Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityOne truth always stays the same. (Perceval)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Cdiscount : -30€ dès 300€ ...
    Voir le deal

    One truth always stays the same. (Perceval)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : One truth always stays the same. (Perceval) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : One truth always stays the same. (Perceval) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    One truth always stays the same. (Perceval) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : One truth always stays the same. (Perceval) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    One truth always stays the same. (Perceval) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 17 Sep 2023 - 19:48
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    One truth always stays the same.

    One truth always stays the same. (Perceval) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 warning : divorce.
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 Septembre 2033 One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard.

    L’enveloppe était dans la poche intérieure de sa veste, près de son coeur, à l’endroit exact où son coeur avait palpité en lisant des mots qu’il avait tant attendu et qu’il avait presque oubliés en même temps que ses espoirs s’étaient éteints. Les papiers étaient toujours sur la table du salon, à l’endroit où il les avait laissés n’ayant pas eu le courage de parcourir la onzième version de l’arrangement trouvé avec l’avocat de Perceval. Peut-être l’occasion aurait été pourtant rêvée pour les signer enfin, sans y trouver à redire sur des petits détails qui n’avaient pas lieu d’être. L’occasion idéale pour tourner la page et tirer un trait définitif sur un passé qui s’était oublié en même temps que les deux époux qui s’étaient éloignés depuis que la carrière hollywoodienne de Kitt avait explosé et que Percy avait eu à s’occuper davantage de ses entreprises. Le bonheur professionnel avait eu raison du bonheur conjugal, en dépit de tout ce que les tabloïds avaient pu écrire sur eux, sur lui et ses partenaires. Généralement, on ne se séparait pas lorsqu’on s’aimait encore. Mais cette déchirure était sans doute plus belle comme ça. Les artistes, comme l’acteur néerlandais, se nourrissaient après tout de ce genre d’épreuve. Il n’en serait que meilleur dans le prochain Malick.

    Il poussa un soupir en arrivant sur les lieux de la réception. Certes, il n’avait jamais été autre chose que professeur et il résidait désormais de l’autre côté des Etats-Unis dans une somptueuse villa qui résonnait de sa solitude mais Nola était parvenue à le convaincre d’y aller. Elle y avait mis toute sa force séductrice d’adolescente têtue accompagnée de la complicité mercantile de la Doyenne qui n’avait pas hésité à faire la publicité non seulement de la réussite de nombreux élèves mais également de l’équipe enseignante. Il savait qu’Oli et son désormais mari seraient également présents et l’occasion était parfaite pour se remémorer de bons souvenirs avec ces derniers, dont il s’était tout autant éloigné mais avait maintenu le contact. Il fallait juste veiller à ce que ni lui, ni Jaysaël ne se retrouvent un peu éméchés sur le parking. Avec un peu de chance, Percy ne serait pas de la fête.

    Récupérant son bras, désormais gratifié d’un bracelet jurant avec sa tenue, Kitt remercia l’hôtesse d’un sourire chaleureux et d’un clin d’oeil dont il avait l’habitude, s’amusant de la rougeur candide qui s’était étalée sur les joues de cette dernière. Il se dirigea vers le bar dans une atmosphère bruyante et chaleureuse et engloutit la coupe de champagne tendue d’un trait, témoin silencieux de sa nervosité. Il remercia le serveur en attrapant une seconde coupe et promena son regard sur la foule lorsqu’une silhouette qu’il ne connaissait que trop bien apparut dans son champs de vision, discutant joyeusement avec une jolie blonde. La chance n’était pas de son côté ce soir.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    One truth always stays the same. (Perceval) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    One truth always stays the same. (Perceval) M7ektGL One truth always stays the same. (Perceval) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    One truth always stays the same. (Perceval) 3iumCiP One truth always stays the same. (Perceval) Cm18Dh5 One truth always stays the same. (Perceval) LF85JLB

    One truth always stays the same. (Perceval) Perceval

    One truth always stays the same. (Perceval) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 27 Sep 2023 - 16:29
    taggercitereditionsupprimeradresse

    One truth always stays the same

    One truth always stays the same. (Perceval) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 TW : none
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 2033
    One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard
    One truth always stays the same. (Perceval) HYEIwSv Song
    In the void, pairs of particles are continuously created.
    Their only destiny is to meet and disappear into each other.
    When two particles that have interacted with each other
    are separated, they're no longer distinct particles.
    The same thing happens when two people fall in love.
    Even if life pulls them apart, they'll always carry
    some trace of the other person inside.



    Léger rire à ta cousine qui a toujours ce don particulier de te tirer un sourire alors que le coeur n'y est pas particulièrement. Il n'y est plus véritablement depuis un moment, en fait. Oh tu gardes encore ce sourire doux que tu arrives à afficher à la ronde, mais il est plus souvent une façade qu'auparavant. Et si tu dois être honnête, tu t'enfonces probablement plus à chaque rencontre avec ton avocat pour les nouvelles modifications aux papiers. Quelques jours où tu te sens plus lourd ou le temps te semble plus gris. C'était pourtant un arrangement qui semblait logique, puisque vos chemins vous forçaient à vous séparer. Lui, acteur en grande demande, ayant des offres aux quatre coins du globe avec sa carrière en pleine floraison; toi, devant être plus impliqué dans le conseil d'administration de la compagnie légué par ton père de même que les autres également et voulant t'occuper de ta mère qui est désormais sur le chemin de la guérison. Vous n'avez fait que vous attraper entre deux avions pendant des mois, presque des années… Et maintenant que tu peux te poser plus régulièrement à Boston, dans ce nouvel appartement du centre-ville, tu ne t'y sens pourtant pas chez toi. Tour de verre bien côté avec vue sur l'océan, tu ne lui trouves pourtant que le charme d'une coquille vide. Tableau sans vie que tu n'as pas vraiment eu le courage de décorer, il est, depuis des mois, fournis de simples meubles posés ici où là, nombre de cartons s'empilant encore dans une pièce ou tu évites inconsciemment de mettre les pieds. C'est peut-être pourquoi tu passes plus de temps au chalet qu'en ville, même si, entre les notes de musique que tu plaques sur le piano résonnent toujours les rires des jours passées, les "Papa, papa!" de Nola pour attirer l'attention avant qu'elle s'élance du quai. L'endroit te semble encore habité de ces grains de folies que tu appréciais plus encore que tu ne l'avais déjà réalisé.

    L'idée et l'envie s'imprimant d'elle-même a tes neuronnes, tes lèvres s'étirent un peu plus sincèrement alors que tu continues ta discussion avec ta cousine, l'enjoignant cependant à profiter de sa soirée sans veiller sur toi. Tu es un grand garçon, mais surtout, tu souhaites qu'elle s'amuse. Alors lui glissant une bise, tu lui répètes encore qu'elle est magnifique avec son ventre qui s'arrondit, avant de la regarder s'éloigner, la laissant rejoindre amis et camarades de promotions. Ton regard se tourne finalement vers la foule environnante, ne travaillant plus à l'université depuis quelques années, tu ne réalisais pas nécessairement l'ampleur de l'événement lorsque tu as confirmé ta participation. Faisant quelques pas, tes pupilles se pose sur l'un des participants, ton coeur manquant un battement en reconnaissant ses traits. Pourtant, tes pas t'approchent naturellement de lui et tu arrives à lui offrir un sourire doux, même si ton regard est plus triste qu'avant derrière tes lunettes.

    - Bonsoir. Comment vas-tu? Demandes-tu doucement alors que t'oses aller frôler sa joue pour une bise aérienne. Tu sembles en forme, remarques-tu, voulant sembler détaché alors pourtant que tu n'y arrives pas. Peut-être même que tu n'y arriveras jamais si ça le concerne.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : One truth always stays the same. (Perceval) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : One truth always stays the same. (Perceval) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    One truth always stays the same. (Perceval) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : One truth always stays the same. (Perceval) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    One truth always stays the same. (Perceval) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 12 Oct 2023 - 15:43
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    One truth always stays the same.

    One truth always stays the same. (Perceval) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 warning : divorce.
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 Septembre 2033 One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard.

    Il était incapable de détacher ses yeux de la silhouette longiline de son mari, s’abreuvant dans ses pupilles semblables à un ciel sans nuage et dans lesquelles il avait pris si souvent l’habitude de s’y perdre. Ses pieds semblaient profondément ancré dans le sol, comme s’ils avaient coulé dans le béton pour l’y emprisonner et l’empêcher de prendre ses jambes à son cou, ce que sa raison lui hurlait de faire. Il n’était pas capable de se retrouver face à celui auquel il avait juré amour et fidélité jusqu’à ce que la mort les sépare. Il avait failli à leurs voeux, échangés le plus beau jour de leur vie en présence des êtres aimés, un avenir radieux les attendant au tournant. Evidemment, il lui avait toujours été fidèle et n’avait jamais cessé de l’aimer profondément. Aujourd’hui encore, les battements effrénés de son coeur, sa réluctance à signer définitivement les papiers officialisant leurs séparation et les larmes qui étranglaient sa gorge en ce moment précis ne laissaient nulle place au doute. Mais dans un sens, c’était pire : il ne s’était pas battu pour eux. Il avait choisi sa carrière plutôt que le seul être qui l’ait jamais aimé sans condition, sans ultimatum ou sans exigence. Le désormais quarantenaire dont le nom était désormais sur toutes les bouches du petit cercle hollywoodien ne pouvait plus échapper à son passé qu’il avait juré être son présent éternel. Il dut se rattacher au verre de champagne qui se réchauffait dans la paume de sa main pour ne pas se perdre dans ce qui aurait pu être et ne serait jamais plus. Toute sa bonne volonté faillit prendre la fuite par la fenêtre quand Percy lui prodigua son doux sourire en coin, celui qui était capable de faire fondre la calotte glaciaire et illuminer tout un quartier résidentiel à Vegas pendant un mois. Il n’aurait jamais dû revenir.

    Kitt ferma les yeux pour savourer le rapprochement de Percy lorsque ce dernier lui offrir une bise aérienne et il ne put s’ennivrer de son odeur au passage. Comment pouvait-il continuer à le troubler autant malgré toutes ces années, malgré la distance physique et émotionnelle qui s’était aggrandie entre eux. Instinctivement, il tourna légèrement la tête pour respirer son parfum enivrant et, au passage, ses lèvres frôlèrent subtilement sa mâchoire. Afin d’éviter toute catastrophe, il prit une grande gorgée de champagne, manquant de le recracher tant la chaleur de sa paume l’avait transformé en piquette. Il retroussa le nez mais se força à avaler le liquide sirupeux. “Bonsoir, Percy.” finit-il par répondre la voix profondément rauque, le contraignant à se racler la gorge pour reprendre une consistance plus normale. Comment l’homme d’affaires parvenait-il à conserver un tel calme et une telle sérénité alors que Kitt avait envie de hurler et de laisser son corps exprimer ce trop plein d’énergie dont il disposait depuis qu’il avait reposé les yeux sur l’homme de sa vie. Mais c'était là tout ce qui lui avait plu chez lui, ce qui caractérisait Perceval Hoffmann. Cela ne voulait pas forcément dire qu'il lui était totalement indifférent. Du moins, c'était ce qu'espérait sans doute stupidement et égoïstement Kitt. “Je vais bien, merci.” mentit-il avec la conviction d’un acteur talentueux, reprenant doucement ses marques. “Et toi ?” l’interrogea-t-il à son tour, ne pouvant s’empêcher de regarder furtivement un quelconque indice sur lui pour savoir s’il était venu seul ou non. Pas de long cheveux de femme qui se serait perdu sur sa veste. Pas de trace de rouge à lèvres sur sa chemise. Pas d’after-shave qui ne serait pas le sien de ce qu’il avait pu respirer. Il ne pouvait le blâmer de refaire sa vie maintenant que la leur était sur le point de se terminer mais il n’en souffrirait pas moins.

    “Je ne pensais pas te voir ici.” poursuivit-il avec une sincérité pouvant porter à confusion. “Avec toutes tes entreprises, je t’imaginais trop occupé.” C’était peut être l’hôpital qui se foutait de la charité mais il s’était convaincu de ce petit manège pour se convaincre de tenter le diable. “Comment ça se passe pour toi ?” lui demanda-t-il alors qu’un serveur apportait des petits fours dont Kitt s’empara, histoire d’avoir les mains et la bouche occupées à autre chose que de vouloir toucher son ancien compagnon et dire des bêtises. Leur histoire était terminée. Il ne ressortirait rien de bien de la remuer alors qu’ils étaient passés à autre chose. Il évita soigneusement le regard de Percy, ne voulant sans doute pas qu’il puisse lire dans le sien le voile du regret et promena son regard sur la foule, s’enfermant dans des banalités en attendant que le couperet tombe. “Dans mes souvenirs, le champagne était meilleur. Ca fait bizarre de revenir ici après tout ce temps.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    One truth always stays the same. (Perceval) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    One truth always stays the same. (Perceval) M7ektGL One truth always stays the same. (Perceval) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    One truth always stays the same. (Perceval) 3iumCiP One truth always stays the same. (Perceval) Cm18Dh5 One truth always stays the same. (Perceval) LF85JLB

    One truth always stays the same. (Perceval) Perceval

    One truth always stays the same. (Perceval) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 12 Oct 2023 - 23:32
    taggercitereditionsupprimeradresse

    One truth always stays the same

    One truth always stays the same. (Perceval) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 TW : none
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 2033
    One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard
    One truth always stays the same. (Perceval) HYEIwSv Song
    In the void, pairs of particles are continuously created.
    Their only destiny is to meet and disappear into each other.
    When two particles that have interacted with each other
    are separated, they're no longer distinct particles.
    The same thing happens when two people fall in love.
    Even if life pulls them apart, they'll always carry
    some trace of the other person inside.



    Hochant la tête à sa réponse, tu réponds par l'affirmative également bien que tu ne sais pas véritablement si c'est la bonne réponse. T'en a pas la sensation, mais avant de plonger trop profondément dans cette idée, ton regard se focus à nouveau sur le brun qui s'adresse à nouveau à toi, s'étonnant de ta présence à un tel évènement. Normalement si droit, tu penches pourtant la tête, te sentant plus coupable qu'on ne te le reproche réellement. Tu ne saurais faire autrement. Carrière des plus vivante et à en faire jalouser plusieurs de par tes chiffres d'affaires, toi qui n'a jamais réellement voulu de tout ça, préférant une vie simple et plus retirée, tu as pourtant l'impression d'avoir craché sur tes envies, tournant le dos à tes désirs …et sacrifiant ce qui importait pourtant le plus à tes yeux. Aujourd'hui, les magazines people te connaissent encore, s'intéressant parfois à la réussite de tes entreprises dont certaines ont d'ailleurs tissés leur toiles plus rapidement que vous ne l'aviez prévu grâce à cette publicité non réclamée, mais si tu apprécies l'attention et la plateforme offert pour tes compagnies, tu préfèrerais que les quelques spots posés sur ta personne s'éteignent puisqu'il y aura toujours quelqu'un pour te rappeler le plus cuisant échec : ta séparation de l'acteur qui se tient aujourd'hui devant toi. Bien que votre divorce ne soit pas officiellement signé, on a attendu de toi que tu retires ton alliance, pression des corporatifs qui sont tombés sur ce cas, en faisant une fixation à t'en donner mal à la tête alors que tu ne sais pas pourquoi exactement. Pour les faire taire, vraiment juste parce que tu n'en pouvais plus de les entendre, t'as accepté de la retirer de ton doigt, achetant une chaînette assortie et, depuis, les deux n'ont pas quitté ton cou, brillant tristement du moment que tu portes une chemise légèrement ouverte comme aujourd'hui. Tu ne veux pas t'en séparer, parce que, si tu dois être franc, t'avais déjà aucune envie de te séparer du brun à tes côtés. Si tu n'écoutais que toi, tu lui demanderais de revenir là, sur le champ, mais au lieu de quoi, pour ne pas le malaiser, tu t'entends simplement répondre :

    - Les différentes administrations se sont reconstruites et fonctionnent correctement, je m'en retire graduellement à nouveau. Et ma mère est désormais en rémission et se porte beaucoup mieux, l'informes-tu tranquillement, platement même, lui offrant un pauvre sourire. Oh tu es bien heureux de ces faits, heureux de retrouver cette vie calme que tu préfères …elle n'a seulement plus le même goût qu'avant. Et toi? Tu semblais surfer sur les vagues du succès selon les dernières nouvelles que j'en ai eu, indiques-tu, avouant partiellement de garder en contact avec son avancement, cherchant à t'assurer que tout va bien pour lui. Comment va la petite lady? Le questionnes-tu également, ton regard s'adoucissant à cette pensée pour celle-ci, ou peut-être est-ce toujours le regard dont tu les couvres tous les deux, père et fille.

    Un nouveau serveur passant près, tu récupères une coupe de champagne, y trempant à peine tes lèvres tandis que le jeune employé s'éloigne. Un vague rire secoue tes épaules au commentaire de Kitt, laissant passer un souffle teinté d'un léger amusement.

    - Peut-être pourrais-je t'en offrir un meilleur lors de l'inauguration des plateformes? Proposes-tu, te penchant légèrement en son sens, attendant peut-être avec un peu trop de tension sa réponse. Le centre ouvrira officiellement dans trois mois. Plateforme P et K d'abord, et la plateforme N dans l'année qui suit. La quatrième est encore en réparation, le renseignes-tu, ne sachant pas s'il a suivi les avancements de ce projet que vous avez longuement bercé, l'équipe administrative étant légalement obligée de lui faire compte-rendu, mais lui n'étant pas tenu de les lire. Il s'agissait d'une idée folle que vous aviez eu de transformer de vieilles plateformes pétrolières en centre de recherche sous-marine, les baleines ayant pris, dès votre rencontre, une charmante signification pour vous. Les souvenirs s'étant, avec les années et avec Nola, étendus plus largement qu'aux cétacés, tu avais commencé à investir dans les recherches faites à ce sujet, jusqu'à ce que cette idée vous vienne. Les collaborateurs n'avaient pas été si difficiles à trouver que vous l'auriez cru et le projet avait été facilité par tes liens dans les compagnies pétrolières, de par le nom paternel et son héritage. Tu attends l'ouverture officielle des laboratoires et centre d'observation avec un grand plaisir, mais peut-être est-ce aussi parce que tu berces l'espoir d'un nouveau séjour en compagnie de ton ex-conjoint. De ton ex-famille.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : One truth always stays the same. (Perceval) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : One truth always stays the same. (Perceval) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    One truth always stays the same. (Perceval) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : One truth always stays the same. (Perceval) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    One truth always stays the same. (Perceval) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 22 Oct 2023 - 17:52
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    One truth always stays the same.

    One truth always stays the same. (Perceval) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 warning : divorce.
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 Septembre 2033 One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard.

    Il devrait détourner les yeux de lui. Il devrait cesser de le dévisager comme il était en train de le faire, étudiant chaque micro-expression pour savoir si malgré la procédure de divorce et la séparation, il souffre autant que lui. Ou si au contraire, il est enfin heureux et apaisé comme il le mérite. En dépit de son égocentrisme capable de faire retourner la Terre sur son orbite, l’acteur rempli de succès n’a jamais souhaité faire souffrir celui qu’il considère encore et continuera de considérer comme homme de sa vie. Leur séparation est sajs le moindre doute ce qu’il y a de mieux pour eux, plutôt que de rester dans cette spirale infernale de culpabilité et d’attente. A quoi bon tenter de se raccrocher à un passé qui se faisait de moins en moins présent et à un futur qui s’éloignait chaque jour un peu plus. Il était bien plus logique de lui redonner sa liberté et de lui permettre d’aimer à nouveau. Même si Kitt ne supporterait pas l’idée d’être remplacé dans le coeur de son homme idéal, ce dernier méritait plus que quiconque d’avoir ses journées remplies de soleil et d’amour sans limite. Ce qu’il ne pouvait malheureusement lui offrir avec son choix de carrière. Mais tout comme il était incapable de l’oublier et de passer à autre chose, il était incapable de ne pas le regarder, de glisser ses yeux sur ce visage qu’il avait passé tant de temps à embrasser qu’il en connaissait par coeur chaque centimètre carré. Ou presque. Ici et là étaient apparus des rides d’expression qui le rendaient plus encore attractif. Ses cheveux blonds s’étaient éclaircis un peu plus par endroits. Ses yeux d’un bleu azur présentaient cependant toujours cette douceur caractéristique dans laquelle il aimait tant se fondre. Son coeur se serra à l’idée qu’il n’avait pas le droit de le prendre dans ses bras comme il en mourrait d’envie. Qu’il ne pouvait s’emparer de son visage pour l’embrasser passionnément comme ils en avaient l’habitude lors de leurs retrouvailles. Qu’il ne lui était pas permis de coller son corps au sien et de le redécouvrir.

    Finalement, soulevant son verre à ses lèvres, un violent éclair de douleur lui traverse la poitrine quand il remarque que Percy n’a plus cette alliance à son doigt, symbole de leur amour éternel que le néerlandais a été incapable lui même de retirer. Plutôt qu’elle ne brille à son annulaire gauche, elle agrémente désormais sa main droite. Son verre de mauvais champagne lui permet de dissimuler son expression de peine absolue et il termine ce dernier d’une traite comme pour taire le douloureux sentiment qui saura sans le moindre doute attiser sa prochaine performance. Tandis que Percy lui rend compte de son évolution, il hoche la tête, attirant un serveur d’un signe de la main discret pour échanger son verre vide contre un ordre, réclamant au passage un whisky. Il avait besoin de davantage de carburant pour continuer d’échanger avec celui à qui il avait juré amour éternel. “Tant mieux ! Je suis soulagé pour ta mère.” En dépit de leur séparation et de l’antipathie qu’elle devait ressentir pour lui, Kitt avait fait en sorte d’adresser régulièrement des fleurs à sa future ancienne belle-mère et à prendre de ses nouvelles, sans que personne ne le sache. Tout comme il ne pouvait plus toucher Percy comme il en avait le désir, il ne pouvait plus davantage s’insérer dans sa vie. “Ca se passe plutôt bien, oui.” rit-il doucement, fier de son propre succès pour lequel il avait travaillé de manière acharné sans s’y perdre comme la première fois. “Je viens de signer pour le prochain Terrence Malick, ce qui est un peu un rêve pour le Kitt adolescent que j’étais.” avoua-t-il. “Mais toujours pas de film de super-héros, j’y tiens.” Marvel lui avait fait plusieurs appels du pied. Tout comme la franchise de James Bond. Mais il tenait fermement à son idée de ne pas se laisser happer par une franchise.

    “Elle va bien.” répondit-il, un sourire doux et sincère s’emparant de ses lèvres à l’évocation de sa fille. “Elle rentre dans l’adolescence et me fait tourner en bourrique mais elle reste une enfant merveilleuse.” Il porta le nouveau verre de champagne à ses lèvres. “C’est elle qui a d’ailleurs insisté pour que je vienne ce soir.” Il ne savait pas ce qu’elle avait en tête mais sans doute que ces retrouvailles n’étaient pas étrangères au souhait silencieux de la chair de sa chair. "Je crois qu'elle espérait même un peu ça." s'amusa-t-il, les désignant de son doigt, passant sur le fait qu'une partie de lui l'espérait tout autant. “En parlant de…” commença-t-il avant de perdre ses mots à l’évocation de ce projet qu’ils avaient amorcés à deux, tout comme celui qui brûlait dans la poche intérieure de sa veste. Il déglutit en entendant le nom des plateformes, sachant pertinemment la raison de ce dernier. Ce projet qui les caractérisait et était le symbole de leur histoire. Il ferma douloureusement les yeux avant de sourire doucement en adressant un léger signe de tête. “Content que cette idée folle voit le jour. J’ai hâte de voir ce que ça donnera.” Il accueille avec enthousiasme cette invitation tout en sachant pertinemment que c’est mieux pour lui, pour eux, qu’il n’y réponde jamais. Comment passer à autre chose s’ils continuent d’exister dans la vie l’un de l’autre ? Et l’enveloppe qui brûle contre son coeur ne fera que rendre plus difficile ce néant vers lequel il tende. “C’est un très beau projet. Tu as déjà une date de prévue ?” Il haussa les sourcils et remercia le serveur qui lui ramenait sa commande, avalant d’une traite sa coupe de champagne pour lui donner. Il espérait que l’alcool fort lui permettrait de tenir davantage le coup.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    One truth always stays the same. (Perceval) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    One truth always stays the same. (Perceval) M7ektGL One truth always stays the same. (Perceval) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    One truth always stays the same. (Perceval) 3iumCiP One truth always stays the same. (Perceval) Cm18Dh5 One truth always stays the same. (Perceval) LF85JLB

    One truth always stays the same. (Perceval) Perceval

    One truth always stays the same. (Perceval) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 4 Nov 2023 - 2:22
    taggercitereditionsupprimeradresse

    One truth always stays the same

    One truth always stays the same. (Perceval) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 TW : none
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 2033
    One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard
    One truth always stays the same. (Perceval) HYEIwSv Song
    In the void, pairs of particles are continuously created.
    Their only destiny is to meet and disappear into each other.
    When two particles that have interacted with each other
    are separated, they're no longer distinct particles.
    The same thing happens when two people fall in love.
    Even if life pulls them apart, they'll always carry
    some trace of the other person inside.



    Tu le remercies d'un signe de tête et d'un léger sourire. Les deux s'étant toujours bien entendus, tu sais que les mots du néerlandais sont des plus sincères et non pas une simple façade comme on en joue parfois, une politesse qui n'est pas ressentie. Tu les as vu rire ensemble à plusieurs reprises, parfois gentiment à tes dépends, mais… tu chéris encore ces souvenirs. Ta mère a d'ailleurs été la première à s'insurger des démarches de divorces et c'est probablement la première fois que tu l'as entendu te traîter officiellement de Dösbaddel. D'imbécile, quoi… Et la tirade qui a suivi, ressortant toutes ses racines allemandes, n'avait rien de gracieux, tu peux l'assurer!

    Préférant tourner ton attention vers l'acteur, tu le questionnes sur son succès dont tu t'es tout de même tenu au courant, n'étant pas réellement capable d'ignorer, voulant le savoir heureux malgré votre séparation. Un sourire se forme au coin de tes lèvres alors qu'il t'avoue avoir signer pour un rêve d'enfance, précisant qu'il tient toujours à sa clause anti super-héros, chose qui t'as toujours bien amusé, mais que tu as toujours respecté. "Tu as déjà ton rôle de super papa." Penses-tu, ton regard s'adoussiçant à cette pensée, bien que tu ne la formules pas. Serait-ce déplacé? Tu ne le sais plus. Rien ne semble à sa place depuis des mois, de toute façon!

    Secouant imperceptiblement la tête pour tenter de l'ordonner, tu le questionnes sur la petite lady. Tu n’as pas coupé les ponts totalement, ni ne les coupera jamais, t'assurant qu'elle avait tes points de contacts. Quand bien même que tu n’aies aucun lien de sang, tu as appris à aimer cette petite fille - qui devient jeune femme - d’un amour paternel et ces sentiments, malgré la distance, ne sont pas prêt de se faner. Elle restera toujours ta fille en quelque sorte et tu t’es assuré qu’elle le comprenne; bien que Kitt et toi avez amorcé des procédures de divorce, elle sera toujours la bienvenue dans ta vie. Le coin de tes lèvres se retroussent d’ailleurs doucement à la réponse de Kristopher et tu te dis que tu devras envoyer un message pour remercier cette petite lady du cadeau qu’elle t’a offert en envoyant son père ici. Tu ne devrais pas le souhaiter, mais tu ne peux t’empêcher d’apprécier, comme si, malgré votre séparation, tu ne redeviens réellement toi-même qu’en sa compagnie.

    La plainte du brun par rapport au champagne arrivant à tes oreilles, tu lui proposes automatiquement de lui en offrir une meilleure, lors de l'ouverture des plates-formes pétrolières, devenues centres d'observations marins, idée folles que vous aviez eu et qui ouvrira officiellement ses portes avant la fin de l'année.

    - Le 2 décembre, si tout va bien. Histoire d'apprécier les baleines hivernales, indiques-tu tranquillement, bien que ton coeur batte à cent à l'heure par la simple attente de sa réponse.

    Ayant commandé un whiskey en même temps que le brun, l'arrivé du serveur te propose une distraction, t'amenant à prendre une gorgée du liquide ambré, espérant que sa chaleur te premettra de te calmer. Pourtant, une grimace furtive secoue tes traits après avoir trempé lèvres dans l’alcool, si Kitt a mentionné que le champagne n’était pas au meilleur, c’est à ton tour de ne pas apprécier le whiskey. À croire que tout est de travers, ce soir… Retenant un soupir, tu passes tout de même une main à ta nuque, des doigts descendant ensuite le long de la chaîne à ton cou, apposant une caresse délicate à l’anneau qui y est suspendu. Mouvement devenu habituel pour te calmer puisque le jonc ne se trouve plus à ton annulaire et que tu ne peux plus caresser la main détenant son jumeau.

    - Si tu es en ville pour quelques jours, pourrais-je te voler quelques instants? J’aimerais discuter avec toi un peu plus. ...dans un endroit où je n’aurai pas l’impression que nous sommes des poissons dans un bocal, expliques-tu, ton regard suivant un instant la silhouette d’un homme avec un appareil photo en main, avant de te poser à nouveau sur l'acteur, pour lui offrir un léger sourire. Le succès de Kitt étant non-négligeable, il est évident qu’à un moment où un autre, quelqu’un le reconnaîtra et voudra lui tirer quelques clichés. La dernière chose que tu souhaites, c’est qu’il aie à s’expliquer encore et encore devant les paparazzis de ta présence à ses côtés, même si ce n’est que pour une soirée d’anciens. Tu ne souhaites pas lui rendre la vie désagréable, tu aimerais seulement parler, seul à seul. Bien que ton coeur te criera probablement autre chose.

    I'll use you as a warning sign
    That if you talk enough sense then you'll lose your mind
    And I've moved further than I thought I could
    But I missed you more than I thought I would




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : One truth always stays the same. (Perceval) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : One truth always stays the same. (Perceval) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    One truth always stays the same. (Perceval) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : One truth always stays the same. (Perceval) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    One truth always stays the same. (Perceval) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 12 Nov 2023 - 17:06
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    One truth always stays the same.

    One truth always stays the same. (Perceval) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 warning : divorce.
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 Septembre 2033 One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard.

    C’était un jeu dangereux auquel il se prêtait. Il ne devait pas oublier qu’ils étaient en procédure de divorce et qu’à défaut de se déchirer l’un l’autre, comme ils n’avaient jamais su le faire, il devait au moins se comporter comme si la page était tournée. Ils ne pourraient évidemment jamais être amis, les sentiments ayant été et demeurant pour Kitt, bien trop fort pour se contenter des couleurs pastels de l’amitié. Il ne pourrait jamais le haïr tant le beau blond, aux tempes désormais grisonnantes, continuait de représenter pour lui l’homme idéal, son âme soeur, celui qu’il avait promis d’aimer dans la santé et dans la maladie, dans la richesse et dans la pauvreté. Il pouvait à tout le moins être cordial avec ce dernier, entamer une discussion banale en taisant ses pulsions. Des pulsions qui lui donnait envie de l’attraper par la nuque et d’entrechoquer autant leurs lèvres que leurs corps qui, malgré les années, se connaissaient encore. Des pulsions qui lui intimaient de se mettre à genoux et de le supplier de ne pas signer les papiers qui metteront définitivement un terme à leur belle histoire. Des pulsions qui le maintenaient sur place et l’empêchaient d’aller voir les autres personnes présentes, ces derniers n’ayant pas la moindre importance dès lors qu’il était en présence de l’homme de sa vie. “Ca se rapproche ; j’en suis ravi.” répondit-il avec ce ton cordial de celui qui tente de garder ses distances mais a bien du mal. Percy était peut-être passé à autre chose, en témoignait sa main gauche vierge de son alliance ; Kitt demeurait enfermé dans ce même passé sans pouvoir avancer sans regret. “Pas de baleines tropicales du coup ?” plaisanta-t-il, les souvenirs de leurs jeunes années le prenant à la gorge.

    Ce n’était cependant rien en comparaison de l’arrêt complet de son coeur lorsque ses pupilles suivirent les doigts de son futur ex-mari glisser sur son cou, sur une chaîne qu’il n’avait pas remarqué jusqu’à présent et sur laquelle pendait … Kitt oublia de respirer tandis que une sensation de picotement descendit de ses yeux à son nez. Afin de dissimuler le trop plein d’émotions, il engloutit sa coupe de mauvais champagne, en détournant le visage, tentant de se redonner une contenance. Pourquoi continuait-il à porter son alliance autour de son cou ? A un endroit intime, proche de son coeur ? Peut-être pour la même raison pour laquelle l’acteur continuait de porter la sienne. Ou pour laquelle, Kitt avait glissé l’enveloppe tant attendu dans la poche intérieure de sa veste tout en se persuadant ne pas voir son amour. Les yeux résolument tournés vers une foule d’anciens élèves qui se retrouvaient joyeusement, il tentait de calmer les battements effrénés de son coeur, les bruits et les sons lui parvenant comme s’il était dans du coton. Il fronça légèrement les sourcils en se retournant vers l’homme d’affaires, ne comprenant pas réellement ce dont il parlait, avant de réaliser que leurs retrouvailles allaient vite e retrouver en tendance sur Twitter et que la machine à rumeurs risquait de s’emballer à tout instant. “Bien sûr.” Il jeta un coup d’oeil au photographe amateur, lui adressant un sourire avant de glisser subtilement à Percy. “Je te retrouve dans le hall dans 10 minutes ? J’ai une ou deux obligations à remplir d’abord et je suis à toi.”

    Ces quatre derniers mots continuaient de le hanter alors qu’il prenait la pause sous le regard avide des photographes embauchés pour la soirée. Posant tout sourire avec la Doyenne, il échangea deux mots avec ses anciens collègues de travail, feignant une complicité et de chaleureuses retrouvailles alors que tout son être attendait qu’il puisse se libérer de ce cirque. Il voulait plus que tout autre chose rejoindre son mari. Du moins celui qui l’était encore officiellement pour quelques heures, quelques jours. Il voulait s’éloigner de cette foule bruyante, semblable à une ruche en pleine effervescence dont il semblait être le miel. S’il appréciait toujours autant d’être le centre d’attention, il espérait qu’un autre ancien élève au succès grandissant ou un prestigieux professeur vienne, pour une fois, lui voler la vedette. Au bout de longues minutes qui lui parurent une éternité, il parvint à s’extraire des festivités, prétextant un vol urgent vers Los Angeles pour une réunion de travail sur un projet développé par Netflix et profita de l’arrivée en scène d’une de ses anciennes élèves qui faisaient les choux gras de la presse à scandale avec ses amours adultères pour filer à son tour.

    Marchant à vive allure afin d’échapper aux salutations malvenues, il craignit que Percy ne l’avait pas attendu, que le regret s’était emparé de lui et que finalement, il s’était rendu compte que de se retrouver en tête à tête avec celui avec qui il se déchirait pour des broutilles n’était finalement une idée des plus brillantes. S’approchant progressivement, il fut cependant rassuré en devinant sa haute silhouette qui se découpait dans le ciel nocturne. Il ralentit jusqu’à parvenir à ses côtés, glissant ses mains dans ses poches. Au passage, il frôla le coude de son ancien amoureux, provoquant un frisson le long de son échine dorsale qu’il mit sur le compte de la fraîcheur de la nuit. “On y va ?” demanda-t-il doucement, observant ce ciel étoilé aux côtés de l’homme qu’il continuait d’aimer. Il ne savait pas où mais aujourd’hui comme hier, il pourrait le suivre au bout du monde.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    One truth always stays the same. (Perceval) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    One truth always stays the same. (Perceval) M7ektGL One truth always stays the same. (Perceval) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    One truth always stays the same. (Perceval) 3iumCiP One truth always stays the same. (Perceval) Cm18Dh5 One truth always stays the same. (Perceval) LF85JLB

    One truth always stays the same. (Perceval) Perceval

    One truth always stays the same. (Perceval) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 21 Nov 2023 - 15:12
    taggercitereditionsupprimeradresse

    One truth always stays the same

    One truth always stays the same. (Perceval) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 TW : none
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 2033
    One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard
    One truth always stays the same. (Perceval) HYEIwSv Song
    In the void, pairs of particles are continuously created.
    Their only destiny is to meet and disappear into each other.
    When two particles that have interacted with each other
    are separated, they're no longer distinct particles.
    The same thing happens when two people fall in love.
    Even if life pulls them apart, they'll always carry
    some trace of the other person inside.



    Inspirant l’air frais de la nuit, ton esprit semble se faire un peu plus clair, mais surtout, la logique froide se fait plus fortement entendre. Dans quoi t’es-tu embarqué? Tu ne devrais pas l’avoir invité. Vous ne devriez pas vous retrouver seul, vos avocats devraient se transmettre vos communications plutôt que de les communiquer vous-même. Ce n’est pas ce qui est censé. Ce n’est plus ce que l’on vous demande ou ce que l’on attends de vous puisque les démarches pour le divorce sont entamées depuis un moment déjà. Et pourtant… pourtant de se retrouver aux côtés du néerlandais, à discuter simplement, t’as semblé la chose la plus normale dans tout ce qui a pu se passer depuis des mois. Tu avais finalement l’impression d’être à ta place en étant près de lui à nouveau. Un mur de civilité vous tenant cependant à carreaux, retenait ce que ton corps criait d’envie… seras-tu simplement capable de te retenir encore lorsque vous ne serez que tous les deux? Il faut bien te rendre à l’évidence : ses lèvres t’appellent comme un champ de sirène et tu n’as qu’une envie, c’est d’y poser les tiennes à nouveau. Tu rêverais de laisser tes doigts errer à sa taille également et, soyons honnête, t’as jamais été capable de résister à sa démarche féline et au corps qui va avec! Mais plus que tout, tu t’ennuies qu’il ne soit plus le premier être que tu vois en ouvrant les yeux au matin, que son parfum ne soit plus la dernière chose que tu sens avant de t’endormir le soir et sa chaleur manque au creux de tes bras à tous moments de la journée… Alors pourras-tu réellement bien te comporter si vous vous retrouvez seul?

    T'abimant dans ces pensées, tes doigts se sont automatiquement resserrés autour du jonc que tu portes en pendentif, comme pour t’aider à y voir clair. Alors que tu n’acceptes pas de voir la vérité en face, tentant de te convaincre que c’est mieux pour lui ainsi. Des bruits de pas te sortant de tes pensées qui s’assombrissaient, tu te tournes à temps pour capter son arrivée, un sourire éclairant automatiquement ton visage à sa vue, comme si ton coeur avait pris le pas de parler plus fort que ta tête pour une fois. Pourtant, ton sourire vacille un instant en réalisant qu’il peut peut-être y avoir un léger pépin.

    - J’avais prévu de terminer ma soirée au chalet, l’informes-tu avec une certaine hésitation. Tout ou presque est encore dans des cartons chez moi, avoues-tu avec une moue de culpabilité. Est-ce vraiment chez toi, de toute façon? Si tu préfères rester plus près du centre-ville, je comprendrais, affirmes-tu tout de même doucement, te disant que tu préfèrerais encore louer une suite dans un hotel plutot que de retourner dans cette cage de verre sans vie que tu dois appeler “chez toi”.

    ***

    Ta main glisse avec habitude sur l’interrupteur des luminaires et tu t’effaces de l’entrée pour le laisser passer. Pas un instant il ne t'est venu en tête de lui demander de rendre le double de clés de cet endroit. Ça ne t’effleure pas encore les neurones aujourd’hui, tandis que tu l’aides à se débarasser de son veston.

    - Je t'offre un verre de meilleure qualité? Le questionnes-tu en te déplaçant avec aise dans la grande aire ouverte, te permettant de le taquiner sur ses commentaires.

    L’endroit n’a pas changé, tu n’as pas eu le coeur de retirer tous vos souvenirs accrochés au murs, peut-être ne les regardes-tu seulement plus autant qu’avant, puisqu’il te laisse avec une mélancolie palpable. Des clichés de votre ancien couple, de votre ancienne famille, moment captés sur le vif par l’un de ses amis surtout, ornent encore un mur du salon. La chambre des maitres et celle de Nola se ressemblent toujours, si ce n’est que leur effets ne s’y trouvent malheureusement plus. Alors de le voir se tenir à nouveau là... Tes traits s'adoucissent, ton regard se fait plus triste.

    - Kitt…? Commences-tu pour attirer son attention, te permettant de l’appeler par son surnom, les mots bloquant pourtant ensuite dans ta gorge. Peut-on arrêter toute cette masquerade? Peut-on recommencer depuis le début? Peut-on oublier toute cette histoire de divorce et revenir ensemble lorsqu’on était si bien? Est-ce que tout peut redevenir normal? Ta tête hurle mille et une questions que tu n’arrives pas à formuler à voix haute. Au lieu de quoi, ce n’est qu’un murmure, doucement douloureux et franchement honnête qui s’échappe de tes lèvres : …tu me manques.





    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : One truth always stays the same. (Perceval) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : One truth always stays the same. (Perceval) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    One truth always stays the same. (Perceval) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : One truth always stays the same. (Perceval) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    One truth always stays the same. (Perceval) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 26 Nov 2023 - 17:56
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    One truth always stays the same.

    One truth always stays the same. (Perceval) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 warning : divorce.
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 Septembre 2033 One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard.

    L’espace d’un instant, il avait envisagé la possibilité de lui faire faux bond, de se reprendre au dernier moment et de réaliser que ce n’était pas nécessairement une bonne idée que de se retrouver en tête à tête avec son futur ex-mari. Assurément, si son avocat l’apprenait, il ferait le déplacement spécialement depuis Los Angeles pour lui arracher personnellement la tête. Déjà qu’il avait bloqué son adresse mail à force des demandes minimes et versatiles de l’acteur de renom, il craindrait bien trop quelles nouvelles idées pourraient germer dans la tête de ce dernier pour reculer encore un peu plus ce divorce dont il n’avait jamais vraiment voulu, aujourd’hui encore. Mais cette idée avait bien vite été balayée quand la douleur s’était emparé de son être tandis qu’il s’éloignait de Percy pour remplir les obligations liées à sa venue. L’idée de le savoir dans les parages et de ne pas pouvoir se repaître de sa présence, de sentir son odeur et d’observer ses traits étaient presque aussi douloureuse que celle qui l’interdisait de poser ses lèvres sur les siennes, de le tenir contre lui et de s’endormir à ses côtés en sachant qu’il serait la première chose qu’il verrait le lendemain matin. Il l’aimait et ne cesserait jamais de l’aimer. C’était désormais une certitude même s’il ne l’avait jamais ignorée depuis leur première rencontre et malgré ses sévères dénégations. Perceval Hoffmann, son mari, son double, son prince charmant était l’homme de sa vie. Et on ne tournait pas le dos à l’homme de sa vie.

    Le brun déglutit péniblement alors qu’il prenait une profonde inspiration. Son coeur se serra à l’évocation de cet havre de paix qui avait tellement représenté pour eux et qui demeurait le seul endroit au monde où il se sentait en sécurité, non jugé et profondément aimé pour ce qu’il était. A l’exception des yeux de Nola. Il se racla la gorge et hocha positivement la tête, avant de réaliser que si Percy regardait droit devant lui comme le néerlandais le faisait à cet instant précis, il pouvait mal interprété son silence. “Va pour le chalet. Ca me va parfaitement.” répondit-il à voix haute, ne souhaitant pas que l’on puisse les voir quitter ensemble la fête pour se rendre dans un hôtel. Les magazines à scandale en feraient leurs choux gras et il ne souhaitait pas que ces retrouvailles voulues par sa fille soient gâchées de cette manière.

    (...)

    Des montagnes de souvenir sont venus l’étreindre lors du trajet séparant l’université de la forêt épaisse qui entoure le chalet d’un instinct protecteur. Ces derniers explosent alors qu’il prénètre à nouveau ces lieux où résonnent encore les rires que poussait Nola quand il tentait de l’attraper afin de la mener dans le lac au plus fort de l’été. Il croit encore sentir l’odeur agréable des pancakes qui inondait les lieux chaque dimanche passé dans cet havre de paix. Il ne peux s’empêcher de passer sa main sur la lourde table en bois qui comporte encore la trace de leurs ébats parfois bestiaux. Et un frisson glisse le long de son échine dorsale en se remémorant qu’il n’avait jamais été plus heureux avec sa famille qu’en ce lieux précis.

    Alors qu’il observe les lieux qui n’a pas changé par rapport à ces souvenirs, son regard est immanquablement attiré par les bribes d’un passé heureux qui s’étale sur les murs, dans les cadres. Un sourire nostalgique s’ourle sur ses lèvres alors qu’il s’empare d’un portrait de leur famille, se remémorant encore ce jour d’été torride où Nola avait joué la complice d’une certaine demande en mariage. Papillonnant des yeux pour repousser les larmes qui commencent à l’étreindre, il repose le cadre sur la console avant de glisser ses mains dans ses poches. Il a la désagréable impression de n’être plus qu’un invité chez lui. “Avec plaisir.” répond-il à l’invitation du beau blond, gardant cependant solidement ses distances avec ce dernier, tentant de dissimuler son trouble d’être de nouveau là avec lui.

    “Mmmh ?” répondit-il lorsque celui à qui il est encore marié l’interpelle. Il se retourne alors vers lui et le sourire nostalgique qu’il ne pouvait s’empêcher d’avoir se fige tandis qu’une sorte d’alarme commence à résonner dans son esprit. Sans comprendre pourquoi, son coeur se met à battre la chamade et un noeud s’empare de son estomac comme face à un danger imminent. Sa respiration se fait plus intense alors qu’il observe le visage de cet être qu’il a tant aimé et qu’il a juré d’aimer jusqu’à son dernier souffle. Les prochaines paroles prononcées par ce dernier ne font que confirmer la raison de l’urgence de la situation. Il ouvre doucement la bouche, avec la ferme intention de lui dire de se taire, de ne pas prononcer un mot de plus et de laisser faire leurs avocats. Il veut lui dire que c’est ce qu’il y a de mieux pour eux, que de cette manière, il ne laissera plus sa vie en suspend pour lui. Que désormais, il est libre d’aimer à nouveau et de l’oublier. Que ce qu’ils ont fait, c’est pour le bonheur de l’autre et ce qu’il y a de mieux pour lui. Qu’il reste toujours l’un des pères de Nola et que cela ne changera pas. Que leur histoire a été la plus belle histoire d’amour de Kitt et que même s’il sait qu’il n’en vivra plus de pareil, il sait tout autant que la séparation est ce qu’il y a de mieux pour eux.

    Mais ces mots restent coincés dans sa gorge et la déception tout autant que le bonheur étreignent cette dernière lorsque Percy prononce ces trois mots qu’il sent résonner au plus profond de lui-même. “Percy…” souffle-t-il, la voix rendue rauque et brisée avant de se détourner en silence. A cet instant précis, il ne se sent pas capable de lui faire face. Il ne se sent pas davantage capable de lui répondre également tant tout est confus en lui. Il lui manque. Alors que le silence s’éternise, douloureux, intransigeant, déroutant, Kitt sent qu’il rend progressivement les armes. Percy a fait de lui un homme meilleur, mais pas suffisamment meilleur pour le faire renoncer à son propre bonheur, quitte à le faire souffrir.

    “Tu es dans chacune de mes pensées.” Sa voix finit par briser le douloureux rideau silencieux derrière lequel, il avait tenté de se réfugier. “Et tu es dans chacun de mes soupirs. Au sein de mes rêves. Et au centre de tous mes désirs.” poursuit-il en se retournant vers lui, maintenant cette distance entre eux comme dernière barrière à l’inévitable. “Pas un crépuscule sans toi. Tu es cette lueur d’espoir qui illumine mes jours les plus sombres. Tu es la fréquence cardiaque qui rythme chaque battement de mon coeur. Tu es l’oxygène qui vient à me manquer dès que je pose le regard sur toi.” Ses yeux sombres s’ourlèrent de larme qu’il ne parvenait pas à maîtriser malgré ses talents d’acteur. “Tu es chaque raison, chaque espoir et chaque rêve que je n’ai jamais eu.” Il lui adressa un léger sourire avant de terminer son aveu. “Ne crois pas un seul instant que mon coeur puisse t’oublier. Il peut cesser de battre mais jamais il ne cessera de t’aimer.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    One truth always stays the same. (Perceval) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    One truth always stays the same. (Perceval) M7ektGL One truth always stays the same. (Perceval) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    One truth always stays the same. (Perceval) 3iumCiP One truth always stays the same. (Perceval) Cm18Dh5 One truth always stays the same. (Perceval) LF85JLB

    One truth always stays the same. (Perceval) Perceval

    One truth always stays the same. (Perceval) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 29 Nov 2023 - 18:15
    taggercitereditionsupprimeradresse

    One truth always stays the same

    One truth always stays the same. (Perceval) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    One truth always stays the same. (Perceval) Megaph10 TW : none
    One truth always stays the same. (Perceval) Calend10 2033
    One truth always stays the same. (Perceval) Marker10 Harvard
    One truth always stays the same. (Perceval) HYEIwSv Song
    In the void, pairs of particles are continuously created.
    Their only destiny is to meet and disappear into each other.
    When two particles that have interacted with each other
    are separated, they're no longer distinct particles.
    The same thing happens when two people fall in love.
    Even if life pulls them apart, they'll always carry
    some trace of the other person inside.



    Bouteille dûment oubliée sur le comptoir, ta franchise a coupé le silence qui s'installait entre vous dans ce chalet au milieu des bois, pour le rendre plus pesant encore. Tu n'aurais pas dû prononcer ces mots, mais ton coeur a parlé avant ta raison, cette fois. Trop faible pour le taire lorsque tu te retrouves en compagnie du néerlandais, au milieu de tous vos souvenirs.

    Ton surnom franchit ses lèvres et tu en mords les tiennes de le voir se détourner. Étouffant un soupir, une main appuyée sur le comptoir pour te soutenir devant ton imbécilité, tu relèves tes lunettes pour passer une main à ton visage, te pinçant l'arrête du nez en t'insultant mentalement. Tu aurais dû te taire. N'est-ce pas pour ça que vous aviez pris cet arrangement? Pour lui permettre d'accepter tous contrats de travail qui s'offrent à lui sans se sentir coupable de ne pas être à tes côtés pendant des mois. Pour lui permettre d'être heureux sans que tu ne sois constamment un boulet à sa cheville qui le tire vers l'arrière. Et pourtant n'est-ce pas ce que tu viens de faire en lui disant ces paroles? Quelques mots seulement. Mots qui peuvent paraître innocents, mais qui peuvent également peser lourds autant dans les sentiments que lors de la signature des documents juridiques. Chantage émotionnel, son avocat pourra-t-il arguer pour demander plus. Et tu n'aurais probablement pas le coeur de le contredire…

    Relâchant tes traits, tu replaces ta monture, voulant l'interpeller à nouveau pour t'excuser de tes débordements, sa voix s'élève pourtant avant la tienne, te figant sur place. Tu ne saurais dire si le ton t'atteint en premier ou si ce sont les paroles, quelques mots au vol qui atteignent pourtant ton coeur avec précision. Tout comme chaque parcelle et sylables qui suivent. Comme si chaque aveu magnifique redonnait vie à cet organe qui bat depuis un peu trop longtemps sans but au creux de ta cage thoracique. Tu vois ses yeux s'embuer, un triste sourire se former à ses lèvres, mais n'arrive pas à faire un pas en sa direction.

    Promesse de t'aimer encore et toujours, tu finis par faire les quelques pas qui te sépare de l'acteur. Enjambés rapides qui te permettent de prendre son visage en coupe pour ravir ses lèvres, laissant parler une passion refoulée depuis trop longtemps. Tu savoures chaque instant, souhaite effacer les larmes qui menaçaient de tomber à ses joues, puisque tu n'as jamais supporter de le voir triste. Pourtant, tes paupières en laissent passer une, traîtresse de tes sentiments que tu ne saurais blâmer, preuve du soulagement de pouvoir le toucher à nouveau. Tes doigts glissant doucement de ses joues à son cou, tu consens à le laisser respirer. Ne souhaitant pas pour autant le laisser s'éloigner, tes lèvres déposent des baisers papillons, légers frôlements emplis d'affection, sur ses joues, son nez, son front, t'y attardant un peu plus avant de finalement laisser quelques mots une nouvelle fois :

    - Épouses-moi encore, lui demandes-tu, presque dans un murmure, alors pourtant que ton coeur le cri plus fort que ton être.





    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum