Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityplease have mercy on me (gigi & micah)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Jeux, jouets et Lego : le deuxième à ...
    Voir le deal

    please have mercy on me (gigi & micah)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 16 Mar - 10:45:07
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Non, Jordan tu ne peux pas me lâcher ce matin. Je supplie pratiquement ma babysitter au téléphone, qui s’excuse une nouvelle fois et raccroche. Je n’en peux plus de ces étudiantes désespérées pour un peu d’argent de poche mais qui n’ont aucun sens des responsabilités. Je n’ai pas assez avec mes deux mains pour compter le nombre de fois où l’une d’elle m’a laissé tomber, en dernière minute qui plus est, parce qu’elle avait soudainement mieux à faire. Il faut vraiment que je me libère un peu de temps, ou que je me trouve une baby-sitter un peu plus consciencieuse. A court d’idée et surtout de temps, je me retrouve au Nirvana à dix heures du matin avec Nola et ses cahiers de coloriage, en insistant sur le fait que j’ai besoin qu’elle soit calme et s’occupe seule car le stock ne va pas se compter tout seul. Par chance, elle semble être dans ses bons jours aujourd’hui et s’installe calmement par terre, à défaut d’avoir une chaise pour enfant à disposition. Je suis en plein compte du stock dans la réserve quand j’entends des pas dans le bar et panique à l’idée d’y avoir laissé ma fille seule. Gigi ! Tu m’as fait une frayeur, j’attendais personne ce matin. Et je n’ai pas pensé à avertir ma manager de mon petit baby-sitting, vu que je ne pensais pas qu’elle passerait ce matin. Je suis désolée, la babysitter m’a planté en dernière minute et Izan se dore la pilule à Punta Cana. Bref fallait que je sois là pour faire le stock de la semaine. Comme tous les jeudis matin, c’était un rituel.

    @Gigi Desrosiers
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 16 Mar - 18:54:17
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Demain, 14h pour le rendez-vous ? Je soupire fortement en poussant la porte du Nirvana. Je ne supporte pas quand les gens changent les rendez-vous à la dernière minute - surtout pour le travail - mais c’est moi qui ait besoin d’eux et non l’inverse. D’accord. Merci. Que je finis par lancer avant de raccrocher, changer le rendez-vous qui aurait dû arriver dans quelques heures à demain. Bon, il semblerait que nous allons seulement avoir de l’eau glacée dans les toilettes de l’équipe pendant un jour de plus. Il semblerait que le système soit très ancien et que l’acquisition de la pièce manquante prenne plus de temps que prévu. Voilà une nouvelle chose à faire, changer le chauffe-eau. Alors que je me dirige de manière énergique vers le bar - le nez dans le téléphone, je sursaute lorsque j’entends un petit rire un peu plus loin. Je lève rapidement les yeux et mon visage tombe sur une petite fille occupée à dessiner. Salut toi. Que je souffle en arquant un sourcil. Qui a amené sa gamine - nièce, cousine ou que sais-je - au boulot ? Je n’ai pas le temps de faire le tour des employés qui ne sont pas absents pour cause de Spring Break pour que la jeune Cesarini arrive rapidement. Instinct maternel ou le bruit de mes talons sur le sol ? Bonne question. D’accord… Que je souffle en posant mes affaires personnelles sur le bar. C’est ma façon d’accepter tout cela. De toute façon, ce n’est pas comme si j’allais lui dire de rentrer chez elle. Je devais avoir un rendez-vous pour le soucis dans les toilettes du staff mais ça vient d’être annulé. Que je réponds à Micah, comme si j’avais besoin de m’excuser. C’est la première fois que ça arrive ? Parce que je me dis que si ce genre de choses peut arriver sans que je m’en rende compte, il y a tellement de trucs qui peuvent passer inaperçu pour moi.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 1 Avr - 22:22:54
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je suis consciente que ce n’est pas l’idéal d’être présente au bar avec la petite mais Nola ne m’empêche pas vraiment de faire mon boulot et mon salaire est fixe. N’étant pas rémunérée à l’heure, je me dis que c’est un peu moins grave si je prends trois heures au lieu de deux pour compter le stock. Il n’y a que ma propre journée qui est impactée et puis nous aurons disparu toutes les deux bien avant l’ouverture des portes et l’arrivée du personnel. Ah… génial. Au-delà de l’eau glacée qui est loin d’être agréable, Gigi s’est déplacée pour rien. Je pose les feuilles sur le bar et passe derrière ce dernier pour me servir un verre d’eau pétillante. Je te sers un truc? Gigi est ici chez elle, mais puisque je suis déjà du bon côté… Dans un soupir, mon regard passe de ma boss à ma fille en levant les épaules. C’est la première fois depuis qu’elle ne tient plus dans un porte-bébé en tout cas. Je réponds honnêtement, car dans les mois qui ont suivi la grossesse, il m’est arrivé plus d’une fois de compter en sautillant, la petite contre ma poitrine. J’ai un peu de mal à trouver quelqu’un de stable pour la garder et elle est assez calme en ce moment. J’ajoute en espérant ne pas être pénalisée. Je réalise que ce n’est pas l’endroit le plus safe pour une gamine de moins de deux ans mais je me débrouille comme je peux et malheureusement, ce n’est pas tous les jours facile. J’espère juste que Gigi peut comprendre, même si elle n’est pas mère. J’ai hâte de voir ma fille rentrer à l’école mais on en est encore loin!
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 6 Avr - 12:17:01
    taggercitereditionsupprimeradresse
    S’il y a bien une chose que je ne comprends pas, ce sont les gens qui ont des entreprises et se foutent de leur service client. Bien entendu que je suis agacée d’apprendre que l’on va devoir rester un peu plus longtemps avec de l’eau glacée. S’il s’agissait des sanitaires ouverts au public, je ne suis même pas sûre que l’on aurait pu ouvrir et là, ça aurait toute une autre histoire. En tout cas, je n’hésiterais pas à chercher un autre plombier référent pour les prochains soucis du style. Mais si ce rendez-vous déplacé m’agace, voir une enfant seule dans le bar me perturbe un peu plus. Je m’adresse à la petite et sa mère arrive rapidement. Eh bien, les gênes sont vraiment bons chez les Berrettini. Je veux bien la même chose que toi. Que je souffle en me débarrassant des papiers qui m’encombrent. Je pose quelques questions pour en savoir plus sur cette situation et la présence de la petite ici. Elle est imperturbable, la tête dans le cahier qu’elle colorie avec passion. J’arque un sourcil à la confession de mon employée et attrape le verre qu’elle tend, soufflant un merci presque inaudible. Je l’écoute parce que je veux avoir toutes les cartes en mains avant de dire quoi que ce soit. Tu me dis donc qu’il y a eu une mineure dans mon club plus d’une fois… Je ne suis absolument pas fan de cette idée mais c’est fait. Je te dirais bien de m'appeler la prochaine fois mais je suis pas sûre de pouvoir gérer une gamine… Je suis plutôt pas trop mal avec ma petite cousine mais c’est différent, il y a toujours des tas de famille avec nous et si je ne sais pas quoi faire avec elle - du haut de ses sept ans - je la colle devant un dessin animé. Vu la taille du microbe devant moi, elle ne restera pas sage à regarder un animé bien longtemps. Préviens moi juste la prochaine fois. Parce que si j’étais arrivée avec les ouvriers, l’histoire aurait été bien différente. S’il y a une chose que j’ai appris pendant mes années à vivre dans la peur de me faire griller pour mes actions et renvoyer au Brésil, c’est qu’on ne peut faire confiance à personne. Dis-voir Nola, Ouai, je me rappelle du nom de la gamine, il faut dire que c’est mignon comme prénom. Est-ce que ça te dirait d’aller prendre un bonbon dans mon bureau pendant que maman finit de compter les bouteilles ?
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 9 Avr - 22:04:03
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je ne me sens pas plus coupable que ça d’être venue avec la petite au boulot mais ça reste normal de rendre des comptes à ma patronne, que je n’ai pas averti au préalable. D’un côté, Nola et moi étions censé compter en tête-à-tête, je n’ai pas vu l’interet d’alarmer Gigi pour quelque chose qu’elle n’aurait jamais su si elle n’était pas passé à l’improviste. C’est quelque chose que j’aurais sans doute du anticiper, même si ça arrive rarement, elle est ici chez elle et peut débarquer à tout moment. J’espère juste qu’elle ne m’en tiendra pas rigueur. Le verre d’eau pétillante servi, je le pose devant elle et jette un coup d’oeil à la petite qui se moque bien de notre conversation d’adulte. C’est mon jour de chance car elle est rarement aussi calme. C’est pas la première fois, mais en dehors des heures d’ouvertures, tu ne risques rien pour ta license. Je ne suis pas folle, j’ai vérifié ce genre de détail afin de ne pas risquer mon job et ceux de tous les employés du Nirvana. On la perdrait sans appel si nous étions ouverts mais ce n’est pas le cas et on ne risque absolument rien. Non t’en fais pas, je vais finir par trouver quelqu’un de stable. Du moins, j’espère, car ça commence sérieusement à m’agacer de changer de baby-sitter tous les cinq jours. Je ne sais jamais à qui je confie ma fille, même si je pose mille et une questions avant de la confier à qui que ce soit. Gigi offre un bonbon à Nola dont les yeux se lèvent et passent de ma patronne à moi en attendant une réaction de ma part. Oui, tu peux y aller mon coeur. C’est une copine à maman. Je lui adresse un sourire chaleureux avant de tourner la tête vers la brune. Je ne suis pas une experte en éducation, mais refuser les bonbons des inconnus, c’est la base quand même. Je souris et reprends les feuilles que j’ai posé sur le bar. Je devrais avoir fini dans une vingtaine de minute, le plus gros est fait. Ça m’arrange bien de ne plus être seule car je dois descendre dans les réserves et il n’était pas question de laisser Nola seule à cet étage. Ne me la kidnappe pas s’il-te-plait. Ou tu me la rends dans quelques jours, ça peut se négocier. Quelques jours de vacances ? Oui, s’il-vous-plait, mais je doute que Gigi aie envie de s’occuper d’une gamine d’un an et demi.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 11 Avr - 12:04:03
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Le verre porté à mes lèvres, j’acquiesce. Je sais bien que je ne risque rien pour ma licence mais il ne faut qu’un peu de poudre pour faire s’enflammer les chroniques débiles et destructrices de la ville. Veritas n’aurait probablement rien de mieux à raconter vu le silence radio de ce torchon ces derniers temps. Je ne comprends pas trop ce que tous ces gens ont à ne plus respecter leurs engagements… Je soupire fortement. Je parle aussi bien des jeunes de nos jours que de certains de mes employés qui pensent que les vacances sont illimitées. J’essaye d’être arrangeante mais je ne peux pas faire de miracles non plus et ça ne donne pas envie de miser sur eux. Je peux proposer à ma cousine si tu veux si ça l’intéresse. Elle cherche un petit job pour se faire de l’argent et partir deux semaines en vacances avec ses copines. Quintana s’occupe très bien de notre nièce et l’a toujours fait, à l’opposé de moi qui ne m’y suis intéressée qu’une fois qu’elle était plus grande. Ça sera peut-être la même chose pour Nola mais pour le moment, c’est clair que je vais me contenter de lui donner la main et lui proposer un paquet d’ourson Haribo. Un bonbon plus gros pourrait l’étouffer si elle l’avale tout rond et j’ai aucune envie que cela arrive sous mes yeux. Elle a de bons réflexes, c’est cool. J’ai vu trop d’émissions ou pour moins que ça, les gamins partaient avec les méchants. Je grimace légèrement avant de lui adresser un clin d'œil. On a donc vingt minutes pour manger des bonbons et que tu me dises tous les secrets de maman ! Que je lance à Nola alors que je l’aide à descendre de sa chaise. Je me dandine avec elle et aux mots de Micah, je ris comme je n’ai pas ris depuis longtemps. Alors, je vais passer mon tour mais si maman a besoin d’être détendue… Ça m’intéresse plus. Je lui adresse un clin d’oeil et, main dans la main, je pars avec la petite fille jusqu’à mon bureau. Je lui fais le tour du propriétaire et je dois dire que sa fascination devant mon mini-frigo qu’elle ouvre et ferme une bonne dizaine de fois avant de se poser sur le canapé me fait sourire. Son paquet à côté d’elle, je n’ai pas besoin de lui dire deux fois de n’en prendre qu’un à la fois et de me montrer l’intérieur de sa bouche avant d’en prendre un autre pour qu’elle le fasse. Ma main qui tapote sa tête, je souffle T’écoutes mieux que ta mère toi, c’est bien ça. Elle glousse, ne comprenant surement pas grand chose de ce que je lui raconte et après une vingtaine de minutes à discuter de manière unilatérale, je souffle Allez monstro, maman doit avoir fini. Je te donne un autre paquet, tu le mets dans ta poche et tu le mangeras avec maman plus tard, d’accord ? Elle acquiesce, tendant sa petite main pour recueillir le paquet et pars en courant, hurlant Mommyyyyy à travers le club. On repassera pour la discrétion… J’arrive quelques secondes plus tard et dis Je lui ai dis qu’elle écoutait mieux que sa mère mais je crois qu’elle a trop pris la confiance… J’en ris, un sourire face à l’image de mon employée et de sa fille ensemble. C’est mignon mais ça ne m’attendrit pas le moins du monde. Je crois définitivement que ce n’est pas ce que je veux.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 18 Avr - 23:04:57
    taggercitereditionsupprimeradresse
    C’est un souci de génération, je pense. Ça me fait mal de le dire parce que ça veut dire que je me dissocie de ces petits jeunes… mais j’ai toujours su bosser et m’amuser. La gen’ Z, y’a que le fun qui compte. Le boulot ça paye les factures, un point c’est tout. Ils n’ont peut-être pas tort à profiter ainsi de la vie mais je ne comprends pas comment certains s’attendent à faire carrière, monter les échelons, alors qu’ils ne montrent pas qu’ils en veulent. Ils pensent que tout va leur tomber dans la main mais tôt ou tard, ils finiront par comprendre que rester en bas de l’échelle veut aussi dire que leur salaire restera inchangé en dehors de l’inflation. Hm, oui je veux bien. Je ne promets rien mais je peux toujours la contacter. Je préfère être claire sur le fait qu’il va nous falloir une petite conversation avant que je lui confie la prunelle de mes yeux, cousine de Gigi ou non. J’ai envie de trouver quelqu’un de stable, pas quelqu’un qui va me lâcher une fois qu’elle aura empoché le budget dont elle a besoin pour ses vacances mais qui sait ? Peut-être qu’elle aura envie d’économiser pour autre chose ensuite. Crois-moi, c’est pas toujours le cas mais je suis intransigeante là dessus. Je suis une maman bien trop cool la plupart du temps et j’ai déjà peur du petit monstre que ma fille risque de devenir si je ne me montre pas plus sévère dès maintenant. Il y a néanmoins certains points où j’insiste et par chance, Nola comprend, du haut de ses 16 mois, qu’elle a tout intérêt à m’écouter. A moins qu’elle aie juste un bon instinct de survie, ce qui expliquerait qu’elle se méfie des inconnus mais je préfère glorifier mon éducation. Je le fais rarement et a win is a win, non? J’ai un sourire en coin à la réflexion de ma patronne, que j’observe de haut en bas afin de me remémorer ses courbes, que je n’ai pas touché depuis bien longtemps. Je suis partie du principe que notre relation était à présent strictement professionnelle, maintenant qu’elle est devenue ma patronne, mais je ne suis pas contre un petit plongeon entre ses jambes en souvenir du bon vieux temps. Je ne m’y risquerais pas si je pensais que ça pouvait mettre en danger ma position au Nirvana mais j’ai confiance en Gigi autant qu’en moi-même. Je sais qu’il n’est question que de plaisirs charnels et que nous n’avons pas besoin de mettre les points sur les I et les barres sur les T pour le savoir. Purée il fait chaud, d’un coup. Je sors de mes pensées et descends dans les réserves afin de terminer le stock. Je vais beaucoup plus vite que si j’avais dû veiller sur Nola en même temps, Gigi est tombée à pique.
    Je suis déjà de retour derrière le bar, à me faire un cappuccino à la machine lorsque ma petite licorne court dans le Nirvana jusqu’à mes bras. Le bar n’a pas du tout la même atmosphère avec les lumières allumées et pas une âme mais je me jure, à ce moment-là, de ne jamais laisser ma fille suivre la même voix. T’as juste eu un coup de chance, elle n’écoute pas grand chose. N’est-ce pas mademoiselle ? Nola ne comprend pas ce que je raconte mais ça ne l’empêche pas de rire, une vraie chipie. Je dois m’attendre à des maux de ventre un peu plus tard ou elle a été raisonnable? Je demande et glisse la petite sur le côté, son poids sur ma hanche, afin de pouvoir boire tranquillement mon café. Je pense qu’il faudrait qu’on surveille de plus près le Captain Morgan. Il en manque chaque semaine… Soit ils font des doubles doses et facture en simple, soit quelqu’un ramène une bouteille à la maison de temps en temps. Et j’espère qu’il s’agit d’une erreur plutôt que d’un vol.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 1 Mai - 10:10:53
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je pourrais dire à Micah de rentrer chez elle et de s’occuper de sa fille, que je peux finir le comptage du stock mais il n’y a rien que je déteste plus que ça et elle a surement un système logique que je ne comprendrais pas. Alors, au lieu de cela, je préfère trouver des solutions avec elle. Plus temporaire que définitive parce que même si ma cousine ne fait pas partie de cette génération qu’elle décrit, elle a peut-être d’autres occupations aussi. Je te donne son numéro et tu vois avec elle. Je ne suis là que pour faciliter le contact mais le reste m’importe peu. Si toutes les parties y gagnent, c’est tout bénef. Je souris à Micah et ne peux m’empêcher de l’imaginer en train de donner des leçons à sa mini elle. Je sais qu’elle peut être autoritaire de temps à autre et cela ne me dérange pas le moins du monde. C’est d’ailleurs quelque chose qui m’anime très souvent mais je m’interdis de penser à cela à ce moment précis. J’ai beau jouer avec les mots et les limites, il y a une enfant parmi nous et si j’ai des kinks un peu différent de la norme, m’envoyer en l’air avec une gamine qui joue à deux mètres de moi n’en fait pas partie. Au lieu de ça, je discute avec la petite fille qui ne répond pas grand chose du haut de ses seize mois - pour ne pas dire rien - et qui passe plus de temps à me donner la couleur de ses bonbons qu’autre chose. Je vérifie quelques documents en gardant un œil sur Nola et quand on retourne vers le bar, je souris aux mots de Micah. La corruption, y a que ça de vrai pour se faire écouter par une enfant… Que je souffle en riant légèrement, posant mes fesses sur une chaise haute. Quand ce n’est pas son enfant, ça passe sans soucis mais quand on est la mère. Je ne préfère même pas y penser pour être honnête. La maternité n’est vraiment pas quelque chose qui m’intéresse et tout ce qui touche de près ou de loin ce sujet me donne de l'urticaire. Non, elle n’en a eu qu’un petit et elle en a un second dans la poche de son jeans pour plus tard. Je me rends compte que j’aurais peut-être dû donner le paquet en question à la mère plutôt qu’à la fille mais ces petits sachets sont difficiles à ouvrir pour les gamins, non ? Je n’en sais trop rien. Je lui ai dis que vous devriez partager mais pas sûre que ça fonctionne. Elle a l’air d’aimer le sucré et je suis sûre que je ne partageais rien à cet âge. Le plaisir d’être fille unique, non ? Je reprends mon verre d’eau pétillante, me penche par-dessus le bar pour attraper un paquet de chips et fronce les sourcils. Sérieusement ? Que je souffle doucement. Étonnamment, je préfère la première option à la seconde qui ne me plaît pas le moins du monde. Merci de prévenir, je vais essayer de faire un peu plus attention. Je ne sais pas trop ce que cela va donner mais s’il faut que je surveille mes employés et passe du temps derrière le bar pour comprendre ce qu’il se passe, je le ferai. J’ouvre mes chips et la tête de Nola se dirige vers moi. Regarde moi la gourmande ! Ça m’arrache un sourire et je lui tends une chips. J’en place une dans ma bouche et quand je l’entends dire Une pour maman ! Je cherche la plus grande que je tends à la mère célibataire. Elle a tes arrières, c’est mignon. Je lui adresse un clin d’oeil, attendant qu’elle prenne la chips de la main ou directement avec la bouche.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 11 Mai - 22:57:21
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Ça marche, merci beaucoup. Je ne sais pas qui Gigi cherche le plus à aider dans l’histoire, entre sa cousine et moi, mais peu importe. Le fait est qu’il s’agit peut-être d’une solution, même si cela est temporaire. J’ai vraiment hâte que la petite rentre à l’école mais cela ne résoudra qu’à moitié mon problème puisque mes journées commencent généralement après seize heures. Le stock et la réception de marchandises sont des exceptions mais le reste du temps, les horaires en journée se font plutôt rares. Je devrais peut-être envisager de me diriger vers autre chose mais je me sens à la maison ici. Cela fait presque huit ans que je bosse au Nirvana, j’ai grandi et gravi les échelons entre ces murs et je ne me vois pas vraiment faire autre chose. C’est peut-être aussi que je ne me sens pas capable de changer de voie du tout au tout et de repartir en bas de l’échelle. J’ai besoin de temps mais j’ai tout autant besoin d’un salaire qui me permet de vivre confortablement. Ce sera d’autant plus vrai si je décide de m’éloigner des histoires de famille, qui renflouent bien mon compte en banque. Elle est plus maligne que ça. Dis-je en riant. Et puis si j’en suis remise à faire du chantage à ma fille pour la faire écouter, je ne donne pas cher à ma peau ou la sienne. Il faut que j’arrive à m’imposer et établir des règles que je n’ai moi-même pas connu en étant petite. Mon père était strict sur quelques petits points mais ils m’ont surtout accordé leur confiance bien trop jeunes. Au final, je ne m’en suis pas trop mal sortie mais ça ne veut pas dire que je souhaite les imiter avec Nola à présent. Parfait. C’était bon? Il y a des bonbons à la maison mais ils sont plus pour moi que pour la petite. Il est assez rare qu’elle y pense et donc qu’elle m’en réclame, alors je ne suis pas trop chiante sur ce qu’elle mange quand elle est avec papy-mamy ou des amis. Mais si. Tu vas partager tes bonbons avec maman ? Je demande et elle hoche la tête négativement avec un sourire narquois. Je lui laisse croire qu’elle pourra manger ses petits bonbons toute seule pour l’instant afin d’éviter des larmes, tout en espérant qu’elle les oublie et que je n’ai qu’à les sortir de son jeans ce soir quand je lui enfilerai son pyjama. Si ce n’est pas moi qui les oublie et que le paquet ne finit pas à la machine à laver. Oui… Je jetterai un coup d'œil pour m’assurer qu’ils respectent bien les doses. Mine de rien, s’ils servent tous un centilitre de plus dans chaque verre, ça fait plusieurs bouteilles par soir vu la vitesse à laquelle le rhum coule, surtout en weekend. C’est peut-être une erreur honnête, je préfère ne pas déjà m’imaginer une petite voleuse parmi nous car j’aime à croire qu’on peut se faire confiance dans l’équipe. Je ne vois pas qui pourrait se servir et ne me souviens pas avoir vu quelqu’un avec un comportement différent récemment. Des chips après les bonbons? Je demande à Nola avant de lui faire un signe de tête qu’elle peut se servir, malgré ma petite remarque. Je regarde la chips au bout des doigts de Gigi et souris. Ce n’est pas l’envie qui manque de la prendre directement avec mes dents mais je n’ai pas du tout envie de salé. C'est gentil mais je viens de me servir un cappuccino, je vais plutôt piquer un petit biscuit. Je m'exécute et fais signe non à Nola qui pense pouvoir en piquer un également. Tu vas être malade avec tes mélanges. Je bois une gorgée de café et pose les fesses de la petite sur le bar pour me soulager, restant une hanche appuyée contre celui-ci entre ses petites jambes pour la sécuriser. T’as envie d’en avoir ? Je demande à Gigi, avec qui nous n’avons jamais abordé le sujet. En même temps, on avait peu de raison de le faire
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 26 Mai - 19:57:08
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je ne sais pas si je peux réellement aider à quoi que ce soit mais une chose est sûre, si ça me permet de garder Micah au club et de lui enlever quelques soucis d’organisations vis-à-vis de la petite, je n’hésiterai pas. La vie, c’est un pari constant - il faut miser sur les bons employés et tout faire pour les garder. Et même si notre relation n’était pas aussi légère à mon retour, je sais que j’ai désormais la confiance de Micah et je compte bien la garder. Je ne peux même pas te contredire parce qu’elle a vraiment l’air bien plus maligne que ça. Je ne peux pas dire si la corruption aurait fonctionné avec Nola mais, bien que peu bavarde - et c’est normal pour son âge -, elle a l’air d’avoir le cerveau qui fonctionne à longueur de minutes qui passent. Certains enfants ont l’air d’avoir le cerveau vide mais ce n’est pas le cas de la petite fille. Je ne peux m’empêcher de rire quand elle secoue la tête de droite à gauche pour répondre négativement à sa mère et au sujet des bonbons. Bon bah… Je ne pourrais donc plus te donner de bonbons si tu partages pas avec maman. Je lève les bras et les laisse claquer sur mes cuisses comme pour montrer ma déception. Je ne pense pas que ça aura un quelconque effet sur la petite qui a l’air bien trop calme pour se lancer dans une crise juste parce qu’elle en a l’occasion. Puis bon, elle aura probablement oublié d’ici là ou bien moi. Surtout si on se retrouve en pseudo enquête interne parce que des bouteilles manquent. Je n’ai pas envie de cela mais si mon chiffre d'affaires baisse, ce n’est pas bon pour moi et le prêt que je paye tous les mois. Et s’il y a bien une chose que je refuse, c'est d'échouer maintenant que le Nirvana est tout beau, tout neuf et que nous nous dirigeons vers un établissement un peu plus haut standing. Je ne vais pas dire que c’est le Moulin Rouge non plus - ce n’est pas ce que notre clientèle veut de toute façon - mais c’est un peu moins dégradant et c’est ce que je voulais pour les filles. Un peu plus de sécurité, en quelque sorte. C’est gentil, merci. Je peux même pas dire que je vérifie parce que j’y connais rien en dose pour les cocktails. Et j’aurais probablement la main trop lourde en plus de cela. J’ai toujours eu l’impression que je me faisais voler dans les bars de la ville avec leurs doses miniatures d’alcool que j’ai pour habitude de mettre un peu plus d’alcool et moins de dilluants, ce qui n’aide pas. Le cercueil, c’est pour l’alcool mon chat, tu feras peut-être ça plus tard mais là on va se concentrer sur les chips toi et moi. Enfin surtout moi parce que j’engloutis la moitié du paquet en un temps record. Je ne saurais plus trop dire quand est la dernière fois que j'ai réellement mangé. Quand Charles bosse, je ne me nourris pas vraiment si ce n’est de pâtes blanches ou de frites par-ci, par-là. Et quand Micah me pose une question, je mets quelques secondes à comprendre qu’elle parle d’avoir un enfant. Nola a une nouvelle chips dans la main et moi j’avais littéralement la tête dans le paquet de chips et je crois qu’un petit bout a glissé dans le mauvais trou. Je tousse frénétiquement et après un peu d’eau, je réponds, la voix cassée. Un enfant ? Je veux être sûre de ce qu’elle dit. Mais en même temps, de quoi pourrait-elle bien parler d’autre ? De rien putain. Non. Pas d’enfants. Je suis pas faite pour ça et je les aime bien quand ils peuvent rentrer chez leurs parents le soir. Et tous les gamins sont fous - ils sont géniaux quand les parents sont là et quand ces derniers débarquent, des petits satans prennent possession de leurs corps. Ça serait avec moi qu’ils seraient des enfants du Diable… Non merci ! Ça m’a jamais attiré. Elle était voulue ? Que je demande au sujet de ma nouvelle copine.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum