Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityDon't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -54%
    Le deal à ne pas rater :
    Smartphone 6.5″ OPPO Reno4 Pro 5G 256Go Noir
    182 € 400 €
    Voir le deal
    -50%
    Le deal à ne pas rater :
    -50% Baskets Nike Air Huarache Runner
    69.99 € 139.99 €
    Voir le deal

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 12 Fév - 19:18
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Glass-10 with @Michaela Cesarini & @Kristofer Vermeer
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Megaph10 warning : mention de drogue.
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Calend10 17.02.2023 Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Marker10 Nirvana, Cambridge.

    C’était d’un cliché. Plus il observait la petite troupe à laquelle il appartenait, plus il se rappelait qu’une fois on lui avait expliqué que pour connaître le QI d’une foule, il suffisait de prendre le QI moyen de cette dernière et de le diviser par deux. En observant ses collègues de travail, la manière dont leurs rires gras éclataient entre eux dans la même veine que le regard libidineux et la bave aux lèvres qui commençaient à glisser sur leur menton en imaginant les corps parfaits qui seraient leur paysage sous peu, il eut une moue dégoûtée. Avait-il été comme ça ? L’était-il encore aujourd’hui ? Ressemblait-il à ces Peter moyens qui s’excitaient à l’idée de voir un corps féminin tout droit issu de leurs fantasmes et bien éloignés de leur régulière. Il s’observa dans la vitre d’une banque sur son passage et constata que non, tout allait bien. Il était le plus beau du groupe et le plus normal. Ce qui était plutôt comique vu la situation. Entouré de trentenaire et quarantenaire ayant laissé les enfants à la maison, il était le seul ne connaissant pas le bonheur familial et ne cherchant pas à le connaître. Il était trop égoïste pour penser à un autre que lui. Son regard fut attiré par les néons tapageurs du club de striptease alors que le volume sonore de ses comparses augmentait sérieusement.

    Les voilà arrivés et avec ceci, le retour d’un passé si lointain mais globalement flou. C’était peut-être stupide mais il n’avait plus mis les pieds au Nirvana depuis au moins deux ans et ce dernier semblait tout droit sorti d’un passé qu’il savait tout sauf glorieux. A l’époque, il était cocaïnomane, nymphomane, alcoolique, porteur de MST et autres joyeusetés et adepte de tout ce qui lui permettrait d’oublier ce qu’il était devenu. Voilà à quoi lui avait servi de tomber amoureux. 5 ans de bonheur, une éternité de malheur. Il glissa les mains dans les poches de son pantalon en observant les lieux. Il n’était pas devenu un saint, loin de là, mais il avait changé. Plus de petite poudre blanche dans le fond de sa poche, si ce n’est peut être une sucrette qu’il avait glissé en commandant un café à Starbuck et qu’il avait oublié là. Si sa vie sexuelle était encore débridée, il l’avait ralenti quelque peu après être retombé temporairement dans le bras de ses anciens démons. Ces derniers veillaient au grain et le laissait sur ses gardes, prêt à le mordre à nouveau.

    Il finit par suivre le mouvement et eut un petit choc quand il pénétra les lieux. Finalement, il n’était pas le seul qui avait changé durant l’intervalle. L’intérieur semblait plus lumineux, moins sombre. Certes, la musique battait les tympans et une odeur de soufre semblait émaner de ce lieu d’apparente débauche mais tout semblait plus clair, doté d’une classe plus sophistiquée. La surprise était présente mais positive. Il se détendit aussitôt et s’installa près d’une des pistes centrales, laissant cependant Ronald, roi de la soirée, être le centre de l’attention. Ne changeant pas une équipe qui gagne, il commanda immédiatement 3 margarita puisque modération n’était pas invité à cet enterrement de vie de garçon et se figea lorsqu’il vit apparaître une silhouette qu’il connaissait bien malgré des souvenirs nébuleux. Instinctivement, il se pinça le nez comme à l’époque et s’humecta les lèvres en déshabillant du regard Micah. Mais avait-elle vraiment besoin de son aide pour ça ?


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 12 Fév - 22:02
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La soirée était un vendredi classique derrière les portes du Nirvana; très - peut-être trop - fréquenté, frénétique, animé. C’était les soirées qu’elle préférait. Celles où elle ne voyait pas les heures passées tant elle courait dans tous les sens. Micah aurait échangé ses lundis pour un vendredi ou un samedi sans hésitation si ça ne tenait qu’à elle. Les jours calmes étaient là pour le grand nettoyage, la réception des marchandises, le stock, toutes ces responsabilités qui venaient avec son titre de manager, mais au fond c’était derrière le bar ou sur scène qu’elle se sentait le mieux. Il n’était pas question de cracher sur son titre, et le salaire qui allait avec, mais parfois cela l’insouciance de ses premières années au Nirvana lui manquait.
    Supposée être derrière le bar pour la soirée, un appel d’une danseuse malade l’obligeait à revoir ses plans et monter sur scène. Ce n’était pas un drame, Micah appréciait toujours autant se déhancher et perdre ses vêtements pour le plaisir des yeux des clients, mais cela l’obligeait à revoir toute l’organisation car s’ils ne pouvaient pas manqué d’une danseuse, elle ne souhaitait pas non plus que les clients attendent vingt minutes pour être servis.
    A quelques minutes de monter sur scène, ses yeux tombèrent sur un silhouette qu’elle ne pensait jamais revoir. Il n’avait plus mis les pieds ici depuis une éternité, en sa présence en tout cas, comme s’il avait senti dans le danger sans qu’elle n’aie à lui dire quoi que ce soit. Les mains soudainement moites, Micah fit marche arrière afin d’attraper le planning dans l’espoir d’échapper à sa montée imminente sur scène. Elle n’était pas prête. La jeune femme refusait de croiser son regard car tant qu’il était hors de son champs de vision, il lui était encore possible de prétendre qu’il n’était pas de son devoir d’aller lui parler. Michaela ne lui devait rien, mais elle lui devait tout. Bien sûr, Kristofer ne pouvait pas en avoir conscience. Tu ne te changes pas? Ses yeux passèrent de son collègue à la tenue qu’elle portait, avant de courir à l’arrière pour se changer. Il n’y avait personne pour couvrir son spot pour les vingt minutes à venir, elle n’avait pas d’autre choix. J’ai besoin qu’on échange nos positions. Ne pose pas de question, s’il-te-plait. Elle s’adressa à Noélie qui, fort heureusement, hocha la tête sans investiguer. De cette manière, l’homme qui lui avait offert son plus cadeau se trouverait à sa gauche et non sous ses yeux.
    A l’heure de monter sur scène, Micah marcha sensuellement jusqu’à son spot, ne pouvant s’empêcher de le chercher dans la foule afin de s’assurer qu’elle n’avait pas rêvé. Il l’avait définitivement reconnue lui-aussi, ce qui était presque surprenant vu son état lors de leurs “entrevues”. Ses années de carrière étaient salvatrices, Micah se laissa emporter par la musique malgré les pensées qui l'envahissaient et l’empêchaient de se concentrer sur autre chose que la présence du brun dans le bâtiment. Là sans l’être, elle ne put s’empêcher de le chercher plus d’une fois dans la pièce, satisfaite, malgré elle, de savoir ses yeux sur son corps. Il n’était plus celui qu’il avait connu et déshabillé, Micah n’étant toujours pas parvenue à perdre certains kilos gagnés durant sa grossesse, mais cela n’entravait en rien sa confiance en elle. Les lumières éteintes pour signaler la fin de leur show, elle rejoignit les coulisses pour enfiler une courte jupe en cuir noire par-dessus ses sous-vêtements et se rendit à nouveau dans la salle. Je ne pensais pas te revoir par ici. Elle avoua lorsqu’elle arriva à sa hauteur, essayant de juger d’un seul coup d'œil s’il était toujours sous l’affluence de diverses substances. Un enterrement de vie de garçon? Micah désigna son pote d’un coup de menton sans prêter attention aux regards du groupe sur eux.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 15 Fév - 19:04
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Glass-10 with @Michaela Cesarini & @Kristofer Vermeer
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Megaph10 warning : mention de drogue.
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Calend10 17.02.2023 Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Marker10 Nirvana, Cambridge.

    Quoi qu’il fasse, même s’il tentait d’apporter son attention sur Noélie, bien plus proche d’eux à qui il adressa un clin d’oeil complice, le regard du néerlandais revenait toujours sur la jeune femme qu’il n’avait plus vu depuis ce qui lui semblait une éternité. Ce n’avait jamais été qu’une histoire de fesses entre eux, histoire de prendre du plaisir et de tenter de compenser le trou béant qui avait désormais pris la place de son coeur. Il y avait engouffré tout ce qu’il avait pu à l’époque : sexe, drogue, alcool. Tout pour oublier. Et il y était parvenu au point que cette période douloureuse soit devenue, dans son esprit, un passé flou où les formes indistinctes lui laissaient davantage de sensations que de souvenirs à proprement parler comme s’il observait le paysage extérieur depuis une fenêtre trouble et salie par les années. Dans ce tourbillon, le visage et le corps de Micah apparaissaient comme une oasis, une terre promise auprès de laquelle il s’était repue, étanchant sa soif pour mieux repartir. Furtive accalmie mais bien présente. Le sourire en coin, l’oeil brillant, il ne perdit pas une miette de sa danse lascive et devant laquelle il n’était certainement pas le seul à avoir un léger filet de bave aux lèvres. Il ne saurait dire si elle avait changé, s’il s’agissait d’une nouvelle chorégraphie, de nouveaux costumes. Mais il semblait apprécier plus encore ce qu’elle offrait aux clients des lieux maintenant qu’il n’était plus sous emprise de drogues dures. Pas ce soir en tout cas.

    Tandis que ses comparses formaient un groupe compact et tonitruant duquel il resta sagement en dehors, il se redressa lorsqu’il la vit approcher, ne dissimulant nullement le regard qu’il glissa lentement et méthodiquement sur son physique affriolant. Instinctivement, tel le grand méchant loup face à la pas si innocente chaperon rouge en jupe de cuir, il se passa la langue sur les lèvres et finit par porter son attention sur son visage dont le maquillage réhaussait la beauté naturelle qu’elle était. “Ça fait un bail oui.” concéda-t-il avant de relever un sourcil se voulant aguicheur. “J’espère que je ne t’ai pas trop manqué ?” Lorsqu’il se retrouvait face à d’anciennes amantes, il ne savait pas toujours sur quel pied danser. Pour certaines, le plaisir était partagé et une invitation à renouveler l’expérience de leurs souvenirs communs était adressée. Pour d’autres, l’indifférence prenait le pas sur tout autre sentiment et bien qu’ayant cartographié leurs corps respectifs, la conversation n’était pas plus chaleureuse que celle avec un inconnu dans le bus. Pour un petit groupe restreint par contre, les choses étaient plus compliquées et souvent ses attributs masculins faisaient l’objet d’une menace ciblée. S’il ignorait encore dans quelle catégorie tombait la danseuse exotique, il ne pouvait s’empêcher d’avoir des préférences. “Tu as l’air en forme.” commenta-t-il, appréciant très clairement ce qu’il avait sous les yeux.

    Il se retourna vers ses collègues de travail qui tentaient de les observer avec discrétion sans grand succès. Il ne les connaissait pas encore tellement, ayant à peine commencé à travailler avec eux, et la réciproque était vraie au vu de leurs regards ahuris en le voyant converser avec l’une des sirènes des lieux. “Oui.” rit-il en leur adressant un clin d’oeil, leur notifiant qu’ils n’étaient guère discrets et que le spectacle demeurait sur scène. Puis il reporta son attention sur Micah, précisant sans trop savoir pourquoi : “Pas le mien, je te rassure.” Il lui adressa un léger sourire avant de faire signe vers le bar. “Je te paye quelque chose ? Vu ce que tu as donné sur scène, tu dois avoir une petite soif.”


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 19 Fév - 21:59
    taggercitereditionsupprimeradresse
    A présent vêtue d’un bustier de lingerie fine et d’une jupe courte en cuir, Micah rejoignit la salle et l’homme qu’elle avait reconnu juste avant sa montée sur scène. Sentiments partagés, elle ne parvenait pas à savoir si cela la soulageait de le croiser à nouveau ou si au contraire, elle espérait ne jamais le revoir - comme elle l’avait souvent clamer. Que Kristofer n’avait pas quitté Boston était bon à savoir, si Nola exigeait de connaître l’identité de son père un jour, mais c’était aussi effrayant. La jeune maman savait qu’elle ne pouvait pas garder le secret sur sa paternité éternellement mais elle avait nourri l’espoir qu’il était parti, définitivement, et donc qu’elle n’était pas responsable de passer l’information sous silence. Il était hors de question que l’homme qu’elle avait fréquenté il y a deux ans soit dans la vie de sa fille, de près comme de loin. Michaela n’était peut-être un exemple en termes de bonne vie et moeurs, sur le papier comme dans la vie de tous les jours, mais aucune drogue forte n’était entrée dans son système depuis qu’elle avait appris sa grossesse. Elle n’avait pas assez de doigts pour compter ses défauts et ne souhaitait pas, de manière très égoïste, ajouter ceux de Kit à l’éducation de Nola.

    Une fois à hauteur du brun, elle croisa les bras sous sa poitrine et pencha la tête sur le côté tout en détaillant cet individu qui, sans le savoir, était sans doute un des hommes les plus importants de sa vie. En tout cas, de celle de sa fille. Elle eut un rire nerveux lorsqu’il lui demanda s’il lui avait manqué, durant son absence. Tu n’as même pas idée. Répondit-elle très sérieusement. Il lui avait manqué lorsqu’il n’y avait eu personne d’autre que sa cousine pour lui tenir la main, au moment de donner naissance à leur fille. Il lui avait manqué chaque nuit, lorsque Micah devait se lever pour la troisième fois afin de donner le biberon à la petite. Il lui avait manqué à chaque couche changée, à chaque moment où elle s’était inquiétée de faire quelque chose de mal avec son bébé, à chaque shift annulé car elle n’avait personne pour veiller sur Nola. Hell, ses coups de reins lui avaient manqué lorsqu’elle n’avait ni le temps ni l’énergie de chercher quelqu’un pour la satisfaire. Elle ne pouvait néanmoins pas lui confier tout cela et se contenta de lui sourire lorsqu’il l’a complimenta. Merci. L’était-elle ? Les nuits étaient plus longues mais Michaela avait toujours l’impression de courir entre deux jobs et son rôle de mère et d’être constamment en mouvement et épuisée. Toi aussi. Bien plus que la dernière fois qu’on s’est vu. Là dessus, il n’y avait aucun doute. Kristofer était loin d’être sobre mais elle ne le pensait pas sous l'influence de substances illicites. Cependant, la soirée ne faisait que commencer… Mieux valait ne pas sauter trop vite à de belles conclusions.

    Les yeux de la danseuse passèrent de Kris à ses copains, qui les observaient sans la moindre discrétion. Elle arqua un sourcil lorsqu’il la “rassura” sur le fait qu’il n’était pas l’homme prêt à se passer la corde au cou. Micah aurait presque été soulagée du contraire, car cela aurait voulu dire qu’il avait réellement msi de l’ordre dans sa vie - bien qu’elle n’estimait pas que le mariage était un but ultime, bien loin de là. Tu fais des jaloux. Elle mentionna, avec un sourire en coin, face au comportement de ses potes avant de reporter définitivement son attention sur lui. Je ne bois plus pendant mon service, mais je fini dans une heure si tu souhaites me l’offrir pour plus tard. Elle ne comptait pas le nombre de clients qui payaient des verres “pour plus tard” et que le staff se gardait bien de boire, jusqu’à ce qu’ils soient d’humeur festive et enchaînent les boissons déjà payées, sans débourser un centime de leur poche. Si tu es toujours dans le coin d'ici là, et sur tes deux jambes. A traduire par : il pouvait lui offrir et partager le dit verre en sa compagnie, s'il tenait encore debout. Micah savait parfaitement que les enterrements de vie de garçon pouvait dégénérer très rapidement.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 22 Fév - 20:34
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Glass-10 with @Michaela Cesarini & @Kristofer Vermeer
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Megaph10 warning : mention de drogue.
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Calend10 17.02.2023 Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Marker10 Nirvana, Cambridge.

    Son sourire s’accentua au même titre que ses fossettes quand elle lui avoua qu’elle lui avait manqué. Il aimerait répondre la même chose, que les nuits partagées à ses côtés continuaient de le hanter, que sa peau se mourait de ne plus la sentir contre la sienne, que son esprit s’égarait régulièrement du côté du Nirvana en se demandant ce qu’elle devenait, qu’il avait attrapé son téléphone à plusieurs reprises pour l’appeler et lui demander s’il pouvait se permettre de rentrer à nouveau dans sa vie ou si elle était passée à autre chose. En un sens, ce ne serait pas tellement mentir : il avait pensé de temps à autre à elle. Leur liaison avait été certes courte mais intense. Il ne l’avait pas oublié, moins encore alors qu’elle se tenait si sexy devant lui ce soir. Mais lui avait-elle manqué ? Encore faudrait-il qu’il ait une mémoire sans faille de cette période, ce qui était très loin d’être le cas. Plus encore, à l’exception des instants de luxure partagés avec la belle, il ne lui restait pas grand chose de cette période tant le coeur brisé, l’alcool et la drogue s’étaient unis pour faire un déchet de lui. C’est même à se demander par quel miracle il était encore en vie eu égard à cette période sombre. Le petit ange (ou diable) gardien qui se trouvait face à lui en possédait peut-être une partie de la réponse.

    “On me le dit souvent.”
    plaisanta-t-il à moitié, son ego étant admirablement flatté. “Mais je ne m’y attendais pas de ta part.” Il lui décocha un clin d’oeil, se disant que si elle était partante, il serait prêt à se remémorer les bons souvenirs entre eux, aussi limités soient-ils. Il serait sans le moindre conteste dans un meilleur état cette fois-ci. Ce qu’elle ne manqua pas de soulever. Il lui adressa une petite moue, se frottant l’arrière de la tête, et reconnut : “Ouais, j’étais une vraie épave. Je faisais un peu n’importe quoi à l’époque.” Il avait bien conscience avec le recul des quelques années de l’image pitoyable qu’il avait pu renvoyer à l’époque. Il avait ses raisons mais pour autant pas d’excuses. “Et par n’importe quoi, je ne parle pas de nos parties de jambes en l’air. Ca, ça fait partie des bons souvenirs.” Il avait manqué de vaciller à nouveau jusque récemment, de retomber dans l’enfer de la drogue par facilité. Il aurait pu se laisser emporté à nouveau mais curieusement, c’était celui auquel il s’y attendait le moins qui lui était venu en aide. Il avait un travail fixe désormais, même si depuis peu, et qui ne lui apportait certainement pas la plénitude souhaité mais qui lui permettait de payer le loyer. Il continuait de soigner son coeur meurtri mais jour après jour, le trou béant de ce dernier se comblait progressivement. Il prenait soin de lui, de son apparence. Il avait encore du chemin à parcourir mais il était sur la bonne voie.

    “Evidemment qu’ils sont jaloux : je parle avec la plus belle des lieux. Et ils travaillent à la fac : ils ont gardé la mentalité d'ado.”
    répondit-il, flatteur du tac au tac avant de hocher la tête, appréciateur. Il n’était clairement pas le seul à avoir changé. Il éclata de rire, le regard brillant : “Quel souvenir impérissable t’ai-je donc laisser ? Il me faut un peu plus qu’une heure pour terminer à 4 pattes.” Il se rapprocha, se passant lentement la langue sur les lèvres avant de se pencher vers elle, ses lèvres frôlant son visage et la douceur de ses cheveux. Observant droit devant lui, redécouvrant son parfum hypnotique (qui lui avait bien manqué en fait), il poursuivit : “Sauf levrette et charrue.” Puis il s’écarta en lui adressant un signe de tête respectueux, lui laissant de l’espace et la possibilité de faire son travail sans qu’il ne vienne l’ennuyer.

    Il rejoignit ensuite ses compagnons, après s’être fait servir une bière bien fraîche, qui le passèrent sur le grill sans qu’il ne révèle quoi que ce soit, appréciant cette part de mystère. Le héros de la soirée, ce n’était pas lui de toute manière. Il ne put s’empêcher cependant de jeter des petits coups d’oeil dérobé à la belle, vérifiant que tout se passait bien et gardant bien en tête de partager un verre, et davantage si affinité. Une heure plus tard, il s’excusa auprès de sa bande de joyeux drilles qui de toute manière se répartissaient dans des danses privées et se rapprocha à nouveau du bar, attendant sagement qu’elle termine son shift. Il lui adressa un sourire, le verre de son cocktail préféré l’attendant à côté de son propre verre. “Je n’étais plus sûr…” Du coup, il avait demandé à l’employé derrière le bar de lui servir deux verres du cocktail favori de Micah.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 12 Mar - 16:20
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La jeune femme avait toujours du mal à croire que Kristofer se tenait devant elle et qu’ils entamaient une conversation comme s’il n’était qu’un vulgaire plan cul, appartenant au passé. C’est exactement ce qu’il était, si on oubliait le souvenir précieux qu’il lui avait laissé et qui embellissait et compliquait sa vie au quotidien. Nola était à présent son monde, Michaela l’aimait de tout son cœur, mais ça aurait été mentir de dire qu’elle n’avait aucun regret concernant cette grossesse surprise. Élever un enfant, seule qui plus est, n’avait rien de facile, moins encore avec les deux boulots qu’elle tenait en parallèle. Si on lui donnait l’opportunité de repartir quelques années en arrière, Micah se tiendrait certainement le plus loin possible de Kit afin de ne pas se retrouver mère célibataire à 25 ans. Le fait est qu’on ne ré-écrivait pas l’histoire et qu’elle se tenait ce soir devant le géniteur de sa fille, à moitié dénudée, et absolument pas prête à lui révéler quoi que ce soit.

    Ne laisse pas ces mots te monter à la tête non plus. Surtout lorsqu’il n’en comprenait pas le sens. Sur ce point, Micah ne pouvait pas lui en vouloir car aux dernières nouvelles, l’homme n’était pas devin. Les lèvres pincées lorsqu’il affirma avoir été une épave à l’époque, elle se retint de lui dire qu’il n’avait vraiment pas idée d’à quel point il avait pu merder mais s'abstenu. Il n’était pas question de lui annoncer quoi que ce soit ce soir. Michaela avait bien l’intention de faire une petite étude de terrain avant de décider, ou non, de lui dire la vérité. Kitt arrivait à point nommé, lorsqu’elle réfléchissait de plus en plus à se sortir des affaires de famille sans en avoir la possibilité financière, mais sa fille comptait bien plus qu’un chèque en début de mois. Si elle se devait de la protéger du petit business Cesarini, elle devait également éviter de donner de l’importance à des personnes néfastes dans sa vie. Parce que tu te souviens de quelque chose? Micah questionna avec une pointe de sarcasme, sans se départir de son sourire en coin. De nouveau, elle ne pouvait pas juger ou lui reprocher quelque chose sur quoi elle avait choisi de fermer les yeux à l’époque.

    Michaela se décala légèrement pour juger la compagnie de Kristofer ce soir avant de sourire, ignorant volontairement son compliment. Je peux te garantir que 90% des personnes qui passent la porte du Nirvana le font avec cette mentalité. Ils pouvaient bien être de grands avocats, des banquiers, la maturité accompagnait rarement ces messieurs mais sans doute que c’était génétique. C’est là que tu travailles? A la FAC? C’était exactement le genre d’informations qu’elle espérait récolter au détour d’une conversation légère et banale. Micah se devait de garder une certaine distance car elle ne voulait pas que le brun se rende compte de son intérêt certain sur la vie qu’il menait à présent. Elle eut envie de lui préciser qu’il était à quatre pattes avant même de passer la porte certains soirs mais personne n’avait envie de se voir jeter ses erreurs passées au visage en boucle. La danseuse estimait avoir suffisamment pointé du doigt son état second pour les trois petites minutes qu’ils venaient de partager. Un frisson la parcouru à l’avoir soudainement si proche d’elle. Sa peau se souvenait très bien de l'empreinte qu’il avait pu y laisser et Micah s’en voulait de ne pas être plus imperméable à ses charmes. Trop perturbée pour lui répondre avant qu’il ne s’échappe, elle resta quelques secondes en plan avant de se rendre à l’arrière du Nirvana pour s’autoriser quelques minutes de panique.

    Il ne se doutait de rien, elle avait géré. Non? Oui totalement, car il était impossible pour lui de sauter à une telle conclusion sans le moindre indice. Le tout était à présent de continuer sur cette voie lorsqu’ils se retrouveraient, son service fini. Malgré son affirmation quelques minutes plus tôt, Micah s’autorisa un shot de courage avant de retrouver le bar derrière lequel elle piétina encore une petite heure. Les sourires qu’elle accordait étaient moins spontanés, le moindre de ses mouvements étaient calculés sans jamais perdre de vue le père de sa fille. Le simple fait de penser à lui comme tel en étant dans la même pièce lui donnait la nausée, mais c’est bien ce que Kristofer était, que ça lui plaise ou non.

    Quand le temps de le retrouver arriva, Micah se rendit à l’arrière pour enfiler un haut avant de se glisser sur un tabouret haut à ses côtés. Je te dirais bien que je suis impressionnée mais l’amaretto sour comme poison, c’est assez récent. Elle lui adressa un sourire contrit, avant de trinquer. A notre santé. À celle de notre fille. Tu passes une bonne soirée? Meilleure que la sienne, sans le moindre doute.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 21 Mar - 14:33
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Glass-10 with @Michaela Cesarini & @Kristofer Vermeer
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Megaph10 warning : mention de drogue, humour graveleux.
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Calend10 17.02.2023 Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Marker10 Nirvana, Cambridge.

    Son regard pétilla de malice alors qu’il retrouvait avec délice le piquant qui l’avait séduit lors de leur première rencontre et des quelques unes qui l’avaient suivi, lui donnant envie de renouveler l’expérience avec la jeune tigresse. “Seulement la tête ?” demanda-t-il, amusé sans craindre qu’elle ne saisisse pas la perche tendue tant elle grosse. Dans tous les sens du terme d’ailleurs. Il n’appuya cependant pas davantage sur son humour graveleux qui pouvait manquer de classe et de dignité même si ce n’était pas réellement l’endroit idéal pour ce genre de bons sentiments. Et que cela n’avait jamais été caractéristique de leur relation, si l’on pouvait la nommer de cette manière. Il avait d’ailleurs un souvenir très marqué des toilettes des employés où il s’était fait la cicatrice qu’il arborait toujours sur son coude droit. Il lui adressa un clin d’oeil profondément amusé, lui permettant de se rappeler la raison pour laquelle elle lui avait laissé un bon souvenir. Il avait toujours aimé son piquant et son répondant, caractéristiques nécessaires pour quiconque devait s’astreindre à travailler dans de tels lieux de débauche. Les petites fleurs fragiles ne faisaient pas long feu au Nirvana, moins encore lorsque des bêtes sauvages rôdaient aux alentours. Bête sauvage dont il avait fait partie un temps. “C’est bien la seule chose qui vaille la peine d’être souvenu.” répliqua-t-il en haussant les épaules. De cette époque, il aurait voulu tout oublier. Passer une éponge sur le tableau noir de sa mémoire et en un sens, sa consommation élevée de drogues dures, d’alcool et de sexe, ses pérégrinations sur le chemin de la perdition avaient exaucés son voeux. Ne restaient globalement que des sensations qui remontaient de temps à autres à la surface lorsqu’il entendait le prénom de son ex : une douleur incommensurable, comme si son coeur avait été arraché à vif, un abrutissement de chaque instant. Des souvenirs flous et indistincts, comme s’il regardait au travers d’une fenêtre sale et aux lourds carreaux de verre déformant. Et de temps à autre, un visage suivi d’une extase. Micah faisait définitivement partie de cette dernière catégorie et il aurait très bien pu remettre le couvert avec si les grands yeux sombres de la belle s’étaient faits plus dociles.

    Peine perdue.

    Il éclata de rire à sa petite pique à l’encontre des clients et à son encontre de manière indirecte. “Touché.” répondit-il, la fossette dans le creux de sa joue s’approfondissant. Il avait beau jouer les grands seigneurs et s’estimait bien meilleur que ses collègues de travail ; la réalité était qu’il était comme eux. Voire même pire. Personne ne l’attendait sagement à la maison. Il n’y avait pas dans son existence de place pour la tendresse, pour l’affection. Personne ne souhaitait terminer ses vieux jours avec lui et la réciproque était vraie. Peut être parce qu’il s’était tellement persuadé durant ces années de perdition que justement, il n’aurait jamais de vieux jours. Nouvel éclat de rire accompagné d’un clin d’oeil joueur lorsque sa voix la trahit quant à son nouveau job. “Ouais, c’est temporaire évidemment. Rassure toi, tu pourras te vanter par la suite de connaître le nouveau Marlon Brando quand Hollywood m’aura enfin découvert. Mais en attendant, pour payer le loyer, je donne des cours de théâtre à Harvard. Pour les étudiants, évidemment mais également pour les non-étudiants en cours du soir.” Certes, ce n’était pas la solution idéale mais travailler à développer cette capacité d’interprétation chez les uns et les autres finissaient par lui plaire. Il avait de bons groupes motivés et ils semblaient l’apprécier également.

    Finalement, la soirée qu’il pensait être infernale avec ses collègues de travail s’avérait plus sympathique qu’il ne l’aurait cru. Ils n’étaient pas aussi ringards qu’il le pensait. Il n’était pas aussi pathétique qu’il ne l’imaginait. Et Micah était une agréable surprise revigorante.

    “Mince, moi qui pensait que je marquerai des points sur un malentendu.” plaisanta-t-il en trinquant avec la jolie brunette, ses yeux ne dissimulant pas la faim qu’elle déclenchait chez elle. Si ses souvenirs exacts étaient plus ou moins flous, il devait avouer qu’elle était particulièrement séduisante, ce soir plus encore que dans ses souvenirs. Il y avait quelque chose chez elle, dans ses traits plus doux et pourtant légèrement plus matures, qui la rendait plus désirable que ses collègues de travail. Trois ans, ce n’était parfois rien mais dans ce milieu, cela faisait la différence. Beaucoup auraient déjà perdu de leur charme et de leur fraîcheur. Pas Micah, ce que le néerlandais relevait joyeusement. “A nos retrouvailles inespérées.” répondit-il avant de porter l’elixir à ses lèvres, son nez busquant sous l’odeur marquée des cerises à l’eau de vie. Inespérées parce qu'elles étaient autant surprenantes que non recherchées. Il reposa son verre, glissant sa langue sur les lèvres pour récupérer le sucre de la boisson. “Plus encore meilleure que tu es là.” ne put-il s’empêcher de répondre presqu’automatiquement et par habitude. Mais ses iris brunes se faisaient sincères et douces. Trois ans avant, il lui aurait déjà proposé de passer aux choses sérieuses. Aujourd’hui, il partageait respectueusement un verre avec une vieille connaissance intime. “Et toi ? Ta soirée a été bonne, à l’exception de l’agréable surprise de revoir ton meilleur coup ?” demanda-t-il, sûr de lui. “Quoi de beau dans ta vie ?” Peut être avait-elle rencontré quelqu’un. Mais si tel était le cas, c’était un jeu dangereux. Il était irrésistible après tout.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 2 Avr - 0:40
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Elle leva les yeux au ciel dans un premier temps, face à une réplique qu’elle avait pu voir venir à dix kilomètres à la ronde, avant de les glisser furtivement vers son entrejambe. Malgré sa détermination à rester de marbre, ses zygomatiques la trahissaient vulgairement, l’obligeant à se mordre l’intérieur des joues pour ne pas laisser un sourire apparaître sur son visage. Si Nola n’existait pas, sans doute aurait-elle pu répondre à ses charmes en souvenir du “bon vieux temps”. Malheureusement pour leurs besoins primitifs, leur fille était on ne peut plus réelle. Il n’était donc pas question de se perdre à nouveau dans ses bras en sachant le rôle qu’il jouerait un jour dans leur vie, si elle lui en laissait l'opportunité. Tout était déjà suffisamment compliqué entre eux, lui offrir son corps pour la nuit en passant sous silence un tel secret n’était pas au programme. Il n’empêche que son sourire idiot, et les remarques qui ne volaient pas beaucoup plus haut, étaient ce qui l’avaient charmée à l’époque et force était de constater qu’elle ne s’était pas imperamilisée au cours des deux dernières années. En effet. Parce que l’état dans lequel il se pointait généralement ici pouvait partir aux oubliettes. Si seulement c’était aussi facile.

    Ses fossettes qui se creusaient… Elles étaient bien plus traîtres que tout le reste. Une partie d’elle rêvait de s’enfuir et ne plus lui adresser le moindre mot quand l’autre souhaitait prolonger la conversation afin de recueillir ses sourires et les imprimer. Nola lui ressemblait tellement. L’expression sur le visage de Kitt était celle qu’elle retrouvait sur celui de sa fille, lorsqu’elle était sur le point de faire une bêtise. Cette ressemblance était presque douloureuse, Micah ressentait une certaine jalousie lorsqu’elle énumérait tout ce que Nola avait pris de son père, qui n’avait pourtant rien faire d’autre que de planter sa petite graine. De nouveau, elle ne pouvait pas le lui reprocher mais elle avait envie de le faire malgré tout car s’il n’avait pas été une épave à l’époque, son choix aurait été tout autre. Il y avait la possibilité que Nola ait été un wake-up call, qui serait indirectement venue en aide au brun en le forçant à se ressaisir, et puis il y avait celle qu’un junkie aie autant de droits sur sa chair et son sang que Micah n’en avait. Le choix avait été sans appel, le risque trop gros pour laisser place à la seconde option. Je pourrai me vanter de bien plus que ça. Peut-être ferait-elle la une de la presse à scandale lorsqu’elle viendrait lui réclamer une somme astronomique de pension alimentaire ! Mais la réalité était qu’il était sans doute temps pour Kristofer de laisser ce rêve de côté et de s'épanouir dans son poste actuel. C’était important de croire en ses rêves, mais ça l’était tout autant de savoir y renoncer et opter pour quelque chose de stable. On ne devient pas une star hollywoodienne une fois la trentaine passée.

    Damn… Quand était-elle devenue aussi fataliste et terre à terre ?!

    L’heure de le rejoindre ayant sonné, elle s’installa au bar et bu une gorgée du cocktail qui l’attendait. Ça ne la dérangeait pas d’être à la vue de ses collègues car tous ignoraient l’identité de cet homme. Aux yeux des autres, il ne devait être qu’un client plutôt charmant à qui Micah ne refuserait sans doute rien ce soir. C’était bien essayé. Elle l'encouragea car il avait tout de même fait la démarche de poser la question, lorsqu’il pouvait juste lui commander la première chose au menu. A nos retrouvailles. Elle répéta en levant son verre, dans lequel avait déjà trempé les lèvres, puis en bu une nouvelle longue gorgée. C’était plus désespérant qu’inespéré pour l’instant mais Micah souhaitait lui laisser l’opportunité de la surprendre, agréablement si possible. J’ai toujours été là. Elle murmura, penchant la tête légèrement sur le côté pour l’analyser et devenir le faux du vrai dans ses paroles. S’il avait eu envie de la retrouver, Kitt savait parfaitement où la trouver, à l’instar de Micah qui ignorait tout - ou presque - du jeune homme. Nul doute qu’elle y serait parvenue si tant est qu’elle ait essayé mais ça, elle préférait l’oublier. Mon meilleur coup ? Elle demanda en montant dans les décibelles plus qu’elle l’avait voulu,  attirant au passage le regard de l’employé derrière le bar, puis ria de bon cœur. Disons plutôt le plus… mémorable. Et techniquement, ce n’était pas à leur corps emmêlés auxquels elle faisait référence. La soirée était comme une soirée de boulot. Je ne danse plus qu’une fois par semaine - à croire que tu l’as senti. Je suis passé manager il y a un moment donc c’est derrière le bar ou dans le bureau que je passe le plus clair de mon temps. Le fait le plus notable depuis leur dernière rencontre, sans aucun doute. Passons sous silence son titre de maman, elle ne tenait pas à voir Einstein tenter de faire 1 + 1 et potentiellement tirer la bonne conclusion. Il y avait une différence entre omettre leur fille et mentir à son sujet. Et toi alors ? Quoi de beau à part ce job à Harvard ? Était-il sobre ? La question lui brûlait les lèvres mais elle ne pouvait pas se permettre de la poser de but en blanc sans éveiller de quelconque soupçons. Ca ne l’avait, après tout, pas dérangé plus que ça il y a deux ans.
    Kristofer VermeerI want it, I got it
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Kristofer Vermeer
    I want it, I got it
    Informations
    Âge : 34
    Lieu de naissance : Delft (Pays-Bas)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge ; souvent chez Percy.
    Situation sentimentale : En couple avec Perceval H. ; papa de Nola B..
    Études & Métiers : Acteur et professeur de théâtre.
    Date d'inscription : 04/05/2022
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle
    Icon : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 47718f7f48bdaa6c3bb71fdd6e6bd08c4bed5f0d
    Avatar utilisé : Jonathan Bailey.
    Crédits : vesnaproduction.
    Multicomptes : Helena Walsh. Salvatore Denaro.
    Description un : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) D3f40f5afb92f9ee8d6245bf67859e0ea2a5c065

    ❝ story ❞

    néerlandais d'origine, il vient d'une famille de saltimbanque possédant un cabaret dans les environs de dhelft - ancien enfant star de son pays, il a exercé ses multiples talents sur les scènes du west end londonnien avant de s'envoler pour hollywood - il est prêt à tout pour obtenir un rôle, y compris passer sous le bureau et n'a pas hésité à le faire à de nombreuses reprises - bisexuel assumé, il est tombé amoureux une seule fois et en a atrocement souffert.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) 7Niz
    Description deux :
    ❝ relationships ❞

    - love & lust -
    micah; ex et mère de sa fille (pnj)
    perceval; petit ami
    wade; ex petit ami

    - friends & family -
    lex; cousin de Percy
    nola; fille (pnj)
    oliver; bff
    wendy; amie sarcastique

    - i loathe you -

    - more to come -

    Description trois : Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Ab1a1c649bc428c64c823a5377825e07c75b324b
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Kitt10
    RPS en cours : - oliver m. #1
    - perceval h. #9 - #10 - #11 - #12 - #13 - #14
    - TG #marathon
    - TG #thesunrock
    - wendy w. #5 - #6

    10/10 - FULL .
    Warning : Abus de position dominante. Abus sexuel. Usage de drogue.
    RPS : 243
    Messages : 2487
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t147505-kristofer-vermeer-jonathan-bailey
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#8223660
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156467-kristofer-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t149130-meetsachussets-kittcatclub
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 15 Avr - 20:46
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust.

    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Glass-10 with @"Michaela Cesarini" & @Kristofer Vermeer
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Megaph10 warning : mention de drogue et de sexe.
    Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Calend10 17.02.2023 Don't want it Baudelaire. Just glitter lust. (Micah) Marker10 Nirvana, Cambridge.

    Il n’y avait pas à tergiverser : Micah était et demeurait une très belle femme. La revoyant, sous un oeil sobre désormais, il la désirait plus que jamais désormais et des flashs de souvenirs flous lui revenaient en mémoire. Ses lèvres qu’il embrassait avec passion, attrapant la lèvre inférieure entre ses dents pour la mordiller. Ses courbes voluptueuses et sensuelles dont il avait parcouru chaque recoin avec centimètre carré de sa propre peau, l’emmagasinant jusqu’à la connaître sur le bout des doigts, sachant où caresser, où embrasser pour obtenir un soupir de plaisir. La soie de ses cheveux qui encadraient son visage alors qu’il la faisait tressauter pour leur plaisir réciproque. Ses fossettes qu’il avait pris à faire naître pour les croquer. Ses grands yeux de biches qui l’attiraient plus sûrement que ne l’attirait les lumières dansante d’un phare. En un sens, elle était une sirène pour laquelle son navire se serait bien échoué une fois de plus ce soir. Une sirène piquante dont il appréciait toujours autant le piment. Si elle n’avait rien perdu de ses charmes physiques, ayant au contraire gagné en beauté, elle lui rappelait que dans ce mirage de femmes au corps parfait, sa personnalité la faisait surnager bien au-dessus du lot. Il éclata de rire, faisant mine de réfléchir : “Ne me dis pas que tu as une sextape de nos ébats ?” Il ne se souvenait pas d’avoir créé un tel film personnel mais dès lors qu’il ne se souvenait pas grand chose de cette époque, il ne s’agissait pas d’une option totalement improbable. “Tu ne vas pas me faire une Pamela ?” l’interrogea-t-il avant de poursuivre sur le ton de la plaisanterie : “Ou il y a toujours la possibilité de l’actualiser…” Il haussa un sourcil subjectif, la danse qu’elle avait effectué quelques heures auparavant l’ayant suffisamment émoustillé pour qu’elle ne réveille le désir, toujours présent, en lui. La réalité était toujours mieux qu’un ultime visionnage après tout et il espérait que l’absence de drogues dures dans son organisme ne ferait que redoubler l’intensité du moment.

    Il lui adressa un signe de tête, laissant le sirupeux alcool glisser le long de sa gorge avant de reposer son verre. Il se passa la langue sur les lèvres raflant les quelques gouttes restantes avant de rebondir sur la porte ouverte ou sur un reproche mérité. “Ça fait au moins l’un de nous deux.” Au-delà du fait qu’il était reparti tenter sa chance à Hollywood après avoir touché le fond à Boston, même lorsqu’il était encore dans cette ville maudite, il n’avait jamais été réellement là. Le coeur meurtri et en errance, l’esprit torturé par les hypothèses, il avait dû faire des choix parfois, si ce n’est souvent, malheureux. Il prit cependant une mine faussement offusquée quand elle sembla s’étrangler sur ses qualités sensuelles et il craignit l’espace d’un instant que le temps ait amoindri ses rares souvenirs. “Mémorable ?” répéta-t-il, légèrement incrédule avant de sourire de manière parfaitement satisfaite. “D’accord, je prends aussi.” Il lui adressa un clin d’oeil se voulant complice avant de l’écouter lui répondre, l’observant avec attention et intérêt. Là encore, une différence de leur dernière rencontre où il ne pensait qu’à l’attirer dans un recoin sombre. D’une certaine manière, il entendait se racheter de la manière dont il l’avait utilisé. Même s’il continuait encore de coucher pour coucher et oublier, il se voulait plus respectueux que quelques années auparavant.

    Ses sourcils trahirent sa surprise lorsqu’elle lui indiqua son ascension et son sourire s’accentua d’une part de fierté. “Félicitations ! C’est une superbe évolution. Tu peux être fière de toi.” Elle travaillait peut-être au même endroit qu’il y a près de trois ans. Mais elle avait grandi, elle avait évolué, elle avait gravi les échelons et réussi bien plus que ce que le néerlandais avait été capable d’accomplir de son côté. “Je suis tombé le bon jour du coup.” Il haussa les sourcils avant de reprendre une gorgée du cocktail. “Du coup, si je repars à nouveau et que je reviens dans trois ans, tu seras la proprio ou tu auras fondé ta propre boîte à ce rythme.” Il était sincèrement heureux pour elle : elle méritait d’aller toujours plus haut. C’était une femme intelligente et douée dans nombre de domaines sans le moindre doute. Elle avait de quoi aller loin. Il haussa les épaules lorsqu’elle lui demanda ce qu’il en était pour lui. “Oh pas grand chose de plus que la dernière fois, mise à part cette réorientation temporaire.” Comme à l’époque de leur rencontre, il venait de se faire larguer par l’homme qu’il aimait, sous réserve que larguer était le mot adéquat alors qu’ils n’avaient jamais été véritablement ensemble depuis leurs retrouvailles. “J’ai tenu quelques rôles à la télé, des seconds rôles au cinéma. Dernièrement, j'ai joué Laurie dans le musical Little Women à Boston, raison de mon retour. Mais sinon, pas grand chose de neuf par rapport à la dernière fois.” Nouvel haussement d’épaule avant de se reprendre et de pointer un élément non négligeable. “Ah si, j’ai arrêté quand même les drogues dures.” Ca n’avait l’air de rien mais il était assez fier de lui de ne pas être retombé dedans. Dernièrement, il s’était de nouveau beaucoup perdu mais avait trouvé la force suffisante pour ne pas totalement retomber dans tous ses travers. Il posa sa main contre sa tempe, l’observant. “Personne dans ta vie ?” lui demanda-t-il sans détour.


    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif 9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif
    ❝ I thought I needed space to find my balance. ❞ But I might need a hand and If you could be that I might need some help to find my balance.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 1 Mai - 0:08
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Malheureusement, non. Elle confia lorsque le brun mentionna une potentielle sex-tape entre eux. Filmer des ébats était pourtant sa spécialité, un autre pan de sa vie qu’elle ne criait pas sur tous les toits, mais Micah n’avait pas une seule vidéo personnelle sous son portable. J’ai peut-être encore une photo ou deux, si je fouille bien mon ancien portable. Il y en avait une qu’elle connaissait honteusement par cœur, alors qu’il était nu comme un ver, le regard voilé par le désir - ou plutôt par tout ce qui avait pu voyager dans ses veines à l’époque. Elle se rappelait vaguement de la soirée où elle avait capturé le cliché, quelques secondes avant qu’il ne la fasse sienne, mais si elle avait le moindre talent artistique, Micah aurait pu dessiner la photo tant elle l’avait observée. C’était le seul “souvenir” qu’elle avait de lui et de son passage dans sa vie, en dehors du plus évident, et la danseuse s’était toujours dit qu’elle ne serait même jamais en mesure de partager la photo avec sa fille si celle-ci venait à lui poser la question. Micah était condamnée à lui mentir sur sa possession, mais peut-être qu’elle n’aurait plus à le faire à présent. Il lui suffisait de parvenir à en capturer une nouvelle, ce qui n’était pas une tâche bien compliquée. Tu rêves Kris. Autant mettre les choses au clair avant qu’il ne s’emballe car elle n’avait pas la moindre intention de rentrer en sa compagnie. Je ne pense pas que tu auras du mal à trouver une volontaire si c’est le genre de titres que tu souhaites associer à ta carrière. Elle, en revanche, ne serait pas associée à son nom dans de telles circonstances.

    Il n’était pas exclu, dans l’esprit de la jeune femme, d’envoyer un message de S.O.S à sa cousine si la conversation venait à s’éterniser et devait trop inconfortable à son gout. Micah pouvait aussi simplement lui souhaiter une bonne soirée et partir, mais pour être honnête, elle ne pensait pas en avoir la force seule. Elle était bien trop curieuse pour fuir. Il y avait tellement de choses qu’elle ignorait à son sujet alors qu’il constituait cinquante-pour-cent de l’ADN de Nola. Est-ce que, sans l’avoir dans sa vie, la petite hériterait malgré tout de certains traits de caractère de Kitt ? De ses passions ? Peut-être d'antécédents médicaux dont elle ignorait tout. Il y avait tellement de questions sur la personne qu’était Kristofer Vermeer, et celle que deviendrait Nola Berrettini. Micah pouvait déjà retrouver les traits de son géniteur sur son visage enfantin et malgré une jalousie certaine, elle souhaitait continuer de lister ce qui les liait. Il n’y avait peut-être rien de plus mais pour en avoir la réponse, elle n’avait d’autre choix que de rester. Aujourd’hui et à l’avenir, jusqu’à ce qu’elle soit prête à lui confier la vérité ou à ce qu’elle prenne la décision de ne jamais le faire. C’est le mieux que je puisse t’offrir. Dit-elle piquante, un sourire au coin des lèvres pour désigner leurs précédents ébats d’un adjectif. Micah eut envie de préciser qu’il avait l’avenir devant lui pour la convaincre de choisir d’autres mots mais le but n’était pas de lui offrir ce challenge sur un plateau d’argent. Si elle se voyait parfaitement lui offrir sa chair, soupirer sous ses caresses et ses baisers, elle n’était pas complètement folle. Kristofer comprendrait peut-être son choix de lui cacher l’existence de Nola à l’époque mais c’était beaucoup plus difficile à justifier à présent, moins encore après avoir profiter d’une nouvelle nuit dans ses bras. Elle se contenterait donc de l’imaginer, puis de le détester un peu plus.

    Elle bu une nouvelle gorgée de son cocktail et lui résuma rapidement son évolution depuis leur dernière rencontre. Je le suis. Elle affirma avec un sourire, parce qu’elle l’était sincèrement. Certaines personnes ne pouvaient pas comprendre qu’elle puisse se contenter d’une place de manager dans un club de striptease, d’autres jugeraient toujours l’absence d’études supérieures sur son CV, mais Micah était réellement fière de ses accomplissements. Peut-être, qui sait ? Elle leva les épaules, tout en mordillant sa paille. Techniquement, elle avait déjà sa propre boîte, partagée avec ses parents. Elle ne l’avait peut-être pas montée de toute pièce mais elle avait grandement contribué à l’améliorer et la rendre beaucoup plus profitable. De ça aussi, elle était très fière, même si ça ne s’accordait pas tellement avec sa vie de mère. Tu n’es que de passage, du coup ? Elle demanda en essayant tant bien que mal de ne pas laisser transparaître sa soudaine panique. Micah avait besoin de temps. Il lui était tout bonnement impossible de prendre une décision d’une telle ampleur basée sur une conversation de trente minutes au Nirvana. Elle ne pouvait cependant pas prendre le risque de le laisser s’échapper et de le regretter. Mais le ferait-elle seulement, ou serait-elle soulagée de le savoir à des centaines de kilomètres d’elles ? Ça me fait vraiment plaisir de l’entendre. Tu dois te sentir beaucoup mieux. Elle avait joué avec les drogues dures pendant plusieurs années, avant de mettre un terme à tout cela à la découverte de sa grossesse, mais Micah ne pouvait comparer son cas et celui de Kitt. Quand elle s’était amusée, lui était complètement à la merci des substances qu’il ingurgitait à longueur de temps. Personne de signifiant. Elle répondit sincèrement, ne voyant pas l'intérêt de mentir à ce sujet. Il y avait des personnes dans sa vie, qui partageaient des bouts de son existence et de ses nuits, mais sur le plan sentimental, il n’y avait pas grand chose à déclarer. Et toi? Vu son petit numéro de drague, la réponse semblait plutôt évidente mais elle préférait s’en assurer.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum