Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityWhat about all the broken happy ever afters?
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -40%
    Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 ...
    Voir le deal
    59.99 €

    What about all the broken happy ever afters?
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 2 Juil - 13:20:15
    taggercitereditionsupprimeradresse

    What about all the broken happy ever afters?

    APPARTEMENT DE VIC.
    25.06.2023
    @William Bennett  
    mention d'infidélité

    Dans l’idée de pouvoir le mettre à la porte si le cœur lui en dit, c’est chez elle que Victoria a proposé qu’ils se retrouvent afin de discuter de la soirée du bal durant laquelle son petit-ami s’est affiché au bras d’une autre. La jeune femme ne sait même plus ce qui l’énerve le plus dans toutes cette histoire, mais la condescendance de ses messages alors que William l’a plus que probablement trompée est actuellement en haut de la liste. C’est peut-être bête qu’elle s’attarde là-dessus plutôt que sur l’acte en lui-même, mais si l’agent avait été en face d’elle, elle n’est pas certaine qu’elle n’en serait pas venue aux mains. En plus d’être trahie, trompée, humiliée, il se permet de la prendre de haut, ce qui la rend complètement folle. Toujours sous le choc, elle piétine dans le salon, râlant sur Leïa qui passe à plusieurs reprises entre ses jambes et manque de la faire tomber, en plus de se blesser. Jamais ô grand jamais victoria n’aurait pu envisager cette fin, pour eux. Victoria n’était pas certaine que leur couple soit fait pour durer, rien que par le fait qu’elle ne lui a toujours pas annoncé qu’elle n’est pas en mesure d’être maman, mais une tromperie ne faisait pas partie des scénarios possibles. Malgré leurs horaires impossibles, malgré les heures d’absence de William, la chirurgienne n’a jamais questionné une seule fois son agenda et les personnes avec qui il partageait son temps, attendant la même chose de sa part. Ils sont tous les deux pris par le boulot, par la vie de manière plus générale, et elle a été assez bête pour lui accorder pleinement sa confiance. Le Karma lui revient en plein visage, près de dix ans après qu’elle ait trompé son mari, sauf qu’elle avait des raisons (qui ne justifient pas son acte mais tout de même) alors qu’elle n’en a donné aucune à William. Elle a juste été conne, voilà tout. Comment a-t-elle pu se conforter dans l’idée que ce qu’ils avaient était amplement suffisant pour un homme avide comme lui ?
    Lorsqu’on sonne à la porte, elle hésite presque à faire la morte. Il n’y a peut-être rien à dire. Elle craint sincèrement de la tournure de cette conversation vu la capacité du New-Yorkais à appuyer où il faut pour la faire sortir de ses gonds, mais il lui doit au moins ça. Au minimum, elle mérite la vérité - puisqu’à ses messages, elle ne risque pas d’obtenir une excuse quelconque, il faut croire qu’il n’a aucun regret. Elle appuie sur le bouton du parlophone, déverrouille la porte d’entrée et l’attend de pieds fermes afin d’en découdre avec cette situation. Victoria ne prend pas le temps de le saluer, ou de lui offrir quoi que ce soit à boire, car la conversation n’a pas besoin de durer deux heures. Ce qu’elle veut, ce sont des réponses. Une fois obtenue, il pourra retourner dans les bras de sa gamine - comme Hank. Mon dieu, à quel point a-t-elle été stupide pour ne pas voir qu’il était le même ?! Plantée au milieu de la pièce, les bras croisés contre sa poitrine comme seul bouclier, elle inspire profondément et prend la parole. Avant que tu te lances dans une histoire invraisemblable, je sais que ton comportement n’était pas celui d’un homme avec une amie donc aie au moins le respect de ne pas te payer ma tête. Il l’a assez fait, devant des milliers de personnes, comme William a si bien fait de le souligner.
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJtWhat about all the broken happy ever afters? Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 123
    Messages : 1609
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 3 Juil - 14:38:03
    taggercitereditionsupprimeradresse
    What about all the broken happy ever afters?
    Victoria & William
    tw ✧ None


    Grand dieu qu’il détestait cette maison. Depuis la première fois où il s’y était garé pour investiguer les pratiques financières du père d’une des locataires de l’époque, une puissante prémonition lui susurrait qu’elle précipiterait sa mort et constituerait son portail personnel vers l’enfer. Après ces vingt-quatre heures dernières de pure agonie, bien entendu qu’il fallait que la suite des choses se déroulent là….

    Il ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il n’avait pas fermé l’œil depuis le premier texto de Victoria, passant par à peu près tout le spectre des émotions. Tentant de décoder exactement ce qui se passait et ce qui lui était reproché. Lui dont la préparation constituait le caractère distinctif et qui ne lésinait jamais sur un aucun effort pour tenter de se procurer un avantage sur ses interlocuteurs, là, il se dirigeait à l’aveugle. Sans aucun contrôle sur quoi que ce soit.

    Et il détestait ça.

    D’autant plus qu’une petite voix dans sa tête lui soufflait qu’il avait déjà été accusé, jugé et déclaré coupable. Qu’il ne lui restait plus qu’à recevoir sa sanction. Ou à rencontrer son peloton d’exécution.

    Il ne comprenait pas comme les événements avaient aussi rapidement escaladés. Il y avait trente-six heures à peine, tout allait bien. Ils étaient ensemble depuis quasiment une année et demie. Elle passait de plus en plus de temps chez lui, au point où, à l’automne, il comptait bien aborder l’idée de faire le saut et de considérer vivre dans un nouveau chez eux à tous les deux. Il avait déjà effectué les démarches pour racheter anonymement pour racheter son prêt étudiant. Elle devrait recevoir une lettre officielle de l’organisme Rolling Jubilee à cet effet, dans les semaines ou les mois à venir. Peut-être même ensuite, tranquillement discuter de leurs visions à long terme et de si oui ou non un enfant faisait du sens dans celles-ci. Heck, il s’imaginait depuis plus d’un mois en train se pavaner au bal organisé en partie par sa chérie, fier comme un pan au bras de la personne qu’il chérissait et admirait le plus au monde.

    Et là ?

    He was about to experiment for himself the fact that hell hath no fury like a woman scorned.

    Frappant à cette maudite porte, il fut accueilli par la désespérante vision d’une Victoria qui n’était définitivement plus sienne. Son visage se draina du peu de sang qui l’irriguait encore. S’il avait jugé que les dernières heures avaient pénibles, elles n’en étaient rien par rapport à cet instant.

    Il referma la porte derrière lui, habitant bien maladroitement le petit mètre carré qu’elle lui accordait manifestement bien malgré elle, juste devant la porte.

    « Bonsoir, Vic…»

    C’était probablement ce qui le blessait le plus de toute cette histoire : pas tant le fait qu’il se sentait à deux doigts de la reperdre à tout jamais, mais qu’elle semblait plutôt n’attendre que ça.

    « Pas d’histoire. Tu es l’amour de ma vie, Victoria. Je suis incroyablement navré que mes décisions t’en fasse douter. Si je n’avais eu ne serait-ce que le moindre soupçon de doute que ça aurait pu te blesser, jamais je ne lui aurai pas proposé de l’accompagner. Mais pour moi, il était tellement évident qu’il ne s’agissait que d’une amie qui avait besoin d’aide pour traverser une période difficile que je n’ai même pas penser que ça pourrait t’affecter. Si tu savais comment jamais je ne voudrais te faire de mal, d’aucune façon que ce soit…»

    À cet instant précis, il faillit manquer à la première des deux règles qu’il s’était fixé.

    Ne pas pleurer.



       
    @Victoria Lahey


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Juil - 22:01:07
    taggercitereditionsupprimeradresse

    What about all the broken happy ever afters?

    APPARTEMENT DE VIC.
    25.06.2023
    @William Bennett  
    mention d'infidélité

    Victoria devrait sans doute être meurtrie, complètement abattue par la situation, mais pour l’instant c’est surtout la colère qui parvient à mener sa barque et noyer toute autre émotion. C’est sur ce sentiment que la chirurgienne choisit de se concentrer afin de ne pas s'effondrer complètement, avant même d’avoir pu le confronter à propos de toute cette histoire. Elle ne peut pas lui chercher d’excuse, car elle sait pertinemment qu’il n’y en a pas. Sinon pourquoi ne pas l’avoir mentionné lors d’une conversation ou l’autre ? Ils étaient tous les deux trop occupés mais ils ne l’étaient pas au point de ne pas mentionner les événements importants. Un bal au bras d’une “amie” mérite d’être évoqué, elle qui ne se serait même pas permi de s’y rendre au bras d’un autre, à moins qu’il lui soit relié biologiquement parlant. Ce qui ne risque pas d’arriver, puisqu’elle est fille unique.

    Alors que William entre dans l’appartement, Victoria se force à accrocher son regard afin de voir à quel point celui qu’elle pensait être son futur est capable de lui mentir dans le blanc des yeux. Ses mots piquent. Elle a l’impression de prendre des coups de poignard. Si elle n’était pas plus intelligente, elle pourrait presque se laisser avoir avec si peu parce que son expression est sincère, tout comme son regard. Il n’y a pas d’excuses pour ce qu’il a pu faire, seulement de ne pas avoir compris que tout ceci pourrait la blesser, ce qui suffit à semer le doute dans l’esprit de la jeune femme. William, à quel moment te rendre à un bal au bras d’une autre ne te semble pas être quelque chose qui pourrait m’atteindre ? Tu aurais pu l’emmener prendre un café, manger un bout, voir un film, et pourtant tu as choisi un bal où personne ne se rend entre amis, à moins de n’avoir personne de spécial dans sa vie. C’est un peu comme s’il s’était rendu au mariage de l’une de ses sœurs, accompagnée de quelqu’un d’autre qu’elle. Peut-être qu’elle exagère mais c’est ce qu’elle ressent. Des amies t’ont vu et m’ont assurer que ton comportement n’avait rien d’amical. Et si elle pensait pouvoir lui faire confiance, c’est à Meryana qu’elle se fie à présent car jamais son amie ne dirait quelque chose qui puisse la blesser sans fond. Elle n’a aucun intérêt à le faire, alors que William à toutes ses cartes à jouer pour se sortir de cette situation, dans laquelle il s’est mis seul. Qu’est-ce que tu as à dire là-dessus - ce sont elles les menteuses ? Est-ce une sorte de trophée, bien plus jolie et plus jeune, avec qui il est plus flatteur de s’afficher ? Les larmes lui montent aux yeux à cette question, mais Victoria s’interdit formellement de pleurer devant lui. Elle pourra s’effondrer plus tard, lorsqu’il ne lui restera que ça; ses larmes. Pour l’instant, la chirurgienne veut comprendre comment leur relation a pu prendre ce virage, eux qui jugeait il y a quelques mois encore l’ami de William pour agir de cette façon. C’est fou comme elle était loin de la vérité, était-ce stratégiquement placé dans la conversation pour qu’elle ne se pose pas de questions ? Plus elle cogite, plus Vic trouve des signes où il n’y en a pas, pour la bonne et simple raison que rien de tout ça ne fait sens.
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJtWhat about all the broken happy ever afters? Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 123
    Messages : 1609
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 6 Juil - 18:18:05
    taggercitereditionsupprimeradresse
    What about all the broken happy ever afters?
    Victoria & William
    tw ✧ None

    « Parce que pour moi, dans ma tête, c’était justement la même chose que d’aller prendre un verre ou manger un morceau. C’était un bal d’universitaires. Ils se bourraient la gueule au Jack Daniels et à la Budweiser en se racontant des exploits de beuverie... Ça fait plus d’une décennie que je suis rendu ailleurs. Je n’ai absolument aucun agenda envers elle, ni envers qui que ce d’autre que toi. Je suis allé bien au-delà des convenances pour m’assurer qu’elle le comprenne clairement. Mais elle n’a effectivement plus personne de spécial dans sa vie…»

    Et elle avait l’âge de ses sœurs. Il se rappelait encore très clairement toute la détresse de sa sœur Bisha à qui on avait brisé le cœur en succession. Comment, malgré le fait qu’il ait déménagé chez elle pour la soutenir, malgré la proximité géographique et émotionnelle de leur sœur cadette, la vie avait perdu son éclat pour elle. Il ne pouvait s’imaginer ce que cela pouvait faire à une jeune femme déracinée de sa famille.

    Finalement, Victoria finit par exposer la source de tout cet immense quiproquo : ses amies. Il essaya tant bien que de mal de se remémorer s’il avait croisé la route de quelqu’un que Vic lui aurait déjà présenté par le passé, mais sans succès. Même s’il était généralement très alerte pour ce genre de chose, la soirée du 23 juin avait été… spéciale… et ses facultés en avaient pris pour leur rhume…

    « Je ne traite jamais personne de menteur avant de connaître les faits. »

    Il espérait le sous-entendu délicat, mais il tenait quand même à le faire passer. Parce que c’est ainsi qu’elle le faisait se sentir.

    « Je ne sais pas ce qu’elles ont vu. Je ne sais pas où elles tracent les limites de l’acceptable – ni même où toi tu les traces, d’ailleurs, et ça me fera plaisir de discuter de ces détails-là plus tard si tu veux. »

    Même s’il maudissait intérieurement ces commères pour tout le tort que leur ‘bienfaisance’ causait, il n’avait strictement rien à gagner à les dénigrer devant Victoria dans ces conditions.

    « Je sais très bien ce que j’ai fait, par contre. Nous avons échangé quelques verres. Nous avons chanté quelques chansons. Nous avons pris quelques photos au photo Booth, et avec le recul, j’ai peut-être manqué de jugement pour certains de ces clichés. À ses quelques amis que nous avons croisés, elle m’a présenté comme étant son ami. C’était important pour moi qu’elle le précise, et elle l’a fait. Mais je sais que je n’ai commis aucun geste déplacé à son égard.  »

    Il vit la souffrance qui passa sur son visage lorsqu’elle lui demanda si c’était parce qu’elle était plus jeune et plus jolie. Tout comme il entendit sa voix dérailler. Ça suffit à le faire flancher lui-même, et d’instinct, il fit un pas vers l’avant en tendant la main, avant de rapidement s’arrêter. Il était la cause et non la solution de cette douleur…

    Il reprit avec sur le même ton doux et mesuré qu’il adoptait depuis le début de leur entretien, osant même cette fois-ci terminer avec une note plus chaleureuse.

    « Franchement, Vic, est-ce que tu t’es regardée dans un miroir dernièrement ? Tu n’as absolument rien à envier à quiconque. Il n’y aucun honneur en ce monde auquel je tienne plus qu’au privilège d’être à tes côtés, dans tout ce à quoi tu veux m’inclure. De toute façon, crois-tu vraiment que je suis du genre à entretenir une ‘’[i] side chick]/i]’’? Est-ce que j’ai besoin te rappeler tous les efforts que tu as dû déployer pour me convaincre de baisser mes pantalons avant le mariage, à l’époque ? »

    Ces souvenirs figuraient bien en vue en haut de sa liste des moments les plus honteux. Heureusement, ils conduisaient à d’autres qui figuraient parmi les plus précieux de son existence.




       
    @Victoria Lahey


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 11 Juil - 22:10:19
    taggercitereditionsupprimeradresse

    What about all the broken happy ever afters?

    APPARTEMENT DE VIC.
    25.06.2023
    @William Bennett  
    mention d'infidélité

    Victoria l’écoute attentivement, cherchant les failles dans le discours de son petit-ami. Elle a besoin de chercher cette aiguille dans une botte de foin afin de pouvoir obtenir la vérité, sans se contenter bêtement de croire à son discours. Que veut-il dire par le fait qu’il est allé bien au-delà des convenances pour lui faire savoir qu’il était en couple ? Est-ce sa manière de confirmer que la jeune femme s’est essayé à maintes reprises à le séduire ?
    La langue de Victoria claque contre son palet, agacée, lorsqu’il lui fait remarquer qu’il ne se permettrait pas de dire de quelqu’un qu’il ment sans connaître les faits. Grand bien lui fasse. Est-ce qu’il attend des applaudissements de la part de Victoria parce qu’il est une meilleure personne qu’elle ? Ça l'énerve au plus haut point. La chirurgienne souhaite se mettre à la place de son petit-ami, accusé sans pouvoir réellement se défendre, mais elle a tellement peur qu’il parvienne à la manipuler qu’elle n’a d’autre choix que battre en retraite et dresser un bouclier entre eux. C’est son seul moyen de défense, pour ne pas finir au sol. C’est difficile de ne pas lui couper la parole et réagir à ses propos mais Victoria inspire profondément, bloque sa respiration et vient mordre le bout de sa langue afin de lui laisser une chance de dire tout ce qu’il a à dire pour sa défense. L’estomac de la jeune femme se tort lorsqu’il lui détaille sa soirée et se retrouve au bord de ses lèvres lorsqu’il parle de certains clichés à la limite de l’acceptable. Va-t-elle devoir interrompre cette conversation pour aller vomir ses tripes ? Elle sait que tout le but est de la rassurer mais l’imaginer la rend juste verte de jalousie.
    Me rappeler que tu n’avais aucune envie de moi si tu ne pouvais pas me mettre la bague au doigt n’est peut-être pas la meilleure façon de t’y prendre. Elle souffle agacée avant de faire quelques pas dans le but de se remettre les idées en place. A l’entendre, c’est qu’elle l’aurait presque forcé à l’époque ! Elle avait, certes, dû se montrer convaincante mais à moins d’être un acteur hors-pair, William y avait lui aussi trouvé son compte.
    Pourquoi tu ne m’en as pas parlé si c’était si anodin Will ? Ce n’est pas une soirée banale, si tu ne souhaitais pas volontairement me la cacher, tu l’aurais mentionné. Tu ne peux pas me dire que ça revient à aller manger un bout avec une amie parce que si c’est le cas, on a vraiment pas la même vision ni les mêmes limites. Elle ne dispose pas de son agenda mais il y a des choses qui méritent d’être annoncées et ce bal en faisait clairement partie. Quel genre de photos ? Était-ce précisément le moment où Mery avait posé les yeux sur lui ? Ça n'a pas d’importance car le fait est qu’il avait bel et bien quelque chose à se reprocher, où il ne les mentionnerait pas particulièrement, mais peut-être qu’il n’y a que ça. Peut-être que l’alcool a eu son rôle, que William s’est montré plus tactile qu’il n’aurait dû l'être, mais est-ce que ça justifiait de foutre en l’air tout ce qu’ils construisaient ensemble ? Je ne sais pas quoi penser William. Je ne veux pas y croire mais je ne comprends pas pourquoi tu me l’as caché, pourquoi tu étais aussi proche d’elle. J’ai peur de me faire avoir parce qu’on sait tous les deux à quel point tu as la capacité de ranger les gens de ton côté. J’ai peur de l’accepter et d’ouvrir une porte à plus. Si c’est si facile, pourquoi ne pas recommencer ? Pourquoi ne pas franchir une limite de plus ? Il n’était pas question qu’elle devienne une femme qui accepte ce genre de choses, elle s’en fit la promesse. Jure moi qu’il n’y a rien eu. Absolument rien. Pas même un baiser. J’ai besoin de savoir. Sa voix se fait suppliante alors qu’elle ancre son regard au sien. Ce n’est pas des mots qui viendront l’apaiser que Victoria souhaite entendre mais la vérité, aussi douloureuse puisse-t-elle être.
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJtWhat about all the broken happy ever afters? Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 123
    Messages : 1609
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 12 Juil - 17:08:18
    taggercitereditionsupprimeradresse
    What about all the broken happy ever afters?
    Victoria & William
    tw ✧ None

    « Ce n’est pas… » commença-t-il lorsque son maladroit commentaire sur sa vision peu en adéquation avec la vie moderne de la sexualité manqua sa marque. Il se contenta finalement de serrer les mâchoires et d’encaisser la riposte.

    Toujours prisonnier du vestibule, il la suivit du regard alors qu’elle extériorisait son agitation en se déplaçant de gauche à droite. Il se sentait épuisé. Il ne savait plus comment se tenir.  

    « Je ne t’en ai pas parlé parce que, justement, je trouvais ça anodin… au point où je n’ai même pas réalisé que ça pourrait être un problème…»

    Il avait été idiot de ne pas réfléchir plus loin. Il chérissait profondément chaque moment passé auprès de Victoria. Qu’il s’agisse des sorties dans les restaurants branchés où elle l’entraînait parfois, ou dans les petits take-out un peu crade où lui s’alimentait généralement. De leurs conversations autour d’une bouteille de vin ou d’une des nouvelles bières qu’il rapportait d’un des brasseurs de la région. Leurs balades en plein air, ou les matchs des Red Sox durant lesquels ils se faisaient un grand plaisir d’houspiller les Duran, Yoshida et Turner (ils appartenaient encore fièrement au fan club des Yankees, après tout). Leurs horaires compliqués et leur dévouement à rendre meilleur le monde autour d’eux rendaient ces moments plus rares que pour la majorité des couples. Il ne voulait pas les gaspiller en abordant des sujets insignifiants.

    Il aurait dû réfléchir plus loin. Il aurait dû anticiper que sa décision pourrait, effectivement, éveiller des soupçons ou, pire encore, la blesser...

    Elle avait raison sur toute la ligne. Sauf sur les motivations qu’elle semblait lui présumer.

    Il soupira lorsqu’elle lui demanda des précisions sur la nature des photographies prises, avant de poursuivre avec l’idée qu’elle le savait doué pour manipuler les gens. C’était vrai, mais difficile à entendre de la bouche de celle avec qui il désirait partager son quotidien. Puis, toute son attitude changea alors qu’elle échappa son bouclier de colère pour laisser entrevoir toute la douleur que cet épisode avait fait naître chez elle. Les conversations tendues, les éclats de rage, les cris, les coups : il pouvait les soutenir et les encaisser sans broncher. Il aurait cependant cent fois préféré se faire écarteler que de se savoir être la cause de la souffrance de Victoria…

    Rien de bon ne pouvait sortir du genre de détails qu’elle demandait, mais même si la vérité la blesserait certainement, elle vaudrait mieux que les pires scénarios qui habitaient les pensées de la jeune femme depuis trop longtemps… Se frottant l’arcade sourcilière droite, il répondit finalement.

    « Je ne les ai pas regardées, mais pour les deux trois dernières, nous avons définitivement choisis des poses imitant des photo-shoot classiquement réalisés pour des couples… »

    Il baissa légèrement la tête, sachant pertinemment que cette vérité ne serait pas bien reçue.

    « … c’était une façon puérile pour elle de se venger un peu de son ex. Ça lui a fait du bien. Je ne me suis pas méfié…»

    Il releva la tête rapidement pour retrouver le regard de Victoria.

    « Mais je te jure devant Dieu qu’il ne s’est rien passé. Je n’ai eu aucun comportement envers elle que je n’aurais pas pu avoir auprès de Bisha ou d’Erza. »

    Pour un catholique pratiquant qui fréquentait l’église à chaque dimanche où son horaire le lui permettait, c’était le plus grand serment qu’il pouvait faire. Même s’il ne considérait définitivement pas Joyce comme l’une de ses sœurs…  

    « Je t’aime toi, Victoria, et je t’aimerai aussi longtemps que tu me le permettras. Si un jour par malheur, à cause de je ne sais quelle catastrophe, cela cesse d’être le cas, je te promets que je serai assez homme pour te le laisser savoir face à face. Je ne joue pas à ce genre de jeu… »



       
    @Victoria Lahey


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 20 Juil - 22:50:34
    taggercitereditionsupprimeradresse

    What about all the broken happy ever afters?

    APPARTEMENT DE VIC.
    25.06.2023
    @William Bennett  
    mention d'infidélité

    Elle a beau essayé, Victoria n’arrive pas à comprendre que l’événement ait été anodin aux yeux de son petit-ami et qu’il n’ai pas compris, de lui-même, qu’elle serait dérangée qu’il se rende au bal au bras d’une autre femme. Le fait qu’il ne lui en ait pas parlé est en grande partie le fond du problème car si William l’avait mentionné, la chirurgienne lui aurait sans doute fait comprendre que l’idée ne lui plaisait pas mais la conversation se serait arrêtée là. William aurait ensuite fait le choix, ou non, de s’y rendre malgré tout mais ils seraient passé à côté de cette dispute et des films qu’elle a pu se faire ces derniers jours. Tout était une question d'honnêteté et de confiance, qu’elle lui aurait accordé les yeux fermés si c’est de sa bouche qu’elle l’avait appris et non de celle d’une amie.
    La mâchoire contractée lorsque l’agent mentionne les poses adoptées sur les dernières photos, Victoria ferme les yeux le temps de se les imaginer avant de les rouvrir lorsqu’il reprend la parole. Il était donc dans le plan pour se venger d’un ex et Victoria ignore si cette information est rassurante ou juste agaçante. Jusqu'où étaient-ils prêts à aller pour rendre le fameux ex jaloux ? Jusqu'où étaient-ils allés, d’ailleurs ? Victoria expire de manière saccadée lorsqu’il lui confirme qu’il n’a rien fait qu’il n’aurait pas fait avec ses sœurs, réalisant le souffle qu’elle retenait jusqu’ici. S’il n’est pas question de se faire avoir, la jeune femme n’a aucun doute sur la sincérité de son petit-ami, raison pour laquelle elle n’attend pas plus longtemps pour mettre un terme à cette torture. La distance entre eux avalée par quelques pas, Vic place ses bras autour de sa taille et inspire profondément, la tête enfouie dans sa chemise. Ces dernières quarante huit heures, elle se forçait déjà à accepter que plus jamais elle ne se retrouverait dans cette position, à humer son parfum et elle s’en voulait un peu d’avoir sauté aux pires conclusions. Elle n’avait cependant pas l’intention de lui fournir des excuses car la chirurgienne lui en voulait toujours d’avoir omis cette soirée au cours de leurs discussions, pourtant nombreuses. Il ne l’avait pas trompée mais il ne lui avait pas moins menti, ou du moins caché des choses volontairement.
    N’aide plus jamais qui que ce soit à se venger de son ex petit-ami en te faisant passer pour le remplaçant s’il-te-plait. Le ton est doux mais ferme, alors qu’elle trouve son regard et glisse une main sur sa joue. Elle accepterait qu’il venge l’une de ses sœurs, de n’importe quelle façon, mais certainement pas qu’il décide de rendre jaloux qui que ce soit en prenant un rôle qui n’était pas le sien. Je te crois William. Je ne comprends toujours pas comment tu n’as pas compris de toi-même que c’était un événement qui méritait d’être mentionné mais je te crois et je t’aime. Sur la pointe des pieds, ses lèvres se posent doucement sur celles de son petit-ami pour un baiser timide, avant de poser les pieds à plat à nouveau et perdre une bonne tête comparé à William.
    Son estomac se noue aux déclarations qu’elle se remémore, maintenant que la colère s’est dissipée et Victoria vient nouer doucement leurs doigts. Il y a quelque chose dont je dois te parler. Elle annonce, consciente qu’il ne lui est plus possible de retarder l’échéance alors qu’il semble prêt à construire son avenir à ses côtés. Elle espère de tout son cœur qu’elle ne vient pas de le retrouver pour une trop brève période mais si Victoria n’est pas responsable de sa situation, c’est son choix de ne pas en avoir fait part à William jusqu’ici. Or il mérite de savoir, il mérite de décider de rester en connaissance de cause. Tu veux boire quelque chose ? Quelque chose de fort, il risque d’en avoir besoin. Victoria l’attire à l’intérieur de l’appartement et attrape au passage Leïa sur la table de la salle à manger pour la poser par terre, car elle n’a rien à faire là. Une bouteille de rouge sortie du placard, courage liquide dont elle a grandement besoin, la jeune femme attend le choix de William afin de les servir et gagner, au passage, quelques dernières minutes de répit.
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJtWhat about all the broken happy ever afters? Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 123
    Messages : 1609
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 24 Juil - 17:11:32
    taggercitereditionsupprimeradresse
    What about all the broken happy ever afters?
    Victoria & William
    tw ✧ None

    Il fut sidéré lorsqu’il sembla parvenir à dissiper les derniers doutes de Victoria et qu’elle abattit ses défenses pour venir trouver refuge dans ses bras. Au point qu’il mit quelques secondes avant de réaliser qu’il ne rêvait pas et qu’elle était bien là, tout contre lui. À sa place habituelle, dans cette empreinte qu’il ne croyait plus voir occupée de sitôt. Une partie de lui s’était convaincu qu’aujourd’hui marquerait la fin de leur relation. Que cette deuxième cassure dans leur lien de confiance en autant d’année sonnerait la fin. Qu’elle ne parviendrait plus à passer par-dessus sans jamais toujours le soupçonner de manquer de franchise. Qu’elle tournerait la page, plutôt que d’affronter l’épreuve et de se battre pour eux. Comme elle l’avait fait à New-York, plus d’une décennie auparavant…

    Il la serra finalement dans ses bras comme si elle menaçait de se dissiper dans les instants à venir, avant d’accueillir ses lèvres avec un immense soulagement.

    « Je ne suis pas toujours le crayon le plus aiguisé de la boîte,» commença-t-il pour souligner de façon colorée son manque de perspicacité flagrant dans certaines circonstances.

    Une main sur sa taille, parce qu’il n’était pas encore prêt à ne plus la sentir contre lui, l’autre caressant doucement sa joue, il poursuivit.

    « Preuve à l’appui – je t’ai laissé partir une fois…»

    Enfin, presque. Regrettant sa décision de ne pas la suivre au Massachussets, il avait obtenu son transfert pour Harvard afin d’y poursuivre ses études à partir de la deuxième année. Bêtement, il n’avait pas cru bon d’informer Victoria de ses démarches, pour ne pas faire naître de faux espoirs. Par le temps qu’il ait la réponse, sa démarche ne possédait cependant plus aucune pertinence…

    Elle lui annonça ensuite devoir lui parler de quelque chose et il se raidit immédiatement. Le soudain renversement de situation faisait tout d’un coup beaucoup plus de sens si elle-même avait quelque chose à se reprocher. Il avait constaté de visu à quel point la réaction initiale de Victoria avait été virulente. Convaincue d’un pire qui ne s’était pas produit, s’était-elle permise d’immédiatement lui rendre la monnaie de sa pièce ??

    Il sentait les murs de satané appartement se moquer de lui tandis qu’il se laissait conduire et prenait place à la table de la salle à manger, guère plus confortablement que lorsqu’il faisait le piquet dans l’entrée. L’adrénaline qui l’avait abandonné lorsque la résidente l’avait sorti de son purgatoire revenait en force pour lui donner la vigueur de faire face à cette nouvelle menace qu’il anticipait.

    «Je veux bien prendre la même chose que toi… mais j’aurais encore un truc à dire, avant…»

    … avant il ne savait pas quoi.

    «Maintenant que je peux me relancer dans des histoires invraisemblables. La fille du bal… Joyce. Je vais devoir la revoir. Le 30 juin. Dans un gala. J’ai besoin de son aide, spécifiquement, pour espérer coincer quelqu’un sur lequel je travaille depuis plus d’un an…»

    Il espérait que sa diligence à faire la démonstration qu’il avait compris la leçon, et le fait que Victoria semblait elle aussi avoir quelque chose à se faire pardonner, allait jouer en sa faveur.




       
    @Victoria Lahey


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 7 Sep - 19:05:33
    taggercitereditionsupprimeradresse

    What about all the broken happy ever afters?

    APPARTEMENT DE VIC.
    25.06.2023
    @William Bennett  
    mention d'infidélité, cancer, incapacité à avoir un enfant.

    Si elle est certaine de ne pas faire erreur en lui accordant sa confiance, Victoria craint de pardonner beaucoup trop facilement l’omission de son petit-ami, au péril de leur futur. Elle ne souhaite pas voir William intégré le fait qu’il est si facile de la faire flancher mais la vérité est que la chirurgienne a cru tout perdre, avec lui, ces dernières quarante-huit heures et qu’elle n’a aucune envie de perdre une minute de plus loin à ses côtés. Des années leur ont été volées et, bien qu’elle ne regrette pas celles-ci, elle n’en est pas moins consciente qu’ils ont perdu un temps précieux dans leur relation. Vic a beau être impulsive et laisser (trop) souvent ses émotions régirent ses réactions, elle a passé l’âge de bouder dans son coin dans le simple but de faire comprendre à son petit-ami qu’ils ne sont pas passés loin du drame.

    Les mots qu’il a pu lui servir durant la dispute ne sont pas tombés dans l’oreille d’une sourde. Elle a choisi de ne pas réagir dans l’immédiat, de ne pas s’attarder sur cette déclaration, mais la jeune femme a imprégné tout ce que William a pu lui dire en cherchant à se justifier. Tout cela lui prouve, entre autres, qu’il a au moins eu aussi peur qu’elle de faire une croix sur un futur partagé et l‘homme est bien assez mature pour en tirer ses propres leçons. Pas dans le privé, non. Elle confirme avec un sourire en coin, essayant tant bien que mal de se débarrasser du stress qui lui pesait sur les épaules et lui nouait l’estomac il y a encore quelques minutes.

    Les yeux dans ceux de l’homme qui partage sa vie, elle lui adresse un sourire qui se veut rassurant mais qui ne semble pas faire son effet. Vic le connait assez pour savoir qu’il craint ce qui reste à venir mais elle est tout bonnement imcapable de le rassurer, car elle sait que cette annonce pourrait être dévastatrice pour eux. Ce n’est certainement pas les conclusions qu’il tire, potentiellement, de lui-même actuellement mais ce n’est pas mieux. Loin de lui, la chirurgienne leur sert du courage liquide et hoche doucement la tête lorsqu’il lui dit avoir quelque chose à ajouter. La fille du bal, Joyce. Son estomac fait un tour sur lui-même alors que sa gorge semble soudainement trop étroite pour y faire passer l’air. L’évocation de son prénom, de sa personne, la rendre plus réelle, hors la blonde souhaiterait oublier son existence et la manière dont sa simple existence est venue ébrécher son couple. En fait, non, ce n’est pas son existence mais bien le mensonge de son copain mais il est bien plus facile de rejeter la faute sur une parfaite inconnue, qui le restera - elle l'espère. D’accord. Ça ne l’enchante pas plus que ça mais le fait qu’il le mentionne change totalement la donne, en comparaison avec ce foutu bal. Vic choisit de ne pas s’attarder plus longtemps sur le sujet, consciente qu’elle n’a pas son mot à dire sur les fréquentations de son petit-ami, moins encore lorsque celles-ci relèvent du domaine professionnel.

    Ils ont d’autres chats à fouetter, bien plus importants. Les verres servis, elle en boit une première gorgée avant de se diriger au salon et poser le sien sur la table basse. Tu peux t’asseoir s’il-te-plait ? Elle demande, stressée à l’idée de l’avoir de tout sa hauteur face à elle. Dans ses pensées, la chirurgienne réfléchit à la manière la plus adéquate d’entamer cette conversation, qu’elle a pourtant répété des centaines de fois dans sa tête - envisageant toutes les issues possibles. Mais c’est le néant, rien ne lui vient. rien qu’un “ je ne peux pas avoir d’enfants, jamais. “. Quelques mois avant qu’on reprenne contact, j’ai été diagnostiquée avec un cancer de l’utérus. Les mots sont toujours difficiles à prononcer, même si la maladie est à présent derrière elle. J’aurais pu faire une chimio mais les chances que le cancer se propage étaient assez élevées, et j’ai choisi la sécurité. J’ai fait des rayons pendant 8 semaines pour diminuer la tumeur et dès que ça a été possible, j’ai été opérée. On m'a fait une hystérectomie, ça consiste à... tout enlever. Tout en se mordant la lèvre inférieure, Vic inspire longuement et s’ose enfin à accrocher le regard de son petit-ami qu’elle fuyait jusqu’ici. Je suis en rémission, la possibilité qu’il revienne est proche de zéro. J’ai fait mes examens annuels il y a 1 mois et tout est revenu positif la semaine dernière. J’aurais tellement voulu fêter ça avec toi mais ça revenait à te dire que je ne pourrai jamais avoir d’enfant et pour la centième fois, j’ai reporté la conversation. Elle marque une pause, préférant lui laisser le temps d’assimiler tout ce qu’elle vient de lui apprendre. Pour elle, c’est “simple”. Le récit commence par le négatif et finit sur une note positive, encourageante, mais cela fait plus de deux qu’elle fait le deuil de sa maternité au quotidien. Elle ne peut pas s'attendre à ce que Will retienne, dans la minute, qu’elle est à présent en bonne santé.
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    What about all the broken happy ever afters? 5PoHBm2
    What about all the broken happy ever afters? Gj7EEJtWhat about all the broken happy ever afters? Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 123
    Messages : 1609
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 11 Nov - 16:06:53
    taggercitereditionsupprimeradresse
    What about all the broken happy ever afters?
    Victoria & William
    tw ✧ None

    ‘’D’accord’’. Tout simplement. Fascinant ce que la chronologie des gestes et des paroles pouvaient changer. Il n’avait jamais eu aucun doute dans son esprit que, s’il avait mentionné préalablement à Victoria qu’il songeait accompagner une amie à un bal, la conclusion aurait aussi été un ‘’d’accord’’. Paradoxalement, c’était précisément pour cette impression qu’il n’avait pas jugé bon de lui en parler auparavant. Même s’il ne le soupçonnait pas avant maintenant, il prenait conscience que cet assentiment s’accompagnait d’une réticence. Que tout en ne souhaitant pas empiéter sur sa liberté, elle n’appréciait pas la situation plus qu’il ne le fallait pour autant.

    Ça ne rendait le geste que plus appréciable.

    Il s’exécuta lorsqu’elle lui demanda de prendre place, alors qu’ils tentaient maladroitement de retrouver une communication non-verbale plus en harmonie avec leur intimité des derniers mois qu’avec les derniers moments de friction. Il se permit de prendre une petite gorgée, question de prétendre que tout était revenu à la normale. Alors qu’il était encore tendu comme la corde d’un arc.

    Tout s’évapora en une fraction de seconde lorsqu’elle lui annonça avoir reçu un diagnostique de cancer. Si jeune! Diable, la vie n’avait pas été tendre avec elle depuis qu’elle avait emménagé à Boston. Il aurait voulu immédiatement franchir l’espace qui les séparait pour la prendre dans ses bras. Pas tant pour la rassurer, elle, mais parce qu’il s’agissait d’un cuisant rappel que la vie ne tenait qu’à un fil.

    Mais il savait qu’il y avait très certainement une suite à cette annonce, alors il se contenta de la laisser poursuivre, en faisait de son mieux pour ne pas perdre contenance.

    C’était quoi déjà, les taux de récidive de ce genre de cancer ?

    Le jargon médical et ses nuances difficiles à saisir lui échappant, il s’accroche à ce ‘proche de zéro’ et le ‘tout est revenu positif’, et il s’apprête à s’enthousiasmer de ses bonnes nouvelles lorsqu’il constate que le visage de son aimée ne s’éclaire pas à la suite de cette annonce. Durant de très longues secondes, il se demande effectivement ce qu’il l’a empêchée de célébrer cette victoire avec lui, puis, tout doucement, il décrypta la fin de sa phrase et ses implications.  

    Il chercha un instant ses mots, avant de réaliser que la réponse était au fond toute simple.

    «Oh, Vic… »

    Il se leva tout doucement pour venir s’accroupir tout près de sa compagne et de la prendre délicatement dans ses bras, une main pressée derrière sa tête.

    Ils échangeaient généralement peu sur leur vie personnelle concernant la période entre leur séparation et leurs retrouvailles, plusieurs années plus tard. Il comprenait tout à fait qu’elle ne soit pas spontanément venue vers lui lorsque cette angoissante épisode médicale ait connue ce qui se rapprocherait le plus d’une conclusion.

    Ce qui le laissait cependant bouche-bée, c’était qu’elle craignait que sa maladie ait un impact sur la suite de leur relation. Et que cela l’empêchait de vivre pleinement sa rémission.

    Il vint poser son front contre le sien et caressa doucement sa joue.

    «Félicitations. C’est tellement une belle nouvelle que tout soit beau. »

    Parce que ce n’était pas à propos de lui, ou de leur potentielle famille. C’était à propos d’elle. Et elle allait s’en sortir.

    «Et on a tout le restant de notre vie pour fêter ça. »





       
    @Victoria Lahey


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum