Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilitylevitating - ft stella - Page 2
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -45%
    WHIRLPOOL OWFC3C26X – Lave-vaisselle pose libre ...
    Voir le deal
    339 €

    levitating - ft stella
    Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant
    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (elle/iel)
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 F4f9dfbd209aae854534b53f6239403d
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : wastedyouthcorner
    Multicomptes : aucun
    Description un :
    levitating - ft stella - Page 2 3002663f3de6cac8aa73f83e6fe3f842
    MADDOX GARDNER
    » caractère + sauvage - imprudente + sociale - obstinée + sensible - menteuse + tendre - irresponsable + charmeuse - chaotique
    « la base - née à boston - famille dysfonctionnelle de sept enfants - dans la galère depuis toujours - parents inutiles et toxico - vit sur un bateau - passionnée de littérature - uc

    les gardners | hazel, kara, enzio & samuel[/b][/color] - une fratrie soudée dans la galère.
    the important ones | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote, ce lui que tu suis et entraîne dans tes soirées [size=8]prénom - lien,
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 14
    Messages : 145
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Avr - 9:34
    taggercitereditionsupprimeradresse

    la playlist s'enchaine, la température s'élève. tu passes de partenaire en partenaire. l'effet de l'alcool qui se diffuse dans tes veines et engourdi lentement tes sensations. ton esprit qui s'anesthésie au rythme des vibrations des basses, enivrée par l'attention que ces inconnus te donnent. tu ne peux te suffire d'un seul : un choix illusoire quand aucun d'entre eux n'arrive à la cheville de ta seule convoitise qui trône fièrement à quelques mètres de là. ils passent leurs mains le long de ta nuque, leurs doigts enroulés dans tes boucles. vos corps qui se collent, vos lèvres qui se frôlent. des mouvements que tu connais par cœur, que tu récites dans une narcose familière. pourtant, quand tu ouvres tes perles embrumées, c'est pour l'observer au loin dans cette prison de verre, ton astre céleste, t'assurant qu'elle ne t'oublie pas, qu'elle veille sur toi dans cette provocation dangereuse que tu lui offres. elle, occupée par ses passants. elle, qui exhibe un rire pour un autre type. et plus tu remarques cet habitué captiver l'attention de la tienne, plus tu plonges dans ces ondulations pour paralyser les battements dans ta poitrine. l'un des adonis te glisse quelques mots à l'oreille dans un accent que tu n'arriverais à situer. je peux t'offrir un verre ? tu acquiesces à ses paroles et il t'attrape par la main pour te guider hors de cette foule, sortant vainqueur de cette lutte animale pour ton affection. tu reprends ton souffle enfin, suffoquant de cet océan de chair. la tête qui tourne quelques instants du manque d'air et de la liqueur dans ton sang. tes boucles qui se collent contre ton front humide, transpiration qui perle sur tes tempes. tu passes tes doigts dans ta crinière pour tenter de l'arranger avant de retourner au bar. un coude posé sur le comptoir, une main pour soutenir ta tête qui s'alourdie alors qu'un bras s'installe sur tes épaules, celui de ta conquête. tu n'y prêtes aucun attention, juste impatiente que ta louve arrive jusqu'à toi. "j'peux avoir un autre verre, s'il te plait ? sur la carte de..." tu pointes la créature à tes côtés, son nom t'a déjà échappé.
    Stella VargasFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : city center with basile
    Situation sentimentale : single
    Études & Métiers : nephilim barmaid
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : naé, she/her
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 5ecd38bbc8d4bb10bb1d807b0a043f36
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : goldanthem (ava), pick wick (icon)
    Multicomptes : Aucun
    Description un :
    ❝ tendre poésie menée sur les civières de l'agonie. symphonie du corps qui s'asphyxie. la danse supplie, douleur étrille. silhouette de papier que l'art a déchiré. démembrés, les morceaux du cœur atrophié.
    RPS en cours :
    Warning : addiction, alcool, drogues, mention d'un état dépressif, sexe, violence verbale, vulgarité
    RPS : 33
    Messages : 763
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Avr - 19:12
    taggercitereditionsupprimeradresse




    Ces chants délétères, la muse ne les entendait plus. Ils vibraient dans ces êtres de chairs, mais lui laissaient l'âme amère. Une saveur particulière envenimait ses veines et consumait son coeur de pierre, l'amenant lentement au bord d'une falaise. Ici-bas, d'innombrables ténèbres et une odeur familière qui se révélèrent. L'écho des enfers dans lesquels rugissait la chimère. Petite fille contemplait la sorcière par la simple fenêtre. Un murmure au bout des lèvres, elle tomba, tendant les bras vers l'étrangère. A terre, les cendres d'un myocarde flambé, en fumée, tandis qu'elle admirait les courbes morcelées du corps apprivoisé. Les boucles nacrées voltigeant, emprisonnées sous la main d'un géant et, déjà ses pupilles crevant d'envie, fuyant vers des traits moins attrayants, moins menaçants. Nymphe dont le sourire hypnotisait, Zia qu'ils l'appelaient. Sirène à la mélodie de jais, à qui les éphèbes ne refusaient jamais, tomba de sa tour, sur ce regard de velours. Sa déesse était revenue d'entre les corps, d'entre les morts. L'éclat de sa colère éclaira ses ébènes, reflétant une tornade passagère essoufflant sa haine. Un pincement dans la poitrine comme une fissure dans la cime, trahissait le manque, indélébile. Elle était envoûtée par la sauvagerie de sa beauté. Les bribes d'un souvenir qu'ils lui avaient laissé. Les ondulations écrasées, cette peau naturellement sucrée à laquelle elle avait déjà goûté attaquée par la chaleur et l'humidité. Le miel de sa pulpe s'était évaporé, alors qu'elle fixait obstinément ses lippes rosées. Puis elle haussa les sourcils, dévisageant ce bras lourd, endolori, s'enrouler autour de ses épaules comme si elle lui était acquise. Elle la défia dangereusement. Vire-moi ça de là. Louve montrant les dents, lui servant ce nectar qu'elle aimait tant. Elle ne négociait plus, arrêtait l'jeu brutalement parce que si elle n'obéissait pas, ensemble elles ne rentreraient pas. « Ca ferme dans un quart d'heure. » Mots tranchants lancés au prince charmant. Ne la regardait pas, encaissant l'argent pendant que la foule se libérait, s'espaçait, laissant entrevoir les formes illusoires trônant sur ces murs de béton blanc. « Tu pars ou tu restes ? » Balancé à l'arrachée. Le souffle en apnée, le sang bouillonnant, les billes enfin posées sur sa lionne au caractère d'acier. Jalousie acide, possessivité excessive se glissant dans toutes ses fibres.

    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (elle/iel)
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 F4f9dfbd209aae854534b53f6239403d
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : wastedyouthcorner
    Multicomptes : aucun
    Description un :
    levitating - ft stella - Page 2 3002663f3de6cac8aa73f83e6fe3f842
    MADDOX GARDNER
    » caractère + sauvage - imprudente + sociale - obstinée + sensible - menteuse + tendre - irresponsable + charmeuse - chaotique
    « la base - née à boston - famille dysfonctionnelle de sept enfants - dans la galère depuis toujours - parents inutiles et toxico - vit sur un bateau - passionnée de littérature - uc

    les gardners | hazel, kara, enzio & samuel[/b][/color] - une fratrie soudée dans la galère.
    the important ones | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote, ce lui que tu suis et entraîne dans tes soirées [size=8]prénom - lien,
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 14
    Messages : 145
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 5 Avr - 8:56
    taggercitereditionsupprimeradresse

    l'euphorie de la nuit redescend doucement sur la piste de danse pendant qu'un combat de titans se déroule devant toi. les mots de ta louve qui tranchent l'air pour te rappeler à l'ordre, une dague aiguisée qui flotte au dessus de ta tête. partir ou rester. tu contemples les deux options, d'un regard qui jauge ce dieu antique gaulé comme une statue de marbre et ta vénus. celle pour laquelle chaque cellule de ton corps rentre en ébullition, imprimée dans ton adn. celle pour qui ta peau appelle désespérément son contact, sa chaleur, sa douceur. tu te perds dans ses yeux sombres lorsque vos regards se croisent, essayant de traduire ce langage que vous seules parlez. ta décision est prise, tu fais face à l'inconnu une dernière fois. "c'était un plaisir de te rencontrer." tu laisses les mots rouler sur ta langue, d'une fausse exaltation. il ne te manquera pas, tu sais qu'il y en aura d'autres les lendemains. la déception s'affiche sur le visage de l'éphèbe avant qu'il ne se retire dans les noirceurs. tu le regardes s'éloigner, admirant une dernière fois sa stature. puis d'un clignement, de retour sur ta sirène. dans un non-dit, tu lui réponds j'ai obéi. tu lui appartiens ce soir, l'observant silencieusement pendant que tu consommes ce dernier verre. fascinée par la délicatesse de ses gestes, ensorcelée par les sourires qu'elle distribue aux derniers passants. puis la lumière blanche acerbe remplace soudainement les stroboscopes colorés, dans un choc trop agressif. tu termines la dernière goutte et pousses le cristal vidé vers le bord du bar. dans un élan, tu te redresses. tu sais qu'il lui reste quelques tâches avant d'être libérée mais tu ne tiens plus. "je t'attends dehors, ok ?" tu ne lui laisses le temps de répondre que déjà tu t'invites clandestinement derrière le bar pour récupérer ta veste et disparaitre aussitôt. et enfin, tu découvres l'extérieur à nouveau. dans un souffle, le vent acéré te griffe le visage. le froid du début de printemps qui tait le brasier qui brûle en toi. un hochement furtif de la tête pour remercier le videur et tu marches quelques pas pour t'éloigner de la foule ébriété qui stagne devant le nephilim. tu traverses pour t'installer sur les marches d'un immeuble en face de l'entrée. besoin de t'asseoir, de décuver, respirer, retomber. de mettre fin à cette performance que tu exécutes avec élégance chaque nuit à quiconque t'admire. ce rituel de retour à la réalité qui te frappe inévitablement, celui que tu fuis, une course perdue d'avance contre le temps. une cigarette allumée pour t'accompagner dans cette absence. tu joues avec la flamme dévoratrice de ton briquet, du bout des doigts tu la caresses, tentes de l'apprivoiser en attendant que ton astre rallume l'incendie dans ton cœur de sa présence.
    Stella VargasFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : city center with basile
    Situation sentimentale : single
    Études & Métiers : nephilim barmaid
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : naé, she/her
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 5ecd38bbc8d4bb10bb1d807b0a043f36
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : goldanthem (ava), pick wick (icon)
    Multicomptes : Aucun
    Description un :
    ❝ tendre poésie menée sur les civières de l'agonie. symphonie du corps qui s'asphyxie. la danse supplie, douleur étrille. silhouette de papier que l'art a déchiré. démembrés, les morceaux du cœur atrophié.
    RPS en cours :
    Warning : addiction, alcool, drogues, mention d'un état dépressif, sexe, violence verbale, vulgarité
    RPS : 33
    Messages : 763
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 5 Avr - 18:58
    taggercitereditionsupprimeradresse




    La lutte entre le géant et la sirène commença d'un geste sous la voûte céleste et se termina au bord du rivage. L'imposante silhouette disparut dans le noir et ne devint que l'ombre disparate nourrissant ses cauchemars. « Un plaisir ? Vraiment ? » Les ébènes posés sur cette reine qu'elle convoitait, qui attisait avec violence ses sentiments. Ceux qu'elle anesthésiait dès qu'elles se regardaient, qu'elle enterrait profondément dès qu'elles s'approchaient parce qu'ils provoquaient en elle ce chaos qui la contrôlait. Jalousie dévorant toutes les fibres de son être grondait dans son ventre et fissurait son cœur de pierre. Éclats de roche dans les artères. Son corps réclamait le sien dans une collision frontale. L'exaltation de ses envies, de sa fureur l'électrisait. Cette urgence lui courant sous les chairs la brûlait. Besoin douloureux d'être auprès d'elle, contre elle, de respirer son odeur naturel, d'effleurer sa peau moite, de la goûter, de l'embrasser, de sentir son pouls s'accélérer, de la mordre, de la marquer. Un venin insidieux s'infiltrait dans les veines alors qu'elle repoussait encore les limites perméables de leur relation. « Si c'est ça qu'tu veux, suffit de demander. » Pure provocation. Prunelles à l'obscurité séduisante appuyaient chacun de ces mots prononcés. L'intensité du jeu de regards anéantie par d'innombrables lumières blanches et elle souriait, l'innocente, à ces damnés, à ces absents, ivres, qu'elle appelait à revenir. Nymphe de la nuit amenée à disparaître elle aussi, s'était redressée et, se glissant de l'autre côté, avait récupéré ce vêtement condamné. Silencieuse, s'était évadée sous les yeux de la naïade. Triste, ce supplice, qui piétinait en elle les fragments de son myocarde lacéré. Les longues minutes s'étirant à n'en plus finir, alors qu'elle enfilait finalement cette pièce de soie couleur crème. Crop top sombre-ténèbres dessinant le galbe de ses seins derrière le tissu, exhibant sans pudeur son ventre nu et le reste d'une bouteille accrochée à la main. Une brise nocturne lorsqu'elle sortit enfin, lui arrachant une nuée de frissons collée à son derme décharné. Agréable sensation s'imprégna dans chacun de ses membres. La louve était enfin sortie de sa cage et elle porta le liquide à ses lèvres, incendiant cette insensible trachée. Les vapeurs remontant doucement vers cet esprit à peine embrumé qu'elle désirait taire. Là, assise sur les marches de l'immeuble d'en face, cette poupée aux boucles singulières happa son attention. Nouvelle gorgée. Elle traversa sans r'garder de sa démarche assurée. Elle s'approcha et vint à son tour s'asseoir, la bousculant au passage. « Tu dors avec moi cette nuit ? » Euphorique de la r'trouver alors qu'elles venaient à peine de se quitter. Les billes pétillantes et un sourire enjoué. La distance comblée, leurs visages à une poignée de centimètres parce qu'il n'y avait plus de barrière, plus d'fossé. « Regarde ce que j'ai fauché. » Lui tendant la forme de verre contenant leurs rêves.


    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (elle/iel)
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 F4f9dfbd209aae854534b53f6239403d
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : wastedyouthcorner
    Multicomptes : aucun
    Description un :
    levitating - ft stella - Page 2 3002663f3de6cac8aa73f83e6fe3f842
    MADDOX GARDNER
    » caractère + sauvage - imprudente + sociale - obstinée + sensible - menteuse + tendre - irresponsable + charmeuse - chaotique
    « la base - née à boston - famille dysfonctionnelle de sept enfants - dans la galère depuis toujours - parents inutiles et toxico - vit sur un bateau - passionnée de littérature - uc

    les gardners | hazel, kara, enzio & samuel[/b][/color] - une fratrie soudée dans la galère.
    the important ones | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote, ce lui que tu suis et entraîne dans tes soirées [size=8]prénom - lien,
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 14
    Messages : 145
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 6 Avr - 10:09
    taggercitereditionsupprimeradresse

    hypnotisée par l'étincelle entre tes mains, à retracer le cours de votre conversation, effaçant déjà les autres visages que tu aurais pu admirer. sans même te rendre compte que la foule s'est depuis dissipée, disparue, les minutes défilées. tu te laisses surprendre par sa soudaine présence, happée de la torpeur dans laquelle tu te noyais. tu lèves les yeux, suivant les contours de son corps, son abdomen dénudé, ses formes divines, remontes pour la découvrir te dominer avant qu'elle ne te rejoigne sur ton piédestal. les effluves de son parfum qui te condamnent à nouveau, intoxiquée tant par son arôme que par la liqueur dans tes veines. tu enroules ton bras autour du sien, pour la rapprocher de toi, pour la retenir de s'échapper. l'abandon comme une marque indélébile sur ton être alors que toi-même tu disparais chaque nuit de la vie de tes conquêtes. blottie contre son corps pour conserver la chaleur et réchauffer tes entrailles que tu découvres gelées maintenant que tu as gouté à sa tiédeur. ta tête s'installe délicatement sur son épaule - mouvement naturel comme si les formes s'épousaient parfaitement. un rire que tu souffles, comme une évidence à sa question. "j'avais pas l'intention de dormir sur le canapé." vos voix qui réverbèrent entre les briques du centre ville, dans un murmure apaisant qui brise le silence de la nuit. tu saisis la bouteille en échange de la cigarette à moitié consumée. hésitation d'une courte seconde alors que tu calcules le nombre de verres qui ont coulé le long de ton œsophage cette nuit. vous, gardners, avez toujours eu une tolérance élevée à ce poison pourtant tu sais que ta limite s'approche. "t'essayes de me rendre soûle ? t'as pas besoin de ça pour me mettre dans ton lit, tu sais." ton provocateur, plaisantin, pourtant non si loin de la vérité. tu fais tournoyer le liquide dans sa cage de cristal avant de céder. tu n'es pas du genre à refuser quand c'est gratuit. brûlure interne, une grimace qui accompagne l'alcool pur. ta soif étanchée pour le moment : tu déposes la bouteille sur la marche devant vous pour qu'elle puisse la récupérer. ta main libérée, d'un geste tendre se pose sur son genou, dessine des lignes abstraites du bout des doigts. cette même main qui rêve de parcourir chaque parcelle de son derme, découvrir chaque écaille de cette sirène. pupilles qui se dilatent à la simple idée de son existence, tu accuses l'obscurité plutôt que d'admettre ta faiblesse. tu redresses mollement ton visage pour la regarder, l'air qui s'électrise entre vous. terrible tentatrice de par sa simple présence. "j'aimerai m'évader avec toi. " partir loin, sans destination. revivre ces fugues que tu terminais protégée dans ses bras.
    Stella VargasFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : city center with basile
    Situation sentimentale : single
    Études & Métiers : nephilim barmaid
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : naé, she/her
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 5ecd38bbc8d4bb10bb1d807b0a043f36
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : goldanthem (ava), pick wick (icon)
    Multicomptes : Aucun
    Description un :
    ❝ tendre poésie menée sur les civières de l'agonie. symphonie du corps qui s'asphyxie. la danse supplie, douleur étrille. silhouette de papier que l'art a déchiré. démembrés, les morceaux du cœur atrophié.
    RPS en cours :
    Warning : addiction, alcool, drogues, mention d'un état dépressif, sexe, violence verbale, vulgarité
    RPS : 33
    Messages : 763
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 6 Avr - 14:35
    taggercitereditionsupprimeradresse




    Son ombre coulait lentement sur le béton blanc. Sirène fondant dans cet océan de lave, sous le regard brûlant de cette fille qui lui arrachait de douloureux picotements dans le bas-ventre. Là, sur les hautes marches, l'arche de la lune se parait de ses plus belles étoiles et leurs éclats de rire s'envolaient vers ce ciel sans voile. Le mirage était réel. Un feu ardent l'époumonait, nourrissait cette fièvre qui attaquait son cœur et ses artères. Cheveux voltigeant au gré des vents, lui chatouillant la peau tendrement. Volé, l'instant, lorsqu'elle déposa sa tête contre la sienne. Tiédeur diluvienne se diffusant dans ses chairs réanima le double écho dans la pierre. Incendie dans les veines. Liqueur abondante l'enflammant. Elle troqua sa bouteille contre un morceau de cigarette qu'elle porta à ses lèvres. Les arômes exultèrent. Cette saveur douce-amère et une note sucrée, d'humidité se révélèrent. La fumée dégagée qu'elle rêvait d'partager et le dos appuyé contre une porte fermée. Ces fragments de caresses, ces demi-vérités, leurs gestes dérobés n'étaient soudainement plus assez. Ce soir, à la nuit noire. Les démons dansaient à leur gloire et leur imposaient un purgatoire. Mais insolente, l'insouciante, ignorant les chants atrophiés qui résonnaient, la suppliaient. Nymphe de l'Astrée ne désirait que frôler, succomber, assouvir l'envie, les cris de deux corps lacérés qui s'appelaient, s'accrochaient, se heurtaient, se quittaient. « Tu l'es pas déjà ? » Voix veloutée qui glissa sur ses lippes, alors qu'elles s'approchaient dangereusement d'elle. Son souffle embrumé par une nouvelle bouffée du cylindre se consumant entre ses doigts, cognait contre son derme. « J'préfère que tu sois consciente et qu'tu sois la seule à te rappeler de ce qu'il se passera ce soir. » Les murmures suaves susurrer à l'oreille, alors qu'elle éloignait déjà son visage, jetant le mégot sur le trottoir. Elle attrapa cette prison de cristal régnant devant elles, suffoqua sous le brasier mortel qu'elle s'infligeait. Les vapeurs de l'alcool intensifiant le brouillard dans son esprit et cette chaleur insupportable contre laquelle elle retira sa veste. Dessins creusés sur elle, sur ce vêtement la rendaient folle. Lui attrapa la main et se leva sans jamais lâcher sa bouteille. L'obscurité comme couverture protectrice des secrets chuchotés ou des règles transgressées. « Viens, on va s'trouver un autre endroit. » Ses doigts s'entrelacèrent aussitôt avec les siens dans une harmonie parfaite, dévalant l'allée principale vers une destination inconnue. « Tu veux faire quoi ? » Spontanée. Tumulte dangereux. Les idées valsant dans sa tête parce qu'elle était prête à tout pour s'évader, pour oublier. Sans savoir où leurs instincts les menaient, vers ces frontières de plus en plus minces, ces territoires de plus en plus loin.



    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (elle/iel)
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 F4f9dfbd209aae854534b53f6239403d
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : wastedyouthcorner
    Multicomptes : aucun
    Description un :
    levitating - ft stella - Page 2 3002663f3de6cac8aa73f83e6fe3f842
    MADDOX GARDNER
    » caractère + sauvage - imprudente + sociale - obstinée + sensible - menteuse + tendre - irresponsable + charmeuse - chaotique
    « la base - née à boston - famille dysfonctionnelle de sept enfants - dans la galère depuis toujours - parents inutiles et toxico - vit sur un bateau - passionnée de littérature - uc

    les gardners | hazel, kara, enzio & samuel[/b][/color] - une fratrie soudée dans la galère.
    the important ones | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote, ce lui que tu suis et entraîne dans tes soirées [size=8]prénom - lien,
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 14
    Messages : 145
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 7 Avr - 9:43
    taggercitereditionsupprimeradresse

    les mots suaves, un frisson électrique conduit le long de ton épine dorsale. son visage si proche que tu peux sentir son souffle contre ta joue. tu pourrais céder, succomber à cet appel, ce cri qui t'assourdit mais tu te nourris de cette envie. tu admires ces lèvres que tu rêves de goûter à nouveau alors qu'elle y porte l'embouchure de la bouteille. "il t'en faudra plus pour me rattraper." tu l'incites, un regard de défi, flammes dans tes yeux prêtes à l'accompagner dans ce purgatoire. soudainement happée par la main qui te tire vers le haut alors qu'elle se lève, tu suis le mouvement. tu prends quelques secondes pour retrouver ta balance, les murs qui tanguent autour de toi dans une valse arbitraire. tu ne t'en rendais pas compte quand tu étais assise, mais peut-être qu'elle a bien raison : il semblerait que tu le sois, soûle. cette sensation engourdie qui t'est si familière, celle dans laquelle tu te réfugies pour rendre tes journées moins monotones, celle qui embrume tes souvenirs pour en oublier les plus coupables - poison favori de ton paternel. l'instabilité se calme, tu trouves un rythme pour dompter cette danse. et puis, une idée de génie. "j'connais l'endroit parfait." tu souris, complice, l'euphorie de partager ce moment avec elle qui s'empare de toi. et vous commencez cette marche sous le ciel noir de boston. tu la heurtes doucement parfois, quand ton équilibre chavire, que tu reprends ton appui en tirant sur son bras : funambule sur une ligne imaginaire qui longe le bitume de la capitale. vous marchez sur le milieu de la route, comme si le monde vous appartient, insultant de temps en temps les voitures qui passent trop près de vous. tu lui racontes tes journées qu'elle a manqué dans son absence, tant de détails qui s'entremêlent. tu en perds le fil, tellement de choses à lui dire, les histoires qui s'enchainent, heureuse d'enfin retrouver ta confidente. tu en perds le fil, parce que quand tu la regardes, tu la vois - ta grande ours qui guide ton chemin, polaris embrasée sous tes yeux, marin perdu qui s'échoue au creux de ses formes. pourtant sous cette lune, c'est toi qui mène la danse, qui entraine ses pas vers cette destination que tu as omis de révéler. maitresse capricieuse de votre avenir alors que sa gravité t'attire, te charme, te séduit dans un interdit que tu repousses dans une douleur infernale. obnubilée, jusqu'à ce que tu aperçoive une enseigne que tu reconnais au loin. "merde, on l'a dépassé." tu t'arrêtes nette, rebrousses chemin, les mains toujours soudées. quelques pas en arrière et tu l'entraînes enfin devant cet immeuble résidentiel huppé que tu cherchais - le genre bien loin de tes revenus. tu t'adosses contre la porte verrouillée dans un choc involontaire, infectée par l'alcool. tu la tires vers toi pour la rapprocher, coller son corps au tien, une main glissée sur sa nuque lui chuchoter quelques mots, comme si tu pouvais rester discrète malgré vos gestes maladroits enivrés. "tu me fais confiance ?" ton pouce qui caresse dans un geste tendre inconscient le coin de son visage en attendant sa réponse.
    Stella VargasFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : city center with basile
    Situation sentimentale : single
    Études & Métiers : nephilim barmaid
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : naé, she/her
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 5ecd38bbc8d4bb10bb1d807b0a043f36
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : goldanthem (ava), pick wick (icon)
    Multicomptes : Aucun
    Description un :
    ❝ tendre poésie menée sur les civières de l'agonie. symphonie du corps qui s'asphyxie. la danse supplie, douleur étrille. silhouette de papier que l'art a déchiré. démembrés, les morceaux du cœur atrophié.
    RPS en cours :
    Warning : addiction, alcool, drogues, mention d'un état dépressif, sexe, violence verbale, vulgarité
    RPS : 33
    Messages : 763
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 7 Avr - 13:28
    taggercitereditionsupprimeradresse




    La main qui se resserrait autour du goulot et les yeux qui s'allumaient, les pupilles qui brillaient d'une lueur féroce dans le noir. La bague de cette bouteille à moitié vide qu'elle portait dans une lenteur considérée à ses lèvres, se fondant dans ces océans opaques sur lesquels brûlait leur barque. Le venin anesthésia sa langue et attaqua brutalement son œsophage dans un incendie salvateur. Esprit vagabond enfumé, échappé de sa cavité et s'évaporant vers le ciel étoilé. La tête qui commençait à tourner, lui rappelant l'exalte d'un manège d'enfant, les caresses du vent. La peau qui chauffait, noircissait dans l'obscurité, effaçant le vestige d'un soleil enflammé. Là, entre le bourdonnement des voitures et les hauts murs, elle se sentait partir. Glisser dans cet état d'engourdissement total qui annonçait les dégâts. Rire qui fusa. Le poison trompait déjà, mentait, propageait ce mirage dans ses veines. Cette fausse sensation de bien-être causait les ravages auxquels elle s'accrochait dans l'espoir de fuir cette vie misérable. Les doigts entrelacés à ceux de la sirène qui l'attirait, qui l'entraînait vers les bas-fonds. Les pas qui s'enchainaient, les corps qui s'rapprochaient, s'éloignaient, s'bousculaient dans le rodéo infernal de leur balade. « Tu m'ramènes pas encore à une de tes fêtes où on risque de chopper le tétanos ? » Taquine, la volubile. Les lippes pincées, l'sourire coincé. L'innocente désirée, nourrissait cette curiosité affamée, comblait le vide qu'elles avaient creusé dans leur marche effrénée. Tout son être fait de chairs vibrait à l'idée du mystère. Les secrets convulsaient dans sa poitrine, lui offrant une décharge d'épinéphrine. La rue soudainement calme sous les sueurs froides du croissant lune et elle s'éloignait sans lâcher sa main. Leurs bras tendus alors qu'elle contemplait le spectacle de cette plage de bitume, la tirant vers elle lorsqu'un klaxon s'faisait entendre. La liberté avait un goût aphrodisiaque, un arôme démoniaque. La saveur de l'interdit, elle, était abondamment sucrée, adoucissait toutes les acidités. La tête qui penchait alors qu'elles se r'tournaient. « Mais tu vas où ? » Un cri lâché aux astres tant elle parla fort, et les effluves de la liqueur exacerbant ses sens. Corps de la chimère cogna contre la porte, l'attirant avec elle dans ce choc mortel. « Où on est ? » Ce murmure presque silencieux, soufflé comme un secret, contre ses lèvres. Les regards qui s'accrochaient encore, et ses iris qui vomissaient ses envie, l'envie de l'embrasser, là, contre ce portail verrouillé à triple tours. Palpitant tambour. Ses griffes qui lui attrapaient la nuque et son pouce lui caressant la joue. Elle se tut. Frissons attaquant son enveloppe charnelle, montant de son bassin à ses bras nus. La plus brillante étoile avait pris l'dessus et l'autre était hypnotisée. Hocha la tête dans un mouvement invisible, presque pénible. Tensions alourdies entre ces créatures de nuit. Elle approcha un peu plus son visage du naufrage, effleura le rosé de sa pulpe dans un geste incontrôlé. Ne sentit plus cette bouteille dans sa paume logée, picotements ravivés et fracas du verre à leurs pieds. Cœur tressaillit. Tant pis. Ne bougeait plus. Louve plongeant dans l'entonnoir, fondit sur cette gorge déployée pour se cacher, la plaquant contre l'entrée toute de noir cernée. Parfum tranchant, réminiscent, sous les ombres y cédant. L'attente. Les secondes ayant filé, après l'éternité, cette nervosité éradiquée et embrassa enfin ce derme cristallin. Lèvres sur ce miel jetées qui se mouvaient à peine, accentuaient les limites exquises avec lesquelles elles flirtaient.
    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock
    Situation sentimentale : célibataire
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (elle/iel)
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 F4f9dfbd209aae854534b53f6239403d
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : wastedyouthcorner
    Multicomptes : aucun
    Description un :
    levitating - ft stella - Page 2 3002663f3de6cac8aa73f83e6fe3f842
    MADDOX GARDNER
    » caractère + sauvage - imprudente + sociale - obstinée + sensible - menteuse + tendre - irresponsable + charmeuse - chaotique
    « la base - née à boston - famille dysfonctionnelle de sept enfants - dans la galère depuis toujours - parents inutiles et toxico - vit sur un bateau - passionnée de littérature - uc

    les gardners | hazel, kara, enzio & samuel[/b][/color] - une fratrie soudée dans la galère.
    the important ones | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote, ce lui que tu suis et entraîne dans tes soirées [size=8]prénom - lien,
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 14
    Messages : 145
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 7 Avr - 21:39
    taggercitereditionsupprimeradresse

    la bouteille qui se brise au sol comme un avertissement suppliant de vous rappeler à l'ordre, l'alarme d'une voiture qui se déclenche comme un coup de sifflet pour vous stopper avant de franchir cette ligne. présages que tu négliges délibérément, de peur que ton palpitant s'arrête si tu brises ce moment. tu lèves les yeux vers le ciel, priant la lune de vous faire oublier cette terrible erreur que vous êtes sur le point de commettre. tu te retrouves piégée contre cette porte, ta reine te possède. ton souffle qui devient lourd au contact humide de ses lèvres sur ta peau, qui réveille ton appétit insatiable pour ton étoile. "tu m'as manqué." mots à peine inaudibles que tu avoues dans son oreille, ignorant volontairement sa question dont tu sais que la réponse ne lui conviendrait pas. tes doigts qui glissent délicatement le long de son cou, pour venir se poser sous son menton et relever son visage, pour le sortir de cette tanière dans laquelle ta louve se terre. tes lèvres qui caressent d'abord les siennes dans un jeu dangereux que tu perds avant même d'en avoir énoncé les règles, incapable de t'assagir. tu cèdes, tu l'embrasses, un goût de déjà-vu, plus sucré que dans tes souvenirs malgré l'amertume de l'alcool qui recouvre ses lippes. tu plonges dans cet océan, dans cette nuit froide, le courant qui t'emporte au large et t'éloigne à toute vitesse de la sécurité du rivage. la main qui tenait la sienne précédemment se libère pour aller tâtonner le mur jusqu'à trouver l'interphone. tu appuies, aveugle, sur ce que tu te souviens être le bouton du gardien de nuit lors de ta précédente visite. après un court instant, "oui ?", une voix masculine qui sort du haut parleur que tu oublies, perdue dans l'intensité de ton baiser. "allô ?", deuxième appel, cette fois tu capitules contrariée d'y mettre fin. tu la repousses juste assez pour reprendre ton souffle et orienter ton visage vers l'appareil. les mots ne sortent pas de suite, cherchant une excuse alors que tes pensées se cognent dans un tumulte sauvage. "uber eats, livraison pour la suite 415." tu cherches à retourner contre sa bouche, immédiatement interrompue cette fois par le portail qui se déverrouille dans un buzz, qui se dérobe sous le poids de vos corps qui le poussent et vous entrainent en arrière dans un mouvement maladroit. tu lâches ta sirène pour vous laisser une chance de retrouver vos équilibres, quelques pas qui titubent sous les lumières tamisées qui reflètent le luxe raffiné du hall d'entrée. "bienvenue dans mon humble demeure." un air faussement modeste, une révérence, tu plaisantes dans un mensonge innocent. vous savez toutes les deux, que tu ne vis pas ici, toi qui survit habituellement sur un navire à peine assez grand pour tenir debout, amarré à la baie de boston. tu marches jusqu'à l'ascenseur tout en réajustant ta robe, puis martèles le bouton impatiente, dans l'espoir qu'il arrive plus vite. ding. la cage s'ouvre, tu passes en première. un regard qui l'invite à te suivre "dernier étage." tu lui ordonnes. besoin de reprendre tes esprits en t'appuyant contre le miroir de cette prison de métal. vous êtes presque arrivées à ton but.
    Stella VargasFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : city center with basile
    Situation sentimentale : single
    Études & Métiers : nephilim barmaid
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : naé, she/her
    Icon : levitating - ft stella - Page 2 5ecd38bbc8d4bb10bb1d807b0a043f36
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : goldanthem (ava), pick wick (icon)
    Multicomptes : Aucun
    Description un :
    ❝ tendre poésie menée sur les civières de l'agonie. symphonie du corps qui s'asphyxie. la danse supplie, douleur étrille. silhouette de papier que l'art a déchiré. démembrés, les morceaux du cœur atrophié.
    RPS en cours :
    Warning : addiction, alcool, drogues, mention d'un état dépressif, sexe, violence verbale, vulgarité
    RPS : 33
    Messages : 763
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 8 Avr - 19:41
    taggercitereditionsupprimeradresse




    Les envies agressives de la mortelle se terraient dans les abysses charnelles de sa peau; Cette peau moite contre laquelle cognait son souffle chaud, lourd et désespéré, ivre et saccadé. Les lèvres l'effleurant, caressant ce derme brûlant n'osant à peine imaginer ce sel qu'elle avait pourtant goûté, l'attaquèrent, dévorèrent méticuleusement l'humidité de son miel. Langue qui serpentait dans la grâcieuse obscurité, leur offrant cette unique échappée, savourait la désirée dans une lenteur maîtrisée. Ces mots susurrés emmenèrent son palpitant dans des souvenirs enterrés, dissimulés dans l'inconscient. Violence du soubresaut qui souleva sa poitrine, lui lacérant le cœur, alors que la tentation était soudainement devant elle. Leurs pulpes se frôlant, s'appelant, se séduisant dans une danse mortelle qui lui arracha un gémissement étouffé. L'électricité lui paralysa l'corps, l'embrassant dans cette valse perdue comme si sa vie en dépendait. Comme un dernier au revoir, un dernier adieu. Les mains glissant sur ses hanches, attrapèrent avec la brutalité du geste, le tissu docile de sa robe qu'elle serra dans ses poings. Leurs lèvres dans cette lutte acharnée du pouvoir, le pouvoir d'offrir l'autre au monde éveillé et d'la posséder dès qu'ils s'endormaient, à la nuit tombée, du besoin, l'besoin de s'approprier, d'savoir qu'elle était sienne, qu'elle le resterait. Leurs perles sucrées fondant, s'confondant sur des langues qui se battaient avec ardeur, en sueur. Râle agonisant lorsque sa sirène s'éloigna d'elle, répondant à la voix du ciel. « Putain... » Frustrée, la belle. Les griffes s'plantant profondément dans le voile bordeaux qui la r'couvrait, la ram'nant vers elle, la r'trouva à peine qu'la porte s'ouvrait. Elles se libérèrent mutuellement de leurs entraves, alors qu'étourdi, l'oiseau tangua et s'rattrapa contre un mur peint d'étoiles. L'œil qui r'montait sur les hauteurs du plafond et la moulure des rois. Couleurs pastelles que la lumière éclaira. Elle tourna sur elle-même et admira l'oeuvre sculptée à la main. Prunelles ébène posées sur celle qui avait ébréché ses envies, enfumé son esprit et tout r'tourné dans sa vie. Mille et une questions résonnaient en diapason. « Tu vas m'dire où on est ? » La suivit dans cette cage de fer dont les portes se refermèrent. Montée vers les enfers, l'seul endroit où elles allaient ensemble, longeant les rivières. Elle appuya sur le bouton du dernier étage, accès direct aux nuages. L'ascenseur grondant dans un cliquetis mécanique, presque parasite. Et elle s'contempla dans le miroir, les doigts filant dans ses longues boucles brunes assombries par le néon blanc. Regarda ses lèvres gonflées, déjà vieux l'vestige d'un instant volé. Elle croisa les bras et s'adossa contre la paroi. Pupilles fixant cette proie dont elle ne s'lassait pas, la dévisageant de haut en bas. Arrogante, insolente jusqu'au bout des doigts. La provoquant, encore une fois. A l'opposé, les évadées, lui imposant cette mince distance comme vengeance. « On va squatter chez qui ? » N'avait pas d'quoi se payer une piaule luxueuse, attisant ce r'gard suspicieux, venimeux. La vipère menaçait de mordre cette biche aguicheuse, trop silencieuse.


    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum