Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility(kataneal) ghost of you
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Display Star Wars Unlimited Ombres de la Galaxie : ...
    Voir le deal

    (kataneal) ghost of you
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (kataneal) ghost of you 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (kataneal) ghost of you 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 12 Avr 2021 - 13:59
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Neal T. Hood Une nouvelle fois plongée en plein cauchemar. Pourquoi c'est toujours ceux qui méritent le moins qui en subissent le plus ? T'arrives pas à y croire, tu veux pas y croire, et pourtant tu le sais, les médecins ont été très clairs même si pour toi tout ça a été quelque chose de véritablement trop flou jusqu'au moment. Le moment où tu l'as vu dans son lit d'hôpital, avec tous les bandages, le poignet attaché au lit et ses pupilles agitées sous ses paupières forcées fermées par toute la dose de médicaments qu'on a bien voulu lui administrer. A chaque fois que t'es passée, il dormait, et lorsqu'il était éveillé, t'avais peur de venir. De le noyer un encore plus dans cet océan d'informations, en rajoutant ton visage au tableau. Bien qu'apparemment il se souvienne encore du tien. Se souvienne. Toute une partie de sa vie est partie aux oubliettes. Dans son esprit apparemment d'après les médecins, tu as dix sept ans. C'était l'époque où il te repousse pour te garder en sécurité… Comment est-ce qu'il va réagir lorsqu'il va te voir ? T'as prévenu Lukas que tu allais venir cet après-midi, seule et lorsque tu déposes la paume sur la poignet de la porte de la chambre après une très longue inspiration, tu ne t'es jamais aussi sentie ainsi, seule. T'as peur de sa réaction, peur que la moindre petite contrariété puisse le mettre dans un pire état que ce qu'il subit déjà. Tu t'inquiètes pour lui, tu ne veux pas le perdre, t'es traumatisé en fait. Tes doigts tremblants poussent la porte de la chambre. Est-ce que le médecin l'a prévenu que tu passerais ou est-ce qu'il a jugé meilleur de ne pas lui dire en avance ? T'as une boule dans la gorge, refoules le sanglot et ne parles pas tout de suite car ce dernier menace de s'échapper. Il tourne la tête vers toi, te vois. "coucou N…" est-ce que tu dois l'appeler Neal ou de son prénom que tu lui as connu avant ? "c'est moi Kat. est-ce que, je peux m'approcher ?" Le corps paralysé, le cœur en miette, figée dans l'encadrement de la porte. Y'a pas les larmes mais y'a la voix. Faible, fébrile, brisée.
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : (kataneal) ghost of you 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : (kataneal) ghost of you MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : (kataneal) ghost of you 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    (kataneal) ghost of you Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 2 Mai 2021 - 13:43
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Mercredi 28 Avril. Après-midi.

    Troisième jour de conscience. Troisième jour que mes prunelles s’étaient ouvertes sur un monde qui me semblait bien trop inédit. Un monde nouveau qui ne correspondait guère à la vie dont je me souvenais. À la vie que je désirais retrouver au plus vite. Gamin en quête de sa sécurité. Gosse à la recherche de sa stabilité. Ici, il n’y avait rien de tout ça. Même si la routine commençait à se poser au sein de ces quatre murs de l’hôpital, je me sentais toujours aussi perdu. Je me sentais toujours aussi peu en sécurité. Sans cesse à avoir peur de qui allait franchir la porte. Toujours à me sentir effrayé lorsque les blouses blanches approchaient pour me toucher créant les picotements désagréables sur ma peau. Troisième jour d’une vie qui ne collait pas à ce que je voulais. Troisième jour d’une vie qui ne correspondait pas à ce que j’avais toujours connu. Ici, il n’y avait pas d’Antonio ni de Mafia. Ici, il n’y avait pas de clients ou de coups violents. Ici, ce n’était pas la belle Italie qui se dessinait sous mes yeux. Je me trouvais à Boston. Boston et sa liberté. Boston et sa nouvelle vie. Une vie composée de trop de personnes. Des gens inconnus que j’avais oublié à cause de ce bout de métal qui m’avait touché. Des gens que j’avais connus, mais qui avait bien trop changé. Années écoulées sans que je n’en ai conscience. Années effacées en un claquement de doigt. C’était mon troisième jour au sein de cet hôpital à être réellement éveillé et j’avais simplement envie de fuir. Envie de rentrer chez moi en Italie quand bien même tout y était différent apparemment. Côme m’avait conté les faits dans les grandes lignes dessinant un portrait nouveau de ma famille. Une famille éclatée. Une famille effacée. Mais, apparemment, j’avais une nouvelle famille ici. Une famille dont je peinais à me rappeler. Une famille que je n’étais pas certain d’avoir. Gamin bien trop perdu. Je sursautais soudainement dans mon lit lorsque le mobile à mes côtés sonnait. J’avais osé l’attraper pour l’allumer la veille et il lui arrivait de sonner de temps en temps. Je n’avais pas encore eu le courage de le prendre pour réellement le regarder. Je n’avais pas osé prendre ce téléphone pour fouiller dans ma vie. Gamin qui ne voulait pas de cette vie. Gosse qui savait contenir sa curiosité.

    Un nouveau sursaut s’emparait de mon être lorsque la porte s’ouvrait de façon imprévue. Ce n’était pas encore l’heure de la visite des blouses blanches et j’étais persuadé que mon meilleur ami Lukas n’allait pas rentrer aussi rapidement. Il partait un peu plus longtemps que ça en règle générale. Mâchouillant nerveusement ma lèvre, je sentais l’angoisse sinuer le long de mon cœur. J’avais la trouille de subir une nouvelle blessure comme celle que l’étranger nommé Caesar m’avait fait subir la veille. Ça avait fait bien trop mal sans que je n’y comprenne grand-chose et je n’étais pas prêt à encaisser un nouveau choc. Déglutissant difficilement, je posais mes iris sombres sur la personne qui entrait dans la pièce. Pas une inconnue. Pas totalement une personne connue non plus. Katalia se dessinait sous mon regard. Loin de ces dix-sept ans que je pensais qu’elle était censée avoir. Loin de cette fillette sous mon regard et dont les souvenirs étaient encore frais. Loin de cette adolescente à qui j’écrivais quelques lettres la repoussant de plus en plus. Mettre de la distance pour la protéger loin du monde où je glissais. Loin de cette Mafia devenue ma famille. Une Mafia qui n’était plus ici. Après ces sept années oubliées. Je n’avais pas de raison de repousser Katalia alors. Elle qui venait me trouver dans cette chambre d’hôpital. Elle qui vivait aussi à Boston ? Je n’en savais rien. Mes prunelles ne la quittaient pas tandis qu’elle me saluait sans réellement savoir comment m’appeler. Ce N qui commençait avant de se ternir. Ce Neal que j’avais demandé à la place du Teodoro qu’elle usait. Ce Neal que je ne lui avais pourtant pas imposé encore. Souvenirs flous des lettres échangés dernièrement… Non. Pas dernièrement bordel. Sept années s’étaient écoulées. Ça faisait longtemps qu’il n’y avait plus de lettres. Est-ce qu’on avait gardé contact malgré mes avertissements ? Est-ce qu’elle était restée et que je lui avais tout confié ? Je n’en savais rien. La demoiselle se présentait et j’avais envie de souffler que je savais déjà qui elle était. Cependant, j’étais incapable de le faire. Gamin qui ne savait pas ouvrir la bouche pour se montrer mesquin. Elle demandait une autorisation et j’acquiesçais. Elle pouvait approcher. Tant qu’elle ne me touchait pas ça irait. Quoique… Est-ce que ce serait pareil avec elle ? Petite sœur adorée. Gamine dans ma tête. Gamine bien trop effacée sous mes yeux. Je murmurais soudainement « Tu… T’as… Gran...di… » Les mots m’échappaient avant que je ne baisse les yeux pour ne pas croiser son regard. Bien sûr qu’elle avait grandi. À quoi est-ce que je m’attendais ? À revoir la gamine qui me glissait un jeu de société sous le nez pour jouer ? À revoir l’enfant qui piquait une crise pour que je suive la chorégraphie lancée ? Tout était différent ici. Dans cette vie que je n’aimais déjà pas.

    @Katalia Borgia
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (kataneal) ghost of you 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (kataneal) ghost of you 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 3 Mai 2021 - 17:07
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Neal T. Hood Quand toi tu ne vois que celui que tu as toujours connu, lui doit probablement voir comme une inconnue. Une voix et un prénom qui lui sont familiers, des traits pourtant qui ont pris sept ans d'âge. Une sensation d'hier quand toi c'était il a des années, presque une époque déjà oubliée. C'est pas la première fois que tu viens à l'hôpital pour lui, pourtant la douleur n'a jamais été aussi vive. T'as peur du dessin qui va prendre vie sous tes pupilles, du mal qui va devenir encore plus réel lorsqu'il ouvrir la bouche. Et à la fois t'as hâte. De le voir s'animer de vie quand ces derniers jours tu n'as vu que ses yeux fermés et son souffle soulever timidement sa poitrine fatiguée. Enfin tu trouves le courage ou du moins tu fais semblant, pousses la porte sans être foutue capable de faire un pas en avant. En seule réponse il hoche la tête, t'as un sursaut au cœur et t'exécutes au bout de quelques secondes. Il y a de quoi s'asseoir juste à côté de lui, et tu reconnais le cuir affaissé sous le poids d'une personne qui y est surement restée trop longtemps. Lukas. Celui qu'il aime mais qu'il a oublié aimé. Est-ce que toi aussi, il a oublié qu'il t'aimait ? Enfin il parle ou plutôt murmure, incisives qui se plantent dans ta lippe, un instant qui coule et enfin ta voix tremblante qui s'élance dans le silence "non pas vraiment, je n'ai pas pris un seul centimètre." tu tentes doucement avec un fin sourire. T'as essayé de te souvenir de quel genre de vêtements la Katalia d'il y a une dizaine d'année aurait pu porter, d'imiter le style de tes souvenirs ; pourtant tes traits eux ont bien changé, malgré la main très légère de maquillage que tu as appliqué avant de venir aujourd'hui. Tu t'assoies sur le siège, ne le tire pas pour autant vers lui. T'as les jambes qui chancellent mais tu ne veux pas le laisser le voir, alors tu préfères t'asseoir avant de plus être capable de tenir debout. Il ne te regarde pas. Il ne lève pas à une seconde la tête vers toi et ça fait mal. Tu te demandes même comment il a pu voir comme tu as "grandis" sans redresser une seule seconde ses yeux fatigués. Mais c'est pas grave, tu tentes de t'en convaincre. Il est là devant toi, abimé mais vivant. Probablement brisé mais t'accepteras pas la défaite sans avoir essayé. Tu te souviens de ce que tu avais glissé dans ton sac avant de venir. Ces derniers jours tu as fait des pieds et des mains auprès de ta mère pour qu'elle fouille dans les vieux cartons, dans les vieux souvenirs. En silence, tu cherches dans le sac pour en sortir la photo imprimée à la bibliothèque de la pforzheimer house. Petit Neal et petite Katalia les bras tendus vers le ciel en train de tenter de synchroniser leurs mouvements. L'un fait la grimace, l'autre aborde le plus grand des sourires. "si tu compares à ça, oui on peut dire que j'ai grandis." D'une main tremblante tu déposes la photo sur le lit, qu'il la prenne s'il le veut. Tu pries juste qu'il le face, qu'il te laisse entrer dans son monde comme lui n'a jamais un jour quitté le tien au fond.
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : (kataneal) ghost of you 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : (kataneal) ghost of you MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : (kataneal) ghost of you 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    (kataneal) ghost of you Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 17 Mai 2021 - 13:48
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je n’étais pas certain d’être prêt à subir une nouvelle visite au sein de cette chambre blanche qui était rapidement devenue mon refuge dans cette tempête imprévue. Une tempête qui s’était trop vivement abattue sur mon être qui n’était guère prêt pour ça. Gamin qui se retrouvait dans un monde si inédit. Gosse heurté qui peinait à y voir clair dans cette existence. Rien n’était comme avant. Rien ne collait avec la réalité. J’étais plongé dans cette vie qui n’était pas mienne et que je ne voulais pas découvrir. Cette vie qui se déroulait bien des années après mes ultimes souvenirs. Cette vie que je découvrais lentement malgré moi. Gamin qui ne pouvait pas échapper aux autres. Gosse qui n’avait pas le droit de rentrer chez lui… Parce qu’apparemment, Boston était chez moi maintenant. Je me trouvais déjà chez moi. Les yeux levés sur la poignée de la porte qui s’activait, j’hésitais à sauter hors du lit pour aller me planquer. J’avais déjà vu trop de têtes à mes yeux. Des visages du passé qui avaient bien trop changés. Des visages de ce présent que j’avais oublié. J’avais vu Côme et Lukas. Deux figures du passé qui semblaient bien trop différentes en ces lieux. J’avais vu Caesar et une fille aussi. Deux figures d’un présent dont je ne me rappelais guère. Et je voyais les médecins qui défilaient chaque jour. Ces médecins dont le contact heurtait un peu trop. Alors ouais, quand la porte s’ouvrait en ce troisième jour de conscience, j’avais simplement envie de disparaître. Je ne le faisais pas pourtant. Gamin soumis qui acceptait de rester à sa place et de subir. Gosse qui déglutissait difficilement en levant à peine les yeux pour voir qui allait franchir la porte. La trouille me tordait le ventre. Mes iris se posaient sur la personne qui passait la porte. Une personne qui ne m’était pas totalement inconnue. Une personne qui semblait pourtant bien trop nouvelle sous mon regard. Je reconnaissais les traits. Je reconnaissais peut-être même la voix quand bien même elle n’avait plus rien d’enfantin. Je la reconnaissais elle. Katalia. C’était cette petite sœur qui avait tant compté. Cette petite sœur qui semblait bien trop loin des dix-sept ans qu’elle était censé avoir dans mon monde à moi. Cette petite sœur qui n’était plus la fillette de mes souvenirs. Je me retrouvais avec une vraie femme face à moi. Une femme qui venait me trouver au sein de cet hôpital alors que… Oh bordel… C’était le tourbillon à l’intérieur de ma tête. Dans mes souvenirs, j’éloignais doucement l’ange Katalia de mon existence. Je prenais mes distances avec elle pour la protéger de l’Enfer plaisant de ma vie. Que faisait-elle là ? N’avais-je jamais pris mes distances ? Nous étions nous retrouvés plus tard ? Était-elle fâchée après moi, mais pleine de pitié aujourd’hui ? Je n’en savais foutrement rien. Je nageais dans l’inconnu. Katalia s’approchait doucement dans la chambre suite à l’autorisation que je venais de souffler. Cette autorisation que je n’avais pas envie de reprendre. Elle avait sans doute le droit d’être ici et de venir me voir. C’était son choix. Je ne pouvais pas lui refuser et lui hurler de partir. Je ne pouvais pas lui dire que je ne voulais pas la voir… Que je ne pouvais pas la voir parce qu’à mes yeux, elle était toujours trop en danger près de moi. Je ne parvenais pas à souffler ces mots préférant me terrer dans le silence. Gamin soumis et obéissant qui se contentait de subir ce qui lui était imposé.

    D’autres mots m’échappaient cependant. Je murmurais à quel point elle avait grandi avant de rapidement baisser les yeux peu désireux de croiser son regard. Pas prêt à y voir le reproche. Pas prêt à y voir une possible haine. Juste pas prêt. Je n’étais qu’un gamin qui avait encore du mal à faire face aux autres. J’étais toujours ce gosse qui préférait s’effacer et se faire minuscule à suivre les ordres d’Antonio. Je n’étais que cet enfant qui détestait être le centre de l’attention et qui l’était pourtant trop vite devenu au sein de cette chambre d’hôpital à cause du morceau de métal qui avait frappé ma tête. L’ange Katalia ne tardait pas à ouvrir la bouche pour répondre à la remarque que j’avais lancé. Elle soufflait des mots qui contraient mon affirmation et je venais mâchouiller nerveusement ma lèvre n’osant guère la contredire. Elle soufflait ces mots et je ne pouvais m’empêcher de marmonner un « D’solé… » comme si je n’avais pas envie d’aller à l’encontre de ce qu’elle pourrait dire. Comme si je n’avais pas envie de la froisser à souffler des mots qui n’étaient pas vrais pour elle. Je mordillais ma lèvre parce que j’avais follement envie de lui dire que, dans sa réalité, mes propos n’étaient pas vrais. Cependant, face à ma réalité à moi et mes souvenirs, elle avait pris des centimètres. Beaucoup trop de centimètres depuis la dernière fois où je l’avais vu en Italie. Ça remontait à de si longues années. La demoiselle s’installait à mes côtés avant de se mettre à fouiller dans son sac. J’entendais le bruit n’osant pas lever les yeux pour regarder ce qu’elle foutait. Je me sentais mal à l’aise comme si je n’avais pas à être là face à elle. Je me sentais effrayé de ce qu’elle allait sortir de son sac. Gamin qui n’osait pas regarder de peur de peut-être voir un flingue se pointer sur moi. Peut-être qu’au final j’avais gardé contact avec Katalia et qu’elle m’avait rejoint dans ce côté sombre de la vie. Peut-être qu’elle venait achever un travail pour empêcher tout dérapage de ma part. Moi, le gamin si sage et si silencieux pourtant. Moi, le gosse qui veillait sur chacun de ses mots. Sa voix s’élevait de nouveau. Douces paroles qui faisaient redescendre l’angoisse. J’étais stupide de penser qu’elle pouvait avoir rejoint mon monde obscur. Ce n’était pas possible. Pas elle. Pas l’Ange. Sa main tremblante posait une photo sur mon lit et mes prunelles se relevaient. Je venais attraper la photographie l’approchant de moi. C’était Katalia et moi bras tendus vers le ciel à synchroniser les mouvements d’une chorégraphie qu’elle avait décidé de faire et pour laquelle j’avais suivi bien trop incapable de résister à sa moue boudeuse. Grand frère qui finissait toujours par céder à toutes ses demandes. La photographie avait capté l’instant. Cet instant où la grimace se trouvait sur mes traits tandis que le grand sourire rayonnait sur le visage de Katalia. Un sourire prenait place sur mon visage à ce souvenir qui cognait. Ce souvenir qui n’avait pas été effacé. Ce souvenir qui faisait du bien au cœur. J’hochais doucement la tête en soufflant « Ouais… Je… Tu… Comparé à ce… À ça… Tu… T’as grandi… » Ma langue glissait doucement sur mes lèvres tandis que je bougeais doucement pour reposer la photographie un peu plus loin. Là où Katalia pourrait la reprendre. C’était la sienne après tout. Et je ne voulais pas me perdre à observer trop longuement cette photo. Cette photo dont les souvenirs agréables étaient si frais dans ma mémoire. Cette photo qui s’était passée il n’y avait que quelques années pour moi. Cette photo qui s’était en réalité déroulée de longues années plus tôt. Mâchouillant ma lèvre un instant, je venais trouver le courage de souffler « Ce… C’est… C’est comme ça que j’me souviens de toi moi… Ce… C’comme ça dans mes souvenirs… » Ouais, dans ces souvenirs un peu trop faussés qui étaient si éloignés du présent. C’était ainsi dans mes souvenirs dont les plus récents avaient été fauchés par une balle. C’était de cette manière que je me rappelais de l’Ange à mes côtés et je l’avouais à haute voix juste pour être certain qu’elle savait que j’avais perdu une partie de ma tête quelques jours plus tôt. Simplement mettre les choses au clair.

    @Katalia Borgia
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (kataneal) ghost of you 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (kataneal) ghost of you 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 30 Mai 2021 - 13:58
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Neal T. Hood L'affreuse sensation de ne pas le reconnaitre. Voir son visage à lui, sa voix à lui dire "désolé" quand d'habitude c'était plutôt lui le regard avisé qui savait te pousser à te retracter. Comme le grand frère qu'il a toujours été, parfois avec la méthode douce, parfois avec la méthode forte. Aujourd'hui les rôles s'inversent et tu réalises qu'il aurait beau pu tout faire tout dire, jamais t'aurais été préparé à ce jour. Ce jour où tu dois avoir les épaules pour deux, toute seule tenir les armes et combattre le mal. Pour votre amitié, pour votre relation, pour cette famille du cœur et non du sang, pour tout ce qu'il a pu oublier mais pas toi. Toi tu te souviens de toutes ses années, les bonnes et les mauvaises, celles où il était tout et celles où il n'était plus rien. Contre ton gré. "je ne me suis pas améliorée en danse par contre, enfin si peut être un tout petit peu après…" tu t'arrêtes, réalises que t'allais évoquer les enchères de la pforzheimer pendant lesquelles il avait chaudement applaudit ton passage. Ca encore, oublié. T'es maladroite, t'es perdue, t'es complétement dépassée. Tu retiens des larmes, elles menacent dans ta gorge, mais t'as pas envie de t'écrouler devant lui. Tu devrais te concentrer sur le positif, sur le fait qu'il est là devant toi et vivant, mais t'es pas foutue capable à cet instant. Il repose la photo près de toi, tu la récupères, n'osant pas lui demander s'il te la rend par politesse, parce qu'il n'ose pas la garder sans te demander ou juste car il n'en veut pas. En un instant tu redeviens la petite fille de la photo, incapable de parler, incapable de gérer ses émotions. Peut être l'as-tu toujours été ? "on s'est… on s'est revus pourtant après. pas beaucoup, on s'est beaucoup écrit surtout." avant qu'il ne te repousse. Tu prends une grande inspiration, lasse de marcher sur des œufs alors que les mots brulent ta langue et te font tourner la tête "écoute Neal je… bouche toi les oreilles si tu veux pas entendre, si c'est trop flou ou perturbant pour toi mais… mais je dois le dire…" et aussitôt ton regard file sur le sol, plus foutu capable d'assumer ses billes sombres et perdues enfin tournées vers toi "tu comptes tellement pour moi, j'ai jamais cessé de t'aimer depuis ça…" tu fais allusion à la photo alors que tu la ranges dans ton sac en même temps, toujours sans le regarder en face. "les choses ont changées entre nous ces dernières années, mais vers le positif et même si plusieurs fois la vie nous a séparé, elle a toujours finis par nous faire se retrouver. ça a toujours été comme ça et ça le sera toujours." parce que tu te bâteras pour ça. "je suis en sécurité ici, tout va bien pour moi ici à Boston, tout ira bien pour toi aussi et on sera de nouveau ensemble dès que tu le décidera… je pourrais attendre la vie entière s'il le faut." tu tournes la tête pour effacer discrètement une larme qui s'échappe puis trouves enfin le courage de redresser le nez dans sa discrétion. Pour voir, pour sonder sa réaction, pour d'abord voir s'il a regardé ailleurs, s'il est bouché les oreilles, ou si au contraire il a écouté.
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : (kataneal) ghost of you 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : (kataneal) ghost of you MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : (kataneal) ghost of you 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    (kataneal) ghost of you Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 2 Juil 2021 - 16:33
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La photographie avait capturé un instant du passé. Un instant qui demeurait parfaitement ancré dans ma tête comparé à tellement d’événements qui avaient lieu plus récemment. Il s’agissait d’un moment dont je me souvenais dans les moindres détails comme s’il avait eu lieu hier. J’aurai sans doute été capable de vous raconter en intégralité la journée de cette photographie alors que je n’étais même pas foutu d’aligner deux mots sur cette vie que j’étais censé avoir au sein de cette ville que je ne reconnaissais pas. Cette ville que je ne connaissais pas selon ma propre tête et mes propres souvenirs. Ce n’était pas chez moi. Ce n’était guère l’Italie. Je me souvenais de cette photographie et cela attirait un doux sourire sur mon visage. La scène se rejouait dans ma tête. Moment enfantin et empli d’innocence. Moment où la vie n’était pas aussi sombre et où maman était toujours présente à mes côtés. Moment que je chérissais. La scène se superposait doucement à la réalité. Cette réalité tellement différente. Il n’y avait plus d’Italie. Il n’y avait plus de maman. Il n’y avait plus de Mafia à ce que j’avais compris. Et, surtout, Katalia avait changé. Elle avait grandi. Elle était là face à moi. Elle était là alors que, dans mes souvenirs, je faisais tout pour la pousser au loin. Elle était là et je ne savais pas comment réagir parce qu’il me manquait un fossé dans notre relation. Il me manquait tout un fossé que je ne savais guère combler. J’ignorais ce qu’il s’était passé au cours des dernières années ou des derniers mois. Je n’étais pas fichu de vous dire la relation que j’entretenais à présent avec l’ange Katalia. Je n’étais pas foutu de vous dire si la brunette s’était éloignée de moi ou pas. Je ne savais pas si les choses avaient tourné au désastre ni même à quel point elles pouvaient avoir tourné au désastre. Je ne savais rien. Ce n’était pas ma vie. Gosse qui ne se souvenait de rien d’ici. Gamin qui avait l’impression de débarquer dans une vie qui n’était guère la sienne. Relevant doucement les yeux de la photographie, je ne pouvais m’empêcher de lancer la remarque. Je ne pouvais m’empêcher de souffler que, par rapport à cette photographie, Katalia avait bel et bien grandi. Beaucoup trop. C’était comme si j’avais cligné des yeux un quart de second et que hop tout était si différent. Plus rien n’était pareil. Plus rien n’était compréhensible. Je détestais ça. C’était douloureux. C’était dérangeant. C’était foutrement difficile à gérer. La voix de Katalia me poussait à poser mon regard sur elle tandis qu’elle confiait ne pas s’être améliorée en danse enfin si un tout petit peu après… Le silence était bien trop soudain et il me poussait à froncer les sourcils. Pourquoi se stoppait-elle si vivement ? Pourquoi ne laissait-elle pas les autres mots glisser entre ses lèvres ? Allait-elle évoquer un souvenir de ce passé que j’avais oublié ? Allait-elle parler d’un souvenir que la balle avait emporté avec elle ? Glissant ma langue sur mes lèvres, je murmurais timidement « Tu… T’pourras me montrer comment tu… Comment tu t’es un peu améliorée… Si tu veux bien sûr… » Je ne forçais pas la demoiselle à m’offrir un spectacle de danse. Je ne l’obligeais même pas à revenir me voir si elle n’en avait pas envie. Après tout, tout était si différent maintenant et peut-être qu’elle n’aurait plus envie de se retrouver face à moi. Je lançais l’invitation comme une proposition. Ce n’était qu’une porte ouverte pour lui offrir la possibilité de rester au sein de mon existence. Ce n’était qu’une ouverture pour qu’elle s’incruste dans ma vie si elle le voulait bien.

    Je ne savais pas si la demoiselle allait accepter la proposition. Je ne savais pas si elle allait vouloir m’offrir un spectacle. Je ne savais pas si elle allait avoir envie de rester dans ma vie. Je ne savais plus rien. J’ignorais tout ce qui pouvait s’être passé entre nous et peut-être même que la belle Italienne me détestait en fait. Fermant les yeux un instant pour ne pas envisager cette possibilité, je finissais par reposer la photographie loin de moi et je la faisais glisser vers Katalia. Je lui rendais son bien parce que c’était sa photographie à elle et qu’elle avait sans doute envie de la garder. Je lui rendais cette photographie parce que je m’en souvenais trop bien et que je n’avais pas besoin de ça sous les yeux pour retrouver cet instant. Si l’Italienne avait glissé une photographie récente sous mon regard, nuls doutes que les choses auraient été différentes. Peut-être que j’aurai gardé la photo. Peut-être que je n’aurai pas été capable de la regarder plus de quelques secondes. Peut-être que j’aurai fait une crise de panique obligeant la demoiselle à sortir de la chambre. Je n’en savais rien et ça ne comptait pas puisqu’elle avait apporté cette photo du passé dont je me souvenais. Mâchouillant nerveusement ma lèvre, je marmonnais que c’était ainsi dont je me souvenais d’elle. Une fillette avec qui je partageais tellement de choses. Une petite sœur dont je m’étais si souvent occupé et avec laquelle je m’étais retrouvé obligé de faire tant d’activités. Une petite sœur que j’avais fini par éloigner petit à petit de moi pour la protéger du monde dangereux dans lequel je m’étais infiltré après que mon père m'ait battu à mort. Katalia reprenait la parole et j’hochais doucement la tête. Oui je me souvenais parfaitement qu’après cette photo, nous nous étions revus quelques fois. Ces instants n’avaient pas été effacé de ma tête. Ils étaient toujours là. Et je me souvenais qu’on s’était revus quelques fois avant de finalement se mettre à s’écrire. Beaucoup. Beaucoup trop. Jusqu’à ce que mes lettres finissent par se faire de moins en moins régulières. Jusqu’à ce que je tente de la faire disparaître de mon existence pour la protéger et l’éloigner de tout danger potentiel. Je me souvenais de tout ça et je le faisais savoir en hochant la tête. Katalia inspirait soudainement un peu trop fort et je sursautais au bruit que je n’attendais pas. Elle reprenait la parole et je fronçais les sourcils. Les doigts tremblants, j’hésitais sur ce que je devais faire. Est-ce que je devais me boucher les oreilles et éviter d’écouter ce qu’elle avait à dire ? Est-ce que je devais prendre le risque d’entendre les mots qu’elle allait souffler ? Je n’en savais foutrement rien. Mordillant ma lèvre, je jouais nerveusement avec mes doigts sans oser me boucher les oreilles. Je n’osais pas m’effacer de ce monde. J’y restais et j’écoutais les mots qui glissaient entre les lèvres de Katalia. Des mots qui me faisaient monter les larmes aux yeux. Des mots qui faisaient mal quelque part. Un trou béant dans la poitrine que je ne savais pas gérer. Mes prunelles se fermaient lorsque le silence se faisait soudainement entendre dans la chambre. Je savais que l’Italienne avait sans doute levé les yeux sur moi à présent pour savoir si j’avais écouté ou si j’avais préféré m’effacer. J’avais écouté Katalia. J’avais tout écouté et, hormis les perles salées qui coulaient le long de mes joues, je ne savais pas répondre à tout ça. Je ne voulais pas avoir à répondre à tout ça. J’avais tant de questions, mais je refusais de les poser parce que je ne voulais guère affronter cette vie qui n’était pas mienne. J’avais envie de contredire Katalia en soufflant qu’elle n’était pas en sécurité, mais je savais que ce n’était que dans ma réalité erronée que les choses étaient ainsi. J’avais envie de lui dire qu’elle ne devait pas m’attendre parce que je n’étais pas certain de rester ici, mais je ne voulais pas lui offrir le pouvoir de m’empêcher de rentrer chez moi. Alors, je restais sur ce lit silencieux. Les yeux fermés, les larmes sur les joues, je ne savais pas répondre à tous ces mots. Je ne pouvais pas y répondre. Et je me contentais de souffler un « Je… Je t’aime aussi Katalia… » parce que ça j’en étais sûr et certain. Je savais que, malgré tout ce qui pouvait s’être passé, mon amour pour cette petite sœur ne s’était jamais éteint. J’en étais persuadé. Alors, je confiais ces sentiments ouvrant les yeux pour plonger mes iris sombres et humides dans les siennes. Je me contentais de ces quelques mots et je priais pour qu’elle n’insiste pas plus. Je ne pouvais pas donner plus. Je ne voulais pas donner plus. Pas aujourd’hui. Je n’étais pas encore prêt. Je n’étais pas encore remis. Je n’étais même pas réellement reposé. Et j'avais juste envie de refermer les yeux et de dormir. Oui c'était bien ça. Mes prunelles se refermaient déjà d'ailleurs.

    @Katalia Borgia
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (kataneal) ghost of you 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (kataneal) ghost of you 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 31 Juil 2021 - 15:14
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Neal T. Hood C'est comme ça qu'il t'a toujours appelé. Mon Ange. Et aujourd'hui, l'impression que tu l'as jamais aussi bien porté ce surnom, ça te fait mal. T'es comme un ange, ou peut être même un fantôme du passé, de ce morceau de passé qu'il a oublié, de ce passé qui est pour toi un souvenir et pour lui une histoire, un récit dont il n'est plus que le spectateur et non plus l'acteur… Il se souvient d'une version de toi que tu n'es plus, que t'aimerais parfois redevenir, mais qui n'est plus. Les mots timides qu'il lâche comme une simple invitation, mais qui sont pourtant si remplis de sens. C'est pas juste une simple invitation, c'est une porte ouverte, une offre que tu ne peux pas refuser et que t'avais peur de même oser rêver. "oui bien évidemment." tu souris doucement, les yeux toujours brillants bien que tu peines de plus en plus à retenir l'émotion. Ou plutôt les émotions ; désormais tout se mélange. La peine, la douleur, l'inquiétude, et maintenant la joie. Celle qu'il provoque en te tendant la main à sa drôle de manière, avec quelques mots timides mais qui veulent tout dire pour toi. Tu sais pas voir s'il a pris tes paroles au pied de la lettre ou non, car tu ne le regardes pas. T'arrives pas, t'arrives plus, tu t'en voudrais tellement si tu croisais ses pupilles et que t'y voyais du mal. C'est clairement égoïste mais t'as besoin de lâcher ce que t'as sur le cœur. Ces mots ne peuvent pas lui faire de mal non ? A toi ils vont te faire du bien. Tu redresses les yeux, cherches son regard mais cette fois c'est lui qui regarde ailleurs. Tu ne peux pas lui en vouloir, toi même tu l'as fait. Tu vois les larmes sur ses joues, les tiennes ne tardent pas à venir assécher tes pommettes. Tu vois qu'il est perdu, tu t'en veux, terriblement. "t'es pas obligé de répondre, tu peux ne rien dire, ne t'inquiète pas…" tu marmonnes faiblement quand tu réalises et que t'as l'impression de l'avoir plus perdu qu'autre chose. Tu t'en veux terriblement. T'as envie de chercher sa main mais peut être que ce sera encore pire ? C'est tellement horrible, de te sentir totalement impuissante, d'avoir la sensation de ne rien pouvoir faire ou dire contre le mal qui le ronge à petit feu. "c'est vrai ?" t'as besoin de lui demander entre deux sanglots lorsqu'il te répond visiblement le plus sincèrement du monde. Tu ne le verrais pas te mentir à cet instant. Une seule fois dans ta vie il t'a menti, et ce mensonge a duré des années. Oh il t'a caché des choses et il t'en cache certainement encore plein aujourd'hui. Mais mentir… mentir c'est différent, c'est te regarder en face et dire quelque chose alors qu'on pense l'inverse dans sa tête. Ses yeux là ne mentent pas, ses yeux qui enfin regardent de nouveau vers toi. Pourtant t'as besoin de t'en assurer, comme si t'avais besoin qu'il te le répète encore jusqu'à ce que t'y crois. Il hoche la tête, tu souris faiblement en venant tenter d'effacer les larmes de tes joues de tes doigts tremblants. T'es épuisée par tout ça, et il l'est encore plus tu le vois. "je vais te laisser te reposer. je reviendrai demain alors, tu es d'accord ?" même s'il vient de te le proposer, tu préfères demander. Tu te lèves en silence, prends quelques secondes avant de faire les pas en arrière, juste le temps de laisser tes jambes se réhabituer au poids de ton propre corps. T'es tellement faible, tellement fébrile, t'as l'impression que tu sais plus te tenir debout, pourtant tu gardes la face pour frôler le drap du bout des doigts, là ou se trouve son avant bras en dessus du tissus blanc. Quelques derniers mots lui souhaitant de bien se reposer et un dernier regard avant de passer la porte, tu restes quelques instants dans ce couleur clair et interminable. On vient même te demander si ça va. Ton teint doit être aussi livide que la peinture du mur derrière, et bien qu'Ottis t'ai proposé de venir te chercher, tu préfères rentrer toute seule, t'arrêtant plusieurs fois dans un parc sur un banc à rester silencieuse et cacher tes larmes qui ne cessent de couler lorsqu'un passant marche non loin de toi.

    fin du rp (kataneal) ghost of you 1365124802
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum