Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityred wine supernova - ft stella
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -42%
    Le deal à ne pas rater :
    Acer Chromebook Plus Vero 514 – PC portable 14″ (via ODR 50€)
    319.99 € 549.99 €
    Voir le deal

    red wine supernova - ft stella
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston, ton enchaînée.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock, solitaire le bateau ivre.
    Situation sentimentale : ton corps livré à tous, ton cœur perdu pour une.
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (any)
    Icon : red wine supernova - ft stella Aab33a13bbfc05e780aec17cef8ae8bc
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : luomistaide (ava)/notaboo (banner)
    Multicomptes : aucun
    Description un : red wine supernova - ft stella Madla
    « mad - née à boston, 97' - famille dysfonctionnelle, parents toxico et sept enfants qui se baladent - dans la galère depuis toujours, enchaine les dettes - vit à bord d'un voilier trop étroit - n'a jamais suivi d'études supérieurs - fréquente toutes sortes de raves, consume un peu trop, enchaine les relations éphémères - passionnée de littérature qui a abandonné ses rêves d'écriture - bipolaire, comme sa mère - travaille actuellement dans une arcade, esclave d'une bande de gamins chaque jour.

    les gardners | (hazel), kara, enzio, paxton & samuel - une fratrie soudée dans la galère.
    les autres | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote que tu traînes dans tes soirées, ares - flirt, prénom - lien
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 53
    Messages : 357
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 7 Juin - 3:31
    taggercitereditionsupprimeradresse
    red wine supernova - chappell roan
    @Stella Vargas & @Maddox Gardner
    tw: mention de sexe, vulgarité, drogue
    (outfit) folie dans tes veines quand tu pousses les portes du nephilim. retour sur les lieux du premier crime, celui qui t'a valu un exil éternel loin de ta belle. bannie par ses paroles, la reine des neiges qui t'a condamnée à l'arctique de ses mots blessants, paralysée dans la glace sous les crocs acérés des ours affamés. ça ne voulait rien dire. chant dissonant avoué, vous êtes en accord là-dessus. rien du tout. une baise facile à oublier, tu te convaincs un peu plus chaque jour que ça n'a jamais eu d'importance à tes yeux. alors pourquoi t'as besoin de combler chaque nuit d'insomnie par la présence d'un de ces magiciens qui disparaît le lendemain. pourquoi t'as besoin d'effacer les effluves de ce parfum qui te hante, par la sueur de ces combattants. les sensations accrues par molly que tu consommes, juste pour imiter les transes que tu as découverte au creux de ses reins. ce soir encore, n'échappe pas à la règle, les pupilles dilatées, tu plonges dans cette marée d'inconnus. ton corps qui se faufile agilement entre les marins, effleure leurs chairs salées. danse pour les charmer dans cette robe qui moule tes courbes et laisse deviner la blancheur de ta peau sous le tissu transparent. tu l'as choisie avec précaution, cette tenue, armure du crépuscule, celle qui te fait briller dans cet océan téméraire, scintillements de lumière qui ricochent sur ta provocation. tu l'as choisi pour une seule personne. celle qu'inconsciemment, tu cherches du regard quand tu passes de bras en bras, t'assurer insidieusement qu'elle est là pour témoigner que t'as pas besoin d'elle. que tu t'en sors très bien sans sa douceur contre toi. que d'la haine pour elle, ton sang qui bouillonne à l'idée de son existence dans cette même pièce que toi. t'aimerais pouvoir lui faire mal dans son indifférence quand t'embrasses les lèvres exotiques d'une héroïne des ombres, mais tu sais qu'elle s'en tape. t'aimerais pouvoir lui assurer de tes mesquineries qu'il y en a tant d'autres qui te veulent, eux, quand les sens en émois, tu ondules tes hanches contre un demi-dieu. lui faire savoir que votre nuit n'est qu'un lointain souvenir, oublié sous les méandres des caresses quand tu guides la main de cet éphèbe le long de tes jambes, alors que tu la fixes. elle, emprisonnée dans sa cage de cristal, esclave de ces ivrognes. un millénaire entier condensé dans ces sept derniers jours de mutisme complet, plongée dans l'obscurité totale quand ton soleil ne se lève plus. silence radio, conversation en sourdine sur ton téléphone, pas un seul message. ça ne t'affecte pas du tout. et quand vos opales se croisent, se dessine ton sourire le plus perfide, orgueilleuse succube, tu la nargues, avant de retourner à cette extasie sensuelle.

    Stella VargasMEMBRE DU MOIS
    Fire Starter

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    MEMBRE DU MOISFire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : centre (avec basile)
    Situation sentimentale : hypnotisée
    Études & Métiers : serveuse (nephilim)
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : seventhsea, elle
    Icon : red wine supernova - ft stella 4617f0bcd0f47fe44888dc7020c4b930
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : ketsiyah (ava), notaboo (cships)
    Multicomptes : sassia (s. staunstrup)
    Description un :
    red wine supernova - ft stella 17175268983517989239

    red wine supernova - ft stella 1717527031765278946
    RPS en cours :
    Warning : mention possible de substances opioïdes (alcool, drogue, nicotine), de contenu sexuel et d'un langage vulgaire
    RPS : 86
    Messages : 1355
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 7 Juin - 23:12
    taggercitereditionsupprimeradresse




    mention sexe et vulgarité
    ( outfit ) Échappée hostile irradiée de leurs cantiques. Leur mélodie supplice la rongeait, nerfs auditifs tremblaient sous les lamentations sévères de ces âmes condamées à leur peine. Spectres de l'asphodèle, défunts de l'éternel, jetaient leurs dragmes dans le néant de ces fontaines. L'écume épicée étouffant leurs tourments psalmodiés, noyade désespérée, leurs plaintes encensant sa beauté et disparaissaient les mourants dans les flots d'égée. Muscles crispés l'étreignaient, ce coeur morcelé et ces fragments déchirés qu'au bord de l'eau elle contemplait. Hémorragie sur le voilier, chairs persécutées, en proue exhibées aux affamés, indomptables carnassiers admirant son déhanché lorsqu'ils la forçaient à s'tourner. Champ recouvert d'épées et de conquérants, de cette lueur froide, condescendante balayant la foule des morts et des vivants. Amoureuse attirée par ses chants, dévastateurs et puissants lorsqu'ils résonnèrent entre ses pans, levant les ébènes vers cet appel incandescant. Elle était là, rayonnante comète entre les débris et les planètes, haut-perchée sur cette voûte céleste. Adulée par les héros et leurs dieux, sombre lumière caressant sa peau, sa robe, ses yeux; velours immonde et pernicieux, corps coulant sur l'audacieux alors qu'elle dévisageait leur romance, dans les veines venin malheureux. Les prunelles fondant sur elle, silhouette charnelle, chaque parcelle nue heurtant les souvenirs de la veille. Bas résilles en tragédie, souffrances du dernier incendie lorsqu'elle les regardait mentir, souvenir de sa main filant sous l'ourlet et de sa cuisse le derme qu'elle capturait. Pupilles dilatées au loin, les ombres obsédées par l'éphèbe et sa main, glissant entre les fils, sous l'étoffe de satin. S'évadant sur le déhanché de son bassin, le galbe de ses seins dissimulés sous l'étain et ces lèvres humides d'avoir succombé à leurs baisers. Palpitant révulsé, elle s'effondrait. Cette sourde colère, ravalée, étouffée dans la sphère, gorge muée en un désert asséché, les tripes nouées et ce perfide dégoût dans ses onyx reflétés. Jalousie mal digérée, consumant la dernière bouffée dans ses poumons vidés, poing serré qui s'écorcha contre ces bouts d'verre brisés. Chute brutale, la réalité. Paume entaillée, lame plantée qu'elle arrachait sans crier, et le sang jaillissant sous la lune de prométhée. Cette douleur en rupture désastreuse, la libérant du courroux de zeus, et cette rose épineuse réparant son erreur nauséeuse. Celle d'avoir plongé dans ces vagues vénéneuses, coton nuagueux camoufflant ses blessures hideuses, cette blonde platine aux océans bleus qu'elle remercia, mielleuse. Rage meurtrière dans les artères, nourrissant son myocarde de sa haine, ardeur destructrice lui réchauffant les chairs alors qu'elle s'exposait. Oubliée volontaire cette dentelle qui la protégeait, naissance de ses rondeurs qu'elle leur infligeait. Virilité, seul remède consumé chaque soir dans l'intimité, les souffles saccadés et les pensées évadées vers celle qu'elle détestait, l'humidité qu'elle provoquait alors qu'elle désirait l'enterrer sous ses regrets. Sentiments exacerbés lorsque cette conne lui manquait, besoin de fumer lorsque les remords ricochaient. Saveurs amères d'une clope qui éradiquait ses faiblesses sous l'astrée. Alors décidée à l'ignorer, cette salope qui dansait pour elle, énervée de la voir sur ses terres, sa porcelaine transpirer, suinter sur chaque parcelle de ses jambes quadrillées.

    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston, ton enchaînée.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock, solitaire le bateau ivre.
    Situation sentimentale : ton corps livré à tous, ton cœur perdu pour une.
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (any)
    Icon : red wine supernova - ft stella Aab33a13bbfc05e780aec17cef8ae8bc
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : luomistaide (ava)/notaboo (banner)
    Multicomptes : aucun
    Description un : red wine supernova - ft stella Madla
    « mad - née à boston, 97' - famille dysfonctionnelle, parents toxico et sept enfants qui se baladent - dans la galère depuis toujours, enchaine les dettes - vit à bord d'un voilier trop étroit - n'a jamais suivi d'études supérieurs - fréquente toutes sortes de raves, consume un peu trop, enchaine les relations éphémères - passionnée de littérature qui a abandonné ses rêves d'écriture - bipolaire, comme sa mère - travaille actuellement dans une arcade, esclave d'une bande de gamins chaque jour.

    les gardners | (hazel), kara, enzio, paxton & samuel - une fratrie soudée dans la galère.
    les autres | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote que tu traînes dans tes soirées, ares - flirt, prénom - lien
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 53
    Messages : 357
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 8 Juin - 10:13
    taggercitereditionsupprimeradresse
    red wine supernova - chappell roan
    @Stella Vargas & @Maddox Gardner
    tw: mention de sexe, vulgarité, drogue
    parade nuptiale à tous ces paons de fortune, ceux qui connaîtront un destin tragique quand ils apprendront qu'ils ne sont que des appâts dans cette chasse interminable, que ta proie appartient à ces grands prédateurs. la seule à qui tu offres ta danse ce soir, la plus sauvage des apex téméraires. farouche beauté, celle qui ne se dompte pas. sanguinaire que tu admires au loin, une distance sûre entre vous - les séquelles de votre précédente lutte encore lacérées sur ton cœur, plaies ouvertes qui suintent à la lumière et que tu camoufles à tous ces fauves affamés. elle est louve divine, cruelle maîtresse de la nature que tu idolâtres, haïs, adules, maudis, vénères, détestes. quand tu méprises l'idée que dès que tes paupières se ferment, c'est sa silhouette que tu imagines contre toi, son souffle contre ta nuque dans chacune de tes provocations. cet animal qui accapare tes pensées alors que tu voudrais juste oublier les peines qu'elle t'inflige. au loin, le même animal, blessé, une patte prise dans un de ces pièges qui tu as laissé autour de sa carcasse alors qu'ignorante, tu continuais ton rituel. jusqu'à ce qu'elle arrête de te regarder pour de bon. et soudain, le jeu ne t'intéresse plus. parce que tu cesses d'exister quand son regard n'est pas là pour te percevoir. besoin constant d'avoir son attention rivée sur toi ou tu pourrais t'évaporer soudainement, combustion instantanée, disparue dans le néant. navette dérive solitaire dans l'étendue noire de l'espace, galaxie distante trop loin de ta terre natale. le contact rompu avec la tour de contrôle qui maintenait la trajectoire de ta mission, abandonnée à cette tragique fin, la peur au ventre. à la recherche de ton phare, halo qui s'estompe dans le brouillard de la foule et l'angoisse de perdre ton chemin. cette chaleur qui t'étouffe, tes sens trop réceptifs, le contact brûlant de ces démons qui te susurrent des mots que tu aimes tant, mais que tu n'arrives à savourer quand tu sais que les saveurs de ses fruits sont si proches de toi. besoin de sortir, d'un interlude dans cet opéra dramatique que tu joues. tu repousses l'adonis habilement pour ne pas qu'il se blesse sur tes épines quand tu te retires, geste de la main pour le saluer, féline, un clin d'œil d'adieu. tu bouscules ces âmes fades, te frayer un chemin dans ce long couloir abyssal que forment ces champions d'antan qui ont perdu leurs attraits. et soudain, tu retrouves enfin ton orbite. un pincement dans ta poitrine, quand tu atteins ce scintillement qui t'a tant manqué, que tu n'oses pas avouer. rassurée ou irritée, tu n'arrives plus à décider. fierté ravalée, peut-être que tu ne sais pas vraiment vivre sans elle. tu t'approches, tes pas guidés vers celle aux griffes acérées, poses tes deux coudes contre le comptoir, et ton visage entre tes doigts. les joues rosies par l'effervescence de ces balancements, par le manque d'air au milieu de ces étrangers, et peut-être aussi par le paysage. tes opales qui s'aventurent une seconde risquée sur le décolleté incitateur, dévoile le bronze délicat - ce trésor qu'ils convoitent tous. puis remontent pour affronter son regard destructeur. tu dissimules ta peur derrière un air assuré, vaniteux, parce que tu sais qu'avec ces bêtes-là, il ne faut pas leur laisser sentir la crainte. "prend ta pause maintenant." premiers mots depuis une éternité, un ordre supplié. besoin de la retrouver. besoin de respirer à ses côtés.
    Stella VargasMEMBRE DU MOIS
    Fire Starter

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    MEMBRE DU MOISFire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : centre (avec basile)
    Situation sentimentale : hypnotisée
    Études & Métiers : serveuse (nephilim)
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : seventhsea, elle
    Icon : red wine supernova - ft stella 4617f0bcd0f47fe44888dc7020c4b930
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : ketsiyah (ava), notaboo (cships)
    Multicomptes : sassia (s. staunstrup)
    Description un :
    red wine supernova - ft stella 17175268983517989239

    red wine supernova - ft stella 1717527031765278946
    RPS en cours :
    Warning : mention possible de substances opioïdes (alcool, drogue, nicotine), de contenu sexuel et d'un langage vulgaire
    RPS : 86
    Messages : 1355
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 8 Juin - 12:55
    taggercitereditionsupprimeradresse




    mention sexe et vulgarité
    Horde de tourments ravageant ses astres scintillants, autrefois éclairés par la flamme des andes et des géants, enterrait dans la fosse ses plus laids sentiments. Souffle brisé lorsque leurs étoiles implosaient, agonie du coeur déchiré, cris et pleurs du condamné. Les souffrances létales résonnant dans sa carne, brutales, l'écho des céphalées attisait sa hargne, dans ses tranchées abyssales. Comète détruite, mille morceaux météorites, débris dans la paume, l'éternel granit. Douce la douleur écorchant sa peau, malheureuse ardeur s'échappant de son corps sueur, suintant le sang par les porosités de son malheur. Séraphin, le sourire scarifiant tous les saints, aux assoiffés hurlant leurs faveurs et leur faim. Une jalousie ignée, carcasse cadavérique noyée par les feux et leurs échappées, lui rongeant le derme, ensanglantées ces veines par lesquelles le venin immolait; sa tendresse et haine luttaient, dans ce bas-ventre sourde colère grondait. Le flash des stroboscopes heurtait, ces doigts filant sur ses longs bas et caressant sa mémoire, leurs lèvres, lutte meurtrière, en pleine guerre, s'affrontaient pour le pouvoir. Étourdi l'oiseau, affligé par les poings de ses maux, langueur des ecchymoses taraudant son velours chaud. Cette fièvre empuantissait ses limbes et ses rivières. Cette incurable maladie attaquait toutes ses fibres, chaque cellule de son âme noircie, ses artères affranchies l'emmenant vers ces ténèbreux maudits. Les yeux enchaînés à ces carnassiers, à ces heureux et leurs damnés, lorsque détenus par l'enfant de circée ils s'étaient écrasés. Beauté ancrée dans toutes ces plaies fermées, dans leurs entailles passées, l'estomac révulsé si elle les regardait s'aimer. Et cette voix gonflant son muscle cardiaque lorsqu'elle leva sur elle ses prunelles, elle quitta ulysse et son ithaque, se pavanant devant celle qui tombait amoureuse d'elle. Grande et puissante, la moiteur de leurs langues et leurs saveurs creusant, sur le bitume de ces courbes blanches. Ses pupilles dilatées, fières, orgueilleuse vanité, contemplant les vastes brûlures qu'elles avaient dessinées. Epaisses fissures dans lesquelles elle plongeait, clamant sa rancoeur et sa cruauté. Vile obscurité, animosité, le regard de toute lumière vidé, suppliait son croissant lune tombé. Elle la détestait de s'être pointée, le secouait ce palpitant écroué. Chant perfide bousculant son chaos désordonné, insensible, sauvage l'insoumise qui lui dégueulait leurs querelles inachevées. « J'prends ma pause maintenant et tu dégages après. » Capricieux ces dieux tissant avec leurs nerfs de nouveaux voeux, viscères lacérés de trop nombreux noeuds. Les ordres empalés au-dessus de leurs têtes, menaçantes ces épées de damoclès. Elle murmura dans les boucles de rose, sa disparition de sa plus belle prose. Arrachant un membre dans ce paquet trônant, et s'enfonçant dans ce long couloir crépitant, royaume de ses talions éprouvants. Sirène s'évadant au gré des flots et des courants, ne se retournant pas vers sa soeur, reine du châtiment. Elle poussa cette porte de métal, bruyante, gémissante, inspiration haletante, fatale lorsque cette brise de vent l'apaisa. Cramant le bout du cylindre captif entre ses mains, et gonflées les cendres lorsqu'elle aspirait cette première bouffée, nicotine courant sous sa peau d'astrée. Une tâche rougâtre sur le bandage, fumée lui dégageant les voies respiratoires, alors que détendue elle s'appuyait contre le mur. Chairs égratignées contre la perméabilité des briques bétonnées, goût acéré disolvant les effluves de son parfum imbibé, essence dans ses provocations risquées. L'bras croisé, poitrine dissimulée et la clope entre ses pulpes figées. « Qu'est-ce que tu me veux cette fois ? J'ai pas de capote à t'filer. » Les onyx qui s'balançaient dans le vide, voyageaient sur ces dalles grises.

    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston, ton enchaînée.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock, solitaire le bateau ivre.
    Situation sentimentale : ton corps livré à tous, ton cœur perdu pour une.
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (any)
    Icon : red wine supernova - ft stella Aab33a13bbfc05e780aec17cef8ae8bc
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : luomistaide (ava)/notaboo (banner)
    Multicomptes : aucun
    Description un : red wine supernova - ft stella Madla
    « mad - née à boston, 97' - famille dysfonctionnelle, parents toxico et sept enfants qui se baladent - dans la galère depuis toujours, enchaine les dettes - vit à bord d'un voilier trop étroit - n'a jamais suivi d'études supérieurs - fréquente toutes sortes de raves, consume un peu trop, enchaine les relations éphémères - passionnée de littérature qui a abandonné ses rêves d'écriture - bipolaire, comme sa mère - travaille actuellement dans une arcade, esclave d'une bande de gamins chaque jour.

    les gardners | (hazel), kara, enzio, paxton & samuel - une fratrie soudée dans la galère.
    les autres | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote que tu traînes dans tes soirées, ares - flirt, prénom - lien
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 53
    Messages : 357
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 8 Juin - 21:50
    taggercitereditionsupprimeradresse
    red wine supernova - chappell roan
    @Stella Vargas & @Maddox Gardner
    tw: mention de sexe, vulgarité, drogue
    quelques moments accordés par ta reine. tu la suis le long de ce dédale de tentations, terrifiée de la perdre si elle s'éloigne quelques mètres trop loin. que la fugitive te file entre les doigts si ton regard se pose sur l'un de ces marins qui defilent. la peur hantée de cette sirène qui prend fuite sous cet orage capricieux, toi laissée seule sur ce bateau. tu les oublies tous, les matelots, deviennent flous autour de vous - le reste du monde qui semble fade quand il est comparé à ces couleurs saturées, récifs coralliens qui abritent les créatures aquatiques les plus venimeuses. et finalement les portes s'ouvrent, la lumière des lampadaires éclatent à l'arrière du nephilim alors que tes pupilles explosées s'ajustent. au fin fond de cet océan, une lueur artificielle qui éclaire l'épave d'un navire d'une guerre ancienne, jamais résolue. un bref temps d'arrêt quand l'air frais se glisse entre tes boucles, enfin tu respires de plein poumons, la niaiserie quand tu savoures l'harmonie des éléments contre ta peau frissonnante. la md à son apogée. et tu la rejoins, installée contre les briques incolores, t'en as presque oublié vos querelles, bercée par la présence familière qui réchauffe tes entrailles. et puis elle te ramène à la réalité. sourire blessé, iris qui roulent à ses mots acides qui effleurent ta cicatrice. heurtée dans les sentiments quand c'est ce qu'elle pense de toi. ta langue qui claque, irritée. "t'inquiète pas, j'suis venue préparée." lèves ta garde un instant, prête à lui sauter dessus avant te de souvenir de l'enfer de ces derniers jours silencieux. soupir de frustration quand tu essayes de ne pas être atteinte, soumise aux volontés injustes de la nymphe. tu l'observes, regard qui coule le long de ses formes et se pose sur cette tâche écarlate. rouges, ses pétales flétries, son fruit meurtri et cet écrasement dans tes tripes de savoir que l'immortelle peut elle aussi saigner. tu attrapes sa main dans un mouvement délicat, ses phalanges contre les tiennes que tu portes jusqu'à tes lèvres. tendre baiser déposé sur le bandage, humecté d'innocence. le genre qui soigne les blessures des enfants audacieux quand ils tombent contre le bitume de leurs courses époumonnantes. une voix docile qui résonne entre les échos de vos disputes, l'inquiétude de savoir ton astre amoché efface tes perfides humeurs. "comment t'as fait ça ?" sa main que tu gardes prisonnière, refuses de la lâcher, profites de sa proximité. tu imposes une caresse contre ta joue quand tu la guides affectueusement. paupières qui se ferment, la finesse de son derme sur le tien. ce contact nécessaire qui te bouleverse après une éternité d'absence. chaton égaré contre sa paume, velours sucré contre l'intensité de tes sens, effets décuplés. merde. elle t'a charmée à nouveau. tu baisses les armes, le coût trop élevé d'un duel déjà perdu. "désolée d'être comme ça." pardon demandé murmuré sous les étoiles. celui d'être trop intense, de ne pas savoir te contrôler ni gérer les conflits, d'avoir préféré fuir en silence. de l'aimer trop, aussi.
    Stella VargasMEMBRE DU MOIS
    Fire Starter

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    MEMBRE DU MOISFire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : centre (avec basile)
    Situation sentimentale : hypnotisée
    Études & Métiers : serveuse (nephilim)
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : seventhsea, elle
    Icon : red wine supernova - ft stella 4617f0bcd0f47fe44888dc7020c4b930
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : ketsiyah (ava), notaboo (cships)
    Multicomptes : sassia (s. staunstrup)
    Description un :
    red wine supernova - ft stella 17175268983517989239

    red wine supernova - ft stella 1717527031765278946
    RPS en cours :
    Warning : mention possible de substances opioïdes (alcool, drogue, nicotine), de contenu sexuel et d'un langage vulgaire
    RPS : 86
    Messages : 1355
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 9 Juin - 11:53
    taggercitereditionsupprimeradresse




    Souffle divinifié, saveurs éthérées de la clope usée entre ses doigts tissés, caresse d'égée, vents tièdes et parfumés. Époumonnée, l'asphyxiée, empuantie dans sa fumée, nicotine avalée, colère densifiée lorsque grondait sous sa peau les rageuses antiquités. L'étouffée dans son coeur étriqué, sanglots de la marée, et entendait de la sirène son écho parsemé. Les maux étreignaient son être entier, carcasse amiantée, douces phalanges ouvrant sa paume ensanglantée. Chairs affligées, cadavre de nérée, de cette morsure abandonnée, profonde entaille figée. Leur carnassière avait troué, sa peau, ses veines, ses muscles déchirés, pansait sa plaie de cette langue aiguisée. Les âmes en peine, disparues dans les ténèbres, le tartare des condamnés. Sourcils dévisageaient, furie grondait, de ces supplications, offrait son pardon dans ce mal éclairant l'horizon. Désespérée, seul le myocarde anesthésié coulait sous son toucher. Main arrachée à sa brutalité, tombaient les cendres consumées qui l'appelaient. « Tu te fous de moi ? » Se noyant dans les obscurités dilatée, là où, naufragée, admirait le reflet de son âme démembrée, égarée, face au néant d'une mer agitée. Spectre de l'odysée, l'aimée s'était tue dans le vertige des opiacés. « Mais c'est à cause de toi putain. Tu viens faire la timpe devant moi, à mon taf en plus ? Et tu t'étonnes que je m'énerve ? » Féline, les yeux plissés, désirait, cette gorge immaculée sur laquelle ils se jetaient, leur arracher, ce palpitant énamouré, savourer ce corps désenchanté. Aveugle rancunière, contemplait chaque ligne côtière, les larmes salées de leurs viscères, traces amères oubliées sur la chimère. L'haleine saccadée, irritée, marchait sur la voûte haut-perchée de ces titans inanimés.  « T'as pris quoi comme merde pour qu'ça t'empêche de réfléchir comme ça ? » Fausse question dont elle ne voulait pas la réponse. Sauvage la bête, se nourrissait du venin de ces baies, l'empoisonnement la rendant confiante, dominante. Animal létal auquel elle se soumettait. Mais ce soir, carne ravagée et les essieux blessés, dans la nuit noire, détresse suintée, de toutes ses porosités. L'astre étoilé, hurlant dans l'empyrée, âpreté sa salive autrefois sucrée, ces lèvres rosées dans ces baisers, les étrangers qu'elle avait épousé. Le bas-ventre dévasté, reflux de sa possessivité, refusait d'être conquise, touchée par la maladie qui s'était offerte aux épuisés. Acerbe et tranchante, sa fierté, lorsqu'elle se reculant, s'enfonça contre ces briques ébréchées. Derme eraflé et cette distance élevée, hautes les barrières de ces immensités. Celles qui l'empêcheraient de succomber, dans ce piège déjà tombée. Cimetière de leurs années passées.


    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston, ton enchaînée.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock, solitaire le bateau ivre.
    Situation sentimentale : ton corps livré à tous, ton cœur perdu pour une.
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (any)
    Icon : red wine supernova - ft stella Aab33a13bbfc05e780aec17cef8ae8bc
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : luomistaide (ava)/notaboo (banner)
    Multicomptes : aucun
    Description un : red wine supernova - ft stella Madla
    « mad - née à boston, 97' - famille dysfonctionnelle, parents toxico et sept enfants qui se baladent - dans la galère depuis toujours, enchaine les dettes - vit à bord d'un voilier trop étroit - n'a jamais suivi d'études supérieurs - fréquente toutes sortes de raves, consume un peu trop, enchaine les relations éphémères - passionnée de littérature qui a abandonné ses rêves d'écriture - bipolaire, comme sa mère - travaille actuellement dans une arcade, esclave d'une bande de gamins chaque jour.

    les gardners | (hazel), kara, enzio, paxton & samuel - une fratrie soudée dans la galère.
    les autres | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote que tu traînes dans tes soirées, ares - flirt, prénom - lien
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 53
    Messages : 357
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 9 Juin - 21:04
    taggercitereditionsupprimeradresse
    chute dans ton rêve quand sa main se retire, que ses paroles te percent. abondance de douceur contre ta peau, brisée d'un seul geste. réveil brusque au bord d'une falaise, d'un réflexe immédiat tu agrippes la première prise, les souvenirs encore brûlants d'une caresse illusoire d'un moment volé. "t'es d'la police ? qu'est-ce que ça peut t'faire c'que j'ai pris, j'suis qu'une timpe, non ?" tu reprends cette description blessante d'un haussement d'épaule calme, sérotonine factice adoucit tes peines alors que la déception se lit sur ton visage. une larme qui incendie un sillon au creux de ta joue, essuyée avant même de s'échouer. incontrôlables émotions quand t'es dans cet état. tabassée au sol alors que tu lui offrais tes vulnérabilités. les alarmes qui retentissent, qui te crient d'abandonner le navire tanguant alors que les hurlements pernicieux de la bête déchirent les cieux. tu ne les entends pas, anesthésie par l'ecstasy. barque renversée dans ce fleuve mortel, et tous les marins condamnés derrière ces portes des enfers prêts à te secourir. les courageux qui pourraient te sauver d'une noyade certaine, quand le liquide acide s'infiltre dans tes poumons, que la sirène t'attire dans les profondeurs. avec quelle simplicité tu pourrais délaisser charybde à ses tourbillons colériques, retrouver ces héros, leurs armures étincelantes et leurs soifs étanchables. tu croises les bras, serre la mâchoire à t'en éclater les molaires. pas envie de gâcher un trip comme ça alors que tu pourrais profiter dans les bras d'une autre, ton corps te jure de retourner en sécurité quand il tourne tes pas vers la liberté de la rue. mais toi, invincible quand déjà morte d'avoir perdu la seule qui comptait, regrets en approche, tu lui désobéi et rebrousse chemin la tête baissée dans ce dédale sans fin. " c'est quoi l'problème, en fait ? tu veux quoi, tous les garder pour toi ?" tu approches en furie quand tu craches tes mots, la rage d'incomprise qui te prend aux tripes, le sang en ébullition. besoin de savoir pourquoi elle te lynche comme ça, les pierres jetées par ta consoeur dans une hypocrisie déconcertante. la distance qui glisse entre vous d'une vitesse affolante alors la colère t'essouffle, noircit tes prunelles. paume qui se plaque contre le mur, à quelques centimètres de son visage, porcelaine fragile sous les coulures du bronze, verrouille ton regard dans le sien à la recherche d'une réponse. contact rugueux contre le parpaing désolé, les dieux qui assistent à leur propre déchéance alors qu'ils ont écrit ces poèmes sur la plus cruelle. "putain zia mais dis moi c'que j'suis censée faire alors." ton souffle qui ricoche sur ses boucles ébènes, rythme cardiaque qui s'élève, déjà accéléré, tortures affligeantes de l'avoir si proche de toi quand la nymphe te déteste.
    Stella VargasMEMBRE DU MOIS
    Fire Starter

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    MEMBRE DU MOISFire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : centre (avec basile)
    Situation sentimentale : hypnotisée
    Études & Métiers : serveuse (nephilim)
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : seventhsea, elle
    Icon : red wine supernova - ft stella 4617f0bcd0f47fe44888dc7020c4b930
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : ketsiyah (ava), notaboo (cships)
    Multicomptes : sassia (s. staunstrup)
    Description un :
    red wine supernova - ft stella 17175268983517989239

    red wine supernova - ft stella 1717527031765278946
    RPS en cours :
    Warning : mention possible de substances opioïdes (alcool, drogue, nicotine), de contenu sexuel et d'un langage vulgaire
    RPS : 86
    Messages : 1355
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 10 Juin - 20:10
    taggercitereditionsupprimeradresse




    Écho, hurlante vague de mots, violence des flots contre l'âme accrochée au rafiot. Sel sur sa peau, écrasé sous cette paume, les lamentations des eaux se cognant au radeau. Chagrin mortel lorsqu'il arrachait le marin à sa belle, corps offert aux anciens de la mer, éternelle. Coeur arraché, à cette larme versée, se morcelait en éclats périssables et poussières illusoires. Ces lunes noires, reflet des astres nomades, innombrables les ténèbres dans ces lueurs âcres régurgitaient sa peine. Étreinte à la haine provoquait cette sirène, les écailles épineuses, chant disgrâcieux. Visage secoué, les yeux au ciel nébuleux, levés, élevés vers l'étendue abyssale abhorrée, alors qu'elle luttait en vain contre l'échappée du destin. Tragédie illuminée, sous d'vieux lampadaires rouillés, lumière tamisée éclairant les bas-fonds du quartier. L'énamourée contemplait, contre ces briques se planquait, rouges en sueur, en démence sa froideur, sanctuaire protecteur de leurs toxiques vapeurs. Animal blessé, dans son orgueil dépravé, l'admirant tourner, l'enfermé, dans cette cage de papiers. « Tu peux tous les avoir, mais pas d'vant moi. » Jalousie dans l'sang, marécage de sentiments, éprouvants, palpitant de toutes ses forces frappant la matrice de son vivant. Enterrant celle, la cruelle, s'approchant brutalement d'elle. Nicotine anesthésiait, les peurs persécutaient, émotions qui brûlaient, sa colère, ses veines, cette envie de la faire sienne. Carnassière à la gorge l'attaquait lorsque sa paume près de sa tête cognait. Les porosités lui arrachant les chairs, césures passagères coulant sur ses lèvres. S'étouffait sur le cancer, bouffée amère, tabac dans les plaies. Frayeur filait, dans ses prunelles s'éclairait, cambrure s'échouait sous l'intensité de ces jais. Distance lacérée par la naufragée, barque usée lors de sa traversée, fossé désolé et elles se retrouvaient, damnées à jamais. Son souffle brasier la torturait, tête contre le mur qu'elle poussait, épopée du désir mêlée à l'enfer. Elle crachait sa fumée, bouche qu'elle entrouvrait, visages dissimulés dans ce brouillard épais qu'elles respiraient. Sensuelle, la succube déchue, sa merveille et les ébènes fondaient sur elle. Elle la regardait enfin, ces boucles satinées, ces traits fins maquillés, les pulpes affamées, cette gorge déjà marquée, pupilles cuivrées sur sa robe disloquée et ces bas sous lesquels allaient passer ses doigts. « Putain, r'cule-toi... » Voix cassée dans l'murmure érodé. Lui résister l'éventrait, guerre qu'elle perdait. « J'suis désolée que tout se soit compliqué. » Cigarette brûlée menaçait sa main bandée. Mégot achevé, à terre était tombé, juste à côté de leurs pieds. Hypothénar collé contre le rempart. « Si tu continues à t'accrocher, ça va mal tourner... » Ôde à la vérité quand la fille d'Ariane et de Thésée s'était égarée, dans les couloirs inextricables du danger. Évadée tremblait, de perdre la seule soeur qu'elle avait, et sa carne suppliait, de la retrouver dans cette sombre obscurité. Une seule raison à laquelle s'accrocher, lui interdisant de l'embrasser, effrontée, alors que sa langue courait, encore sur ces spectres muets. Une seule symphonie récitée, elle l'implorait de chanter, de casser sa phobie, folie à massacrer.


    Maddox GardnerFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maddox Gardner
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston, ton enchaînée.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : amarrée à un dock, solitaire le bateau ivre.
    Situation sentimentale : ton corps livré à tous, ton cœur perdu pour une.
    Études & Métiers : employée dans un laser tag/arcade
    Date d'inscription : 02/03/2024
    Pseudo & pronom IRL : quicksand (any)
    Icon : red wine supernova - ft stella Aab33a13bbfc05e780aec17cef8ae8bc
    Avatar utilisé : hailee steinfeld
    Crédits : luomistaide (ava)/notaboo (banner)
    Multicomptes : aucun
    Description un : red wine supernova - ft stella Madla
    « mad - née à boston, 97' - famille dysfonctionnelle, parents toxico et sept enfants qui se baladent - dans la galère depuis toujours, enchaine les dettes - vit à bord d'un voilier trop étroit - n'a jamais suivi d'études supérieurs - fréquente toutes sortes de raves, consume un peu trop, enchaine les relations éphémères - passionnée de littérature qui a abandonné ses rêves d'écriture - bipolaire, comme sa mère - travaille actuellement dans une arcade, esclave d'une bande de gamins chaque jour.

    les gardners | (hazel), kara, enzio, paxton & samuel - une fratrie soudée dans la galère.
    les autres | stella - meilleure amie, la seule étoile dans ton ciel, alex - pote que tu traînes dans tes soirées, ares - flirt, prénom - lien
    Warning : bipolarité - alcool - drogues - abandon - sexe - propos vulgaires - famille dysfonctionnelle
    RPS : 53
    Messages : 357
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t169305-maddox-gardner-hailee-steinfeld#8110569
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t169407-maddox-fiche-de-liens#8119877
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t169408-meetsachussets-madmax#8119886
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 12 Juin - 1:18
    taggercitereditionsupprimeradresse
    un ordre murmuré de t'éloigner. pourtant tu n'y arrives pas, paralysée par son poison, tu t'es piquée sur l'une de ses ronces acérées. immédiatement l'effet du sédatif dans tes veines, aconit féroce et son emprise sur toi. louve tuée au milieu de ce jardin de fleurs, le pollen qui se colle à ta peau suintante, les senteurs parfumées qui t'accablent. odeurs narcotiques du tabac se mélangent à la fragrance de la chimère alors que tu restes immobile. fumées rougeâtres qui se dissipent au-dessus du champ de bataille, les nuages encore lourds de ces cendres étouffés. premiers mots d'excuses qui pourtant ne comblent pas le trou béant laissé par son absence, rancœur encore présente. éclats de métaux répandus au sol, des épées fracassées sur lesquelles tu t'écorches en parcourant la terre brûlée. tu écoutes son sermon en douleur, bien trop consciente des implications.  "zia..." soupir pénible, sourcils froncés contradictions constantes abasourdissent dans le ravage des vagues. "comment ça peut tourner plus mal que ça. t'es ma personne depuis toujours et tu l'resteras." déchirée, la voix. et perdue, l'énergie de te battre avec elle. voué à l'échec, la perte comme seule issue, toujours, ces histoires-là. tragédies condamnées que tu as vu se répéter chez les autres, refusant de prendre part à ce manège funèbre. préférant l'attrait de la nouveauté dans chaque partenaire que tu découvres, fuyant la peur constante d'être laissée pour compte. pourtant une force immuable qui te pousse dans une chute interminable pour cette fille, sans vraiment savoir quand est-ce que tu as trébuché la première fois. regard posé, deux enfants sauvages qui comprennent le danger qui les guettent. parce que ça a toujours été elle et toi, la sirène et ses chants envoûtants, l'étoile et sa lumière hypnotisante. vos aventures au bord de ces rivières mortuaires, maintenant au pied d'un continent inexploré. contrée trop sombre, oubliée des dieux protecteurs, où vagabonde curieuse, t'avances sur cette plage dévastée. le sable éclairé à la lueur de la lune quand ta main abandonne sa position plantée et glisse contre l'une de ses mèches. besoin de toucher. besoin de la toucher. envie d'elle. erreur commise dès le départ, terrible l'idée de te pointer ce soir dans la citadelle interdite de ta reine, nephilim tombeau de tes nuits sans sommeil. naïve d'anesthésier tes décisions à coup d'ecstasy quand sobre déjà tu ne parviens à résister à son parfum sucré. le problème, c'est que tu n'as jamais été une personne responsable. ton pouce qui s'évade contre sa jugulaire, égoïste alors qu'elle t'a interdit d'approcher. ton visage qui se penche, juste une dernière fois respirer les effluves salées de cet océan aux cités englouties. tes boucles, naufragées contre la peau dénudée de ses rondeurs. tes lèvres qui effleurent la pulpe de ces fruits défendus, un soir couvert dans l'eden. râle chuchoté dans une peine désespérée. "t'as raison, faut qu'j'recule." et soudain brisé, ce contact inexistant quand tu fais un pas difficile en arrière. libre, le chemin de la fuite entre vous. "j'veux juste qu'on arrête de se disputer. tu m'manques."

    Stella VargasMEMBRE DU MOIS
    Fire Starter

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Stella Vargas
    MEMBRE DU MOISFire Starter
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : centre (avec basile)
    Situation sentimentale : hypnotisée
    Études & Métiers : serveuse (nephilim)
    Date d'inscription : 10/02/2024
    Pseudo & pronom IRL : seventhsea, elle
    Icon : red wine supernova - ft stella 4617f0bcd0f47fe44888dc7020c4b930
    Avatar utilisé : bruna marquezine
    Crédits : ketsiyah (ava), notaboo (cships)
    Multicomptes : sassia (s. staunstrup)
    Description un :
    red wine supernova - ft stella 17175268983517989239

    red wine supernova - ft stella 1717527031765278946
    RPS en cours :
    Warning : mention possible de substances opioïdes (alcool, drogue, nicotine), de contenu sexuel et d'un langage vulgaire
    RPS : 86
    Messages : 1355
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t168637-stella-vargas-alexa-demie#8049981
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t168678-stella-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t168677-stella-vargas-fiche-de-liens#8052530
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t168704-meetsachussets-ziamore#8053720
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 12 Juin - 19:22
    taggercitereditionsupprimeradresse




    Mots coulaient sur ce manteau lisse, apaisaient autant qu'ils déchiraient les embrumes de sa matrice. Cette promesse éthérée, fondait sur ses pulpes sucrées, abîmées, et lacérée entre les lignes d'un vieux cahier. Chant de méduse, l'élue n'y croyait plus, à l'écume de leurs dieux déchus, frissons sur sa peau nue. Sentiments jetés dans ces flots pétrifiés, faisant tanguer son chalutier, coeur écrasé, se déchaînaient dans la marée, blessaient la naufragée. Les bras croisés, poitrine serrée, et souffle échoué. Mordorées ces longues vagues bouclées sous les lampes affamées, désordonnées, étreignant ces volées de briques bétonnées. Le palpitant se recroquevillant la frappait, trop fort la heurtait, brûlait de l'arracher, criait de céder; et elle imaginait, les lèvres des marins suinter, la dévorer, jalousie évacuée dans toutes ses porosités. Venin inanimé pour s'calmer. Le désir envolé dans ces volutes de fumée, toxicité décuplée. Caresses égarées dans ses boucles érodées, gravité autour de sa carne bronzée, et époumonée, l'haleine saccadée lorsque ses yeux trahissaient la peur d'aimer. Le délicat fondait sur sa gorge dévoilée, l'attirante beauté, appelait les monstres et les damnés. Séduisante la silhouette de ce spectre, se penchait au-dessus du fossé creusé, la surplombant de légers centimètres. Irrésistible brume, sel du parfum nocturne. Hypnotisée, les paupiéres fermées, serrées les lèvres et asséchées, lorsqu'elle la sentait approcher. Ses satins effleuraient la naissance de ses seins. Et réunissant ses forces pour l'éloigner si elle osait l'embrasser. Néant ravivé, flamme antiquité. Orage grondant en diapason, expiration bruyante. Ses prunelles, déception cruelle, se réveillant et l'enchaînant, lutte sensuelle. « Si tu crois en moi, pourquoi tu m'laisses pas respirer et rev'nir vers toi ? » Granit contre l'onyx. « Je suis en train de me noyer là. » Lamentations de la pleureuse qui tombait amoureuse, étouffait la malheureuse. Cage thoracique innondée, d'émotions et d'fragments oubliés, ciel étouffé dans les ténèbres apocalyptiques des empyrées. Elle partait, à travers ces épopées, dans d'autres contrées, inexplorées et, fascinée, dansait sur ces terres énamourées. Un seul être lui manquait, son corps entier saignait. Les fleurs fânaient et l'monde se dépeuplait. Cette guerre, elles s'étaient blessées, amère, offraient à Jupiter des constellations pardonnées. Brillaient dans ses astrées la tiédeur qui la hantait, les ardeurs qui la secouaient. Ces traces violacées, abandonnées sur son derme cristalisé, vestige capturé qu'elle avait admiré. Elle ne voulait pas lui faire mal, à sa poupée, r'collait lentement les morceaux qu'elle avait perdu dans sa chute de l'escalier. Un besoin de s'éloigner quand elle ne pensait qu'à cet astre échauffé, d'arrêter ses pensées, celles qui lui hurlaient d'succomber, d'anesthésier ce manque, poison dans le myocarde écrasé. « Arrête ça, arrête d'être là partout où je regarde. Ca m'file la nausée, si tu savais, et j'ai tellement envie de t'embrasser... »

    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum