Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility(edgalia) night at the museum.
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -45%
    Le deal à ne pas rater :
    PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
    1099.99 € 1999.99 €
    Voir le deal

    (edgalia) night at the museum.
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (edgalia) night at the museum. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (edgalia) night at the museum. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 27 Mai - 18:44
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    night at the museum ★ mar 2 juin
    w/ @Edgar Windsor

    Bonne grosse idée de merde. D'être venue ici mais surtout de te retrouver coincée dans ce toilette alors que ça fait dix minutes que tu entends l'annonce micro qui dit que le musée va fermer. Pas une seule personne n'entre et t'as beau tambouriner sur la porte que la serrure est bloquée, rien ni personne. Sauf le silence. Alors, soupirant longuement, tu laisses ton dos s'écraser contre le carrelage glacé et sors ton téléphone de ta poche. Pour chercher le numéro de téléphone de l'accueil, prévenir quelqu'un de venir de sortir d'ici. Mais rien, pas d'internet, pas même de réseau. De rage tu replaces avec précipitation le téléphone dans ta poche et viens tambouriner à la porte longuement en hurlant au secours. Finalement après quelques secondes, tu remarques que la poignée se met à bouger, non pas dictée par tes doigts agités. Tu te calmes et entends une voix d'homme derrière te demander te calmer. Un vigile ? Un employé du museum ? Tes doigts vont de nouveau sur la serrure et là... elle s'ouvre hyper facilement. Penaude, tu mords ta lèvre inférieure et tires doucement la porte à toi « oh bah... la serrure a du se débloquer... » ou alors, peut être que tu tournais dans le mauvais sens depuis le début ? T'en sais rien et t'imagines que tu sauras jamais rien. Ton regard quitte la fameuse porte sur laquelle tu viens de t'acharner pour grimper sur son buste et enfin jusqu'à son visage. Ce n'est ni un vigile, ni un employé du museum. C'est Edgar. Mais qu'est ce qu'il fait là ? Il a forcement dû entendre quelqu'un crier en passant devant les toilettes des femmes et décider de venir voir ce qu'il se passait. Et parce qu'il n'a probablement aucunes idées de qui tu es, tu souris doucement en sortant et en passant devant lui. Bah oui, tu ne vas pas engager la conversation au milieu d'une cabine de toilettes. « Je m'appelle Katalia au fait, enchantée et... merci ! » battement de cils subtil et sourire qui fait plaisir. Inutile de rajouter que toi, tu sais qui il est. Edgar Windsor. Etudiant à Harvard, 22 ans. Frère de Ross mais surtout "ex" et victime de ta cousine Rosalia. Tu l'a vu parler avec elle, et c'est d'ailleurs pour ça que tu sais désormais tout ça de lui. Parce que t'as fait tes recherches. Parce qu'elle a décidé de faire partir en fumée ce qui comptait le plus pour toi ce soir là au bal, et parce que tu lui a juré la vengeance depuis. Tu sais pas encore quand ni comment. Mais pourtant, Edgar se tient devant toi, là à te regarder et te rendre ton sourire lorsqu'il tend sa main pour se présenter à son tour. hm hm intéressant. Tu fais mine de découvrir son prénom au moment où il l'annonce et vous voilà partis vers la sortie des toilettes pour rejoindre la sortie du musée. Lorsque tu sors, tu remarques le vigile qui couve du regard les familles agitées quittant les lieux. Derrière vous rien, sinon le vide du lieu désertique. Tu ne réfléchis pas, attrapes sa main et cours dans la direction opposée à la sortie en le tirant dans ton sillage. Un angle mort sombre sur ta gauche, tu t'y engouffre et lui souris « juste une petite blague... » allez joue le jeu Egdar, on rigolera... « t'as déjà vu la nuit au musée le film ? je rêve de voir si c'est un mythe ou la réalité. » un mythe bien sur. Comme le fait que tu le laisserais s'échapper sans abattre toutes tes cartes de charme. Un mythe.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 1 Juin - 19:20
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ★ ─ night at the museum
    w/ @Katalia Borgia

    Tu rentres tout juste de Londres et tu as la tête en vrac. Le décalage horaire, c'est pas tant ça qui te perturbe que la nuit dernière passée à fumer jusqu'à avoir la tête retournée. Ca avait été un séjour bien pourri à Londres, avec la révélation du divorce de tes parents mais surtout la dispute avec ton frère aîné, le départ de Lola, et les paroles dures de ta mère à ton égard. Bref, tu avais été patient et tu avais bien encaissé, mais finalement, tu avais préféré rentrer un jour plus tôt. Tu avais atterri il y a peu, et en rentrant chez toi, tu avais voulu t'arrêter au musée pour draguer la nana mignonne de l'accueil. Tu voulais pas être tout seul chez toi ce soir, mais tu avais pas non plus envie d'inviter une amie ou de voir Reyna. Tu voulais juste te vider la tête complètement et te faire plaisir avec une inconnue, sans avoir besoin de te confier ou de raconter tes problèmes. Ce soir, tu voulais être quelqu'un d'autre et oublier qui tu étais. Et quoi de mieux qu'une inconnue dans ton lit pour ça ? Malheureusement, c'était le vieux balourd à l'accueil, la mignonne de d'habitude étant en congé apparemment. Tu décidais de rentabiliser l'entrée et faisant le tour du musée, tout en réfléchissant à un plan de secours. Tu pouvais proposer à Kamille d'avancer votre soirée de vendredi à ce soir, du moment que vous ne parliez pas de toi. Te démonter la tête avec une amie, ça pouvait être aussi un bon programme. Il était déjà tard et l'annonce micro annonçant la fermeture résonna à tes oreilles. Tu faisais demi tour quand tu entendis des coups frappés dans les toilettes devant lesquelles tu passais. Au loin, le vigile de dos n'entendait rien, et tu rentrais dans la pièce. Des cris t'accueillent, la voix d'une femme coincée de toute évidence. Ca ne sert jamais à rien, mais tu tentes tout de même de trifouiller la poignée. Miracle, ça s'ouvre. Tu ouvres la bouche bêtement et la porte se pousse sur un belle brune, qui semble penaude d'avoir été bloquée. Elle se présente en sortant et son nom t'évoque quelque chose, mais tu as le cerveau en vrac alors... Tandis qu'elle se dirige vers la sortie tu l'arrêtes et lui tend la main pour te présenter à ton tour « Salut, moi c'est Edgar. ». Elle te sourit et tu réponds de la même manière, charmeur et soudain intéressé. Tant pis pour la fille de l'accueil, tu as une nouvelle cible pour ce soir. Une inconnue. Encore faut-il qu'elle soit de ton bord et intéressée, mais ça, tu comptes le découvrir rapidement. Vous vous dirigez vers la sortie et tu entames une conversation pour la pousser à rester avec toi plus longtemps. « Tu proposes quoi pour me remercier de t'avoir sauvée de ces toilettes sordides ? Un verre dans le bar d'.. !! . » Tu es coupé dans ton élan par Katalia, qui t'attrape soudainement par la main et t’entraîne en arrière, vers le côté déjà fermé et éteint du musée. Bordel elle est sérieuse ? Elle veut se faire enfermer ici ? Elle s'arrête à l'angle d'un mur, contre lequel tu la plaques de tes bras. « T'es sérieuse là ? Tu veux vraiment rester ici ?. » tu reprends ton souffle avant de continuer « Ouais ouais je vois le film dont tu parles. Moi je suis cap, mais faut qu'on soit malins. tu penses pas qu'il y a des caméras ? » Tu jettes un oeil au plafond, et tu distingues une caméra à l'angle, pointée sur les tableaux. Ok, les oeuvres d'arts sont surveillées, mais les allées principales non. Ca vous laisse de la place pour vagabonder. T'es comme un gamin et tu pouffes de rire avant de t'éloigner de Katalia pour sauter sur un banc en velours, au milieu de la pièce, sur lequel les amateurs d'arts s'asseyent habituellement pour admirer les tableaux. « On fait quoi maintenant ? On va pas rester planter là.». Tu ne sais pas ce qu'elle, elle cherche, en restant ici. Toi c'est très clair. Tu veux juste jouer le jeu pour la ramener chez toi à la fin de votre délire. Ce qui t'inquiète dans cette histoire, c'est que les lumières du musée s'éteignent les unes après les autres et que la nuit va vite tomber. Or, tu as peur du noir. Tu ne sais pas comment tu vas réagir quand l'obscurité sera totale. Mais tu ne lui diras pas, trop occupé à vouloir l'impressionner.

    .


    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (edgalia) night at the museum. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (edgalia) night at the museum. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 2 Juin - 0:00
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    night at the museum ★ mar 2 juin
    w/ @Edgar Windsor

    Le précipice de l'interdit. Sans fond sinon celui que l'on s'impose. Tu plonges sans regarder en bas et pire, tu l’entraînes avec toi. Il n'oppose pas de résistance, sinon celle de ses quelques mots, que tu feras voler en éclat d'ici peu. Ses paumes sur le mur dans ton dos, ses bras de part et l'autre de ton visage, tu halètes mais souris, grisée par ce moment et votre course d'il y a un instant. Pendant une seconde tu te demandes qu'est ce qu'il a bien pu te passer par la tête. C'est sa question, aussi. Tu ne te démontes pas, cependant, redresses le menton, arques un sourcil avant de l'écouter te dire qu'il est cap. Bien. Rester coincés dans le musée fermé toute la nuit est assurément la pire des idées du monde. T'as pas envie de te faire attraper, t'as déjà gagné une nuit en garde à vue en février dernier, suite à une violation de domicile, hors de question d'ajouter une nouvelle ligne à ton dossier... Vous allez devoir être discrets, et vous allez devoir trouvé un moyen de vous échapper d'ici, et très vite, mais avant... « si si, il va falloir être discrets. » tu souffles sur l'air de la confidence près de son visage. Tu te retournes, il va vers le centre de la grande pièce, sur un petit coin avec plusieurs bancs presque collés les uns aux autres, visiblement ayant déjà pris soin d'observer les angles des caméras. Tu t'approches, pas trop non plus ; tu restes à quelques mètres et prends soin de l'observer une minute sans te cacher. Tes pensées s'agitent. Quel potentiel danger à te retrouver coincée ici avec un parfait inconnu ? cependant, inconnu il ne l'est pas. Tu ne sais bien évidemment pas tout de lui, mais tu sais quelques petites choses. Si c'est un psychopathe avec qui tu pourrais être en danger ? non non, ce n'est pas un psychopathe. Tu as le nez, pour ce genre de choses. Montre moi ton feed instagram et je te dirais qui tu es. Celui d'Edgar est plutôt acceptable, du potentiel mais pas mal de points d'améliorations. L'original gagne à être connu, beaucoup plus beau et visiblement bien plus intéressant. Sa question s'impose dans la discussion et tu t'approches toujours plus pour te retrouver à un petit mètre seulement, plantée devant le banc sur lequel il a pris place. « on explore. » le musée où les méandres de son âme ? t'en sais encore rien. les deux, peut être. T'observes à ton tour partout autour, les toiles, les caméras, les issues de secours qui brillent dans l'obscurité prenant le dessus sur tout le reste. Il n'a pas bougé, reste figé sur l'un des banc en velours et tu pourrais presque jurer voir ses phalanges se resserrer sur ce dernier. Voyant bien qu'il ne semble pas enclin de se lever et te suivre, tu t'approches et vas t'asseoir sur un autre banc, juste à coté du sien, à quelques centimètres. « où on reste là. t'as peut être besoin de t'assurer que je ne suis pas une tueuse en série avant d'aller dans un pièce bien plus sombre. » tu souris avant de laisser ton dos tomber sur le banc. Allongée, les jambes repliées, tu perds ton regard tout là haut sur le plafond immaculé avant de continuer « ok, première question facile, pourquoi le musée, pourquoi aujourd'hui ? » Feindre l'amitié ou le faire tomber dans tes filets. A la lumière du regard qu'il porte sur toi lorsque tu inclines légèrement la tête, tu opterais plutôt pour la seconde option.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 4 Juin - 21:06
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ★ ─ night at the museum
    w/ @Katalia Borgia

    Tu t'es posé sur le banc, t'éloignant de cette inconnue dont tu connais juste le nom. Tu l'as peut être déjà croisée, à la fac, dans Boston, mais tu ne t'en souviens pas. Elle t'observe elle, des pieds à la tête. Tu lui plais ? Tu n'en sais rien, et à vrai dire, tu ne sais même pas ce que vous foutez là. « C'est complètement insensé ce qu'on est en train de faire, tu t'en rends compte ? ». Elle n'a l'air aucunement intimidée, et ça t'impressionne. Ca semble être fille qui a du chien. Toi, ça te fait pas peur de te faire gauler. Quand on s'appelle Windsor, c'est assez facile de se sortir d'une mauvaise situation. Tu dégaines ton nom, un coup de fil à papa, et l'affaire est réglée. Surtout si tu brodes un joli mensonge autour de ça, en charmant ton monde. Mais t'aimerais vraiment éviter d'en arriver là. En ce moment, dans la famille, mieux vaut la jouer discrète. Katalia t'a entrainé là, et sur le même coup de tête, tu l'as suivi. L'adrénaline est toujours dans tes veines, alors que tu te reprends ton souffle sur le banc. La brune te propose d'explorer, ce à quoi tu ne réagis pas de suite. L'obscurité, ça te fait peur. Va bien falloir bouger à un moment donné. « Une tueuse en série ? Mais bordel oui, je sentais bien qu'un truc clochait chez toi. »que tu balances, en te marrant. En vérité, tu n'y as pas pensé une seconde. Quand on est un garçon, on ressent rarement de la peur en présence d'une femme. C'est un des avantages injustes de cette société sexiste. Et elle ? Avait elle peur, d'être enfermée avec toi ici ? « Toi par contre, si tu veux sortir, on le peut encore. C'est peut être moi le grand méchant loup de l'histoire. » Tu montres les dents en miment un hurlement muet. les néons des sorties de secours éclairent encore la pièce, et tu distingues sa silhouette allongée sur le banc, tout à côté de toi. « Sincèrement ? J'avais un ticket avec la nana de l'accueil. Mais j'ai dû porter secours à une demoiselle en détresse dans les toilettes alors... mon plan est tombé à l'eau. » Tu hausses les épaules, avec une moue faussement déçue. « M'enfin, avoir la possibilité d'explorer le musée de nuit avec toi, j'ai peut être gagné au change, qui sait. ». Tu te lèves et lui tends la main pour l'aider à se relever. « Viens, on s'éloigne. Si le vigile refait un petit tour dans les premières salles, on est grillés de suite. ». Tu prends ton courage à deux mains et, la tenant par le poignet, tu l’entraînes dans ton sillage. Tu joues au désinvolte, mais au delà de la drague à l'entrée, tu connais bien cet endroit. Tu viens parfois, quand tu as besoin d'être seul, de souffler, d'observer autre chose que ton petit nombril. Ton lieu préféré, ici, c'est le département des sculptures, qui regroupe quelques chefs d'oeuvre de la sculpture italienne de la renaissance, et des œuvres plus modernes d'artistes américains. Ce mélange d'époque te fascine, mais le travail d'une matière, pour réussir à la façonner au gré des envies de l'artiste, t'impressionne encore plus. Vous passez sous une porte en arcade qui vous guide auprès des sculptures. Tu joues au con, mimant chacune d'elle, cachant ton entre-jambe d'une feuille de vigne, comme sur certaines. Mais tu regardes attentivement le marbre blanc se refléter d'une teinte bleutée, à la lumière des discrets néons qui parcourt la pièce. C'est beau. Ton regard se perd dans les coins de la salle, dans le noir total, et tu frémis. Katalia est à quelques pas de toi et tu la bouscules doucement en te rapprochant d'elle, taquin. « Et toi ? Pourquoi tu te caches ici ? Tu as quelque chose à fuir, dehors ? »

    .


    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (edgalia) night at the museum. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (edgalia) night at the museum. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 5 Juin - 0:37
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    night at the museum ★ mar 2 juin
    w/ @Edgar Windsor

    Insensé, le mot est faible pour définir l'idée de folie qui t'as traversé l'esprit lorsque tu as tiré sa main dans la direction opposée de la sortie. Pourtant, depuis quelques jours (depuis après le bal, en fait) t'as prise la folle et ferme décision d’arrêter d'être tant cette control freak qui te caractérise. Le gout du danger fait naître une sensation nouvelle dans l'ensemble de ton corps et, honnêtement, tu vas devoir veiller très sérieusement à ne pas tomber accro à cette adrénaline pouvant te mettre dans des situations pas faciles. A l'image de ce soir. Allongée, les jambes repliées sur ce petit banc de velours blanc, ses mots t’arrachent un sourire alors que tu te redresses t'appuyer sur les coudes « le grand méchant loup, sérieusement ? tu penses que je devrais fuir ou rester un peu plus longtemps avec toi ? » Katalia ou l'art de renverser la tendance. De celle qui vous a tiré dans l'obscurité de ces pièces, tu passes à celle qui le questionne, qui le teste. C'est plus facile, plus grisant et plus intéressant, également. La raison de sa présence dévoilée t'arrache un léger rire alors que, dans la même position, appuyée sur les coudes, tu accroches ton regard sombre dans le sien « oh, j'espère que tu n'es pas en train de te dire que t'as perdu au change, tu me vexerais. » menton haut, sourire amusé et battement de ciel subtil, la Borgia dans toute sa splendeur s'éveille et se mouve sous son regard que t'espères avisé. Il finit par se lever, tendre une main que tu fais mine d'hésiter prendre pendant quelques secondes avant de finalement y glisser ta paume. Les issues de secours sont toujours indiquées par leurs lumières au dessus des portes, tu te demandes si elles sont toujours ouvertes ? forcement, c'est le but. Le réaliser te soulage quelque peu, comme un potentiel échappatoire si jamais tes pas voulaient s'échapper ailleurs, loin d'ici. est-ce que les emprunter déclencherait une alarme ? probablement, mais d'ici là, tu seras envolée dans la nature. Tes pas de courses animées par l'adrénaline t'auront emportés déjà loin. Une autre salle s'offre à vous alors qu'il te tire doucement par le poignet. Tu suis sans broncher, rassurée d'avoir une présence avec toi. Seule au milieu des sculptures dans le noir, tu aurais carrément flippé. Ton rire cristallin qui s'échappe lorsqu'il imite ces dernières, vite réprimandé par ta main qui vient devant tes lèvres. En soit, pas d’inquiétudes, les caméras n'ont pas le son, mais la pièce est grande, elle résonne et il ne faudrait pas que l'agent de sécurité vous entende depuis l'entrée du musée. Il s'approche, encore plus qu’auparavant et te retourne la question, évidemment. Quelque chose à fuir, là dehors ? « tout. » long soupir parce qu'il ne comprendra pas vraiment où tu veux en venir. Toi même, tu luttes pour calmer le bordel dans l'intimité de ta propre tête. « l'adrénaline est bien plus intéressante que les incertitudes et la morosité, qu'en penses-tu ? » toujours plus de réponses vagues, qui sauront le contenter tu l'espères. Ta main remonte de son poignet à son épaule, sans le toucher une seule seconde cependant. Pourtant, t'aurais pu jurer que c'était le cas tant l’électricité statique que tu ressens agite tes doigts. Ta main va comme pour se déposer sur le haut de son épaule, mais retombe finalement en lieu et place le long de ta hanche. « ce gout de l'interdit... je ne te cache pas que ça me fait un petit quelque chose. » tu murmures dans un souffle près de son menton. Puis tu te détournes, va pour aller vers la prochaine sculpture que tu observes sous toutes les coutures en croisant les bras devant ta poitrine, faussement complètement désintéressée par ton interlocuteur d'il y a un instant. C'est ça être une Borgia, lâcher une bombe puis de se faire désirer.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 8 Juin - 23:26
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ★ ─ night at the museum
    w/ @"Katalia Borgia"

    Le grand méchant loup, elle ne semblait pas y croire une seconde. Faut dire que t'étais pas crédible, à dire ça avant de lui sourire de toutes tes dents « Ce que je pense importe peu, c'est ce que tu veux, toi, qui compte. » Elle t'avait entraîné jusque là, donc tu supposais que c'était son souhait de rester à tes côtés. Pourquoi toi, pourquoi ici, dans l'obscurité de ce musée, pourquoi ce soir, tu n'en avais aucune idée. Tu ne voulais même pas y réfléchir. Pour toi, c'était seulement un coup de tête de sa part, auquel tu avais participé pour t'amuser. Maintenant, vous étiez tous les deux coincés dans les nombreuses salles du musée, éclairées ça et là de néons verts et bleus, indiquant tour à tout les issues de secours, les toilettes, les extincteurs. Le noir n'étais pas tant présent, et tes yeux s'habituant vite au sombre, tu réussissais à garder la peur à distance. Tant que vous n'entendiez pas de bruits étranges ou que vous ne commenciez pas à vous raconter des histoires sordides, tout irait bien. Alors que vous étiez installés chacun sur un banc, elle allongée sur le sien, fixant le plafond, tu te relevais pour l’entraîner ailleurs. « On voit que tu ne connais pas la fille de l'accueil. Sinon, tu n'aurais même pas idée de te vexer.» C'était flatteur pour l'une, mesquin pour l'autre, et pourtant sincère. L'une était jolie et fade, l'autre téméraire et intense. Tu aimais ce genre de filles, intelligentes et spontanées, qui semblaient être capables de tout. C'était l'image que tu te faisais de Katalia, du peu que tu voyais d'elle depuis quelques minutes. Elle te faisait penser à quelqu'un pourtant, mais tu ne mettais pas de nom sur cette ressemblance... Dans la salle des sculptures dans laquelle tu l’entraînes, tu lui demandes ce qu'elle cherche à fuir en s'enfermant ici. Sa réponse est vague, et tu commences à comprendre qu'elle ne dévoilera d'elle que ce qu'elle souhaite te montrer. Tes interrogations amènent de sa bouche des nouvelles questions ou des réponses vagues. Elle est secrète et tu ne sais si c'est une attitude qu'elle se donne ou un profond caractère. Pourtant, toi, tu veux en savoir plus. « C'est quoi, ce tout ? Donne moi au moins une raison. ». Une, juste une, que tu perces un peu le mystère que crée cette femme autour d'elle même. Cette créature énigmatique à tes côtés et l'adrénaline de la situation font batte vite ton cœur. A cela s'ajoute ta peur, celle de l'obscurité, bien que calmée par la présence de cette femme. Elle te frôle de sa main, sans jamais te toucher cependant, amenant soudain ses lèvres près de ton visage, balançant cette phrase qui exacerbent tes sens, avant de s'éloigner de toi. Tu déglutis, souris malicieusement avant de la rejoindre. Elle veut jouer ? Tu te places derrière elle tandis qu'elle t'ignore superbement. « Et ce petit quelque chose... » Tu t'approches encore d'elle, passant soudain ta main autour de son corps, venant plaquer son dos contre toi et posant ta paume sur le bas de son ventre  « c'est ici que tu le sens ? ». Qu'elle essaye encore de s'échapper si elle le souhaite. Audacieux, tu aimes savoir jusqu'où tu peux aller. Toi aussi tu aimes jouer, mais tu voudrais surtout connaître ses intentions. Ton geste trahis les tiennes, sa réaction quant à elle, déterminera le reste de votre soirée.

    .


    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (edgalia) night at the museum. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (edgalia) night at the museum. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 9 Juin - 21:58
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    night at the museum ★ mar 2 juin
    w/ @Edgar Windsor

    Rassurée par ses mots, tu souris doucement lorsqu'il évoque cette autre fille. C'est ridicule mais c'est comme ça. Cette sensation née de ton besoin de reconnaissance, d'attention, d’intérêt. Ça a toujours été comme ça et ça le sera malheureusement toujours. T'as besoin qu'on tourne les pupilles vers toi, qu'on te couve du regard, qu'on t'admire ou qu'on t'envie, peu importe, tant qu'on ne t'abandonne pas seule à ton destin... Calamité que tu es, ça te fait soupirer. T'aimerais tellement être différente, ne pas être dépendance de l'attention, tu te bats contre ça mais visiblement tu ne te bats pas assez fort. Sans surprise, il ne se contente pas de ta réponse. Preuve que l’intérêt est bel et bien là. Les barrières autour de toi ne sont pas seulement là pour te protéger mais aussi pour tester. Il veut une raison, au moins une, et tu n'as pas a chercher longtemps pour lui en trouver une. Tu laisses cependant un instant planer, le silence épris de tension s'impose entre vous. Puis tu humectes tes lèvres et réponds doucement « mon nom de famille, par exemple. » sans dire lequel ni pourquoi. Celui même qui te fou une pression monstre pour tes études, pour tenir l'image, celui que t'as offert ton père pdg, lui qui ne voit en toi plus que l'héritière au lieu de sa fille. Celui qui fait que tu dois toujours être parfaite sous toutes les coutures, lisse. Mais il est si difficile de l'être lorsque tous les soubresauts provoqués par tes démons font de ta vie une montagne russe plutôt qu'un calme et paisible cours d'eau. Lasse de ce passage de la conversation, tu t'approches pour approcher ta main sans le toucher, lâcher une phrase volontairement lourde de sens et t'échapper. Cette sculpture est passionnante pourtant ton attention reste sur lui. Lui que tu devines approcher derrière. Un léger hoquet de surprise s'échappe de tes lèvres lorsque tu le sens plaquer ton dos contre lui à l'aide de sa main sur le bas de ton ventre. Exactement ici, absolument. Tu te gardes de lui répondre, au moins pour quelques secondes. Tu te retournes, sa main glisse dans ton dos et tu lui fais face, plus proche que jamais. « absolument. » tu souris doucement alors que ta respiration s'écrase doucement sur sa mâchoire. Ce feu qui s'anime dans le bas de ton ventre, provoqué par ce fantasme de faire autre chose que de visiter dans un musée. Provoqué par la tension que s'est instaurée peu à peu au fil des pièces que vous avez traversé. Provoqué par cette crainte émanant du désir grandissant que t'as pour un autre, qui te fait affreusement peur. Provoqué par la raison qui t'as poussé à le tirer avec toi lorsque t'as entendu son nom... La vengeance, pure et simple. Le diable en Katalia. Bref, autant de raisons qui poussent inconsciemment ta main à descendre doucement entre vos deux bustes et tes doigts frôler subtilement son jean juste sous sa ceinture. « et toi, ça ne te fait rien ? » Provocatrice et sanguine, ce soir tes pires démons t'animent.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 12 Juin - 17:33
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ★ ─ night at the museum
    w/ @"Katalia Borgia"

    Ses réponses restent vagues, mais toi tu en veux un peu plus. Tu souhaites au moins savoir à qui tu as affaire. C'est là qu'elle évoque son nom de famille, sans te le préciser, et que tu cesses de lui poser des questions. Tu comprends. Un patronyme lourd à porter, tu connais. Et si toi, tu n'as jamais cherché à cacher le tien, certains membres de ta fratrie ont déjà décidé de la jouer incognito, ce qui vous a valu certains problèmes. « Ok cherche pas. Je comprend, tu es pas forcée d'en dire plus. » . Si elle souhaite échapper à son nom de famille pour la soirée, elle peut compter sur toi, tu ne vas pas lui faire passer un interrogatoire.« Disons alors que chacun de nous peut être qui il veut, cette nuit. » . Après tout, elle non plus ne te connait pas, enfin, c'est ce que tu supposes. Elle ne sait ni que tu es un Windsor, ni que tu veux juste oublier ce weekend à Londres et l'annonce du divorce de tes parents, avec en prime l'éclatement de la fratrie et vos disputes. Secouant ta tête pour évacuer ces souvenirs, tu plonges dans les yeux de Katalia qui t'envoie des signaux contradictoires. Tour à tour charmeuse et distante, elle joue au jeu dangereux de la séduction, auquel tu réponds à ton tour en la collant contre toi. Tu t'apprêtes à l'embrasser dans le cou, dégageant les quelques mèches de sa nuque, quand elle se tourne vers toi pour te faire face, vos visages plus proches que jamais. Sa main se veut baladeuse, et à son tour elle dérape, frôlant ton intimité par dessus ton pantalon. Ses yeux brillent du même désir que le tien, et pourtant tu y décèles autre chose. Comme si elle détenait des réponses que tu n'avais pas. « Tu dois bien sentir que je ne suis pas indifférent, non ?. » Ses doigts, te caressant, ont réveillé d'autant plus ton désir, qui grondait déjà grâce à l'adrénaline de votre fuite interdite dans ce musée. Tu la pousses doucement contre le mur du fond, à l'abri des éclairages au néon et des caméras de surveillance. « C'est ça que tu veux, Katalia ? T'envoyer en l'air, avec moi, ici, malgré tous les interdits ?. » Tu veux savoir où tout ça vous mène. Après tout, vous ne connaissez rien l'un de l'autre. Un prénom tout au plus. Quelles pourraient être les conséquences d'une soirée de caresses, dans un musée fermé, entre deux inconnus ? Désinhibé par ses pensées et pas la sensation de son corps contre le tien, tu poses brusquement tes lèvres sur les siennes.

    .


    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : (edgalia) night at the museum. 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    (edgalia) night at the museum. 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 12 Juin - 20:02
    taggercitereditionsupprimeradresse

    tumblr_pg9hgtlbhb1wpx9gyo5_250.png 561e2db736e1c0569b8ea6a59afe7a9b6af5aa39.png
    night at the museum ★ mar 2 juin
    w/ @Edgar Windsor

    Là et pour la première fois depuis ta rencontre avec lui, tu t'en veux un peu. Parce tu dois faire mine de ne pas forcement comprendre où il veut venir en te laissant tranquille avec l'explication du nom de famille. Alors que toi, tu connais pertinemment le sien, de nom de famille. Bref, ce n'est plus le moment d'avoir des remords, la voix de la vengeance dans ta tête n'en a aucuns. Qui vous voulez pour la nuit ? oh ça il ne va pas falloir te le dire deux fois. Tu pourrais être n'importe qui, sauf qui tu es vraiment. où est-ce que tu signes ? « parfait, je suis juste donc Katalia qui a voulu fuir son nom de famille et toi Edgar qui a abandonné son hôtesse d'accueil car il a trouvé bien mieux. » belle déformation de la vérité, bien plus agréable à ton oreille. « le reste ce sera ce qu'on voudra. » tu souffles avec un sourire alors qu'il vient de te tirer vers lui et que tu te retournes pour lui faire face, la main descendant toujours plus bas. La provocation se fait plus dans tes mots que dans tes gestes. Tes gestes eux, sont plus qu'explicites. Alors que tes mots tournent autour du pot et s'amusent de la situation allant vers une pente dangereuse. Dangereuse l'est-elle vraiment ? attrayante en tout cas, avec certitude. « je vois ça. » tu réponds simplement avec un sourire se dessinant doucement sur tes lèvres rosée par l'adrénaline. Tu recules de quelques pas alors qu'il te pousse doucement, sentant rapidement la fraîcheur d'un mur appuyer contre ton dos. « les seuls interdits qu'on peut avoir seraient ceux qu'on peut s'imposer. » tu réponds à sa question là, Katalia ? Vaguement mais c'est ça qui est encore plus attrayant. Vous envoyer en l'air et maintenant ? pourquoi pas, ça semble bien parti en tout cas. Tu ouvres la bouche pour reprendre la parole mais il capture tes lèvres des siennes avant même que le premier mot ne sorte. T'es en train de perdre la tête et le fil de ce que tu peux contrôler ou non. Tu ne contrôles plus rien, en fait. Pas ce feu ardent qui grandit dans le bas de ton ventre. Pas tes lèvres qui rencontrent les siennes avec passion. Pas même tes mains qui détachent à la hâte la ceinture retenant son jean.

    code by lumos s.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 16 Juin - 22:08
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ★ ─ night at the museum
    w/ @"Katalia Borgia"

    Juste Katalia et Edgar. C'est parfait, tu ne veux être rien de plus ce soir, et elle te fait comprendre vouloir échapper à son nom pour la soirée, également. Quel est-il, t'en sais rien, mais franchement, tu n'y accordes pas d'importance. Tu as appris à juger au delà des titres, des belles familles et du porte feuille. T'en as déjà fais les frais, des préjugés sur toi quand tu sortais le fameux "Edgar Windsor", qui peut faire tilter ton interlocuteur. Et c'est pas agréable, d'être forcément jugé avant même d'avoir fais ses preuves. Ce soir, vous la jouez incognito. Mais ça ne t'empêche pas d'être sincère, dans ce que tu ressens avec elle, cette adrénaline constante et ce désir exponentiel. Surement tous les deux rassurés du deal passé entre vous, celle de n'être qu'un prénom pour l'autre, le jeu des caresses peut débuter. Et si vous commencez doucement, attendant de voir si l'envie est réciproque chez l'autre, la température monte crescendo quand elle te caresse au dessus de ton pantalon. Tu lui demandes en la poussant contre le mur, si elle désire vraiment ce qui se passe entre vous. Vague, encore, mais son regard brûlant peut répondre à ta question bien plus que des mots. Tu plaques tes lèvres sur les siennes pour capturer sa réponse, et le baiser qu'elle te rend équivaut à tous les "oui" de la terre. Soudain c'est le feu, entre tes lèvres qui goûtent aux siennes, et sur ta peau qui frissonne sous ses doigts. C'est fulgurant, tu la veux, là, tout de suite. Effréné, tu passes ta main sous son haut et tu caresses sa peau, chaude, douce, qui vibre autant que la tienne. Tu touches ses hanches, remonte jusqu'à son nombril que tu contournes pour venir effleurer sa poitrine à travers son soutien gorge. Ta ceinture glisse pendant ce temps, et te voilà vite débarrassé de ton pantalon, que tu envoies valdinguer au loin. Tu te détaches de ses lèvres quelques secondes, passant ton t-shirt au dessus de ta tête pour l'emmener rejoindre ton pantalon abandonné. Tu es presque nu, dans une nocture interdite du musée de Boston, et tu t'apprêtes à coucher avec une brune fascinante. Alors, tu ne veux pas gâcher ce moment. T'écartant de Katalia doucement, tu la regardes à la lumière des néons, tu vois ses joues rouges et ses cheveux ébouriffés par tes mains. Elle est somptueuse et tu en veux plus. Tu veux savourer. « Déshabille toi devant moi. » Ta voix est rauque et tu n'attends plus qu'une chose. La voir nue, au milieu de ses statues de marbre à qui elle n'a rien à envier.

    .


    credits img/gif: pinterest
    code by lumos s.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum