Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
-20%
Le deal à ne pas rater :
Manette Xbox Series X sans fil Carbon Black à 47,99%
47.99 € 59.99 €
Voir le deal

chaol & ilan


Aller à la page : 1, 2  Suivant
chaol & ilan Original
Je m'appelle : ilan
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : New York
Dans la vie, je suis : officier de police à la brigade des crimes sexuels
et niveau sentimental je suis : célibataire mais le cœur qui se raccroche dangereusement à mon ex
On dit de moi que je suis : mystérieux
et que je ressemble à : Oliver Jackson-Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : ella
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/08/2022
avec : 1787
messages à mon actif, dont : 32
rps. Les créations de mon profil viennent de : nuit-d-orage
Pour finir, je joue également : marnie & kyla
chaol & ilan Fdbd685be35d11ae2e126ac9166c647838cd613a

Ilan est est né le 14/10/1994 à New York. C'est est une tête brulée, il fonce, il ne réfléchit pas. Si il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs. Il a toujours été du genre à ne pas se laisser imposer les choses. Il a du mal avec l'autorité d'ailleurs et se fait violence pour respecter ses supérieurs. Au travail, il se canalise tant bien que mal. Dans sa vie de tous les jours, c'est un électron libre, il est fidèle à ses proches mais le reste ne lui importe pas. Il vit pour lui principalement et le reste c'est du plus. C’est un garçon plutôt silencieux, il préfère observer que parler. Il n’est pas vraiment réfléchi et prend des décisions sur un coup de tête. Impulsif dans l’âme, il lui arrive de regretter les choix qu’il fait. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions pour sa vie, du moins c’est ce qu’il pense. Il est protecteur et a parfois bien trop d'empathie. Il s'investit dans ce qu’il aime faire et dans ce qui l’anime au quotidien, des fois un peu trop.

Fumeur depuis bien trop longtemps. Il a déjà essayé d’arrêter mais n’a jamais réussi. ▵ Quand il était jeune adulte il a été impliqué dans un accident de voiture qui a causé la mort d’une femme et de son enfant. Il a encore des flashs de cet accident pour lequel il culpabilise encore. ▵ Il déteste ne rien faire alors il trouve toujours une occupation.  Il fait notamment beaucoup de sport. ▵ Il boit un peu trop, mais n’est que très rarement dans un état vraiment pitoyable. ▵ Il a fait des études de droit à Harvard et obtient une maitrise en 2019. A la suite de cela, il fait six mois de formation pour entrer dans la police. Il intègre la brigade début 2020 ▵ Il est le deuxième enfant d’une fratrie de quatre. Sa mère est devenue tétraplégique après un accident. ▵ Il peut-être un peu je m'en foutiste sur certains sujets, ce qui peut avoir tendance à être énervant. ▵ Il a fait du piano étant plus jeune. ▵ L'amour? Ce n'est pas vraiment son truc, il n'a jamais réussi à s'attacher assez à une femme pour tout lui donner. Pourtant, il sait que le jour où il tombera sur une personne qui en vaudra la peine, il donnera le meilleur de lui même. Alors en attendant, il enchaine les relations d'un soir, les histoires peu sérieuses, sans lendemain ou sans grandes attaches. Il aimerait avoir une famille et des enfants, comme lui a vécu lorsqu'il était enfant. ▵ Il a un chat noir qu'il a trouvé dans un carton dans une ruelle un soir en rentrant du travail. Il se prénomme Tofu, allez savoir pourquoi. ▵

▵ ▵ ▵ ▵

RUBY VANDERBILT, petite soeur ▵ SIERRA BREKKER, ex ▵ CHARLIE ROTHSCHILD, voisine relou, il l'aime pas. ▵ CHAOL FEATHERINGTON, très bon ami depuis Harvard ▵ CATALINA COLDERO, uc ▵ JILLYANE REUBEN, uc ▵ prénom, lien




WARNING // concernant (personnage) accidents de voiture, alcool, mère tétraplégique, travail dans la brigade des crimes sexuels.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste

LIEN DU POST
Mar 20 Sep 2022 - 17:38
@Chaol Featherington

chaol, t'es dispo pour qu'on aille se manger un hot dog bientôt ?
chaol & ilan 986ec9d8cd672ebc86f5db35426441d7
Je m'appelle : Chaol (souvent appelé par mon nom de famille, Featherington)
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston.
Je viens de : New York même si le plus gros de ma vie je l'ai passé à Rome.
Dans la vie, je suis : fraichement diplômé d'harvard, sensé bosser chez warner bros dans l'entreprise familiale, mais en train de trainer la patte. je laisse couler un peu, j'expose des peintures dans une galerie, je donne un coup de main dans la boutique de comics de ma meilleure amie... je m'occupe
et niveau sentimental je suis : célibataire.
On dit de moi que je suis : un ex-golden boy qui a perdu de son éclat et qui fait sa vie dans son coin, plus ou moins.
et que je ressemble à : Richard Deiss.

Hors jeu, mon pseudo est : CARIAD -- leslie (she/her)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/05/2022
avec : 610
messages à mon actif, dont : 5
rps. Les créations de mon profil viennent de : Cosmic Light (avatar) moore (code signature)
Pour finir, je joue également : Tristan (Henry Cavill).
chaol & ilan E0b63bf4a05eec54ced8132d97f9a95385a8b951

MUTANT AND PROUD

fils d'andrew featherington et de maria prada. son père est l'un des pdg de warner bros, sa mère la fille de l'actuelle présidente de la maison prada. autant le dire, chaol n'a jamais manqué de rien, ses parents n'étant résolus à offrir à leur progéniture que le must du must. les meilleurs écoles, les meilleures opportunités. tout lui a été accordé. — mis au monde à new york, il y a passé cinq ans avant que sa famille ne déménage à rome. c'est là-bas qu'il a grandit, ne retournant vivre durablement aux états-unis qu'en 2012, après son admission à l'université d'harvard (une véritable tradition familiale qu'il a honoré avec aisance et fierté). — après un départ sur les chapeaux de roue alors qu'il étudie à la harvard business school (business, gouvernement et économie international), un drame surviens dans sa vie en 2016. alors qu'il se trouve dans le sud-est de la france dans le cadre d'un week-end en famille, il assiste impuissant au décès de frances, la plus jeune de la fratrie. il en ressors à jamais marqué, traumatisé. d'autant plus qu'il était de surveillance ce jour là. qu'il aurait dû prévenir empêcher ce drame. il n'a jamais cessé de culpabiliser à ce sujet, n'est jamais parvenu à se convaincre qu'il n'est pas coupable de ce qui s'est produit. il a l'impression d'avoir manqué à ses devoirs et tous les mots réconfortants qu'ont pu lui adresser ses proches pour le soustraire à ce sentiment ne sont jamais parvenus à faire chemin en lui. il se puni pour sa faute en s'encrant invariablement dans la certitude qu'il avait le pouvoir de sauver frances et qu'il lui a fait défaut ce jour-là. qu'il l'a abandonnée. — à son retour à harvard après la mort de sa soeur, il n'est plus le même. lui qui incarnait jusque là le golden boy en puissance (populaire, investi, joueur vedette de l'équipe football américain) se soustrait peu à peu cette étiquette. s'il parviens bien à faire illusion un moment, plaquant un sourire sur ses traits même si la lumière n'atteins à ses yeux, il dévie et s'enfonce. il se coupe des autres, perd son côté bout-en-train et solaire. plus protecteur que jamais envers sa fratrie, il instaure pour autant une sorte de distance. il est toujours là, répond toujours aux textos, appels et autres solicitations dans la seconde, mais quelque chose est visiblement fêlé en lui. personne n'a l'idée de lui reprocher dans sa famille. pas dans un premier temps du moins. après tout tout le monde est en deuil. aucune main n'est parvenue à prendre prise sur lui, à le retenir dans sa chute. — les deux années qui suivent la mort de frances ont des conséquences sur tous les aspects de sa vie. moins sociable et investi dans la vie universitaire, il est également moins concentré en cours. pour la première fois ses notes vacillent et il ne redresse pas la barre. lui qui fumait un peu se met à enchaîner clopes sur clopes et ce n'est rien en comparaison de sa consommation dangereusement élevée d'alcool. c'est bien simple, depuis cette époque et encore à ce jour, il est rare de le voir sans clope au bec ou verre à la main. — si ses poumons ont sévèrement morflé depuis la mort de frances, c'est de loin son rapport à l'alcool qui l'impacte le plus. c'est son démon, un monstre lové en lui qui lui enserre les entrailles et dont il méprise l'existence sans avoir le courage de s'en dépêtrer pour autant. s'il n'a jamais prononcé ce mot à voix haute (une barrière, purement symbolique à ce stade, qu'il ne s'est pas encore résolu à franchir), il est alcoolique. — il n'a pas lâché ses études. cela, on peut le lui accorder, même si ça lui apparaît comme un maigre exploit. avec un an de retard (il a fait une pause de neuf mois en 2018, voyageant un peu durant cette période), il a décroché mi-2022 son doctorat. un cap passé dans la douleur, avec des notes largement moins étincelantes que celles auxquelles il se maintenait avant, mais un chapitre bouclé malgré tout. non pas que la fin de ses études soit vraiment source de satisfaction. chaol n'est pas plus avancé pour autant. au contraire même, maintenant qu'harvard est officiellement du passé, il se voit confronté à la pression de l'après. — avant la mort de frances, chaol ne se posait pas de questions. s'il n'est pas la copie conforme de son père que les médias aiment à dépeindre (réputation basée sur leur complicité affichée + des ressemblances physiques/gestuelles), il n'en a pas moins toujours ambitionné de prendre un chemin similaire à son paternel. intégrer la boite familial, laisser son empreinte sur cet héritage qui a toujours été source de fierté pour lui. mais tout ça, cette soif de hauteur et d'ambition, elle a méchamment sombré avec la mort de frances il y a six ans. c'est pas tant que l'ancien chaol a été terrassé. une part de lui aspire toujours aux mêmes choses, sauf que ça ne va pas. il ne va pas bien. il le sait. il n'est pas dans le déni à ce point. il ne se sent pas capable de tenir le rythme, de jouer ce rôle de composition. il ignore s'il en est capable, s'il en a envie, si c'est ce qu'il lui faut, ce dont il a besoin ou non... il ne sait plus rien et la fin de ses études a pour effet malheureux de mettre en avant le chaos qui règne dans sa tête. son été il l'a passé la tête dans son art, dans ses peintures et ses sculptures, passant le plus gros de son temps dans son appart à boston ou dans la boutique de comics ouverte au cours de l'année dernière par sa meilleure amie. en parallèle, il ne cesse de recevoir des messages et des appels de son père qui ne comprend pas sa soudaine tendance à freiner des quatre fers. l'illusion que chaol est parvenu à maintenir vaille que vaille durant ces dernières années d'errance et en train de prendre l'eau et la perspective d'exhiber ses démons lui file des sueurs froides.

protecteur, habitué à veiller sur sa grande fratrie même s'il a lourdement failli à ce rôle qu'il occupe depuis la naissance de sa première soeur. — menteur d'élite, il plaque facilement un sourire de circonstance sur ses lèvres, même s'il n'atteins pas toujours ses yeux. — fatigué depuis des années, il se souvient même pas de l'époque où il ne se sentait pas constamment vidé, asséché. — paumé, faut le dire, lui qui avait un plan de vie, une destinée tracée, il ignore où il va à présent. — profondément aimant et pas du genre à reprendre son affection lorsqu'il l'a déjà offerte. — compréhensif, ouvert, tolérant.— bienveillant, pas une once de cruauté en lui même s'il se montrer dur et tranchant (l'alcool n'aide pas, c'est pour ça qu'il préfère s'isoler quand il boit, ça préserve son image et ses proches). — passionné par plein de choses et par plein de gens. il s'intéresse aux autres. il compte parmi ces gens qui savent écouter et vous faire vous sentir estimé, important. c'est ce trait de caractère très appréciable qui a toujours eut tendance à le rendre assez populaire. — consumé, éprouvé, à bout de souffle. — frôlant parfois l'apathie, un état de végétation flippant durant lequel il paraît absent quoique physiquement présent, comme si plus rien ne revêtait d'importance. une vision glaçante. — révulsé par ce qu'il est devenu, impitoyable vis-à-vis de ses propres fautes là où il est largement plus compatissant avec les autres. il ne se fait aucun cadeau. — secret, il se traîne une aura de mystère qui n'est pas sans ajouter à son charme. y a quelque chose d'inaccessible qui lui colle à la peau. — renfermé, il ne l'a pas toujours été, mais il l'est devenu dans une certaine mesure. pas timide pour autant, mais il donne souvent l'impression de ne pas être complètement ancré dans la réalité, d'avoir l'esprit ailleurs. — tendre envers ceux qu'il aime, il est capable de beaucoup de douceur. il sait être câlin, cajoleur. — indépendant, habitué à se débrouiller par ses propres moyens (non pas que ce soit forcément une bonne chose, il gagnerait clairement à tendre la main à quelqu'un). — bien plus vulnérable qu'il ne le laisse entendre. — fier, irritable, voir carrément susceptible. il peut devenir très mordant voir franchement incisif quand un point sensible est touché. — courageux, bien que loin de s'en convaincre lui-même. — amer, battu par la vie. — emphatique. — généreux. — fidèle, constant, tant dans ses goûts que dans ses rapports aux gens. quand il aime, il ne change pas d'avis. - en colère (contre lui-même, contre la vie en général aussi). — instruit, intelligent, bien élevé. — autoritaire si nécessaire, même s'il se fait de plus en plus l'effet d'un imposteur à ce niveau. il ne se sent légitime à faire de leçons à personne. — responsable envers les gens qu'il aime, du moins quand il est en état de l'être. on peut compter sur lui malgré tout, il a du moins vocation à toujours être présent. il a déjà failli à une personne, il n'a pas envie de remettre ça même si une voix persistante dans sa tête lui souffle que c'est déjà le cas. — dévoué, à sa famille, à ses amis, aux gens qu'il aime. il merde, il ment, il commet des erreurs, mais il se débat quand même. il est là. peut-être pas pour lui, mais quand même pour les autres. il se refuse encore à sombrer dans l'égoïsme. s'il tombe là-dedans, il ignore ce qu'il adviendra des autres parties de lui, de son ancien lui, qu'il parviens encore à préserver. — patient, même si pas avec tout le monde et encore moins avec lui-même. ça dépend de la personne et de la situation.


MOODBOARD — il est très habile de ses mains. originellement amoureux de dessin, cette passion s'est ensuite étendue à la sculpture et à la peinture. c'est tout un pan de lui et l'une des activités qui parviens le plus à le détendre. — très ancré dans la pop-culture, il adore le milieu du cinéma (faut dire qu'il a baigné dedans, même si, contrairement à d'autres membres de sa famille, il n'a jamais été attiré par l'idée de se retrouver devant -ni derrière, d'ailleurs- une caméra ou un appareil photo), mais pas que. il lit aussi beaucoup. grand fan de tout ce qui touche aux super héros (avec une préférence pour les x-men), de star wars, d'harry potter, entre bien d'autres oeuvres/univers. son appart croule sous les bouquins, les bandes dessinées, les comics... c'est un échappatoire pour lui, un monde dans lequel il trouve réconfortant d'errer, même l'espace de quelques secondes avant que la réalité ne le happe de nouveau. — plutôt sportif dans le passé, il continue à faire un peu de muscu, de boxe et essaie d'aller courir une à deux fois par semaines. ça lui donne l'impression de maintenir un certain contrôle même si parfois il ne se montre pas à la hauteur de cet engagement qu'il cherche à s'imposer à lui-même. — il n'a jamais été particulièrement ancré dans un besoin d'attention. peut-être parce qu'il n'a jamais eut à en réclamer. il a toujours mené sa barque sans faire grand cas des regards extérieurs. il n'a pas le soucie de plaire à tout le monde, mais l'opinion de ses proches compte beaucoup pour lui. il ne veut décevoir personne, lui qui a déjà commis une faute monstrueuse qui a amputé ses parents d'un enfant. c'est pour ça qu'il ment à tout le monde, instaurant une forme de distance, n'étant jamais complètement honnête avec les personnes qui ne l'en aimerait pourtant pas moins si elles connaissaient ses failles. il n'est pas si bon acteur que ça malgré tout et s'il garde des parties de lui sous clé et qu'il a développé une bonne habileté au mensonge, n'importe qui qui l'a connu avant la mort de sa soeur a perçu un changement en lui. il n'est plus le même et il est incapable de revenir en arrière, peu importe combien il en a envie. — il a du mal à s'endormir et c'est pire quand il est sobre (du coup il évite de l'être en général). — il n'a pas l'alcool méchant, plutôt apathique. une sorte d'état d'absence qui est tout aussi flippant que ses éclats de colère incisive, quand il atteins son pic de patience. — il a conscience qu'il doit émerger, projeter sa tête hors de l'eau. ne serait-ce que pour les gens qui l'aime, qu'il aime aussi et qui trouve encore le moyen de compter sur lui. il a envie de se projeter vers le haut pour ces gens là, mais tout son corps lui paraît lesté de plomb. il ne voit pas la sortie et dans ses pires moments, il doute même de son existence. — il a tendance à beaucoup s'investir émotionnellement avec les gens qui se font une place dans sa vie. c'est réconfortant, mais aussi épuisant dans une certaine mesure. c'est la raison pour laquelle il a considérablement réduit son cercle après la mort de sa soeur. même s'il y a d'autres facteurs à prendre au compte, c'est aussi un peu la raison pour laquelle il ne cherche pas à se mettre en couple. outre le fait que son coeur est de toute façon déjà pris, il se sent incapable d'être un bon petit ami. — il est peu bavard du moins quand il est question de lui. il distille les informations avec doigté, quand il n'évite pas purement et simplement d'en donner. il ne parle pas davantage du traumatisme causé par le décès de sa soeur. personne ne le fait dans sa famille. c'est sans doute un tort d'ailleurs, chaol en conviens sans avoir la force de changer les choses. c'est trop douloureux. — il a une série de lettres tatouée sur l'intérieur de sa cheville droite. ce sont les initiales des prénoms de ses frères et soeurs. il s'est fait faire ce tatouage à vingt ans, sur une impulsion alors qu'il était passé devant un salon de tatouage avec un ami. une inscription très discrète, une larme d'encre sur sa peau. — il est droitier. — il n'a jamais eut peur du conflit, pas quand il s'agit d'un sujet ou de personnes qui lui tiennent à coeur. certaines conversations ne peuvent être tenues sans que le ton grimpe. — il est habitué à être entendu, à se faire écouter. c'est quelqu'un d'éloquent en dépit de ses torts et de ses failles, un homme charismatique qui retiens l'attention quand il entre dans une pièce. — pourtant assez paternel, il ne s'imagine pas enfanter un jour. pas dans l'état où il se trouve. aucun gosse ne mérite ça. — d'une nature curieuse, il a indiscutablement une conversation intéressante. il s'interesse à plein de choses et il est facile de parler avec lui (si tant est qu'on ne risque pas à aborder des sujets trop personnels). — il adore la vitesse. il a une passion pour les voitures de luxe, pour les motos aussi. tout ce qui lui permet de filer à toute allure. il n'en est d'ailleurs pas à son premier excès de vitesse (avec un record battu ces dernières années). — d'aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours voulu bien faire. être un bon fils, un bon frère, un bon ami, une bonne personne. il ne prétend pas à la perfection, mais il a toujours voulu incarner une force positive. c'est ce qui lui rend sa déchéance d'autant plus douloureuse. loin de souffrir seulement de la déception qu'il peut causer à ses proches, il doit tolérer sa propre amertume face à la personne qu'il est devenu. — il vit en colocation avec sa meilleure amie et esa, une chatte blanche teigneuse qui n'aime vraisemblablement (ou presque) que lui et dont il s'occupe durant l'absence prolongée d'un ami d'enfance. — réparti à gryffondor voilà bien des années même si, sacrilège, il n'a jamais reçu sa lettre d'admission à poudlard. il attend encore que ses pouvoirs magiques se déclarent.


chaol & ilan 608732ceddd2fddc45c11e5f2ecb7fe21473f15a chaol & ilan C695c053afb8bbf7586f4cf274ee4629a13c637b

THE PARTS OF ME THAT I LOVE THE MOST
ARE THE PARTS THAT BELONG TO HER

F A M I L Y B U S I N E S S
BLANCA FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. ils sont très proches, chaol fait toujours front avec elle. )) ; BRADEN FEATHERINGTON - (( son petit frère. en dépit des désaccords / tensions qui s'invitent parfois entre eux, chaol est très protecteur envers lui. comme pour le reste de sa famille, il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui. )) ; FRANKIE FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. son bébé, son diamant. il refuse de la voir grandir et la couve trop. )) ; FRANCES FEATHERINGTON † - (( sa petite soeur, décédée en 2016. il était très protecteur envers elle, il la couvait beaucoup et il se sent responsable de sa mort. c'est une croix qu'il ne cessera jamais de porter. )) ; ANDREW FEATHERINGTON - (( son père. il l'adulait dans son enfance et il l'admire toujours. père et fils ont toujours été soudés, ayant un lien privilégié. ce lien, chaol le met aujourd'hui à mal en laissant sa vie sortir des rails qu'elle n'aurait jamais dut quitter. )) ; MARIA FEATHERINGTON - (( sa mère. complices et proches depuis que chaol est petit, il s'est un peu éloigné d'elle au cours de ces dernières années. )) ; MARNIE FEATHERINGTON - (( sa cousine. ils sont proches, il fait en sorte d'être présent pour elle, qu'elle sache qu'elle peut toujours compter sur lui. )) ; ALYA ATKINS - (( sa cousine, née d'une relation adultère de son oncle. il ignore encore jusqu'à son existence. )) ;

F R I E N D S H I P N E V E R E N D
FRIDA ROMANO - (( sa meilleure amie, son tout. ses sentiments pour elle dépassent très largement l'amitié. )) ; ILAN VANDERBILT - (( l'un de ses rares vrais amis rencontrés à l'université et qu'il n'a pas envoyé bouler après la mort de sa soeur. )) ; NAYA DOMINGUES - (( une amie très proche, l'une des rares personnes auxquelles il s'est raccroché après la mort de sa soeur. ils couchent ensemble, mais ça va au delà de ça. il n'éprouve rien d'ambigüe pour elle, juste une connexion sincère qu'il entend bien préserver de tout ce qui pourrait l'abîmer. )) ;

O T H E R S I D E
ELIA GUCCI - (( la meilleure amie de sa cousine, devenue sa sex-friend et une amie depuis fin 2021. chaol prend ces distances avec elle depuis quelques mois, depuis qu'elle a eut un malencontreux et très explicite aperçu des ténèbres avec lesquelles il se débat. )) ;


WARNING A PROPOS DE CHAOL
décès brutal d'un proche, traumatisme, consommation abusive de cigarettes et alcoolisme.

TRIGGER, CE QUE JE REFUSE DE JOUER
violence envers les animaux - je ne suis pas à l'aise avec le sexe en rp, je ne souhaite pas jouer de scènes trop crues.

HABITUDES ET PRÉFÉRENCES DE JEU
j'utilise beaucoup meetsa pour faire avancer mes liens au quotidien et la longueur de mes rps varie selon mon inspiration (jamais trop long cependant, je favorise les réponses plus courtes). - je n'écris pas vraiment de grosses lignes directives concernant l'avenir de mon perso et/ou l'évolution de ces liens. je joue au feeling.


LIEN DU POST
Mer 21 Sep 2022 - 1:32
bien sûr, fais moi signe quand t'es dispo

@Ilan Vanderbilt


I MISSED EVERYBODY
Caring doesn't sometimes lead to misery. It always does.
chaol & ilan Original
Je m'appelle : ilan
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : New York
Dans la vie, je suis : officier de police à la brigade des crimes sexuels
et niveau sentimental je suis : célibataire mais le cœur qui se raccroche dangereusement à mon ex
On dit de moi que je suis : mystérieux
et que je ressemble à : Oliver Jackson-Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : ella
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/08/2022
avec : 1787
messages à mon actif, dont : 32
rps. Les créations de mon profil viennent de : nuit-d-orage
Pour finir, je joue également : marnie & kyla
chaol & ilan Fdbd685be35d11ae2e126ac9166c647838cd613a

Ilan est est né le 14/10/1994 à New York. C'est est une tête brulée, il fonce, il ne réfléchit pas. Si il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs. Il a toujours été du genre à ne pas se laisser imposer les choses. Il a du mal avec l'autorité d'ailleurs et se fait violence pour respecter ses supérieurs. Au travail, il se canalise tant bien que mal. Dans sa vie de tous les jours, c'est un électron libre, il est fidèle à ses proches mais le reste ne lui importe pas. Il vit pour lui principalement et le reste c'est du plus. C’est un garçon plutôt silencieux, il préfère observer que parler. Il n’est pas vraiment réfléchi et prend des décisions sur un coup de tête. Impulsif dans l’âme, il lui arrive de regretter les choix qu’il fait. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions pour sa vie, du moins c’est ce qu’il pense. Il est protecteur et a parfois bien trop d'empathie. Il s'investit dans ce qu’il aime faire et dans ce qui l’anime au quotidien, des fois un peu trop.

Fumeur depuis bien trop longtemps. Il a déjà essayé d’arrêter mais n’a jamais réussi. ▵ Quand il était jeune adulte il a été impliqué dans un accident de voiture qui a causé la mort d’une femme et de son enfant. Il a encore des flashs de cet accident pour lequel il culpabilise encore. ▵ Il déteste ne rien faire alors il trouve toujours une occupation.  Il fait notamment beaucoup de sport. ▵ Il boit un peu trop, mais n’est que très rarement dans un état vraiment pitoyable. ▵ Il a fait des études de droit à Harvard et obtient une maitrise en 2019. A la suite de cela, il fait six mois de formation pour entrer dans la police. Il intègre la brigade début 2020 ▵ Il est le deuxième enfant d’une fratrie de quatre. Sa mère est devenue tétraplégique après un accident. ▵ Il peut-être un peu je m'en foutiste sur certains sujets, ce qui peut avoir tendance à être énervant. ▵ Il a fait du piano étant plus jeune. ▵ L'amour? Ce n'est pas vraiment son truc, il n'a jamais réussi à s'attacher assez à une femme pour tout lui donner. Pourtant, il sait que le jour où il tombera sur une personne qui en vaudra la peine, il donnera le meilleur de lui même. Alors en attendant, il enchaine les relations d'un soir, les histoires peu sérieuses, sans lendemain ou sans grandes attaches. Il aimerait avoir une famille et des enfants, comme lui a vécu lorsqu'il était enfant. ▵ Il a un chat noir qu'il a trouvé dans un carton dans une ruelle un soir en rentrant du travail. Il se prénomme Tofu, allez savoir pourquoi. ▵

▵ ▵ ▵ ▵

RUBY VANDERBILT, petite soeur ▵ SIERRA BREKKER, ex ▵ CHARLIE ROTHSCHILD, voisine relou, il l'aime pas. ▵ CHAOL FEATHERINGTON, très bon ami depuis Harvard ▵ CATALINA COLDERO, uc ▵ JILLYANE REUBEN, uc ▵ prénom, lien




WARNING // concernant (personnage) accidents de voiture, alcool, mère tétraplégique, travail dans la brigade des crimes sexuels.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste

LIEN DU POST
Jeu 22 Sep 2022 - 14:37
ce week-end si tu veux


titanium
Burn away, run away.”
chaol & ilan 986ec9d8cd672ebc86f5db35426441d7
Je m'appelle : Chaol (souvent appelé par mon nom de famille, Featherington)
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston.
Je viens de : New York même si le plus gros de ma vie je l'ai passé à Rome.
Dans la vie, je suis : fraichement diplômé d'harvard, sensé bosser chez warner bros dans l'entreprise familiale, mais en train de trainer la patte. je laisse couler un peu, j'expose des peintures dans une galerie, je donne un coup de main dans la boutique de comics de ma meilleure amie... je m'occupe
et niveau sentimental je suis : célibataire.
On dit de moi que je suis : un ex-golden boy qui a perdu de son éclat et qui fait sa vie dans son coin, plus ou moins.
et que je ressemble à : Richard Deiss.

Hors jeu, mon pseudo est : CARIAD -- leslie (she/her)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/05/2022
avec : 610
messages à mon actif, dont : 5
rps. Les créations de mon profil viennent de : Cosmic Light (avatar) moore (code signature)
Pour finir, je joue également : Tristan (Henry Cavill).
chaol & ilan E0b63bf4a05eec54ced8132d97f9a95385a8b951

MUTANT AND PROUD

fils d'andrew featherington et de maria prada. son père est l'un des pdg de warner bros, sa mère la fille de l'actuelle présidente de la maison prada. autant le dire, chaol n'a jamais manqué de rien, ses parents n'étant résolus à offrir à leur progéniture que le must du must. les meilleurs écoles, les meilleures opportunités. tout lui a été accordé. — mis au monde à new york, il y a passé cinq ans avant que sa famille ne déménage à rome. c'est là-bas qu'il a grandit, ne retournant vivre durablement aux états-unis qu'en 2012, après son admission à l'université d'harvard (une véritable tradition familiale qu'il a honoré avec aisance et fierté). — après un départ sur les chapeaux de roue alors qu'il étudie à la harvard business school (business, gouvernement et économie international), un drame surviens dans sa vie en 2016. alors qu'il se trouve dans le sud-est de la france dans le cadre d'un week-end en famille, il assiste impuissant au décès de frances, la plus jeune de la fratrie. il en ressors à jamais marqué, traumatisé. d'autant plus qu'il était de surveillance ce jour là. qu'il aurait dû prévenir empêcher ce drame. il n'a jamais cessé de culpabiliser à ce sujet, n'est jamais parvenu à se convaincre qu'il n'est pas coupable de ce qui s'est produit. il a l'impression d'avoir manqué à ses devoirs et tous les mots réconfortants qu'ont pu lui adresser ses proches pour le soustraire à ce sentiment ne sont jamais parvenus à faire chemin en lui. il se puni pour sa faute en s'encrant invariablement dans la certitude qu'il avait le pouvoir de sauver frances et qu'il lui a fait défaut ce jour-là. qu'il l'a abandonnée. — à son retour à harvard après la mort de sa soeur, il n'est plus le même. lui qui incarnait jusque là le golden boy en puissance (populaire, investi, joueur vedette de l'équipe football américain) se soustrait peu à peu cette étiquette. s'il parviens bien à faire illusion un moment, plaquant un sourire sur ses traits même si la lumière n'atteins à ses yeux, il dévie et s'enfonce. il se coupe des autres, perd son côté bout-en-train et solaire. plus protecteur que jamais envers sa fratrie, il instaure pour autant une sorte de distance. il est toujours là, répond toujours aux textos, appels et autres solicitations dans la seconde, mais quelque chose est visiblement fêlé en lui. personne n'a l'idée de lui reprocher dans sa famille. pas dans un premier temps du moins. après tout tout le monde est en deuil. aucune main n'est parvenue à prendre prise sur lui, à le retenir dans sa chute. — les deux années qui suivent la mort de frances ont des conséquences sur tous les aspects de sa vie. moins sociable et investi dans la vie universitaire, il est également moins concentré en cours. pour la première fois ses notes vacillent et il ne redresse pas la barre. lui qui fumait un peu se met à enchaîner clopes sur clopes et ce n'est rien en comparaison de sa consommation dangereusement élevée d'alcool. c'est bien simple, depuis cette époque et encore à ce jour, il est rare de le voir sans clope au bec ou verre à la main. — si ses poumons ont sévèrement morflé depuis la mort de frances, c'est de loin son rapport à l'alcool qui l'impacte le plus. c'est son démon, un monstre lové en lui qui lui enserre les entrailles et dont il méprise l'existence sans avoir le courage de s'en dépêtrer pour autant. s'il n'a jamais prononcé ce mot à voix haute (une barrière, purement symbolique à ce stade, qu'il ne s'est pas encore résolu à franchir), il est alcoolique. — il n'a pas lâché ses études. cela, on peut le lui accorder, même si ça lui apparaît comme un maigre exploit. avec un an de retard (il a fait une pause de neuf mois en 2018, voyageant un peu durant cette période), il a décroché mi-2022 son doctorat. un cap passé dans la douleur, avec des notes largement moins étincelantes que celles auxquelles il se maintenait avant, mais un chapitre bouclé malgré tout. non pas que la fin de ses études soit vraiment source de satisfaction. chaol n'est pas plus avancé pour autant. au contraire même, maintenant qu'harvard est officiellement du passé, il se voit confronté à la pression de l'après. — avant la mort de frances, chaol ne se posait pas de questions. s'il n'est pas la copie conforme de son père que les médias aiment à dépeindre (réputation basée sur leur complicité affichée + des ressemblances physiques/gestuelles), il n'en a pas moins toujours ambitionné de prendre un chemin similaire à son paternel. intégrer la boite familial, laisser son empreinte sur cet héritage qui a toujours été source de fierté pour lui. mais tout ça, cette soif de hauteur et d'ambition, elle a méchamment sombré avec la mort de frances il y a six ans. c'est pas tant que l'ancien chaol a été terrassé. une part de lui aspire toujours aux mêmes choses, sauf que ça ne va pas. il ne va pas bien. il le sait. il n'est pas dans le déni à ce point. il ne se sent pas capable de tenir le rythme, de jouer ce rôle de composition. il ignore s'il en est capable, s'il en a envie, si c'est ce qu'il lui faut, ce dont il a besoin ou non... il ne sait plus rien et la fin de ses études a pour effet malheureux de mettre en avant le chaos qui règne dans sa tête. son été il l'a passé la tête dans son art, dans ses peintures et ses sculptures, passant le plus gros de son temps dans son appart à boston ou dans la boutique de comics ouverte au cours de l'année dernière par sa meilleure amie. en parallèle, il ne cesse de recevoir des messages et des appels de son père qui ne comprend pas sa soudaine tendance à freiner des quatre fers. l'illusion que chaol est parvenu à maintenir vaille que vaille durant ces dernières années d'errance et en train de prendre l'eau et la perspective d'exhiber ses démons lui file des sueurs froides.

protecteur, habitué à veiller sur sa grande fratrie même s'il a lourdement failli à ce rôle qu'il occupe depuis la naissance de sa première soeur. — menteur d'élite, il plaque facilement un sourire de circonstance sur ses lèvres, même s'il n'atteins pas toujours ses yeux. — fatigué depuis des années, il se souvient même pas de l'époque où il ne se sentait pas constamment vidé, asséché. — paumé, faut le dire, lui qui avait un plan de vie, une destinée tracée, il ignore où il va à présent. — profondément aimant et pas du genre à reprendre son affection lorsqu'il l'a déjà offerte. — compréhensif, ouvert, tolérant.— bienveillant, pas une once de cruauté en lui même s'il se montrer dur et tranchant (l'alcool n'aide pas, c'est pour ça qu'il préfère s'isoler quand il boit, ça préserve son image et ses proches). — passionné par plein de choses et par plein de gens. il s'intéresse aux autres. il compte parmi ces gens qui savent écouter et vous faire vous sentir estimé, important. c'est ce trait de caractère très appréciable qui a toujours eut tendance à le rendre assez populaire. — consumé, éprouvé, à bout de souffle. — frôlant parfois l'apathie, un état de végétation flippant durant lequel il paraît absent quoique physiquement présent, comme si plus rien ne revêtait d'importance. une vision glaçante. — révulsé par ce qu'il est devenu, impitoyable vis-à-vis de ses propres fautes là où il est largement plus compatissant avec les autres. il ne se fait aucun cadeau. — secret, il se traîne une aura de mystère qui n'est pas sans ajouter à son charme. y a quelque chose d'inaccessible qui lui colle à la peau. — renfermé, il ne l'a pas toujours été, mais il l'est devenu dans une certaine mesure. pas timide pour autant, mais il donne souvent l'impression de ne pas être complètement ancré dans la réalité, d'avoir l'esprit ailleurs. — tendre envers ceux qu'il aime, il est capable de beaucoup de douceur. il sait être câlin, cajoleur. — indépendant, habitué à se débrouiller par ses propres moyens (non pas que ce soit forcément une bonne chose, il gagnerait clairement à tendre la main à quelqu'un). — bien plus vulnérable qu'il ne le laisse entendre. — fier, irritable, voir carrément susceptible. il peut devenir très mordant voir franchement incisif quand un point sensible est touché. — courageux, bien que loin de s'en convaincre lui-même. — amer, battu par la vie. — emphatique. — généreux. — fidèle, constant, tant dans ses goûts que dans ses rapports aux gens. quand il aime, il ne change pas d'avis. - en colère (contre lui-même, contre la vie en général aussi). — instruit, intelligent, bien élevé. — autoritaire si nécessaire, même s'il se fait de plus en plus l'effet d'un imposteur à ce niveau. il ne se sent légitime à faire de leçons à personne. — responsable envers les gens qu'il aime, du moins quand il est en état de l'être. on peut compter sur lui malgré tout, il a du moins vocation à toujours être présent. il a déjà failli à une personne, il n'a pas envie de remettre ça même si une voix persistante dans sa tête lui souffle que c'est déjà le cas. — dévoué, à sa famille, à ses amis, aux gens qu'il aime. il merde, il ment, il commet des erreurs, mais il se débat quand même. il est là. peut-être pas pour lui, mais quand même pour les autres. il se refuse encore à sombrer dans l'égoïsme. s'il tombe là-dedans, il ignore ce qu'il adviendra des autres parties de lui, de son ancien lui, qu'il parviens encore à préserver. — patient, même si pas avec tout le monde et encore moins avec lui-même. ça dépend de la personne et de la situation.


MOODBOARD — il est très habile de ses mains. originellement amoureux de dessin, cette passion s'est ensuite étendue à la sculpture et à la peinture. c'est tout un pan de lui et l'une des activités qui parviens le plus à le détendre. — très ancré dans la pop-culture, il adore le milieu du cinéma (faut dire qu'il a baigné dedans, même si, contrairement à d'autres membres de sa famille, il n'a jamais été attiré par l'idée de se retrouver devant -ni derrière, d'ailleurs- une caméra ou un appareil photo), mais pas que. il lit aussi beaucoup. grand fan de tout ce qui touche aux super héros (avec une préférence pour les x-men), de star wars, d'harry potter, entre bien d'autres oeuvres/univers. son appart croule sous les bouquins, les bandes dessinées, les comics... c'est un échappatoire pour lui, un monde dans lequel il trouve réconfortant d'errer, même l'espace de quelques secondes avant que la réalité ne le happe de nouveau. — plutôt sportif dans le passé, il continue à faire un peu de muscu, de boxe et essaie d'aller courir une à deux fois par semaines. ça lui donne l'impression de maintenir un certain contrôle même si parfois il ne se montre pas à la hauteur de cet engagement qu'il cherche à s'imposer à lui-même. — il n'a jamais été particulièrement ancré dans un besoin d'attention. peut-être parce qu'il n'a jamais eut à en réclamer. il a toujours mené sa barque sans faire grand cas des regards extérieurs. il n'a pas le soucie de plaire à tout le monde, mais l'opinion de ses proches compte beaucoup pour lui. il ne veut décevoir personne, lui qui a déjà commis une faute monstrueuse qui a amputé ses parents d'un enfant. c'est pour ça qu'il ment à tout le monde, instaurant une forme de distance, n'étant jamais complètement honnête avec les personnes qui ne l'en aimerait pourtant pas moins si elles connaissaient ses failles. il n'est pas si bon acteur que ça malgré tout et s'il garde des parties de lui sous clé et qu'il a développé une bonne habileté au mensonge, n'importe qui qui l'a connu avant la mort de sa soeur a perçu un changement en lui. il n'est plus le même et il est incapable de revenir en arrière, peu importe combien il en a envie. — il a du mal à s'endormir et c'est pire quand il est sobre (du coup il évite de l'être en général). — il n'a pas l'alcool méchant, plutôt apathique. une sorte d'état d'absence qui est tout aussi flippant que ses éclats de colère incisive, quand il atteins son pic de patience. — il a conscience qu'il doit émerger, projeter sa tête hors de l'eau. ne serait-ce que pour les gens qui l'aime, qu'il aime aussi et qui trouve encore le moyen de compter sur lui. il a envie de se projeter vers le haut pour ces gens là, mais tout son corps lui paraît lesté de plomb. il ne voit pas la sortie et dans ses pires moments, il doute même de son existence. — il a tendance à beaucoup s'investir émotionnellement avec les gens qui se font une place dans sa vie. c'est réconfortant, mais aussi épuisant dans une certaine mesure. c'est la raison pour laquelle il a considérablement réduit son cercle après la mort de sa soeur. même s'il y a d'autres facteurs à prendre au compte, c'est aussi un peu la raison pour laquelle il ne cherche pas à se mettre en couple. outre le fait que son coeur est de toute façon déjà pris, il se sent incapable d'être un bon petit ami. — il est peu bavard du moins quand il est question de lui. il distille les informations avec doigté, quand il n'évite pas purement et simplement d'en donner. il ne parle pas davantage du traumatisme causé par le décès de sa soeur. personne ne le fait dans sa famille. c'est sans doute un tort d'ailleurs, chaol en conviens sans avoir la force de changer les choses. c'est trop douloureux. — il a une série de lettres tatouée sur l'intérieur de sa cheville droite. ce sont les initiales des prénoms de ses frères et soeurs. il s'est fait faire ce tatouage à vingt ans, sur une impulsion alors qu'il était passé devant un salon de tatouage avec un ami. une inscription très discrète, une larme d'encre sur sa peau. — il est droitier. — il n'a jamais eut peur du conflit, pas quand il s'agit d'un sujet ou de personnes qui lui tiennent à coeur. certaines conversations ne peuvent être tenues sans que le ton grimpe. — il est habitué à être entendu, à se faire écouter. c'est quelqu'un d'éloquent en dépit de ses torts et de ses failles, un homme charismatique qui retiens l'attention quand il entre dans une pièce. — pourtant assez paternel, il ne s'imagine pas enfanter un jour. pas dans l'état où il se trouve. aucun gosse ne mérite ça. — d'une nature curieuse, il a indiscutablement une conversation intéressante. il s'interesse à plein de choses et il est facile de parler avec lui (si tant est qu'on ne risque pas à aborder des sujets trop personnels). — il adore la vitesse. il a une passion pour les voitures de luxe, pour les motos aussi. tout ce qui lui permet de filer à toute allure. il n'en est d'ailleurs pas à son premier excès de vitesse (avec un record battu ces dernières années). — d'aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours voulu bien faire. être un bon fils, un bon frère, un bon ami, une bonne personne. il ne prétend pas à la perfection, mais il a toujours voulu incarner une force positive. c'est ce qui lui rend sa déchéance d'autant plus douloureuse. loin de souffrir seulement de la déception qu'il peut causer à ses proches, il doit tolérer sa propre amertume face à la personne qu'il est devenu. — il vit en colocation avec sa meilleure amie et esa, une chatte blanche teigneuse qui n'aime vraisemblablement (ou presque) que lui et dont il s'occupe durant l'absence prolongée d'un ami d'enfance. — réparti à gryffondor voilà bien des années même si, sacrilège, il n'a jamais reçu sa lettre d'admission à poudlard. il attend encore que ses pouvoirs magiques se déclarent.


chaol & ilan 608732ceddd2fddc45c11e5f2ecb7fe21473f15a chaol & ilan C695c053afb8bbf7586f4cf274ee4629a13c637b

THE PARTS OF ME THAT I LOVE THE MOST
ARE THE PARTS THAT BELONG TO HER

F A M I L Y B U S I N E S S
BLANCA FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. ils sont très proches, chaol fait toujours front avec elle. )) ; BRADEN FEATHERINGTON - (( son petit frère. en dépit des désaccords / tensions qui s'invitent parfois entre eux, chaol est très protecteur envers lui. comme pour le reste de sa famille, il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui. )) ; FRANKIE FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. son bébé, son diamant. il refuse de la voir grandir et la couve trop. )) ; FRANCES FEATHERINGTON † - (( sa petite soeur, décédée en 2016. il était très protecteur envers elle, il la couvait beaucoup et il se sent responsable de sa mort. c'est une croix qu'il ne cessera jamais de porter. )) ; ANDREW FEATHERINGTON - (( son père. il l'adulait dans son enfance et il l'admire toujours. père et fils ont toujours été soudés, ayant un lien privilégié. ce lien, chaol le met aujourd'hui à mal en laissant sa vie sortir des rails qu'elle n'aurait jamais dut quitter. )) ; MARIA FEATHERINGTON - (( sa mère. complices et proches depuis que chaol est petit, il s'est un peu éloigné d'elle au cours de ces dernières années. )) ; MARNIE FEATHERINGTON - (( sa cousine. ils sont proches, il fait en sorte d'être présent pour elle, qu'elle sache qu'elle peut toujours compter sur lui. )) ; ALYA ATKINS - (( sa cousine, née d'une relation adultère de son oncle. il ignore encore jusqu'à son existence. )) ;

F R I E N D S H I P N E V E R E N D
FRIDA ROMANO - (( sa meilleure amie, son tout. ses sentiments pour elle dépassent très largement l'amitié. )) ; ILAN VANDERBILT - (( l'un de ses rares vrais amis rencontrés à l'université et qu'il n'a pas envoyé bouler après la mort de sa soeur. )) ; NAYA DOMINGUES - (( une amie très proche, l'une des rares personnes auxquelles il s'est raccroché après la mort de sa soeur. ils couchent ensemble, mais ça va au delà de ça. il n'éprouve rien d'ambigüe pour elle, juste une connexion sincère qu'il entend bien préserver de tout ce qui pourrait l'abîmer. )) ;

O T H E R S I D E
ELIA GUCCI - (( la meilleure amie de sa cousine, devenue sa sex-friend et une amie depuis fin 2021. chaol prend ces distances avec elle depuis quelques mois, depuis qu'elle a eut un malencontreux et très explicite aperçu des ténèbres avec lesquelles il se débat. )) ;


WARNING A PROPOS DE CHAOL
décès brutal d'un proche, traumatisme, consommation abusive de cigarettes et alcoolisme.

TRIGGER, CE QUE JE REFUSE DE JOUER
violence envers les animaux - je ne suis pas à l'aise avec le sexe en rp, je ne souhaite pas jouer de scènes trop crues.

HABITUDES ET PRÉFÉRENCES DE JEU
j'utilise beaucoup meetsa pour faire avancer mes liens au quotidien et la longueur de mes rps varie selon mon inspiration (jamais trop long cependant, je favorise les réponses plus courtes). - je n'écris pas vraiment de grosses lignes directives concernant l'avenir de mon perso et/ou l'évolution de ces liens. je joue au feeling.


LIEN DU POST
Jeu 22 Sep 2022 - 14:38
c'est parfait pour moi
samedi ?


I MISSED EVERYBODY
Caring doesn't sometimes lead to misery. It always does.
chaol & ilan Original
Je m'appelle : ilan
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : New York
Dans la vie, je suis : officier de police à la brigade des crimes sexuels
et niveau sentimental je suis : célibataire mais le cœur qui se raccroche dangereusement à mon ex
On dit de moi que je suis : mystérieux
et que je ressemble à : Oliver Jackson-Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : ella
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/08/2022
avec : 1787
messages à mon actif, dont : 32
rps. Les créations de mon profil viennent de : nuit-d-orage
Pour finir, je joue également : marnie & kyla
chaol & ilan Fdbd685be35d11ae2e126ac9166c647838cd613a

Ilan est est né le 14/10/1994 à New York. C'est est une tête brulée, il fonce, il ne réfléchit pas. Si il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs. Il a toujours été du genre à ne pas se laisser imposer les choses. Il a du mal avec l'autorité d'ailleurs et se fait violence pour respecter ses supérieurs. Au travail, il se canalise tant bien que mal. Dans sa vie de tous les jours, c'est un électron libre, il est fidèle à ses proches mais le reste ne lui importe pas. Il vit pour lui principalement et le reste c'est du plus. C’est un garçon plutôt silencieux, il préfère observer que parler. Il n’est pas vraiment réfléchi et prend des décisions sur un coup de tête. Impulsif dans l’âme, il lui arrive de regretter les choix qu’il fait. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions pour sa vie, du moins c’est ce qu’il pense. Il est protecteur et a parfois bien trop d'empathie. Il s'investit dans ce qu’il aime faire et dans ce qui l’anime au quotidien, des fois un peu trop.

Fumeur depuis bien trop longtemps. Il a déjà essayé d’arrêter mais n’a jamais réussi. ▵ Quand il était jeune adulte il a été impliqué dans un accident de voiture qui a causé la mort d’une femme et de son enfant. Il a encore des flashs de cet accident pour lequel il culpabilise encore. ▵ Il déteste ne rien faire alors il trouve toujours une occupation.  Il fait notamment beaucoup de sport. ▵ Il boit un peu trop, mais n’est que très rarement dans un état vraiment pitoyable. ▵ Il a fait des études de droit à Harvard et obtient une maitrise en 2019. A la suite de cela, il fait six mois de formation pour entrer dans la police. Il intègre la brigade début 2020 ▵ Il est le deuxième enfant d’une fratrie de quatre. Sa mère est devenue tétraplégique après un accident. ▵ Il peut-être un peu je m'en foutiste sur certains sujets, ce qui peut avoir tendance à être énervant. ▵ Il a fait du piano étant plus jeune. ▵ L'amour? Ce n'est pas vraiment son truc, il n'a jamais réussi à s'attacher assez à une femme pour tout lui donner. Pourtant, il sait que le jour où il tombera sur une personne qui en vaudra la peine, il donnera le meilleur de lui même. Alors en attendant, il enchaine les relations d'un soir, les histoires peu sérieuses, sans lendemain ou sans grandes attaches. Il aimerait avoir une famille et des enfants, comme lui a vécu lorsqu'il était enfant. ▵ Il a un chat noir qu'il a trouvé dans un carton dans une ruelle un soir en rentrant du travail. Il se prénomme Tofu, allez savoir pourquoi. ▵

▵ ▵ ▵ ▵

RUBY VANDERBILT, petite soeur ▵ SIERRA BREKKER, ex ▵ CHARLIE ROTHSCHILD, voisine relou, il l'aime pas. ▵ CHAOL FEATHERINGTON, très bon ami depuis Harvard ▵ CATALINA COLDERO, uc ▵ JILLYANE REUBEN, uc ▵ prénom, lien




WARNING // concernant (personnage) accidents de voiture, alcool, mère tétraplégique, travail dans la brigade des crimes sexuels.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste

LIEN DU POST
Jeu 22 Sep 2022 - 15:18
impec


titanium
Burn away, run away.”
chaol & ilan Original
Je m'appelle : ilan
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : New York
Dans la vie, je suis : officier de police à la brigade des crimes sexuels
et niveau sentimental je suis : célibataire mais le cœur qui se raccroche dangereusement à mon ex
On dit de moi que je suis : mystérieux
et que je ressemble à : Oliver Jackson-Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : ella
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/08/2022
avec : 1787
messages à mon actif, dont : 32
rps. Les créations de mon profil viennent de : nuit-d-orage
Pour finir, je joue également : marnie & kyla
chaol & ilan Fdbd685be35d11ae2e126ac9166c647838cd613a

Ilan est est né le 14/10/1994 à New York. C'est est une tête brulée, il fonce, il ne réfléchit pas. Si il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs. Il a toujours été du genre à ne pas se laisser imposer les choses. Il a du mal avec l'autorité d'ailleurs et se fait violence pour respecter ses supérieurs. Au travail, il se canalise tant bien que mal. Dans sa vie de tous les jours, c'est un électron libre, il est fidèle à ses proches mais le reste ne lui importe pas. Il vit pour lui principalement et le reste c'est du plus. C’est un garçon plutôt silencieux, il préfère observer que parler. Il n’est pas vraiment réfléchi et prend des décisions sur un coup de tête. Impulsif dans l’âme, il lui arrive de regretter les choix qu’il fait. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions pour sa vie, du moins c’est ce qu’il pense. Il est protecteur et a parfois bien trop d'empathie. Il s'investit dans ce qu’il aime faire et dans ce qui l’anime au quotidien, des fois un peu trop.

Fumeur depuis bien trop longtemps. Il a déjà essayé d’arrêter mais n’a jamais réussi. ▵ Quand il était jeune adulte il a été impliqué dans un accident de voiture qui a causé la mort d’une femme et de son enfant. Il a encore des flashs de cet accident pour lequel il culpabilise encore. ▵ Il déteste ne rien faire alors il trouve toujours une occupation.  Il fait notamment beaucoup de sport. ▵ Il boit un peu trop, mais n’est que très rarement dans un état vraiment pitoyable. ▵ Il a fait des études de droit à Harvard et obtient une maitrise en 2019. A la suite de cela, il fait six mois de formation pour entrer dans la police. Il intègre la brigade début 2020 ▵ Il est le deuxième enfant d’une fratrie de quatre. Sa mère est devenue tétraplégique après un accident. ▵ Il peut-être un peu je m'en foutiste sur certains sujets, ce qui peut avoir tendance à être énervant. ▵ Il a fait du piano étant plus jeune. ▵ L'amour? Ce n'est pas vraiment son truc, il n'a jamais réussi à s'attacher assez à une femme pour tout lui donner. Pourtant, il sait que le jour où il tombera sur une personne qui en vaudra la peine, il donnera le meilleur de lui même. Alors en attendant, il enchaine les relations d'un soir, les histoires peu sérieuses, sans lendemain ou sans grandes attaches. Il aimerait avoir une famille et des enfants, comme lui a vécu lorsqu'il était enfant. ▵ Il a un chat noir qu'il a trouvé dans un carton dans une ruelle un soir en rentrant du travail. Il se prénomme Tofu, allez savoir pourquoi. ▵

▵ ▵ ▵ ▵

RUBY VANDERBILT, petite soeur ▵ SIERRA BREKKER, ex ▵ CHARLIE ROTHSCHILD, voisine relou, il l'aime pas. ▵ CHAOL FEATHERINGTON, très bon ami depuis Harvard ▵ CATALINA COLDERO, uc ▵ JILLYANE REUBEN, uc ▵ prénom, lien




WARNING // concernant (personnage) accidents de voiture, alcool, mère tétraplégique, travail dans la brigade des crimes sexuels.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste

LIEN DU POST
Ven 23 Sep 2022 - 15:15
je serais pas dispo finalement demain, je me casse à new york pour le week end. désolé. on peut refixer ça ?


titanium
Burn away, run away.”
chaol & ilan 986ec9d8cd672ebc86f5db35426441d7
Je m'appelle : Chaol (souvent appelé par mon nom de famille, Featherington)
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston.
Je viens de : New York même si le plus gros de ma vie je l'ai passé à Rome.
Dans la vie, je suis : fraichement diplômé d'harvard, sensé bosser chez warner bros dans l'entreprise familiale, mais en train de trainer la patte. je laisse couler un peu, j'expose des peintures dans une galerie, je donne un coup de main dans la boutique de comics de ma meilleure amie... je m'occupe
et niveau sentimental je suis : célibataire.
On dit de moi que je suis : un ex-golden boy qui a perdu de son éclat et qui fait sa vie dans son coin, plus ou moins.
et que je ressemble à : Richard Deiss.

Hors jeu, mon pseudo est : CARIAD -- leslie (she/her)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/05/2022
avec : 610
messages à mon actif, dont : 5
rps. Les créations de mon profil viennent de : Cosmic Light (avatar) moore (code signature)
Pour finir, je joue également : Tristan (Henry Cavill).
chaol & ilan E0b63bf4a05eec54ced8132d97f9a95385a8b951

MUTANT AND PROUD

fils d'andrew featherington et de maria prada. son père est l'un des pdg de warner bros, sa mère la fille de l'actuelle présidente de la maison prada. autant le dire, chaol n'a jamais manqué de rien, ses parents n'étant résolus à offrir à leur progéniture que le must du must. les meilleurs écoles, les meilleures opportunités. tout lui a été accordé. — mis au monde à new york, il y a passé cinq ans avant que sa famille ne déménage à rome. c'est là-bas qu'il a grandit, ne retournant vivre durablement aux états-unis qu'en 2012, après son admission à l'université d'harvard (une véritable tradition familiale qu'il a honoré avec aisance et fierté). — après un départ sur les chapeaux de roue alors qu'il étudie à la harvard business school (business, gouvernement et économie international), un drame surviens dans sa vie en 2016. alors qu'il se trouve dans le sud-est de la france dans le cadre d'un week-end en famille, il assiste impuissant au décès de frances, la plus jeune de la fratrie. il en ressors à jamais marqué, traumatisé. d'autant plus qu'il était de surveillance ce jour là. qu'il aurait dû prévenir empêcher ce drame. il n'a jamais cessé de culpabiliser à ce sujet, n'est jamais parvenu à se convaincre qu'il n'est pas coupable de ce qui s'est produit. il a l'impression d'avoir manqué à ses devoirs et tous les mots réconfortants qu'ont pu lui adresser ses proches pour le soustraire à ce sentiment ne sont jamais parvenus à faire chemin en lui. il se puni pour sa faute en s'encrant invariablement dans la certitude qu'il avait le pouvoir de sauver frances et qu'il lui a fait défaut ce jour-là. qu'il l'a abandonnée. — à son retour à harvard après la mort de sa soeur, il n'est plus le même. lui qui incarnait jusque là le golden boy en puissance (populaire, investi, joueur vedette de l'équipe football américain) se soustrait peu à peu cette étiquette. s'il parviens bien à faire illusion un moment, plaquant un sourire sur ses traits même si la lumière n'atteins à ses yeux, il dévie et s'enfonce. il se coupe des autres, perd son côté bout-en-train et solaire. plus protecteur que jamais envers sa fratrie, il instaure pour autant une sorte de distance. il est toujours là, répond toujours aux textos, appels et autres solicitations dans la seconde, mais quelque chose est visiblement fêlé en lui. personne n'a l'idée de lui reprocher dans sa famille. pas dans un premier temps du moins. après tout tout le monde est en deuil. aucune main n'est parvenue à prendre prise sur lui, à le retenir dans sa chute. — les deux années qui suivent la mort de frances ont des conséquences sur tous les aspects de sa vie. moins sociable et investi dans la vie universitaire, il est également moins concentré en cours. pour la première fois ses notes vacillent et il ne redresse pas la barre. lui qui fumait un peu se met à enchaîner clopes sur clopes et ce n'est rien en comparaison de sa consommation dangereusement élevée d'alcool. c'est bien simple, depuis cette époque et encore à ce jour, il est rare de le voir sans clope au bec ou verre à la main. — si ses poumons ont sévèrement morflé depuis la mort de frances, c'est de loin son rapport à l'alcool qui l'impacte le plus. c'est son démon, un monstre lové en lui qui lui enserre les entrailles et dont il méprise l'existence sans avoir le courage de s'en dépêtrer pour autant. s'il n'a jamais prononcé ce mot à voix haute (une barrière, purement symbolique à ce stade, qu'il ne s'est pas encore résolu à franchir), il est alcoolique. — il n'a pas lâché ses études. cela, on peut le lui accorder, même si ça lui apparaît comme un maigre exploit. avec un an de retard (il a fait une pause de neuf mois en 2018, voyageant un peu durant cette période), il a décroché mi-2022 son doctorat. un cap passé dans la douleur, avec des notes largement moins étincelantes que celles auxquelles il se maintenait avant, mais un chapitre bouclé malgré tout. non pas que la fin de ses études soit vraiment source de satisfaction. chaol n'est pas plus avancé pour autant. au contraire même, maintenant qu'harvard est officiellement du passé, il se voit confronté à la pression de l'après. — avant la mort de frances, chaol ne se posait pas de questions. s'il n'est pas la copie conforme de son père que les médias aiment à dépeindre (réputation basée sur leur complicité affichée + des ressemblances physiques/gestuelles), il n'en a pas moins toujours ambitionné de prendre un chemin similaire à son paternel. intégrer la boite familial, laisser son empreinte sur cet héritage qui a toujours été source de fierté pour lui. mais tout ça, cette soif de hauteur et d'ambition, elle a méchamment sombré avec la mort de frances il y a six ans. c'est pas tant que l'ancien chaol a été terrassé. une part de lui aspire toujours aux mêmes choses, sauf que ça ne va pas. il ne va pas bien. il le sait. il n'est pas dans le déni à ce point. il ne se sent pas capable de tenir le rythme, de jouer ce rôle de composition. il ignore s'il en est capable, s'il en a envie, si c'est ce qu'il lui faut, ce dont il a besoin ou non... il ne sait plus rien et la fin de ses études a pour effet malheureux de mettre en avant le chaos qui règne dans sa tête. son été il l'a passé la tête dans son art, dans ses peintures et ses sculptures, passant le plus gros de son temps dans son appart à boston ou dans la boutique de comics ouverte au cours de l'année dernière par sa meilleure amie. en parallèle, il ne cesse de recevoir des messages et des appels de son père qui ne comprend pas sa soudaine tendance à freiner des quatre fers. l'illusion que chaol est parvenu à maintenir vaille que vaille durant ces dernières années d'errance et en train de prendre l'eau et la perspective d'exhiber ses démons lui file des sueurs froides.

protecteur, habitué à veiller sur sa grande fratrie même s'il a lourdement failli à ce rôle qu'il occupe depuis la naissance de sa première soeur. — menteur d'élite, il plaque facilement un sourire de circonstance sur ses lèvres, même s'il n'atteins pas toujours ses yeux. — fatigué depuis des années, il se souvient même pas de l'époque où il ne se sentait pas constamment vidé, asséché. — paumé, faut le dire, lui qui avait un plan de vie, une destinée tracée, il ignore où il va à présent. — profondément aimant et pas du genre à reprendre son affection lorsqu'il l'a déjà offerte. — compréhensif, ouvert, tolérant.— bienveillant, pas une once de cruauté en lui même s'il se montrer dur et tranchant (l'alcool n'aide pas, c'est pour ça qu'il préfère s'isoler quand il boit, ça préserve son image et ses proches). — passionné par plein de choses et par plein de gens. il s'intéresse aux autres. il compte parmi ces gens qui savent écouter et vous faire vous sentir estimé, important. c'est ce trait de caractère très appréciable qui a toujours eut tendance à le rendre assez populaire. — consumé, éprouvé, à bout de souffle. — frôlant parfois l'apathie, un état de végétation flippant durant lequel il paraît absent quoique physiquement présent, comme si plus rien ne revêtait d'importance. une vision glaçante. — révulsé par ce qu'il est devenu, impitoyable vis-à-vis de ses propres fautes là où il est largement plus compatissant avec les autres. il ne se fait aucun cadeau. — secret, il se traîne une aura de mystère qui n'est pas sans ajouter à son charme. y a quelque chose d'inaccessible qui lui colle à la peau. — renfermé, il ne l'a pas toujours été, mais il l'est devenu dans une certaine mesure. pas timide pour autant, mais il donne souvent l'impression de ne pas être complètement ancré dans la réalité, d'avoir l'esprit ailleurs. — tendre envers ceux qu'il aime, il est capable de beaucoup de douceur. il sait être câlin, cajoleur. — indépendant, habitué à se débrouiller par ses propres moyens (non pas que ce soit forcément une bonne chose, il gagnerait clairement à tendre la main à quelqu'un). — bien plus vulnérable qu'il ne le laisse entendre. — fier, irritable, voir carrément susceptible. il peut devenir très mordant voir franchement incisif quand un point sensible est touché. — courageux, bien que loin de s'en convaincre lui-même. — amer, battu par la vie. — emphatique. — généreux. — fidèle, constant, tant dans ses goûts que dans ses rapports aux gens. quand il aime, il ne change pas d'avis. - en colère (contre lui-même, contre la vie en général aussi). — instruit, intelligent, bien élevé. — autoritaire si nécessaire, même s'il se fait de plus en plus l'effet d'un imposteur à ce niveau. il ne se sent légitime à faire de leçons à personne. — responsable envers les gens qu'il aime, du moins quand il est en état de l'être. on peut compter sur lui malgré tout, il a du moins vocation à toujours être présent. il a déjà failli à une personne, il n'a pas envie de remettre ça même si une voix persistante dans sa tête lui souffle que c'est déjà le cas. — dévoué, à sa famille, à ses amis, aux gens qu'il aime. il merde, il ment, il commet des erreurs, mais il se débat quand même. il est là. peut-être pas pour lui, mais quand même pour les autres. il se refuse encore à sombrer dans l'égoïsme. s'il tombe là-dedans, il ignore ce qu'il adviendra des autres parties de lui, de son ancien lui, qu'il parviens encore à préserver. — patient, même si pas avec tout le monde et encore moins avec lui-même. ça dépend de la personne et de la situation.


MOODBOARD — il est très habile de ses mains. originellement amoureux de dessin, cette passion s'est ensuite étendue à la sculpture et à la peinture. c'est tout un pan de lui et l'une des activités qui parviens le plus à le détendre. — très ancré dans la pop-culture, il adore le milieu du cinéma (faut dire qu'il a baigné dedans, même si, contrairement à d'autres membres de sa famille, il n'a jamais été attiré par l'idée de se retrouver devant -ni derrière, d'ailleurs- une caméra ou un appareil photo), mais pas que. il lit aussi beaucoup. grand fan de tout ce qui touche aux super héros (avec une préférence pour les x-men), de star wars, d'harry potter, entre bien d'autres oeuvres/univers. son appart croule sous les bouquins, les bandes dessinées, les comics... c'est un échappatoire pour lui, un monde dans lequel il trouve réconfortant d'errer, même l'espace de quelques secondes avant que la réalité ne le happe de nouveau. — plutôt sportif dans le passé, il continue à faire un peu de muscu, de boxe et essaie d'aller courir une à deux fois par semaines. ça lui donne l'impression de maintenir un certain contrôle même si parfois il ne se montre pas à la hauteur de cet engagement qu'il cherche à s'imposer à lui-même. — il n'a jamais été particulièrement ancré dans un besoin d'attention. peut-être parce qu'il n'a jamais eut à en réclamer. il a toujours mené sa barque sans faire grand cas des regards extérieurs. il n'a pas le soucie de plaire à tout le monde, mais l'opinion de ses proches compte beaucoup pour lui. il ne veut décevoir personne, lui qui a déjà commis une faute monstrueuse qui a amputé ses parents d'un enfant. c'est pour ça qu'il ment à tout le monde, instaurant une forme de distance, n'étant jamais complètement honnête avec les personnes qui ne l'en aimerait pourtant pas moins si elles connaissaient ses failles. il n'est pas si bon acteur que ça malgré tout et s'il garde des parties de lui sous clé et qu'il a développé une bonne habileté au mensonge, n'importe qui qui l'a connu avant la mort de sa soeur a perçu un changement en lui. il n'est plus le même et il est incapable de revenir en arrière, peu importe combien il en a envie. — il a du mal à s'endormir et c'est pire quand il est sobre (du coup il évite de l'être en général). — il n'a pas l'alcool méchant, plutôt apathique. une sorte d'état d'absence qui est tout aussi flippant que ses éclats de colère incisive, quand il atteins son pic de patience. — il a conscience qu'il doit émerger, projeter sa tête hors de l'eau. ne serait-ce que pour les gens qui l'aime, qu'il aime aussi et qui trouve encore le moyen de compter sur lui. il a envie de se projeter vers le haut pour ces gens là, mais tout son corps lui paraît lesté de plomb. il ne voit pas la sortie et dans ses pires moments, il doute même de son existence. — il a tendance à beaucoup s'investir émotionnellement avec les gens qui se font une place dans sa vie. c'est réconfortant, mais aussi épuisant dans une certaine mesure. c'est la raison pour laquelle il a considérablement réduit son cercle après la mort de sa soeur. même s'il y a d'autres facteurs à prendre au compte, c'est aussi un peu la raison pour laquelle il ne cherche pas à se mettre en couple. outre le fait que son coeur est de toute façon déjà pris, il se sent incapable d'être un bon petit ami. — il est peu bavard du moins quand il est question de lui. il distille les informations avec doigté, quand il n'évite pas purement et simplement d'en donner. il ne parle pas davantage du traumatisme causé par le décès de sa soeur. personne ne le fait dans sa famille. c'est sans doute un tort d'ailleurs, chaol en conviens sans avoir la force de changer les choses. c'est trop douloureux. — il a une série de lettres tatouée sur l'intérieur de sa cheville droite. ce sont les initiales des prénoms de ses frères et soeurs. il s'est fait faire ce tatouage à vingt ans, sur une impulsion alors qu'il était passé devant un salon de tatouage avec un ami. une inscription très discrète, une larme d'encre sur sa peau. — il est droitier. — il n'a jamais eut peur du conflit, pas quand il s'agit d'un sujet ou de personnes qui lui tiennent à coeur. certaines conversations ne peuvent être tenues sans que le ton grimpe. — il est habitué à être entendu, à se faire écouter. c'est quelqu'un d'éloquent en dépit de ses torts et de ses failles, un homme charismatique qui retiens l'attention quand il entre dans une pièce. — pourtant assez paternel, il ne s'imagine pas enfanter un jour. pas dans l'état où il se trouve. aucun gosse ne mérite ça. — d'une nature curieuse, il a indiscutablement une conversation intéressante. il s'interesse à plein de choses et il est facile de parler avec lui (si tant est qu'on ne risque pas à aborder des sujets trop personnels). — il adore la vitesse. il a une passion pour les voitures de luxe, pour les motos aussi. tout ce qui lui permet de filer à toute allure. il n'en est d'ailleurs pas à son premier excès de vitesse (avec un record battu ces dernières années). — d'aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours voulu bien faire. être un bon fils, un bon frère, un bon ami, une bonne personne. il ne prétend pas à la perfection, mais il a toujours voulu incarner une force positive. c'est ce qui lui rend sa déchéance d'autant plus douloureuse. loin de souffrir seulement de la déception qu'il peut causer à ses proches, il doit tolérer sa propre amertume face à la personne qu'il est devenu. — il vit en colocation avec sa meilleure amie et esa, une chatte blanche teigneuse qui n'aime vraisemblablement (ou presque) que lui et dont il s'occupe durant l'absence prolongée d'un ami d'enfance. — réparti à gryffondor voilà bien des années même si, sacrilège, il n'a jamais reçu sa lettre d'admission à poudlard. il attend encore que ses pouvoirs magiques se déclarent.


chaol & ilan 608732ceddd2fddc45c11e5f2ecb7fe21473f15a chaol & ilan C695c053afb8bbf7586f4cf274ee4629a13c637b

THE PARTS OF ME THAT I LOVE THE MOST
ARE THE PARTS THAT BELONG TO HER

F A M I L Y B U S I N E S S
BLANCA FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. ils sont très proches, chaol fait toujours front avec elle. )) ; BRADEN FEATHERINGTON - (( son petit frère. en dépit des désaccords / tensions qui s'invitent parfois entre eux, chaol est très protecteur envers lui. comme pour le reste de sa famille, il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui. )) ; FRANKIE FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. son bébé, son diamant. il refuse de la voir grandir et la couve trop. )) ; FRANCES FEATHERINGTON † - (( sa petite soeur, décédée en 2016. il était très protecteur envers elle, il la couvait beaucoup et il se sent responsable de sa mort. c'est une croix qu'il ne cessera jamais de porter. )) ; ANDREW FEATHERINGTON - (( son père. il l'adulait dans son enfance et il l'admire toujours. père et fils ont toujours été soudés, ayant un lien privilégié. ce lien, chaol le met aujourd'hui à mal en laissant sa vie sortir des rails qu'elle n'aurait jamais dut quitter. )) ; MARIA FEATHERINGTON - (( sa mère. complices et proches depuis que chaol est petit, il s'est un peu éloigné d'elle au cours de ces dernières années. )) ; MARNIE FEATHERINGTON - (( sa cousine. ils sont proches, il fait en sorte d'être présent pour elle, qu'elle sache qu'elle peut toujours compter sur lui. )) ; ALYA ATKINS - (( sa cousine, née d'une relation adultère de son oncle. il ignore encore jusqu'à son existence. )) ;

F R I E N D S H I P N E V E R E N D
FRIDA ROMANO - (( sa meilleure amie, son tout. ses sentiments pour elle dépassent très largement l'amitié. )) ; ILAN VANDERBILT - (( l'un de ses rares vrais amis rencontrés à l'université et qu'il n'a pas envoyé bouler après la mort de sa soeur. )) ; NAYA DOMINGUES - (( une amie très proche, l'une des rares personnes auxquelles il s'est raccroché après la mort de sa soeur. ils couchent ensemble, mais ça va au delà de ça. il n'éprouve rien d'ambigüe pour elle, juste une connexion sincère qu'il entend bien préserver de tout ce qui pourrait l'abîmer. )) ;

O T H E R S I D E
ELIA GUCCI - (( la meilleure amie de sa cousine, devenue sa sex-friend et une amie depuis fin 2021. chaol prend ces distances avec elle depuis quelques mois, depuis qu'elle a eut un malencontreux et très explicite aperçu des ténèbres avec lesquelles il se débat. )) ;


WARNING A PROPOS DE CHAOL
décès brutal d'un proche, traumatisme, consommation abusive de cigarettes et alcoolisme.

TRIGGER, CE QUE JE REFUSE DE JOUER
violence envers les animaux - je ne suis pas à l'aise avec le sexe en rp, je ne souhaite pas jouer de scènes trop crues.

HABITUDES ET PRÉFÉRENCES DE JEU
j'utilise beaucoup meetsa pour faire avancer mes liens au quotidien et la longueur de mes rps varie selon mon inspiration (jamais trop long cependant, je favorise les réponses plus courtes). - je n'écris pas vraiment de grosses lignes directives concernant l'avenir de mon perso et/ou l'évolution de ces liens. je joue au feeling.


LIEN DU POST
Sam 24 Sep 2022 - 4:27
pas de soucis, c'est que partie remise


I MISSED EVERYBODY
Caring doesn't sometimes lead to misery. It always does.
chaol & ilan 986ec9d8cd672ebc86f5db35426441d7
Je m'appelle : Chaol (souvent appelé par mon nom de famille, Featherington)
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston.
Je viens de : New York même si le plus gros de ma vie je l'ai passé à Rome.
Dans la vie, je suis : fraichement diplômé d'harvard, sensé bosser chez warner bros dans l'entreprise familiale, mais en train de trainer la patte. je laisse couler un peu, j'expose des peintures dans une galerie, je donne un coup de main dans la boutique de comics de ma meilleure amie... je m'occupe
et niveau sentimental je suis : célibataire.
On dit de moi que je suis : un ex-golden boy qui a perdu de son éclat et qui fait sa vie dans son coin, plus ou moins.
et que je ressemble à : Richard Deiss.

Hors jeu, mon pseudo est : CARIAD -- leslie (she/her)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/05/2022
avec : 610
messages à mon actif, dont : 5
rps. Les créations de mon profil viennent de : Cosmic Light (avatar) moore (code signature)
Pour finir, je joue également : Tristan (Henry Cavill).
chaol & ilan E0b63bf4a05eec54ced8132d97f9a95385a8b951

MUTANT AND PROUD

fils d'andrew featherington et de maria prada. son père est l'un des pdg de warner bros, sa mère la fille de l'actuelle présidente de la maison prada. autant le dire, chaol n'a jamais manqué de rien, ses parents n'étant résolus à offrir à leur progéniture que le must du must. les meilleurs écoles, les meilleures opportunités. tout lui a été accordé. — mis au monde à new york, il y a passé cinq ans avant que sa famille ne déménage à rome. c'est là-bas qu'il a grandit, ne retournant vivre durablement aux états-unis qu'en 2012, après son admission à l'université d'harvard (une véritable tradition familiale qu'il a honoré avec aisance et fierté). — après un départ sur les chapeaux de roue alors qu'il étudie à la harvard business school (business, gouvernement et économie international), un drame surviens dans sa vie en 2016. alors qu'il se trouve dans le sud-est de la france dans le cadre d'un week-end en famille, il assiste impuissant au décès de frances, la plus jeune de la fratrie. il en ressors à jamais marqué, traumatisé. d'autant plus qu'il était de surveillance ce jour là. qu'il aurait dû prévenir empêcher ce drame. il n'a jamais cessé de culpabiliser à ce sujet, n'est jamais parvenu à se convaincre qu'il n'est pas coupable de ce qui s'est produit. il a l'impression d'avoir manqué à ses devoirs et tous les mots réconfortants qu'ont pu lui adresser ses proches pour le soustraire à ce sentiment ne sont jamais parvenus à faire chemin en lui. il se puni pour sa faute en s'encrant invariablement dans la certitude qu'il avait le pouvoir de sauver frances et qu'il lui a fait défaut ce jour-là. qu'il l'a abandonnée. — à son retour à harvard après la mort de sa soeur, il n'est plus le même. lui qui incarnait jusque là le golden boy en puissance (populaire, investi, joueur vedette de l'équipe football américain) se soustrait peu à peu cette étiquette. s'il parviens bien à faire illusion un moment, plaquant un sourire sur ses traits même si la lumière n'atteins à ses yeux, il dévie et s'enfonce. il se coupe des autres, perd son côté bout-en-train et solaire. plus protecteur que jamais envers sa fratrie, il instaure pour autant une sorte de distance. il est toujours là, répond toujours aux textos, appels et autres solicitations dans la seconde, mais quelque chose est visiblement fêlé en lui. personne n'a l'idée de lui reprocher dans sa famille. pas dans un premier temps du moins. après tout tout le monde est en deuil. aucune main n'est parvenue à prendre prise sur lui, à le retenir dans sa chute. — les deux années qui suivent la mort de frances ont des conséquences sur tous les aspects de sa vie. moins sociable et investi dans la vie universitaire, il est également moins concentré en cours. pour la première fois ses notes vacillent et il ne redresse pas la barre. lui qui fumait un peu se met à enchaîner clopes sur clopes et ce n'est rien en comparaison de sa consommation dangereusement élevée d'alcool. c'est bien simple, depuis cette époque et encore à ce jour, il est rare de le voir sans clope au bec ou verre à la main. — si ses poumons ont sévèrement morflé depuis la mort de frances, c'est de loin son rapport à l'alcool qui l'impacte le plus. c'est son démon, un monstre lové en lui qui lui enserre les entrailles et dont il méprise l'existence sans avoir le courage de s'en dépêtrer pour autant. s'il n'a jamais prononcé ce mot à voix haute (une barrière, purement symbolique à ce stade, qu'il ne s'est pas encore résolu à franchir), il est alcoolique. — il n'a pas lâché ses études. cela, on peut le lui accorder, même si ça lui apparaît comme un maigre exploit. avec un an de retard (il a fait une pause de neuf mois en 2018, voyageant un peu durant cette période), il a décroché mi-2022 son doctorat. un cap passé dans la douleur, avec des notes largement moins étincelantes que celles auxquelles il se maintenait avant, mais un chapitre bouclé malgré tout. non pas que la fin de ses études soit vraiment source de satisfaction. chaol n'est pas plus avancé pour autant. au contraire même, maintenant qu'harvard est officiellement du passé, il se voit confronté à la pression de l'après. — avant la mort de frances, chaol ne se posait pas de questions. s'il n'est pas la copie conforme de son père que les médias aiment à dépeindre (réputation basée sur leur complicité affichée + des ressemblances physiques/gestuelles), il n'en a pas moins toujours ambitionné de prendre un chemin similaire à son paternel. intégrer la boite familial, laisser son empreinte sur cet héritage qui a toujours été source de fierté pour lui. mais tout ça, cette soif de hauteur et d'ambition, elle a méchamment sombré avec la mort de frances il y a six ans. c'est pas tant que l'ancien chaol a été terrassé. une part de lui aspire toujours aux mêmes choses, sauf que ça ne va pas. il ne va pas bien. il le sait. il n'est pas dans le déni à ce point. il ne se sent pas capable de tenir le rythme, de jouer ce rôle de composition. il ignore s'il en est capable, s'il en a envie, si c'est ce qu'il lui faut, ce dont il a besoin ou non... il ne sait plus rien et la fin de ses études a pour effet malheureux de mettre en avant le chaos qui règne dans sa tête. son été il l'a passé la tête dans son art, dans ses peintures et ses sculptures, passant le plus gros de son temps dans son appart à boston ou dans la boutique de comics ouverte au cours de l'année dernière par sa meilleure amie. en parallèle, il ne cesse de recevoir des messages et des appels de son père qui ne comprend pas sa soudaine tendance à freiner des quatre fers. l'illusion que chaol est parvenu à maintenir vaille que vaille durant ces dernières années d'errance et en train de prendre l'eau et la perspective d'exhiber ses démons lui file des sueurs froides.

protecteur, habitué à veiller sur sa grande fratrie même s'il a lourdement failli à ce rôle qu'il occupe depuis la naissance de sa première soeur. — menteur d'élite, il plaque facilement un sourire de circonstance sur ses lèvres, même s'il n'atteins pas toujours ses yeux. — fatigué depuis des années, il se souvient même pas de l'époque où il ne se sentait pas constamment vidé, asséché. — paumé, faut le dire, lui qui avait un plan de vie, une destinée tracée, il ignore où il va à présent. — profondément aimant et pas du genre à reprendre son affection lorsqu'il l'a déjà offerte. — compréhensif, ouvert, tolérant.— bienveillant, pas une once de cruauté en lui même s'il se montrer dur et tranchant (l'alcool n'aide pas, c'est pour ça qu'il préfère s'isoler quand il boit, ça préserve son image et ses proches). — passionné par plein de choses et par plein de gens. il s'intéresse aux autres. il compte parmi ces gens qui savent écouter et vous faire vous sentir estimé, important. c'est ce trait de caractère très appréciable qui a toujours eut tendance à le rendre assez populaire. — consumé, éprouvé, à bout de souffle. — frôlant parfois l'apathie, un état de végétation flippant durant lequel il paraît absent quoique physiquement présent, comme si plus rien ne revêtait d'importance. une vision glaçante. — révulsé par ce qu'il est devenu, impitoyable vis-à-vis de ses propres fautes là où il est largement plus compatissant avec les autres. il ne se fait aucun cadeau. — secret, il se traîne une aura de mystère qui n'est pas sans ajouter à son charme. y a quelque chose d'inaccessible qui lui colle à la peau. — renfermé, il ne l'a pas toujours été, mais il l'est devenu dans une certaine mesure. pas timide pour autant, mais il donne souvent l'impression de ne pas être complètement ancré dans la réalité, d'avoir l'esprit ailleurs. — tendre envers ceux qu'il aime, il est capable de beaucoup de douceur. il sait être câlin, cajoleur. — indépendant, habitué à se débrouiller par ses propres moyens (non pas que ce soit forcément une bonne chose, il gagnerait clairement à tendre la main à quelqu'un). — bien plus vulnérable qu'il ne le laisse entendre. — fier, irritable, voir carrément susceptible. il peut devenir très mordant voir franchement incisif quand un point sensible est touché. — courageux, bien que loin de s'en convaincre lui-même. — amer, battu par la vie. — emphatique. — généreux. — fidèle, constant, tant dans ses goûts que dans ses rapports aux gens. quand il aime, il ne change pas d'avis. - en colère (contre lui-même, contre la vie en général aussi). — instruit, intelligent, bien élevé. — autoritaire si nécessaire, même s'il se fait de plus en plus l'effet d'un imposteur à ce niveau. il ne se sent légitime à faire de leçons à personne. — responsable envers les gens qu'il aime, du moins quand il est en état de l'être. on peut compter sur lui malgré tout, il a du moins vocation à toujours être présent. il a déjà failli à une personne, il n'a pas envie de remettre ça même si une voix persistante dans sa tête lui souffle que c'est déjà le cas. — dévoué, à sa famille, à ses amis, aux gens qu'il aime. il merde, il ment, il commet des erreurs, mais il se débat quand même. il est là. peut-être pas pour lui, mais quand même pour les autres. il se refuse encore à sombrer dans l'égoïsme. s'il tombe là-dedans, il ignore ce qu'il adviendra des autres parties de lui, de son ancien lui, qu'il parviens encore à préserver. — patient, même si pas avec tout le monde et encore moins avec lui-même. ça dépend de la personne et de la situation.


MOODBOARD — il est très habile de ses mains. originellement amoureux de dessin, cette passion s'est ensuite étendue à la sculpture et à la peinture. c'est tout un pan de lui et l'une des activités qui parviens le plus à le détendre. — très ancré dans la pop-culture, il adore le milieu du cinéma (faut dire qu'il a baigné dedans, même si, contrairement à d'autres membres de sa famille, il n'a jamais été attiré par l'idée de se retrouver devant -ni derrière, d'ailleurs- une caméra ou un appareil photo), mais pas que. il lit aussi beaucoup. grand fan de tout ce qui touche aux super héros (avec une préférence pour les x-men), de star wars, d'harry potter, entre bien d'autres oeuvres/univers. son appart croule sous les bouquins, les bandes dessinées, les comics... c'est un échappatoire pour lui, un monde dans lequel il trouve réconfortant d'errer, même l'espace de quelques secondes avant que la réalité ne le happe de nouveau. — plutôt sportif dans le passé, il continue à faire un peu de muscu, de boxe et essaie d'aller courir une à deux fois par semaines. ça lui donne l'impression de maintenir un certain contrôle même si parfois il ne se montre pas à la hauteur de cet engagement qu'il cherche à s'imposer à lui-même. — il n'a jamais été particulièrement ancré dans un besoin d'attention. peut-être parce qu'il n'a jamais eut à en réclamer. il a toujours mené sa barque sans faire grand cas des regards extérieurs. il n'a pas le soucie de plaire à tout le monde, mais l'opinion de ses proches compte beaucoup pour lui. il ne veut décevoir personne, lui qui a déjà commis une faute monstrueuse qui a amputé ses parents d'un enfant. c'est pour ça qu'il ment à tout le monde, instaurant une forme de distance, n'étant jamais complètement honnête avec les personnes qui ne l'en aimerait pourtant pas moins si elles connaissaient ses failles. il n'est pas si bon acteur que ça malgré tout et s'il garde des parties de lui sous clé et qu'il a développé une bonne habileté au mensonge, n'importe qui qui l'a connu avant la mort de sa soeur a perçu un changement en lui. il n'est plus le même et il est incapable de revenir en arrière, peu importe combien il en a envie. — il a du mal à s'endormir et c'est pire quand il est sobre (du coup il évite de l'être en général). — il n'a pas l'alcool méchant, plutôt apathique. une sorte d'état d'absence qui est tout aussi flippant que ses éclats de colère incisive, quand il atteins son pic de patience. — il a conscience qu'il doit émerger, projeter sa tête hors de l'eau. ne serait-ce que pour les gens qui l'aime, qu'il aime aussi et qui trouve encore le moyen de compter sur lui. il a envie de se projeter vers le haut pour ces gens là, mais tout son corps lui paraît lesté de plomb. il ne voit pas la sortie et dans ses pires moments, il doute même de son existence. — il a tendance à beaucoup s'investir émotionnellement avec les gens qui se font une place dans sa vie. c'est réconfortant, mais aussi épuisant dans une certaine mesure. c'est la raison pour laquelle il a considérablement réduit son cercle après la mort de sa soeur. même s'il y a d'autres facteurs à prendre au compte, c'est aussi un peu la raison pour laquelle il ne cherche pas à se mettre en couple. outre le fait que son coeur est de toute façon déjà pris, il se sent incapable d'être un bon petit ami. — il est peu bavard du moins quand il est question de lui. il distille les informations avec doigté, quand il n'évite pas purement et simplement d'en donner. il ne parle pas davantage du traumatisme causé par le décès de sa soeur. personne ne le fait dans sa famille. c'est sans doute un tort d'ailleurs, chaol en conviens sans avoir la force de changer les choses. c'est trop douloureux. — il a une série de lettres tatouée sur l'intérieur de sa cheville droite. ce sont les initiales des prénoms de ses frères et soeurs. il s'est fait faire ce tatouage à vingt ans, sur une impulsion alors qu'il était passé devant un salon de tatouage avec un ami. une inscription très discrète, une larme d'encre sur sa peau. — il est droitier. — il n'a jamais eut peur du conflit, pas quand il s'agit d'un sujet ou de personnes qui lui tiennent à coeur. certaines conversations ne peuvent être tenues sans que le ton grimpe. — il est habitué à être entendu, à se faire écouter. c'est quelqu'un d'éloquent en dépit de ses torts et de ses failles, un homme charismatique qui retiens l'attention quand il entre dans une pièce. — pourtant assez paternel, il ne s'imagine pas enfanter un jour. pas dans l'état où il se trouve. aucun gosse ne mérite ça. — d'une nature curieuse, il a indiscutablement une conversation intéressante. il s'interesse à plein de choses et il est facile de parler avec lui (si tant est qu'on ne risque pas à aborder des sujets trop personnels). — il adore la vitesse. il a une passion pour les voitures de luxe, pour les motos aussi. tout ce qui lui permet de filer à toute allure. il n'en est d'ailleurs pas à son premier excès de vitesse (avec un record battu ces dernières années). — d'aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours voulu bien faire. être un bon fils, un bon frère, un bon ami, une bonne personne. il ne prétend pas à la perfection, mais il a toujours voulu incarner une force positive. c'est ce qui lui rend sa déchéance d'autant plus douloureuse. loin de souffrir seulement de la déception qu'il peut causer à ses proches, il doit tolérer sa propre amertume face à la personne qu'il est devenu. — il vit en colocation avec sa meilleure amie et esa, une chatte blanche teigneuse qui n'aime vraisemblablement (ou presque) que lui et dont il s'occupe durant l'absence prolongée d'un ami d'enfance. — réparti à gryffondor voilà bien des années même si, sacrilège, il n'a jamais reçu sa lettre d'admission à poudlard. il attend encore que ses pouvoirs magiques se déclarent.


chaol & ilan 608732ceddd2fddc45c11e5f2ecb7fe21473f15a chaol & ilan C695c053afb8bbf7586f4cf274ee4629a13c637b

THE PARTS OF ME THAT I LOVE THE MOST
ARE THE PARTS THAT BELONG TO HER

F A M I L Y B U S I N E S S
BLANCA FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. ils sont très proches, chaol fait toujours front avec elle. )) ; BRADEN FEATHERINGTON - (( son petit frère. en dépit des désaccords / tensions qui s'invitent parfois entre eux, chaol est très protecteur envers lui. comme pour le reste de sa famille, il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui. )) ; FRANKIE FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. son bébé, son diamant. il refuse de la voir grandir et la couve trop. )) ; FRANCES FEATHERINGTON † - (( sa petite soeur, décédée en 2016. il était très protecteur envers elle, il la couvait beaucoup et il se sent responsable de sa mort. c'est une croix qu'il ne cessera jamais de porter. )) ; ANDREW FEATHERINGTON - (( son père. il l'adulait dans son enfance et il l'admire toujours. père et fils ont toujours été soudés, ayant un lien privilégié. ce lien, chaol le met aujourd'hui à mal en laissant sa vie sortir des rails qu'elle n'aurait jamais dut quitter. )) ; MARIA FEATHERINGTON - (( sa mère. complices et proches depuis que chaol est petit, il s'est un peu éloigné d'elle au cours de ces dernières années. )) ; MARNIE FEATHERINGTON - (( sa cousine. ils sont proches, il fait en sorte d'être présent pour elle, qu'elle sache qu'elle peut toujours compter sur lui. )) ; ALYA ATKINS - (( sa cousine, née d'une relation adultère de son oncle. il ignore encore jusqu'à son existence. )) ;

F R I E N D S H I P N E V E R E N D
FRIDA ROMANO - (( sa meilleure amie, son tout. ses sentiments pour elle dépassent très largement l'amitié. )) ; ILAN VANDERBILT - (( l'un de ses rares vrais amis rencontrés à l'université et qu'il n'a pas envoyé bouler après la mort de sa soeur. )) ; NAYA DOMINGUES - (( une amie très proche, l'une des rares personnes auxquelles il s'est raccroché après la mort de sa soeur. ils couchent ensemble, mais ça va au delà de ça. il n'éprouve rien d'ambigüe pour elle, juste une connexion sincère qu'il entend bien préserver de tout ce qui pourrait l'abîmer. )) ;

O T H E R S I D E
ELIA GUCCI - (( la meilleure amie de sa cousine, devenue sa sex-friend et une amie depuis fin 2021. chaol prend ces distances avec elle depuis quelques mois, depuis qu'elle a eut un malencontreux et très explicite aperçu des ténèbres avec lesquelles il se débat. )) ;


WARNING A PROPOS DE CHAOL
décès brutal d'un proche, traumatisme, consommation abusive de cigarettes et alcoolisme.

TRIGGER, CE QUE JE REFUSE DE JOUER
violence envers les animaux - je ne suis pas à l'aise avec le sexe en rp, je ne souhaite pas jouer de scènes trop crues.

HABITUDES ET PRÉFÉRENCES DE JEU
j'utilise beaucoup meetsa pour faire avancer mes liens au quotidien et la longueur de mes rps varie selon mon inspiration (jamais trop long cependant, je favorise les réponses plus courtes). - je n'écris pas vraiment de grosses lignes directives concernant l'avenir de mon perso et/ou l'évolution de ces liens. je joue au feeling.


LIEN DU POST
Lun 26 Sep 2022 - 15:56
t'as passé un bon week-end?


I MISSED EVERYBODY
Caring doesn't sometimes lead to misery. It always does.
chaol & ilan Original
Je m'appelle : ilan
j'ai : 27
ans et j'habite actuellement à : Boston
Je viens de : New York
Dans la vie, je suis : officier de police à la brigade des crimes sexuels
et niveau sentimental je suis : célibataire mais le cœur qui se raccroche dangereusement à mon ex
On dit de moi que je suis : mystérieux
et que je ressemble à : Oliver Jackson-Cohen

Hors jeu, mon pseudo est : ella
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 27/08/2022
avec : 1787
messages à mon actif, dont : 32
rps. Les créations de mon profil viennent de : nuit-d-orage
Pour finir, je joue également : marnie & kyla
chaol & ilan Fdbd685be35d11ae2e126ac9166c647838cd613a

Ilan est est né le 14/10/1994 à New York. C'est est une tête brulée, il fonce, il ne réfléchit pas. Si il a une idée en tête, il ne l'a pas ailleurs. Il a toujours été du genre à ne pas se laisser imposer les choses. Il a du mal avec l'autorité d'ailleurs et se fait violence pour respecter ses supérieurs. Au travail, il se canalise tant bien que mal. Dans sa vie de tous les jours, c'est un électron libre, il est fidèle à ses proches mais le reste ne lui importe pas. Il vit pour lui principalement et le reste c'est du plus. C’est un garçon plutôt silencieux, il préfère observer que parler. Il n’est pas vraiment réfléchi et prend des décisions sur un coup de tête. Impulsif dans l’âme, il lui arrive de regretter les choix qu’il fait. Il ne prend pas toujours les bonnes décisions pour sa vie, du moins c’est ce qu’il pense. Il est protecteur et a parfois bien trop d'empathie. Il s'investit dans ce qu’il aime faire et dans ce qui l’anime au quotidien, des fois un peu trop.

Fumeur depuis bien trop longtemps. Il a déjà essayé d’arrêter mais n’a jamais réussi. ▵ Quand il était jeune adulte il a été impliqué dans un accident de voiture qui a causé la mort d’une femme et de son enfant. Il a encore des flashs de cet accident pour lequel il culpabilise encore. ▵ Il déteste ne rien faire alors il trouve toujours une occupation.  Il fait notamment beaucoup de sport. ▵ Il boit un peu trop, mais n’est que très rarement dans un état vraiment pitoyable. ▵ Il a fait des études de droit à Harvard et obtient une maitrise en 2019. A la suite de cela, il fait six mois de formation pour entrer dans la police. Il intègre la brigade début 2020 ▵ Il est le deuxième enfant d’une fratrie de quatre. Sa mère est devenue tétraplégique après un accident. ▵ Il peut-être un peu je m'en foutiste sur certains sujets, ce qui peut avoir tendance à être énervant. ▵ Il a fait du piano étant plus jeune. ▵ L'amour? Ce n'est pas vraiment son truc, il n'a jamais réussi à s'attacher assez à une femme pour tout lui donner. Pourtant, il sait que le jour où il tombera sur une personne qui en vaudra la peine, il donnera le meilleur de lui même. Alors en attendant, il enchaine les relations d'un soir, les histoires peu sérieuses, sans lendemain ou sans grandes attaches. Il aimerait avoir une famille et des enfants, comme lui a vécu lorsqu'il était enfant. ▵ Il a un chat noir qu'il a trouvé dans un carton dans une ruelle un soir en rentrant du travail. Il se prénomme Tofu, allez savoir pourquoi. ▵

▵ ▵ ▵ ▵

RUBY VANDERBILT, petite soeur ▵ SIERRA BREKKER, ex ▵ CHARLIE ROTHSCHILD, voisine relou, il l'aime pas. ▵ CHAOL FEATHERINGTON, très bon ami depuis Harvard ▵ CATALINA COLDERO, uc ▵ JILLYANE REUBEN, uc ▵ prénom, lien




WARNING // concernant (personnage) accidents de voiture, alcool, mère tétraplégique, travail dans la brigade des crimes sexuels.

TRIGGER // refuse de jouer ; pédophilie, inceste

LIEN DU POST
Lun 26 Sep 2022 - 15:57
ça va ouais
et toi ?


titanium
Burn away, run away.”
chaol & ilan 986ec9d8cd672ebc86f5db35426441d7
Je m'appelle : Chaol (souvent appelé par mon nom de famille, Featherington)
j'ai : 28
ans et j'habite actuellement à : Boston.
Je viens de : New York même si le plus gros de ma vie je l'ai passé à Rome.
Dans la vie, je suis : fraichement diplômé d'harvard, sensé bosser chez warner bros dans l'entreprise familiale, mais en train de trainer la patte. je laisse couler un peu, j'expose des peintures dans une galerie, je donne un coup de main dans la boutique de comics de ma meilleure amie... je m'occupe
et niveau sentimental je suis : célibataire.
On dit de moi que je suis : un ex-golden boy qui a perdu de son éclat et qui fait sa vie dans son coin, plus ou moins.
et que je ressemble à : Richard Deiss.

Hors jeu, mon pseudo est : CARIAD -- leslie (she/her)
fidèle au poste sous ce compte depuis le : 16/05/2022
avec : 610
messages à mon actif, dont : 5
rps. Les créations de mon profil viennent de : Cosmic Light (avatar) moore (code signature)
Pour finir, je joue également : Tristan (Henry Cavill).
chaol & ilan E0b63bf4a05eec54ced8132d97f9a95385a8b951

MUTANT AND PROUD

fils d'andrew featherington et de maria prada. son père est l'un des pdg de warner bros, sa mère la fille de l'actuelle présidente de la maison prada. autant le dire, chaol n'a jamais manqué de rien, ses parents n'étant résolus à offrir à leur progéniture que le must du must. les meilleurs écoles, les meilleures opportunités. tout lui a été accordé. — mis au monde à new york, il y a passé cinq ans avant que sa famille ne déménage à rome. c'est là-bas qu'il a grandit, ne retournant vivre durablement aux états-unis qu'en 2012, après son admission à l'université d'harvard (une véritable tradition familiale qu'il a honoré avec aisance et fierté). — après un départ sur les chapeaux de roue alors qu'il étudie à la harvard business school (business, gouvernement et économie international), un drame surviens dans sa vie en 2016. alors qu'il se trouve dans le sud-est de la france dans le cadre d'un week-end en famille, il assiste impuissant au décès de frances, la plus jeune de la fratrie. il en ressors à jamais marqué, traumatisé. d'autant plus qu'il était de surveillance ce jour là. qu'il aurait dû prévenir empêcher ce drame. il n'a jamais cessé de culpabiliser à ce sujet, n'est jamais parvenu à se convaincre qu'il n'est pas coupable de ce qui s'est produit. il a l'impression d'avoir manqué à ses devoirs et tous les mots réconfortants qu'ont pu lui adresser ses proches pour le soustraire à ce sentiment ne sont jamais parvenus à faire chemin en lui. il se puni pour sa faute en s'encrant invariablement dans la certitude qu'il avait le pouvoir de sauver frances et qu'il lui a fait défaut ce jour-là. qu'il l'a abandonnée. — à son retour à harvard après la mort de sa soeur, il n'est plus le même. lui qui incarnait jusque là le golden boy en puissance (populaire, investi, joueur vedette de l'équipe football américain) se soustrait peu à peu cette étiquette. s'il parviens bien à faire illusion un moment, plaquant un sourire sur ses traits même si la lumière n'atteins à ses yeux, il dévie et s'enfonce. il se coupe des autres, perd son côté bout-en-train et solaire. plus protecteur que jamais envers sa fratrie, il instaure pour autant une sorte de distance. il est toujours là, répond toujours aux textos, appels et autres solicitations dans la seconde, mais quelque chose est visiblement fêlé en lui. personne n'a l'idée de lui reprocher dans sa famille. pas dans un premier temps du moins. après tout tout le monde est en deuil. aucune main n'est parvenue à prendre prise sur lui, à le retenir dans sa chute. — les deux années qui suivent la mort de frances ont des conséquences sur tous les aspects de sa vie. moins sociable et investi dans la vie universitaire, il est également moins concentré en cours. pour la première fois ses notes vacillent et il ne redresse pas la barre. lui qui fumait un peu se met à enchaîner clopes sur clopes et ce n'est rien en comparaison de sa consommation dangereusement élevée d'alcool. c'est bien simple, depuis cette époque et encore à ce jour, il est rare de le voir sans clope au bec ou verre à la main. — si ses poumons ont sévèrement morflé depuis la mort de frances, c'est de loin son rapport à l'alcool qui l'impacte le plus. c'est son démon, un monstre lové en lui qui lui enserre les entrailles et dont il méprise l'existence sans avoir le courage de s'en dépêtrer pour autant. s'il n'a jamais prononcé ce mot à voix haute (une barrière, purement symbolique à ce stade, qu'il ne s'est pas encore résolu à franchir), il est alcoolique. — il n'a pas lâché ses études. cela, on peut le lui accorder, même si ça lui apparaît comme un maigre exploit. avec un an de retard (il a fait une pause de neuf mois en 2018, voyageant un peu durant cette période), il a décroché mi-2022 son doctorat. un cap passé dans la douleur, avec des notes largement moins étincelantes que celles auxquelles il se maintenait avant, mais un chapitre bouclé malgré tout. non pas que la fin de ses études soit vraiment source de satisfaction. chaol n'est pas plus avancé pour autant. au contraire même, maintenant qu'harvard est officiellement du passé, il se voit confronté à la pression de l'après. — avant la mort de frances, chaol ne se posait pas de questions. s'il n'est pas la copie conforme de son père que les médias aiment à dépeindre (réputation basée sur leur complicité affichée + des ressemblances physiques/gestuelles), il n'en a pas moins toujours ambitionné de prendre un chemin similaire à son paternel. intégrer la boite familial, laisser son empreinte sur cet héritage qui a toujours été source de fierté pour lui. mais tout ça, cette soif de hauteur et d'ambition, elle a méchamment sombré avec la mort de frances il y a six ans. c'est pas tant que l'ancien chaol a été terrassé. une part de lui aspire toujours aux mêmes choses, sauf que ça ne va pas. il ne va pas bien. il le sait. il n'est pas dans le déni à ce point. il ne se sent pas capable de tenir le rythme, de jouer ce rôle de composition. il ignore s'il en est capable, s'il en a envie, si c'est ce qu'il lui faut, ce dont il a besoin ou non... il ne sait plus rien et la fin de ses études a pour effet malheureux de mettre en avant le chaos qui règne dans sa tête. son été il l'a passé la tête dans son art, dans ses peintures et ses sculptures, passant le plus gros de son temps dans son appart à boston ou dans la boutique de comics ouverte au cours de l'année dernière par sa meilleure amie. en parallèle, il ne cesse de recevoir des messages et des appels de son père qui ne comprend pas sa soudaine tendance à freiner des quatre fers. l'illusion que chaol est parvenu à maintenir vaille que vaille durant ces dernières années d'errance et en train de prendre l'eau et la perspective d'exhiber ses démons lui file des sueurs froides.

protecteur, habitué à veiller sur sa grande fratrie même s'il a lourdement failli à ce rôle qu'il occupe depuis la naissance de sa première soeur. — menteur d'élite, il plaque facilement un sourire de circonstance sur ses lèvres, même s'il n'atteins pas toujours ses yeux. — fatigué depuis des années, il se souvient même pas de l'époque où il ne se sentait pas constamment vidé, asséché. — paumé, faut le dire, lui qui avait un plan de vie, une destinée tracée, il ignore où il va à présent. — profondément aimant et pas du genre à reprendre son affection lorsqu'il l'a déjà offerte. — compréhensif, ouvert, tolérant.— bienveillant, pas une once de cruauté en lui même s'il se montrer dur et tranchant (l'alcool n'aide pas, c'est pour ça qu'il préfère s'isoler quand il boit, ça préserve son image et ses proches). — passionné par plein de choses et par plein de gens. il s'intéresse aux autres. il compte parmi ces gens qui savent écouter et vous faire vous sentir estimé, important. c'est ce trait de caractère très appréciable qui a toujours eut tendance à le rendre assez populaire. — consumé, éprouvé, à bout de souffle. — frôlant parfois l'apathie, un état de végétation flippant durant lequel il paraît absent quoique physiquement présent, comme si plus rien ne revêtait d'importance. une vision glaçante. — révulsé par ce qu'il est devenu, impitoyable vis-à-vis de ses propres fautes là où il est largement plus compatissant avec les autres. il ne se fait aucun cadeau. — secret, il se traîne une aura de mystère qui n'est pas sans ajouter à son charme. y a quelque chose d'inaccessible qui lui colle à la peau. — renfermé, il ne l'a pas toujours été, mais il l'est devenu dans une certaine mesure. pas timide pour autant, mais il donne souvent l'impression de ne pas être complètement ancré dans la réalité, d'avoir l'esprit ailleurs. — tendre envers ceux qu'il aime, il est capable de beaucoup de douceur. il sait être câlin, cajoleur. — indépendant, habitué à se débrouiller par ses propres moyens (non pas que ce soit forcément une bonne chose, il gagnerait clairement à tendre la main à quelqu'un). — bien plus vulnérable qu'il ne le laisse entendre. — fier, irritable, voir carrément susceptible. il peut devenir très mordant voir franchement incisif quand un point sensible est touché. — courageux, bien que loin de s'en convaincre lui-même. — amer, battu par la vie. — emphatique. — généreux. — fidèle, constant, tant dans ses goûts que dans ses rapports aux gens. quand il aime, il ne change pas d'avis. - en colère (contre lui-même, contre la vie en général aussi). — instruit, intelligent, bien élevé. — autoritaire si nécessaire, même s'il se fait de plus en plus l'effet d'un imposteur à ce niveau. il ne se sent légitime à faire de leçons à personne. — responsable envers les gens qu'il aime, du moins quand il est en état de l'être. on peut compter sur lui malgré tout, il a du moins vocation à toujours être présent. il a déjà failli à une personne, il n'a pas envie de remettre ça même si une voix persistante dans sa tête lui souffle que c'est déjà le cas. — dévoué, à sa famille, à ses amis, aux gens qu'il aime. il merde, il ment, il commet des erreurs, mais il se débat quand même. il est là. peut-être pas pour lui, mais quand même pour les autres. il se refuse encore à sombrer dans l'égoïsme. s'il tombe là-dedans, il ignore ce qu'il adviendra des autres parties de lui, de son ancien lui, qu'il parviens encore à préserver. — patient, même si pas avec tout le monde et encore moins avec lui-même. ça dépend de la personne et de la situation.


MOODBOARD — il est très habile de ses mains. originellement amoureux de dessin, cette passion s'est ensuite étendue à la sculpture et à la peinture. c'est tout un pan de lui et l'une des activités qui parviens le plus à le détendre. — très ancré dans la pop-culture, il adore le milieu du cinéma (faut dire qu'il a baigné dedans, même si, contrairement à d'autres membres de sa famille, il n'a jamais été attiré par l'idée de se retrouver devant -ni derrière, d'ailleurs- une caméra ou un appareil photo), mais pas que. il lit aussi beaucoup. grand fan de tout ce qui touche aux super héros (avec une préférence pour les x-men), de star wars, d'harry potter, entre bien d'autres oeuvres/univers. son appart croule sous les bouquins, les bandes dessinées, les comics... c'est un échappatoire pour lui, un monde dans lequel il trouve réconfortant d'errer, même l'espace de quelques secondes avant que la réalité ne le happe de nouveau. — plutôt sportif dans le passé, il continue à faire un peu de muscu, de boxe et essaie d'aller courir une à deux fois par semaines. ça lui donne l'impression de maintenir un certain contrôle même si parfois il ne se montre pas à la hauteur de cet engagement qu'il cherche à s'imposer à lui-même. — il n'a jamais été particulièrement ancré dans un besoin d'attention. peut-être parce qu'il n'a jamais eut à en réclamer. il a toujours mené sa barque sans faire grand cas des regards extérieurs. il n'a pas le soucie de plaire à tout le monde, mais l'opinion de ses proches compte beaucoup pour lui. il ne veut décevoir personne, lui qui a déjà commis une faute monstrueuse qui a amputé ses parents d'un enfant. c'est pour ça qu'il ment à tout le monde, instaurant une forme de distance, n'étant jamais complètement honnête avec les personnes qui ne l'en aimerait pourtant pas moins si elles connaissaient ses failles. il n'est pas si bon acteur que ça malgré tout et s'il garde des parties de lui sous clé et qu'il a développé une bonne habileté au mensonge, n'importe qui qui l'a connu avant la mort de sa soeur a perçu un changement en lui. il n'est plus le même et il est incapable de revenir en arrière, peu importe combien il en a envie. — il a du mal à s'endormir et c'est pire quand il est sobre (du coup il évite de l'être en général). — il n'a pas l'alcool méchant, plutôt apathique. une sorte d'état d'absence qui est tout aussi flippant que ses éclats de colère incisive, quand il atteins son pic de patience. — il a conscience qu'il doit émerger, projeter sa tête hors de l'eau. ne serait-ce que pour les gens qui l'aime, qu'il aime aussi et qui trouve encore le moyen de compter sur lui. il a envie de se projeter vers le haut pour ces gens là, mais tout son corps lui paraît lesté de plomb. il ne voit pas la sortie et dans ses pires moments, il doute même de son existence. — il a tendance à beaucoup s'investir émotionnellement avec les gens qui se font une place dans sa vie. c'est réconfortant, mais aussi épuisant dans une certaine mesure. c'est la raison pour laquelle il a considérablement réduit son cercle après la mort de sa soeur. même s'il y a d'autres facteurs à prendre au compte, c'est aussi un peu la raison pour laquelle il ne cherche pas à se mettre en couple. outre le fait que son coeur est de toute façon déjà pris, il se sent incapable d'être un bon petit ami. — il est peu bavard du moins quand il est question de lui. il distille les informations avec doigté, quand il n'évite pas purement et simplement d'en donner. il ne parle pas davantage du traumatisme causé par le décès de sa soeur. personne ne le fait dans sa famille. c'est sans doute un tort d'ailleurs, chaol en conviens sans avoir la force de changer les choses. c'est trop douloureux. — il a une série de lettres tatouée sur l'intérieur de sa cheville droite. ce sont les initiales des prénoms de ses frères et soeurs. il s'est fait faire ce tatouage à vingt ans, sur une impulsion alors qu'il était passé devant un salon de tatouage avec un ami. une inscription très discrète, une larme d'encre sur sa peau. — il est droitier. — il n'a jamais eut peur du conflit, pas quand il s'agit d'un sujet ou de personnes qui lui tiennent à coeur. certaines conversations ne peuvent être tenues sans que le ton grimpe. — il est habitué à être entendu, à se faire écouter. c'est quelqu'un d'éloquent en dépit de ses torts et de ses failles, un homme charismatique qui retiens l'attention quand il entre dans une pièce. — pourtant assez paternel, il ne s'imagine pas enfanter un jour. pas dans l'état où il se trouve. aucun gosse ne mérite ça. — d'une nature curieuse, il a indiscutablement une conversation intéressante. il s'interesse à plein de choses et il est facile de parler avec lui (si tant est qu'on ne risque pas à aborder des sujets trop personnels). — il adore la vitesse. il a une passion pour les voitures de luxe, pour les motos aussi. tout ce qui lui permet de filer à toute allure. il n'en est d'ailleurs pas à son premier excès de vitesse (avec un record battu ces dernières années). — d'aussi loin qu'il s'en souvienne, il a toujours voulu bien faire. être un bon fils, un bon frère, un bon ami, une bonne personne. il ne prétend pas à la perfection, mais il a toujours voulu incarner une force positive. c'est ce qui lui rend sa déchéance d'autant plus douloureuse. loin de souffrir seulement de la déception qu'il peut causer à ses proches, il doit tolérer sa propre amertume face à la personne qu'il est devenu. — il vit en colocation avec sa meilleure amie et esa, une chatte blanche teigneuse qui n'aime vraisemblablement (ou presque) que lui et dont il s'occupe durant l'absence prolongée d'un ami d'enfance. — réparti à gryffondor voilà bien des années même si, sacrilège, il n'a jamais reçu sa lettre d'admission à poudlard. il attend encore que ses pouvoirs magiques se déclarent.


chaol & ilan 608732ceddd2fddc45c11e5f2ecb7fe21473f15a chaol & ilan C695c053afb8bbf7586f4cf274ee4629a13c637b

THE PARTS OF ME THAT I LOVE THE MOST
ARE THE PARTS THAT BELONG TO HER

F A M I L Y B U S I N E S S
BLANCA FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. ils sont très proches, chaol fait toujours front avec elle. )) ; BRADEN FEATHERINGTON - (( son petit frère. en dépit des désaccords / tensions qui s'invitent parfois entre eux, chaol est très protecteur envers lui. comme pour le reste de sa famille, il n'y a rien qu'il ne ferait pas pour lui. )) ; FRANKIE FEATHERINGTON - (( sa petite soeur. son bébé, son diamant. il refuse de la voir grandir et la couve trop. )) ; FRANCES FEATHERINGTON † - (( sa petite soeur, décédée en 2016. il était très protecteur envers elle, il la couvait beaucoup et il se sent responsable de sa mort. c'est une croix qu'il ne cessera jamais de porter. )) ; ANDREW FEATHERINGTON - (( son père. il l'adulait dans son enfance et il l'admire toujours. père et fils ont toujours été soudés, ayant un lien privilégié. ce lien, chaol le met aujourd'hui à mal en laissant sa vie sortir des rails qu'elle n'aurait jamais dut quitter. )) ; MARIA FEATHERINGTON - (( sa mère. complices et proches depuis que chaol est petit, il s'est un peu éloigné d'elle au cours de ces dernières années. )) ; MARNIE FEATHERINGTON - (( sa cousine. ils sont proches, il fait en sorte d'être présent pour elle, qu'elle sache qu'elle peut toujours compter sur lui. )) ; ALYA ATKINS - (( sa cousine, née d'une relation adultère de son oncle. il ignore encore jusqu'à son existence. )) ;

F R I E N D S H I P N E V E R E N D
FRIDA ROMANO - (( sa meilleure amie, son tout. ses sentiments pour elle dépassent très largement l'amitié. )) ; ILAN VANDERBILT - (( l'un de ses rares vrais amis rencontrés à l'université et qu'il n'a pas envoyé bouler après la mort de sa soeur. )) ; NAYA DOMINGUES - (( une amie très proche, l'une des rares personnes auxquelles il s'est raccroché après la mort de sa soeur. ils couchent ensemble, mais ça va au delà de ça. il n'éprouve rien d'ambigüe pour elle, juste une connexion sincère qu'il entend bien préserver de tout ce qui pourrait l'abîmer. )) ;

O T H E R S I D E
ELIA GUCCI - (( la meilleure amie de sa cousine, devenue sa sex-friend et une amie depuis fin 2021. chaol prend ces distances avec elle depuis quelques mois, depuis qu'elle a eut un malencontreux et très explicite aperçu des ténèbres avec lesquelles il se débat. )) ;


WARNING A PROPOS DE CHAOL
décès brutal d'un proche, traumatisme, consommation abusive de cigarettes et alcoolisme.

TRIGGER, CE QUE JE REFUSE DE JOUER
violence envers les animaux - je ne suis pas à l'aise avec le sexe en rp, je ne souhaite pas jouer de scènes trop crues.

HABITUDES ET PRÉFÉRENCES DE JEU
j'utilise beaucoup meetsa pour faire avancer mes liens au quotidien et la longueur de mes rps varie selon mon inspiration (jamais trop long cependant, je favorise les réponses plus courtes). - je n'écris pas vraiment de grosses lignes directives concernant l'avenir de mon perso et/ou l'évolution de ces liens. je joue au feeling.


LIEN DU POST
Mer 28 Sep 2022 - 14:23
ça va


I MISSED EVERYBODY
Caring doesn't sometimes lead to misery. It always does.
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers: