Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityNOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Disney Lorcana Chapitre 3 : où acheter le Coffret Cadeau Les Terres ...
    Voir le deal

    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun
    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 21:36
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Noa Hawkins

    date de naissance
    à deux jours près il naissait pour la Saint-Valentin. Il a préféré naître le seize février de l’année mille neuf cent quatre vingt neuf.
    lieu de naissance
    Boston, born and bread, en tout cas jusqu’à ses 16 ans
    nom
    Hawkins, nom hérité de son père
    prénom(s)
    Noa
    nationalité(s)
    Né et élevé sur le sol américain, d’un père américain, il a bien évidemment hérité de la nationalité américaine
    origine(s)
    Il a hérité ses traits de sa mère coréenne
    orientation sexuelle
    Il n’y a que les courbes féminines qui trouvent grâce à ses yeux
    statut amoureux
    S’il a bien été marié, ce n’était qu’un mariage d’affaire qui a d’ailleurs fini par un naufrage. Il n’y a qu’une seule femme qui ait jamais véritablement fait battre son cœur et malgré toutes ces années, il n’a jamais pu l’oublier
    statut social
    Aisé, très aisé, sans doute trop d’ailleurs. Entre sa mère qui est fille d’un chaebol de troisième génération et son père issu d’une longue lignée d’avocat d’affaires... L’argent n’a jamais été un problème pour eux.
    travail
    Après avoir été CEO pendant plusieurs années d’un hôpital réputé de Seattle, en revenant à sa ville de naissance et de cœur, il a fait le choix de retourner à son premier amour : soigner les patients, en particulier les enfants. Il espère pouvoir rejoindre l’équipe de la clinique Rylon dans le city center de Boston.


    — Pourquoi vouloir rejoindre ce groupe ? Selon toi, pourquoi y corresponds-tu ? — Si Noa est revenu à Boston, c’est parce qu’il ne veut plus subir la vie qu’on lui a imposé pendant des années. Il veut réapprendre à vivre, par lui-même. À aimer, aussi, peut-être. Il ne cherche pas vraiment l’amour, il est certain que personne ne pourra jamais faire battre son cœur à part Hyejin, après tout, il lui a laissé lorsqu’il est parti il y a seize ans. Il veut juste vivre en se laissant porter par l’amour de son métier, soigner les autres, en particulier les enfants. Métro, boulot, dodo et de temps à autre, sortir un peu, se faire des amis, quelques uns, retrouver les anciens, s’ils sont toujours à Boston. Il n’aspire à rien de plus que ça Noa, il ne cherche pas à ce que son nom soit gravé dans l’éternité, il veut juste vivre une vie simple et heureuse, si cette possibilité lui est encore permise.


    ⌜ UP ⌟ Charismatique, qu’il le veuille ou non, Noa dégage une certaine aura, froide, détachée. Lorsqu’il se trouve dans une pièce, tous les regards se tournent vers lui, sans pouvoir s’en détourner. Il ne fait rien spécialement pour, c’est juste sa façon d’être. Déterminé, lorsqu’il se décide à faire quelque chose, il ne se laisse pas décourager. Rien ne peut l’empêcher d’atteindre son but, quoiqu’il arrive. Il a toujours été comme ça, la seule fois où il a laissé quelqu’un l’arrêter, fut la plus grande erreur de sa vie. Sincère, il n’a jamais été capable de mentir ou de cacher ses sentiments. Il se sent toujours obligé de dire ce qu’il a sur le cœur, même si parfois, cela mène à blesser les autres, bien qu’il essaye toujours de le faire avec tact et diplomatie. Minutieux, il ne laisse jamais rien au hasard, il faut que tout soit absolument parfait. Il y passera des heures s’il le faut, mais il n’arrêtera que lorsqu’il sera satisfait du résultat. Perspicace, la plupart du temps, il a une capacité à lire les gens, à comprendre ce qu’ils veulent, ou ce dont ils ont besoin. Même cette fameuse lettre... il n’a jamais réussi à savoir pourquoi, mais il y avait toujours eu quelque chose qui le gênait, sans comprendre quoi. Il avait mis ça sur le compte de l’émotion à l’époque, s’il savait...

    ⌜ DOWN ⌟ Caractériel, à force d’essayer de se contrôler, à longueur de temps, il a fini par atteindre sa limite. Pendant toute son enfance il a tâcher de supprimer les émotions trop fortes, surtout les négatives. Et puis tout a changé, avec Hyejin déjà, puis après Seattle. Aujourd’hui il n’a même plus la force d’essayer, le filtre de ses émotions semble cassé, et il n’est donc pas rare de le voir perdre son sang-froid, à part avec ses patients. Exigent, avec lui-même avant tout, trop d’ailleurs, à se mettre une pression incroyable pour s’assurer que tout fonctionne à la perfection. Mais là où réside le plus gros problème, c’est qu’il a tendance à avoir cette même exigence envers les autres... Influençable, malgré sa détermination, il a tendance à se laisser influencer par ses proches, sa mère surtout. Il a tendance à toujours vouloir faire plaisir aux gens qui l’entourent, et ceux qui le connaissent un peu trop bien ont tendance à se servir de ça pour arriver à leur fin. Impulsif, il ne réfléchit pas toujours avant de faire quelque chose. Il peut, parfois, se laisser guider par son instinct, par ses émotions sans prendre le temps d’analyser la situation. Impatient, il ne sait pas prendre son temps, flâner. Il marche toujours à cent à l’heure, comme si le temps lui était compter. Tout comme il ne sait pas attendre, il lui faut tout, tout de suite. Peut-être parce qu’il est né dans une famille avec les moyens d’acheter à peu près tout, à tout moment. Autant vous dire que ce n’est même pas la peine de lui demander de faire un puzzle de cinq mille pièces avec vous... il risque plutôt de sortir le chalumeau et tout cramer.

    ⌜ I ⌟ Noa ne commence jamais une journée sans avoir bu une tasse de thé. Et généralement, il en a déjà bu trois tasses avant midi.
    ⌜ II ⌟ Il est allergique aux fraises, il suffit d’un tout petit bout pour qu’il s’étouffe, il n’a alors que quelques secondes pour s’injecter de l’adrénaline qu’il a toujours avec lui avant qu’il ne soit trop tard.
    ⌜ III ⌟ Il a un tatouage, discret (environ cinq centimètres de diamètre) sur l’omoplate représentant un soleil et une lune imbriqués l’un dans l’autre, qu’il a fait à sa majorité. Pas besoin d’être un génie pour comprendre la signification que ce tatouage a pour lui.
    ⌜ IV ⌟ Lors de son divorce, Noa a quasiment laissé tous les biens matériels à son ex-femme, une manière, sans doute, de se déculpabiliser de n’avoir jamais été capable - ou même d’avoir essayé - de la rendre heureuse.
    ⌜ V ⌟ Il parle six langues. L’anglais bien évidemment, ainsi que le coréen qui était parlé par sa mère à la maison. Il a également appris le japonais et le mandarin via les différents tuteurs qu’on lui imposait. Pendant son cursus médical, il a choisi d’apprendre également l’espagnol ainsi que la langue des signes afin de mieux pouvoir aider tous les patients.
    ⌜ VI ⌟ Noa a été deux fois à l’étranger pour des missions de bénévolats avec médecin sans frontière. Il aurait aimé pouvoir en fait plus, mais ses responsabilités à Seattle ne lui permettaient pas de s’absenter aussi longtemps et aussi souvent qu’il l’aurait voulu.
    ⌜ VII ⌟ Il ne peut pas passer une journée sans écouter de la musique. Il écoute un peu de tout sans distinction, ça lui permet de fixer son esprit sur autre chose. Lorsqu’il est à deux doigts de perdre son sang-froid il se chante n’importe quelle chanson dans sa tête, parfois ça aide, parfois ça ne suffit pas.
    ⌜ VIII ⌟ Dans son appartement vous trouverez une bibliothèque très fournie... de mangas. C’était son péché mignon, son échappatoire. C’était facile et rapide à lire entre deux leçons, deux séances de révision, une petite pause qui lui permettait de s’évader ailleurs le temps d’un instant.
    ⌜ IX ⌟ Noa a un autre péché mignon, un secret inavouable qu’il niera jusqu’au bout : il collectionne les objets flamants roses. Sous toutes ces formes. Cela va de la paire de chausse à la lampe, en passant par le mug et le tapis de bain.
    ⌜ X ⌟ Il a toujours garder très précieusement chacune des lettres de Hyejin, bien rangées dans une boite à chaussure. Aujourd’hui encore, il lui arrive de les ressortir pour en lire quelques-unes.
    ⌜ XI ⌟ Il n’a aimé qu’une seule et unique femme dans sa vie : Hyejin. Et n’a eu que deux femmes à avoir partagé, même brièvement sa vie : Hyejin et son ex-femme.


    pseudo Luiyna NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 4046487928
    âge On ne demande pas ça à une lady !! NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 3363626789 Plus de trente d’après mon ID... Mais il parait que j’les fais pas. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 915837785
    nationalité Je viens du pays où les coqs chantent les pieds dans la merde. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 1116103942
    forum connu par... Everdosis, la seule, l’unique, la plus belle. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 2953209218 (Enfin la toute première elles étaient toute une troupe pour me faire venir, mais c’est toujours Everdosis et son talent des scénarios qui me fait revenir. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 980580023
    ILH, j'en pense quoi ? Well, c’est plutôt pas mal pour que je passe mon temps à y revenir. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 3997999705
    autres comptes ? Nope. Laissez-moi le temps de poser mes valises, on verra plus tard. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 1881463262
    avatar utilisé Kim Soohyun le magnifique. NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 208576344
    crédits images Everdosis always pour l’avatar, les icons sont de miyane. :heaart:
    nombre de mots par rp Ça dépend vraiment NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 1616978029 je dirais que ma moyenne se situe somewhere entre 700 et 1000 mots.
    type personnage scénario de @Hyejin Sun NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 2438915920

    code métier
    nom du lieu + nom du métier :  explicatif pour remplir correctement dans ce sujet
    Code:
    @"Noa Hawkins" » <i>Pédiatre spécialisé en néonatal à la clinique Rylon</i>
    code bottin

    Code:
    » <span class="pris">KIM SOOHYUN</span> » @"Noa Hawkins"
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 21:36
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Un jour, une histoire


    Il faut toujours un début à une histoire. Celle de Noa commence bien avant sa naissance entre Corée et États-Unis. D’un côté Park Jiwon, fille d’une famille Chaebol de troisième génération qui ne demande qu’à avoir sa chance, de l’autre Richard Hawkins, fils d’une grand lignée d’avocats et avocates d’affaires dont l’avenir est tout tracé.

    Jiwon est, dès l’enfance, déterminée et ambitieuse. Si elle tombe, elle se relève jusqu’à réussir, peu importe le nombre de fois où elle trébuchera en chemin, tant qu’elle atteint son objectif. Petite déjà elle suivait son père comme son ombre, s’intéressant à tout ce qu’il faisait. Lorsqu’on lui demandait ce qu’elle voulait faire plus tard la réponse ne variait jamais : « Comme Papa ! ». Oui mais voilà, Jiwon est une fille, et surtout elle a un petit-frère. Elle a douze ans, son frère sept, quand elle comprend que le titre d’héritier de l’empire ne lui reviendra pas, peu importe les notes qu’elle ramène, peu importe qu’elle soit systématiquement première de sa classe, elle est née avec les chromosomes XX, elle n’est donc pas digne de reprendre la suite de son père. Malgré cela, Jiwon continue son parcours exemplaire, elle ne veut pas leur donner une excuse pour justifier qu’on la laisse sur la touche. On la laisse faire le cursus qu’elle souhaite, sans vraiment s’en soucier, tout en espérant qu’elle choisisse une voie prestigieuse. On l’envoie étudier aux États-Unis, un peu pour se débarrasser d’elle, un peu pour se déculpabiliser. Elle aurait pu étudier le management et business, se mettre en compétition constante avec son frère, elle fait un choix pourtant bien différent. Ou presque. Le business familial, c’est le médical, CEO de plusieurs hôpitaux, alliés à d’autres Chaebol en pharmaceutiques, l’empire pèse lourd dans la balance de la santé. Elle deviendra donc médecin. Pas dans n’importe quel domaine, elle suit un cursus en neuroscience. À la fin de ses études elle est la première neuro-chirurgienne de la famille. S’il est toujours hors de question pour son père de lui laisser les rênes de l’empire familial, il ne cache pas sa fierté et sa joie dans la carrière de sa fille.

    Richard est, quant à lui, bien différent. Un peu rêveur, la carrière d’avocat lui est imposée plus qu’il ne la choisit. Les études de droits sont une torture, il doit travailler plus encore que certains de ses camarades pour atteindre un bon niveau sans même approcher, ne serait-ce qu’un peu, de l’excellence. Plusieurs fois il frôle le burn-out, mais il ne peut pas abandonner, il ne peut pas décevoir sa famille. Alors il s’accroche, il tient bon, jusqu’à l’obtention de son diplôme. S’il n’a pas vraiment eu le choix de la profession, il a pu au moins choisir, un peu sa spécialité. S’il était hors de question qu’il soit avocat au pénal, son père a accepté qu’il choisit le droit en santé afin de devenir avocat pour les médecins et les hôpitaux, un filon juteux aux États-Unis, bien que Richard ne l’ait pas choisi pour cette raison. Il espère pouvoir aider les médecins parfois injustement poursuit en justice, même s’il a conscience qu’il risque d’avoir surtout affaire aux hôpitaux qui cherchent à se couvrir et perdre le moins d’argent possible... En grandissant Richard a, de toute façon, perdu toutes ses illusions sur le monde et ses rêves se sont, depuis longtemps envolés.

    Leurs chemins se croisent justement dans un hôpital. Jiwon est dans sa deuxième années de résidence au Massachusetts General Hospital, lui est un tout jeune avocat qui vient de rejoindre le cabinet qui protège les intérêts de l’hôpital. Il était là pour signer les documents d’un accord à l’amiable que son cabinet venait d’établir entre l’hôpital et un plaignant et il l’avait aperçue au détour d’un couloir. Pressé par le temps il s’était contenté de demander rapidement qui elle était à une infirmière qui passait. Il était revenu le lendemain, et tous les jours pendant une semaine pour la voir, sans oser d’abord l’approcher, trop intimidé par cette aura de concentration, de détermination et de confiance qui émanait de Jiwon. De son côté la jeune femme ne l’avait pas remarqué le moins du monde, trop concentrée qu’elle était sur ses patients et sa volonté de ne rien manquer.

    La suite est évidente, le jeune homme a fini par prendre son courage à deux mains pour parler à Jiwon, qui s’est d’abord laissée séduire par la position sociale et le prestige que pouvait lui apporter Richard, avant de, peu à peu finir par être aussi charmée par l’homme. Après quelques années de relation, le mariage, puis enfin, le sujet principal de cette histoire : Noa.


    Noa voit le jour le seize février mille neuf cent quatre vingt neuf à Boston. Il n’a que trois ans quand sa mère engage un tuteur personnel pour qu’il commence à apprendre le plus tôt possible. Noa est un enfant un peu timide, réservé et surtout obéissant, il fait ce qu’on lui dit, il apprend. Mais, de temps en temps, il tourne la tête par la fenêtre, vers la maison du voisin où il peut apercevoir un autre enfant, un petit garçon qui semble plus ou moins avoir son âge. Quand le tuteur a le dos tourné, il arrive même à Noa de faire un signe à cet enfant de l’autre côté de la palissade.
    Un soir, alors qu’il revient de l’école, au lieu de rentrer directement chez lui, Noa fait d’abord un arrêt chez le voisin. « Bonsoir, j’habite juste à côté, est-ce que le petit garçon qui habite ici peut venir jouer avec moi ? » demande-t-il d’une toute petite voix, le visage baissé, un peu honteux de ne pas connaître le nom du garçon. Comment le pourrait-il en même temps ? On lui répond que Jude, c’est son nom, est très malade, qu’aujourd’hui n’est pas vraiment un bon jour pour lui. Alors, à la place, Noa demande s’il peut entrer faire ses devoirs avec lui. Les parents de Jude hésitent un peu, avant de finalement le laisser entrer, après tout, avoir un camarade pour stabiliser la scolarité chaotique de Jude à cause de sa leucémie n’est peut-être pas une si mauvaise idée... De ce jour naît une amitié qui durera malgré les difficultés, malgré la désapprobation parentale lorsque Jude dérive à l’adolescence, malgré la séparation brutale qu’on leur imposera d’ici quelques années lorsque la famille Hawkins déménage. Mais nous n’en sommes pas là, pas encore.

    Noa n’a pas beaucoup d’amis à l’école, il est trop timide, trop appliqué à rendre sa mère fière pour essayer d’aller vers les autres, sans compter les moqueries parfois trop cruelles des autres élèves parce qu’il est différent d’eux, parce qu’il ne leur ressemble pas. Alors Noa reste bien souvent seul dans son coin, en essayant d’ignorer les remarques, les regards en coin, les quolibets, les brimades, il endure tout parce qu’il n’a pas le choix, et parce qu’au fond, il n’a rien d’autre... Il n’a que l’école, les bonnes notes qu’il doit rapporter s’il veut garder le droit d’aller jouer avec Jude, de temps en temps. Il se crée son propre monde, un peu ailleurs, pour oublier les moments difficiles, pour ne pas entendre les insultes.
    Rien ne l’avait préparé à elle. C’est le début du collège, son plan est simple, survivre sans faire de vague, être le meilleur en cours pour ne pas mettre en danger son amitié avec Jude qui sert encore et toujours de chantage pour sa mère. Jusqu’à ce qu’il l’aperçoive. Elle est souriante, rayonnante, et son rire lui semble être la plus douce des mélodies. Dès que leur regard se croise, le monde de Noa implose, il ne peut pas s’empêcher de vouloir se rapprocher d’elle, de la suivre où qu’elle aille, comme un papillon attiré par le flamme d’une bougie. Il sait qu’il pourrait bien s’y brûler les ailes, mais il s’en moque, chaque jour où il ne peut pas la voir semble plus terne, comme vidé de sa substance, de sa lumière.

    D’abord amis, ils ont treize ans quand ils commencent à sortir ensemble, vraiment. Ils s’aiment comme des enfants, mais sérieusement aussi, presque plus sérieusement que les adultes. Ils s’envoient des petits mots, d’abord à cause d’une plaisanterie d’Hyejin que Noa a, un peu trop, pris au pied de la lettre. Puis ça devient leur petit truc, un peu comme dans ces romans de Nicholas Sparks où les personnages principaux s’écrivent des lettres tous les jours, ou presque pour se dire ce qui leur est arrivé, ce qu’ils veulent partager ensemble, ce qu’ils ne veulent surtout pas oublier. Une lettre, puis deux, puis trois, puis une dizaine, et encore plus. Il les garde toutes, sans exception, bien rangé dans une boite à chaussure qu’il cache dans un coin de son placard dans sa chambre.
    Ils sont insouciants, ils sont persuadés que, tant qu’ils s’aiment, rien ne peut leur arriver. Grave erreur. Il a suffit d’une fois, une fois pour que tout bascule. Un test positif, ils ont seize ans et aucune idée de quoi faire. Noa cherche de l’aide auprès de ses parents, qu’ils l’aident, le guident. Encore une erreur. Si le patriarche ne sait pas trop quoi dire à son fils, sa mère elle le sait parfaitement. Il doit couper les ponts avec cette gold digger qui cherche à lui soutirer de l’argent par un enfant. Comment peut-il être certain que c’est le sien déjà ? Elle l’a sûrement piégé de toute façon. Il doit absolument se libérer de l’influence néfaste de cette fille. Mais Noa proteste, elle ne connaît pas Hyejin, elle n’est pas comme ça, il n’a jamais été question d’argent dans leur relation, l’un comme l’autre s’en moquent, ils vivent d’amour et d’eau fraîche comme on dit. Il est encore plus perdu qu’avant Noa, alors il ressort sa boîte, pour relire les lettres de Hyejin, se rappeler comment tout à commencer, se rappeler les petits instants de bonheur, cherchant des réponses, un signe, un guide, n’importe quoi pour l’aider à savoir ce qu’ils doivent faire maintenant. La boite est rangée un peu à la va-vite parce qu’il entend du bruit, une lettre qui s’échappe, sa mère qui la trouve le lendemain alors qu’il est à l’école, et finit par trouver la boite... un plan qui s’échafaude dans la tête de la matriarche, quoiqu’il lui en coûte, elle éloignera son fils de cette fille. Elle dépense sans compter pour trouver quelqu’un qui puisse se servir des lettres originales de Hyejin pour faire une fausse lettre suffisamment proche des vraies pour que son fils y croit. Dans cette lettre, des mensonges, que des mensonges, mais qui sonnent vrais. Noa il y croit, le papier est le même, le parfum répandu sur le papier aussi, le style est proche, trop proche de leurs lettres. Elle le libère de leur histoire, elle ne gardera pas l’enfant, ils sont trop jeunes, c’était une erreur, ils ont besoin de grandir, de voir autre chose... Noa ne sait pas quoi en penser, une part de lui est soulagé de ne pas être jeté dans le monde parental aussi jeune, mais une part de lui regrette, une part remplie de « et si... »... Mais c’est trop tard maintenant, en même temps qu’il reçoit cette « dernière lettre » de Hyejin, sa mère lui annonce qu’ils déménagent tous à Seattle, le transfert d’école a été validé, ses parents ont tous deux trouver de nouveaux postes dans cette nouvelle ville, il a une semaine pour faire ses cartons avant le départ, pas question d’aller à l’école, encore moins de voir Hyejin.

    Pourtant Noa ne peut pas se résoudre à partir sans rien dire. Il a prévenu Jude, évidemment, difficile pour l’adolescent de manquer les panneaux « à vendre » puis « vendu » qui se suivent sur la pelouse des Hawkins. Ils se promettent de garder le contact, étrangement, maman Hawkins n’a plus autant de problème avec Jude, malgré ses addictions, depuis l’annonce de ce potentiel petit-fils ou fille dont elle ne veut surtout rien entendre... Il ne sait pas comment prévenir Hyejin, il sait juste qu’il ne peut pas quitter Boston sans lui laisser un dernier message. Alors il lui écrit une lettre, comme à son habitude, une longue lettre où il lui dit tout ce qui lui passe par la tête, tout ce qu’il veut absolument lui dire, il lui parle de la décision de ses parents, il lui dit qu’il l’aime depuis le premier jour où il l’a aperçue et qu’il l’aimera toujours, il lui écrit qu’il lui confie son cœur parce que, là où il va, et sans elle, il n’en a pas besoin, il laisse ses mots glisser sur le papier jusqu’à la signer avant de se faufiler, en pleine nuit, jusqu’à leur lycée où il glisse la lettre dans le casier de la jeune femme. Une lettre d’adieu, remplie d’amour, comme une promesse de ne jamais l’oublier.


    Seattle, la cité d’Emeraude bordée par ses lacs et ses forêts chatoyantes. Noa lui n’y voit qu’une ville vide, sans intérêt, parce qu’elle n’y est pas. Il ne dit rien pourtant, fait comme si. Comme si tout allait bien, comme s’il n’avait pas l’impression qu’on lui avait arraché une part de lui. Il redevient ce fils exemplaire, premier de la classe, qui excelle dans tout ce qu’il entreprend. Il ne s’attache à personne à Seattle, il reste dans son coin, suit ses cours et rentre directement à son dortoir pour travailler plus encore. De temps en temps il continue à envoyer des nouvelles à Jude, lui raconte un peu ses journées, lui demande comment se passe les siennes à Boston, mais jamais il ne demande de Hyejin, ça lui ferait trop mal. Et puis il a promis à sa mère, de ne plus être en contact avec elle, de quelque façon que ce soit.
    Il a jeté l’éponge après le déménagement, faisant systématiquement ce que sa mère attend de lui. Même pour ses études il l’a laissé choisir, en partie. Elle voulait qu’il soit en mesure de pouvoir suivre son héritage familial, il fallait donc qu’il fasse un cursus comportant du management et du business. Lui qui voulait être médecin, soigner les maux des gens, il se plie aux désirs maternelles à une condition : qu’il puisse tout de même suivre un cursus médical en parallèle. De toute façon, il n’a plus que ça dans la vie : les études.

    Les années qui suivent sont difficiles, il ne sort pour ainsi dire pas, ne voit personne en dehors de la fac, même ses nouvelles à Jude se font plus espacées. Il sort major de sa promotion et n’a aucune difficulté à trouver un poste dès l’obtention de son diplôme. Il commence d’abord comme médecin, pédiatre plus précisément. Parce que c’est ce qu’il aime Noa, prend soin de ses patients. Mais bien vite sa mère le pousse à viser des postes plus importants. Il n’a que vingt-cinq ans lorsqu’il devient CEO de sa première clinique. Un an plus tard seulement il se voit proposer la direction de l’UW Medical Center de Seattle, un poste qu’il accepte sans la moindre hésitation et pour le plus grand bonheur de sa mère. Mais s’il a choisi ce poste ce n’est pas uniquement pour faire plaisir à sa mère, c’est aussi pour la clinique spécialisé en néonatalité qui s’y trouve. Il souhaite, ainsi, pouvoir de nouveau exercer son métier passion.

    Il travaille d’arrache-pied à l’hôpital, ne comptant ni les heures, ni les gardes. Il n’a pas le temps de sortir, de rencontrer qui que ce soit, il n’a pas la tête, et encore moins le cœur, à batifoler. C’était bien évidemment sans compter sur sa mère qui ne rêve à présent que d’une chose : le marier à une bonne famille. Une fois encore, il se laisse faire, ça ne lui importe que peu au fond, il n’est jamais chez lui, toujours à l’hôpital. Après seulement quelques « dates » sans grand intérêt, cela ressemblait plus à des dîners d’affaires qu’à de véritable rendez-vous galants, les deux jeunes gens se marient, ou plutôt leurs familles se marient. Un mariage sans véritable amour, sans haine non plus, sans passion. Il essaye, un peu, de s’intéresser à cette femme qui partage sa vie. Mais rien n’y fait. Noa ne ressent rien quand il la regarde, elle ne lui donne pas envie de rentrer chez lui le soir, elle ne le rend pas heureux et il sait qu’il ne la rend pas heureuse. Alors après quelques années, il décide de mettre un terme à cette comédie. Il ne supporte pas l’idée de rendre quelqu’un malheureux, et c’est contre l’avis familial qu’il décide d’entamer une procédure de divorce. Un divorce qui se fait sans heurt, d’un commun accord.

    C’est le déclic pour Noa. Cette vie dirigée par sa mère, il n’en veut plus. Il veut définitivement s’affranchir du joug familial, de cette pression qu’elle exerce sur sa vie depuis toujours. Il n’a qu’une solution : quitter Seattle, rentrer chez lui à Boston.


    Il n’a pas vraiment réfléchis en quittant Seattle. Il n’a évidemment pas tout quitté du jour au lendemain, déjà par respect pour ses patients, ensuite pour prendre le temps de mettre ses affaires en ordre : vendre son appartement, prévenir ses patients, etc. Il n’a, cependant pas établi le moindre plan pour son installation. Il n’a pas cherché de travail avant, pas même de logement. Pendant quelques semaines il a vécu à l’hôtel avant de trouver un appartement dans le centre.
    Après plusieurs semaines d’errance, à postuler dans des hôpitaux et cliniques où les directeurs craignaient qu’il ne vienne prendre leur place, il a fini par en trouver une où, peut-être, on lui laissera sa chance étant donné que le directeur n’est autre que Jude. Même si cela fait quelques années qu’ils ne se donnaient plus autant de nouvelles, il sait qu’il lui fera confiance s’il lui assure qu’il n’est là que pour un poste de médecin.

    Il espère, secrètement, que Hyejin habite toujours Boston et qu’il pourra ne serait-ce que la recroiser. Il n’a pas vraiment la moindre attente, il n’espère pas qu’elle soit restée célibataire toutes ses années, au contraire, il espère même le contraire, la voir heureuse et épanouie. Il veut juste avoir la chance de la revoir, de pouvoir parler avec elle, de toutes ses années où ils ont été séparé, redevenir amis, peut-être. Bien sûr... Si jamais leur histoire pouvait reprendre, il ne serait pas contre, du tout.



    My love,

    Ces mots, j’aurais aimé pouvoir te les dire de vive voix, mais mes parents ne m’en laisse pas le choix. Mes parents ont décidé de déménager, c’est pour ça que j’ai été absent ces derniers jours, je suis assigné à résidence pour faire mes valises et mes cartons avant le départ... Je repars à zéro dans une nouvelle ville, dans une nouvelle vie. Une vie que je vais devoir vivre sans toi.

    Quand tu liras cette lettre, je serais probablement dans un avion pour cette autre ville dont ma mère refuse même de me dire le nom pour que je ne puisse pas te le révéler, comme si ça allait changer quoique ce soit. Peut-être même que je serais déjà dans cette grande maison vide et froide. Vide comme moi, dépouillé de nos souvenirs, dépouillé de ce qui donnait un sens à ma vie. Depuis le premier jour où j’ai croisé ton regard j’ai su, su que tu étais la seule, l’unique. J’aurais aimé que notre histoire se termine autrement, ou plutôt qu’elle ne se termine jamais, mais visiblement le destin avait un autre plan pour nous. Peut-être qu’on s’est connu trop tôt, qu’on s’est aimé trop fort, peut-être qu’on n’a rien fait de mal, en tout cas je ne regrette rien, rien de nos fous rires, de nos larmes aussi, de ces instants où je ne faisais rien d’autre que t’observer pour graver ton visage dans ma mémoire, je regrette simplement que notre amour trouve une fin aussi tragique. Je t’aime Hyejin, je t’ai toujours aimé, je crois même que mon cœur t’aimait déjà avant de te rencontrer et il ne cessera jamais de t’aimer, peu importe les kilomètres et le temps qui nous séparera très bientôt.

    Peut-être qu’on se reverra dans notre prochaine vie, peut-être que cette fois-ci on pourra s’aimer comme on l’entend, s’aimer aussi fort qu’on le souhaite, sans jugement, sans entraves, peut-être même que cette fois-ci mes parents nous soutiendrons aussi... Ou peut-être qu’une fois encore nous serons condamnés à nous aimer pour nous séparer. Quoiqu’il en soit, même si c’est pour un an, un mois, un jour, je veux qu’on se cherche et qu’on se trouve dans notre prochaine vie.
    Pour cette vie, je te laisse mon cœur, où qu’on aille, sans toi, je n’en ai plus besoin, il n’a toujours existé que pour t’aimer. Garde-le, brûle-le, fais-en ce que tu veux, il t’appartient pour toujours, dans cette vie, comme dans les prochaines.

    Je t’aime,
    Noa.

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 21:39
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue parmi nous :heaart:
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 21:45
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue :heaart:
    Eben WolfordMembre de la Kirkland House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Eben Wolford
    Membre de la Kirkland House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : londres où je suis né et où j'ai grandi.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : seul dans un appartement longeant la rivière charles.
    Situation sentimentale : officiellement en couple avec un fauteur de trouble du nom de coda weaver.
    Études & Métiers : étudiant en ingénierie informatique et robotique.
    Date d'inscription : 20/01/2021
    Pseudo & pronom IRL : GOLD ANTHEM (he/they).
    Icon : lol
    Avatar utilisé : Moritz Hau.
    Crédits : GOLD ANTHEM (avatar + gifs profil et descriptions), mathoumatoufait (profil), heresy. (signature).
    Multicomptes : Adrian Goldberg (Jacob Rott).
    Description un :
    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun YPjjeH8N_o

    Eben a écrit:jeune homme aux origines à moitié connues, eben est né à londres où il a grandi et vécu jusqu'à ses années lycée incluses. il s'assume pansexuel avant sa majorité et vit relativement bien cela. considéré comme geek à privilégier les moments seul plutôt que les interactions sociales, il s'est engagé dans des études en ingénierie robotique. entre ses lectures personnelles, ses soirées à jouer aux jeux vidéos et ses études, il n'est pas du genre le plus extraverti au monde, et vient de commencer à sortir comme un étudiant lambda depuis la rentrée deux mille vingt . c'est quelqu'un de travailleur, organisé et sérieux. il ravale énormément ses émotions en se plongeant dans des sueurs mentales intenses, c'est ainsi qu'il purge la négativité accumulée. il fait également du sport, principalement le nécessaire pour se dépenser, de la musculation à un niveau débutant mais surtout de la course à pied quasiment tous les matins. comme beaucoup, deux facettes principales l'habitent ; l'une est calme, sérieuse et civilisée tandis que l'autre est impulsive, agressive et désagréable. cela dépend d'énormément de facteurs mais lorsque quelque chose lui tient à coeur, lorsqu'il sent un manque de respect ou un danger, il peut se métamorphoser. il est surtout conscient de ses besoins de se ressourcer qui le poussent de temps en temps à s'isoler. néanmoins, il est surtout caractérisé par sa bienveillance naturelle et le côté humble qu'il arbore. par contre, une chose est certaine : si la trahison l'assiège, le pardon est quasi impossible. il peut se montrer rancunier au point de balayer la personne et ses souvenirs en un revers de main.
    Description deux :

    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun UNLERImi_o NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun DMOe94qI_o NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun S5kIdeOR_o

    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun Liens11

    [ FAMILY WOLFORD ]
    OSCAR WOLFORD (★★★★☆) description du lien ; BLAISE WOLFORD (★★★☆☆) description du lien ; XAVI WOLFORD (★★★★☆) description du lien ; ZANE WOLFORD (★★★☆☆) description du lien ; AMBRE WOLFORD (★★★★☆) description du lien.

    [ FRIENDS FROM NEUTRAL TO EXPLOSIVE ]
    ELSIE BARLOW (★★★★★) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien.

    [ LOVE, SEX AND ATTRACTION ]
    (P R E S E N T) PSEUDO (★★★★☆) (groupe) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien.
    (P A S S E) PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien.
    Description trois :
    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun Qp0r08KA_o
    [ — sweet and tender ]
    RPS en cours :
    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun VW0iKvbE_o
    [ c o d e n — coda weaver ]

    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun G1fpQsQG_o
    [ k i r k l a n d — proud member ]

    Summer Camp 2021:


    Summer Camp 2023:
    Warning : mention de traumatisme d'agression + propos explicites à caractère sexuelle + relation toxique.
    RPS : 218
    Messages : 24443
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t127873-eben-wolford-moritz-hau#4993844
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t154909-eben-ethanael-adrian-oscar-repertoire-rps#6920621
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t127914-eben-tobias-adrian-julian-fiche-de-liens#4996147
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155475-meetsachussets-ebwolf#6935410
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 22:02
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue sur le forum. :heaart:


    the sweet kingcut like a jewel,
    I repair myself

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 22:05
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue à toi NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 1001568715
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 22:06
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue chez toi. Vic
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 6946b9672697b45e15d1e0300b235d055fa58d33
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©lunarruinn (av) ©silverduckie (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description un :
    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 29c59551108410c80f71cbb0b8cf282bd66a71f0 Katalia elle aime les voyages, le luxe, la mode, étudier, l'équitation, gagner des compétitions, la peinture, faire des messes basses et se donner des apparences parfaites. Elle déteste les enfants, l'échec, qu'on s'attaque à ses proches, qu'on s'occupe de ses affaires, qu'on entre dans son espace vital (pas tactile). On dit d'elle qu'elle
    On dit d'elle qu'elle est déterminée, parfois sarcastique, qu'elle joue de charisme, précieuse, ambitieuse, futée, insatiable, piquante. Elle dit d'elle-même qu'elle est égoïste, qu'elle sait garder ses mots, veut atteindre les sommets, bonne cavalière, peintre amateure, tendance à beaucoup trop mentir, distante et n'assume pas sa sensibilité et son manque d'indépendance /besoin de reconnaissance.
    Description deux :
    NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 8QG11Hi
    Aidan meilleur copain · Capucine amie · Céleste âme jumelle · Gabriela (pnj) cousine complice · Ilario (pnj) cousin conflictuel · Ivan ex-aventure secrète · Lukas indispensable · Magdalena belle-sœur · Matteo complicité · Neal grand frère de cœur · Ottis copain · Rosalia (pnj) cousine conflictuelle · Théodora ennemie jurée
    Description trois :
    Spoiler:
    RPS en cours :
    (3/3) INDISPONIBLE
    Ottis Loéva Matteo
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 64
    Messages : 17316
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 22:17
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue par ici et bon courage pour la rédaction de ta fiche NOA HAWKINS ► Kim Soo Hyun 1f618
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 22:22
    taggercitereditionsupprimeradresse
    AAAAAAAAAAAAAAAAAAH JE VOULAIS LA FIRST PLACE
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 05 Avr 2021, 22:48
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue hanwii
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum