Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityThe world just want to bring us down (Romy)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -50%
    -50% sur les sacs à dos pour ordinateur ...
    Voir le deal
    19.99 €

    The world just want to bring us down (Romy)
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 23 Nov - 22:04
    taggercitereditionsupprimeradresse




    we're in love with the world but the world just want to bring us down


    Les hauts, les bas, nous y sommes habitués avec les années. Seulement j’ai l’impression que depuis cet été, les moments de paix raccourcissent aussi vite que les journées, pour accueillir l’hiver. Bien que balancée sur le coup de la colère, sa dernière remarque en date me reste en travers de la gorge, ignorant si Wendy me pense vraiment capable de prendre quelque chose ou si elle a juste voulu appuyer là où ça fait mal. Contrairement à la croyance populaire, il n’y a pas que la vérité qui blesse et la jeune femme a su le prouver plus d’une fois. Les mots sont sortis tout seul ce soir et je ne suis même pas certain de les regretter, raison pour laquelle je n’ai pas essayé de la contacter d’une manière ou d’une autre ces vingt derniers jours. Une pause que j’aurais mieux fait de prolonger vu son accueil chaleureux la veille au soir. Outre peut-être mon invitation à se qu’elle aille se faire foutre, je n’estime pas lui devoir de quelconque excuse, j’ai pris sur moi pour faire un pas dans sa direction, le tout sans résultat. On pourrait en rester là , et pourtant, je suis comme un con en mode automatique, à traverser les allées du cimetière pour rejoindre la silhouette que je reconnaitrais entre mille. La date du jour est trop importante pour être ignorée et si j’en veux au pauvre défunt qui gâche une bonne partie de mes soirées, si je lui en veux à elle pour son aversion pour l’alcool, je ne veux pas qu’elle passe cet anniversaire seule. A moins qu’il s’agisse seulement d’une excuse comme une autre pour pouvoir se retrouver, sans cris et larmes.
    En silence, j’avance jusqu’à sa hauteur, prêt à nouer mes bras autour de ses épaules dès qu’elle identifiera l’identité de sa compagnie. Un pari risqué, qui pourrait finir en un rejet cuisant, mais je mise sur son besoin de soutien pour qu’on passe une bonne fois pour toute à autre chose. Plus ou moins car une conversation nous attend, mais pas ce jour. Wendy fait volte-face lorsque le bruit de mes pas lui parviennent et lèvres pincées, je la fixe une bonne minute en silence avant que mes yeux ne soient attirés par autre chose. Le verre, qu’elle a la main. Je fais un pas de plus et attrape sa main pour porter le liquide sous mes narines et m’assurer que je ne rêve pas. C’est l’hôpital qui se fout de la charité. Ce vice, Witter n’est pas censé l’avoir. Pas après le nombre de soirées qu’elle a foutu en l’air parce que j’ai eu le malheur d'y toucher. « Quelle belle façon de lui rendre hommage. » Je murmure d’un ton sarcastique et lâche sa main pour placer les miennes dans les poches de mon manteau. C'est ce qu'il préférait après tout, non?


    @Wendy Witter
    Wendy WitterMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Wendy Witter
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Boston, mais j'ai voyagé dans le monde entier.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans le centre, un loft au dernier étage & quelques fois à la Pfo.
    Situation sentimentale : libre, sans attache et trop gourmande.
    Études & Métiers : étudiante en biologie & génétique (9ème et dernière), PDG de WW, future PDG de Witter Industries.
    Date d'inscription : 26/07/2021
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : The world just want to bring us down (Romy) QrfJaIq
    Avatar utilisé : Riley Keough
    Crédits : ecstaticruby
    Multicomptes : Haiwee, Ellie & Anna
    Description un :
    Les griffes sorties, je m'agrippe.The world just want to bring us down (Romy) Gm3PdRf


    Fille d'une actrice célèbre et d'un producteur chez Universal Pictures. Médiatisée depuis sa naissance. Petite chérie de l'Amérique. Visage de sa propre marque de cosmétique et beauté depuis l'âge de seize ans ; WW. Créatrice de mode. Naturellement rousse, adore ses cheveux de feu. Vit dans le luxe. Ne boit pas d'alcool, seulement du champagne lors de ses apparitions publiques. A perdu son meilleur ami d'enfance à l'âge de 14 ans, suite à une overdose. Elle hait les drogues.
    Affreusement riche. Veut toujours plus développer sa société. Etudiante en biologie, désire s'attaquer au monde de la médecine. Défile pour la marque Balmain, a une passion pour les Louboutin. A voyagé dans le monde entier. Maitrise l'art de la manipulation à la perfection. Se vante de ne pas posséder de coeur ni de sentiment. Elle se fera toujours passer en premier, égoïste comme on ne le voit que rarement.
    The world just want to bring us down (Romy) Tumblr_o5kh3jnO011rgbr06o1_250

    [size=9]───── ❝ relationships ❞ ─────


    UC


    The world just want to bring us down (Romy) 1tnr

    Description deux : The world just want to bring us down (Romy) 7NwdVbk
    Description trois :
    The world just want to bring us down (Romy) DVuyJC1
    SHENDY
    Warning : Relations conflictuelles. Manipulation. Persécution. Brimades.
    Langage cru. Sexe. Sexualité précoce.
    Rejet de grossesse. Avortement.
    Légère dépression.
    RPS : 416
    Messages : 3477
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t136915-wendy-witter-riley-keough#5630822
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t149551-leeloo-repertoire#6493029
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t137326-wendy-one-girl-is-more-use-than-twenty-boys
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t137866-meetsachussets-wild_wendy#5695699
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 24 Nov - 17:53
    taggercitereditionsupprimeradresse

    The world just want to bring us down
    @Roman H.-Abbott
    21 11 2021 ••
    Cimetière.
    Il y a mes doigts qui repassent avec nonchalance sur les lettres qui forment ton prénom. La pierre est froide et ça me donne la nausée, j’ai l’impression que ça s’efface au fil des années. Que l’impression est moins visible que le jour où on t’a foutu là-dedans. Liam, t’es au courant que t’avais pas le droit, de faire ça ? Trop de soirée dans notre jeunesse dorée. Tu te souviens, comme on croyait, qu’on était les rois du monde faute d’être bien nés ? A te croire plus malin, à me dire que ça ne te ferait rien. Que l’alcool et la drogue, mélangés ça ne pouvait qu’engendrer le bien. Seize ans, « T’étais con, putain. » Et moi, à quatorze, je n’y comprenais rien, pour que tu finisses par me claquer entre les mains.

    En secouant le visage, je sors la bouteille de mon sac, les deux shooters, la mine amère, tu vois, c’est n’importe quoi, qu’encore aujourd’hui, t’arrive à me faire faire. Et moi je me dis que je ne devrais pas être là, que la vie elle aurait dû se dérouler entièrement avec toi. Alors je soupire, au moment de nous servir, je pose le tien face à la pierre, un verre à la faveur de nos souvenirs. Simplement pour me permettre de fermer les yeux de revoir ton sourire heureux. « Merdeux. » Mon cœur après huit ans, toujours malheureux. Jusqu’à entendre que nous ne sommes plus tous les deux. Alors je me retourne et c’est sur Roman que je pose les yeux.

    Et s’il ne dit ou fait rien dans un temps premier, rapidement ses pas le rapprochent et c’est à ma main que ses phalanges vont s’accrocher. J’en soupire, et l’alcool, il ne faut pas être devin pour le sentir. Avec véhémence, il relâche son emprise. « Quelle belle façon de lui rendre hommage. » C’est l’idée. Mais à voir sa réaction je sens que les différentes situations il est incapable de les comprendre. Ce n’est même pas un peu qu’il saurait les entendre. Comment tu dis, Romi ? « Un verre. » De cette merde qui a toi aussi peut te plaire. Et ça me perturbe de le voir ici, de me dire qu'il la connaît autant, ma vie. « Bonjour Romi. » parce que je sais combien il aime lorsque je suis polie. A peine bercée par l'ironie.

    egotrip






    I am not a muse
    I am the somebody
    End of fucking story.

    「R」
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 4 Déc - 0:17
    taggercitereditionsupprimeradresse




    we're in love with the world but the world just want to bring us down


    Je ne sais pas à quoi je m’attendais. A tout, peut-être, sauf à la vision de Witter, un verre à la main. Ce n’est pas la première fois que je la vois s’autoriser un écart à la règle d’or qu’elle s’est elle-même imposé - et tente d’imposer à son entourage - mais sur la tombe de Liam, elle est culottée. N’est ce pas pour lui, à cause de lui, qu’elle me fait tout un cinéma dès que j’ai le malheur de goûter aux plaisirs de la Vodka ou de la tequila ? Même une bière sonne parfois comme le crime de l’année et pourtant, c’est bien ce qui a mis son meilleur ami six pieds sous terre qu’elle boit aujourd’hui, en sa “compagnie”. J’ai un tas de réflexions déplacées en tête. Je pourrais m’en donner à coeur joie, mais elle m’a coupé l’herbe sous le pied car il n’y a rien de plus irrespectueux que sa propre attitude.
    La mâchoire contractée, je ris nerveusement lorsqu’elle reprend mes mots, puis lui rends la pareille. « Il ne manquerait plus que t’aies pris un cachet. » C’était ça, sa grande réflexion, il y a trois semaines, non ? Je ne sais même pas pourquoi je me pose la question car je peux encore l’entendre. Est-ce sa tombe qu’elle cherche à creuser, à ses côtés ? Cette simple idée me rend fou de rage et me donne la nausée. Wendy peut se montrer stupide parfois mais c’est une jeune femme intelligente, trop peut-être, qui ne se fait pas honneur ce soir. J’ai envie d’hurler mais ce n’est ni le moment ni l’endroit pour le faire. Si c’est la guerre qu’elle souhaite obtenir ce jour, il va falloir la déclarer.
    J’expire lentement à son bonjour avant de tendre le bras pour attraper son poignet à nouveau, sauf que je ne le lâche pas cette fois. Tirant dessus jusqu’à réduire à presque rien l’espace entre nous, je ne lâche pas son regard et me retiens de vider ce verre pour elle. « Un verre. » Je répète et desserre mon emprise sans pour autant rompre le contact. Wendy n’a peut-être pas besoin de ma permission pour le descendre, mais ce que je cherche à lui faire comprendre, c’est que je suis là. Qu’elle s’arrête au premier ou descende la bouteille, c’est dans son lit, en sécurité, qu’elle dormira ce soir. Witter peut oublier l’idée de se foutre en l’air, si tel était son objectif pour la journée. Avec plaisir Liam, même si ce n’est certainement pas pour lui que je le fais.
    Wendy WitterMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Wendy Witter
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Boston, mais j'ai voyagé dans le monde entier.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans le centre, un loft au dernier étage & quelques fois à la Pfo.
    Situation sentimentale : libre, sans attache et trop gourmande.
    Études & Métiers : étudiante en biologie & génétique (9ème et dernière), PDG de WW, future PDG de Witter Industries.
    Date d'inscription : 26/07/2021
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : The world just want to bring us down (Romy) QrfJaIq
    Avatar utilisé : Riley Keough
    Crédits : ecstaticruby
    Multicomptes : Haiwee, Ellie & Anna
    Description un :
    Les griffes sorties, je m'agrippe.The world just want to bring us down (Romy) Gm3PdRf


    Fille d'une actrice célèbre et d'un producteur chez Universal Pictures. Médiatisée depuis sa naissance. Petite chérie de l'Amérique. Visage de sa propre marque de cosmétique et beauté depuis l'âge de seize ans ; WW. Créatrice de mode. Naturellement rousse, adore ses cheveux de feu. Vit dans le luxe. Ne boit pas d'alcool, seulement du champagne lors de ses apparitions publiques. A perdu son meilleur ami d'enfance à l'âge de 14 ans, suite à une overdose. Elle hait les drogues.
    Affreusement riche. Veut toujours plus développer sa société. Etudiante en biologie, désire s'attaquer au monde de la médecine. Défile pour la marque Balmain, a une passion pour les Louboutin. A voyagé dans le monde entier. Maitrise l'art de la manipulation à la perfection. Se vante de ne pas posséder de coeur ni de sentiment. Elle se fera toujours passer en premier, égoïste comme on ne le voit que rarement.
    The world just want to bring us down (Romy) Tumblr_o5kh3jnO011rgbr06o1_250

    [size=9]───── ❝ relationships ❞ ─────


    UC


    The world just want to bring us down (Romy) 1tnr

    Description deux : The world just want to bring us down (Romy) 7NwdVbk
    Description trois :
    The world just want to bring us down (Romy) DVuyJC1
    SHENDY
    Warning : Relations conflictuelles. Manipulation. Persécution. Brimades.
    Langage cru. Sexe. Sexualité précoce.
    Rejet de grossesse. Avortement.
    Légère dépression.
    RPS : 416
    Messages : 3477
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t136915-wendy-witter-riley-keough#5630822
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t149551-leeloo-repertoire#6493029
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t137326-wendy-one-girl-is-more-use-than-twenty-boys
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t137866-meetsachussets-wild_wendy#5695699
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 9 Déc - 14:55
    taggercitereditionsupprimeradresse

    The world just want to bring us down
    @Roman H.-Abbott
    21 11 2021 ••
    Cimetière.
    Dans mon quotidien, évidemment qu’il y en a, des personnes qui boivent. Qui se laissent aller. Qui ne calculent rien et qui se contentent de se dire qu’ils vivent, et qu’ils le font bien. Des gens plus ou moins proches de moi. Amis ou presque. Ceux dont je me fous des agissements. Ceux qui ne comptent pas réellement. Puis il y a toi. Au milieu du tumulte de mon quotidien, entre tous ceux qui revendiquent une place dans ma vie. Oui, il n’y a que lui. Roman qui importe beaucoup trop, un alter ego. Celui sans qui je ne serais pas tout à fait moi, et que perdre je ne supporterais pas. Je ne lui ai pas donné la place de Liam, mais je lui ai offert les meilleures parties de mon âme. « Il ne manquerait plus que t’aies pris un cachet. » Elle est belle cette phrase, elle est si bien renvoyée. Elle me force même à craquer un sourire carnassier. Car il sait combien je peux aimer jouer. Se déchirer pour mieux se retrouver, bien que les limites, je les ai outrepassées, lorsque je lui ai balancé cette saloperie, je le sais.

    Alors sa poigne récupère ma main, en une pression, il m’impose le fait de me rapprocher de sa personne. Un soupir succinct s’extirpe de mes lèvres tandis qu’il souffle les prunelles plantées dans les miennes. « Un verre. » Il avise, et je ne saurais pas déterminer, aussi bien que je le connais, ce que le ton de ces deux mots peut signifier. Et puisque nos regards restent accrochés l’un à l’autre, je déglutis avant de franchir une énième règle. Ma paume se relève et je porte le shooter à ma bouche afin de l’avaler d’un trait, cul sec, une seule et unique gorgée. Je grimace à peine car ma trachée n’est pas habituée à être brûlée par un alcool bon marché. « Quoi ? » que je demande la langue claquant sur mon palais. C’est peut-être le goût de ces trois semaines de séparation qu’il nous a imposé qui me reste en travers. Qui résiste en une saveur amère. Et elle tombe sous le sens, ma question, car dans ce domaine, il est bien plus que moi, expert. Il sait faire. « Tu veux participer ? » A cette piètre beuverie, pas si différente de celle qui lui a coûté la vie.

    egotrip






    I am not a muse
    I am the somebody
    End of fucking story.

    「R」
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 26 Déc - 10:11
    taggercitereditionsupprimeradresse




    we're in love with the world but the world just want to bring us down


    Venant de toute autre personne, la réflexion aurait sans doute été avalée et digérée depuis un moment déjà. Peut-être aurais-je sorti les poings, pour refaire le portrait à celui qui s’osait à l’insinuer, mais la colère serait passée. Seulement son avis à elle compte bien plus que celui des autres et depuis cette phrase, je ne peux m’empêcher de me demander si Wendy me pense elle-aussi coupable du “crime” pour lequel j’ai été accusé. J’ai toujours déduit que sa présence à mes côtés, ces dernières années, était due au fait qu’elle me croit sur parole lorsque j’affirme n’avoir jamais rien pris, mais à présent le doute s’immisce. Peut-être que Witter est seulement restée parce que la vérité lui importe peu et non parce qu’elle me sait honnête. Ce sont bien les répercussions de ses mots qui font mal, plus que l’accusation en elle-même, mais j’essaye de l’oublier, au moins pour quelques heures, car quelle que soit la raison pour laquelle elle est restée, le fait est qu’elle était là. C’est aujourd’hui mon tour de l’être, au moins pour l’aider à traverser cette journée, même si je crains qu’on se déchire plus qu’autre chose.
    Pendu à son regard, elle descend son shot alors que je plaque ma propre langue contre mon palet pour m’abstenir de toute autre remarque. Wendy pourrait encore descendre la bouteille que je ne viendrais pas la juger, si elle n’en faisait pas une maladie à chaque fois que j’ai le malheur de prendre un verre. « Je n’ai rien dit. » Ce n’est pourtant pas l’envie qui manque mais je sais me montrer docile quand il le faut. La tombe de Liam n’est certainement pas le lieu pour venir mettre de l’huile sur le feu. « Sans façon. » Me saouler au beau milieu de la journée sur la tombe d’un gars qui n’a même jamais croisé ma route et pourri notre relation, malgré lui ? Merci, mais je vais passer mon tour pour cette fois. « Mais fais toi plaisir, si c’est comme ça que tu veux l’honorer. Je ferai en sorte que tu rentres en un morceau. » Je promets, tout en espérant que mes mots sauront la convaincre de s’arrêter là. « Je ne promets pas de ne pas filmer, ce n’est pas tous les jours que j’ai le droit à une version… » Je bloque sur le mot, pathétique sur le bout de la langue. « …alcoolisée de Wendy Witter. » Mieux. Un sourire forcé aux lèvres, je m’écarte légèrement et réprime l’envie de venir écraser mes lèvres contres les siennes.


    Wendy WitterMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Wendy Witter
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Boston, mais j'ai voyagé dans le monde entier.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans le centre, un loft au dernier étage & quelques fois à la Pfo.
    Situation sentimentale : libre, sans attache et trop gourmande.
    Études & Métiers : étudiante en biologie & génétique (9ème et dernière), PDG de WW, future PDG de Witter Industries.
    Date d'inscription : 26/07/2021
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : The world just want to bring us down (Romy) QrfJaIq
    Avatar utilisé : Riley Keough
    Crédits : ecstaticruby
    Multicomptes : Haiwee, Ellie & Anna
    Description un :
    Les griffes sorties, je m'agrippe.The world just want to bring us down (Romy) Gm3PdRf


    Fille d'une actrice célèbre et d'un producteur chez Universal Pictures. Médiatisée depuis sa naissance. Petite chérie de l'Amérique. Visage de sa propre marque de cosmétique et beauté depuis l'âge de seize ans ; WW. Créatrice de mode. Naturellement rousse, adore ses cheveux de feu. Vit dans le luxe. Ne boit pas d'alcool, seulement du champagne lors de ses apparitions publiques. A perdu son meilleur ami d'enfance à l'âge de 14 ans, suite à une overdose. Elle hait les drogues.
    Affreusement riche. Veut toujours plus développer sa société. Etudiante en biologie, désire s'attaquer au monde de la médecine. Défile pour la marque Balmain, a une passion pour les Louboutin. A voyagé dans le monde entier. Maitrise l'art de la manipulation à la perfection. Se vante de ne pas posséder de coeur ni de sentiment. Elle se fera toujours passer en premier, égoïste comme on ne le voit que rarement.
    The world just want to bring us down (Romy) Tumblr_o5kh3jnO011rgbr06o1_250

    [size=9]───── ❝ relationships ❞ ─────


    UC


    The world just want to bring us down (Romy) 1tnr

    Description deux : The world just want to bring us down (Romy) 7NwdVbk
    Description trois :
    The world just want to bring us down (Romy) DVuyJC1
    SHENDY
    Warning : Relations conflictuelles. Manipulation. Persécution. Brimades.
    Langage cru. Sexe. Sexualité précoce.
    Rejet de grossesse. Avortement.
    Légère dépression.
    RPS : 416
    Messages : 3477
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t136915-wendy-witter-riley-keough#5630822
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t149551-leeloo-repertoire#6493029
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t137326-wendy-one-girl-is-more-use-than-twenty-boys
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t137866-meetsachussets-wild_wendy#5695699
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 30 Déc - 14:57
    taggercitereditionsupprimeradresse

    The world just want to bring us down
    @Roman H.-Abbott
    21 11 2021 ••
    Cimetière.
    « Je n’ai rien dit. » Certes, mais tes pensées, je les entends persifler jusque dans mon esprit. Ma propre langue je la mords d’ailleurs pour qu’on ne s’abîme pas trop. Je connais la force et la dureté de mes mots. Ce serait con, parce qu’on a toujours surmonté les disputes, les explosions. Se détruire à la langueur de nos prénoms. Titiller cette limite, être au bord du gouffre, pratiquement au point de tomber, et à la dernière seconde, du bout des doigts, se rattraper.

    Je nous y pousse encore, d’ailleurs, à cette lisière, à ce point de non-retour lorsque je lui propose de participer à l’hommage du jour. « Sans façon. » Rabat-joie, pauvre con. Je déteste quand je suis comme ça. Quand je ressens cette mélancolie, l’évidence d’une Wendy si gamine, éternelle petite fille. « Mais fais toi plaisir, si c’est comme ça que tu veux l’honorer. Je ferai en sorte que tu rentres en un morceau. » Doucereuse alors que je signe, des miens, ses mots. « Quel gentleman, c’est beau. » En revanche, ce que je fais, c’est moche. Car il est mort et c’est Roman qui obtient tous les reproches. « Je ne promets pas de ne pas filmer, ce n’est pas tous les jours que j’ai le droit à une version… » Je lui en décoche un regard teinté de noir, avise de ce qu’il compte ajouter à mon sujet, prévention muette de ma part, « …alcoolisée de Wendy Witter. » Le sourire qu’il me sert, je l’aime autant que ce qu’il peut me déplaire.

    Sur le bout des miennes, d’ailleurs, se trouve une question qui me taraude le cœur. Lui demander ce qu’il fout là, après ses silences qui pourrissent mon existence. Le seul pour lequel je développe un putain de manque. « T’as mis longtemps à l’avaler. » La pilule. Ma réflexion, l’ignominie de ma supposition. Peut-être qu’il commence à se lasser, un ras le bol de mes caprices et de mes paroles emplies de vices. « Sur une échelle d’un à dix… » et je me sers un autre verre, parce que j’ai aussi le droit, de faire n’importe quoi. Après tout, pourquoi le monde et pas moi ? Les bonnes résolutions seront pour demain, lorsque j’accuserai la bêtise de mon premier petit copain. De ce tout qui s’est transformé en vide, en rien, en un doigt d’honneur du destin. « Combien je t’ai manquée ? » Mens pas, Romi, je le sais, quand tu le fais.  

    egotrip






    I am not a muse
    I am the somebody
    End of fucking story.

    「R」
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 9 Jan - 12:14
    taggercitereditionsupprimeradresse




    we're in love with the world but the world just want to bring us down


    « Quel gentleman, c’est beau. » Les billes roulent à s’en décrocher la rétine, parce que la seule chose que je perçois dans ses mots est une énième provocation. Moquerie, alors même que j’essaye de ravaler ma rancoeur, et ma fierté, pour ne pas la laisser traverser cette journée seule. Finalement, elle ne l’était pas tant que ça, entre Liam et la tequila. Une petite voix me demande ce que je fous vraiment là et je ne saurais répondre par autre chose que “c’est ma place”. Non en ces lieux, mais à ses côtés, dans les jours les plus noirs. Le problème est que les moments lumineux, nous les partageons rarement, comme si nous réservions les pires facettes de notre personnalité à l’autre.
    « T’as mis longtemps à l’avaler. » Je me renfrogne, recule même d’un pas pour imposer une certaine distance entre nous. Je le jure, cette femme est née pour tout gâcher. Venir ajouter le mot de la fin quand la conversation est terminée et archivée depuis plusieurs jours - semaine, en l'occurrence. « Tu te trompes. » Je n’ai pas mis du temps, Wendy. La pilule est toujours là, coincée au travers de ma gorge, j’ai juste fait le choix de l’ignorer pour les heures qui suivent mais sans doute ai-je fait erreur. « Sur une échelle d’un à dix… » Bras croisés devant moi, sourcil arqué, je l’observe en silence se servir une nouvelle fois sans émettre le moins commentaire. Je viens, après tout, de lui affirmer qu’elle pouvait y aller à outrance en toute sécurité, sans aucun jugement - ou presque. « Combien je t’ai manquée ? » Je lève les épaules, dans une fausse indifférence. Je suis là, de quoi a-t-elle besoin de plus ? Les mots, ça n’a jamais été notre truc, n’ayant recours à eux que lorsqu’il faut tailler, se blesser. « Quelque part entre pas du tout et beaucoup trop. » Débrouille-toi avec ça, Witter. Le nombre qu’elle souhaite entendre est coincé, avec la pillule sans doute. Je détourne mon attention pour la première fois et me baisse pour récupérer la bouteille dont j’observe l’étiquette. « Tu cherches à te percer l'estomac ? » Elle est en bonne voie, vu la qualité. Pas si étonnant qu'elle aie un truc contre l'alcool si c'est là-dessus que se porte son choix lorsqu'elle souhaite se mettre la tête à l'envers.
    Wendy WitterMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Wendy Witter
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Boston, mais j'ai voyagé dans le monde entier.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans le centre, un loft au dernier étage & quelques fois à la Pfo.
    Situation sentimentale : libre, sans attache et trop gourmande.
    Études & Métiers : étudiante en biologie & génétique (9ème et dernière), PDG de WW, future PDG de Witter Industries.
    Date d'inscription : 26/07/2021
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : The world just want to bring us down (Romy) QrfJaIq
    Avatar utilisé : Riley Keough
    Crédits : ecstaticruby
    Multicomptes : Haiwee, Ellie & Anna
    Description un :
    Les griffes sorties, je m'agrippe.The world just want to bring us down (Romy) Gm3PdRf


    Fille d'une actrice célèbre et d'un producteur chez Universal Pictures. Médiatisée depuis sa naissance. Petite chérie de l'Amérique. Visage de sa propre marque de cosmétique et beauté depuis l'âge de seize ans ; WW. Créatrice de mode. Naturellement rousse, adore ses cheveux de feu. Vit dans le luxe. Ne boit pas d'alcool, seulement du champagne lors de ses apparitions publiques. A perdu son meilleur ami d'enfance à l'âge de 14 ans, suite à une overdose. Elle hait les drogues.
    Affreusement riche. Veut toujours plus développer sa société. Etudiante en biologie, désire s'attaquer au monde de la médecine. Défile pour la marque Balmain, a une passion pour les Louboutin. A voyagé dans le monde entier. Maitrise l'art de la manipulation à la perfection. Se vante de ne pas posséder de coeur ni de sentiment. Elle se fera toujours passer en premier, égoïste comme on ne le voit que rarement.
    The world just want to bring us down (Romy) Tumblr_o5kh3jnO011rgbr06o1_250

    [size=9]───── ❝ relationships ❞ ─────


    UC


    The world just want to bring us down (Romy) 1tnr

    Description deux : The world just want to bring us down (Romy) 7NwdVbk
    Description trois :
    The world just want to bring us down (Romy) DVuyJC1
    SHENDY
    Warning : Relations conflictuelles. Manipulation. Persécution. Brimades.
    Langage cru. Sexe. Sexualité précoce.
    Rejet de grossesse. Avortement.
    Légère dépression.
    RPS : 416
    Messages : 3477
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t136915-wendy-witter-riley-keough#5630822
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t149551-leeloo-repertoire#6493029
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t137326-wendy-one-girl-is-more-use-than-twenty-boys
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t137866-meetsachussets-wild_wendy#5695699
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 11 Jan - 20:24
    taggercitereditionsupprimeradresse

    The world just want to bring us down
    @Roman H.-Abbott
    21 11 2021 ••
    Cimetière.
    J’espère qu’il note comment je prends la peine de ne pas le prononcer le mot pilule, juste pour montrer que j’ai appris la leçon, enfin, à peu près. Mais j’ose espérer, dans le fond, que oui, il l’a avalée, parce que Roman, c’est de beaucoup – trop – que, pour moi, il peut compter. Bien que je ne le dise jamais à haute voix, ou alors seulement lorsque tous les deux, on froisse des draps. « Tu te trompes. » Ah. Donc ça ne passe toujours pas ? Oh allez, Romi, sérieusement, ce n’est pas comme si c’était la première fois. C’est un éternel refrain, entre lui et moi, qui dure depuis un temps que je ne compte même plus, même pas. Mais il y a mes prunelles qui se reposent sur la tombe de Liam, l’espace d’une seconde, et qui me rappelle… Je sais oui, depuis combien de temps cela dure, tout ça.

    Seulement je tente d’ignorer, d’anesthésier, de rester la garce sans cœur que le monde connaît. La parfaite poupée que je désire montrer. Un monde d’apparences et j’en suis la reine déclarée. Celle qui attend patiemment qu’il mette fin à cette piètre guerre en m’avouant que je lui ai manqué, atrocement. « Quelque part entre pas du tout et beaucoup trop. » J’en mords ma lèvre pour ne pas lui balancer à quel point, je le trouve beau. Tout en hochant le visage par la positive, et je paraphe, un brin, incisive, « Je garde le « beaucoup trop. » » Car l’on sait tous les deux, une fois encore, que je ne fais que ce que je veux. Même quand je sais le jeu dangereux.

    Puis il se déplace, récupère la bouteille désignée, l’observe et commente en fier connaisseur qu’il est. « Tu cherches à te percer l'estomac ? » J’en repousse une nausée. Sur mes lèvres, il se glisse, en un automatisme, l’un de mes sourires sournois. Qui traduit le fond de ma pensée, mon ignorance sur le trou de l’estomac. Il le sait, n’est-ce pas ? Pour ce que je m’y connais en boisson alcoolisée, qu’on se le dise, ce n’est qu’une floppée de champagne hors de prix que je pourrais citer. « Pour le prochain anniversaire, tu me conseilleras. »  Je vise loin, pour notre amitié, à chaque fois. Malgré les écarts, les disputes, l’amusement du chien et du chat. Je me sens, encline à la nervosité, à cette fragilité qui n’en fini pas de me débecter, je déteste l’idée de devoir m’excuser lorsque je trouve mes écarts justifiés. « Il est mort, Roman. » même si je n’en parle jamais, même si je fais comme si ça ne m’avait pas abîmée, « il est mort, devant moi, et je n’ai rien pu faire. » à convulser, à s’étouffer, il est mort à cause de l’alcool, et de putains de pilules qu’il avait avaler. « Alors t’as pas le droit de m’en vouloir plus longtemps. » Ce ne sont pas des excuses, à proprement parler, mais le fait est qu’en stock, c’est tout ce que j’ai.   

    egotrip






    I am not a muse
    I am the somebody
    End of fucking story.

    「R」
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 17 Jan - 23:11
    taggercitereditionsupprimeradresse




    we're in love with the world but the world just want to bring us down


    Les limites, Witter n’a jamais pris la peine de les tracer. Ce n’est pas tant qu’elle les dépasse, puisqu’elle n’a pas conscience d’où elles se trouvent dans un premier temps. Pourtant, avec les années, elle devrait cette fois réaliser que celle-ci n’était pas à franchir. S’il y a une personne ici qui a pleinement conscience de ce que ces rumeurs m’ont fait perdre, c’est elle. Il n’est pas question que d’une réputation et d’une carrière mais d’une vie toute entière. C’est les mains vides que je suis arrivé à Harvard, mais l’ardoise chargée, et un seul nom encore présent, le sien. S’il y a bien une chose que je ne souhaite jamais la voir remettre en doute, c’est ma parole à ce sujet et la jeune CEO n’a pas hésité une seule seconde à le faire. Les mots ont claqué dans l’air avant même qu’elle puisse sérieusement les considérer et pour tout dire, je ne sais même pas si elle les regrette un minimum.
    Ca ne m’empêche pas d’être là aujourd’hui, malgré nos travers, parce qu’il y a des journées marquées au fer rouge, difficilement traversables en solo. Elle ne l’est pas tout-à-fait mais Liam n’est pas la meilleure compagnie qui soit, six pieds sous terre. « Je garde le « beaucoup trop. » » Je lève les épaules, ne souhaitant ni confirmer ni objecter. « Si ça peut te faire plaisir. »  Parce que c’est bien pour ça que je suis présent, ici. Si ce n’est pour lui faire plaisir, pour la soutenir, pour elle tout simplement. Peu importe si, à travers mes mots, Wendy comprend qu’elle n’est pas bien loin de la vérité. Les jours ont été comptés un par un, le téléphone vérifié une bonne centaine de fois dans l'espoir d’y voir apparaître un message mais la rousse ne recevra aucun autre aveu de ma part, ne souhaitant pas lui remettre les armes dont elle a besoin pour me battre.
    La bouteille à la main, un commentaire s’échappe malgré la promesse de ne pas juger son comportement. La journée a beau être une parenthèse dans son année, je ne peux oublier les prises de tête causées pour un verre, ou deux, d’alcool, les trois-cent-soixante-quatre autres jours. C’est d’ailleurs, une nouvelle fois, ce qui jeté de l’huile sur le feu à Halloween. « Tu comptes en faire ton nouveau rituel ? » Compréhensible, mais un peu pathétique lorsqu’on connaît les circonstances du décès de Liam. Un pied de nez au défunt, sans trop savoir ce qu’elle cherche à lui, ou se, prouver à travers ces quelques verres. « Il est mort, Roman. » Je hoche doucement la tête, sur le qui-vive, prêt à la rattraper si elle tombe. Un " sans blague " sur le bout de la langue, que je suis assez intelligent de ne pas prononcer. « C’est moche de jouer la carte de la pitié pour ne pas devoir prononcer trois petits mots. » Je suis désolée. C’est tout de même si difficile, Wendy. C’est elle qui me l’a dit, et redit, à chaque fois qu’elle a essayé, pas toujours avec succès, de me sortir les vers du nez. Je n’attends pour autant pas de les entendre pour passer un bras autour de ses épaules et l’attirer contre ma poitrine, car il n’est pas question de moi - ou de nous - aujourd’hui. Il n’y a pas un mot ajouté, car lui répéter qu’elle n’aurait rien pu faire de plus ne changera pas le cours des événements et au fond, j’espère que Witter l’a bien compris.
    Wendy WitterMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Wendy Witter
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Boston, mais j'ai voyagé dans le monde entier.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans le centre, un loft au dernier étage & quelques fois à la Pfo.
    Situation sentimentale : libre, sans attache et trop gourmande.
    Études & Métiers : étudiante en biologie & génétique (9ème et dernière), PDG de WW, future PDG de Witter Industries.
    Date d'inscription : 26/07/2021
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : The world just want to bring us down (Romy) QrfJaIq
    Avatar utilisé : Riley Keough
    Crédits : ecstaticruby
    Multicomptes : Haiwee, Ellie & Anna
    Description un :
    Les griffes sorties, je m'agrippe.The world just want to bring us down (Romy) Gm3PdRf


    Fille d'une actrice célèbre et d'un producteur chez Universal Pictures. Médiatisée depuis sa naissance. Petite chérie de l'Amérique. Visage de sa propre marque de cosmétique et beauté depuis l'âge de seize ans ; WW. Créatrice de mode. Naturellement rousse, adore ses cheveux de feu. Vit dans le luxe. Ne boit pas d'alcool, seulement du champagne lors de ses apparitions publiques. A perdu son meilleur ami d'enfance à l'âge de 14 ans, suite à une overdose. Elle hait les drogues.
    Affreusement riche. Veut toujours plus développer sa société. Etudiante en biologie, désire s'attaquer au monde de la médecine. Défile pour la marque Balmain, a une passion pour les Louboutin. A voyagé dans le monde entier. Maitrise l'art de la manipulation à la perfection. Se vante de ne pas posséder de coeur ni de sentiment. Elle se fera toujours passer en premier, égoïste comme on ne le voit que rarement.
    The world just want to bring us down (Romy) Tumblr_o5kh3jnO011rgbr06o1_250

    [size=9]───── ❝ relationships ❞ ─────


    UC


    The world just want to bring us down (Romy) 1tnr

    Description deux : The world just want to bring us down (Romy) 7NwdVbk
    Description trois :
    The world just want to bring us down (Romy) DVuyJC1
    SHENDY
    Warning : Relations conflictuelles. Manipulation. Persécution. Brimades.
    Langage cru. Sexe. Sexualité précoce.
    Rejet de grossesse. Avortement.
    Légère dépression.
    RPS : 416
    Messages : 3477
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t136915-wendy-witter-riley-keough#5630822
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t149551-leeloo-repertoire#6493029
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t137326-wendy-one-girl-is-more-use-than-twenty-boys
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t137866-meetsachussets-wild_wendy#5695699
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 19 Jan - 19:19
    taggercitereditionsupprimeradresse

    The world just want to bring us down
    @Roman H.-Abbott
    21 11 2021 ••
    Cimetière.
    « Si ça peut te faire plaisir. » Et bien évidemment que ça le fait. Parce qu’on a cette manière de fonctionner. Cette relation pas totalement déterminée. Ce truc malsain qui nous fait beaucoup trop de bien. Roman, c’est contre aucun autre que je l’échangerais. J’espère simplement qu’il le sait, même si je peux être une gamine pourrie gâtée. Puis, il ne le dit pas, sauf que si ce n’était pas le cas, il ne serait pas là. De toutes les personnes que je connais, que je côtoie, c’est le seul, qui pouvait savoir où j’allais être aujourd’hui, et ça, c’est bien la preuve que c’est plus fort que nos disputes, ce qui nous lie.

    Alors je tente de taquiner, de toujours garder le même leitmotiv de celle qui fait ce qui lui plaît. Qui est tellement puissante, si bien qu’elle peut se permettre de réfléchir après. Mais voilà, le pouvoir, parfois, je ne sais pas quoi en foutre de mes dix doigts. Même si je préfèrerais crever que de l’énoncer. « Tu comptes en faire ton nouveau rituel ? » Peut-être, qui sait. Risible à souhait. Je n’explique pas, cependant, ce pourquoi je me mets à baragouiner après, faudra blâmer l’alcool, cette foutue boisson qui fait faire tout et n’importe quoi. Qui l’a tuée ce soir-là. Je ne sais pas dealer avec ça. Je tente de m’expliquer, tout en ayant cette sensation d’être dans ce pathos que je peux détester, mélodramatique à souhait. Je me débecte, même si je ne me perdrais pas à le souligner. Ca se dégrade à la mesure des secondes qui se permettent de défiler. « C’est moche de jouer la carte de la pitié pour ne pas devoir prononcer trois petits mots. » Je crache un soupir, c’est ce que j’obtiens quand je me laisse aller ? Quand je suis encline à la vulnérabilité ? Seulement, je n’ai pas le temps de répliquer, car malgré les piques de ses mots, son bras vient m’entourer, et je ferme les yeux, je me laisse faire, marionnette entre ses phalanges, tandis que les miennes vont s’accrocher au tissu de son pull, mon front contre son torse, je soupire longuement, je respire son odeur, le calme et la tempête de mon cœur. Y a un murmure qui s'échappe, incontrôlé ; « J’interdis de me lâcher. » J’refuse de te perdre, que ce soit pour vingt jours ou à tout jamais. Et je relève les yeux vers lui, je remonte mes mains aussi, dans son cou, elles vont s’arrimer. « Je n’aurais peut-être pas dû dire ça, ce soir-là. » Autrement dit, embrasse-moi.

    egotrip






    I am not a muse
    I am the somebody
    End of fucking story.

    「R」
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum