Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityLe poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Console Nintendo Switch Lite édition Hyrule : ...
    Voir le deal
    219.99 €

    Le poids d'un mensonge (ft Angèle)
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    William BennettDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    William Bennett
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : New-York, bien qu'ayant des origines albanaises
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Downtown Boston.
    Situation sentimentale : Célibataire, maintenant qu'il a fait sciemment fait partir l'amour de sa vie
    Études & Métiers : Enquêteur du FBI
    Date d'inscription : 12/10/2021
    Pseudo & pronom IRL : Lovecraft
    Icon : Let's play the Game, shall we now ?
    Avatar utilisé : Liam Hemsworth
    Crédits : : Polaroid Papers (avatar) : Lovebug (code profi)
    Multicomptes : /
    Description un : Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 AUmxInHb_o
    Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 William-copy
    Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 5PoHBm2
    Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 219ad36cfc40cc9c104b4435a576df0e86576b01Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 Gj7EEJt
    ☾ HIT ME WITH YOUR BEST SHOT

    Infos ⊹ L'un des plus jeune et plus prometeur enquêteur du bureau du FBI à Boston. Spécialisé dans les crimes financiers et la corruption. Anciennement homme de famille, ce volet de sa vie s'écroule suite à son divorce. Il est maintenant rendu à mettre le feu à sa vie et à ses valeurs pour voir jusqu'où s'élèvera le brasier. De plus en plus addict au pouvoir, il joue maintenant un double jeu dangereux avec ceux que sa profession voudrait mettre derrière les barreaux.


    Credit du code du profil : Lovebug
    Description deux :
    Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 5PoHBm2
    Le poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 Gj7EEJtLe poids d'un mensonge (ft Angèle) - Page 2 Tumblr_inline_nub94hjnU41qlt39u_250
    ☾ TIMELINE

    Février 1989 ⊹ Naissance à New-York. Sept 2007 ⊹ Accepté à Columbia en finance (New-York). Octobre 2012 ⊹ Engagé au FBI, section crimes financiers (New-York). Août 2014 ⊹ Il se marie avec sa fiancée, rencontrée à Columbia (New-York). Décembre 2018 ⊹ Il se divorce. Janvier 2019 ⊹ Obtient une promotion et est transferé à Boston. Février 2019 ⊹ Emménage avec sa soeur, Bisha (Boston). Octobre 2019 ⊹ Trouve son propre appartement (Boston).
    Octobre 2021 ⊹ Retourne habiter avec Bisha (Boston).


    Credit du code du profil : Lovebug
    Warning : WARNING // concernant (William) Langage occasionnellement abusif. Partage des vues politiques très à droite. Référence à la religion catholiqueTRIGGER // refuse de jouer ; L'extrême violence. Des actes sexuels explicites. Discutons-en au préalable.
    RPS : 142
    Messages : 1667
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t139889-william-bennett-liam-hemsworth
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t139928-william-bennett-let-s-play-the-game-shall-we
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t141523-the-hunger-in-my-soul-w-bennett
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 19 Juil 2023 - 18:56
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Le poids d'un mensonge
    Angèle & William
    tw ✧ None

    «Je n’ai vraiment pas de chance : elle a choisi du blanc… »

    Il grimaça comme s’il venait d’avouer qu’elle s’adonnait au satanisme ou à une quelconque autre forme d’actes absolument et universellement condamnables. Alors que la pauvre Joyce n’avait même pas eu son mot à dire dans l’histoire, puisqu’ils profitaient de l’événements pour prendre des photos de leur mariage fictif. Le blanc était donc venu d’office…et signifiait effectivement l’engagement.

    L’ironie des circonstances n’échappa pas à William.

    «Est-ce que tu me suggères de l’abandonner pour une plus colorée ? »

    Il savait qu’il venait de la mettre dans une position indéfendable et il en appréciait chaque seconde.

    De son souvenir, il s’agissait de la première fois où ils échangeaient avec autant de candeur et qu’il la voyait sourire de cette façon. Il commençait à rouiller et à laisser son masque, apparemment… Ça ne l’empêcha pas de poursuivre sur le même ton léger.

    «Angèle, je t’ai vu tenir tête au chef d’un gang et à ses deux larbins, armés, et t’en sortir indemne. Clairement que je n’aurais pas apprécié que tu sois trop mordante. Peux-tu t’imaginer l’effet que ça aurait eu sur ma réputation qu’une petite blondinette de moins de 55 kilos me malmène ? Sans parler de mon égo fragile…»

    Il ne put contenir un petit éclat de rire.

    Il se renfrogna légèrement lorsqu’elle mentionna qu’il ne semblait pas avoir le profil d’un homme qui vivait une vie bien rangée. Si seulement elle savait comment son divorce l’avait brisé, il y a de cela quelques années déjà… Comment il avait rêvé d’élever ses gamins dans une jolie maison de banlieue…

    Il prit une courte gorgée.

    «Nous ne choisissons pas toujours les cartes que la vie nous distribue…»

    Ça ne reflétait pas exactement la réalité, puisqu’il savait posséder une part importante de responsabilité dans cette histoire. Mais ça résumait l’idée qu’il avait dû adapter ses aspirations. Le regard plongé dans celui d’Angèle, il poursuivit.

    «Je suis sûr que toi aussi, tu as déjà voulu savoir jusqu’à qu’elle hauteur tu pouvais sauter. À quelle vitesse tu pouvais courir. C’est quelque chose que je me dois à moi-même. De tester et de repousser mes limites. Sinon, ça revient à abandonner. À arrêter d’avancer. Et un jour ou l’autre, ça te rattrapera. Tu regarderas l’horizon, et tu diras, ‘’peut-être que moi aussi, si j’avais essayé, j’y serais arrivé…’’ »

    Encore une fois, il s’échappa et laissa entendre des aspirations et des motivations auxquelles il s'identifiait très fortement.

    «Les titres et les définitions de tâche précises ne sont pas monnaie courante dans le milieu, tu sais ? J’ai besoin d’une alliée, Angèle. Ou d’une apprentie. Quelqu’un sur qui je peux compter quand les enjeux sont élevés. Quelqu’un qui n’a pas froid aux yeux. »

    Il demeura silencieux, observant sa réaction, avant de terminer avec beaucoup plus de légèreté.

    «Je peux même fournir l’uniforme, si jamais tu y as pris goût. »

    Il sortit son téléphone de sa poche intérieure et le déverrouilla.

    «Bien sûr, prends tout ton temps pour réfléchir. Tu peux même consulter tes proches si tu veux. D’ailleurs…»

    Il lui tendit son téléphone, qui affichait la photo qu’ils avaient pris ensemble, au piano bar. Alors qu’elle était assise sur ses genoux.

    «… je me ferai un plaisir de t’aider à convaincre ton fiancé que tu serais vraiment douée pour le poste, si jamais c’est ce qui te fait hésiter …»

    La meilleure façon de disposer des bonnes cartes était de les distribuer soi-même.


       
    @Angèle Roy


    Power is a cruel Master
    No light, no light in your bright blue eyes. I never knew daylight could be so violent. A revelation in the light of day. You can't choose what stays and what fades away
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 22 Juil 2023 - 13:52
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je grimace légèrement, du blanc, l’engagement, mais je parlais pour l’idée que j’avais pu lancer à Abril en hésitant sur ma robe. « Ca fait mariage. » Mais elle m’avait assurée que non, que cette robe était super, et que Jeremy me trouverait belle dedans. Et elle avait eu raison, et cette robe avait encore plus de signification maintenant que cet anneau était à mon annulaire.. Même si ça , je tentais de le cacher. Bien maladroitement en voulant protéger l’homme que j’aimais.

    « Absolument pas, elle est surement magnifique dans sa robe et puis.. Certaines femmes ne veulent pas se marier en blanc, c’est pas… Forcément la signification… » Je finis ma phrase dans un mumrure, peu sûre du coup du sens de cette taquinerie du départ, voulant éviter à mes joues de virer au rouge en reparlant de ce piano bar.

    Mordre, j’aurais pu, mais je ne savais jamais à quoi m’attendre avec Bill… On était passé de la menace « douce » à celle armé, d’une étreinte presque naturelle et douce à des cadeaux « empoisonnés », et tout ça avec cette pointe qui pique mon coeur à chaque fois que mes azurs croisent les siennes. Alors c’était plus sur de ne pas mordre.

    Quand il parle de la soirée au motel, je regarde autour de moi nerveuse. Personne ne doit entendre. « Ton ego l’aurait apprécié j’en doute pas, car tu aurais trouver un moyen de renverser la balance, en plus je doute que quelqu’un avale tes propos si tu leur raconte sans preuves… » Je dis nerveusement. « Mais personne ne sait.. Je voudrais que ça ne s’ébruite pas. » Parce que ce soir là j’avais cru mourir, parce que j’aurais tout fait pour le sauver, pour me sauver, et que j’aurais pu vendre mon âme au diable pour que personne ne meurt…

    Il semble blessé de mes mots. « Mais c’est à nous de savoir si on veut les jouer ou pas… Et c’est ce qui rends le jeu plus attrayant non? » Mais la suite, … Renversa un truc à l’intérieur de moi. Comment pouvait-il me connaître autant sans réellement savoir de chose sur moi. Je déglutis avec difficulté mon regard rivé dans le sien.. Mon coeur s’accéléra quand il parla de cette vitesse, de cette adrénaline.. J’avais pu la vivre, je savais exactement ce qu’il voulait dire… Et bon sens ça me manquait. « Je.. Je ne peux plus faire n’importe quoi. Des gens comptent sur moi.. » Et le garage, ma vie.. Je ne pouvais plus prendre de risque…

    Une alliée, apprentie… Je serais son poulain, une personne à qui il apprendrait les ficelles de ce métier sombre? Je restais muette, réfléchissant rapidement aux soucis que je pourrais avoir, au problèmes, refusant cette idée, en me demandant quand même pourquoi moi? Aurais-je les épaules assez larges pour supporter le poids des flammes de cet enfer, dans l’ombre, des potentiels infractions et autres… pire.. crimes..?
    L’uniforme, je lève les yeux au ciel. J’avais tout garder, n’avait jamais reporté quoi que ce soit, sauf la casquette avec le symbole de l’Albanie qui était dans mon bureau et que je mettais au travail.

    Mais quand il prit son téléphone, pensant qu’il noterait une chose dedans, … Je secouais la tête, je ne préviendrais pas mes proches, pas encore… Pas pour ça… Sauf que c’était pour une autre menace qu’il me disait ça. La photo sur son écran, moi en robe sexy rouge sur ses genoux… Il dirait tout à Jeremy… Il lui montrerait la photo… La panique monte en moi mais je la réprime. « Ce n’était pas une demande n’est ce pas…? » Je détourne mon regard de cette photo. Cette soirée où j’avais perdu la Firebird… On aurait pu s’en souvenir en gardant que le bon, mais il venait de tout gâcher. « Je ne veux pas qu’il lui arrive quelque chose. Si jamais tu fais du mal à Je..à mon fiancé je .. je … »


    @William Bennett <3

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum