Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityTears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -16%
    Lave-vaisselle tout intégrable BOSCH SMV2ITX18E ...
    Voir le deal
    376 €

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan
    Lilia ArnaultMEMBRE DU MOIS
    Membre de la Adams House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lilia Arnault
    MEMBRE DU MOISMembre de la Adams House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : La ville lumière, Paris. La capitale française restera toujours ancrée dans ses pensées.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : A la Adams avec Haiwee et Jillyane, mais également dans son appartement près du campus
    Situation sentimentale : Entre maturité et clarté d'esprit, Lilia a décidé de rouvrir son cœur à Jay, celui qui a marqué son passé de manière profonde. Ils se lancent dans cette nouvelle étape avec amour mêlé de détermination.
    Études & Métiers : Doctorante en biologie. Après l’obtention de son master en biologie cellulaire et moléculaire, Lilia entame sa thèse sur le « remodelage des jonctions septées et abscission au cours de la cytocinèse des cellules épithéliales de Drosophila ». On a souvent l'impression qu’elle parle une autre langue en citant sa thèse mais c’est un sujet qui l’intéresse.
    Date d'inscription : 20/04/2023
    Pseudo & pronom IRL : Planchy (she)
    Icon : Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  AmqNdDhI_o
    Avatar utilisé : Lily Collins
    Crédits : Visenya (vava), riosresources (gif), ross resources (profil), lilyhcalloways, drunkells, aynulhaya-t (icons)
    Multicomptes : None pour l'instant
    Description un :
    ━━━━━━━━━━━━━
    Lilia Arnault
    ━━━━━━━━━━━━━

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Bee1a08a37116c10f55f6ac7df5f0f04bc413ebf Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8b71f83bc41e721422e64eef3c02f27fd3c986df

    ABOUT HER
    ━━━━━━━━━

    CARACTERE: La fleur de Lys est un symbole de pureté et nous pouvons dire que Lilia retranscrit si bien la définition de son prénom. Elle est dotée d’une sensibilité a fleur de peau qui la rend particulièrement dévouée envers ceux qui lui sont chers. Altruiste et affectueuse, elle est toujours prête à satisfaire les besoins de ses proches au point de s’oublier. Ayant de l’énergie à revendre, Lilia est une femme dynamique et pleine de vitalité. Très curieuse, elle se passionne pour les découvertes, l’aventure et les voyages. Ambitieuse de nature, Lilia place toujours la barre haute et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Elle travaille avec acharnement et beaucoup de motivation dans la réalisation de ses projets, elle est déterminée et de nature optimiste. Cependant, son hypersensibilité et sa nature craintive relèvent souvent de son manque de confiance en elle, cela pourrait dans certaines situations la rendre timide. Elle a donc constamment besoin d’être rassurée et entourée. Une grande rêveuse, son esprit a tendance à s’évader de temps à autre, il ne faudrait donc pas hésiter à solliciter sa présence sur terre lors de vos discussions.

    Description deux :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  56192b403ed582b78ab62b724f0cfc8cd7ebac32 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8ef076670eeab53aee24ca7ed1b54c782e09dccb

    TIME LINE
    ━━━━━━━━━

    ANECDOTES: Lilia a toujours été une amoureuse de la nature et des animaux, le château familial était transformé en ferme à la naissance de la petite brune. Des chats, des chiens, des chevaux, des lapins, des canards, des oies, des paons… Lilia en demandait toujours plus. La famille Arnault a nul besoin de faire parler d’elle. Une famille ayant bâti sa richesse dans le Luxe. C’est d’ailleurs dans ses nombreux voyages d’affaires qu’un mariage arrangé eut lieux entre la famille Arnault et une grande famille américaine. La mère de Lilia d’origine néo-zélandaise et canadienne, est une avocate renommée en droit pénal. Elle en fait trembler plus d’un et pas que ses enfants. Aux USA, Lilia a compris qu’être une petite fille fragile n’allait pas l’aider à s’intégrer davantage. La jeune femme décida de pratiquer Ju-Jitsu sans en faire part à son père. La jeune femme a toujours eu une facilité avec les langues étrangères, un don qu’elle a décidé d’exploiter depuis son jeune âge. Le français et l’anglais sont ses langues maternelles, mais Lilia parle parfaitement l’espagnol, l’italien, l’allemand, le russe et le chinois. Pendant ses années de lycée, Lilia a décidé de faire des stages d’été à l’UNICEF. Le jour où elle avait lu cette description « l’UNICEF est présent sur le terrain pour apporter une aide vitale et de l’espoir aux enfants et à leur famille. Apolitiques et impartiaux, nous ne pouvons cependant rester neutres lorsqu’il s’agit de protéger les droits des enfants et de sauver leur vie et leur avenir. », elle a su que c’était quelque chose qu’elle voulait faire, qu’elle devait faire. C’est d’ailleurs de là que ses convictions sur l’écologie se sont développées. Lilia a décidé de se lancer dans des études en biologie. Si elle ne pouvait pas soigner les animaux alors ce serait les humains, sans pour autant qu’elle ait le titre de chirurgienne. Elle a voulu approfondir ses connaissances en génie génétique et en biologie moléculaire et cellulaire afin de comprendre les maladies humaines et de trouver leur traitement. Ce n’était d’ailleurs pas objectif facile à atteindre. Malgré son travail acharné, Lilia avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle vivait dans un stress quotidien, la peur de l’échec, la peur des foudres de son père. Ceci lui a causé des troubles de sommeil et elle en profitait donc pour travailler davantage. Comme le disait son père, il ne fallait pas perdre son temps. Cela la poussait à cumuler les nuits blanches, les cafés et la fatigue musculaire, tout en oubliant de s’hydrater et s’alimenter, jusqu’au jour où son corps lâcha. Au début de sa senior year, alors qu’elle présentait un exposé sur l’introduction à la philosophie des sciences devant sa classe, Lilia perdit connaissance. La syncope dura plus longtemps et la brunette fut immédiatement conduite à l’hôpital. Le verdict était évident Lilia était en état d'épuisement physique, émotionnel et mental et qu’elle avait besoin de repos.


    Description trois :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  289623ed0d5c213caec8121818e66516bababec4 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  969127b168294766de028b39765e75b41e767da0

    ABOUT THEM
    ━━━━━━━━━
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Family, a journey to forever Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Alex Arnault : le petit démon adoré de la famille

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Love is blind, friendships closes its eyes Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Rainier de Danemark : ami d’enfance ☽ Zaim Berisha : ami d’enfance ☽ Maxyne C. Lurton : besties depuis la couche ☽ Nicolas Lurton : grand frère de Max, crush d'enfance ☽ Haiwee Wind River: lienBohème Chatelain : lienRuby Vanderbilt : lienMina Beth Moriarty: lienRoman H. Abbot : lienHélios Grimaldi: lienAleph Wertheimer : lienWilby Tremblay: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Unexpected friendships are the best Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Ji-hun Hwang : lienMaxime Pinault : lienGustin Mahoney : lienClive Winston Bergmann : lienLéonie Burgess: lienNarcisse Lelievre: lienHardin Rothshild: lienHayden Ramsay: lienTristan Deslieux: lienElias Wertheimer: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Too glam to give a damn Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Ambroise Alcott : lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Arnault
    RPS en cours : QuentinWillowMurder partyRainierGriffithCliveRoulette NoëlAlexHardinAdonisJi-hun
    Warning : Burn out, cruauté animale, violence, troubles de l'alimentation
    RPS : 170
    Messages : 5608
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t159500-lilia-arnault-lily-collins
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t159575-lilia-arnault-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t159526-lilia-arnault-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t159580-meetsachussets-lafleurdelys
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 27 Aoû - 7:28
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Après son retour de vacances, Lilia s’était rapidement plongée dans le boulot, une semaine qui était chargée de recherches, de paperasse et d’émotions. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle avait décidé de rester chez elle le week-end, de profiter du calme et de mettre ses idées au claire. Mais elle se rendit compte qu’elle ne faisait que broyer du noir ce dimanche soir et la connaissant, ce n’était pas bien du tout pour son moral. Surtout qu’elle devait être au taquet pour débuter cette deuxième année de doctorat, la concurrence étant féroce dans ce domaine.

    C’est donc avec un soupire qu’elle quitta ses draps pour rejoindre sa douche, comme si s’habiller lui demandait déjà un effort surhumain. S’il y avait bien quelque chose qui allait lui remonter le moral c’était la nourriture. Et puisque c’était le mois de la Summer Dine Out, elle allait pouvoir savourer des nouveautés, le seul point positif depuis son retour de vacances. Lilia maudissait sa mère de la mettre dans cet état. La brunette quitta son domicile, traversa la rivière Charles et retrouva enfin les nombreux restaurants du coin. Celui qu’elle avait visé était effectivement bien bondé, une longue queue était postée devant la porte d’entrée, mais Lilia n’abandonnait pas. Si elle avait fait l’effort de quitter son lit pour venir jusqu’ici, alors elle allait attendre le temps qu’il fallait.

    Enfin, une table se libère et Lilia soupire de soulagement une fois installée. Elle allait pouvoir remplir son estomac et dormir tranquillement. C’était le programme du soir. Alors que sa commande était passée et son entrée servie, un serveur l’interpella concernant une situation inhabituelle. Le restaurant étant plein à craquer, on lui demandait si partager sa table avec un inconnu ne la dérangeait. Elle tourna la tête et remarqua, qu’effectivement, elle était la seule à encore avoir une chaise de libre en face d’elle. Au point où elle en était, autant servir à quelque chose. Elle hocha donc la tête et laissa la personne partager sa table. «Bonsoir.» Lança-t-elle poliment. Mais lorsqu’une bouchée fut mise à sa bouche, une larme commença doucement à couler de sa joue, elle ne savait pas si c’était les nouvelles saveurs qui ont déclenché cela mais elle avait clairement besoin de faire sortir toute cette pression, ce n’était simplement pas le bon moment. «Je suis désolé, j’imagine que vous n’avez pas signé pour ça à l’entrée.» Dit-elle à l’inconnu sûrement estomaqué.


    And if I need to
    rear range my part icles
    i will for you
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 27 Aoû - 8:23
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TEARS ARE WORDS MOUTH CAN’T SAY NOR CAN THE HEART BEAR
    boston

    @Lilia Arnault
    @tristan deslieux

    le moins qu'on puisse dire de la tête de tristan, c'est qu'elle est bien pleine ces derniers temps. pensées nombreuses qui s'entrechoquent impitoyablement, d'autant plus quand la journée tire à sa fin et qu'il rentre chez lui avec pour unique horizon une nuit dont il devine d'ores et déjà qu'elle sera à la fois trop longue et trop courte. il dors mal ces derniers temps et ça dure depuis des semaines, des mois même. la fatigue marque ses traits, laisse des traces durables. les cernes persistants sous ses yeux, son visage légèrement émacié aussi. il réfléchit trop tout en subissant l'impression constante de ne pas le faire assez, malgré tout. les erreurs accumulées, qu'il cherche vainement à réparer, ou tout du moins à minimiser. le poids massé sur ses épaules, également, et qui ne va guère aller en s'allégeant. plus que jamais les responsabilités s'entassent sur son dos, entre les attentes des autres envers lui et celles qu'il place de lui-même. il n'est pas vraiment malheureux. il pourrait être plus heureux, cependant.

    il a passé la journée à bosser, alors même que c'est dimanche, alors même qu'il aurait dut rester tranquille, à se reposer d'une semaine relativement chargée, tant sur le plan professionnel qu'émotionnel. bien sûr, il n'a pas réussi à faire de grasse matinée aujourd'hui. il s'est réveillé tôt, trop tôt, et est resté un moment le regard rivé sur le plafond, le fil de ses pensées s'emballant. il s'est levé, a fait un long footing, puis il est rentré et s'est mis à travailler, pressé de s'investir dans un projet lui permettant de même un peu en sourdine ses préoccupations chaotiques. la matinée s'est écoulée ainsi, puis l'après-midi, entre lignes de code tapées et tasses de café descendues en silence. enfin, la journée a tiré à sa fin, le soleil entamant tout doucement sa descente dans le ciel. il n'avait rien prévu qu'un repas télé basique et l'envie d'un restau lui est venue brusquement. il y a cédé sur un coup de tête, filant sous le jet chaud de sa douche, se préparant en deux-deux. il a ensuite pris la voiture, direction l'un de ses quartiers favoris de boston. il a rejoins l'un de ses restaurants préférés pour le découvrir sans grande surprise bondé, s'est malgré tout glissé dans la queue. il a pris son mal en patience et a fini par atteindre le bout de la queue au bout d'une grosse demi-heure. à ce stade son ventre grogne et quand il se retrouve face à l'employé chargée d'accueillir les gens, cette dernière lui propose du fait du restaurant très chargé de partager une table avec inconnue. tristan hausse un sourcil, surpris, inquiet aussi de déranger quelqu'un qui préfère probablement dîner seul. lui-même n'avait pas prévu d'avoir de la compagnie mais il se prend quand même à acquiescer. pourquoi pas après tout ?

    il se laisse donc conduire dans la salle jusqu'à une table occupée par une femme, un sourire courtois installé sur ses lèvres. Bonsoir. entre assurance et gêne polie, il s'installe en face de l'inconnue, peu habitué à ce genre de situation un brin inconfortable. bonsoir il attrape le menu qu'on a placé devant lui à son intention, en partie pour se donner une sorte de contenance. il s'apprête à rouvrir la bouche pour se prononcer, mais l'inconnue qui lui fait face le prend de vitesse. elle prend une bouchée et tristan se tend quand une larme roule sur sa joue. oh. il aurait peut-être dut attendre sa propre table finalement. Je suis désolé, j’imagine que vous n’avez pas signé pour ça à l’entrée. pas vraiment non. une lueur de compréhension passe dans ses yeux bleus et il lui adresse un sourire avant de tenter une dose d'humour. ils m'ont appâté comme ça, au contraire hm. il retrouve ensuite son sérieux, son sourire avenant toujours accroché aux lèvres. je m'appelle tristan, j'espère que je ne vous ennuie pas. elle a peut-être accepté de partager sa table du fait d'une espèce de pression sociale. certaines personnes peinent à dire non, même quand elles brulent de le faire. il ne peut qu'espérer que ce n'est pas le cas de la femme qui lui fait face, du moins pas dans cette situation précise.

    formulaire créé par lumos solem & ilh, uniquement pour i love harvard


    hrp: j'ose, j'espère que ça te conviendra. Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2109348208
    Lilia ArnaultMEMBRE DU MOIS
    Membre de la Adams House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lilia Arnault
    MEMBRE DU MOISMembre de la Adams House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : La ville lumière, Paris. La capitale française restera toujours ancrée dans ses pensées.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : A la Adams avec Haiwee et Jillyane, mais également dans son appartement près du campus
    Situation sentimentale : Entre maturité et clarté d'esprit, Lilia a décidé de rouvrir son cœur à Jay, celui qui a marqué son passé de manière profonde. Ils se lancent dans cette nouvelle étape avec amour mêlé de détermination.
    Études & Métiers : Doctorante en biologie. Après l’obtention de son master en biologie cellulaire et moléculaire, Lilia entame sa thèse sur le « remodelage des jonctions septées et abscission au cours de la cytocinèse des cellules épithéliales de Drosophila ». On a souvent l'impression qu’elle parle une autre langue en citant sa thèse mais c’est un sujet qui l’intéresse.
    Date d'inscription : 20/04/2023
    Pseudo & pronom IRL : Planchy (she)
    Icon : Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  AmqNdDhI_o
    Avatar utilisé : Lily Collins
    Crédits : Visenya (vava), riosresources (gif), ross resources (profil), lilyhcalloways, drunkells, aynulhaya-t (icons)
    Multicomptes : None pour l'instant
    Description un :
    ━━━━━━━━━━━━━
    Lilia Arnault
    ━━━━━━━━━━━━━

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Bee1a08a37116c10f55f6ac7df5f0f04bc413ebf Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8b71f83bc41e721422e64eef3c02f27fd3c986df

    ABOUT HER
    ━━━━━━━━━

    CARACTERE: La fleur de Lys est un symbole de pureté et nous pouvons dire que Lilia retranscrit si bien la définition de son prénom. Elle est dotée d’une sensibilité a fleur de peau qui la rend particulièrement dévouée envers ceux qui lui sont chers. Altruiste et affectueuse, elle est toujours prête à satisfaire les besoins de ses proches au point de s’oublier. Ayant de l’énergie à revendre, Lilia est une femme dynamique et pleine de vitalité. Très curieuse, elle se passionne pour les découvertes, l’aventure et les voyages. Ambitieuse de nature, Lilia place toujours la barre haute et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Elle travaille avec acharnement et beaucoup de motivation dans la réalisation de ses projets, elle est déterminée et de nature optimiste. Cependant, son hypersensibilité et sa nature craintive relèvent souvent de son manque de confiance en elle, cela pourrait dans certaines situations la rendre timide. Elle a donc constamment besoin d’être rassurée et entourée. Une grande rêveuse, son esprit a tendance à s’évader de temps à autre, il ne faudrait donc pas hésiter à solliciter sa présence sur terre lors de vos discussions.

    Description deux :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  56192b403ed582b78ab62b724f0cfc8cd7ebac32 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8ef076670eeab53aee24ca7ed1b54c782e09dccb

    TIME LINE
    ━━━━━━━━━

    ANECDOTES: Lilia a toujours été une amoureuse de la nature et des animaux, le château familial était transformé en ferme à la naissance de la petite brune. Des chats, des chiens, des chevaux, des lapins, des canards, des oies, des paons… Lilia en demandait toujours plus. La famille Arnault a nul besoin de faire parler d’elle. Une famille ayant bâti sa richesse dans le Luxe. C’est d’ailleurs dans ses nombreux voyages d’affaires qu’un mariage arrangé eut lieux entre la famille Arnault et une grande famille américaine. La mère de Lilia d’origine néo-zélandaise et canadienne, est une avocate renommée en droit pénal. Elle en fait trembler plus d’un et pas que ses enfants. Aux USA, Lilia a compris qu’être une petite fille fragile n’allait pas l’aider à s’intégrer davantage. La jeune femme décida de pratiquer Ju-Jitsu sans en faire part à son père. La jeune femme a toujours eu une facilité avec les langues étrangères, un don qu’elle a décidé d’exploiter depuis son jeune âge. Le français et l’anglais sont ses langues maternelles, mais Lilia parle parfaitement l’espagnol, l’italien, l’allemand, le russe et le chinois. Pendant ses années de lycée, Lilia a décidé de faire des stages d’été à l’UNICEF. Le jour où elle avait lu cette description « l’UNICEF est présent sur le terrain pour apporter une aide vitale et de l’espoir aux enfants et à leur famille. Apolitiques et impartiaux, nous ne pouvons cependant rester neutres lorsqu’il s’agit de protéger les droits des enfants et de sauver leur vie et leur avenir. », elle a su que c’était quelque chose qu’elle voulait faire, qu’elle devait faire. C’est d’ailleurs de là que ses convictions sur l’écologie se sont développées. Lilia a décidé de se lancer dans des études en biologie. Si elle ne pouvait pas soigner les animaux alors ce serait les humains, sans pour autant qu’elle ait le titre de chirurgienne. Elle a voulu approfondir ses connaissances en génie génétique et en biologie moléculaire et cellulaire afin de comprendre les maladies humaines et de trouver leur traitement. Ce n’était d’ailleurs pas objectif facile à atteindre. Malgré son travail acharné, Lilia avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle vivait dans un stress quotidien, la peur de l’échec, la peur des foudres de son père. Ceci lui a causé des troubles de sommeil et elle en profitait donc pour travailler davantage. Comme le disait son père, il ne fallait pas perdre son temps. Cela la poussait à cumuler les nuits blanches, les cafés et la fatigue musculaire, tout en oubliant de s’hydrater et s’alimenter, jusqu’au jour où son corps lâcha. Au début de sa senior year, alors qu’elle présentait un exposé sur l’introduction à la philosophie des sciences devant sa classe, Lilia perdit connaissance. La syncope dura plus longtemps et la brunette fut immédiatement conduite à l’hôpital. Le verdict était évident Lilia était en état d'épuisement physique, émotionnel et mental et qu’elle avait besoin de repos.


    Description trois :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  289623ed0d5c213caec8121818e66516bababec4 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  969127b168294766de028b39765e75b41e767da0

    ABOUT THEM
    ━━━━━━━━━
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Family, a journey to forever Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Alex Arnault : le petit démon adoré de la famille

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Love is blind, friendships closes its eyes Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Rainier de Danemark : ami d’enfance ☽ Zaim Berisha : ami d’enfance ☽ Maxyne C. Lurton : besties depuis la couche ☽ Nicolas Lurton : grand frère de Max, crush d'enfance ☽ Haiwee Wind River: lienBohème Chatelain : lienRuby Vanderbilt : lienMina Beth Moriarty: lienRoman H. Abbot : lienHélios Grimaldi: lienAleph Wertheimer : lienWilby Tremblay: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Unexpected friendships are the best Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Ji-hun Hwang : lienMaxime Pinault : lienGustin Mahoney : lienClive Winston Bergmann : lienLéonie Burgess: lienNarcisse Lelievre: lienHardin Rothshild: lienHayden Ramsay: lienTristan Deslieux: lienElias Wertheimer: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Too glam to give a damn Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Ambroise Alcott : lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Arnault
    RPS en cours : QuentinWillowMurder partyRainierGriffithCliveRoulette NoëlAlexHardinAdonisJi-hun
    Warning : Burn out, cruauté animale, violence, troubles de l'alimentation
    RPS : 170
    Messages : 5608
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t159500-lilia-arnault-lily-collins
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t159575-lilia-arnault-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t159526-lilia-arnault-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t159580-meetsachussets-lafleurdelys
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 17 Sep - 14:59
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Le mood était au plus bas, une sacrée semaine que Lilia commençait à regretter d’avoir vécue. Tournant de droite à gauche dans ses draps et contemplant le plafond qui semblait plus sombre que d’habitude, la brunette voyait flou, mais c’était les larmes qui montaient, un sentiment qu’elle voulait enfouir au plus profond d’elle même et c’est pour cette raison qu’elle décida de rejoindre les rues de Boston plutôt que les allées de son appartement. Pas maquillée et à peine décemment habillée, elle quitta ce dernier et fit face à une ville toute animée, une brise légère qui fit doucement changer le fait qu’elle ait le bourdon.

    Lilia était bien décidée à reprendre les choses en main et cela commençait par ce restaurant qui était blindé. La brunette s’était convaincue que ça allait être ce restaurant et pas un autre et qu’elle attendra le temps qu’il faudra. Fallait croire qu’avec une volonté pareille autant trouver une table de suite, elle savait être têtue. Forte heureusement, la jeune doctorante n’allait pas retourner chez elle déçue, après une longue attente, une table fut libérée et son tour était arrivé. Lilia, excitée par l’idée, avait presque oublié le pourquoi du comment de sa sortie nocturne.

    Mais lorsqu’elle se retrouva seule devant tout ce brouhaha, son angoisse s’imprégna d’elle petit à petit jusqu’à ce que ses pensées fusant à la vitesse de la lumière dans sa tête ne soient interrompues par un inconnu qui vint partager sa table. Elle avait accepté la demande du serveur puisqu’elle pouvait comprendre la frustration du jeune homme à attendre pendant des plombs pour un plat. Elle ne savait pas si c’était le simple mot qu’ils partagèrent qui déclencha son robinet de larmes mais elle était au bout et ne pouvait plus les cacher. Elle s’excusa auprès de l’homme en face d’elle, se n’était clairement pas sa meilleure soirée ; pourtant sa réponse lui fit afficher un petit sourire malgré ses larmes et son cœur serré. «Enchanté Tristan, moi c’est Lilia. Non non vous ne m’ennuyez pas, au contraire, je pense que ça me ferait du bien.» Elle réussit à répondre sans hoquet, elle essuya ses yeux, évitant au jeune homme une mauvaise vue. «Votre prénom sonne très français, ça me rend curieuse de savoir si vous l’êtes réellement ou simplement votre prénom.»



    And if I need to
    rear range my part icles
    i will for you
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 27 Sep - 13:49
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Lilia Arnault |
    c'est franchement gênant. c'est déjà particulier d'accepter d'être attablé face à quelqu'un qu'on ne connaît pas dans un restaurant, mais si en plus l'étranger ou l'étrangère qui vous fait face se met à pleurer avant même que la conversation n'ait été amorcée, alors le niveau de gêne commence à crever le plafond. tristan est déjà prêt à trouver une excuse pour s'esquiver si la jeune femme assise en face de lui lui laisse penser ou entendre qu'elle a accepté de partager sa table uniquement par politesse et qu'elle n'est pas en état de supporter le regard d'un inconnu. il l'annonce clairement, sous entendant dans ces mots qu'il n'hésitera pas à la laisser si elle le lui demande. il trouvera bien un autre restau. ou il rentrera chez lui, peu importe. Enchanté Tristan, moi c’est Lilia. Non non vous ne m’ennuyez pas, au contraire, je pense que ça me ferait du bien. il détourne poliment les yeux quand elle essuie les siens, lui laissant un peu de temps pour se reprendre. Votre prénom sonne très français, ça me rend curieuse de savoir si vous l’êtes réellement ou simplement votre prénom. une occasion toute trouvée de commencer à dissoudre le malaise, ou du moins à essayer. tristan ne se fait guère prier, se fend d'un sourire encore un peu gêné, son expression avenante alors qu'il accroche de nouveau son regard à celui de lilia. je suis français oui, j'ai grandi aux abords de paris douceur qui s'invite dans sa voix quand il fait allusion à son pays natal. il a beau se sentir plus chez lui à boston que dans le pays qui l'a vu naître, ce dernier n'en a pas moins une place chère dans son coeur.

    (hrp: pas de soucis, t'inquiètes  Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2109348208)
    Lilia ArnaultMEMBRE DU MOIS
    Membre de la Adams House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lilia Arnault
    MEMBRE DU MOISMembre de la Adams House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : La ville lumière, Paris. La capitale française restera toujours ancrée dans ses pensées.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : A la Adams avec Haiwee et Jillyane, mais également dans son appartement près du campus
    Situation sentimentale : Entre maturité et clarté d'esprit, Lilia a décidé de rouvrir son cœur à Jay, celui qui a marqué son passé de manière profonde. Ils se lancent dans cette nouvelle étape avec amour mêlé de détermination.
    Études & Métiers : Doctorante en biologie. Après l’obtention de son master en biologie cellulaire et moléculaire, Lilia entame sa thèse sur le « remodelage des jonctions septées et abscission au cours de la cytocinèse des cellules épithéliales de Drosophila ». On a souvent l'impression qu’elle parle une autre langue en citant sa thèse mais c’est un sujet qui l’intéresse.
    Date d'inscription : 20/04/2023
    Pseudo & pronom IRL : Planchy (she)
    Icon : Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  AmqNdDhI_o
    Avatar utilisé : Lily Collins
    Crédits : Visenya (vava), riosresources (gif), ross resources (profil), lilyhcalloways, drunkells, aynulhaya-t (icons)
    Multicomptes : None pour l'instant
    Description un :
    ━━━━━━━━━━━━━
    Lilia Arnault
    ━━━━━━━━━━━━━

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Bee1a08a37116c10f55f6ac7df5f0f04bc413ebf Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8b71f83bc41e721422e64eef3c02f27fd3c986df

    ABOUT HER
    ━━━━━━━━━

    CARACTERE: La fleur de Lys est un symbole de pureté et nous pouvons dire que Lilia retranscrit si bien la définition de son prénom. Elle est dotée d’une sensibilité a fleur de peau qui la rend particulièrement dévouée envers ceux qui lui sont chers. Altruiste et affectueuse, elle est toujours prête à satisfaire les besoins de ses proches au point de s’oublier. Ayant de l’énergie à revendre, Lilia est une femme dynamique et pleine de vitalité. Très curieuse, elle se passionne pour les découvertes, l’aventure et les voyages. Ambitieuse de nature, Lilia place toujours la barre haute et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Elle travaille avec acharnement et beaucoup de motivation dans la réalisation de ses projets, elle est déterminée et de nature optimiste. Cependant, son hypersensibilité et sa nature craintive relèvent souvent de son manque de confiance en elle, cela pourrait dans certaines situations la rendre timide. Elle a donc constamment besoin d’être rassurée et entourée. Une grande rêveuse, son esprit a tendance à s’évader de temps à autre, il ne faudrait donc pas hésiter à solliciter sa présence sur terre lors de vos discussions.

    Description deux :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  56192b403ed582b78ab62b724f0cfc8cd7ebac32 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8ef076670eeab53aee24ca7ed1b54c782e09dccb

    TIME LINE
    ━━━━━━━━━

    ANECDOTES: Lilia a toujours été une amoureuse de la nature et des animaux, le château familial était transformé en ferme à la naissance de la petite brune. Des chats, des chiens, des chevaux, des lapins, des canards, des oies, des paons… Lilia en demandait toujours plus. La famille Arnault a nul besoin de faire parler d’elle. Une famille ayant bâti sa richesse dans le Luxe. C’est d’ailleurs dans ses nombreux voyages d’affaires qu’un mariage arrangé eut lieux entre la famille Arnault et une grande famille américaine. La mère de Lilia d’origine néo-zélandaise et canadienne, est une avocate renommée en droit pénal. Elle en fait trembler plus d’un et pas que ses enfants. Aux USA, Lilia a compris qu’être une petite fille fragile n’allait pas l’aider à s’intégrer davantage. La jeune femme décida de pratiquer Ju-Jitsu sans en faire part à son père. La jeune femme a toujours eu une facilité avec les langues étrangères, un don qu’elle a décidé d’exploiter depuis son jeune âge. Le français et l’anglais sont ses langues maternelles, mais Lilia parle parfaitement l’espagnol, l’italien, l’allemand, le russe et le chinois. Pendant ses années de lycée, Lilia a décidé de faire des stages d’été à l’UNICEF. Le jour où elle avait lu cette description « l’UNICEF est présent sur le terrain pour apporter une aide vitale et de l’espoir aux enfants et à leur famille. Apolitiques et impartiaux, nous ne pouvons cependant rester neutres lorsqu’il s’agit de protéger les droits des enfants et de sauver leur vie et leur avenir. », elle a su que c’était quelque chose qu’elle voulait faire, qu’elle devait faire. C’est d’ailleurs de là que ses convictions sur l’écologie se sont développées. Lilia a décidé de se lancer dans des études en biologie. Si elle ne pouvait pas soigner les animaux alors ce serait les humains, sans pour autant qu’elle ait le titre de chirurgienne. Elle a voulu approfondir ses connaissances en génie génétique et en biologie moléculaire et cellulaire afin de comprendre les maladies humaines et de trouver leur traitement. Ce n’était d’ailleurs pas objectif facile à atteindre. Malgré son travail acharné, Lilia avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle vivait dans un stress quotidien, la peur de l’échec, la peur des foudres de son père. Ceci lui a causé des troubles de sommeil et elle en profitait donc pour travailler davantage. Comme le disait son père, il ne fallait pas perdre son temps. Cela la poussait à cumuler les nuits blanches, les cafés et la fatigue musculaire, tout en oubliant de s’hydrater et s’alimenter, jusqu’au jour où son corps lâcha. Au début de sa senior year, alors qu’elle présentait un exposé sur l’introduction à la philosophie des sciences devant sa classe, Lilia perdit connaissance. La syncope dura plus longtemps et la brunette fut immédiatement conduite à l’hôpital. Le verdict était évident Lilia était en état d'épuisement physique, émotionnel et mental et qu’elle avait besoin de repos.


    Description trois :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  289623ed0d5c213caec8121818e66516bababec4 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  969127b168294766de028b39765e75b41e767da0

    ABOUT THEM
    ━━━━━━━━━
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Family, a journey to forever Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Alex Arnault : le petit démon adoré de la famille

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Love is blind, friendships closes its eyes Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Rainier de Danemark : ami d’enfance ☽ Zaim Berisha : ami d’enfance ☽ Maxyne C. Lurton : besties depuis la couche ☽ Nicolas Lurton : grand frère de Max, crush d'enfance ☽ Haiwee Wind River: lienBohème Chatelain : lienRuby Vanderbilt : lienMina Beth Moriarty: lienRoman H. Abbot : lienHélios Grimaldi: lienAleph Wertheimer : lienWilby Tremblay: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Unexpected friendships are the best Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Ji-hun Hwang : lienMaxime Pinault : lienGustin Mahoney : lienClive Winston Bergmann : lienLéonie Burgess: lienNarcisse Lelievre: lienHardin Rothshild: lienHayden Ramsay: lienTristan Deslieux: lienElias Wertheimer: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Too glam to give a damn Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Ambroise Alcott : lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Arnault
    RPS en cours : QuentinWillowMurder partyRainierGriffithCliveRoulette NoëlAlexHardinAdonisJi-hun
    Warning : Burn out, cruauté animale, violence, troubles de l'alimentation
    RPS : 170
    Messages : 5608
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t159500-lilia-arnault-lily-collins
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t159575-lilia-arnault-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t159526-lilia-arnault-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t159580-meetsachussets-lafleurdelys
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 27 Oct - 16:10
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Tristan Deslieux | Toute chamboulée, Lilia essuya rapidement ses larmes pour éviter le grand malaise au jeune homme qui partageait sa table. La situation était déjà embarrassante comme elle l’était, autant ne pas rajouter ses larmes à l’équation. L’inconnu s’installa et Lilia pu enfin mettre un nom au visage de l’homme qui lui tenait compagnie. Un nom qui lui semblait d’ailleurs bien familier, peut-être qu’ils venaient du même pays après tout. Bingo, Tristan avait répondit à la petite curieuse qu’il était bel et bien français, une information qui fit sourire la jeune doctorante. «Quelle coïncidence je dirais ! Je suis française également, née à Paris.» Répondit-elle en français. Une habitude qu’elle avait prise avec Maxyne lorsqu’elles se retrouvaient toutes les deux, c’était un automatisme de switcher de langue pour elles.

    Maintenant qu’ils partageaient tous deux la même table, la brunette espérait ne pas le déranger avec toutes ses questions. Ce soir, elle préférait se focaliser sur autre chose plutôt que ses soucis et la meilleure façon était de faire une nouvelle connaissance. Ce n’était pas une rencontre prévue mais elle pensait que ce n’était pas si mal que ça en fin de compte. «Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter Paris ? Vos études ?» La majorité des français qu’elle avait rencontré à Harvard ont quitté leur pays natal pour rejoindre la prestigieuse Université, peut-être que Tristan était l’un d’eux, ou peut-être qu’il avait une histoire différente à partager.


    And if I need to
    rear range my part icles
    i will for you
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 5 Nov - 4:42
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Lilia Arnault |
    Quelle coïncidence je dirais ! Je suis française également, née à Paris. Utilisation du français pour lui répondre, utilisation qui installe un peu plus sûrement le sourire avenant qui étire les lèvres de tristan. cela fait quinze ans qu'il vit à boston. quinze ans qu'il a tourné le dos à son hexagone natal. le jour où il est parti pour harvard, tournant le dos à paris au profit de boston, il n'imaginait pas rester si longtemps aux états-unis. il ne voyait pas au delà d'un chapitre universitaire, refusant de voir par trop loin, s'engouffrant par une porte sans manifester le désir d'en fermer une autre. suite de décisions. finalement il est entré aux etats-unis pour ne plus en repartir. bien sûr, il a maintefois retrouvé son continent natal. il est d'ailleurs rare que plus de trois ou quatre mois ne passe avant qu'il ne grimpe dans un avion, direction son pays natal. quant à l'usage de son français, son accent s'est emoussé et s'il parle toujours sa langue natale, notamment avec sa soeur, sa famille et quelques connaissances de longue date, il emploie largement plus l'anglais pour s'exprimer, le confort et l'habitude prenant le pas sur le réconfort que lui inspire l'emploi de sa langue natale. il aime anglais, il aime les états-unis. mais il aime aussi la france, tous les souvenirs qu'il a par là-bas, de même que s'entendre parler français. alors c'est une bonne surprise de pouvoir le faire, de croiser une compatriote, même dans un contexte, inhabituel et surprenant. Qu’est-ce qui vous a poussé à quitter Paris ? Vos études ? d'un hochement de tête il acquiesce. j'ai été pris à harvard et j'y ai fais mes études. une période lointaine, propice aux afflux de nostalgie. et je ne suis pas reparti, j'ai choisi de faire ma vie ici une décision qui s'est un peu imposée d'elle-même et qu'il n'a jusqu'alors jamais regretté.
    Lilia ArnaultMEMBRE DU MOIS
    Membre de la Adams House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lilia Arnault
    MEMBRE DU MOISMembre de la Adams House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : La ville lumière, Paris. La capitale française restera toujours ancrée dans ses pensées.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : A la Adams avec Haiwee et Jillyane, mais également dans son appartement près du campus
    Situation sentimentale : Entre maturité et clarté d'esprit, Lilia a décidé de rouvrir son cœur à Jay, celui qui a marqué son passé de manière profonde. Ils se lancent dans cette nouvelle étape avec amour mêlé de détermination.
    Études & Métiers : Doctorante en biologie. Après l’obtention de son master en biologie cellulaire et moléculaire, Lilia entame sa thèse sur le « remodelage des jonctions septées et abscission au cours de la cytocinèse des cellules épithéliales de Drosophila ». On a souvent l'impression qu’elle parle une autre langue en citant sa thèse mais c’est un sujet qui l’intéresse.
    Date d'inscription : 20/04/2023
    Pseudo & pronom IRL : Planchy (she)
    Icon : Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  AmqNdDhI_o
    Avatar utilisé : Lily Collins
    Crédits : Visenya (vava), riosresources (gif), ross resources (profil), lilyhcalloways, drunkells, aynulhaya-t (icons)
    Multicomptes : None pour l'instant
    Description un :
    ━━━━━━━━━━━━━
    Lilia Arnault
    ━━━━━━━━━━━━━

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Bee1a08a37116c10f55f6ac7df5f0f04bc413ebf Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8b71f83bc41e721422e64eef3c02f27fd3c986df

    ABOUT HER
    ━━━━━━━━━

    CARACTERE: La fleur de Lys est un symbole de pureté et nous pouvons dire que Lilia retranscrit si bien la définition de son prénom. Elle est dotée d’une sensibilité a fleur de peau qui la rend particulièrement dévouée envers ceux qui lui sont chers. Altruiste et affectueuse, elle est toujours prête à satisfaire les besoins de ses proches au point de s’oublier. Ayant de l’énergie à revendre, Lilia est une femme dynamique et pleine de vitalité. Très curieuse, elle se passionne pour les découvertes, l’aventure et les voyages. Ambitieuse de nature, Lilia place toujours la barre haute et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Elle travaille avec acharnement et beaucoup de motivation dans la réalisation de ses projets, elle est déterminée et de nature optimiste. Cependant, son hypersensibilité et sa nature craintive relèvent souvent de son manque de confiance en elle, cela pourrait dans certaines situations la rendre timide. Elle a donc constamment besoin d’être rassurée et entourée. Une grande rêveuse, son esprit a tendance à s’évader de temps à autre, il ne faudrait donc pas hésiter à solliciter sa présence sur terre lors de vos discussions.

    Description deux :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  56192b403ed582b78ab62b724f0cfc8cd7ebac32 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8ef076670eeab53aee24ca7ed1b54c782e09dccb

    TIME LINE
    ━━━━━━━━━

    ANECDOTES: Lilia a toujours été une amoureuse de la nature et des animaux, le château familial était transformé en ferme à la naissance de la petite brune. Des chats, des chiens, des chevaux, des lapins, des canards, des oies, des paons… Lilia en demandait toujours plus. La famille Arnault a nul besoin de faire parler d’elle. Une famille ayant bâti sa richesse dans le Luxe. C’est d’ailleurs dans ses nombreux voyages d’affaires qu’un mariage arrangé eut lieux entre la famille Arnault et une grande famille américaine. La mère de Lilia d’origine néo-zélandaise et canadienne, est une avocate renommée en droit pénal. Elle en fait trembler plus d’un et pas que ses enfants. Aux USA, Lilia a compris qu’être une petite fille fragile n’allait pas l’aider à s’intégrer davantage. La jeune femme décida de pratiquer Ju-Jitsu sans en faire part à son père. La jeune femme a toujours eu une facilité avec les langues étrangères, un don qu’elle a décidé d’exploiter depuis son jeune âge. Le français et l’anglais sont ses langues maternelles, mais Lilia parle parfaitement l’espagnol, l’italien, l’allemand, le russe et le chinois. Pendant ses années de lycée, Lilia a décidé de faire des stages d’été à l’UNICEF. Le jour où elle avait lu cette description « l’UNICEF est présent sur le terrain pour apporter une aide vitale et de l’espoir aux enfants et à leur famille. Apolitiques et impartiaux, nous ne pouvons cependant rester neutres lorsqu’il s’agit de protéger les droits des enfants et de sauver leur vie et leur avenir. », elle a su que c’était quelque chose qu’elle voulait faire, qu’elle devait faire. C’est d’ailleurs de là que ses convictions sur l’écologie se sont développées. Lilia a décidé de se lancer dans des études en biologie. Si elle ne pouvait pas soigner les animaux alors ce serait les humains, sans pour autant qu’elle ait le titre de chirurgienne. Elle a voulu approfondir ses connaissances en génie génétique et en biologie moléculaire et cellulaire afin de comprendre les maladies humaines et de trouver leur traitement. Ce n’était d’ailleurs pas objectif facile à atteindre. Malgré son travail acharné, Lilia avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle vivait dans un stress quotidien, la peur de l’échec, la peur des foudres de son père. Ceci lui a causé des troubles de sommeil et elle en profitait donc pour travailler davantage. Comme le disait son père, il ne fallait pas perdre son temps. Cela la poussait à cumuler les nuits blanches, les cafés et la fatigue musculaire, tout en oubliant de s’hydrater et s’alimenter, jusqu’au jour où son corps lâcha. Au début de sa senior year, alors qu’elle présentait un exposé sur l’introduction à la philosophie des sciences devant sa classe, Lilia perdit connaissance. La syncope dura plus longtemps et la brunette fut immédiatement conduite à l’hôpital. Le verdict était évident Lilia était en état d'épuisement physique, émotionnel et mental et qu’elle avait besoin de repos.


    Description trois :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  289623ed0d5c213caec8121818e66516bababec4 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  969127b168294766de028b39765e75b41e767da0

    ABOUT THEM
    ━━━━━━━━━
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Family, a journey to forever Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Alex Arnault : le petit démon adoré de la famille

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Love is blind, friendships closes its eyes Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Rainier de Danemark : ami d’enfance ☽ Zaim Berisha : ami d’enfance ☽ Maxyne C. Lurton : besties depuis la couche ☽ Nicolas Lurton : grand frère de Max, crush d'enfance ☽ Haiwee Wind River: lienBohème Chatelain : lienRuby Vanderbilt : lienMina Beth Moriarty: lienRoman H. Abbot : lienHélios Grimaldi: lienAleph Wertheimer : lienWilby Tremblay: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Unexpected friendships are the best Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Ji-hun Hwang : lienMaxime Pinault : lienGustin Mahoney : lienClive Winston Bergmann : lienLéonie Burgess: lienNarcisse Lelievre: lienHardin Rothshild: lienHayden Ramsay: lienTristan Deslieux: lienElias Wertheimer: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Too glam to give a damn Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Ambroise Alcott : lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Arnault
    RPS en cours : QuentinWillowMurder partyRainierGriffithCliveRoulette NoëlAlexHardinAdonisJi-hun
    Warning : Burn out, cruauté animale, violence, troubles de l'alimentation
    RPS : 170
    Messages : 5608
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t159500-lilia-arnault-lily-collins
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t159575-lilia-arnault-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t159526-lilia-arnault-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t159580-meetsachussets-lafleurdelys
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 15 Nov - 12:22
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Tristan Deslieux | Un retour au passé bien aimé fut cette rencontre hasardeuse avec Tristan. Paris, la capitale lumineuse avait longtemps été son refuge, sa boîte à merveille de souvenirs où chaque recoin de la belle ville était une aventure. Les quais de la Seine où elle passait des heures à regarder le monde se balader en dévorant chaque page de ses livres. Les nombreux portraits et paysages dessinés sur les toiles près de Montmartre. Les feux d’artifices animant les ruelles étroites durant les belles soirées étoilées. Chaque recoin de rue avait sa propre histoire à raconter toute comme la jeune brunette. C’était donc avec nostalgie que sa langue maternelle avait pris le dessus, excitée par cette nouvelle rencontre, lui faisant presque oublier les larmes qu’elle avait versées plus tôt. Pas très surprise fut Lilia lorsqu’il expliqua que la raison de son voyage fut l’appel d’Harvard, comme la majorité des étudiants qu’elle avait rencontrés depuis son admission. C’était son cas également. «Vous avez fait quel genre d’études ?» Il avait fait le choix de rester à Boston après ses études, Lilia ne savait pas encore ce que l’avenir lui réservait et elle préférait vivre pleinement ses années universitaires avant de réfléchir à ce qui allait suivre son doctorat. Leur discussion fut interrompue par le serveur qui revint cette fois-ci pour prendre le commande. Puisque le restaurant était blindé, ils privilégiaient les commandes rapides, pas le temps pour les longues réflexions. Lilia passa sa commande avant de laisser la parole à Tristan.


    And if I need to
    rear range my part icles
    i will for you
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 17 Déc - 12:27
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Lilia Arnault |
    Vous avez fait quel genre d’études ? il ouvre la bouche quand un serveur vient vers eux pour prendre leur commande. tristan laisse lilia passer la sienne avant de faire de même. il laisse ensuite le serveur repartir avant de reporter son attention sur la jeune femme assise de l'autre côté de la table. j'étais étudiant en finance et économie un domaine bien vaste qui ne lui a pas fait défaut. il s'est appliqué durant ses études, s'investissant dans sa scolarité sans oublier de profiter et il en a été récompensé. aujourd'hui, si bien des pans de sa vie sont à demi-submergé, il peut au moins se féliciter de s'être bien débrouillé professionnellement parlant. et tu peux me tutoyer au fait qu'il ajoute ensuite, toujours en français. le contexte est bizarre, deux inconnus qui se retrouvent à partager un repas, alors autant passer au tutoiement.

    (hrp; mes excuses pour le temps de réponse Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  1365124802)
    Lilia ArnaultMEMBRE DU MOIS
    Membre de la Adams House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lilia Arnault
    MEMBRE DU MOISMembre de la Adams House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : La ville lumière, Paris. La capitale française restera toujours ancrée dans ses pensées.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : A la Adams avec Haiwee et Jillyane, mais également dans son appartement près du campus
    Situation sentimentale : Entre maturité et clarté d'esprit, Lilia a décidé de rouvrir son cœur à Jay, celui qui a marqué son passé de manière profonde. Ils se lancent dans cette nouvelle étape avec amour mêlé de détermination.
    Études & Métiers : Doctorante en biologie. Après l’obtention de son master en biologie cellulaire et moléculaire, Lilia entame sa thèse sur le « remodelage des jonctions septées et abscission au cours de la cytocinèse des cellules épithéliales de Drosophila ». On a souvent l'impression qu’elle parle une autre langue en citant sa thèse mais c’est un sujet qui l’intéresse.
    Date d'inscription : 20/04/2023
    Pseudo & pronom IRL : Planchy (she)
    Icon : Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  AmqNdDhI_o
    Avatar utilisé : Lily Collins
    Crédits : Visenya (vava), riosresources (gif), ross resources (profil), lilyhcalloways, drunkells, aynulhaya-t (icons)
    Multicomptes : None pour l'instant
    Description un :
    ━━━━━━━━━━━━━
    Lilia Arnault
    ━━━━━━━━━━━━━

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Bee1a08a37116c10f55f6ac7df5f0f04bc413ebf Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8b71f83bc41e721422e64eef3c02f27fd3c986df

    ABOUT HER
    ━━━━━━━━━

    CARACTERE: La fleur de Lys est un symbole de pureté et nous pouvons dire que Lilia retranscrit si bien la définition de son prénom. Elle est dotée d’une sensibilité a fleur de peau qui la rend particulièrement dévouée envers ceux qui lui sont chers. Altruiste et affectueuse, elle est toujours prête à satisfaire les besoins de ses proches au point de s’oublier. Ayant de l’énergie à revendre, Lilia est une femme dynamique et pleine de vitalité. Très curieuse, elle se passionne pour les découvertes, l’aventure et les voyages. Ambitieuse de nature, Lilia place toujours la barre haute et se donne les moyens d’atteindre ses objectifs. Elle travaille avec acharnement et beaucoup de motivation dans la réalisation de ses projets, elle est déterminée et de nature optimiste. Cependant, son hypersensibilité et sa nature craintive relèvent souvent de son manque de confiance en elle, cela pourrait dans certaines situations la rendre timide. Elle a donc constamment besoin d’être rassurée et entourée. Une grande rêveuse, son esprit a tendance à s’évader de temps à autre, il ne faudrait donc pas hésiter à solliciter sa présence sur terre lors de vos discussions.

    Description deux :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  56192b403ed582b78ab62b724f0cfc8cd7ebac32 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  8ef076670eeab53aee24ca7ed1b54c782e09dccb

    TIME LINE
    ━━━━━━━━━

    ANECDOTES: Lilia a toujours été une amoureuse de la nature et des animaux, le château familial était transformé en ferme à la naissance de la petite brune. Des chats, des chiens, des chevaux, des lapins, des canards, des oies, des paons… Lilia en demandait toujours plus. La famille Arnault a nul besoin de faire parler d’elle. Une famille ayant bâti sa richesse dans le Luxe. C’est d’ailleurs dans ses nombreux voyages d’affaires qu’un mariage arrangé eut lieux entre la famille Arnault et une grande famille américaine. La mère de Lilia d’origine néo-zélandaise et canadienne, est une avocate renommée en droit pénal. Elle en fait trembler plus d’un et pas que ses enfants. Aux USA, Lilia a compris qu’être une petite fille fragile n’allait pas l’aider à s’intégrer davantage. La jeune femme décida de pratiquer Ju-Jitsu sans en faire part à son père. La jeune femme a toujours eu une facilité avec les langues étrangères, un don qu’elle a décidé d’exploiter depuis son jeune âge. Le français et l’anglais sont ses langues maternelles, mais Lilia parle parfaitement l’espagnol, l’italien, l’allemand, le russe et le chinois. Pendant ses années de lycée, Lilia a décidé de faire des stages d’été à l’UNICEF. Le jour où elle avait lu cette description « l’UNICEF est présent sur le terrain pour apporter une aide vitale et de l’espoir aux enfants et à leur famille. Apolitiques et impartiaux, nous ne pouvons cependant rester neutres lorsqu’il s’agit de protéger les droits des enfants et de sauver leur vie et leur avenir. », elle a su que c’était quelque chose qu’elle voulait faire, qu’elle devait faire. C’est d’ailleurs de là que ses convictions sur l’écologie se sont développées. Lilia a décidé de se lancer dans des études en biologie. Si elle ne pouvait pas soigner les animaux alors ce serait les humains, sans pour autant qu’elle ait le titre de chirurgienne. Elle a voulu approfondir ses connaissances en génie génétique et en biologie moléculaire et cellulaire afin de comprendre les maladies humaines et de trouver leur traitement. Ce n’était d’ailleurs pas objectif facile à atteindre. Malgré son travail acharné, Lilia avait peur de ne pas être à la hauteur. Elle vivait dans un stress quotidien, la peur de l’échec, la peur des foudres de son père. Ceci lui a causé des troubles de sommeil et elle en profitait donc pour travailler davantage. Comme le disait son père, il ne fallait pas perdre son temps. Cela la poussait à cumuler les nuits blanches, les cafés et la fatigue musculaire, tout en oubliant de s’hydrater et s’alimenter, jusqu’au jour où son corps lâcha. Au début de sa senior year, alors qu’elle présentait un exposé sur l’introduction à la philosophie des sciences devant sa classe, Lilia perdit connaissance. La syncope dura plus longtemps et la brunette fut immédiatement conduite à l’hôpital. Le verdict était évident Lilia était en état d'épuisement physique, émotionnel et mental et qu’elle avait besoin de repos.


    Description trois :
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  289623ed0d5c213caec8121818e66516bababec4 Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  969127b168294766de028b39765e75b41e767da0

    ABOUT THEM
    ━━━━━━━━━
    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Family, a journey to forever Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Alex Arnault : le petit démon adoré de la famille

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Love is blind, friendships closes its eyes Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Rainier de Danemark : ami d’enfance ☽ Zaim Berisha : ami d’enfance ☽ Maxyne C. Lurton : besties depuis la couche ☽ Nicolas Lurton : grand frère de Max, crush d'enfance ☽ Haiwee Wind River: lienBohème Chatelain : lienRuby Vanderbilt : lienMina Beth Moriarty: lienRoman H. Abbot : lienHélios Grimaldi: lienAleph Wertheimer : lienWilby Tremblay: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660 Unexpected friendships are the best Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2660
    Ji-hun Hwang : lienMaxime Pinault : lienGustin Mahoney : lienClive Winston Bergmann : lienLéonie Burgess: lienNarcisse Lelievre: lienHardin Rothshild: lienHayden Ramsay: lienTristan Deslieux: lienElias Wertheimer: lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663 Too glam to give a damn Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  2663
    Ambroise Alcott : lien

    Tears are words mouth can’t say nor can the heart bear - Tristan  Arnault
    RPS en cours : QuentinWillowMurder partyRainierGriffithCliveRoulette NoëlAlexHardinAdonisJi-hun
    Warning : Burn out, cruauté animale, violence, troubles de l'alimentation
    RPS : 170
    Messages : 5608
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t159500-lilia-arnault-lily-collins
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t159575-lilia-arnault-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t159526-lilia-arnault-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t159580-meetsachussets-lafleurdelys
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 23 Déc - 16:51
    taggercitereditionsupprimeradresse
    @Tristan Deslieux | Lilia sourit au serveur avant de commander le plat spécial du restaurant, soulignant sa curiosité pour les saveurs locales. Une fois le serveur parti, elle se tourne vers Tristan. «J'adore découvrir la cuisine locale, c'est comme un voyage à travers les saveurs et les traditions. Tu as un plat préféré ? Un truc qui te fait te sentir instantanément chez toi ou qui te rappelle un souvenir particulier ?» Elle lance un regard curieux à Tristan, intriguée par ses goûts et ses souvenirs culinaires. Le hasard les a réunis et Lilia était intriguée par cette rencontre inhabituelle. Lilia observe Tristan avec intérêt avant de prendre une gorgée de sa boisson. Puis, elle esquisse un léger sourire, appréciant le changement vers le tutoiement. « Et dans ce vaste domaine de la finance et de l'économie, quelle facette t'a le plus captivé ? La stratégie, les analyses complexes ou peut-être les défis constants ?» Demanda-t-elle afin que la conversation continue. Ils partageaient tous deux la même table, le silence aurait été encore plus gênant.  




    And if I need to
    rear range my part icles
    i will for you
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum