Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityThe Beautiful People (Williana ch.1)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -40%
    -40% sur le Pack Gaming Mario PDP Manette filaire + ...
    Voir le deal
    29.99 €

    The Beautiful People (Williana ch.1)
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un :
    The Beautiful People (Williana ch.1) 5PoHBm2
    The Beautiful People (Williana ch.1) 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01The Beautiful People (Williana ch.1) Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    The Beautiful People (Williana ch.1) 5PoHBm2
    The Beautiful People (Williana ch.1) Gj7EEJtThe Beautiful People (Williana ch.1) Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 124
    Messages : 1610
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 29 Mar - 7:45
    taggercitereditionsupprimeradresse
    The Beautiful People
    Milana and William
    tw ✧ none  




    Sur son trente-et-un, William accompagnait ce soir quelques collègues de travail pour célébrer le premier cas complété de la plus récente recrue de leur équipe d’enquête au FBI, au somptueux bar du Sapphire. Le petit groupe de cinq hommes et deux femmes étaient attablés depuis plusieurs heures déjà, suffisamment pour que le fêté commence à prendre ses aises et à profiter de l’attention qui se tournait vers lui afin de raconter de multiples anecdotes sur sa vie personnelle.

    Rendu à sa troisième pinte, Bennett écoutait avec une attention polie et un sourire en coin, pas réellement ennuyé, mais pas réellement investi non plus dans ce qu’il considérait être une scène un peu banale. Ce qui donnait forcément le temps à son esprit de dériver vers ses propres soucis personnels qui, eux n’avaient absolument rien d’anodins.

    Parce qu’en plus d’être un agent du FBI, il possédait sa propre infrastructure d’évasion fiscale, enregistrée dans le paradisiaque Delaware… Que le plus gros client de cette firme ‘d’investissement’ était un criminel qui se servait de son expertise pour blanchir la majorité des profits de ses entreprises. Et que William était persuadé que ce dernier s’apprêtait à rompre leur lien d’affaire. Dans le sang, ou non.

    Il cherchait donc, depuis quelques mois déjà, une façon d’étendre son réseau. De faire entrer la fortune de gens de d’autres horizons dans son giron. La diversification, c’est la clé, après tout.

    Seul hic ? Même s’il était persuadé d’être le meilleur de son art, il était loin d’être le seul à courir après les pécules des plus nantis. Et son genre de business n’avait pas exactement le profil de celles que l’on pouvait promouvoir sur un billboard géant au centre-ville…

    C’est en ressassant pour une énième fois cette énigme qu’il se retrouva une quatrième fois au bar, commandant distraitement une pinte bien trop chère de la nouvelle IPA des Founders. Et tandis qu’il patientait et rajustait machinalement son nœud de cravate, son regard se posa sur une jeune femme à sa droite. Quelque chose dans ses traits ralluma une section de sa mémoire, qui se mit à fouiller avec frénésie afin de fournir à William une explication de pourquoi elle lui semblait familière.

    Éventuellement, elle s’aperçut de sa présence dans le processus. Il esquissa un bref sourire, avant d’ouvrir la bouche.

    «Bonsoir. Pardonnez-moi, je ne sais pas pourquoi, mais vous me rappelez la participante d’une série télé que je n’ai même pas regardée. »

    À sa défense, il n’écoutait pratiquement jamais la télévision. Il consommait avidement énormément de journaux de nouvelles, cependant, de sorte qu’il glanait à droite et à gauche beaucoup d’informations sur les tendances populaires en tout genre.

    «Êtes-vous célèbre ? Devrais-je vous demander votre autographe. »

    À cet instant précis, il ne savait exactement pourquoi, il senti que les pièces d’un puzzle qui le tiraillait depuis bien longtemps se mettaient finalement en place.



       
    @Milana Calloway


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum