Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility(borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot.
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Cartes Pokémon : la prochaine extension Pokémon sera EV6.5 Fable ...
    Voir le deal
    Le Deal du moment :
    Cartes Pokémon : la prochaine extension ...
    Voir le deal

    (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 68
    Messages : 17324
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 3 Juin - 15:32
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot ★
    ven 19 juin ─ w/ @Rosalia C. Borgia

    C'est un truc de dingue avec quelle dextérité ton père peut faire de ta vie un enfer. Ce choix d'université qui de base n'avait pas vraiment été le tien, les vivres qu'il t'avait coupé un temps il y a de cela quelques mois et désormais aujourd'hui. La soirée d'inauguration du nouveau palace Borgia au Royaume Uni, il te l'avait promise. Il t'avait promis qu'elle serait à toi et juste à toi, un bon moyen de faire des preuves et de réellement commencer à t'investir correctement dans la société. Mais quelle fut ta surprise à son discours qu'il a peut être voulu bienveillant ? comme quoi, avec les derniers événements de ta vie, le kidnapping, le psy toutes les semaines, tu aurais besoin du petit coup de main pour l'organisation, pour ton bien. Et qui il a décidé de te foutre dans les pattes ? non vous ne rêvez pas, Rosalia Cléopatra Borgia en chair, en os et en cauchemars ! T'as pesté, très fort et très longtemps pour t'opposer à cette idée, puis t'as réalisé que de râler n'enfoncerait que toi, et allait prouvé que tu n'es pas mature. Tu ES mature hm. Tu vas le prouver en jouant le jeu et en organisant la meilleure des soirées, que ton père puisse être fier de toi et te confier de plus importantes taches au fur et à mesure. Le partage des taches à rapidement été effectué, toi les animations et le traiteur, elle la décoration et le fleuriste. Tu entres dans le grand hall de l'immeuble, ton calepin sous le bras, airpods dans les oreilles au téléphone avec le pianiste qui t'annonce que le flashcode de son billet d'avion ne fonctionne pas. Tu pianotes sur ton téléphone pour chercher le mail de confirmation de son vol, marches droit devant toi sans regarder où tu vas. Et lorsque tu relèves le nez, tu découvres que le buffet est installé du mauvais coté de la pièce « c'est quoi ce délir... attendez André, je m'occupe d’appeler la compagnie aérienne pour qu'on vienne à votre rencontre vous prendre en charge, je vous rappelle dans cinq minutes. » tu raccroches, abandonnant le pianiste de renom seul dans son aéroport à l'autre bout du continent. Tu vas à la rencontre du traiteur qui monte les tables pour lui pester dessus en lui demandant s'il sait lire un plan ou non. Il te répond simplement que ce nouveau plan à été validé par mademoiselle Borgia. Mais bordel de merde, c'est toi mademoiselle Borgia ! ou peut être que... ton regard parcourt la salle et tombe sur elle, son large sourire sur les lèvres et son regard planté sur toi. « Cléo bordel, c'est quoi ce bordel ! » tu trottines jusqu'à elle pour lui demander des comptes. La soirée est seulement le lendemain soir et elle s'amuse à tout foutre en air pour te salir auprès de son père, sérieusement ?

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 3 Juin - 22:31
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Londres. Les préparatifs de la soirée du mois s'enchaînent. Adieu les robes classes et chics pour aujourd'hui, c'est confort dans un short d'été Versace tout de même et un top que je slalomme entre les tables de la réception. Des tables à foison dans l'un des plus beaux hôtels de la ville, un Borgia, quoi d'autre. C'était quelques jours auparavant que mon oncle m'avait eu au téléphone pour me parler de la soirée qui aurait lieu demain. Un défi ! Allier les deux cousines Borgia. Une évidence pour mon oncle, une prouesse pour moi. Marquer les esprits, rendre fière ma famille, montrer à @Katalia Borgia que j'avais la carrure pour assumer un poste de haute responsabilité dans l'entreprise familiale. Oui je m'étais déjà fait de cette soirée mon graal. Arrivée à l'entrée de la salle de réception, des bouquets d'un blanc intense venait mettre en valeur l'entrée d'une élégance sans pareil clairsemé de touche de rose bordeaux / rouges.  Rêveuse presque face à ce beau travail, une voix criarde se fit entendre dans mon dos. Volte face, je me tournais un sourire ravi aux lèvres, savourant la colère dans sa voix. Quoi tu n'aimes pas ... Je trouvais que ça mettait totalement en avant la classe à la Borgia !  Ailleurs, naïve, alliant les deux à la perfection pour jouer l'innocence. Levant mon bras pour regarder l'heure, tard, déjà trop tard, damn le sommeil pour ce soir, les rides et les cernes allaient devoir s'estomper avant demain où l'une comme l'autre nous aurons pour objectif d'être les plus élégantes. Fronce pas les yeux comme ça Kat', sinon tu seras releguée au second plan sur le Times et le Guardian. Bon dit moi c'est quoi le soucis ?   Coopérante, souriante presque je la regardais en tapotant sur ma montre. Impatiente d'en savoir plus sur son mécontentement, je regardais nos petites mains s'afferaient dans l'ombre, un régal.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 68
    Messages : 17324
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 3 Juin - 23:17
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot ★
    ven 19 juin ─ w/ @Rosalia C. Borgia

    Dans ton jean et ton tee-shirt tout simple et clair, tu cours dans tous les sens et a littéralement plus que chaud pour rattraper le coup. Le buffet est du mauvais côté de la pièce, il l'est parce que là où cet idiot est en train de napper en noir les tables, c'est la place où se tiendra la scène du DJ. C'est obligatoire, c'est là où se trouve toutes les prises électriques. Le genre de détail que tu as revu encore et encore et encore. Impossible que tu te sois planté là dessus, c'est forcement un coup de ta cousine. Vers laquelle tu fonces pour lui demander des comptes. Nonchalante et hautaine a ton égard, tu la reconnais bien là et remarques encore plus sa patte dans ce coup foireux. « non je n'aime pas Cléo ! sauf si tu veux que la soirée se fasse sans musique. tu nous feras quoi, une chanson a cappella ? Cléo, va donner ce plan au traiteur... s'il te plait. » c'est comme un poison qui te brûle les lèvres lorsque tu prononces les derniers mots. C'est au dessus de tes forces et pourtant tu le fais quand même, avec elle, surtout pour toi. T'as pas le temps de gérer ce problème de plan du buffet car tu dois rapatrier ton pianiste depuis le sud de la France. Ta cousine n'est pas stressé, normal, toute la pression n'est pas sur ses épaules et elle a pris les taches les plus faciles. C'est à dire, la déco, les fleurs et te pourrir l’existence. Surtout le dernier point, en fait. Tu appelles la compagnie aérienne et expliques ton problème avec ton Français rouillé. On gère ton problème et on t'envoi les bonnes informations que tu transmets aussitôt au pianiste de soirée préféré de ton père. Honnêtement, t'as vraiment cru à un sale coup de ta cousine sur le billet d'avion du pianiste mais... il n'en est rien. Un long soupir de soulagement s'échappe de tes lèvres. Du coin de l’œil, tu n'as pas manqué de surveiller Rosalia qui semble (enfin) donner les bonnes instructions au traiteur. Toi, tu vas pour prendre l'air une seconde, t'as besoin d'air. C'est à ce moment là que la décoratrice de ta cousine arrive avec les manges debout et fauteuils pour le cocktail dînatoire de la soirée. Tu cours vers elle et prends un air excédé « mais enfin, vous n'avez pas eu l'information ?! les couleurs de la soirée sont désormais bordeaux et camel, plus de noir, virez moi tout ça et rapportez moi les bonnes couleurs ! » Ces nouvelles couleurs improvisées seront toutes aussi jolies, et Rosalia aurait clairement l'air tache dans sa robe au mauvais code couleur... Œil pour œil, dent pour dent.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 3 Juin - 23:39
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Le self contrôle. La regarder s'afferer à droite et à gauche me fait me sentir presque libre, libre de n'être finalement que la pièce rapportée de ce projet. Demain les personnes importantes de la soirée ne regarderont qu'elle, alors qu'ayant aidée de mon mieux ma cousine, mon oncle me couvrira d'un regard affectueux et ne saura taire les éloges sur ma personne ambitieuse et déterminée. Jackpot ! J'ai déjà hâte d'être à demain pour savourer cette soirée, les petits fours que le meilleur traiteur de Londres doit déjà être en train de préparer. Irritable Borgia ! Alors qu'elle semble être à bout, et ce n'était que le début, mes lèvres et mon humeur ne cessent d'être joviale et agréable. J'ai bien compris que l'idée ne te plait guère ! Mais t'inquiètes Kat' je ne te volerais pas la vedette demain, ça sera ta soirée, tu seras la reine de la mondanité ! Qu'elle soit rassurée, pour demain, pour la soirée du mois, j'allais rester bien sage dans l'ombre en cherchant des bons partis par ci par là . Opportuniste un jour, opportuniste toujours. Prenant le plan qu'elle me tendait avec un "s'il te plait" qui lui raclait la gorge . Satisfaite ! J'aimais me sentir importante, presque maître de ma cousine, alors qu'elle semblait être nerveuse je livrais des sourires faussement sincères à toutes les personnes que je croisais. Ces personnes des alliées en perspective, ou bien des fouteurs de troubles, ma décision n'était pas totalement tranchée. Me dirigeant vers les cuisines, je me m'adossa au comptoir pour regarder les comis dresser quelques amuses bouches. En prenant un, je le portais à ma bouche, hum un délice cetet noix de saint jacques toastée. Un clin d'oeil au jeune homme je me précipitais sur le suivant. Clairement on annule tout, celui ci on le raye de la liste ! Quelle honte de trahir le foie gras de cette façon ... Conseil d'ami, si tu veux pas t'attirer les foudres de Mademoiselle Borgia, crois moi on annule la mission ! Dommage babe, mais ton plat indispensable, c'est trop ! Juste trop cliché ! Trop mauvais ! Trop toi ! Trop tout ce que je ne veux pas ! Une troisième tentative de cette petite coupe de champagne et sa cuillère de caviar, well done, un délice ! Validant le reste, je m'éclipse pour retourner dans l'entrée. Elles courent, elles s'affolent ! C'est quoi ce merdier. Stop on se détend ! Pourquoi vous retirez les housses de chaise ? Allez hop hop on active ... Inaction totale, je les fusille presque du regard, incompréhension totale à les voir renier mon autorité. Hésitant l'une d'elle s'approche pour me confesser les derniers ordres de Katalia. Bordel ! Quelle bitch ! Borgia il faut qu'on parle ... J'veux dire t'es tombée sur la tête ?! Depuis quand le camel c'est à la mode ! T'en vois toi des femmes sur les podiums avec du bordeaux et du camel ? J'ai toujours su que j'étais celle qui avait le plus de goût mais là, c'est pas possible "Ma chérie" ! dis je en levant les yeux au ciel devant tant de fautes de goût.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 68
    Messages : 17324
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Juin - 10:40
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot ★
    ven 19 juin ─ w/ @Rosalia C. Borgia

    Son regard complètement perdu, paniqué, au fait que tu t'imposes de la sorte et que ta cousine ne soit plus sa seule interlocutrice. La décoratrice commence à s’exécuter, donner les ordres à ses employés, et toi tu jubiles devant ce spectacle. Tous ces prestataires ne sont que des pantins dans votre guerre, voués à rien d'autre que vous faire du tord l'une à l'autre. C'est une mini Borgia qui arrive en furie vers toi, tentant de donner des ordres en vain. Bah oui, même si Rosalia est là pour t'aider, c'est toi qui signe les chèques d'organisation de la soirée. Son ton s’envole et tu roules des yeux au ciel. Elle s’approche, toujours plus, jusqu'au être à ton niveau. Vous vous toisez pendant une seconde, comme d'habitude, comme toujours. C'est comme si vous tentiez de vous adopter, jamais avec succès. Avec un sourire narquois, tu viens lisser l'une de ses mèches sur son épaule entre des doigts et prends un ton mielleux « ça irait pourtant si bien avec tes yeux. » Puis deux-trois ordres pour rétablir les bonnes couleurs. ouais, c'est ta soirée ton image, la blague a assez durée, tout doit être parfait. Tu te détournes d'elle, tes longues mèches venant doucement fouetter le bas de son visage quand tu te retournes dans ton mouvement brusque. Direction l'intérieur de la salle pour vérifier que les buffets et la scène ont enfin été bien installés. C'est chose faite. Satisfaite, tu coches une petite croix dans ton calepin, puis prends le temps d'appeler la société de chauffeurs pour t'assurer que le véhicule attendra bien ton pianiste lorsqu'il arrivera à l'aéroport d'ici deux heures. Tout semble calé, un dernier tour en cuisine et... le chef qui arrive vers toi pour te demander par quoi remplacer le met supprimé. Le... quoi ?! encore un coup de ta cousine à tout les coups. « non non non, on annule rien ! » ton regard qui se plante dans celui de l'un des meilleurs chefs du pays « vos mets sont les meilleurs que j'ai été donné de goûter dans ma vie, Andrew, pourquoi en annuler ? je suis votre seule interlocutrice d'accord ? on annule rien, les invités vont adorés, ils vont s'en souvenir comme la meilleure soirée de l'année grâce à vous ! » grand sourire chaleureux pour saupoudrer cet instant de brossage dans le sens du poil intense. Allez, t'as sauvé les meubles, tu le laisses travailler à son ouvrage et sors pour retourner auprès de Rosalia. C'est finis pour aujourd'hui ici, les dernières installations se feront demain. Tu attrapes le coude de ta cousine et la tires avec toi vers l'ascenseur en retirant les airpops de tes oreilles. « je veux voir ta robe Cléo, faut pas qu'on ai la même, quand même. » tu railles doucement. Son coude dans tes mains, c'est comme toucher un tapis de braises. Mais tu ne la lâche pas, tu ne veux pas qu'elle t’échappe. Cette petite bataille m'étant en péril la soirée a bien assez durée. Cette fois, c'est plus à la soirée que tu vas t'attaquer mais à elle.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Juin - 12:50
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Le tout et son contraite. Le noir et la lumière. L'insouciance et la détermination. L'ange et le démon. Le cygne et le cygne noir. Katalia et Rosalia. Les pantins s'éxécutent un à un au gré des ordres et des demandes que je formule alors que @Katalia Borgia invoque souhaiter le contraire. Ils déraillent, ils grimacent, ils soufflent même, une torture pour eux, qui croire, qui écouter, faire pour recommencer. Le temps est précieux en cette fin de soirée, les derniers préparatifs s'enchaînent pour ne laisser que le plan de table à peaufiner pour le lendemain matin. L'heure se fait tard et le soleil s'est couché depuis bien longtemps, mon corps et las, fatigué devant tant de professionalisme et recherche de perfection. Un ou deux bâtons dans les roues à ma cousine pour pimenter la fin de soirée, mais c'est avec une grande volonté que j'éxécute les derniers assemblages des bouquets sur les tables qui acceuilleront demain de grand noms du monde actuel. Lointainte les soirées mondaines italiennes, lointaines celles auxquelles j'assistais au bras de mon paternel, aujourd'hui ou plutôt demain la soirée serait mienne. Les petites filles étant devenues des femmes. Des femmes fortes. Des demoiselles férues de mondanité, ayant soif de pouvoir, de reconnaissance et de visibilité. Si dans la vie de tous les jours, nos vies s'entrechoquaient pour exploser, pour détruire, pour écraser, demain serait une journée coupée du monde, de toute réalité. Demain serait la journée qui nous verra briller, nous illuminera, nous grandira et nous poussera vers une réussite certaine. Je m'y étais engagée, non sans quelques idées derrière la tête, amadouer mon oncle et la haute société de demain. Passant à côté du piano de la grande salle, je finissais pas m'installer sur le siège et l'inspiration me vint. Du Beethoven comme à mon habitude pour les grands moments, un hommage à l'Italie et mes journées avec ma mère. Katalia continuait de divulguer ses derniers ordres alors que je commençais à me détendre, à m'évader, à profiter, fermant les yeux à rêver d'une soirée magique. Demain la team arriverait de Boston pour l'occasion et tous les coups seraient permis à une seule condition : la réussite ! La classe et l'élégance, si Katalia jouait son avenir et la notoriété de son hôtel et de sa future entreprise, moi j'allais jouer mon avenir sentimental. @Zeus Arnault serait présent et je me devais de montrer que j'avais évolué, apte à mettre la guerre de côté avec Katalia pour le bien être collectif, pour l'entreprise, pour la famille. Passer de l'égoïsme à l'altruisme. De la peste à la nonne. Un sacré défi ! Toujours à jouer un air mélodieux sur le piano, rêveuse, j'entendais Katalia qui débarquait à son tour pour venir gâcher l'instant de plénitude que j'étais en train de vivre, démon de ma vie ! Stoppant net, elle me prenait déjà le coude pour m'embarquer avec elle ... Direction la plus grande suite de l'hôtel que nous avions investi pour l'occasion, la suite royale, celle qui serait la mienne pour toutes mes occasions londoniennes. J'te suis Kat' mais peux tu me lâcher le bras ? dis je alors que nos pas avançaient dans une même direction, une même cadence, à l'unisson comme rarement. Deux jumelles qui s'étaient trouvées pour étinceller. Divines l'une à côté de l'autre. Chacune la tête haute. Chacune avec ses ambitions. Chacunes avec ses coups bas en prévision. Une bataille calme mais prévue, gentille mais prometteuse. Poussant la porte de la suite, las de faire semblant, je me mettais à courir pour venir sauter sur le lit telle une enfant, un lit queen size, moelleux à la perfection, divin. Scrutant le champagne qui se trouvait devant la bais vitrée avec vue sur Londres éclairée, je me relevais pour prendre la bouteille. On la fait déjà péter en l'honneur de demain ? De ta résussite ! N'attendant même pas sa réponse, je le sabrais. Remplissant les coupes, j'en déversais accidentellement - ou pas - sur la robe de Katalia qui était étendue sur l'un des lits de la suite.  Oh shit ! Je relevais la tête alors qu'elle me fusillait du regard. Sortant rapidement mon smartphone de ma poche, j'appelais la styliste en renfort. Teresa ? On a besoin de vous tout de suite ... Un dégât des eaux, la robe de Katalia est "mouillée", faut trouver une solution. Culpabilisante en voyant ma cousine lever les bras telle une âme égarée dont la vie était foutue, je sortais toutes mes robes de ma valise, pour essayer d'en trouver une pour elle ... L'avantage d'avoir des corps similaires, je pourrais la dépanner. Trop semblables. Jumelles. Euh bah essaye celle en attendant, elle t'ira à la perfection ... j'en suis sûre !   Je lui tendais une de mes nombreuses robes de soirées que j'avais emmené, à croire que ma valise était digne de Mary Poppins.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 68
    Messages : 17324
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Juin - 14:57
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot ★
    ven 19 juin ─ w/ @Rosalia C. Borgia

    Ce moment à laquelle tu l'arraches, la belle et son piano. Dans son monde et les notes presque capables de t'emporter toi aussi. Si seulement tu pouvais redescendre de ton petit nuage de haine dès que tes pupilles volent dans sa direction. "Vers Margot" "sa vraie famille"... les mots résonnent encore et encore dans ta tête. Comme un disque sans fin qui n'a pas d'autre but que de te torturer. Rosalia ne mérite pas sa place, ici avec toi. Elle ne mérite pas ce nom de famille et depuis que t'as appris qu'elle aurait préféré avoir d'autres personnes avec qui partager son sang, tu le penses plus que jamais. Pourtant elle est toujours là. Comme un serpent se faufilant partout, chez toi, à Milan et dans le cœur de son oncle (ton père) qui la voit comme la nièce parfaite. Qu'est ce que tu donnerais pour que tout le monde (surtout ta famille) sachent qui elle est vraiment, au fond... Tu la détestes et parfois tu peux également l'aimer, mais depuis quelques semaines tu la méprises. Depuis cette soirée où t'as voulu lui donner ton aide qu'elle a abominablement repoussé. Entre temps, elle est arrivée à la pfor, et malgré ça, tu as toujours pris grand soin de l'éviter. Ces réunions de travail pour la soirée d'inauguration sont en fait vos premiers échanges depuis ce soir là. Même lui offrir tes traditionnels faux sourires est au dessus de tes forces. Tu ne la supporte plus, juste. Parfois tu te demandes si elle se souvient de ses mots, ses mots qu'elle t'a balancé ce soir là... Comme QG de réunions de préparations, vous avez bien évidemment investis la suite rooftop de l'hôtel. Ta cousine bondit sur le lit et va pour ouvrir la bouteille de Champagne. Ta robe est étendue sur le grand lit, pour la défroisser de sa housse en attendant d'investir vos propres chambres à l'étage en dessous, en finitions de préparations. La mini Borgia renverse la moitié de la bouteille sur ta robe et, prise d’effrois, tu commences à lui hurler dessus dans votre langue natale. Ton cœur bat beaucoup trop vite, elle vient de ruiner la robe de tes rêves que t'as mis des jours à sélectionner et faire ajuster pour qu'elle moule à la personne ton corps. Tu manges que de la salade depuis une semaine pour ne pas prendre un gramme risquant de casser l'effet de la robe sur toi, merde ! Et elle vient de la foutre en l'air ! « tu l'as fait exprès Cléo, avoue le ! » tu pestes en pointant un doigt dans sa direction. Elle te tend une robe, certes jolie, mais qui n'a absolument rien à voir avec la pépite que tu t'étais dégotée. Tu l’attrapes du bout des doigts, l'observes, tentes de calmer ta respiration, en vain. Alors en silence, tu prends la bouteille de Champagne à moitié vide et vas vers la salle de bain. Tu laisses tomber sa robe dans la baignoire et verse tout le Champagne dessus. Là, avec une certaine satisfaction, tu ruines la robe de secours de ta cousine. Ne te reste plus qu'à trouver la première robe de son choix pour la ruiner également, afin qu'elle ai plus rien a porté sur le dos qu'un vieux chiffon.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 5 Juin - 17:58
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La journée a fusé à toute allure. Courant à travers l’hôtel depuis ce matin, ordonnant quelques consignes à droite et à gauche pour que les préparatifs avancent le plus rapidement possible, je m’offrais un instant de paix, enfin, assise sur le banc du piano. Des notes qui s’enchaînent harmonieusement, mais la trêve n’est que furtive car voilà que Katalia d’un pas décidé me prend déjà le bras. Trop de promiscuité entre nous depuis nos retrouvailles quelques semaines auparavant. Tout ceci pouvait faire croire que pour l’aînée des Borgia, me retrouver dans sa vie était une réussite, une épreuve positive car elle ne pouvait s’empêcher de venir me tenir la main, d’une poigne ferme, encore et toujours. De bonne humeur je m’exécute sans broncher, sans même faire d’histoire ou de scandale. Docile. Coopérante. Focue aussi. Trop calme surement. Se méfier de l’eau qui dort était l’un des adages les plus importants lorsque l’on fréquentait Rosalia Borgia, à bon entendeur. Ni une ni deux, le champagne ouvert c’était sur la robe de soirée de Katalia que quelques gouttes, ou la moitié de la bouteille pour être plus réaliste se déversèrent. Faussement déçue et contrariée, telle une actrice méritant un oscar, je posais le magnum de champagne, levant les yeux et les bras au ciel, désolée. La regardant me fusiller du regard, j’appelais Teresa en deux secondes, avant de m’affairer à trouver une autre robe pour ma cousine. Dommage Borgia, de toute évidence avec une robe divine ou non tu serais passée au second plan. « Comment oses tu l’insinuer Katalia après toute ce que j’ai fais durant cette journée pour toi ! Cela m’apprendra à faire preuve de bonne volonté pour que tu ais l’inauguration de tes rêves, que ton père soit fier de toi et que le monde entier crie Katalia Borgia en chœur. » Vexée, je finissais par lui tendre l’une des robes qui se trouvaient dans ma valise, prend et disparaît de mon chemin, vite avant que mes nerfs ne cèdent, ne se lâchent dans une fureur enragée. Deux Borgias énervées criant en italien des noms d’oiseaux cela feraient tâche dans les couloirs de l’hôtel, une image à tenir, un rang à honorer. La voyant partir dans la salle de bain avec ma robe et le champagne, je fronçais les sourcils, tant pis pour les rides au front, je la suivais en appuyant fortement mes pas dans le sol dans un vacarme sans pareil. La robe dans la baignoire, le champagne, l’eau, un cocktail de puérilité qui venait bousiller l’objet de charme que je me sentais presque prête à lui concéder. « Gosse de riche ! Capricieuse ! Tu veux bien arrêter de faire ta gamine. C’était un cadeau de ma mère, de ma maman tu entends ! MA-MAN ! J’te maudis à vie Katalia Borgia ! A vie tu m’entends ! Je te déteste, à tous ceux qui croient que Satan c’est moi devrait voir à quel point l’enfer c’est toi. » Un regard furibond que je lui lance en criant ces quelques mots. Puis je pars et claque la porte de la salle de bain alors que Teresa pénètre dans la suite toute guillerette prête à réaliser des miracles dans les dernières heures qui nous restent pour être divinement présentables, des hôtes de renom, des Borgia dignes. « Merci Teresa, qu’est ce que nous ferions sans vous ! » Je prenais la robe initiale de Katalia pour la tendre à notre couturière officielle. « Vous pensez que vous pourriez faire quelque chose pour cette magnifique pièce ? » dis-je la voix chevrotante pour n’être que professionnelle, la haine ayant envahie mon corps tout entier. Las de faire des efforts aujourd’hui, las de mettre ma fierté de côté pour aider la reine de demain, celle qui allait avoir les prestiges sans partages de cette inauguration, las d’être sa cousine, de sa famille, las de cette guerre entre nous nous achevant chaque jour un peu plus et nous embarquant dans un labyrinthe abyssal de plus en plus profond à celle qui ferait le plus mal à l’autre. En prenant ma mère à partie, peu de chance que j’en sorte indemne, ma plus grande faiblesse atteinte, je me mure dans un silence. Ce silence flotte dans la pièce pour apaiser mes tensions, je m’exécute à côté de Teresa pour l’aider à assembler ses idées et faire la petite main alors que Kat’ daigne enfin revenir dans la pièce. Muette elle aussi peut être honteuse ou non, je l’ignore et je m’en moque. A cet instant précis je n’ai qu’une envie ne plus être rattachée à elle.  Jouer les inconnues sera probablement plus aisé que jouer les cousines parfaites devant toute la famille Borgia. A ce jeu là je savais parfaitement que je pouvais gagner encore et toujours, mon cœur s’était refermé comme une huître à la vue de son manque de tenue et son affront. Demain serait un autre jour où mes amis seraient de la partie et toutes les cartes seraient redistribuées, toutes et qui sait peut être également mes bonnes intentions. Elle venait de réveiller la folie, calme pour l’instant, commençant tout juste à être portée à ébullition pour éclater prochainement. Après plus d’une heure dans un silence total et pesant, l’assemblage de Teresa à l’aide nos quatre mains habiles portait ses fruits, cette femme était un génie, une artiste. Satisfaite du résultat, la femme tendit la robe à Katalia pour qu’elle l’enfile et devienne la femme la plus belle de tout le Royaume Uni le temps d’une soirée. Sans même prendre le temps de la regarder dans sa robe majestueuse, d’un bond je tournais les talons dans un silence profond. « Bonne nuit Teresa vous avez mérité les quelques heures qu’il vous reste avant demain … On se rejoint pour les essayages à 10 heures ? » Sans un regard je veux quitter la suite et rejoindre le rooftop pour aller prendre un peu l’air mais c’était sans compter Kat’ qui de nouveau me prend le bras, foutu douceur dans sa main, foutu tendresse qui pourrait me faire flancher, foutu cousine qui est divinement belle, foutu soirée, foutu inauguration, foutu vie. J’aurais envie de crier « Laisse-moi Borgia » mais je n’en ai pas la force, je ne veux plus bousiller mon temps pour elle, ni mon énergie, ni même ma salive. Juste je ne bouge pas pour savoir ce qu’elle me veut encore !
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 68
    Messages : 17324
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 8 Juin - 14:20
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot ★
    ven 19 juin ─ w/ @Rosalia C. Borgia

    Un démon en robe de soie, une imposture dans cette famille que tu veux parfaite. Cette cousine. Parfaite, Rosalia ne l'est pas, pas à tes yeux. Toi non plus, tu ne l'es pas, et c'est probablement pour cette raison que tu l'as détesté depuis que t'as eu l'age de prononcer trois mots... Cette petite fille aux sourires avec qui t'était obligé de partager l'attention. Elle donnait bien le change ? tu le donnerais encore plus. Tu l'as rapidement égalé voir dépassé dans cet art, et c'est bien encore la seule arme que tu manies à la perfection face à elle. Vous rendez-vous compte ? après t'avoir quitté de la faute de tes propres agissements, c'est finalement lui qui avait été désolé quelques jours après de l'un de ses agissements, Toni... si ça ce n'est pas du grand Borgia. Tu modèles et tu façonnes le monde à ton image, au parfait petit schéma dans ta tête. Parfois un peu trop fort et avec trop de virulence, jusqu'à provoquer des dommages collatéraux, comme avec @Ottis Abatucci. Une calamité, une incendiaire du bonheur où des cœurs, nombreux sont les termes qu'on pourrait te donner pourtant tu n'en veux qu'un seul. Katalia. Juste cette fille complètement perdue, dans ses souvenirs et dans ses cauchemars, débordée par l'amour qu'elle pourrait donner mais qui ne sait pas le donner bien. Submergée par des vices et ses dépendances. Beaucoup trop de poids sur tes frêles épaules. Parfois, t'aimerais juste qu'on te donne une ardoise vide, effacer ton nom de famille et juste vivre, pour toi et ceux que t'aimes. Mais c'est impossible. Ça n'a jamais été comme ça et ça ne le sera jamais. Alors tu restes dans ton mutisme, tu blesses et tu te blesses. Tu sais vivre que de faux semblants et t'as toi même peur du jour où la coupe sera pleine. Elle l'a été une fois, il y a quatre ans, lorsque t'es partie sans te retourner et sans prévenir personne... Encore aujourd'hui, tu paies les pots cassés de cette action. Rosalia cri mais tu n'entends rien. Sauf ta propre détresse qui te hurle de fuir, vite et avant de faire encore plus de mal à qui que ce soit. Parce que malgré tout et malgré ça, tu ne veux pas détruire ta cousine. Tu veux l'aimer mais tu ne peux pas. Alors tu t'enfermes, encore et encore, toujours plus. Seule. Elle part en claquant la porte, tu te laisses tomber sur les genoux, penaude et sa robe pleine de champagne dans tes mains au dessus de la baignoire. Tu attrapes le pommeau et vas pour la rincer, en silence dans la salle de bain pour tenter de rattraper tes dégâts. Seule. En silence tu ne l'es pas vraiment, t'es prise d'un stress monstre lorsque tu entends s'écouler l'eau, cet exact même son que tu entendais sous la douche avec @Toni Caldwell au Spring Break lorsque tes souvenirs du kidnapping étaient revenus. Tu mords ta lèvre, secoues la tête et tentes de chasser ces pensées. C'est trop dur et t'as juste envie de prendre un somnifère et t'endormir, oublier tout le reste. L'oublier elle, ce sang qui ne se veut pas le tien. Ouais car t'as eu beau dire à tout le monde que t'as arrêté les somnifères, c'est un mensonge. T'en consomme encore religieusement tous les soirs depuis le bal, à l'abri du noir et lorsque personne ne te voit. La seule nuit où t'en as pas pris c'était ce soir là à New York avec @Ottis Abatucci. Tu étends la robe trempée sur le rebord du lavabo pour qu'elle sèche avant de rejoindre la suite. Teresa et Rosalia s'appliquent à commencer de rattraper la robe. Tu approches en silence et pendant une bonne heure, la pièce reste silencieuse et les deux princesses Borgia sont aux ordres de l'experte. Une fois terminée, tu recules d'un pas pour observer la robe. Elle est juste... sublime. Encore plus belle qu’auparavant. Elle brille, elle semble baignée par le soleil, ou bien par les étoiles. Elle dénotera clairement avec le mal qui s'éprend de toi, mais elle sera justement parfaite pour ça. Tu prends un sourire et t'approches de la styliste pour la remercie chaleureusement. Elle part et Rosalia semble vouloir faire de même. Mais tu la retiens, tu l'attrapes doucement par le bras, ne pouvant te résoudre à en rester là. Sans un mot de plus tu approches, un peu plus et encore plus. Puis tu viens entourer ses épaules de tes bras, déposer ta joue sur l'une de ses épaules, et l’étreint comme jamais tu ne l'avais fait de ta vie. Sauf peut être en décembre dernier... mais ces câlins n'avaient été que pour elle, et pour sa mère. Là, il est juste pour toi, pour vous deux. Personne n'est là pour regarder, personne n'est là pour le voir, ce n'est pas une comédie offerte au monde. T'as mal de cette situation, t'as mal de ne pas réussir à être là pour elle, et qu'elle soit là pour toi. C'est juste la haine et rien d'autre, même dans ce câlin un peu incertain. Rien que ça et aussi ton cœur qui va exploser dans ta poitrine car il a juste si mal de supporter l'affreux démon que tu es.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 21 Juin - 16:19
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La soirée s'éternise pour rattraper la robe de @Katalia Borgia-Locke pour demain, pour qu'elle soit la reine de la soirée en plus d'être la Queen des Borgias depuis toujours et à jamais. Elle est belle, tellement belle. Elle est forte, tellement forte. Amoureuse de la vie et de l'amour. Un modèle que je saurais taire à jamais. Un égo bien trop fort dans mon corps, une haine bien trop puissante pour tout ce qu'elle a. Jalouse peut être. Ou plutôt totalement. Et pourtant demain pour rien au monde je ne souhaiterais l'échec de sa soirée, j'y mettais mon corps, mes tripes, mon temps, mon énergie, mon sommeil même. Corps et âmes. La robe prête, l'atelier se range progressivement, je salue la couturière avant de la suivre quelques secondes plus tard. Mais stoppé dans mon élan, je sens son contact autour de mon bras avant qu'elle ne m'entoure de ses bras. Instinctivement je ferme les yeux pour savourer cet instant où elle semble laisser les barrières et les murs bâtis entre nous s'enterrer. La chaleur de ses bras, le poids de son visage sur mon épaule, son souffle réconfortant, je savoure en silence. Devant tant de tendresse dans un moment volé, coupé du temps, en marge de notre guerre, sentant les larmes monter je préférais fuir cet instant plus intense que j'aurais pu l'imaginer. Ce besoin de l'avoir avec moi, autour de moi, dans un amour fraternel, divin et pourtant je dépose un baiser timide sur sa joue avant de partir d'un pas pressé pour rejoindre ma suite privée. La porte à peine fermée mon corps se laisse glisser le long de la porte, les mains sur le visage alors que le manque d'une mère, le manque d'une soeur, le manque d'un fiancé, le gouffre dans mon corps et mon coeur me submerge. Las, les armes abbatues, les yeux humides, la fatigue me gagne.

    FIN DU RP (borgia) Beautiful, Intelligent, Talented, Charming and Hot. 1365124802 :heaart:
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum