Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityAppel de Katalia à Neal
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -45%
    Le deal à ne pas rater :
    PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
    1099.99 € 1999.99 €
    Voir le deal

    Appel de Katalia à Neal
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : Appel de Katalia à Neal 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    Appel de Katalia à Neal 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 23 Mar 2020 - 18:15
    taggercitereditionsupprimeradresse
    lundi 23 mars, 21:24 Boston / 02:24 Italie
    @Neal T. Hood

    premier post supprimé par erreur :TT: :TT: #kataboulet
    bref résumé : Katalia se fait réveiller par les 12 messages de Neal qui font vibrer son téléphone. elle ne lit pas les sms et l'appelle avec un "allo neal?" (en chuchotant pour ne pas réveiller Toni) comme si de rien n'était
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : Appel de Katalia à Neal 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : Appel de Katalia à Neal MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : Appel de Katalia à Neal 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    Appel de Katalia à Neal Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 23 Mar 2020 - 18:35
    taggercitereditionsupprimeradresse
    À peine rentré du Spring Break et je me retrouvais déjà au Lord Hobo pour une soirée de service. Je n'étais pas censé travailler ce soir, mais j'avais fini par me pointer et mon patron avait été ravi d'avoir un autre barman sous la main. Il fallait que je travaille. Il fallait que je m'occupe l'esprit. Milo m'avait conseillé de mettre de la distance avec Lukas et avec Nixon afin de voir qui me manquait réellement, afin de me recentrer sur moi et de parvenir à faire un choix. Alors, à peine rentré, j'appliquais les consignes. Je comptais passer la semaine chez moi sans leur écrire, sans les voir. Je comptais passer la semaine à travailler à fond et à me concentrer sur mes cours. Puis, Tomas devait venir à la maison aussi et je savais qu'il me tiendrait loin de mon téléphone si je lui expliquais la situation.

    Cela faisait quelques heures que nous étions rentrés du Spring Break. Cela faisait quelques heures à peine et je me sentais déjà tellement mal. Je ne savais pas si je serai capable de tenir sans leur écrire, sans leur parler, sans les voir. Putain, comment j'allais pouvoir m'en sortir ? Bosser, bosser, bosser. Il le fallait. Je me concentrais alors sur les commandes qui affluaient lorsque mon téléphone vibra dans ma poche. Lukas. En voyant le message, je m'empressais d'éteindre mon téléphone pensant ainsi que la tentation s'effacerait plus aisément. Heureusement pour moi, la vague de clients arriva et je parvenais à occulter ce que j'avais reçu. Jusqu'à ce que l'ennui s'abatte sur moi et que je craque.

    J'avais pris ma pause et je lui avais écris. Et, en quelques minutes, mon monde se renversait totalement. Katalia avait retrouvé ses souvenirs. Elle avait été enlevé lors de sa disparition. Et là, elle était partie en Italie. Je n'étais au courant de rien. La colère montait dans mon corps. Je frappais encore et encore dans un des casiers et je ne ressentais rien. Ça ne se calmait pas. Mon patron m'appelait et je prenais sur moi pour retourner assurer mon service. Foutue connerie. Je n'y parvenais pas. J'avais envie de cogner tout le monde. Je m'empressais d'envoyer un message à Tomas pour qu'il vienne. Il fallait qu'il me sorte d'ici. Je ne pouvais pas sortir tout seul. Je parlais à Lukas. J'en venais même à écrire à Nixon. BORDEL, Kat' regarde ce que tu venais de foutre en l'air !

    Je finissais par écrire à l'Italienne. Encore et encore et encore. À force d'insister, elle allait se réveiller non ? Oh si... Tiens. Son nom apparaissait sur mon écran. Après un signe à mon patron, je m'éloignais dans la salle de pause en décrochant. Le téléphone à mon oreille, j'étouffais un rire à son interrogation et je lâchais « Qu'est-ce qu'il y a ?! Sérieusement Katalia ?! Qu'est-ce qu'il y a ?! Tu te fous de ma gueule là ! » Il ne pouvait pas en être autrement. Je balançais un coup de pied dans un sac qui traînait alors que je sifflais dangereusement « Tes souvenirs sont revenus et tu m'as rien dit ! Je l'ai appris de la bouche d'un autre, c'est normal ça ? » Mon poing déjà blessé frappait un objet foutant un boucan pas croyable. Faite qu'il y ait assez de bruits dehors pour que le patron ne se ramène pas. Me laissant tomber sur un banc, je soufflais « Et putain, tu t'es barrée ! En Italie ! Tu m'as rien dit Katalia ! »
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : Appel de Katalia à Neal 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    Appel de Katalia à Neal 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 23 Mar 2020 - 23:31
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Les mots qui sortent de ta bouche lorsque tu décroches ne sont très certainement pas ceux qu'il veut entendre, toi même tu aurais détesté encore ces cinq. petits. putains. de. mots. sortis de nul part, comme une fleur. Tu as à peine le temps de porter le téléphone à ton oreille que tu l'entends hurler à l'autre bout du fil. « arrête de crier Neal, merda » tu chuchotes un peu plus virulemment, sachant pertinemment que ça ne ferait probablement rien d'autre que de remettre de l'huile sur le feu. Tu entends comme un vacarme derrière lui et fronces les sourcils, inquiète qu'il soit tombé ou quoi que ce soit. 'Tes souvenirs sont revenus et tu m'as rien dit ! Je l'ai appris de la bouche d'un autre, c'est normal ça ?' Bah voilà, c'était donc ça... Tu ne lui en veux pas de t'en vouloir, tu t'en veux toi même. Mais qu'est-ce que c'est dur putain, d'entendre son ton à ton égard. Jamais auparavant ça n'a été le cas, jamais il ne t'a parlé comme ça, et ça te glace le sang. T'es encore à moitié endormie, t'as l'impression que ta tête et ton dos vont tomber en arrière, t'aurais juste envie que ça arrive, en fait. Mais tu ne dois pas. Il continue à te hurler dessus, à propos de l'Italie, et toi, tu décolles le téléphone de ton oreille et vient déposer l'autre main contre le bouton d'où sort le son, pour ne pas faire trop de bruit dans la chambre. Tu tournes la tête vers Toni, il est secoué dans son sommeil par tout le ce remue-ménage et tu rapproches le téléphone de ton oreille pour murmurer, encore une fois « attends, je sors... je vais t'expliquer. » S'il vraiment il est putain de possible d'expliquer. 'Salut Neal, je suis la plus grande connasse égoïste du monde et je ne mérite pas les gens autour de moi car eux, ils sont vraiment inquiets pour moi.' c'est plutôt un bon reflet de la réalité, non ? Tu sors du lit, déposes le téléphone près de ton armoire le temps d'en sortir un sweat et un jogging, enfiles des hugs et déposes sur tes épaules un épais plaid en mode couverture avant d'aller vers le balcon, sortir et te retrouver à la merci du froid, alors que tu tires doucement la baie vitrée dans ton dos pour fermer la chambre. « je suis là, je... je peux en placer une ? » Mauvaise stratégie. Pourquoi tu te sens toujours obligée de provoquer lorsque tu te sens piquée ? Tu ne peux pas juste la fermer et t'écraser ? Laisser passer la tempête ? Tenter de la calmer, plutôt que de l'attiser ? Tu mords ta lèvre inférieure, tu regrettes déjà. Tu fermes fort les paupières et laisses ton corps doucement s'affaiblir, pour finir assise au sol, dos contre la rembarre en fer forgé.
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : Appel de Katalia à Neal 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : Appel de Katalia à Neal MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : Appel de Katalia à Neal 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    Appel de Katalia à Neal Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Mar 2020 - 1:58
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je m’en sortais plutôt bien avant de savoir tout ça. À peine rentré du Spring Break, j’avais laissé Nixon soufflant que je voulais passer chez moi ranger ma valise et dormir avant d’aller au travail. J’avais su me tenir toute la fin d’après-midi et tout le début de soirée. Je n’avais pas craqué. Pas un seul message à Lukas. Pas un seul message à Nixon. Et j’avais cru que je pourrais m’en sortir pour quelques jours. J’avais cru que je parviendrais à tenir une semaine ou plus. J’avais cru que je parviendrais à prendre une décision pour arrêter de les faire souffrir tous les deux. Cependant, il avait fallu que Lukas apprenne la nouvelle et, bien évidemment, il refusait de me laisser dans l’ignorance. Mais, putain, à cause de ça, Katalia venait de tout foutre en l’air sans même en avoir conscience. Et, je ne parvenais pas à gérer cette situation où je n’étais plus capable de tenir mes promesses envers moi. Cette situation où je ne parvenais pas à rester loin de Lukas et Nixon. Est-ce que je devais prendre la fuite ? Je n’avais pas le temps de réfléchir à cette histoire parce que mon harcèlement payait et le prénom de Katalia se dessinait sur mon écran. Elle m’appelait.

    Je m’éloignais portant le téléphone à mon oreille. La voix endormie et douce de Katalia aurait pu m’attendrir. Elle aurait dû m’attendrir. Elle le faisait toujours. Néanmoins, je me focalisais uniquement sur les mots qui passaient entre ses lèvres. Son interrogation ne pouvait que m’énerver. Et j’explosais sans la moindre hésitation, sans la moindre réflexion. Je ne parvenais plus à me contrôler. Je ne parvenais plus à doser correctement. J’aurais peut-être dû faire un effort… Kat’ avait subi un choc. Kat’ avait sans doute du mal à s’en remettre. Kat’ avait eu besoin de s’éloigner. Putain, ouais, j’aurais dû essayer de prendre sur moi. Cependant, je ne voulais pas laisser la colère m’échapper. Si elle partait, la panique et la dépression prendraient le dessus et je n’étais guère en mesure de les encaisser ce soir. Je n’étais pas en mesure de les encaisser après tout ce qui s’était passé et avec tout ce que je prévoyais pour les jours à venir. J’entendais à peine la demande de Katalia pour que je cesse de crier. J’étais bien trop occupé à envoyer valser un sac qui traînait au sol avec l’espoir que ça me calmerait.

    De toute façon, malgré sa demande, je n’aurais pas arrêté de crier. Je sifflais la raison de mon appel frappant dans le stock de bouteilles vides qui se trouvaient ici me foutant totalement de me couper, me fichant foutrement du bordel que j’étais en train de mettre et que je devrais sans doute nettoyer après. Je finissais par m’asseoir sur un banc tout en continuant mes reproches. Et, tout ce que Kat’ trouvait à me dire était d’attendre. Attendre le temps qu’elle sorte pour tout m’expliquer. Mes sourcils se fronçaient et je soupirais bruyamment. Comment ça elle devait sortir ? C’était la nuit en Italie. Elle était sans doute en train de dormir avant mon appel alors quoi… Elle n’était pas seule dans sa chambre ? Pas seule dans son lit ? Qui pouvait bien se trouver avec elle ? De toute évidence, il s’agissait quelqu’un au courant de l’histoire. Mais qui ? Oh putain… Me dites pas que c’était ce Toni que j’avais rencontré à mon anniversaire ? Elle ne pouvait pas lui avoir tout confié et être parti avec lui tout en me laissant de côté. Si ? Je fermais les yeux me mettant à gigoter les jambes alors que je patientais.

    C’était tellement long. Ok, cela ne durait sans doute pas plus d’une minute, mais j’avais l’impression d’attendre des heures. Et finalement sa voix résonnait pour me demander si elle pouvait en placer une. Un rire mauvais passait entre mes lèvres sans que je ne sache le retenir. Je n’étais pas capable de faire cet effort pour elle. Non, pas ce soir Kat’. Les yeux rivés l’autocollant d’un des casiers pour tenter de me concentrer, je balançais agressivement « Tu veux en placer une hein ?! Maintenant que tu es à plusieurs PUTAIN DE KILOMÈTRES, tu veux en placer une ?! » Je soupirais secouant la tête avant de demander « Pourquoi tu l’as pas fait quand t’étais encore pas loin de moi ?! Pourquoi tu m’as pas appelé comme tu avais promis de le faire ?!  Bordel Katalia ! Tu sais à quel point ta disparition m’a impactée ! Tu sais à quel point je m’inquiète pour toi depuis que tu es sortie de l’hôpital ! Tu sais même à quel point je t’aime ! Alors ouais, je sais que je t’ai blessée par le passé, mais je pensais pas que je méritai aussi peu de considération de ta part sur un sujet aussi important… » Un soupir passait encore entre mes lèvres. Je me levais marchant de long en large dans la salle, priant pour que Tomas finisse par arriver alors que je grondais soudainement « Qui est avec toi ? » parce que ça comptait. Vraiment. Savoir qui avait pris beaucoup plus d’importance que moi dans son cœur. Savoir qui finirait sans doute par me remplacer totalement. Parce que, maintenant, elle n’avait plus besoin de moi hein ?
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : Appel de Katalia à Neal 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    Appel de Katalia à Neal 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Mar 2020 - 23:19
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La vive réaction ne se fait pas prier. Neal laisse exploser sa colère, et toi, penaude, tu encaisses en ne disant mot. Il a raison, au fond, il ne mérite pas ça, personne ne mérite ça. Par le passé, il n'a pas été irréprochable avec toi, mais est-ce vraiment une raison de lui rendre la pareille aujourd'hui ? Clairement pas. Tu ne le voulais pas, tu ne le voulais pour rien au monde. Il ne le mérite pas, putain. Tu fais la merde Katalia, et tu dois désormais en assumer les conséquences. Il t'aime, il te parle de considération, et c'est vraiment les paroles qui te blessent le plus... Tu commences à pleurer en silence, parce que tu t'en veux tellement, et que t'aimerai revenir en arrière pour faire les choses bien. Tu te sens comme une merde, une moins que rien, et t'as tellement peur de le perdre, tellement. Il soupir, tu ouvres la bouche pour lui parler, sauf que sa question tombe comme un couperet « Qui est avec toi ? » Tu refermes la bouche et secoues la tête en laissant une seconde passer. Tu ne veux pas lui dire, t'as peur qu'il réagisse comme Meluzine, qu'il ne comprenne pas le fait que tu sois partie à l'autre bout du monde avec un homme que tu connais depuis seulement trois mois. Et là tu réalises que ça a toujours été le plus gros de tes problèmes, Katalia. Depuis toujours et encore aujourd'hui. Avec les hommes, tu t'abandonnes toujours complètement, tu vas trop vite, tellement vite que ça part toujours en fumée. Avec Noah, parce que tu l'as quitté quelques jours après qu'il t'ai demandé en mariage. Avec Tomy, parce que tu t'es abandonnée à sa noirceur qui ne t'a jamais quitté depuis. Et maintenant avec Toni, parce qu'après seulement quelques semaines, il est déjà devenu le seul à qui t'as confié de vive voix l'ensemble de ton souvenir cauchemardesque. « ne me force pas à te le dire... » Tu ne veux pas entendre que t'as fais de la merde à partir avec lui comme ça, seulement avec lui et sans parler avec tes amis. Tu ne veux pas entendre que tu fais n’importe quoi, tu ne veux pas entendre le même discours que Meluzine t'avait sorti, lorsque tu lui avais annoncé le retour de tes souvenirs. Non, tu ne veux pas entendre encore une fois que tu ne le connais pas et que c'est ridicule de partir à l'autre bout du monde avec lui. Parce que Meluzine comme Neal ne le connaissent pas. Il te fait tellement de bien, il t’apaise tellement. Et ils auront tous beau dire ce qu'ils veulent, tu n'en ferra qu'à ta tête. « je suis désolé... » Tu veux trouver le courage de tout lui dire, mais t'y arrive pas. Pas pour l'instant. T'as l'impression qu'il faut d'abord que tu le laisses se vider de toute sa colère avant qu'il soit prêt à arrêter et t'écouter. Tu retires ton téléphone de ton oreille et vient regarder l'écran. Il y a tous les messages de Neal, et puis au milieux de cela, tu vois le nom de @Lukas O. Spritz. Ton cœur a comme un loupé et tu viens répondre au message de ce dernier alors que l'appel avec Neal est toujours actif. Pas de message de @Meluzine I. Heatherton. Elle, tu l'as déjà eu au téléphone dans la soirée, vous avez pu mettre les choses à plat alors qu'elle venait d'avoir ton père au téléphone...
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : Appel de Katalia à Neal 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : Appel de Katalia à Neal MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : Appel de Katalia à Neal 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    Appel de Katalia à Neal Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 25 Mar 2020 - 1:19
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Pardonne-moi Katalia, mais je ne pouvais pas réagir autrement. Je ne pouvais pas être celui dont tu avais besoin ce soir. Je ne pouvais pas être cette oreille attentive et cette voix réconfortante que j’étais habituellement, que j’avais été pendant des années. Je ne pouvais pas être celui qui t’aiderait et t’apaiserait ce soir. Non. Excuse-moi mon ange. Je ne pouvais pas être ce Neal que tu connaissais. Ce Neal doux et inquiet pour toi. Ce Neal qui se souciait de toi sans jamais s’en prendre violemment à qui tu étais parce qu’il était trop incapable de te blesser. Pardonne-moi Katalia, mais ce soir, tu risquais de voir le pire de moi. Tu risquais de découvrir cette part sombre que tu n’avais jamais su éveiller. J’allais devenir ton ennemi et tu pourrais me détester autant que tu le voudrais. Tu aurais le droit de me haïr après mes mots, après mon comportement. Mais, putain, je ne pouvais pas gérer ça ce soir. Je n’étais pas capable de mettre en cage mon trouble Borderline pour toi. Alors ça allait être violent. Ça allait être intense. J’allais être instable. J’allais sans doute te blesser. Mais c’était ta faute… Tu l’avais cherché en me soufflant des mots que tu ne tenais pas… J’aurais préféré que tu ne les écrives jamais si tu ne comptais pas les appliquer… J’aurais préféré que tu me dises que tu ne voulais pas de mon aide au lieu de me faire croire que j’avais retrouver ma place dans ta vie… La voix de la jeune fille me tirait hors de ma tête. Elle me faisait patienter pour sortir me laissant savoir qu’elle n’était pas seule dans sa chambre, pas seule dans son lit. Et, il ne pouvait pas y avoir trente mille personnes entre ses draps. Elle n’était pas comme ça Kat’. Est-ce que son père dormait avec elle ? Non. La réponse cognait dans ma tête, mais je ne voulais pas l’écouter. Je préférais poser mes yeux sur ma main comme si cela pouvait me divertir. Plusieurs coupures l'ornaient  et elle était enflée suite au coup donné avant cet appel dans un casier.

    Je sursautais lorsque la voix de Kat’ finissait par retentir. Sorti de nul part, ce n’était pas des excuses ou des explications qui glissaient entre ses lèvres. Non. Elle me demandait si elle pouvait en placer une et je n’étais pas fichu de me contrôler. Je n’étais plus foutu de me museler. Je me mettais à exploser. Je crachais mon venin sans faire la moindre attention au mal que je pouvais causer. J’avais trop mal de mon côté pour tenter de réfléchir à ce que j’étais en train de foutre. J’explosais parce que si elle tenait tant que ça à en placer une, elle aurait dû le faire beaucoup plus tôt. Elle aurait dû ouvrir la bouche le jour même où tout lui était revenu. Bordel. Elle aurait dû me tenir au courant. Je devais être là pour elle quand les souvenirs revenaient. C’était ce qu’on s’était dit. Elle me l’avait promis… Ou est-ce que j’avais rêvé cette promesse ? Je ne savais plus. Je perdais la tête. Je savais que c’était comme cela que je l’avais pris moi. J’avais ancré ça en moi comme un devoir auquel je ne pouvais pas déroger. Il était de mon devoir d’être présent pour elle lorsque les souvenirs reviendraient. Il était de mon devoir d’être là dès les premières minutes. Et, j’avais l’impression d’avoir manqué à ma parole. J’avais l’impression d’avoir manqué à mon devoir de protection, à mon témoignage d’amour. Ça faisait mal. Alors, ouais j’explosais sans être foutu de me retenir parce que Kat’ était un des points d’ancrage dans ma vie et qu’elle possédait une place si importante. Trop importante.

    Un soupir m’échappait et je grondais l’interrogation pour savoir qui se trouvait avec elle. C’était la seule chose à laquelle la brune me répondait. C’était la chose sur laquelle elle ouvrait la bouche comme si tout le reste n’avait pas d’importance. Comme si je n’avais plus d’importance. Tout ça c’était pour me demander de ne pas la forcer à me le dire. Et voilà, encore un rire mauvais entre mes lèvres parce que j’avais ma réponse. C’était ce Toni qu’elle avait emmené à mon anniversaire. C’était lui avec elle en Italie. C’était lui au courant de tous les détails de ses souvenirs. C’était lui. Juste lui. Putain, qu’avait-il de plus que moi pour elle ? Autrement que sur un plan amoureux ou sexuel… Quoi que l’amour que je portais à Katalia était peut-être plus grand que celui que ce mec pouvait lui porter. Dans un murmure blessé, je soufflais « C’est Toni ? » La question était rhétorique. Je n’attendais aucune réponse. Je le savais. Je n’avais pas besoin qu’elle me le confirme. Mon poing libre et blessé cognait à nouveau dans le casier et je ne sentais toujours rien. Putain, je voulais Tomas. Il me fallait Tomas.

    Katalia me soufflait qu’elle était désolée et sans prendre la peine de peser mes mots, je répliquais « J’en ai tellement rien à foutre Katalia. » Moi ? Cruel ? Putain, ouais. Comment vouliez-vous qu’il en soit autrement après cette soirée, après cette dernière semaine et mes projets pour le futur ? Ma respiration s’emballait et je faisais de mon mieux pour éloigner le téléphone de mon oreille parce que je ne voulais pas qu’elle entende à quel point je déraillais. Je finissais par reprendre la parole. Froidement. Détaché. « J’en ai rien à foutre de tes excuses. Putain, j’en ai même rien à foutre que tu sois partie avec lui en Italie. S’il te fait du bien et qu’il peut t’aider à traverser ça, je m’en balance de qui c’est ou depuis combien de temps tu le connais ! » Même lorsque j’avais pris mes distances en entrant dans la mafia, je n’avais jamais été aussi froid avec la brune. Je n’avais jamais été comme ça face à elle. Et même si j’acceptais qu’elle soit partie avec Toni, je n’en devenais pas agréable pour autant. « Je t’aurai laissé partir avec lui t’sais… J’voulais juste être là quand t’avais besoin. Je devais être là quand t’en avais besoin… On se l’était dit BORDEL ! TU DEVAIS M’APPELER DÈS QUE ÇA REVENAIT… Tu l’avais dit… Et je... » Un soupir m’échappait tandis que je me laissais glisser le long des casiers avant de babiller « Je… J’ai même plus envie d’être au téléphone avec toi Katalia… » Et c’était vrai. Je désirais raccrocher le téléphone sans même lui laisser l’occasion de répondre. Je ne voulais plus entre sa voix ou ses excuses minables. Je n’avais pas envie de lui parler. Je n’avais plus rien à lui dire. Mais, je n’étais pas cruel au point de couper la conversation comme ça. Je marmonnais « Tu ferais mieux de retourner dans ton lit trouver tout ton réconfort dans les bras de Toni. » Ouais qu'elle raccroche ce putain de téléphone et qu'elle aille retrouver celui à qui j'allais céder ma place parce que je ne pouvais plus gérer.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : Appel de Katalia à Neal 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    Appel de Katalia à Neal 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 28 Mar 2020 - 17:41
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Pendant des années tu lui en a voulu de t'avoir abandonné, pendant des années et encore même un peu aujourd'hui, ouais. C'est surtout de la peur, en fait. La peur que du jour au lendemain il coupe les ponts comme il l'avait fait il y a quelques années. Et voici que, désormais, tu étais en train de lui faire subir la même chose... Sur le coup, tu n'avais pas du tout pensé à ça, non. Tu avais été dans cette chambre avec Meluzine, tu avais tenté de lui raconter toute l'histoire, et puis tu aurais voulu dire tout ça à Neal, expliquer à Lukas ton départ, prévenir tes copines Peyton et Paolina. Mais rien de tout cela n'était arrivé, rien n'avait fonctionné. Tu étais restée bloquée à l'étape explications à Meluzine, qui s'est transformée en vive dispute. T'avais alors embarquée avec toi ton cœur meurtri et ta douleur, sans même réfléchir aux conséquences de ton départ précipité. Dans la salle d'embarquement, tu n'avais pensé à rien d'autre qu'à ta peur. Ta peur de voir cette femme débarquer pour terminer le travail. T'avais juste envie de t'envoler très loin et très vite, tu ne pensais qu'à ça, rien qu'à ça, et même les mots et les caresses de Toni n'avaient pas su te calmer, à ce moment là. Putain, son prénom s'échappe des lèvres de ton ami avec une rancœur non dissimulée. Tu ouvres la bouche pour répondre, mais ne dit rien, t'arrives pas. En retour, t'as juste un grand bruit de fracas de l'autre côté du fil. Tu pleures de plus belle et viens cacher le micro de ton téléphone avec ta paume libre. Tu ne veux pas que Neal se fasse plus de mal, pas à cause de toi... Tu arrives à t'excuser et ses mots s’immiscent dans ta chair comme des milliers d'aiguilles aiguisées. La douleur se lit sur ton visage et se solde en plainte qui s'échappe de tes lèvres alors qu'il monte toujours plus le ton. Tu ne l'avais jamais entendu employer ce ton avec toi, et putain ce que ça te fait mal. T'arrives pas à t’arrêter de pleurer et même lorsque tu tentes de prendre la parole, tes mots sont noyés dans tes larmes « ça s'est passé tellement vite Neal, j'ai du partir loin. loin des gens qui ont voulu me faire du mal ! je voulais te prévenir, je... ça s'est tellement mal passé avec Meluzine, j'ai cru que personne ne saurait me croire... j'ai juste arrêté de me battre à vouloir faire entendre les choses et j'ai fuis dans cet avion... » Tu frissonnes, t'as froid. Tu resserres un peu plus tes jambes contre ta poitrine et tires le plaid bien contre ton cou. Un instant passe alors que tu l'entends te dire qu'il ne veut plus te parler... « s'il te plait Neal, ne raccroche pas ! » tu lances un peu fort alors que la brise fraîche vient chatouiller et te provoques un frisson. « laisse moi t'expliquer... » Plus que le souhait de lui expliquer, c'est surtout un besoin de ne pas terminer cette conversation téléphonique. T'as tellement peur que son doigt qui clique sur "raccrocher" brise quelque chose entre vous, quelque chose qui ne pourrait plus jamais revenir... Tu prends une grande inspiration et tentes de calmer tes sanglots, en vain. Alors tu te lances, sans cacher ta peine « j'ai voulu t'appeler, arrivée ici, mais j'avais tellement peur... tellement peur de t'annoncer que j'étais partie sans te prévenir, tellement peur de devoir te dire la vérité et laisser ses souvenirs me revenir en tête » tu marques une pause, fermes très fort les paupières pour chasser les souvenirs qui t’apparaissent à nouveau. La cabane, le couteau, son visage... « j'ai pas su gérer cette histoire, je le sais, et je me punie déjà assez pour ça, tu peux me croire ! » Ta voix s'envole un peu avant de se perdre à nouveau dans la tristesse et la peur « j'aurai préféré ne jamais me souvenir... j'aurai préféré ne rien dire à Toni, ni à Meluzine, ni à personne... »
    Neal T. Hood-SpritzDark Rises
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Neal T. Hood-Spritz
    Dark Rises
    Informations
    Âge : 31
    Lieu de naissance : Naples en Italie
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Winthrop au 10 Cottage Ave avec mon mari
    Situation sentimentale : marié avec Lukas
    Études & Métiers : barman au Lord Hobo, mécanicien au Holy Motors & bosse pour la Mafia Italienne
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Nagini
    Icon : I am an angel with a shootgun
    Avatar utilisé : Thomas Brodie-Sangster.
    Crédits : Nagini
    Multicomptes : Ange K. Murray
    Description un : Appel de Katalia à Neal 59ed1abd857d9b0dd6ba8b2451b6d156

    Fils d'un commissaire Irlandais et d'une mannequin Italienne ● Harcelé à l'école primaire et au collège ● Témoin du meurtre de sa mère le 25 Avril 2005 ● Battu par son père qui a disparu à ses dix-huit ans après l'avoir laissé pour mort ● A rejoint la mafia Italienne et a été utilisé en tant que prostitué pendant plusieurs années ● A tué un homme de sang froid avant de se tirer dessus pour faire passer cette histoire pour un accident et quitter la Mafia ● A voyagé un moment trop incapable de se poser dans un endroit ● A fini par s'installer à Boston en Novembre 2018 ● Est retourné en Italie en Janvier 2021 pour mettre fin à son deal et travaillait comme indic pour la Mafia Italienne ● Victime d'une blessure par balle à la tête le Vendredi 23 Avril 2021 lors d'une attaque au Lord Hobo ● A perdu une partie de sa mémoire tous les événements après 2014 avant de les retrouver ● A été kidnappé du 18 Juin 2021 au 23 Juin 2021 à Naples par le père de Côme • A été opéré le 4 Octobre 2021 pour extraire le morceau de balle restant dans sa tête avec succès • S’est marié à Lukas le 7 Novembre 2021 • A acheté une maison avec Lukas fin 2021 • Travaille de nouveau pour la Mafia depuis mi-juin 2022 • A des pertes de mémoires récurrentes • A perdu connaissance et frôlé l'arrêt cardiaque le 8 avril 2023 lors du TD Garden
    Description deux : Appel de Katalia à Neal MOkWYp

    LOVE
    ◆ Lukas : my husband
    ◆ Côme : mafia boy
    ◆ Rob : ex and boss in the Mafia (PNJ)

    FAMILY
    ◆ Aurore : daughter (PNJ)

    SEX
    ◆ Griffith : ex sexfriend
    ◆ Salvatore : Mafia curiosity and more

    FRIENDS
    ◆ Enzio : illegal fighter
    ◆ Milo : ex boxing partner
    ◆ Oliver : boxing partner

    HATE
    Description trois : Appel de Katalia à Neal 8DCqo3D

    Accro au sexe ■ Fait des cauchemars violents ■ Fume et boit ■ Suit un traitement pour son trouble Borderline ■ Boite de la jambe droite (blessure au genou infligée par son père en 2011 + blessure au mollet lors de l'accident du métro en Janvier 2020) ■ A de nombreuses cicatrices sur le corps ■ Porte un collier en argent offert par Lukas en Février 2020 avec une bague de femme dessus depuis Février 2021 ■ Porte un bracelet offert par Lukas depuis Août 2021 ■ A un piercing à l'oreille gauche ■ Possède un tatouage sur le bas-ventre gauche fait en 2016 en commun avec Nathaniel ■ Possède un tatouage au poignet en commun avec Côme fait en Avril 2020 ■ Porte une bague de fiançailles à la main gauche offerte par Côme en Janvier 2021 ■ A un tatouage derrière l'oreille droite représentant une bombe de peinture soufflant de la peinture noire qui se transforme en peinture colorée jusqu'à un N bleu fait en Février 2021 ■ A un tatouage à l'annulaire gauche avec un 'L' fait en Février 2021 ■ A demandé Lukas en mariage le Lundi 12 Avril 2021 ■ A un tatouage à la cheville droite représentant un code barre depuis le 8 Juin 2021 pour recouvrir le tatouage ‘Dans cette vie et les suivantes’ fait en commun avec Nate le 3 Juin 2021 ■ A un tatouage sur l’omoplate représentant un tournesol depuis Novembre 2021 ■ Pratiquait la boxe pendant dix ans avant d’arrêter à cause de sa jambe et de reprendre dans des combats illégaux depuis Novembre 2021 ■ A déjà tué quatre hommes (Antonio de la Mafia, un homme sur ordre de la Mafia, le violeur de Tova et son père)

    A strong past for a relationship that is a little too unique
    Appel de Katalia à Neal Jnijkv10

    Travail au Lord Hobo
    Lundi : 11:00 pm – 02:00 am
    Mardi : 09:00 pm – 12:00 am
    Mercredi : soirée off
    Jeudi :  07:00 pm – 10:30 pm
    Vendredi : 10:00 pm – 03:00 am
    Samedi :  12:00 am – 03:00 am
    Dimanche : soirée off ou 06:00 pm – 08:30 pm

    Travail au Holy Motors
    Lundi : 08:00 am – 12:00 pm
    Mardi : 09:00 am – 12:00 pm
    Mercredi : off
    Jeudi :  08:30 am – 04:30 pm
    Vendredi : 12:00 pm – 05:00 pm
    Samedi :  off
    Dimanche : off
    RPS en cours : RPs - 4
    Salvatore
    TG Public : Sun Rock
    Salvatore
    Côme

    QnT - 0
    Warning : violence physiques et psychologiques, meurtre, trouble borderline, prostitution, sexe, addictions à l'alcool et au sexe, Mafia, autodestruction, blessure par balle, traumatisme, perte de mémoire, kidnapping
    RPS : 182
    Messages : 46242
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110495-neal-t-hood-thomas-brodie-sangster
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155428-neal-ange-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t156146-neal-ange-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170364-meetsachussets-neal-devil
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t162809-neal-t-hood-spritz-complement-de-personnage#7575269
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 2 Avr 2020 - 1:07
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Rien ne m’avait préparé à encaisser une telle nouvelle ce soir. Encore moins en sachant que j’étais supposé aller voir un hypnotiseur avec Katalia dans très peu de jours non ? C’était bien ce qui était prévu à la base right ? Elle m’avait impliqué dans sa recherche de souvenirs. J’étais censé l’accompagner sur ce chemin. J’étais censé l’aider sur cette route si compliquée. Mes sourcils se fronçaient tandis que ma tête se bloquait. Elle refusait de répondre à mon interrogation. Je ne parvenais même plus à savoir si nous étions censés y aller bientôt à ce rendez-vous avec l’hypnotiseur. Cela n’avait plus grande importance maintenant, le rendez-vous n’aurait pas lieu. Pourtant, le fait de ne pas être foutu de me souvenir me rendait complètement dingue. C’était comme si une partie de mes souvenirs s’étaient évaporés. C’était comme si les informations importantes s’étaient effacées de ma tête à tel point que je ne parvenais même plus à remettre la main dessus. Ça me faisait chier. Royalement. Réellement. Putain, je n’étais vraiment pas prêt pour toute cette comédie. Je ne m’étais pas attendu à ce que la belle Italienne ne soit pas rentrée du Mexique. Et, putain, je ne m’étais certainement pas attendu à apprendre qu’elle se souvenait de tout. C’était quoi ce tout d’ailleurs ? Lukas n’avait pas eu l’air de le savoir ou peut-être qu’il n’avait pas voulu me le dire en se rendant compte d’à quel point j’étais déjà en train de dérailler. Bordel… elle se souvenait de tout. C’était quoi ça ? Que s’était-il passé pour qu’elle retrouve ses souvenirs ? Quels étaient ces souvenirs si douloureux qu’ils l’avaient poussé à fuir aussi loin ? Qu’avait-elle retrouvé de si affreux ? Je n’étais au courant de rien, mais je me doutais qu’une personne au moins devait être au courant. Elle n’aurait pas pu supporter ça toute seule… Pas sans se tourner vers moi. Qui donc pouvait être au courant avant moi ? La réponse ne tarda pas à tomber lorsque je comprenais qu’elle n’était pas seule en Italie. Toni était avec elle. Le fameux Toni de mon anniversaire. Il m’avait paru sympathique vraiment et j’étais heureux à l’idée qu’il puisse apporter du bonheur dans la vie de Kat’. Néanmoins, à cet instant, je ne pouvais que le détester. Je le haïssais si violemment de prendre ma place dans la vie de Katalia. C’était moi qui aurait dû être avec elle lorsque ses souvenirs étaient revenus. C’était moi qui aurait dû l’accompagner en Italie même si je n’avais aucune envie de retourner dans mon pays natal. C’était moi qui aurait dû être là pour elle. BORDEL ! La colère montait tellement incontrôlable. Elle me parcourait tant que je frappais et que je ne sentais rien. Elle cognait si fort que je me mettais à cracher du venin si froid à l’attention de la brune. Je lui jetais tous ces mots douloureux au visage et je m’en foutais de la heurter. Je m’en foutais tant elle m’avait fait mal, tant elle n’avait pas agit comme elle aurait dû le faire avec moi. Envers moi. La voix de Kat’ résonnait de nouveau. Elle babillait que tout s’était passé tellement vite qu’elle avait dû partir loin. Loin des gens qui ont voulu lui faire du mal. Mon poing libre se serrait alors qu’une vague de haine glissait dans mon corps. Qui étaient ces gens ? Qui voulait faire du mal à mon ange ? Je tremblais. Je déraillais. Je voulais aller récupérer mon flingue et buter toutes ces personnes. Tous ces gens qui osaient détruire la personne la plus précieuse de toute la Terre. Mais, je ne bougeais pas de ces vestiaires et Katalia continuait me disant qu’elle avait voulu me prévenir, mais que ça s’était ma passé avec Meluzine. PUTAIN ! Meluzine était au courant également… Deux personnes… Deux personnes et pas moi. Un sanglot déchirant quittait mes lèvres sans que je ne puisse le stopper, sans que je parvienne à le contrôler. Et je fermais fortement les yeux lorsqu’elle me disait qu’elle avait cru que personne ne saurait la croire et qu’elle avait arrêté de se battre à vouloir faire entendre les choses et qu’elle avait fuit dans cet avion. Malgré moi, je balançais soudainement un « J’suis pas n’importe qui Katalia ! »

    Je criais sans même que je ne parvienne à m’en rendre compte. Je hurlais dans ce combiné cette vérité si forte parce que putain, elle devait bien le savoir non ? Je n’étais pas n’importe qui. Je n’étais pas une personne lambda qui s’arrêtait à l’ordinaire et qui refusait d’entendre ce que les autres pouvaient avoir à dire. Ce qu’elle pouvait avoir à dire. Je n’étais pas ce genre de mec qui aurait remis en question quoi que ce soit venant de sa bouche. Non. Je n’étais pas n’importe qui et elle n’avait aucun droit de me rejeter comme ce putain de déchet qui ne l’aurait pas compris sous prétexte qu’une autre personne n’avait pas voulu la croire. C’était ridicule. C’était blessant. Frottant mon front, je sifflais « J’suis pas un mec lambda… T’sais parfaitement que je t’aurai cru… T’sais parfaitement que j’suis là pour te protéger… J’suis prêt à buter n’importe qui pour toi… » Effrayante vérité. Sublime réalité. J’aurai cru tous les mots de Katalia. J’aurai été là pour la protéger. Et, putain ouais, j’étais prêt à tuer pour elle. N’importe qui. Il suffisait qu’elle me le demande et je serai prêt à le faire. Sans la moindre hésitation. Sans le moindre remord. Et bordel, pourquoi est-ce que je me cassais autant la tête à offrir autant alors qu’elle n’avait pas la moindre considération à mon égard ? Je me laissais tomber au sol glissant le long des casiers comme si le fait d’être assis pouvait m’aider à mieux me contrôler. Comme si une fois au sol, plus rien ne pourrait venir me faire du mal. Stupide idiotie. Je me laissais tomber au sol comme si j’étais déjà prêt à abandonner totalement ce combat. Je me sentais comme si j’avais déjà tellement donné de ma personne dans cette histoire, dans ce combat et que je n’en pouvais plus. J’étais tellement épuisé. J’étais tant à bout de forces. À cause de Katalia et de ce qu’elle avait fait, je me retrouvais sur une case départ où je ne voulais pas être. Une case départ qui m’avait déjà poussé tellement loin quelques jours plus tôt lorsque j’avais tenté de mettre fin à mes jours dans l’océan au Mexique. Putain Kat’ ! Pourquoi elle me faisait ça ? Tout me faisait extrêmement mal. La douleur de ma main commençait lentement à s’éveiller et ce n’était pas assez. Je voulais frapper encore. Je voulais hurler si fort. Alors, je finissais par souffler la seule chose logique pour tenter de m’arracher à cette horreur. Je ne voulais plus être au téléphone avec Katalia. Je ne voulais plus entendre sa voix ce soir. Je ne pouvais plus supporter les excuses minables qu’elle pourrait essayer de me sortir pour justifier un comportement qui me paraissait comme trop inadmissible. Surtout entre nous. Surtout après tout ce que j’avais fait pour elle. Tout ce que je faisais pour elle. Je n’avais plus aucune envie de lui parler. J’avais tellement conscience que tout ce qui risquait de sortir de mes lèvres à présent serait des mots acérés et tellement trop agressifs. Des propos tellement violents qu’ils risquaient de nous déchirer encore plus que nous l’étions. Je finissais par marmonner ce qu’elle devrait faire. Qu’elle retourne dans son lit Italien. Qu’elle aille retrouver les bras de ce fucking Toni à qui elle avait tout dit. Ouais, putain, qu’elle raccroche ce téléphone et qu’elle me laisse respirer. Malheureusement, ce n’était pas ce que la belle Italienne faisait. Bien au contraire. Sa voix résonnait un peu plus fort dans le combiné tandis qu’elle me suppliait de ne pas raccrocher. Je n’aurais pas dû l’écouter. Putain, ce n’était pas si difficile que ça. Il me suffisait d’éloigner un peu le téléphone de mon oreille et d’appuyer sur le bouton rouge. Hop. Pouf. Ça pouvait se terminer si simplement. Ce n’était pas difficile. Mais non, je serrais le téléphone plus fort dans ma main. Je le pressais contre mon oreille comme si j’avais le fol espoir que peut-être ça le détruirait. Comme si j’avais la folle illusion que mon visage s’appuierait sur l’écran au point de pouvoir raccrocher pour moi. Il le fallait parce que moi je ne pouvais pas agir. Je ne pouvais pas parce qu’elle m’avait supplié de ne pas le faire et j’étais faible. Tellement faible face à Katalia. Mon ange si précieux…

    Katalia me demandait alors de la laisser m’expliquer et je me mettais à babiller un simple « Je… » Je quoi ? Je n’avais aucune envie de l’entendre ouais. Je me foutais de ses explications aussi. Ouais, c’était sans doute cela que j’avais envie de souffler à la brune. Pourtant, rien ne glissait entre mes lèvres parce que je l’entendais sangloter à l’autre bout du téléphone. Elle essayait de ne pas se faire entendre, mais je la connaissais. Je le sentais. Alors je babillais ce pronom personnel et il n’avait aucune putain d’incidence. Dans le fond, je ne savais même plus ce que je voulais foutre moi. Je ne savais pas ce que j’étais censé lui dire. Je ne savais plus ce que j’étais censé faire. Tout semblait se mélanger si follement dans ma tête. Je ne parvenais plus à remettre mes pensées à l’endroit. Je ne parvenais même plus à former une seule phrase cohérente à l’intérieur de ma tête. Et, lentement, plus je percutais sur cette nouvelle situation, plus je me mettais à paniquer. C’était quoi ce bordel ? Qu’est-ce qui se passait exactement avec ma tête ? La voix de Katalia m’arrachait à l’horreur. Elle me disait qu’elle voulait m’appeler une fois arrivée ici. Donc, elle voulait m’appeler une fois en Italie… Wow, super… Une fois si loin de moi. Une fois dans un pays où je ne pouvais pas la rejoindre. Alors, malgré moi, je soupirais d’agacement. Ma main se resserrait encore sur mon téléphone alors qu’elle me disait qu’elle avait eu tellement peur. Et les mots de Lukas résonnait dans mon crâne. Lui aussi avait déjà eu peur de moi au téléphone. Comme si j’étais un horrible monstre capable de le déchirer… Capable de la déchiqueter… Capable de leur faire du mal. F*CK. Je me concentrais sur la voix de Kat’ pour ne pas sombrer parce qu’elle était désormais la seule chose me reliant à la réalité. La douleur n’existait même pas assez fort pour m’aider. Elle avait eu peur de m’annoncer qu’elle était partie sans me prévenir… Et putain, elle avait eu raison. Elle aurait dû me le dire avant d’agir. Kat’ soufflait aussi qu’elle avait eu peur de devoir me dire la vérité et laisser ses souvenirs lui revenir en tête. Sérieusement ? Elle pensait sérieusement cela ? Comme si j’allais la contraindre à tout m’avouer au téléphone. AU TÉLEPHONE BORDEL ! Non, je ne pouvais pas faire ça. Je ne voulais pas entendre l’histoire si je n’étais pas à ses côtés pour la soutenir réellement. Je prenais sur moi pour ne pas balancer le téléphone à travers la pièce. Je prenais sur moi et elle continuait. J’entendais la voix de Katalia sans réellement l’entendre. Je n’entendais pas réellement les derniers mots qu’elle soufflait et ça ne comptais déjà plus. Lorsque le silence tomba, je balançais « C’est bien beau de vouloir quelque chose… Mais, c’mieux de le faire…» J’étais accusateur. J’étais froid. Je m’en foutais bien. Il fallait juste que ça sorte.

    Je n’en pouvais plus. Je n’y parvenais plus. Et ma tête mélangeait tout. Et mon cœur me faisait mal. Est-ce qu’il allait s’arrêter encore ? Pitié, il me fallait Tomas au plus vite. Il fallait qu’il débarque. Il devait venir me sauver de cet enfer dans lequel elle était en train de m’entraîner. Ma respiration se faisait de plus en plus courte. Je haletais si fort que je déposais ma main contre mon torse comme si cela pouvait m’aider à me calmer et à mieux me contrôler. Et, lentement, avec un peu plus de douceur, je tentais de reprendre la parole pour lui faire comprendre. Pour lui montrer à quel point elle venait de me déchiqueter en milliers de petits morceaux alors que je donnais tant pour elle… Alors que, putain, je donnerai ma vie pour elle. À chaque foutu instant. Elle était supérieure à tout le monde. Et moi… Moi je me retrouvais comme un vulgaire déchet à l’arrière de sa vie et ça faisait tellement mal. Pourquoi m’avait-elle fait ça ? « Katalia… Pourquoi t’crois que je voulais être face à toi quand ça te revenais ?! Je n’ai aucune envie que tu me parles de ça au téléphone à plusieurs kilomètres de moi. Je n’ai aucune envie que tu affrontes les souvenirs toute seule! Je… BORDEL KATALIA ! Je sais ce que ça fait d’avoir des horribles images qui se rejouent dans la tête… Encore et encore… Ces fucking images qui font tellement mal… Et je… PUTAIN… C’pour ça que je t’avais demandé de m’appeler dès que ça cognait ! C’pour ça que je devais être face à toi quand ça revenait… Je… J’dis pas que j’aurai fait des miracles, mais j’aurai pu t’aider à gérer ça… À mieux gérer pour que tu ne te sentes pas obligé de partir si loin… Et toi tu… Tu… T’as balancé mon aide à la poubelle comme si c’était rien… Comme si j’étais rien… Comme si je n’étais qu’un déchet encombrant que tu ne voulais pas dans cette histoire… Je… J’fais tellement d’efforts, mais je… » Mon cœur cognait de plus en plus fort. Je me remettais à haleter si fortement qu’elle devait l’entendre à l’autre bout du fil. Ma main passait sur mon visage pour effacer ces larmes qui glissaient si vivement sur mes joues sans que je ne puisse rien y faire. Je savais déjà ce que j’allais faire. Je savais que mon doigt n’allait pas tarder à appuyer sur ce bouton rouge. C’était trop à encaisser. Je n’étais pas prêt. Je l’avais harcelé de messages, mais je n’étais pas prêt à l’entendre de vive voix. J’aurais mieux fait de ne pas décrocher. J’aurais mieux fait de me contenter des messages. Ces messages que je pouvaient prendre plus le temps de relire. Pas comme les mots qui glissaient entre mes lèvres. Qui allaient glisser entre mes lèvres. « J’suis désolé J’peux pas… C’trop là… M’faut du temps… T’sais pas ce que t’as foutu là…» Non, bien sûr, elle ne pouvait pas savoir ce qu’elle venait de foutre en l’air. Elle ne pouvait pas savoir à quel point elle venait de me foutre en l’air. Moi et mes efforts. Moi et ma réussite. Moi et mon contrôle. Elle ne pouvait pas savoir qu’elle venait de réveiller les conséquences de ma tentative de suicide. Ces conséquences sur ma mémoire qui me jouait des tours et sur mes émotions si violentes. Elle ne pouvait pas savoir. Alors, haletant, difficilement, je rajoutais « Retourne au chaud… Retourne dans ton lit avec ton Toni… Et je… Toi et moi… Plus tard… » Chaque mot me demandait tellement d’efforts, mais c’était passé. C’était dit. Plus tard était mieux. Dans quelques jours ou dans plusieurs semaines… Je n’en savais rien, mais plus tard restait préférable. Marmonnant un je t’aime sans doute trop inaudible, je décollais le téléphone de mon oreille et je venais appuyer sur ce bouton rouge sans perdre de temps. Je raccrochais sans vouloir entendre le reste. Sans être capable d’entendre le reste. Et si elle rappelait ? Un frisson d’horreur me parcourait. Je laissais le téléphone glissait au sol alors que je ramenais mes genoux contre mon torse et je me mettais à sangloter. Tout faisait atrocement mal. Je n’étais plus rien. Plus rien qu’une âme vide… Un cœur perdu dans un tourbillon déchirant… Un être effacé dans une vie qui comptait tellement pour moi… Putain, Katalia, vois ce que tu as fait de moi… Un simple gamin si déchiré. Un gosse qui n’attendait plus que son sauveur Tomas… Oui, Tomas allait venir me sauver et c’était la seule réalité à laquelle je me raccrochais. Il était le seul à qui je me raccrochais à cet instant. Je voulais oublier tout le reste. Je voulais t’oublier Kat’… Juste oublier ce que tu venais de me faire.

    @Katalia Borgia
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum