Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityrescue (ji-hun)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Coffret Pokémon Bundle 6 Boosters EV05 Forces ...
    Voir le deal

    rescue (ji-hun)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 17 Nov - 14:26
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ji-hun & addie
    11/17/23, 06am

    la nuit a été longue, mais c’était pas pour t’déplaire, ce soir comme pour beaucoup d’autre y avait c’besoin de combler le silence, d’éviter les idées noires. l’besoin constant d’avoir l’esprit occupé, quand il l’es pas, tente de l’anesthésier comme tu l’peux.
    ne pas rentrer avant d’tomber d’fatigue, c’est bien ça l’idée et quand autour de toi les lumières de la boîte s’allume, alors t’n’as d’autre choix que de quitter les lieux avec les autres.
    la marche est difficile, l’alcool a noyé la plus grande partie de tes organes, ton sang en serait presque inflammable.
    (…)
    dehors encore quelques rires et visages épuisés par une nuit déjà presque fini. assise sur le bord d’une des marches du parvis, les cheveux tombant devant les yeux, t’essayes de maintenir ton apparence correcte malgré l’envie de vider ton estomac sur le bitume. malgré les neurones qui ont décidé d’entamer cette valse endiablée qui ne semble pas vouloir s’estomper. au plus ça va, au plus ça tourne. et malgré quelques tentatives de te relever, prendre la route, rentrer chez toi; le corps, les jambes, la tête, ne semblent pas compatissant.
    il est cinq heures, la nuit te quitte, laissant place au jour qui se lèvera bientôt, inquiète d’être visible dans cet état pour des gens qui ne comprendront sans doute pas, faudrait pas que tu restes là. alors tu tentes, t’relevant à la force de tes bras contre la rambarde qui semble être là pour ça. titubante, dans tes vieilles baskets qui t’supportes n’importe où qu’tu ailles.


    @Ji-hun Hwang
    Ji-hun HwangMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ji-hun Hwang
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Hamheung, ville de la région de Hamgyeong du sud. La Corée du Nord l'a vu naître, l'a élevé. Elle a forgé une partie de l'homme qu'il est aujourd'hui, mais c'est sur un tout autre continent qu'il désire construire son avenir.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Il a vécu la Pforzheimer House durant une année, l'a quitté en juillet pour s'installer provisoirement chez un ami, à Chinatown, Boston, le temps de déménager dans un studio au 499 Beacon St.
    Situation sentimentale : Il a retrouvé les champs, un petit peu plus d'un mois avant le printemps. Maintenant que n'existe plus de pression, la relation peut enfin préparer sa floraison ; dans une relation avec Lilia, demoiselle qu'il connaît depuis un an déjà ; 2024년 2월 16일
    Études & Métiers : doctorant en pharmacologie, au sein du laboratoire de l'école de médecine, il assiste également son superviseur dans ses recherches et participe activement à des conférences. En-dehors de ça, il fait du tutorat en sciences et en coréen ; ça paye bien mieux que serveur à la Luna Caffe, même si sa passion pour les latte art ne s'est pas envolée.
    Date d'inscription : 16/04/2022
    Pseudo & pronom IRL : Huimei (elle)
    Icon : rescue (ji-hun) Tumblr-nh6v6n-Cw-UZ1sgp15to1-500-gif
    Avatar utilisé : Lee Jong-seok
    Crédits : Lunaarg/meteoraa (avatar) onlyjongsuk (gif)
    Multicomptes : /
    Description un :
    Awards:
    Warning : régime totalitaire, sanctions (ex : camp de concentration, travail forcé, exécution publique), patriarcat social / juridique, tortures / actes de barbarie, détention provisoire, violences policières (Japon), ablation d'un rein, 18+, racisme / discrimination / bashing subis, grossesse extra-utérine de son ex-copine / maladie : insuffisance rénale.
    RPS : 666
    Messages : 16481
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t146845-ji-hun-hwang-lee-jong-suk#6299836
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155646-ji-hun-hwang-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t146952-meetsachussets-jho
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t157483-ji-hun-hwang-complement-de-personnage#7065050
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 19 Nov - 11:25
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Résultats d'expérience plus longs à obtenir que d'accoutumé, mauvaise blague de l'électricité qui avait décidé de se couper, l'obligeant ainsi à tout recommencer. Dehors, la nuit était tombée depuis un moment, Ji-hun s'était fait à l'idée qu'il ne retournerait pas de si tôt à son appartement. Quatre heures passées à somnoler, peut-être même à rêver, jusqu'à ce que la machine ne vienne enfin à sonner. Les liquides avaient fini de tourner, il ne lui restait plus qu'à les analyser et prendre des notes sur son carnet avant de tout ranger. Le soleil n'était pas encore levé quand il décida de quitter sa blouse à l'entrée du laboratoire de pharmacologie. Paré à rentrer pour se reposer, il quitta les locaux sans laisser de traces derrière lui. Ce fut à quelques minutes d'arriver que son estomac se mit à grogner, rappel que depuis la veille il n'avait rien avalé. Impossible de dormir dans ses conditions, il décida de pousser plus loin vers un magasin d'alimentation. Pas grand-chose d'ouvert à cette heure de la matinée, de son studio il dut franchement s'éloigner, marcher jusqu'à l'esplanade où ses yeux furent attirés par cette silhouette féminine qui peinait à dessaouler. Elle faillit tomber, lui décida de s'approcher. Est-ce que ça va, demanda-t-il, même s'il se doutait bien de la réponse qu'elle lui donnerait. Déni de son état ou acceptation que ses jambes ne la tiendront pas, qu'importa. C'est dangereux de rester là, l'avertit-il, probablement plus conscient qu'elle de ce qui pourrait lui arriver si elle tombait sur un mauvais gars. T'habites dans le coin, l'interrogea-t-il, moment où il la retint – ses jambes ne la porteront décidément pas très loin. Lui aussi fatigué du travail qu'il avait effectué, la rapidité de réflexion fut obligatoire, il l'aida donc à s'asseoir. Elle se trouvait dans un sale état, il ne pouvait décidément pas la laisser là, alors il lui proposa : écoute, je vis sur Beacon street, c'est à quelques minutes d'ici. Si tu me promets de ne pas vomir partout, je veux bien t'emmener avec moi.

    @Addie Vanserra

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum