Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityI can fall for you forever (Percy)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Tablette 11″ Xiaomi- Mi Pad 6 global version (coupon + code promo)
    224.97 €
    Voir le deal

    I can fall for you forever (Percy)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : I can fall for you forever (Percy) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : I can fall for you forever (Percy) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    I can fall for you forever (Percy) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : I can fall for you forever (Percy) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    I can fall for you forever (Percy) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 18 Juin - 10:03
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    I can fall for you forever.

    I can fall for you forever (Percy) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 warning : aucun.
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 18.06.2023 I can fall for you forever (Percy) Marker10 Percy's.

    La pièce avait été un succès. Le public avait été au rendez-vous et même si ce dernier se composait principalement de proches des acteurs et du trentenaire, il avait été dithyrambique. L’adaptation, le jeu des acteurs, la scénographie. Il avait pu recevoir compliment sur compliment qui avait aidé à remplumer son ego. Lors du cocktail post première organisé par Harvard, il avait papillonné de groupe en groupe aux fins de récupérer les exclamations et les félicitations, un large sourire plaqué sur son visage qui accentuait et faisait un peu souffrir ses fossettes. Le regard pétillant de fierté, certains de ses amis les plus proches avaient senti qu’il y avait tout de même quelque chose qui clochait, que la joyeuse grimace de ses lippes n’atteignait pas sincèrement ses pupilles sombres et que peut-être il continuait de jouer le rôle que devait avoir un metteur en scène et acteur le soir de son premier succès. Ils étaient rares à l’avoir relevé mais ils avaient eu suffisamment de tact pour ne pas le lui faire remarquer. Kitt n’était pas connu pour être un homme rempli de mystère et de secret qu’il ne souhaitait pas partager avec ses proches ou des inconnus. Ceux qui le connaissaient véritablement savaient donc qu’il ne servait à rien de l’interroger : il s’ouvrirait le moment venu. Pour l’heure, il s’était contenté de faire du commercial, de recevoir les compliments et de rappeler aux bons souvenirs des critiques et des éventuels directeurs de casting que Kristofer Vermeer était toujours dans la place et prêt à relever les défis proposés.

    La semaine avait été particulièrement chargée émotionnellement et il n’était pas mécontent qu’elle se termine jusqu’à ce qu’il crut apercevoir la silhouette distinctive de Percy parmi la foule des spectateurs présents. Son coeur manqua un battement et il avança instinctivement dans sa direction avant qu’il ne disparaisse, l’acteur ayant été happé par un cinquantenaire d’origine indienne qui le complimentait et souhaitait lui donner sa carte. Sans doute un nouveau fruit de son imagination. Depuis qu’il l’avait extrait égoïstement de sa vie, il n’y avait jamais été plus présent qu’auparavant. Il avait l’impression de le voir à chaque coin de rue, d’entendre sa voix au matin lorsqu’il sortait du royaume des rêves où il l’avait aimé toute la nuit, de sentir son odeur en prenant son linge sale ou en croisant dans la rue des hommes portant son parfum. Par instinct de survie et parce qu’il refusait de le laisser avoir une emprise sur son coeur, il avait voulu s’éloigner de lui, passer à autre chose avant d’être pris au piège. Il avait réussi l’exact inverse. C’était à lui qu’il voulait faire part du chamboulement de son existence avec l’arrivée de Nola dans cette dernière. C’était lui qu’il avait cherché du regard lors des saluts de sa pièce, voulant y lire la fierté et l’amour qu’il avait refusé d’admettre. C’était aux côtés de lui qu’il voulait se réveiller le matin plutôt qu’une sombre inconnue qu’il ne reverrait jamais. C’était lui.

    Les yeux clos, il laissait l’eau de la douche ruisseler sur sa peau, rafraîchissant cette dernière avec une aura bienfaisante qu’il n’avait pas ressenti depuis longtemps. La main posée contre le mur, il se laissait emporter dans ses pensées, les paroles virulentes de Lex, les conseils de Perséphone et d’Oli n’ayant de cesse de tourner dans son esprit. La cousine de son ancien amant n’y avait pas été de main morte et même si, au fond de lui, sa décision semblait être prise depuis longtemps, elle lui avait permis d’ouvrir les yeux sur cette dernière. Pourquoi se faisait-il du mal à l’instant présent par peur de souffrir ultérieurement ? Il était déjà à l’agonie. Une fois sortie de sa douche, résolu, il avala une aspirine avant de changer trois ou quatre fois de tenue en s’observant dans le miroir. Il avait bien du mal à se contenir tant il avait uniquement envie de courir vers l’appartement de Percy. Il espérait que ce dernier comprendrait, qu’il accepterait ses excuses et que les sentiments qu’il commençait tout juste à admettre étaient partagés comme il l’espérait.

    Ayant finalement opté pour une chemise légère gris perle et un bermuda blanc, il se rendit chez le commis administratif, les mains moites et l’impression que son estomac pouvait se retourner à n’importe quel moment. Au passage et passant devant un fleuriste, il hésita quelques instants avant d'acheter un bouquet de tulipes roses. Etait-ce de trop ? Il se sentit ridicule quelques instants mais c'était trop tard, le fleuriste venait d'encaisser. Il n’eut pas besoin de sonner à son interphone, une voisine qu’il avait croisée à de multiples occasions sortait. Elle lui adressa un sourire en lui tenant la porte ce dont il la remercia avant d’emprunter les escaliers, ne supportant pas d’attendre l’ascenseur. Erreur fatale puisqu’il était essoufflé en arrivant à l’étage de Percy. Vraiment il devait reprendre le cardio. Il hésita quelques secondes, replaça sa chemise et essuya les quelques gouttes de sueur sur son front, les cheveux encore mouillés et finit par sonner à la porte de Percy.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    I can fall for you forever (Percy) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    I can fall for you forever (Percy) M7ektGL I can fall for you forever (Percy) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    I can fall for you forever (Percy) 3iumCiP I can fall for you forever (Percy) Cm18Dh5 I can fall for you forever (Percy) LF85JLB

    I can fall for you forever (Percy) Perceval

    I can fall for you forever (Percy) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 20 Juin - 0:48
    taggercitereditionsupprimeradresse

    I CAN FALL FOR YOU FOREVER

    I can fall for you forever (Percy) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 TW : -
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 Dimanche, 18 juin 2023
    I can fall for you forever (Percy) Marker10 Appartement de Perceval
    I can fall for you forever (Percy) HYEIwSv "gliding"

    Pendant que mon thé infuse, j'me pose des questions
    Mais le thé c'est qu'une excuse, hein, pour se parler à soi
    J'vois ces oiseaux par la fenêtre qui me regardent rieurs
    J'rêverai voler, réfléchir à rien le temps d'une heure



    Musique envahissant doucement ton appartement, tu laisses les premières notes faire leur chemin à ton âme, fermant les yeux un instant avant d'oser bouger. Morceaux paisibles découverts il y a peu de temps, certains points de leur mélodies t'apportent encore des frissons paisibles lorsque tu les entends. Peut-être un jour pourras-tu en reproduire quelques extraits au piano, mais aujourd'hui, tu n'as aucune envie de taquiner les touches d'ivoire, sachant trop bien que tu n'apprécieras pas les sons produits. Tu sais d'avance qu'il te faudra recommencer encore et encore puisque tu te tromperas assurément à plusieurs reprises, parce que la mélodie t'est nouvelle …et parce que tu n'as pas le coeur à la création musicale aujourd'hui. Alors, au lieu de t'emmêler les doigts contre les touches, tu as décidé de mettre ta tête à contribution, te disant que de te plonger dans des bilans financiers t'aiderait peut-être à oublier les questions qui se succèdent régulièrement dans ton esprit depuis de longues semaines.

    Mettant à profit l'imprimante installée dans ton espace bureau, tu lui a fait cracher tous les documents nécessaires pour la tâche que tu t'es mis au défi de réaliser. Pourtant, la pile de documents frais imprimés trône sur le comptoir de cuisine, près des bancs. C'est à se demander pourquoi tu as une pièce te servant de bureau puisque tu n'y travailles jamais! Ton ordinateur sagement posé en retrait, capot fermé, tu as opté pour la méthode papier et crayons, bien que celle-ci ne soit pas la plus écologique, ça n'en reste pas moins celle qui te permet normalement de te concentrer plus facilement. Stylo plume posé sur un carnet de note avec le reste du nécessaire, tu prends tout de même le temps de faire bouillir de l'eau pour un thé. T'appuyant les hanches sur le comptoir le temps que l'eau atteigne la bonne température, tes pensées en profitent automatiquement pour dériver. Vers Kitt. Comme un peu trop souvent ces derniers temps alors qu'il n'est pourtant plus près de toi.

    Tu as tenu à assister à la première représentation de sa pièce hier, puisque tu le lui avais promis. Accompagné de Lex, tu avais choisi des places en fond de salle, positionnement probablement mal jugé pour apprécier l'oeuvre de la meilleure façon, mais tu n'avais eu aucune envie d'aller t'installer dans les premiers rangs. Et la blondinette semblait l'avoir facilement compris. Tu avais pu constater son talent dans toute sa force et bien que tu n'en aies jamais douter, tu en restais impressionné. De mauvaises langues trouveront sûrement à redire, mais tu avais pu constater que la grande majorité des gens désiraient le féliciter pour son carton. Au milieu des sourires et des poignées de mains, tu avais compris que ce n'était pas l'endroit pour toi. Ne voulant pas lui gâcher sa soirée, tu avais décidé de quitter sans pour autant lui parler. Lex restant plus fonceuse que tu ne peux l'être, semblait opter pour une approche directe peu importe le soir, mais tu avais réussi à la convaincre de quitter le théâtre en lui promettant que tu irait débusquer Kristofer, ce lundi et jusque dans les locaux universitaires, quitte à attendre une heure ou même deux s'il le fallait. Tu ne savais toujours pas ce que tu pourrais lui dire exactement, mais tu arriverais bien à quelque chose, de toute façon. Quitte à ce que ce soit d'avoir, de sa part, une réponse qui ne te plaît guère. Peut-être n'as-tu été qu'une phase, peut-être t'a-il trouvé les mêmes défauts qu'on t'a reproché par le passé. Tu n'en sais rien et tu essaie de ne pas y penser encore, mais immanquablement, c'est comme un disque raillé qui recommence constamment le même extrait.

    Un coup de sonnette, celle de l'étage et non de la porte principale, te fait froncer les sourcils, passant mentalement en revue ton historique d'achats pour savoir si tu devais recevoir un colis express aujourd'hui. Pas à ton souvenir. Alexane ou Rosie alors? Plus plausible. Et c'est pourtant la dernière personne que tu aurais cru voir là qui se tient derrière le battant lorsque tu l'ouvres. Kitt. La surprise passant sur tes traits, elle n'y reste que quelques instants avant que tout ne redevienne neutre, trahissant que tu ne sais pas réellement comment réagir à sa présence de l'autre côté de ta porte. Cependant, après un instant de silence, tu finis par reculer, t'effacer du cadrage, le laissant entrer s'il le veut bien.

    - Je préparais du thé, en veux-tu un? Le questionnes-tu en repassant en cuisine. …ou préfères-tu autre chose? Suggères-tu sur le ton simple de l'hôte qui s'enquiert des goûts de son invité. Ce n'est pas ainsi que tu préfères lui parler, mais puisqu'il te fuit depuis un moment, tu évites plus de familiarité que le simple tutoiement, du moins jusqu'à ce que tu aies une meilleure idée de la situation.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : I can fall for you forever (Percy) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : I can fall for you forever (Percy) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    I can fall for you forever (Percy) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : I can fall for you forever (Percy) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    I can fall for you forever (Percy) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 8 Juil - 12:33
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    I can fall for you forever.

    I can fall for you forever (Percy) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 warning : aucun.
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 18.06.2023 I can fall for you forever (Percy) Marker10 Percy's.

    C’était un curieux mélange de sentiments qui le prenaient à la gorge alors qu’il se retrouvait à nouveau devant cette porte qu’il avait passé un nombre incalculable de fois. Souvent en train d’embrasser à pleine bouche le propriétaire des lieux, la distance entre l’ascenseur et cette dernière, espace public où il lui appartenait de garder une bienséance qu’il n’avait déjà plus, lui apparaissant extrêmement longue. Avait-il fait une bêtise en venant ici sans prévenir en avance. Il posa son regard sur le bouquet de tulipes roses qu’il avait entre les mains et réalisait que ce n’était sans doute pas suffisant pour se faire pardonner. Il avait été ignoble avec la seule personne qui ne l’avait jamais jugé, avait fait preuve de patience envers lui et avait été d’une honnêteté désarmante. Lui revenaient encore en mémoire les discussions à coeur ouvert que le beau blond avait initié, révélant son manque d’expérience en terme de relation masculine et Kitt qui lui promettait alors d’être là à ses côtés, à chacun de ses pas, pour disparaître totalement dans la nature. De toutes les personnes qu’il avait fréquenté, charnellement ou non, amicalement ou non, Perceval Hoffman était la dernière des personnes à mériter d’être ghosté comme le cruel acteur l’avait fait. Il s’en voulait horriblement de l’avoir trahi de cette manière, de lui avoir menti sans savoir qu’il le faisait à l’époque, de l’avoir trompé en tentant de se persuader que ce n’était pas trompé si l’on était pas un couple. Et pourtant.

    Il était encore trop tôt et le néerlandais restait encore trop fragilisé par sa dernière (et unique) relation sérieuse pour se projeter mais il y avait désormais peu de place pour le doute. Il voulait. Non, il savait au fond de lui qu’il s’agissait d’une relation sérieuse qui s’était noué entre le texan et lui. Le manque cruel de son absence les dernières semaines avaient confirmé ce qu’il avait craint et qui l’avait poussé à fuir et blesser celui auquel il tenait déjà bien trop. De leur rencontre à l’aveugle à l’apparition furtive du beau blond dans la foule des spectateurs de la première de La Ronde, les moments partagés n’avaient eu de cesse de le hanter dès lors qu’il se retrouvait seul : leur rencontre hasardeuse sur la glace un soir de Saint Valentin où ils avaient été diablement sages, l’émerveillement ressenti lors de leur premier rendez-vous digne de ce nom quand ils avaient erré dans les couloirs de l’aquarium, son rire éclatant face aux bêtises que l’acteur annonait, la sérénité ressentie dans ses bras alors qu’ils observaient les baleines, leurs parties de jambe en l’air mémorable et qui le rendaient fou, l’instinct de protection et le bouleversement puissant ressenti quand il avait fait part de son historique, la fierté quand il l’avait présenté à Ingrid. Comment avait-il pu être aussi stupide ? Comment avait-il pu prendre le risque de le perdre ? Pouvait-il même le reconquérir ?

    Lorsque la porte s’ouvrit finalement, il se redressa et eut le souffle coupé. Il avait hanté ses jours et ses nuits et pourtant, il aurait presque oublié combien il était d’une beauté chavirante. Son coeur battit la chamade alors qu’il devait faire un effort abyssale pour prendre sur lui et ne pas plaquer ses lèvres, son corps contre le sien alors que ces derniers le réclamaient plus que jamais. Il lui avait tellement manqué. Il déglutit péniblement, ne sachant à quelle sauce il allait être mangé, espérant qu’il ne lui claque pas la porte au nez et d’une voix, un peu cassée, il le salua avec le peu de courage qui lui restait. “Salut.” Suspendu à chacun de ses gestes et de sa respiration, attendant de savoir à quelle sauce il allait le dévorer de son propre gré, il ne put s’empêcher de pousser un soupir de soulagement lorsqu’il l’invita à pénétrer son appartement. Sans demander son reste mais avec une timidité qui ne le caractérisait pas, il le suivit à l’intérieur, fermant doucement la porte derrière lui. “Merci.” souffla-t-il, sincèrement reconnaissant de sa réaction même si la distance créer entre eux le tuait à petit feu. Et pourtant, il était le seul à blâmer dans cette histoire.

    Il se racla la gorge. “Du thé, c’est très bien.” répondit-il même si son estomac était encore trop noué. Sans doute les excès de la veille mais surtout la nervosité qui le rendait extrêmement sensible, semblable à une véritable boule de nerfs. “Je…” commença-t-il, parvenu dans la cuisine de son ancien amant, même s’il n’avait pas même eu le courage de dire qu’il souhaiter arrêter. Pour la simple et bonne raison qu’il ne voulait pas arrêter. Il avait juste eu peur. Et il ne s’agissait pas d’une peur simple et qu’on peut remiser dans un coin de sa tête. Non, une véritable terreur s’était emparé de son être alors qu’il avait progressivement réalisé être en train de tomber amoureux de lui. D’être tombé amoureux de lui. La boule dans sa gorge ne parvenait pas à partir et lui pesait. Finalement, il réalisa qu’il tenait toujours son bouquet. Il le tendit à Perceval d’une main maladroite et peu assuré. Il ne se reconnaissait plus ; c’était sans doute une bonne chose tant il se détestait ces derniers temps. “C’est pour toi.” Il lui adressa un sourire extrêmement furtif qui ne parvint pas jusqu’à ses yeux. Il voulait aborder l’éléphant dans la pièce mais c’était encore au dessus de ses forces. “Je t’ai vu hier soir. Pourquoi …” Pourquoi n’es-tu pas venu me voir ? Pourquoi t’es tu enfui alors que je voulais courir dans tes bras et t’embrasser jusqu’à perdre haleine ? Pourquoi t’es tu effacé alors que je ne voulais voir que toi ? Alors que je ne veux que toi. Il secoua négativement la tête, se passant la main dans les cheveux. “Je suis le pire des idiots.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    I can fall for you forever (Percy) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    I can fall for you forever (Percy) M7ektGL I can fall for you forever (Percy) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    I can fall for you forever (Percy) 3iumCiP I can fall for you forever (Percy) Cm18Dh5 I can fall for you forever (Percy) LF85JLB

    I can fall for you forever (Percy) Perceval

    I can fall for you forever (Percy) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 13 Juil - 21:24
    taggercitereditionsupprimeradresse

    I CAN FALL FOR YOU FOREVER

    I can fall for you forever (Percy) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 TW : -
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 Dimanche, 18 juin 2023
    I can fall for you forever (Percy) Marker10 Appartement de Perceval
    I can fall for you forever (Percy) HYEIwSv "gliding"

    Pendant que mon thé infuse, j'me pose des questions
    Mais le thé c'est qu'une excuse, hein, pour se parler à soi
    J'vois ces oiseaux par la fenêtre qui me regardent rieurs
    J'rêverai voler, réfléchir à rien le temps d'une heure



    Il te salue et tu te contentes d'une faible révérence de tête, encore surpris de le trouver devant ta porte d'entrée. Tu avais bien prévu d'aller le trouver lundi pour tâcher de vous expliquer, même si tu te doutais que tu n'aimerais pas les réponses sur son absence. Tu t'attendais à te faire répondre que c'était bien, mais que ça ne pouvait pas aller plus loin. Après tout, combien de fois as-tu entendu quelques raisons du genre? Tu préfères tout de même avoir une explication à une absence silencieuse, une fin bien indiquée plutôt qu'un évanouissement sans plus de contacts. C'est une marque de respect selon toi et tu préfères toujours une certitude désagréable à une fuite sans réponse. Tu as voulu aller chercher les réponses hier, avant de réaliser que ce n'était ni le temps, ni l'endroit. C'était sa soirée, son moment de gloire et tu n'avais pas voulu le lui gâcher. Son silence durait depuis plusieurs semaines, tu pouvais lui accorder quelques jours encore. Tu avais prévu de le débusquer lundi, quitte à attendre patiemment pendant un long moment, quitte à te faire dire que votre relation n'en valait pas vraiment le coup, au final. Et tu sais très bien que tu n'aurais pas pu attendre plus longtemps, car tu l'as promis à Lex afin qu'elle accepte que votre présence ne crée pas de scène hier. Lundi soir, mardi matin au plus tard, elle te demandera un compte-rendu. T'en es presque certain. Vous vous protégez chacun à votre manière.

    Laissant entrer le néerlandais, tu lui proposes une tasse de thé puisque c'est ce à quoi tu t'affairais. Question de politesse. Mais aussi parce que tu ne sais pas quoi dire ou faire pour briser la glace qui semble s'être installée entre vous depuis votre dernière rencontre entre ces mêmes murs. Tu ne sais pas si tu peux te permettre d'être aussi près de lui qu'avant de son côté, qui plus est que tu n'as pas l'intention de simplement faire comme s'il ne s'était rien passé.

    Tandis que tu te diriges vers la cuisine, attrapant une tasse supplémentaire, tu n'as pas le temps de retirer la théière du feu qu'il te tend le bouquet qu'il a en main, t'expliquant que c'est à ton attention, te faisant hausser un sourcil l'espace d'une seconde.

    - Merci, fais-tu en les acceptant, les posant de côté afin de servir le thé. Ce serait plutôt à moi de t'en offrir pour ta performance d'hier, fais-tu tout de même remarquer. Tu as un véritable talent, commentes-tu, sincère, en relevant les yeux un court instant pour croiser les siens avant de le baisser à nouveau vers les tasses pour ne pas te brûler. Tu as apprécié la mise en scène et son jeu. Il t'a captivé. Certains diront sûrement que ton opinion est biaisée, mais ça n'en reste pas moins qu'elle semblait partagée avec l'entièreté du public pour ce que tu as vu.

    Lui servant son breuvage, l'invitant à prendre place sur l'un des bancs de l'ilot s'il le veut, tu laisses ta part de côté, t'occupant du bouquet offert. Les débarrassant de l'emballage, tu lèves les yeux vers Kristofer lorsqu'il commence une question qu'il laisse en suspens. Tu attends un moment, quelques secondes, avant de continuer ce que tu faisais, ne voulant pas lui mettre la pression en le fixant. Coupant les tiges des tulipes comme t'as montré Izaäk, tu leur offres un vase improvisé, n'ayant pas envie d'aller fouiller dans les sombres cartons que tu n'as pas encore défait depuis ton emménagement.

    - Ça dépendra de tes explications, te permets-tu d'argumenter calmement lorsqu'il se traite d'idiot. Et si tu veux me les faire entendre, j'ai tout mon temps, assures-tu doucement en posant finalement tes billes bleus sur lui plus d'un court moment. Tu restes au comptoir ou préfères-tu que l'on s'installe ailleurs pour discuter? Le questionnes-tu, lui laissant le choix, bien que tu te rebuteras probablement s'il te répond qu'il vise ta chambre.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : I can fall for you forever (Percy) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : I can fall for you forever (Percy) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    I can fall for you forever (Percy) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : I can fall for you forever (Percy) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    I can fall for you forever (Percy) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 14 Juil - 15:15
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    I can fall for you forever.

    I can fall for you forever (Percy) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 warning : aucun.
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 18.06.2023 I can fall for you forever (Percy) Marker10 Percy's.

    Il était mal à l’aise, lui qui ne l’était jamais. Mais, cette fois-ci, il l’avait de quoi l’être et le malaise ne faisait que gonfler et prendre de l’ampleur alors que son (ancien ?) amant demeurait le même prince charmant qu’il avait toujours été à son encontre et qu’il avait si mal récompensé. Il l’avait traité comme un roi depuis leur première rencontre et pour toute récompense et remerciement, le néerlandais avait été d’une lâcheté sans nom. Il se mordit intérieurement la joue, s’en voulant d’être présent. Il avait tout perdu une fois encore, merdant comme il ne l’avait jamais fait auparavant et cette fois-ci, il ne pouvait blâmer nul autre que lui. il était le seul responsable de son échec et de ses erreurs. Il lui adressa un léger sourire éteint quand il le félicita de la pièce et hésita pendant quelques instants sur les mots à prononcer. Kristofer Vermeer soudainement timide quand on le complimentait, il fallait aller acheter un billet de loterie dans la foulée tant c’était jour de chance. “Merci.” murmura-t-il, le rouge envahissant ses joues de manière totalement inhabituelle alors qu’il n’avait ni la force, ni le courage de se perdre dans les lacs de son regard. “Je ne savais pas que tu venais.” poursuivit-il du même ton qu’il détestait mais qu’il ne pouvait s’empêcher d’adopter en sa présence. Qu’aurait-il fait s’il avait su que Percy était dans la salle ? Sa performance aurait-elle été différente ? Lui aurait-il mis des billets de côté ? “Merci en tout cas, ça me fait chaud au coeur.”

    Il osa le regarder furtivement en s’installant sur l’un des bancs de l’ilôt, ses mains entourant la tasse brûlante qui lui permettait de rester focus sur la raison de sa venue. La tête baissée, il ne se peut s’empêcher de se mordiller les lèvres, nerveux alors que le moment qu’il redoutait tant s’approchait à grand pas et lui donnait toutes les raisons de prendre ses jambes à son cou et de fuir à nouveau sans offrir la moindre explication. Mais s’il faisait ça, il ne pourrait plus se regarder dans un miroir. Déjà qu’il avait du mal à le faire. Lorsque le bel allemand reprend la parole de sa voix douce et chaleureuse qui lui avait tant manqué, Kitt ferme les yeux, luttant pour ravaler la boule qui s’était formé dans sa gorge et les larmes qui perlent à ses paupières. Par il ne savait quel miracle, un frisson les en éloigne et il hoche lentement la tête, le remerciant silencieusement de lui permettre d’offrir les explications qu’il est prêt à aborder. Si d’apparence, l’acteur est quelqu’un d’extrêmement sociable et qui demeure sensiblement de bonne humeur, il ne se laisse pas facilement approcher et garde la porte fermée sur un nombre de secrets qu’il n’est pas prêt à partager avec n’importe qui. Peu de personne ont une vision globale de ce qu’il est, ce dernier présentant une facette différente selon son auditoire. Mais ce matin, face à celui qui continue de hanter chacune de ses pensées, il se révèle tout à lui, dans ses forces comme dans ses faiblesses. “On peut rester ici. Je ne voudrais pas…” Qu’a-t-il donc à ne pas être capable de terminer ses phrases aujourd’hui ? Il hausse négativement la tête avant de porter le breuvage à ses lèvres, espérant que la chaleur de ce dernier lui permette de se jeter à l’eau.

    “Tout d’abord, je voulais te présenter mes excuses.” Ca y est, c’était parti. “Je n’aurais pas dû disparaître du jour au lendemain sans te donner de nouvelles. Tu ne mérites pas d’être traité de cette manière. Tu ne mérites pas … quelqu’un comme moi.” Contrairement à son habitude, les derniers mots furent dit avec mépris envers lui-même. En d’autres circonstances, cet aveu aurait pu être le témoignage ultime d’une arrogance sans borne. C’était l’exact inverse aujourd’hui. “Tu es parfait Percy. Tu as tout de l’homme idéal et pour être honnête, tu es l’homme dont je rêve secrètement depuis que j’ai découvert ma sexualité. Tu es beau, intelligent, bon, calme, d’une sensualité folle sans même que tu le réalises. Je me perds un peu trop facilement dans tes yeux ou ton sourire. Je me sens apaisé quand je suis dans tes bras, comme si j’avais trouvé ma place. Je pourrais passer des heures à caresser chaque parcelle de ton corps pour l’imprimer dans mon esprit quand on est loin l’un de l’autre. Tu réussis même à me faire me lever aux aurores pour aller courir.” Un léger sourire plus sincère et ferme se dessina sur ses lèvres avant de disparaître. “J’ai paniqué.” finit-il par lâcher, comme un coup de tonnerre un beau soir d’été. Percy s’était ouvert à lui sur son passé ; c’était désormais à son tour. “J’ai paniqué parce que je ne veux rien de sérieux. Et si je ne veux rien de sérieux, c’est parce que je suis déjà tombé amoureux une fois.” Il se passa une main fébrile dans les cheveux avant de répondre. “J’ai rencontré Wade quand on essayait tous les deux de percer à Hollywood. On s’est immédiatement plu et les jours passants, on a commencé à coucher ensemble, puis à se fréquenter, puis à emménager ensemble. J’étais l’homme le plus heureux du monde. Pendant 5 ans, on a vécu un bonheur sans nuage et je n’envisageais plus un avenir dans lequel il n’en ferait pas parti. Puis, son père est mort et il m’a quitté du jour au lendemain pour venir s’occuper de ses frère et soeurs plus jeunes. J’ai eu beau vouloir partir avec lui, renoncer à mes rêves, le supplier : il ne voulait rien entendre. Il m’a brisé le coeur.”

    Il se tut quelques instants, se remémorant leurs adieux dans leur appartement où ils avaient fait l’amour une dernière fois entre les cartons et les rancoeurs, leurs corps s’attirant inexorablement. “J’ai tenté de l’oublier mais je n’y parvenais pas. Quand j’ai décroché un job à Boston, là où il vit, j’ai cru qu’on pouvait reprendre notre histoire mais …” Son thé refroidissait, sans qu’il n’y touche. Il avait besoin que ça sorte, il avait besoin de tout lui dire. “Il ne voulait plus de moi. Mes sentiments n’étaient pas les bienvenus. Alors j’ai arraché ce qu’il me restait de coeur et je me suis juré qu’on ne m’y reprendrait plus, que désormais je me contenterai de coucher sans autre sentiment que le simple plaisir de la chair. Je ne voulais plus entendre parler de fidélité, de couple ou d’amour. Certaines personnes ne sont pas faites pour ça et je me suis persuadé que je ne voulais de toute manière en faire partie.” Finalement, il leva les yeux vers Percy. “Et puis, tu es arrivé comme un coup de poing sur la gueule.” Sa poitrine montait et descendait alors qu’il touchait du bout du doigt, à peine, ce qu’il pouvait bien ressentir à l’encontre du beau blond. “Je me suis d’abord persuadé que c’était une simple histoire de sexe comme j’ai l’habitude. Que tu étais un simple plan cul avec lequel je prenais un pied monstrueux. Toi parmi d’autres.” avoua-t-il, un peu honteux même s’il n’avait jamais évoqué une quelconque exclusivité. “Et quand j’ai pris conscience que tu étais bien plus que ça, j’ai paniqué. J’ai eu peur de souffrir à nouveau, de ce que les quelques fragments de coeur qui me restaient soient réduits en poussière. J’ai fui. J’ai tenté de t’oublier et de passer à autre chose, lâchement sans t’en parler parce que je savais que je ne saurais pas te dire adieu. Que je ne sais toujours pas comment le faire.” Les mots étaient sur le bord de ses lèvres mais c’était toujours trop tôt. Il ne pouvait pas. “Je n’arrive pas à être sans toi.” avoua-t-il piteux. “Et j’ai tout gâché. Je comprendrais que tu ne veuilles plus jamais me revoir après aujourd’hui.” Il se mordait tant la lèvre inférieure qu’un goût de cuivre l’inonda. “Mais je te devais au moins ces explications.” Il se leva, prêt à partir si c'était ce qu'il souhaitait.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    I can fall for you forever (Percy) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    I can fall for you forever (Percy) M7ektGL I can fall for you forever (Percy) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    I can fall for you forever (Percy) 3iumCiP I can fall for you forever (Percy) Cm18Dh5 I can fall for you forever (Percy) LF85JLB

    I can fall for you forever (Percy) Perceval

    I can fall for you forever (Percy) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 18 Juil - 13:02
    taggercitereditionsupprimeradresse

    I CAN FALL FOR YOU FOREVER

    I can fall for you forever (Percy) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 TW : -
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 Dimanche, 18 juin 2023
    I can fall for you forever (Percy) Marker10 Appartement de Perceval
    I can fall for you forever (Percy) HYEIwSv "gliding"

    Pendant que mon thé infuse, j'me pose des questions
    Mais le thé c'est qu'une excuse, hein, pour se parler à soi
    J'vois ces oiseaux par la fenêtre qui me regardent rieurs
    J'rêverai voler, réfléchir à rien le temps d'une heure



    Lumière du jour entrant par les fenêtres, mais tamisé par les rideaux, il n'y a que quelques spots pour venir aider la vue ici ou là. Ton appartement reste feutré avec la musique douce qui s'infiltre un peu partout. Pourtant, l'ambiance n'y est pas exactement, la chaleur qui était si habituelle entre Kristopher et toi restant sur pause. C'est un malaise que tu préfèrerais briser, mais tu ne veux pas le faire n'importe comment, ne voulant ni le blesser ni risquer vos chances, si tant est qu'il en reste.

    - Je te l’avais promis, mentionnes-tu tranquillement.

    Oh, tu aurais pu ne pas y aller, ne pas vouloir faire l’effort puisqu’il ne semblait plus tenir à te voir. Et à dire vrai, tu as longuement songé que ce n’était peut-être pas une si bonne idée de t’y rendre, mais …tu l’avais vu parler de théâtre et de cinéma avec tant de passion, que tu souhaitais le voir à l’oeuvre. Même si ce n’était qu’une unique fois, si vos contacts tournaient au vinaigre.

    - Tu es dans ton domaine, il n'y a pas de doute possible, assures-tu doucement.

    Il est à sa place sur les planches et dans la foule le félicitant par la suite, personne ne pourra te faire dire autrement. Au même titre que tu le crois capable de jouer plusieurs rôles et y exceller tout autant que sa prestation de la veille.

    Ne voulant pas qu'il se soit déplacé pour rien et puisque tu avais aussi prévu d'aller le trouver pour avoir des éclaircissements sur votre situation, tu lui offres la possibilité de te donner ses explications, de te faire voir son point de vue. Que tu apprécies ou non. Le laissant rassembler ses idées, tu te montres patient et silencieux, ne cherchant pas à le brusquer, allant simplement prendre place à ses côtés sur l'un des bancs près de l'ilot. Te contentant d'un hochement de tête lorsqu'il s'excuse, tu les acceptes sans faire de scène, mais laissant le pardon en suspens selon ce qu'il ajoutera, appréciant tout de même qu'il y aie pensé avant toute chose. Tu dois cependant te retenir de l'interrompre lorsqu'il affirme que tu ne mérites pas d'avoir atterri avec quelqu'un comme lui. Venant de quelqu'un d'autre, dis sur un autre ton ou avec une autre attitude, tu aurais pu croire qu'on t'évaluais à la baisse, mais devant la tête que tire l'acteur, tu comprends facilement qu'il parle de lui-même, chose qui te fait grimacer puisque tu ne partages pas sa pensée. Et pour te prouver qu'il ne cherche pas à te diminuer, te plaçant plutôt sur un piédestal, il y va d'une liste d'éloges à ton égard qui te fait légèrement hausser un sourcil. De surprise lorsqu'il mentionne que tu incarnes ses rêves d'ado, d'incompréhension lorsqu'il t'avoue se sentir à sa place entre tes bras alors pourtant qu'il est parti. Mais il arrive tout de même à faire retrousser le coin de tes lèvres, ce bougre, lorsqu'il admet que tu es bien le seul à pouvoir le faire se lever aux aurores pour un jogging. Peut-être tes habitudes de vie ont-elles légèrement déteintes sur lui.

    Son sourire s'évanouit pourtant lorsqu'il laisse tomber sa culpabilité, entraînant le tien dans sa chute. En particulier lorsqu'il précise, admet qu'il ne cherche rien de sérieux. Soit, vous n'étiez apparemment pas fait pour vous entendre sur ce point… Prêt à l'accepter, à respecter sa décision, tu ravales pourtant tes propres paroles, posant les yeux à nouveau sur lui qui s'ouvre un peu plus à toi, te partageant une part de sa vie. Tu entends ses mots, peint mentalement le tableau de son évolution et de sa déchéance amoureuse, pour finir par entrevoir les cicatrices laissées par son passé et qui ne sont probablement pas encore totalement refermées. Les mots s'éteignent, remplacés par les notes de musique douce qui ne s'est jamais interrompue durant son discours. Tu l'as laissé s'exprimer, joies et craintes, passées et présentes, sans oser l'interrompre, ingérant les informations qu'il te fournissait, ne pouvant pour autant réellement le juger.

    Tes doigts allant interceptés doucement son poignet, tu le coupes dans sa sortie, ne voulant pas qu’il te fuit une nouvelle fois.

    - Je crois être encore le seul à pouvoir juger qui peut être digne ou non de me côtoyer, soulèves-tu tranquillement, n’ayant vraiment pas apprécié sa mention de lui-même au début de son discours. Et je ne penses pas avoir eu un verdict péjoratif à ton encontre, lui fais-tu remarqué.

    Certes, vos caractères et vos passés diffèrent, vous venez de deux mondes presque opposés, mais tu ne l’as jamais pour autant dénigrer. Il sait que tu ne t’attends pas à ce qu’il vous offre un voyage aux Fidji sur un coup de tête parce que vous en avez marre de l’hiver bostonien, mais que c’est le genre de folie que tu peux lui proposer. Il sait également qu’une soirée simple en sa compagnie avec un repas maison vaut encore plus pour toi qu’un repas cinq étoiles arrosé du meilleur champagne. Et tu espères qu’il se souvient que tu apprécies énormément ce grain de folie qu’il apporte à ta vie.

    - Tu viens de loin pour oser m’expliquer tes bagages et les cicatrices qui te marquent encore. Tu aurais pu m’en parler avant de songer à fuir, Kitt, souffles-tu doucement, te voulant rassurant. Mais, je me doute que ce n’est pas des plus faciles à partager, accordes-tu tout de même avec la même patience et un léger sourire compréhensif. Je te remercie de l’avoir fait. Mais ne t'enfuis pas à nouveau, lui demandes-tu, le guidant pour qu’il prenne place à nouveau sur ce banc, tes doigts glissant de son poignet pour venir prendre sa main. Peut-être vois-tu notre sort un peu trop négativement pour que je te laisses t'enfuir avec une mine aussi triste et je n'aime pas te savoir ainsi, fais-tu en osant poser une caresse légère à sa joue. Tu dis ne rien vouloir de sérieux, mais… ma présence à tes côtés te manque, résumes-tu, cherchant son approbation du regard avant continuer : Si, pour un instant complètement fou, tu mets de côtés tes craintes, mon avis, celui des autres peut-être également; si tu oublies tout élément extérieur et toutes peurs, ton voeu fou, que serait-il? Qu’aimerais-tu qu’il nous arrive, de près ou de loin? Le questionnes-tu calmement. Prends ton temps, si tu as besoin. Et je ne jugerai pas, qu’importe ta réponse, assures-tu, tes doigts soutenant encore doucement les siens.

    Tu es prêt à accepter une séparation claire si c’est ce qu’il te demande. Tu te rangeras -non sans mal, tu le sais d’avance- sous le signe de l’amitié si c’est ainsi qu’il préfère. Tu accepteras avec plaisir de lui faire la cour à nouveau s’il vous en laisse la chance. Tu souhaites cependant l'entendre le dire, lui permettre de mettre un peu plus au clair ses idées.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : I can fall for you forever (Percy) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : I can fall for you forever (Percy) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    I can fall for you forever (Percy) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : I can fall for you forever (Percy) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    I can fall for you forever (Percy) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 3 Aoû - 14:52
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    I can fall for you forever.

    I can fall for you forever (Percy) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 warning : aucun.
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 18.06.2023 I can fall for you forever (Percy) Marker10 Percy's.

    La culpabilité suintait de chacun de ses pores. Plus encore maintenant qu’il se retrouvait face à son ancien amant, celui qui s’était révélé être l’exception à tous les autres, celui qui ne quittait pas ses pensées ni l’empreinte de sa peau. Il donnerait tout pour revenir en arrière mais il ignorait ce qu’il aurait été capable de pouvoir tout changer. L’évidence était là, juste devant lui, mais elle était si difficile à admettre quand lorsque, comme lui, on s’était enfermé derrière de hauts murs inatteignables pour le commun des mortels. Il fallait admettre, une fois de plus, que Perceval était véritablement un prince des temps modernes, capable d’affronter et de remporter la bataille contre dragons et sorcières. Du moins s’il lui en laissait la possibilité et si le bel allemand acceptait de se battre contre les fantômes du passé encore bien trop présents. “Merci.” souffla-t-il, le rouge empourprant de manière délicieuse ses joues alors que son regard se faisait fuyant devant l’inéluctable. La culpabilité le rongeait d’autant plus qu’au moins l’une des personnes dans cette pièce était capable de tenir ses promesses, contrairement à l’autre. Même s’ils avaient toujours su allègrement éviter ce terrain dangereux des lendemains. C’était cependant enfin le moment pour lui de se jeter dans le grand bain, quitte à fermer les yeux par anticipation de l’eau glaciale sur son corps lorsqu’il entrerait en contact avec ce dernier. Et s’il se heurtait à un mur, ce qu’il comprendrait aisément au vu de son comportement qu’il n’aurait lui même pas admis, au moins aurait-il tenté. Après tout, il était un adulte qui ne pourrait se réfugier infiniment dans les jupes de sa mère ou l’immaturité adolescente dont il faisait si souvent preuve parfois. Le pendant négatif de devoir grandir trop vite.

    L’expérience fut terrifiante et paralysante mais une fois qu’il creva l’abcès, il se surprit lui même de sa véritable diarrhée verbale. Il semblait que plus rien, ni personne ne pouvait l’arrêter. Il avait tant de choses à dire et avouer sans être capable d’ordonner les milles et unes pensées qui l’assaillaient. Il voulait lui avouer combien sa présence depuis février avait été un véritable cataplasme sur la brûlure encore suintante de son coeur mais également qu’il était bien plus que ça. Il devait lui parler de cette période dans laquelle il s’était enfermé, y trouvant refuge pour se prouver à lui-même qu’au moins une fois dans sa vie il avait eu le droit au bonheur mais qu’il avait désormais l’impression de renouer avec sans réellement le réaliser. Il devait admettre qu’il demeurait parfois encore un simple enfant que le monde extérieur terrifiait alors même qu’il avait envie de le dévorer tout cru. Il le remercia intérieurement de le laisser déverser son flot de paroles. Il en avait besoin et il ne savait pas s’il aurait été capable d’aller jusqu’au bout si Percy l’avait interrompu. Il aurait suffi de trois fois rien pour que le jeune homme prenne définitivement la fuite, sous couvert de malentendus. Sa gorge était particulièrement sèche quand il eut terminé et même s’il cultivait l’espoir vain du pardon du beau blond, il se leva presqu’aussitôt qu’il eut terminé, fuyant presque pour ne pas souffrir à nouveau. Il préférait prendre les devants en cas de rejet.

    Il se figea néanmoins quand il sentit les doigts de Percy s’emparer avec douceur de son poignet, l’espoir renaissant malgré lui timidement dans son regard chocolat. Il sentit son coeur battre la chamade, remontant jusque dans sa gorge alors qu’il reprenait place à ses côtés, sous l’impulsion du commis administratif. Suspendu à ces lèvres qu’il avait si souvent embrassé avec passion, il ne le quitta pas des yeux, déglutissant et craignant chaque parole prononcées. C’était comme s’il se trouvait dans un mauvais quartier, appréhendant le danger que pouvait représenter chaque coin de rue avant de découvrir qu’il n’y avait cependant aucun guet-apens, aucune mauvaise rencontre qui ne se faisait. La culpabilité laissa progressivement la place à l’espoir qui prenait de plus en plus d’espace au fur et à mesure des paroles prononcées par son doux interlocuteur. Peut-être qu’il y avait une chance pour lui ? Un avenir pour eux ? En suite de sa proposition, il prit une profonde inspiration avant d’expirer très lentement en fermant les yeux, tentant de mettre de côté tout son vécu, toutes ses peurs et blessures pour se concentrer sur l’instant présent, sur la raison qui l’avait fait venir ici un dimanche matin sans prévenir, sans réel plan pour reconquérir celui qu’il aimait sans le réaliser.

    “Nous.” Il rouvrit les yeux, plongeant ses obsidiennes dans les saphirs qui lui faisaient face. Un sourire timide s’afficha furtivement sur les lèvres de Kitt alors qu’il mêlait ses doigts à ceux de Percy. “Je voudrais nous redonner une chance.” Il hocha négativement la tête. “Je ne peux pas promettre un avenir radieux et sans nuage mais je sais déjà que la tempête ici…” Il designa sa tête. “... et ici…” Il désigna son coeur. “...est passée. J’aurais sans doute encore besoin de temps et de patience pour combattre et enterrer mon passé. Je ne sais pas encore ce qui va nous arriver mais je sais que c’est ce que je veux. Que ton visage soit la dernière chose que je vois en m’endormant le soir et la première chose que je vois le matin. J’aimerai voir où cette relation qui s’est construite progressivement entre nous depuis cette capsule continue pour voir où elle va nous mener. Je veux continuer à te servir de professeur et à t’avoir comme élève assidu pour te donner orgasme sur orgasme. Je veux envisager des rendez-vous en voyage à partager en tête à tête pour profiter de nos vies ensemble.” Il se passa lentement la langue sur les lèvres. “Et là, tout de suite, j’aimerai pouvoir t’embrasser à nouveau parce que bordel ce que tu m’as manqué.” Il secoua la tête. “J’ai essayé de t’oublier, de passer à autre chose mais c’est toujours ton visage qui me revenait, ta voix qui me hantait. C’est toi que je veux et seulement toi. ” Il lui avait dit ne pas vouloir d’une relation sérieuse mais il était prêt à tenter l’expérience, à voir ce que cela pouvait donner. Percy était le seul avec qui il souhaitait tenter cette expérience. Il haussa les épaules, formulant une proposition qu’il osait à peine évoquer à voix haute : “Si tu veux bien de moi ?”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    I can fall for you forever (Percy) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    I can fall for you forever (Percy) M7ektGL I can fall for you forever (Percy) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    I can fall for you forever (Percy) 3iumCiP I can fall for you forever (Percy) Cm18Dh5 I can fall for you forever (Percy) LF85JLB

    I can fall for you forever (Percy) Perceval

    I can fall for you forever (Percy) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 7 Aoû - 20:26
    taggercitereditionsupprimeradresse

    I CAN FALL FOR YOU FOREVER

    I can fall for you forever (Percy) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 TW : -
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 Dimanche, 18 juin 2023
    I can fall for you forever (Percy) Marker10 Appartement de Perceval
    I can fall for you forever (Percy) HYEIwSv "gliding"

    Pendant que mon thé infuse, j'me pose des questions
    Mais le thé c'est qu'une excuse, hein, pour se parler à soi
    J'vois ces oiseaux par la fenêtre qui me regardent rieurs
    J'rêverai voler, réfléchir à rien le temps d'une heure



    Ce silence entre vous finalement percé, Kristofer te dévoile un pan entier de sa vie dont tu n'attendais pas la révélation, mais qui éclaire énormément sur son comportement, sur son éloignement et par-dessus tout, sur cet organe battant malgré les cicatrices qui saignent peut-être encore un peu trop. Aussi lorsqu'il se lève, semblant prêt à te dire aurevoir, tu ne peux t'y résoudre. Déjà, parce que tout n'a pas encore été dit et qu'il y a encore de points à éclaircir. Ensuite, parce qu'à le voir ainsi, en si piteux état, tu ne peux simplement pas le laisser partir. Et finalement, égoïstement, tu n'en as absolument pas envie. Déployant une douceur certaine à son encontre, parce que tu ne peux faire autrement, tu le diriges à nouveau vers ce banc qu'il vient de quitter, le questionnant sur ce qu'il souhaiterait, pour vous, si ce n'était que de lui, sans craintes, sans opinion externes. Tu cherches sa réponse la plus égoïste. Et lorsqu'il te l'offre, tu ne peux t'empêcher de sourire. Tes traits adoucis, l'observant tandis qu'il ouvre une nouvelle vanne, tu laisses ses nouvelles paroles s'envoler, ne voulant le couper dans son élan, respectant qu'il aie beaucoup à te dire et l'appréciant même. Lorsque les mots se font plus rare, tu laisses un silence passé, voulant savoir s'il a terminer. Une nouvelle question et un sourire doux prend place sur tes lèvres, ton regard s'allumant un peu plus à son attention.

    - Après un aussi charmant discours, comment pourrais-je simplement penser à te le refuser? Le questionnes-tu, tandis que tes doigts vont poser une caresse à sa joue. Tu m'as manqué également, souffles-tu doucement. Intensément, précises-tu en penchant légèrement la tête, ta main quittant sa joue, mais se posant sagement sur sa cuisse afin de ne pas couper tout contact entre vous. Certes, mes balades matinales n'étaient plus au même rythme en ta compagnie, mais elles en étaient hautement plus appréciables que lorsque je parcours le parc seul. Les réveils n'avaient pas le même parfum, n'avait pas ton parfum ni ton énergie. Et ne pas savoir pourquoi a probablement rendu le tout plus amer, mais, si je m'étais résolu à ne plus t'avoir près de moi au coucher et au lever, prêt à respecter un choix que tu avais fait, j'avais tout de même prévu venir te demander quelques explications. J'avais songé à te demander un bref instant pour cela, hier, après ta représentation, mais c'était ton moment, ton instant pour briller et je n'ai pas voulu prendre le risque de gâcher ton éclat, indiques-tu en baissant la tête légèrement pour quelques secondes, admettant ce que tu as préféré taire tout à l'heure. Tu lui avais promis de venir, tu voulais le voir sur cette scène, dans son élément, mais tu avais également pensé que vous pourriez discuter ensuite. Seulement, c'était sa première, sa soirée et tu n'avais aucun droit de venir lui gâcher ce plaisir. En changeant mes plans, j'avais prévu camper devant ton auditorium, demain, s'il le fallait, afin que l'on puisse s'expliquer. Tu m'auras devancé, soulèves-tu en riant doucement. Au final, il n'y avait plus besoin de patienter pendant des heures au département artistique. Mais, bien que tu aies eu tes craintes, je te dois des excuses également, ajoutes-tu doucement, une part de regret perçant dans ta voix. Mon comportement n'était somme toute pas irréprochable et il a peut-être agravé tes appréhensions, admets-tu avec franchise, conscient de tes erreurs. Je suis navré de m'être opposé à ce que l'on s'affiche publiquement à l'université. Tu connais mon aversion à être le centre d'attention, mais ça ne justifie pas de t'avoir fait attendre aussi longtemps et de t'avoir couper une certaine liberté d'être …toi, entièrement. Ce n'est en rien parce que j'ai honte de me trouver à tes côtés; au contraire, c'est plutôt un élan de fierté de pouvoir me présenter à ton bras. Cependant, j'étais loin de le laisser paraître à agir ainsi. Aussi, si tu souhaites nous redonner une chance, je ne ferai plus de telles demandes, assures-tu avec un nouveau sourire. Je sais être patient, Kitt. Et je ne crains pas la tourmente quelque soit sa force, lui promets-tu avec assurance et tendresse. Et… peut-être que si tu n'es plus seul pour la traverser, elle n'aura plus autant de raison de t'effrayer également, proposes-tu en lui tendant la main pour qu'il y glisse la sienne, comme pour sceller cette entente entre vous. Entente que tu ne le laisseras pas seul dans la tempête si elle doit se pointer le bout du nez à nouveau. Entente que tu feras tout en ton pouvoir pour ne pas le blesser comme il l'a déjà été. Entente que tu es prêt à lui offrir toute ta patience s'il te permet de l'aider à cicatriser ses blessures passées et présentes.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : I can fall for you forever (Percy) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : I can fall for you forever (Percy) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    I can fall for you forever (Percy) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : I can fall for you forever (Percy) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    I can fall for you forever (Percy) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 15 Aoû - 10:14
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    I can fall for you forever.

    I can fall for you forever (Percy) Glass-10 with @Perceval Hoffmann & @Kristofer Vermeer
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 warning : aucun.
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 18.06.2023 I can fall for you forever (Percy) Marker10 Percy's.

    Son coeur battait la chamade alors qu’un ange passa, les entourant d’un silence semblable à une couverture duveteuse. Il était prêt à être rejeté même si secrètement, il espèrait que Percy était celui qu’il avait toujours cru qu’il était sans jamais se l’avouer. Ses amis avaient parfaitement raison et il aurait dû ouvrir ses propres yeux bien plus tôt : le beau blond n’a rien à avoir avec Wade. Même si la longue relation qu’il avait eue avec Wade a longtemps été et demeurait encore la plus belle et la plus importante pour le néerlandais, elle n’était pas aussi idéale qu’il se l’était imaginé. L’un comme l’autre avaient des caractères trop semblables pour pouvoir s’accommoder du temps passé en compagnie l’un de l’autre. Il l’a aimé profondément et l’aimera toujours un peu en un sens mais ce verbe était à conjuguer au passé sans plus la moindre hésitation. Il ne savait pas si ce qu’il ressentait pour Percy était également de l’amour, c’était encore trop tôt et trop hasardeux pour réaliser une telle introspection. Mais il ne voulait pas laisser passer sa chance de le découvrir. Ni maintenant, ni jamais. L’attente était cruelle et douloureuse. Il avait peur qu’il le rejette, qu’il lui avoue avec raison qu’il lui avait fait bien trop mal en disparaissant de cette manière et qu’il ne pouvait lui faire confiance à nouveau. Il n’aurait pas eu tort de réagir ainsi : Kitt n’avait pas été honnête avec lui. Il avait continué de coucher avec d’autres personnes même s’ils ne s’étaient jamais entendu sur ce qu’était leur relation et que l’idée même de l’évoquer était ce qui l’avait fait fuir. Malgré ses torts néanmoins, il donnerait tout pour qu’il lui offre une seconde chose. Maintenant qu’il voulait être sérieux, qu’il avait admis qu’il tenait à Percy bien plus que comme un vulgaire plan cul ou un ami, il voulait tenter à nouveau l’expérience de la monogamie.

    Sa réponse le prit de court malgré le fait qu’elle solidifiait tous les espoirs secrets qu’il avait nourri en venant ici et en ouvrant son coeur comme jamais il ne l’avait fait. Immédiatement, il redressa la tête et des étoiles de joie illuminèrent son regard sombre. Ses joues se mirent à crier de douleur alors qu’un sourire radieux se dessinait progressivement sur ses dernières. Un frisson courut sur son épiderme, de sa joue à sa cuisse, endroits où la trace fantôme des caresses du beau blond se prolongeait. Il se mordit les lèvres alors que Percy, à son tour, lui donnait sa propre vision des choses, le détail du cauchemar passé durant ces longs silences qu’il lui avait imposés. Kitt n’en culpabilisa que davantage. Il ne méritait pas qu’un homme aussi droit, aussi bon que Perceval puisse se trouver dans sa vie et lui accorder l’attention et l’affection qu’il lui donnait. Il était véritablement comme un ange tombé du ciel pour le sauver de ses démons autant intérieurs qu’extérieurs, les plus coriaces d’entre eux. Le rouge s’empara de ses joues en imaginant Percy faire le pied de grue à l’auditorium pour obtenir des explications, déclenchant sans le moindre doute des rumeurs parmi ses étudiants, lui qui détestait ça. Il hocha négativement la tête et voulut reprendre la parole pour lui présenter une fois de plus ses excuses de l’avoir traité ainsi. De toutes les personnes de l’entourage de l’acteur, il ne méritait pas ça.

    Ses sourcils se fronçèrent quand, de manière surprenante, Percy présenta à son tour ses excuses. Immédiatement, ses lèvres se refermèrent en une mince ligne fine tandis qu’il le laissa parler, évoquer ses prétendues fautes imaginaires qui n’en était absolument pas dans l’esprit du néerlandais. Son regard s’adoucit alors qu’il posait sa main sur celle de Percy, reposant toujours sur sa cuisse et dont il ne put s’empêcher d’enlacer les doigts furtivement, souhaitant par là même le rassurer. Quand il eut terminé de s’expliquer et tendit sa main en signe d’accord, Kitt hésita quelques instants sur la démarche à adopter. Il voulait lui crier qu’il n’avait commis aucun impair, que sa discrétion et sa mesure faisaient précisément partis de son charme et c’est ce qui l’avait séduit, comme un ruisseau rafraîchissant en pleine forêt. Il voulait lui faire comprendre que de leurs premiers instants dans cette capsule aveugle à cet instant précis, il n’avait pas quitté une seule seconde son esprit, occupant chacune de ses pensées, colonisant chaque parcelle de son corps au point que d’imaginer un futur sans lui lui semblait inimaginable. Sans plus réfléchir, sans plus attendre, il descendit du tabouret pour se rapprocher du beau blond et glisser ses mains sur son visage avant de l’embrasser passionnément. Le monstre du désir rugit en lui comme il ne l’avait plus fait depuis des semaines alors que son esprit embrumé se couvrait de merveilleux feux d’artifice assourdissants. Le plaisir qu’il ressentit en sentant à nouveau des lèvres qui lui avait tant manqué, un corps contre lequel le sien se fondait à la perfection, un parfum qui constituait entièrement son monde.

    Finalement, il se détacha légèrement de lui, conservant toujours son visage entre ses mains, posant son front contre le sien pendant quelques secondes histoire de reprendre son souffle et de calmer les battements effrénés de son coeur au même titre que de ravaler les larmes qui lui étreignaient la gorge. “Promet moi…” commença-t-il, la voix rendue rauque autant par le désir que par l’émotion. “... promets moi de ne plus jamais te reprocher quoi que ce soit. Tu n’as rien à voir avec cette prise de distance. Tu es parfait à mes yeux comme tu es. Cette volonté de discrétion, c’est ce qui fait tout ton charme et je ne voudrais pour rien au monde te changer ou que tu changes pour moi. Je t’...” Il s’arrêta quelques secondes, plongeant son regard dans le sien, le souffle coupé par la beauté de son amant. “Je te veux comme tu es. Rien de plus, rien de moins.” Il l’embrassa à nouveau, furtivement mais avec toute la passion de l’espoir d’un avenir radieux. “Merci d’être toi, Perceval Hoffmann.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    Perceval HoffmannFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Perceval Hoffmann
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 36
    Lieu de naissance : Houston, Texas, mais n'en garde aucun souvenir, ayant grandi à Boston (USA) et à Hamburg (Allemagne)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Vit dans un dans un appartement de Beacon Hill (Boston - City Center) très souvent accompagné d'un bel acteur
    Situation sentimentale : en couple avec un charmant prof de théâtre (Kristofer Vermeer), bel acteur qui a s'est glissé dans ses jours et ses nuits pour son plus grand plaisir
    Études & Métiers : Doctorat en Finances et management (2005 à 2014) + maîtrise en Littérature et langues étrangères (2014 à 2021) - Harvard // Commis à l'administration à l'université d'Harvard et propriétaire d'une firme de transformation de produits pétroliers, copropriétaire d'une agence immobilière louant principalement aux étudiants et personnel d'Harvard à moindre coût
    Date d'inscription : 15/06/2022
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Kevin Pabel
    Avatar utilisé : Kevin Pabel
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Oliver Matthew Davis / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'2'' / 188 cm

    I can fall for you forever (Percy) OVOuYzU

    Abordable et accueillant. Actif. Calme et apaisant. Confiant. Discipliné. Éduqué et intelligent. Indépendant. Loyal et respectueux. De bonne écoute. Ouvert d'esprit et curieux.
    Description deux :
    I can fall for you forever (Percy) M7ektGL I can fall for you forever (Percy) UdjtJAF

    Amateur de musique - en particulier de mélodies au piano -, de vieilles légendes de chevaliers et de romans en tout genre, Perceval aurait parfois le profil type de l'intellectuel cliché - lunettes incluses bien que stylées -, si ce n'est qu'il est tout aussi actif, faisant un jogging à tous les jours ou presque, tirant de la fonte à la salle de sport, trainant sur les cours de tennis ou acceptant une position de joueur manquant pour une partie de soccer (foot européen) ici et là.

    De manière générale, il dégage une aura calme et apaisante. Et bien qu'il n'aie pas toujours le réflexe de partager les détails de sa vie, se faisant parfois meilleur écoute qu'autre chose, il suffit parfois simplement de poser la question pour avoir la réponse. Gentleman à ses heures, il a parfois des attentions auxquelles certain/nes ne sont plus habitué/es dans la vie courante.

    Préférant un mode de vie simple, il a tout de même été élevé en voyant ce que peut-être une vie sous les projecteurs, passant la sienne dans les coulisses du succès de sa mère, écrivaine, et de son grand-père, haut dignitaire allemand.

    Il tend à choyer les personnes qu'il apprécie sans réellement compter, ni attendre de retour et, ce, que ce soit de son temps ou son argent. Cependant, même s'il est bien élevé et ne souhaite que très rarement prendre part à des confrontations, il peut vous faire comprendre assez rapidement qu'il ne cautionne pas vos actions, votre attitude ou votre personne dans son ensemble, pour ce qu'il en connaît.
    Description trois :
    I can fall for you forever (Percy) 3iumCiP I can fall for you forever (Percy) Cm18Dh5 I can fall for you forever (Percy) LF85JLB

    I can fall for you forever (Percy) Perceval

    I can fall for you forever (Percy) Lp8yn2o
    Warning : concernant l'histoire de Perceval : tromperie/enfant illégitime
    RPS : 199
    Messages : 1628
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t148628-perceval-hoffmann-kevin-pabel
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166501-perceval-hoffmann-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155943-meetsachussets-thehoffmannknight01
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 6 Sep - 0:10
    taggercitereditionsupprimeradresse

    I CAN FALL FOR YOU FOREVER

    I can fall for you forever (Percy) FbouwGe @Kristofer Vermeer & @Perceval Hoffmann
    I can fall for you forever (Percy) Megaph10 TW : -
    I can fall for you forever (Percy) Calend10 Dimanche, 18 juin 2023
    I can fall for you forever (Percy) Marker10 Appartement de Perceval
    I can fall for you forever (Percy) HYEIwSv "gliding"

    Pendant que mon thé infuse, j'me pose des questions
    Mais le thé c'est qu'une excuse, hein, pour se parler à soi
    J'vois ces oiseaux par la fenêtre qui me regardent rieurs
    J'rêverai voler, réfléchir à rien le temps d'une heure



    Écoutant ses explications, tu le laisses également exposé ses envies pour le futur, ce qu'il souhaiterait vous voir devenir, même si, de son point de vue, ça semble peut-être un lancé de caillou dans les airs en espérant toucher les étoiles. Alors qu'au fond, ce n'est peut-être pas si fou ou déjanté… Après tout, les moments à ses côtés t'avaient toujours été des plus charmants et plus, en toute vérité. Il a trouvé le moyen de s'immiscer dans tes jours et tes nuits et bien que tu n'aies pas essayer de fermer la porte, tu n'avais pas prévu qu'il y prenne autant d'espace, rampant sous ta peau pour éveiller des frissons constants à ton plus grand plaisir. Sa présence te fait sourire automatiquement et bien que vos énergies diffèrent, peut-être est-ce pourquoi tu apprécies autant sa personnalité. Un grin de folie, un brin de laisser-aller …et plus d'une once de luxure, c'est bien assuré! Tu n'avais pas envie de le voir sortir de ta vie aussi simplement qu'il y est entré, mais par respect, tu t'étais tout de même fait à l'idée de te soumettre à son choix s'il ne voulait plus avoir à faire à toi. Tu ne voulais que quelques réponses pour clore votre chapitre si ce devait être la fin, mais il t'offre aujourd'hui bien plus que ça. Une nouvelle chance pour vous deux. Rêve qu'il semble trouver fragile alors même que tu es prêt à développer toute la patience qu'il faut pour lui démontrer qu'il n'a pas tort de croire ainsi. Mais surtout, il t'offre une certaine confiance en acceptant de te livrer son histoire comme elle l'était avant de s'entremêler à la tienne. Sans avoir son parcours, tu comprends que les mots n'étaient probablement pas si simples à poser à haute voix …qui plus est alors peut-être que tu activais ses peurs sans même t'en rendre entièrement compte. Alors tu t'excuses, lui assurant que tu ne souhaitais pas cacher sa présence à tes côtés et que tu ne comptes pas recommencer, lui assurant au passage que tu ne comptes pas reculer si les craintes l'assaillent à nouveau. Après tout, tu portes un nom de chevalier, il te faut bien l'honorer et le protéger de ton bouclier. Encore plus si c'est pour finalement le voir sourire à ton bras.

    Lui tendant la main afin qu'il accepte ou non ta proposition, tu le vois se lever et cette fois, pris par surprise, tu es incapable de faire un geste pour le retenir. Alors autant pour toi qu'il décide plutôt de se rapprocher! Ses lèvres venant chercher les tiennes, tes bras se referment à sa taille, te l'approchant un peu plus alors que tu réponds avec énergie à son baiser. Dieu que ça t'as manqué! Comme une bouffée d'oxygène salvatrice alors que tu ne réalisais pas à quel point ton souffle était court!

    Mains sagement baladeuses à son dos, tu en laisses une à sa hanche alors que l'autre à remonté le long de sa colonne vertébrale pour se poser à sa nuque. Tu ne l'empêche pas de reculer, bien que tu n'aies pas envie qu'il s'éloigne, mais lorsqu'il pose son front contre le tien, tu ne peux retenir un soupir de soulagement, de bien-être de le retrouver, de pouvoir à nouveau l'embrasser et le toucher. Ton cardio normalement si assuré est, pour l'instant, en vrac, tout comme ta respiration, mais tu ne cherches pas à changer quoique ce soit, bien au contraire, tu n'as qu'une envie, c'est de river tes lèvres aux siennes à nouveau! Pourtant, avant que tu n'aies véritablement fait le mouvement, les sinnes s'entrouvent et tu fronces légèrement les sourcils, surpris de l'entendre te demander une promesse, alors pourtant que tu es déjà prêt à le lui offrir sans pour autant savoir de quoi il s'agit. Tu le laisses pourtant parler et tes traits s'adoucissent un peu plus.

    - Je ne peux pas te promettre une telle chose, Kitt, souffles-tu doucement malgré ta première pensée. J'ai mes défauts, mes faux pas et je les assume lorsque je le dois, confirmes-tu, bien que tu te doutes qu'il avait probablement déjà compris où tu voulais en venir. Ne change pas une once de qui tu es également, lui conseilles-tu dans un murmure contre ses lèvres, comme si c'était un secret entre-vous. Parce que tu es en tout point attirant, assures-tu sur le même ton, tes mains glissant jusqu'à ses hanches. Et… commences-tu, retrouvant une voix un peu plus naturelle : …considères que tu t'es fait kidnapper pour le reste de la journée car je n'ai aucune envie de te voir repasser cette porte en sens inverse sous peu, indiques-tu en le soulevant d'un coup pour l'asseoir sur le comptoir. Tes bras entourant sa taille plus ou moins lâchement, tes lèvres viennent frôler les siennes à nouveau, sans pour autant se poser définitivement. Jeu tentateur que ce soit pour lui ou pour toi et qui dure quelques lentes secondes avant que tu ne finisses par capituler toi-même, l'embrassant avec énergie.




    Couple thousand miles
    is just a little space
    There won't be an end, can't forget the start. When you're far away, it's like we're not apart. There won't be a night, there won't be a place, where you don't cross my mind.

    I'll Wait by Kygo
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum