Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilitytryna keep from going under.
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    FNAC : Week-end adhérents, 10€ offerts ...
    Voir le deal

    tryna keep from going under.
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : tryna keep from going under. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    tryna keep from going under. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 29 Fév 2020 - 10:27
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and I think I'm going under
    w/ @Toni Caldwell
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Les jours passent et ne se ressemblent pas. Cependant, s'il y a bien des choses qui restent constante, c'est tes pensées qui vont vers lui. Quand tu fermes les yeux, quand tu regardes l'entendue bleue claire, quand tu papotes avec ta meilleure amie et même lorsque l'alcool s’immisce dans tes veines. Bref, tout le temps, et de plus en plus. C'est presque devenu ingérable. Ça fait déjà plus d'un mois que votre discussion à cœur ouvert à eu lieu à l’hôpital. Depuis, tu as vu Toni plusieurs fois, tu as géré la crise Veritas/Jayson et tu as été victime de ton black-out et passage à l’hôpital. D'ailleurs, de ce dernier point vous a particulièrement et très nettement rapproché. T'as vraiment eu peur pour ta santé, et d'ailleurs, lors de ces quelques jours à l’hôpital, il t'avait beaucoup manqué. Toni. Tu sais très bien que cette histoire a provoqué un electrochoc de son côté. Tu l'as senti et tu l'as vu. Il a eu peur pour toi, et votre relation n'a eu de cesse que de s'exalter, depuis. Il t'as parlé à cœur ouvert, tu as fait de même, sur bien des sujets et notamment vos passifs amoureux, même si tu sais que vous avez encore une foule de choses à découvrir l'un sur l'autre. T'es heureuse de cette évolution, de ce nouveau départ qui a transformé les rancœurs du passé en alchimie retrouvée. Au début, tu n'avais pas trop la tête à venir au Spring Break, et puis, après deux semaines post-hôpital, tu n'avais plus eu qu'une seule envie : monter dans l'avion en direction du Mexique. T'as besoin de renouveau, t'as besoin de décompresser, t'as besoin de soleil et t'as surtout besoin d'oublier. Et pour cela, tous les moyens sont bons, les soirées et l'alcool en tête de liste. T'as passé le début de la semaine à jongler entre les grosses soirées, l’anniversaire de ton ami Neal, les après-midi bronzette et/ou tourisme avec Meluzine et les sorties avec tes copines Peyton, Paolina et Hye. Un vrai marathon mais qui te fait un bien fou. Ouai parce que Katalia, t'as besoin de t'occuper les jambes mais surtout l'esprit. La chaleur et le soleil du Mexique ont su apporter une saveur très sensuelle à vos rendez-vous avec Toni depuis le début de la semaine. Pourtant, tu as veillé à tenir ta promesse. Cette maudite et putain de promesse que tu t'es faite à toi même ce jour là à l'hôpital. Tu le laisserais faire ce nouveau premier pas vers toi. La tentation est de plus en plus grande et, bientôt, tu ne sauras plus comment faire pour résister. C'était de plus en compliqué, surtout depuis l'anniversaire de @Neal T. Hood le mardi, où tu étais venu avec Toni et où ton regard est resté bloqué un nombre incalculable de fois sur ses lèvres. C'est difficile, mais en attendant, tu le laisses vivre et profites de sa présence à tes côtés. Tous les deux, vous avez décidé de prendre part à l'excursion sur l’île d'Holbox, appréciant particulièrement le fait de vous éloigner un peu de vos amis pour juste profiter l'un de l'autre. T'as réservé dans un hôtel avec des petites maisonnettes les pieds sur la plage. L'endroit est juste paradisiaque, et ton regard n'arrive pas à se détacher du coucher de soleil devant vous. Ta tête est posée sur l'épaule de Toni, de loin, on pourrait même penser à un couple, pourtant il n'en est rien. Vous êtes assis sur la plage, un verre chacun à la main, et tu sais que t'as déjà bien profité de la soirée, alors que la tête tourne très légèrement à cause de l'adrénaline et de l'alcool. La musique derrière vous parvient jusqu'à tes oreilles, alors que tu entends les étudiants avec qui vous avez passer le début de soirée chanter en cœur l'electro que crache les enceintes. Tu redresses le buste, détends ton dos, bois une gorgée de ton jagerbomb avant de tourner la tête vers Toni « C'était vraiment une bonne idée de venir sur cette île, je suis super contente d'être ici avec toi. » Tes joues rougissent légèrement alors que tu plisses doucement le nez pour cacher ta vulnérabilité, en vain.

    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 1 Mar 2020 - 9:41
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and i think I'm going under.
    w/ @katalia borgia
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Il y a des mois de cela, tu t'es fait une promesse. Une promesse que tu pensais sérieusement tenir pour te préserver de tout ce que tu avais déjà enduré. Une promesse qu'elle est venue tout foutre en l'air en moins de temps que prévue. Ne plus retomber amoureux, de ne plus craquer pour une femme. De rester dans l'optique qu'une relation d'un soir était amplement suffisant. Elle s'est finalement immiscer dans ta vie en début d'année et tu n'arrives plus à penser autrement avec elle. Tu ne désires qu'une chose. C'est elle. Katalia. Même si vous prenez votre temps depuis votre dernière altercation suite à ses révélations, puis ton séjour à l'hôpital. Vous commencez à vous rapprocher petit à petit. Cela ne t'empêche pas de vouloir constamment lui bouffer les lèvres. De pouvoir la toucher ou même la sentir contre ta peau. Soudainement, elle a disparu pendant quelques jours de ta vie. Sans que tu saches ce qui se passait. Tu as pensé immédiatement qu'elle fut partie de la ville sans rien te dire. Bizarrement, c'est à ce moment-là que tu as compris que c'était elle, uniquement elle. Elle t'a manqué pendant ces quelques jours. Lorsqu'elle est revenue pointé le bout de son nez en t'avouant qu'elle était à l'hôpital. Tout s'est bousculé dans ta vie, tu as tout cassé autour de toi. Or, tu ne l'as pas dit à Katalia pour ne pas l'effrayer. Cependant, tu es ravi que vous aviez pu tout mettre, carte sur table. Plus aucun secret entre vous, vous saviez pratiquement tout l'un de l'autre. Vous retrouvez votre complicité ainsi que votre alchimie depuis quelques jours. Le spring break au Mexique tombe divinement bien. Tu as besoin de décompresser, de te vider l'esprit et prendre un peu de recul loin de Boston. Rien de mieux que du soleil à gogo, du sable à perte de vue, de l'alcool qui coulent à flot et peut-être de nouvelles rencontres amicales. Ça ne peut que remonter le moral ce beau programme. Même si vous ne passez pas le plus clair de votre temps ensemble, vous savez vous retrouvez depuis vos débuts de vacances. Des moments sensuelles entre vous sans pour autant franchir l'étape. Step by step. Il y a un moment donné où tu ne sauras plus te tenir et tu finiras par céder à la tentation avec Katalia. Elle te rend fou ce bout de femme. Elle sait te faire passer du chaud au froid d'une seconde à l'autre. Tu te sens vivant à ses côtés. Putain qu'est-ce que ça fait du bien ! Tu craqueras probablement ce soir. Vous aviez pris la décision de faire partir de l'excursion sur l'île d'Holbox. Un moyen pour vous, de rester tout le long de l'excursion collée l'un à l'autre. Comme une moule à son rocher. Katalia te fait la surprise de réserver dans un hôtel de petites maisonnettes où le sable fait partie du jardin. L'endroit est paradisiaque. Encore plus avec le coucher de soleil qui se dessine devant vous. Un sans faute jusqu'à présent. Un verre à la main tandis que tu es assis à ses côtés sur la plage, tu regardes la demoiselle se positionner de la bonne manière. « Je ne regrette pas d'être venue jusqu'ici avec toi. » avouas-tu en venant l'embrasser entre sa joue et son cou. Une nouvelle approche dont même toi tu ne t'y attendais pas le moindre du monde. « Ça pourra nous faire que du bien. » affirmas-tu en sentant que tes lèvres s'étirent doucement pour laisser apparaître une dentition parfaite.

    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : tryna keep from going under. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    tryna keep from going under. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 2 Mar 2020 - 12:00
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and I think I'm going under
    w/ @Toni Caldwell
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Chaque mots qu'il prononce à ton égard provoque une sensation nouvelle et sensuelle. Tu ne sais pas vraiment si c'est à cause de l’alcool où de sa hanche collée à la tienne, mais quelque chose te fait clairement tourner la tête. Surtout les deux, et encore plus avec le tout mélangé. T'es ravie d'entendre qu'il est sur la même longueur que toi, même si tu le savais déjà, rien qu'avec le fait de l'avoir vu se mouvoir avec un sourire sincère dans la chambre que tu avais réservé. Tu l'avais deviné à ce moment là, où les traits de son visage avaient crié la vérité. Dans la chambre, il y avait un grand lit et un canapé aux airs plutôt cozy, avec pleins de coussins douillets. Quelques heures auparavant, tu lui avais fait les yeux doux afin de pouvoir avoir le lit. Cependant, plus les minutes passent et plus le schéma de ton fantasme se dessine dans ta tête : tu t'imagines ne pas lui laisser le choix et le kidnapper dans tes draps. Ton regard se perd dans l'étendue bleue-noire de l'horizon. Le soleil se couche paresseusement, offrant au ciel une vive couleur de feu. Ce même feu qui fait brûler tout ton être. Lorsque tu te redresses, Toni réduit à néant votre éloignement naissant et venant déposer délicatement un baiser à la naissance de ta mâchoire. Putain, il faut qu'il arrête de faire des trucs comme ça, il va te pousser à ta perte. « Ça pourra nous faire que du bien. » tu lui réponds d'un simple sourire alors que tes pupilles brillent. C'est un truc de dingue ce sentiment de plénitude lorsque t'es avec lui. C'est à la fois agréable et effrayant, l'idée de savoir qu'il a ce pouvoir sur toi. Tu le regarde t'offrir un large sourire, tu n'arrives pas à détacher ton regard du sien, même lorsque tu viens porter ton verre à tes lèvres. Tu réalises à ce moment là que ton verre est vide. Tu penches le buste sur lui, quelques unes de tes mèches brunes viennent se perdre sur son torse, alors que ton regards passe sur les abdos qui se dessinent sous son tee-shirt clair avant de de constater que son verre l'est également, vide. Du bout des doigts, tu attrapes son verre et commences à te lever en annonçant « J'ai soif, je vais me rechercher un verre, je te ramène une bière ? » Une bonne boisson pour te rafraîchir oui oui. T'as besoin de te rafraîchir Katalia, autant les idées que ce brasier qui commence à consumer le bas de ton ventre. A peine sa réponse passe ses lèvres que tu trottines vers le bar de plage improvisé. Une bourrasque fraîche vient animer tes mèches qui dansant autour de tes épaules et les plis de ta jupe fluide aux motifs fleuris. Cette fraîcheur te fait un bien fou alors que tu jettes un regard en arrière, pour t'assurer que Toni ne te suit pas du regard. Ce n'est pas le cas, alors tu ne peux t’empêcher d'en faire plus et de secouer tes mains devant ton visage pour te procurer encore plus d'air. T'as l'air d'une gamine de seize ans, mais tu t'en fou complément. Tu remplis un verre de soda pour toi, et attrapes une bière dans une bouteille en verre pour Toni avant de le rejoindre aussitôt. Tu te laisses tomber à ses côtés en lui offrant sa boisson, puis tournes à nouveau la tête vers le coucher de soleil. D'ici quelque secondes, ce sera terminé, le soleil sera parti. « Pile au bon moment. » tu souffles à Toni en glissant le dos entre sa hanche et son bras tendu derrière vous. Le spectacle est sublime et te provoque un frisson. Mais rapide, trop rapide. L'instant s'échappe entre tes mains avares de sensations nouvelles alors que tes doigts viennent frôler sa jambe puis se déposer subtilement sur le haut de sa cuisse. Tu portes ton verre de soda à tes lèvres et en boit plusieurs gorgées avec avidité, mais rien y fait, ton pouls bat beaucoup trop vite et le monde commence à vaciller suite à ton dernier geste. Le soleil est sa chaleur ont bel et bien disparu, seule la chaleur de ton cœur reste, et ce nouvel instant vous plonge dans l’obscurité d'une nuit sans étoiles et pleine d'interdits.

    credits img/gif: myself
    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 3 Mar 2020 - 9:02
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and i think I'm going under.
    w/ @katalia borgia
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Ça fait bien trop longtemps que la demoiselle n'était pas aussi collée à-toi. De sentir la chaleur de la peau de Katalia contre la tienne devient une sensation plus qu'agréable pour toi. Tu ne désires que ça depuis quelques temps. Tu n'as pas encore la force de lui dire clairement ce que tu ressens ou pense d'elle, de vous. Puisqu'il est évident qu'un vous risque de venir dans peu de temps. Du moins, tu l'espères fort. Ça n'empêche pas à Katalia de remarquer tout l'enthousiasme que tu éprouves pour ce petit séjour en tête-à-tête. Rien que le sourire que tu as affiché dans la chambre lorsque tu l'as découvert. C'est merveilleux ici. Propice à un rapprochement inattendue ou inespéré. Tu commences à être plus proche de la sublime brune en déposant un baiser au début de sa mâchoire. Tu ne pensais pas réduire à néant votre éloignement si rapidement. Malgré que ça te fait un bien fou. Un étirement de tes lèvres se fait ressentir tandis que ton regard se pose sur le sien. Tu n'arrives plus à décrocher ton regard de son visage. « J'veux bien, merci ma beauté ! » Putain Toni ! Tu viens de lui faire un compliment. Ce qui n'était pas arrivé depuis votre nuit passée ensemble avant l'apocalypse entre vous. Sur l'instant tu suis Katalia du regard pour ne pas la perdre de vue. Sauf, que tu finis par détourner le regard derrière toi où des jeunes sont en train de gueuler comme pas possible. Cela te permet de souffler un coup pour que ta chaleur s'envole. Étant donné qu'il n'est plus possible pour toi de te contrôler à ses côtés. Tout devient plus torride lorsqu'elle se colle à toi. Quand elle te sourit comme Katalia le fait si bien. Quand elle te regarde avec envie. Tu le sais parce que tu as le même ressenti envers elle. C'est un fait indéniable. Tu ne pourras plus le nier désormais. C'est finito. Tu sens Katalia se jette à tes côtés et, son contact contre toi, te fait parcourir un frisson dans tout le corps. Des papillons se mettent à dandiner dans ton ventre. Une sensation que tu n'avais plus ressentie depuis des lustres. Une émotion que tu n'imaginais plus il y a encore des mois de ça. « Tu as toujours le bon timing. » Tu admires le spectacle qui s'offre à vous clairement. Le ciel devient d'une couleur feu pendant que le soleil se couche mollement. Tu apportes la bouteille en verre jusqu'à tes lèvres pour boire une gorgée de la bière fraîchement ramené par Katalia. Un étouffement se fait entendre de ta part quand elle pose sa main sur ta jambe tout en remontant jusqu'au haut de ta cuisse. Une caresse que tu ne t'attendais pas. Mais, une caresse qui te procure un plaisir charnel au-delà de l'espérance. Tu tournes machinalement ta tête vers la demoiselle pour venir lui susurrer à l'oreille ... « tu me rends dingue Katalia ... » susurres-tu avant de venir déposer tes lèvres contre son cou avant de remonter jusqu'au lobe de l'oreille de la brune pour lui titiller avec ta langue. Si elle veut jouer, jouons ensemble. Tu ne demandes que ça dans le fond. De pouvoir faire de choses strictement interdites avec elle, dans des lieux surprenants ou non. Qu'importe tant que tu sois avec elle.

    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : tryna keep from going under. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    tryna keep from going under. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 5 Mar 2020 - 11:31
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and I think I'm going under
    w/ @Toni Caldwell
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Te retrouver ici et maintenant ne te fait rien d'autre qu'un bien fou. Tout est léger, simple, sublime... sensuel. Lorsque ton dos vient se glisser juste avant son bras, tu peux sentir ta hanche se coller à nouveau à lui, surement un peu plus que quelques minutes auparavant. Tu ne peux pas t'en empêcher, tu décides de ne plus te contrôler. Pourquoi t'avais voulu le faire, d'ailleurs ? Cette putain te promesse que tu t'es t'es faite est désormais en train de te narguer et de te rendre folle. Il y a quelque semaines, lorsque Toni t'avait dit ne plus vouloir te voir, il n'avait pas menti. Et désormais encore, tu sens qu'il ne ment pas. Ni lui ni son corps qui brûle contre le tien. Tu regardes l'horizon et une question se répète en boucle dans ta tête. Tu bois quelques gorgées de ton soda et cette même question ne cesse de te hanter. Qu'est ce qu'il attend ? Ouai, c'est la question qui te tourmente depuis quelques jours mais qui t’obsède désormais depuis quelques minutes. Tu tentes de te forcer à penser à autre chose, mais c'est impossible. L'alcool n'est plus ton allié mais ton ennemi dans cette lutte intérieure interminable. Il ne fait rien d'autre que d'éveiller encore plus tes sens déjà en émoi. Tu bois quelques gorgées de ton soda avec empressement, alors qu'il porte sa bière à ses lèvres. C'est à peu près à ce moment là que ta main droite vient glisser sur le haut de sa cuisse. T'as l’impression de jouer à un jeu dangereux, pourtant tu ne joue pas. C'est juste lui et toi, et c'est loin d'être un jeu. Sa réaction ne se fait pas prier alors que tu sens ses muscles se contracter légèrement sous tes doigts à la surprise de ton geste. Cependant, tu ne bouges pas et glisses même encore un peu plus la main vers l'intérieur de sa cuisse. Son buste se penche vers toi jusqu'à ce que sa bouche se retrouve seulement à quelques centimètres de ton oreille. Ses mots font remonter un frisson dans ton ventre alors qu'un sourire que tu veux discret étire ton visage. Il abandonne ses lèvres dans ton cou avant de remontrer jusqu'au lobe de ton oreille qu'il prend plaisir à chatouiller avec le bout de sa langue. Tu fermes les paupières et ne peux retenir le long soupir qui s'échappe de ta bouche alors que tu viens mordre ta lèvre inférieure. Ta tête se met à tourner encore plus fort et ta main s’appuie un peu plus sur sa cuisse, comme pour te permettre de ne pas perdre l'équilibre. Les mots qu'il prononce à ton attention terminent de te faire flancher alors que le peu de volonté qu'il te restait part en fumée. Tu veux poser ton verre de soda au sol, mais ton geste est trop brusque et le contenu du verre se renverse dans le sable et un peu sur ton genou. Ta peau est rendue collante à cause du sucre dans la boisson, mais tu t'en fou complètement. Tu sépares votre proximité devenue ingérable pour ton cœur battant à la chamade. En moins d'un instant, tu te retourne et viens t'asseoir à califourchon sur ses jambes repliées en tailleur, tes jambes venant se sceller autour de lui, dans le bas de son dos. T'es sur lui, si bien que ton visage surplombe de quelques centimètres le sien alors que tu viens passer tes doigts dans sa nuque, le forçant à basculer la tête un peu en arrière pour planter ton regard vif dans le sien. « Dingue comment ? » Ton visage s'approche dangereusement du sien alors que ton regard se détache pour passer derrière lui. A une centaine de mètres seulement se trouve le groupe d'étudiants en train de danser sur la plage. Vous, vous êtes à l'abri de l'ombre de la nuit et vos voix dissimulées par le sifflement de l'océan. Le gout de l'interdit te fait perdre toute notion de savoir vivre alors que ton regard termine sa course pour revenir et rester bloqué sur ses lèvres. Tu approches encore ton visage du sien, toujours et encore plus, alors que ton souffle vient s'écraser sur sa peau brûlante. Tu plonges à nouveau ton regard dans le sien, laisses couler un instant et attends avec impatience la réponse qu'il pourrait te donner.

    credits img/gif: myself
    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 8 Mar 2020 - 13:48
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and i think I'm going under.
    w/ @katalia borgia
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Se retrouver seul en tête-à-tête avec Katalia sur l'île d'Holbox, ça te fait un bien monstrueux. Après toutes les épreuves que tu as accumulées pendant des mois et des mois. De pouvoir se libérer de toute cette négativité, pfiouu. Voilà ce que tu ressens. Puis, être en compagnie de la seule femme qui te procure un bien intérieur, ce n'est pas négligeable. Tu n'as plus ressenti un tel bonheur avec une femme depuis des lustres. Tu as un large sourire sur les lèvres quand tu sens la main de Katalia se promenait sur ta cuisse. Une caresse qui te fait frissonner de bas en haut de ton corps. Des papillons dansent dans ton ventre. Tu prends l'initiative de venir déposer tes douces lèvres dans le cou de la jeune femme. De tendres baisers qui se pose par-ci par là. Ça monte jusqu'à l'oreille de celle-ci où ta langue vient la titiller gentiment pour un commencer. La main de Katalia monte de plus en plus avant de venir mettre un terme à votre éloignement. Tu avais pris la décision de prendre ton temps avec elle. Tu avais besoin de voir si tu peux lui faire confiance aveuglément. Sauf, que la tentation devient de plus en plus grande. Elle grandit à l'intérieur de toi. Tu l'as dévore de plaisir à chaque regard que tu poses sur son visage angélique où sa silhouette éblouissante. Tu l'aides à s'installer sur toi avant de venir mettre tes mains des deux côtés de ses hanches en lui murmurant qu'elle te rend dingue. Ce qui fut plus que sincère. Si tu pouvais la prendre là de suite maintenant, tu le ferais sans la moindre honte. Tellement le désir qui émane de toi et ton corps brûlent d'impatience de pouvoir parcourir son corps tout entier. Qu'importe quand ou même le lieu. « Je pourrais te manger toute crue maintenant ! » soufflas-tu en mettant tes lèvres à quelques millimètres de celle de Katalia. Ton regard dans le sien qui s'installe tranquillement. On peut lire dans tes yeux tout le désir que tu éprouves pour elle. C'est bien plus qu'une simple attirance physique. C'est un tout chez Katalia qui t'attire. Tu es comme un aimant attiré par le frigo. Vos souffles se mélangent pendant que vous continuez à fixer le regard de l'un et l'autre. Une tension palpable se crée autour de vous. Soudain tu romps cette proximité en venant l'embrassé en premier lieu passionnément. Cela fait des jours et des jours que tu veux toucher ses lèvres délicieusement sucrées. Pendant que tu l'embrasses de façon passionnée, tu viens à lui pincer la lèvre inférieure en la tirant vers toi. Comme pour la provoquer légèrement. Pour que tout cela devient un peu bestiale sans l'être trop. Finalement, ta langue vient se mélanger avec celle de la demoiselle pour danser ensemble. Elles s'accordent à merveille, ce qui t'étonne un peu. Puisque c'est rare que cela puisse se produire si facilement. Tes mains se baladent sur la peau de la brunette pour venir lui retirer le haut que tu jettes à côté de toi. « Tu préfères peut-être regagner la chambre ? » demandes-tu en t'arrêtant quelques secondes. Un seul mot et tu es capable de tout reprendre en un fragment de seconde.

    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : tryna keep from going under. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    tryna keep from going under. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 9 Mar 2020 - 13:17
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and I think I'm going under
    w/ @Toni Caldwell
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Ses mains viennent se déposer sur tes hanches de part et d'autre de toi et c'est là que tu te sens bien. Tellement bien, et en sécurité. Peut être qu'il s'agit simplement d'une rencontre charnel, que son avis sur votre avenir ensemble n'est toujours pas fixé. Peut être, peut être... Peut être que tu t'en fou complément. La raison a laisser place à l'abandon. L'abandon de ton corps et tout ton être à l'homme qui provoque ce brasier dans le bas de ton ventre. Tu veux qu'il se délecte de tous tes gestes comme tu as terriblement envie de te délecter des siens. Ses mots te font perdre la tête, t'as envie de lui répondre mais tu ne peux pas, t'as le souffle coupé. Ses lèvres s'approchent des tiennes, tu penses qu'il va t'embrasser, mais il ne le fait pas. Tu peux sentir ton rythme cardiaque jusque dans tes tempes, tu ne bouges pas, les yeux écarquillés alors que t'as l'impression que tu vas juste exploser. Merda Toni. Tu peux sentir sa respiration saccadée rencontrer la tienne, l'instant s’arrête, tu n'entends plus rien. Ni la musique un peu plus loin, ni les rouleaux qui s'écrasent doucement sur le sable, ni même ton cœur. Rien. Et puis cette rencontre. Cette rencontre qui t'a obsédé depuis des jours et des semaines. La distance envolée laisse place à l'assaut de son attirance à l'égard de tes lèvres affamées. T'oublies tout et tu te laisses aller à ce baiser passionné alors que tes doigts se perdent dans ses mèches à l'arrière de sa tête. Tu te maudis Katalia, d'avoir attendu aussi longtemps, parce que c'est tellement bon. Ses mains avides viennent te retirer ton haut alors que tu te recules pour croiser son regard, un large sourire et le cœur au bord des lèvres. 'Tu préfères peut-être regagner la chambre ?' Tu déposes une main sur son torse et appuies fort pour le forcer à poser le dos sur le sable fin, tu te penches sur lui pour déposer tes lèvres dans le creux de son épaule, dans son cou et sur sa mâchoire. Tu te redresse et lui offre la vision de ta lingerie dans la nuit alors que tes mains s'activent sur les boutons de son pantalon. « Dans cinq minutes. » Putain Katalia, c'est n'importe quoi, vous ne pouvez pas rester ici. Et pourtant, tu ne laisserais rien ni personne te voler ne serait-ce qu'une seconde de cet instant que tu as tant désiré. Ta tête tourne tellement, à cause de l’excitation et de l’adrénaline. C'est d'abord agréable, avant de devenir insupportable. Ça te force même à retirer tes mains de son bassin pour les placer à l'arrière de ta tête, là où une douleur abominable vient de se réveiller. Le rictus sur ton visage n'est pas discret et tu ne peux retirer la plainte s'échappant de tes lèvres. Une douleur fantôme vient de se réveiller, mais tu pourrais presque jurer sentir l'arrière de ta tête cogner contre un mur. Cette sensation est si vive et si douloureuse qu'elle te laisse sans voix. L'image d'une benne à ordures et d'une lune presque pleine s'impose à toi. Et cette odeur... cette odeur de poisson qui te remplit le nez à t'apporter un haut le cœur. Tu grimaces avant d'attirer tes pensées à nouveau à toi, et à lui. Lui qui te regarde avec les pupilles pleins de questions. « Je... désolé, j'ai eu mal de tête d'un coup. Mais ça va aller, promis. Viens, allons dans la chambre. » Tu te redresses, lui tends une main et attrapes ton haut que tu places devant ton buste, pour cacher ton sous-vêtements et une partie de ton ventre. La chambre est rapidement regagnée, alors que la douleur d'un instant laisse à nouveau la place à l’excitation qu’auparavant. Ta main n'a toujours pas lâché la sienne, alors que tu entres dans la chambre pour la traverser directement et aller rejoindre l'arrière de cette dernière, côté île. C'est là où se trouve une douche d'extérieure installée en plein air et à l'abris des regards. Tu laisses ton haut tomber par terre et retires ta jupe pour entrer en sous-vêtements sous l'eau clair qui va te débarrasser du sable et du soda sur tes jambes. Ton regard plein de charme et de malice se tourne vers Toni, alors que tu l'invite à te rejoindre. Ta tête te lance encore un peu, mais tu t'occuperas de ça plus tard, tu veux d'abord t'occuper de lui.

    credits img/gif: myself
    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 11 Mar 2020 - 10:57
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and i think I'm going under.
    w/ @katalia borgia
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Regard ancré dans les yeux marron hypnotisant de la demoiselle assise sur tes genoux. Souffle saccadé rien qu'à l'idée d'être à quelques centimètres de ses lèvres sucrées. Ton cœur qui bat la chamade sans que tu puisses contrôler quoique ce soit. De longues minutes à faire augmenter le désir chez l'un comme chez l'autre. C'était ton objectif sur l'instant. Tu brises ce mini espace entre vous. Un baiser passionné en premier lieu avant de finir sur un baiser langoureux. Un mélange de salive, une proximité vers elle, un contact avec elle dont tu rêvais depuis des jours voir des semaines. Tu sens les mains de Katalia s'abandonner dans les mèches arrières de ta chevelure. Un moment rien qu'à eux. Un moment qu'ils n'avaient pas pu avoir depuis bien longtemps. Tu finis par être plaqué le dos contre le sable après avoir retiré le haut de Katalia. Une vue sur son magnifique soutien-gorge très séduisant. Elle dépose un tas de baisers un peu partout sur ton corps. C'est magique à tes yeux. Elle te dit dans cinq minutes pour la chambre. Aucun problème. Ça te convient tout à fait pour être honnête. Un peu d'adrénaline ne fait pas de mal à personne. Vous passez un merveilleux instant quand soudain elle tire un peu la tête. Tu remarques qu'elle essaie d'être discrète, sauf qu'elle n'y arrive pas. Tu comprends très rapidement qu'il y a quelque chose qui cloche. Un regard interrogateur que tu poses sur Katalia pendant que tu te redresses à l'aide de tes coudes. « T'es sûr de toi ? Tu peux pas prendre un médicament qui te ferait calmé la douleur ? » demandes-tu en te levant pour suivre Katalia jusqu'à la chambre. Vous entrez dans la piaule main dans la main. Ton regard se pose de nouveau sur la demoiselle qui s'évade de l'autre côté de la chambre. Du côté de l'île, la meilleure partie de cette sublime chambrée. Une douche extérieure s'y trouve, un cadre idyllique pour tout couple amoureux. Elle te lance un regard qui veut tout dire. Tu n'hésites pas une seconde à la rejoindre. Tu retires ton short que tu balances dans un coin de la pièce. Tu te retrouves en boxer sous la douche en compagnie de ton crush. Tu lui caresses le dos pour retirer le surplus du sable encore présent sur son corps bien proportionnée. Un sourire plein de malice se dessine sur tes lèvres avant de venir déposer un tendre bisou sur le haut de son épaule avec plein de délicatesse.

    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : tryna keep from going under. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    tryna keep from going under. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 12 Mar 2020 - 13:10
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and I think I'm going under
    w/ @Toni Caldwell
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Vision fugace, messagère du passé. Une douleur, un bref instant, puis à nouveau la chaleur. La chaleur que son regard apporte sur toi. Un brasier incessant, une nouvelle dépendance à son affection. Comment t'as pu laisser cette vision étrange empiéter sur ce moment, Katalia ? La question tourne encore et encore dans ta tête, alors que tu tentes de la chasser, les paupières fermées, l'eau claire coulant sur ton visage et dans tes cheveux. Sa question, son ton inquiet et puis ton simple signe 'non' de la tête. Non tu ne veux rien, non tu vas faire comme si rien n'était arrivé, car non tu ne vas plus très bien. La vision ne quitte plus tes pensées. Cette douleur, cette lune presque pleine, cette odeur, cette rue... ce couteau. Il n'est pas brillant, il est de sang. Tu ne peux te retenir de porter ton regard sur tes mains, peureuse d'y trouver l’objet que tu vois dans tes songes. Elles sont vides, tout va bien. Ses mains à lui qui glissent dans ton dos, c'est ce geste qui t'attire à la réalité de cet instant. Tu fais un pas en avant, pour te rapprocher de lui, encore et toujours plus, alors que tes sous-vêtements viennent coller ta peau mouillée. Tu arrives enfin à détacher ton regard de tes paumes. Elles sont vides, il n'y a ni couteau ni sang. Il dépose un baiser sur le haut de ton épaule, tu frissonnes et souris. Tu relèves enfin la tête, grimpes sur la pointe des pieds pour rencontrer ses lèvres. Toni. Il est là, il est avec toi. T'es tellement heureuse, tellement satisfaite de la tournure des événements, il n'est pas question que tu perdes une seule minute en sa présence. « aïe ! » la douleur est revenue. Mais cette fois, elle ne t’apparaît pas comme un coup vif à l'arrière de ta tête. C'est plutôt comme un tambourinement incessant dans tes tempes qui t’empêche même d'y voir clair. T'as vision est obscurcie par la douleur, tu vois des points noirs, t'as l’impression que tu vas tomber. Tu attrapes son avant bras pour trouver la force de rester debout. Et alors que tu commences à paniquer à cause de ta vue qui te fait défaut, des images floues t'apparaissent. La ruelle dans laquelle tu as senti un souffle d'écraser dans ton cou, le tissus imbibé de produit sur ta bouche et ton nez avant le trou noir. La cabane, tes poignets attachés, le bandeau noir sur tes yeux, le cliquetis du flingue et le métal glacial de ce dernier sur ta tempe. La bassine sous tes pieds, la violence de ses gestes, l'arrière de ta tête qui vient frapper le dossier de la chaise en métal, te laissant presque assommée, la voix de cette femme sifflant comme un serpent. Sa voix... putain de voix que tu entends crier dans ta tête, à cet instant. « Toni... je... » Tes deux mains viennent se placer sur tes oreilles alors que tu plisses fort les paupières. Tu ne veux plus rien entendre, mais tu l'entends encore, la voix de la femme qui secoue tout ton être. Tes lèvres tremblent et tu arrives enfin à prononcer, comme dans un murmure « je sais ce qu'il s'est passé. » et tu t’effondres. Ton corps se désarticule et tu viens tomber au sol. Ton dos se froisse contre la parois en carrelage de la douche, tes jambes se remplient entre tes bras et ton visage plonge dans tes mains tremblantes. Peine, sanglots. La vision d'horreur te nargue et toi, tu n'es plus rien. T'as peur, t'as froid, t'as peur. Tellement peur. Ton visage se relève doucement vers lui, vers Toni, alors qu'il est déjà accroupi auprès de toi. Tu discernes difficilement son visage à travers les larmes, ton visage se tord légèrement sous la douleur du souvenir. Toni, aide moi. tes yeux lui crient.

    credits img/gif: myself
    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 15 Mar 2020 - 9:34
    taggercitereditionsupprimeradresse

    and i think I'm going under.
    w/ @katalia borgia
    holbox, jeu 19 mars
    ~~~~
    Un moment qui avait tout pour être merveilleux. Inoubliable. Mémorable. Des semaines que vous espérez cela chacun de votre côté. Du moins, c'est ce que tu espères. Tu as résisté jusqu'à présent pour finalement céder à la tentation ce soir. Tu n'arrives plus à te contenir, ton attirance pour elle, de sentir sa peau dorée contre la tienne. Son souffle caressait le creux de ton cou. De ses baisers enflammées contre tout ton corps qui te fait bouillir de l'intérieur. Tu es comme une cocotte minute, prêt à exploser à tout moment. Il était temps que vous regagnez la chambre pour ne pas exposer tout cela aux autres personnes présentes en bas. Tu as retiré presque l'intégralité de tes vêtements pour rejoindre Katalia sous la douche extérieure. Tu t'installes derrière elle en venant déposer un tendre baiser sur le haut de son épaule. Tu finis par plonger ton regard dans l'horizon de la mer tandis que la nuit se noircir de plus en plus. C'est le cri strident de Katalia qui te fait sortir de tes songes. Tu retournes la demoiselle vers toi pour que tu puisses le parler et qu'elle te regarde. Tu veux adoucir sa douleur à la tête. Tu as beau tout faire où même tout dire pour qu'elle écoute que ta voix. Rien à faire. Elle semble être dans un état que tu n'arriverais pas à décrire. Elle semble être extrêmement songeuse, tu peux même apercevoir des larmes qui coulent sur les joues de Katalia. Tu lui essuies d'un revers d'une main lorsqu'elle énonce ton prénom. « Oui Kat ? » Ce n'est pas une question. Non c'est pour qu'elle puisse réaliser que tu es bien à ses côtés. T'es prêt à l'écouter tout te dire, que ce soit bon comme mauvais. À cet instant précis, tu comprends que tu franchiras toutes les étapes avec elle. Tu as envie d'être présent dans sa vie, de déplacer des montagnes pour elle. « Ce soir-là ? » Le soir où tu as cru avoir perdu Katalia pour de bon. C'est à ce moment-là, que tu as compris l'importance de la demoiselle dans ta vie. De la place qu'elle a réussie à grimper jusqu'à parvenir à ton cœur. Un cœur que tu pensais détruire et meurtri jusqu'à la fin des temps. Tu finis accroupi aux côtés de Katalia, tu l'as prend machinalement dans tes bras pour la serrer fortement contre toi. Tu lui montres ainsi que prouves que tu es présent pour elle. Tu n'as pas envie d'être ailleurs qu'ici même. Tu lui relèves le visage délicatement pour qu'elle pose son regard dans le tien. « Tu veux m'en parler ? » Même si c'est Katalia qui a vécu le pire ce soir-là, tu lui proposes de t'en parler simplement pour qu'elle se sente soulagé un peu. D'en parler, ça ne peut que soulager la peine qu'on peut éprouver. Tu n'as pas forcément envie qu'elle finisse dans le même état que toi, il y a des mois auparavant. Tu aimerais l'aider de tout ton être sauf, que c'est à-elle de décider. « Je resterais à tes côtés même si tu me repousses Katalia ! Je ferais tous les efforts possibles et inimaginables pour t'aider à aller mieux, à avancer et même te soulager. » De la voir dans l'état où elle se trouve, cela te massacre le cœur. Tu es peiné de la voir ainsi. Tu préfères souffrir toi-même que de la voir les larmes aux yeux. Tu donnerais n'importe quoi pour que cette nuit-là, elle n'hésite jamais dans la mémoire de Katalia.

    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum