète de Jo dont il avait été tout particulièrement proche sans la moindre ambiguïté pour une fois. “Peut-être mais je t’avoue que Broadway ne m’a jamais fait pétiller les yeux plus que ça.” concéda-t-il. Sans doute parce que son regard était davantage tourné vers les studios californiens qui, malgré ses efforts et les blessures aux genoux s’étaient obstinément refusés à lui. Mais il était hors de question de lâcher prise. Il en était persuadé au fond de lui-même : il était appelé à devenir une star de cinéma. C’était inscrit dans sa destinée et dans le marc de café d’une diseuse de bonne aventure lors d’une foire lorsqu’il était adolescent. Il était trop exceptionnel pour se contenter d’une carrière minable.

    A priori, ils n’avaient rien en commun : des origines différentes, un physique à l’opposé, des ambitions variées. Mais s’agissant de leur histoire de pseudo amour respectif, il fallait croire qu’ils étaient liés par des ex aux neurones qui avaient du mal à se connecter. Il secoua négativement la tête alors qu’il lui révélait que son ex avait laissé tombé peut être le rôle de sa vie pour tenir celui de mère de substitution sans jamais pouvoir l’être pleinement. Il continuait et continuerait d’en vouloir à Wade même si contrairement à ce que ce dernier imaginait, il ne s’agissait pas uniquement d’une histoire d’ego. Certes, il avait été blessé de s’être fait largué comme une merde alors que pour la première fois de son existence, il s’était pleinement investi dans une relation et s’était laissé piégé par les jeux de l’amour. Mais il en voulait à Wade d’avoir renoncé à son propre rêve alors que des solutions existaient. Tout n’était jamais tout blanc ou tout noir et l’ambitieux néerlandais pourrait être amené à en témoigner devant les tribunaux. “Au moins, elle t’a laissé le choix.” commenta-t-il, amer. Egard que n’avait pas eu la décence d’avoir son ancien petit-ami. “Tu es parvenu à la revoir depuis ?” Se rendait-elle compte du sacrifice que Jacob avait fait pour ses beaux yeux ? Il n’avait peut-être pas réagi immédiatement mais il avait fini par la choisir elle plutôt que sa carrière qui en était à ses balbutiements. Si elle avait eu cette ambition, elle aurait dû comprendre également. Elle aurait dû l’attendre. “Je la connais pas mais elle paraît quand même pas mal égoïste. Elle te demande de choisir entre ton rêve et elle. Et quand tu parviens à faire ton choix pour elle, elle n'est pas encore contente.” Foi de Vermeer.

    Il grimaça furieusement avant de hocher négativement la tête alors que la porte s’ouvrait et se refermait sur un nouveau candidat. Encore deux. “Non, y a peu de chance.” Il haussa les épaules. “On a recommencé à coucher ensemble à mon arrivée à Boston et tout d’un coup, il m’a dégagé à nouveau.” Il secoua négativement la tête. “A croire qu’il a besoin de consulter.” La mauvaise foi était de la partie mais au moins avait-il la possibilité de donner sa version des faits. “On s’est rayé mutuellement de nos vies.” Il avait même hésité à l’unfollower sur meetsa mais y avait renoncé, Wade ne postant que rarement et cela aurait été un geste trop fort malgré la véritable haine qu’il avait ressenti à son encontre pendant un long moment. Malgré lui, malgré leurs disputes, il continuait de compter pour lui. A sens unique sans doute. Douloureusement et malgré lui. “On s’est recroisé dans un braquage.” Il ne put s’empêcher de rire en repensant à ces circonstances malgré leur caractère dramatique. “Il faut au moins un mec armé pour qu’on reste dans la même pièce.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 16 Avr - 18:06
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Jacob hocha la tête positivement avec un sourire amical. C’était sympa de la part de Kristofer de se montrer aussi positif vis-à-vis de sa carrière mais honnêtement, Jake perdait parfois son optimisme légendaire. Il avait toujours su qu’il souhaitait faire carrière sur scène, dans l’univers des comédies musicales, et jusqu’il y a peu, il était persuadé qu’il finirait parmi les plus grands noms. Un jour, on parlerait de lui comme d’une légende sur Broadway. A ce jour, il n’en était plus certain et il s’en voulait car il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Love lui avait, certes, demandé de faire un choix entre elle et son rêve, mais JT avait pris sa décision seul. S’il ne décrochait plus jamais un rôle comme celui de Johnny Castle, c’était entièrement sa faute. Oui, je ne t’imaginais pas vraiment dans le rôle de Meg. Il répondit d’un ton amusé lorsque l’acteur lui précisa qu’il n’avait pu décrocher que le premier rôle masculin. De mémoire, Laurie avait une part importante dans le développement de l’histoire des soeurs March, ce qui rendait son rôle assez intéressant. T’es plutôt plateaux que planches? C’était tout l’inverse pour Jake qui se nourrissait de l’énergie du public, de leurs réactions et applaudissements. Il avait passé quelques castings pour des films mais l’idée était plus de faire connaître son nom et non de diriger sa carrière vers le cinéma. Malheureusement, le théâtre ne connaissait pas le même succès et JT avait pensé qu’il s’agissait d’un passage obligatoire pour percer. Au final, il n’avait jamais signé de contrat et n’essayait plus de le faire, car une carrière au théâtre lui suffisait. Le tout était encore d’obtenir un nouveau rôle.

    Ouai… J’ai pas l’impression d’avoir eu grand chose à dire dans l’histoire mais j’imagine qu’elle m’a laissé le choix. Celui de tout perdre pour élever une gamine, ou celui de la perdre elle. C’était les seules options que la brune lui avait présentées, sans le moindre compromis discutable. Il n’y avait pas eu de juste milieu, aucun effort de parts ou d’autres pour que leur relation survive à cet événement. Jacob s’était surtout sentit pris au piège, condamné à renoncer à l’une des plus belles choses dans sa vie, dans un sens comme dans l’autre. Oui, je l’ai revue à quelques reprises mais ça ne s’est pas super bien passé. Ça avait même été catastrophique. La seule chose positive que Jacob pouvait tirer de leurs conversations était qu’ils n’en étaient pas venus aux cris, ou pire, aux mains. Ce n’était pourtant pas l’envie qui lui manquait de la secouer jusqu’à ce qu’elle retrouve ses esprits. C’est exactement ça. Il aurait fallu que je sois prêt à tout abandonner sur le champ, sans même y réfléchir. Je suis littéralement à ses pieds et ce n’est toujours pas suffisant. Mais ça allait changer, car il n’en pouvait plus de se montrer aussi pathétique pour la divertir. Elle devait bien se foutre de lui !

    Sincèrement curieux de la relation de Kristofer, qui avait quelques points communs avec la sienne, Jacob le questionna sur cet ex dont il parlait avec amertume. Il y avait un goût d’inachevé dans sa voix, que le blond ne pouvait que comprendre. Une girouette. Commenta-t-il avant d’écouter les détails que l’acteur était prêt à partager avec lui. Tu sais pourquoi il a soudainement changé d’avis? C’était encore pire! Jacob ne supporterait pas de perdre Love une deuxième fois, alors qu’il peinait déjà à tenir debout avec une rupture à leur actif. Wow. Intense. Choquant. JT n’alla pas jusqu’à demander comment ils se portaient car le brun n’en plaisanterait pas si l’un d’eux en avait gardé des séquelles. Je te paierais bien pour prétendre à un braquage et nous enfermer avec Love mais je suis à peu près certain qu’on parviendrait à s’entre-tuer. Même avec une arme sur la tempe. Je pense qu’ils ont surtout besoin qu’on leur montre ce qu’ils perdent. J’abandonne les supplications, ça ne fonctionne pas… J’en ai fini d’être son paillasson. Jake ignorait dans quel état d’esprit était son compère mais pour sa part, il avait bien l’intention de s’amuser à partir de maintenant et tout faire pour montrer à Love qu’elle n’était pas aussi indispensable à son existence. C’était faux, mais elle ne détenait pas cette information.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Mai - 17:24
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    on stage each night: Fred Astaire, the American dream.

    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Glass-10 with @Jacob T. Walsh & @Kristofer Vermeer
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Megaph10 warning : aucun.
    on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Calend10 09.02.2023 on stage each night : Fred Astaire, the American dream (Jacob) Marker10 MNO productions, City Center.

    “Hé !” s’offusqua-t-il, le regard rieur. “Le corset m’irait à ravir, n’en doute pas une seule seconde. Même si niveau caractère, je pencherai davantage pour Jo ou Amy.” Il grimaça. “Fonder une famille, très peu pour moi. Par contre, la célébrité et la richesse, je prend.” Il haussa les sourcils d’un air entendu. Certes il ne tentait pas de percer à Hollywood pour l’une ou l’autre de ces choses mais il ne cracherait certainement pas dessus si l’occasion se présentait. Après tout, il avait appris assez jeune ce qu’était la célébrité et il en avait été ivre pendant un moment, provoquant une addiction que toutes les autres avaient rendu bien fades par la suite. Quant à la richesse, l’argent ne faisait pas le bonheur - il en avait été d’ailleurs un exemple flagrant tant durant son enfance ou sa période hollywoodienne - mais il contribuait parfois à l’acheter, au moins partiellement. Il hocha positivement la tête. “Pas que les planches m’ennuient mais…” Il poussa un soupir. “J’ai donné.” Que ce soit dans le cabaret de ses parents, dans le West End ou dans les cours qu’il dispensait à Boston, c’était comme du réchauffé pour le jeune homme qui avait un besoin insatiable de nouveauté et de découverte. Pourquoi habiter un personnage pendant des mois sans pouvoir lui faire découvrir autre chose que les quatre murs d’un théâtre alors qu’il avait la possibilité en l’espace d’autant de temps d’être un chevalier servant défendant bec et ongle sa belle, un gangster qui tire plus vite que son ombre et un cosmonaute prêt à explorer de nouveaux mondes. Le cinéma était l’univers du rêve auquel il appartenait entièrement, il en était persuadé. Il avait tout pour. C’était juste dommage que les studios ne le réalisaient pas encore. “Et toi ? Tu n’as jamais voulu tenter ?”

    Oh combien il comprenait le jeune homme et combien il était définitivement de son côté. Il fallait croire que pour les saltimbanques de leur espèce, l’amour n’avait pas lieu d’être. Et en un sens, il s’y était résolu de son côté. Si ce n’était celui qu’il avait aimé plus que de raison pendant 5 ans et avec lequel il aurait voulu vieillir jusqu’à ce que la mort les sépare ce ne serait personne. Pareil sentiment était parfait pour faire palpiter le coeur des donzelles et vous faire avaler des couleuvres. Mais dans la vraie vie, il n’avait rien à voir avec ce que Kitt ou Jacob incarnait parfois. "Qu'est ce qu'il s'est passé du coup ?" Il grimaça face à sa réponse et ne put s’empêcher de ressentir une certaine animosité à l’égard de son égoïste d’ancienne petite amie par solidarité masculine et de coeur brisé. Comme pour lui même, il n’imaginait pas que la faute puisse reposer sur Jacob : Love était celle à blâmer tout comme Wade l’était. L’un comme l’autre aurait pu tout avoir dans le creux de leur main : la célébrité, l’argent, l’amour. Et ils avaient tout brisé de la plus stupide des manières qui soient. Los Angeles ou Londres n’étaient pas le bout de la civilisation : il y avait des écoles et des activités pour combler les plus jeunes. Qu’avait-il à Boston ? “C’est tellement stupide de sa part. Qu’est ce qu’elle veut de plus ?” Il secoua la tête, poursuivant autant pour lui-même que pour Jacob. “A croire qu’elle ne t’a jamais vraiment aimé.” Dans son esprit, il était impossible d’oublier ou de rejeter la personne qu’on aimait. Sauf à ce que les sentiments n’aient été à sens unique. Il s’y était résolu personnellement. A l’instar de son interlocuteur, il avait fait tout ce qu’il avait pu. C’était ainsi.

    Un nouveau candidat sortit à son tour, aussitôt remplacé par le suivant. Ils étaient de moins en moins nombreux et bientôt sera sans doute le tour de l’un d’entre eux. “Ouais.” répondit-il dans un souffle. Il ne comprenait toujours pas aujourd’hui pourquoi il avait changé d’attitude comme si une mouche l’avait piqué. Kitt avait fini par lui avouer qu’il l’aimait toujours mais cela n’aurait pas dû le surprendre. Il l’avait fait pendant 5 ans avant ; il n’y avait alors pas eu mort d’homme. “Je sais pas. Je n’ai rien dit ou fait qu’il ne savait déjà.” Son sourire se fit pâle alors qu’il haussait les épaules, tentant de ne pas se laisser emporté par la mélancolie de cette seconde rupture qui ne pouvait pas même en avoir le nom. “Je lui ai avoué que je l’aimais toujours un malentendu et il est parti en vrille complet. C’est complètement con.” Il ne précisa pas si ce qui était con était de partir en vrille parce que son amant avouait ses sentiments ou si c’était de continuer à aimer celui qui lui avait brisé le coeur et fêlé l’âme. Il ricana doucement à la remarque de Jacob et grimaça en se remémorant le braquage dont il avait été témoin et victime collatérale. “Ouais, une expérience à vivre pour tout résident américain je suppose. Ca n’a pas duré assez longtemps pour que je réalise vraiment mais depuis je fais toutes mes opérations en ligne. On est jamais trop prudent.” Il lui adressa un clin d’oeil avant de hocher positivement la tête et de lui présenter son poing pour un check. “Bien dit ! C’est eux qui ont le plus à perdre avec des trésors comme nous.” Il rejoignait totalement l’avis de son collègue, ayant enchaîné à nouveau les relations d’un soir les uns avc les autres et ayant bien l’intention de continuer de la sorte jusqu’à ce qu’une MST mette fin à cette spirale infernale. “Je me suis même inscrit à Love is blind pour trouver de nouveaux coups.” Il espérait rajouter des plans cul à son répertoire, si possible masculins pour changer. “On verra ce que ça donne.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 13 Mai - 17:55
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Jacob essaya d’imaginer l’homme face à lui dans un corset, ce qui lui décrocha un sourire amusé. Dans leur métier, il fallait savoir se mettre dans des situations délicates voir complètement ridicules, mais ça ne rendait pas la chose moins drôle. Je t’avoue que j’ai dû le lire quand j’avais une quinzaine d’années, je ne me souviens pas des personnages dans les détails. Jacob n’avait définitivement pas retenu les prénoms qui allaient avec le caractère des quatre filles. Il avait balancé au hasard le premier prénom qui lui était venu à l’esprit en fouillant dans sa mémoire. Je suis à cent-pour-cent avec toi là-dessus. Et pourtant… N’était-il pas là pour fonder cette fameuse famille précisément ? Un peu à contre-coeur, certes, mais n’empêche. Jacob était prêt à se ranger dans ce style de vie pour la femme qu’il aimait. Il pouvait bien troquer ses soirées post-show (pour tant est que show il y aie) pour des soirées à la maison en sa compagnie, avec Rosalia qui dormait profondément dans la pièce d’à côté. Il n’y a cependant que pour elle que son avis sur la question pourrait bien changer car dans l’absolu, l’acteur ne rêvait pas d’une vie de famille mais plutôt d’une vie sous les feux des projecteurs. Je vois. Il répondit distraitement, alors qu’en réalité il ne voyait pas du tout. Pour Jacob, se retrouver derrière une caméra à jouer encore et encore la même scène jusqu’à avoir la prise parfaite n’avait rien d’excitant. Il n’y avait pas le risque de se planter, celui-là même qu’il encourt chaque fois qu’il montait sur scène. Se tromper dans une phrase, un pas, pouvait changer toute la dynamique pour le reste de la troupe alors qu’au cinéma, on pouvait échouer et recommencer, c’était normal de ne pas être parfait dès le premier coup. J’ai fait quelques castings il y a quelques années mais c’était plus pour faire connaître mon nom que par réelle envie de me retrouver sur un tournage. Le but avait été d’avoir la chance d’être sélectionné pour un blockbuster, pour ensuite avoir le luxe de choisir les rôles qu’on lui proposerait au théâtre. En fin de compte, Jacob n’avait jamais eu cette opportunité et cela ne l’avait pas empêché de se voir offrir le rôle de ses rêves. A moins de s’intéresser au West end, personne ne connaissait son nom, mais ça lui était bien égal. Il ne rêvait pas d’avoir son étoile sur Hollywood boulevard, seulement de pouvoir vivre de sa passion.
    Il ignorait comment ils étaient parvenus, en quelques minutes à peine, à parler de choses aussi sérieuses que leurs ruptures respectives mais ça le soulageait d’une certaine façon de pouvoir se confier. Les chances qu’ils revoient Kristofer étaient maigres, ils n’étaient pas destinés à devenir amis, Jacob pouvait donc s’exprimer librement. Il avait, en plus, l’impression que le brun était dans une position parfaite pour le comprendre et l’approuver et c’est exactement ce dont il avait besoin; quelqu’un qui se range de son côté. Bien sûr, l’acteur hollywoodien n’avait pas tous les tenants et aboutissants mais Jacob lui fournissait l’histoire dans ses grandes lignes, ce qui était plus que suffisant pour tirer les bonnes conclusions. Semblables aux siennes en tout cas. Je ne suis toujours pas certain d’avoir compris ce qu’il s’est passé. Mais elle semble avoir tourné la page assez facilement, comme si ces huit dernières années n’avaient pas existé. Ça le rendait malade à chaque fois qu’il y pensait. Et les paroles de Kitt furent comme une plaque en plein visage. C’était, aussi, la conclusion que Jacob avait tiré de ses brèves conversations avec son ex petite-amie et il ne s’était pas gardé de la confronter à ce sujet. Cependant, ça rendait cette réalité bien plus… réelle de voir une personne extérieure à leur couple en arriver au même constat. Il en avait la nausée. Je ne sais pas ce qu’elle veut de plus. Mais elle n’aura plus rien à présent. Dit-il avec conviction. JT n’avait pas le choix, il allait devoir essayer de tourner la page ou, au minimum, prétendre le faire. Love allait voir à quel point l’indifférence était cruelle, il ne serait plus le seul à souffrir.
    Il ne pouvait s’empêcher de dresser la liste des similitudes entre le couple de Kristofer et le sien, ce qui plaçait le brun dans la position d’allié à présent. Pas une fois que l’un d’eux passerait la porte de la salle d’audition, mais dans l'immédiat il l’était. Il s’est servi de toi. Peut-être que l’homme en question avait vu l’opportunité de retrouver les courbes de son ex petit-ami, ce qu'on pouvait difficilement lui reprocher. Kristofer était plutôt bien foutu et devait en avoir dans le pantalon. Mais en sachant les sentiments qu’il nourrissait à l’égard de son ex, c’était cruel de se servir de lui pour quelques parties de jambes en l’air. Je me demande s’ils y prennent plaisir, à nous voir à leurs mercis. A cœurs ouverts, prêts à tout donner pour ne rien recevoir en retour - ou très peu dans le cas du brun. Je vais peut-être commencé à faire pareil. C’est triste que ça devienne quelque chose de banal. Jacob ne souhaitait jamais se retrouver avec une arme braquée sur lui, même si ce n’était que pour l’effrayer. Il tendit le point pour lui faire un check et sourit de manière amusée. Décidément, cet homme lui ressemblait beaucoup. On se comprend bien toi et moi. Il ajouta dans un sourire avant de pousser un léger soupir. C’était un peu triste de se comprendre sur des choses aussi tristes mais c’était bon de ne pas se savoir seul. C’est quoi ça ? Il n’en avait pas entendu parler. Jake fût tenté de préciser qu’ils pouvaient, aussi, sortir d’ici et s’envoyer en l’air mais il s’en abstenu. Aussi appétissant puisse être son compère, il avait pour l’instant plus besoin d’amis que d’autre chose, ayant déjà deux petits noms pour remplir ces fonctions. C’est à ce moment-là que le nom de Kristofer fût appelé pour le casting. Bonne merde. Il souffla, à moitié sincère, parce qu’il avait besoin de ce rôle et espérait de ce fait que l’artiste échoue.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum