Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilitySAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -45%
    Le deal à ne pas rater :
    PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go /1 To
    1099.99 € 1999.99 €
    Voir le deal

    SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist
    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 2:20
    taggercitereditionsupprimeradresse
    SAMARA IRIS HARGREEVES

    date de naissance
    8 juillet 1990
    lieu de naissance
    san francisco
    nom
    hargreeves
    prénom(s)
    samara iris
    orientation sexuelle
    hétérosexuelle
    statut amoureux
    célibataire
    études
    médecine
    bourse
    oui ainsi qu'un prêt
    statut social
    la basse classe moyenne
    job étudiant
    agente administrative dans un centre hospitalier


    — Il fut un temps ou elle a tout donné pour faire parti d’une de ces confréries, une de ces maisons. Ça lui semble aujourd’hui si lointain, une autre époque. Elle est certes plus mature aujourd’hui, elle a grandi depuis et bien des choses ont changées. Elle est beaucoup plus sérieuse qu’elle l’était et elle réalise que d’être dans cette institution est une chance immense, ce dont elle n’avait peut-être pas entièrement conscience à l’époque. Elle a l’impression que la vie lui en donne une seconde, une chance. Elle sait que ce n’est pas donné à tous de pouvoir réintégrer une école aussi prestigieuse et elle n’a pas l’intention de tout gâcher cette fois-ci. Elle désire surtout se concentrer sur ses études. Le social, c’est secondaire maintenant.
    Si son transfert de Berkeley à Harvard s’est fait sans véritable problème, le processus qu’a suivi Samara a été le même que tout le monde. On a vérifié son dossier scolaire, d’excellents résultats, il n’y avait pas vraiment à s’inquiéter de ce côté. Les tests des SATS, elle les avait déjà réussi. Un jeu d’enfant presque. C’est sans doute l’entrevue qui aurait pu lui couter sa peau. Dire qu’on l’a bien cuisinée sur les raisons de son retour à Harvard est un euphémisme. On doutait du sérieux de sa démarche et de ses motivations. Si les grands décideurs ne se soucient sans doute pas de la vie personnelle de leurs étudiants, Samara vous dira qu’ils ont pourtant passé de longues minutes à l’interroger. Elle a du leur expliquer les raisons qui l’ont poussées à partir des années plus tôt. Elle a du parler de sa grossesse, de ce choix déchirant qu’elle avait fait, mais qu’elle avait jugé le plus raisonnable vu les circonstances. Elle a eu l’impression de laisser son cœur sur la table en se remémorant ce jour ou elle a laissé Aaron sur le pas de la porte de la chambre de Jude. Elle a parlé de perspectives d’avenir, de pression parentale, toutes ces choses qui l’ont poussées à partir. Puis, elle a parlé de ce sentiment qu’elle avait fait une erreur, cette boule au ventre qui ne l’avait pas quittée depuis son arrivée à San Francisco. De son désir de terminer ses études ici, de reprendre son rôle de mère. De devenir la femme qu’elle a toujours désirée, celle qu’elle savait pouvoir devenir. Semblerait-il qu’ils ont jugé que ses motivations étaient suffisantes et qu’ils pouvaient lui faire confiance, qu’elle était sérieuse quant à ses démarches et ses aspirations futures. Elle a eu peur, mais c’est une vague de soulagement qui s’est emparés d’elle lorsqu’elle a reçu sa lettre d’acceptation.


    (opiniâtre et déterminée) Comme son père l'a toujours dit, lorsqu'elle a une idée dans la tête, elle ne l'a pas dans les pieds. Une détermination à tout épreuve, Samara n'est pas du genre à abandonner. Très méthodique, elle fonctionne par objectif qu'elle se fixe et fera tout ce qui est en son pouvoir pour les atteindre. (compétitive et perfectionniste) C'est sans doute ce qui explique qu'elle ait toujours aussi bien réussi à l'école. Les notes étant un facteur immense de motivation, Sam s'est toujours donnée à cent pour cent dans un cadre scolaire. Les présentations orales devenaient presque des sketchs, les travaux étaient des dissertations, les examens des évaluations de performance. Il faut dire, papa et maman l'ont toujours encouragée à exceller dans tout ce qu'elle entreprenait. Sans doute trop exigeants par moments, mettant une pression énorme sur les épaules de leur fille, ils lui ont pourtant inculqué ainsi une méthode de travaille, une rigueur et un standard de performance qui sont quasi irréprochables. (exigeante et carriériste) kind of. Peut-être que de ce souci de performance est né cette ambition de faire passer les plans d'avenir avant tout le reste. Ce qui l'a poussée à abandonner un enfant qui, elle le réalisa trop tard, aurait du grandir avec une mère présente. Son plus grand regret à ce jour, mais elle a fait ses choix, fortement encouragée par une mère qui voulait bien faire, qui croyait savoir ce qui était le mieux pour sa fille. Et elle y a cru, Sam, que c'était ce qu'elle voulait. Elle pensait que sa carrière était la voie du succès, mais elle a compris qu'il y avait d'autres choses qui étaient toutes aussi importantes dans la vie et qu'il ne fallait pas se concentrer sur une seule chose et négliger tout le reste. (résiliente et optimiste) Elle pourrait s'étendre sur le sujet pendant des heures et probablement qu'un psychologue aurait un plaisir fou à analyser les répercussions que cet évènement marquant aura eu sur sa vie, mais malgré la déception qui est venue après coup, Sam ne s'est jamais laissée démoralisée par ses erreurs. Elle est du genre à trouver le positif dans chaque situation. Elle avance toujours, s'efforce de ne pas trop regarder derrière, ne pas être trop nostalgique. Ce qui est passé est passé et on ne peut rien y changer. On ne peut que se servir de nos expériences pour grandir et c'est ce qu'elle a fait au cours des sept dernières années. Elle a grandi, pris en maturité, évoluée. (passionnée et sensible) Inutile de dire que lorsqu'elle entreprend quelque chose, elle s'y donne coeur et âme. Cette passion exsude d'elle et empli chacun de ses projets aussi petits soient-ils. C'est ce qui lui permet également d'être aussi dévouée et de ne pas compter les heures, qu'elles les passent à étudier ou à travailler. Elle vous dira sans doute que lorsque l'on travaille avec les gens, que c'est leur bienêtre qui est au coeur des priorités, on ne peut pas se le permettre, de compter les minutes. Que le cadre rigide du 9 à 5 que certains choisissent comme mode de vie ne lui convient pas et que, même si les journées sont longues, plus longues que prévues bien souvent, elle aime ce qu'elle fait et ne l'échangerait pour rien au monde. C'était Confucius qui disait Choisissez un travail que vous aimez et vous n'aurez pas à travailler un seul jour de votre vie. Certes, le travail reste le travail et il est impossible de le voir comme un simple amusement, mais elle voit la vérité dans ces propos. C'est un peu aussi sa vision de la vie, sa mentalité.

    (one) C’est la côte ouest du pays qui l’a vue naitre, un matin ensoleillé du mois de juillet. San Francisco, the city by the bay. C’est d’ailleurs sur les plages et les quais de la baie qu’elle a passé la majeure partie de ses étés étant enfant. C'est d'ailleurs ce qui lui manque le plus lorsqu'elle la quitte, sa terre natale. Elle s'ennuie des soirées qu'elle a pu passées le sable fin se glissant entre ses orteilles tandis qu'elle écoute les vagues, le regard perdu dans l'horizon. (two) Enfant curieuse, elle s’est toujours intéressée à mille et une choses. Que ce soit une passion pour la musique qui a chevauché un désir de devenir enseignante lorsqu’elle était gamine, sa passion pour les chevaux à douze ans qui s’est développée en parallèle avec sa passion pour l’histoire ou cette soudaine obsession pour les sciences médicolégales qui ont, un peu moins étrangement, coexistées avec cette nouvelle passion pour les true crime et documentaires sur des histoires de crimes à glacer le sang, Samara a toujours eu bien de la difficulté à s’en tenir à une chose, à n’avoir qu’un seul hobby auquel se consacrer. (three) Son amour pour les enfants l’a poussée à devenir entraineur de foot, sport qu’elle a pratiqué toute son enfance ainsi qu’une grande partie de son adolescence. On lui attribua un groupe de fillettes de quatre ans qui passaient plus de temps à tenter de capturer des papillons ou regarder les fleurs pousser qu’autre chose, mais ça l’a aidé à grandir et développer une sorte d’instinct maternel. Elle s’est rendue compte qu’une heure par semaine à s’occuper d’enfants, c’était suffisant. (four) Terriblement studieuse, Samara a toujours obtenu de très bons résultats scolaires.  Toujours, elle se retrouvait parmi les étudiants ayant obtenus les meilleurs résultats à la fin d’une année scolaire. Il faut dire, papa et maman étaient extrêmement exigeants et supportaient difficilement moins que la perfection. Il faut dire, elle se compte chanceuse d’avoir une certaine facilité pour tout ce qui est académique et qui concerne le par cœur. Les examens ne lui ont jamais fait peur, bien au contraire. Elle s’en régalait. (five) C’est sans doute ce qui explique qu’elle ait terminé ses études secondaires avec brio et qu’elle a passé les SATS sans que ce soit aussi laborieux que ce qu’on lui avait laissé entendre. Certes, elle n’irait pas jusqu’à dire que c’était facile, mais elle s’en est tirée avec un très bon résultat. C’est là une des raisons qui lui ont permis d’obtenir une bourse et une lettre d’invitation pour intégrer la prestigieuse université qu’est Harvard. Les parents, fiers, se sont pourtant endettés, quand bien même la bourse couvrait la majeure partie des frais, pour permettre à leur seul enfant de vivre son rêve – qui était sans doute tout autant le leur – soit de s’envoler pour la côte est du pays et étudier dans cette institution réputée. (six) Elle se souvient de peu de choses de cette soirée-là, Sam. Elle se souvient des verres qui se sont succédés, de son regard qui a croisé le sien, de cette chimie presque palpable entre eux. Elle se souvient vaguement l’avoir suivi, sa main dans la sienne. De la porte de sa chambre qui se ferme, des ébats qu’elle ne saurait qualifier, le reste de la soirée trop floue pour qu’elle puisse se remémorer quoi que ce soit. Elle se souvient pourtant ne pas lui avoir adressé la parole pendant les trois mois qui ont suivi. De ces hauts le cœur dont elle fut soudainement prise, rejetant immédiatement l’idée qu’en elle grandissait un petit être. Puis, d’être mise devant le fait accompli, le petit bâtonnet à la main, les deux lignes trop visibles, résultat indéniable. Elle se souvient de s’être retrouvée sur le pas de la porte de sa chambre un peu plus tard, attendant qu’il daigne lui ouvrir, son cœur battant à tout rompre. Elle se souvient de cette impression de se jeter dans le vide lorsqu’elle lui annonça qu’il allait être papa, puis de ses paroles qui sont venues la sauver, comme si un parachute s’était soudainement ouvert et qu’elle volait maintenant, un peu moins effrayée, lorsqu’il lui a dit assumer la responsabilité. (seven) Un ventre qui s’arrondissait au fil des jours, des examens médicaux qui se succédèrent, Sam se savait chanceuse à l’époque, et elle le réalise encore plus aujourd’hui, d’avoir Jude à ses côtés. Ils n’étaient rien tous les deux, malgré ce que les médecins ont pu supposer en les voyant, et Sam ne connaissait alors que très peu de choses sur lui – elle en sait d’ailleurs toujours très peu – mais elle a rapidement réalisé qu’il était une personne digne de confiance qui tient ses promesses. Parce qu’il était là à chaque rendez-vous, à lui tenir la main, une présence rassurante alors que son monde qui était si stable se voyait chamboulé un peu plus à chaque visite. Il s’est montré impliqué lorsqu’est venu le temps de choisir un nom, Aaron sortant finalement grand vainqueur lorsque le bambin, leur garçon, vit finalement le jour. (eight) Si les parents Hargreeves avaient toujours été très présents pour leur fille et qu’ils l’avaient encouragée dans tout ce qu’elle avait entrepris jusqu’ici, il n’en fut pourtant pas de même lorsqu’ils apprirent que leur enfant chérie attendait un enfant. Je vais le garder. La décision avait eu l’effet d’une bombe. Un silence de mort au bout du fil, à défaut de pouvoir tout plaquer pour leur annoncer. Puis, une pluie de propos qu’il faudrait mieux taire. Alors qu’elle avait besoin d’eux, ils ne cessaient de lui rappeler qu’elle était trop jeune pour être mère, qu’elle n’avait pas ce qu’il fallait. On lui rappelait l’époque ou elle entrainait ces gamines et ou, il lui fallait l’admettre, elle n’avait pas vraiment été à la hauteur. En même temps, elles n’étaient que des enfants, et elle n’était pas non plus très vieille pour s’occuper d’un groupe d’enfants de quatre ans. Elle a rapidement raccroché, Sam, le cœur brisé, comprenant alors qu’elle était seule pour affronter cette étape cruciale de sa vie. (nine) Elle sait qu’elle a été lâche, Sam, que c’était sans doute la pire façon de faire ce qu’elle a fait, de se délester de son rôle de mère, mais elle en était tout simplement incapable. Ils avaient raison, ses parents. Elle n’était pas fait pour ça. Alors, elle a laissé l’enfant sur le pas de la porte de la chambre de Jude, une notre lui expliquant sa décision, puis elle est partie sans se retourner. Sans un mot de plus, sans un adieu. Elle n’a jamais réellement été en paix avec cette décision, si elle est honnête envers elle même. Ce fut difficile de poser ce geste, mais elle se sentait tellement démunie, perdue, elle ne savait pas comment gérer tout ça. Et puis, Jude, il avait été son roc tout au cours de cette expérience, lui qui était maintenant devenu un ami. Elle voyait bien qu’il allait être un bon père, alors qu’elle serait une bien piètre mère. Elle s’est longtemps raisonnée en se disant que c’était ce qu’il y avait de mieux pour Aaron, mais cette décision l’a rattrapée plus rapidement qu’elle ne l’avait prédit. Elle avait bien cru être capable de passer à autre chose éventuellement, presque oublier qu’elle avait donné naissance. Il semblerait pourtant que ce soit chose impossible. (ten) Il lui aura fallu sept ans pour finalement prendre son courage à deux mains et assumer son erreur pleinement. Sept ans pour qu’elle traverse à nouveau le pays, qu’elle mette les pieds à Harvard à nouveau, que Boston redevienne sa maison. Sept ans et cet homme qui est débarqué chez elle pour lui faire signer des papiers, pour lui faire renoncer à son droit d’être mère. Qu’une autre puisse devenir la mère d’Aaron. Sans doute qu’on ne pouvait vraiment lui attribuer le rôle de mère, à Sam. Elle n’avait été présente que pour les deux premières semaines de la vie de son fils, mais elle voulait vraiment réparer les pots cassés, tenter de se faire pardonner, si une telle chose était possible. Pourtant, voilà que cette autre femme vint bousiller ses ambitions, cet ultime rêve qu’elle caressait. Parce que maintenant, elle était prête, Sam. Mais la pression qu'on lui a mise l’a fait craquer. Elle avait la vive impression que quiconque tirait les ficelles ne laisserait de toute façon pas tomber le morceau et, pour être franche, ça lui faisait un peu peur, tout ça. Alors, elle l’a fait, Sam. Elle les a signés ces papiers, renoncé à ses droits pour qu’une autre puisse clamer être la mère de cet enfant qu’elle avait porté. Cet enfant qu’elle avait aimé et qu’elle aimait toujours, quand bien même l’image qu’on puisse avoir d’elle ne laisse sans doute pas paraitre qu’elle s’en souciait de son gamin. (eleven) Si Sam privilégie évidemment un mode de vie sain et qu’elle fait au moins trente minutes de yoga par jour – c’est aussi bon pour sa santé physique que mentale – elle ne peut tout de même pas s’empêcher de boire un café tous les matins. Elle tente pourtant de diminuer sa consommation de caféine en mixant du décaf et du café régulier à part égale pour remplacer ce qui serait habituellement sa dose de café.  (twelve) Samara est une femme simple qui se satisfait des petits plaisirs. Sa mère qui s’assure de faire une lasagne comme repas à chaque fois que Sam visite ses parents, regarder les goutes d’eau faire la course contre la fenêtre de sa chambre, le soleil qui frappe son visage après les mois d’hiver, le bruit des feuilles qui craquent sous ses pas lorsque l’automne arrive, être emmitouflée sous une couverture, un livre à la main, un chocolat chaud sur la table juste à côté d’elle un soir d’hiver, toutes ces petites choses qu’on prend souvent pour acquis. (thirteen) Emo un jour, emo toujours. Si c’est une période qu’elle souhaite oublier parce qu’elle était loin d’être une carte de mode et qu’elle ne maitrisait pas vraiment l’utilisation du eye liner, elle a pourtant eu une période ou My Chemical Romance, Panic! At The Disco et autres groupes du genre étaient en rotation constante sur son lecteur de musique. Encore aujourd’hui, elle écoute ces groupes et ils sont parmi ses favoris. Elle était d’ailleurs au concert de réunion de My Chemical Romance l’an dernier et elle n’est absolument pas gênée d’admettre qu’elle a pleuré à l’instant ou elle les a vu apparaître sur scène. Elle a eu l’impression de redevenir cette gamine de onze ans qui, étrangement vu l’attitude plutôt stricte des parents, écoutait le premier album du groupe sur sa chaine stéréo, prétextant comprendre les messages des chansons. Tellement de souvenir associés aux chansons de ce groupe, elle leur doit beaucoup et elle irait les voir à l’autre bout du monde, sans aucune hésitation, si l’occasion se présentait. (fourteen) Elle a parfois l’impression d’être trop vieille pour être de retour aux études. Si cinq ans peuvent sembler être une petite différence d’âge, elle a l’impression que c’est énorme, qu’elle devrait déjà être sur le marché du travail, mais la vie en a décidée autrement… Enfin, c’est elle qui a pris la décision d’arrêter les études pendant un moment, le temps de se remettre de toutes les émotions qu’elle avait pu vivre. Elle s’était trouvé un boulot dans un centre pour personnes âgées, un truc un minimum en lien avec ses études. Elle a supporté, mais s’est bien vite rendue compte qu’à l’instant ou elle aurait la chance de terminer ses études, elle ne se dirigerait pas dans cette voie. Non, la gériatrie, très peu pour elle. (fifteen) De nature plutôt sérieuse lorsqu’il s’agit des études et du boulot, elle a pourtant un bon sens de l’humour. Un peu enfantin par moment, mais on s’y habitue assez facilement. Elle rit de tout, Sam. Des blagues moches que raconte son père, des title of your sextape énoncés par Jake Perralta dans Brooklyn Nine-Nine, son émission favorite, des knock knock jokes. Et évidemment qu’elle rit de ses propres blagues, quand bien même elles peuvent être nulles. Elle est son meilleur public. Vraiment, il lui en faut peu pour rire. Et on dit souvent que son rire est contagieux.


    pseudo marie
    âge c’est impoli de demander l’âge d’une femme
    nationalité canadienne
    forum connu par... j’y étais il y a une éternité
    ILH, j'en pense quoi ? très actif et people, un peu effrayant, mais qui ne tente rien n’a rien.
    avatar utilisé Melissa benoist
    crédits images moviesyco + skywalkers
    nombre de mots par rp 500 au minimum.
    type personnage scénario de @Jude Montgomery

    parrainage @"compte si help" (voir la liste des parrains)

    code études
    nom des études ;; nom de la faculté - explicatif pour remplir correctement dans ce sujet : obstétrique ;; faculté de médecine

    Code:
    @"samara i. harrington" » <i>(cinquième année)</i>


    code bottin

    Code:
    ☾ <span class="pris">MELISSA BENOIST</span> ⊹ @"Samara I. Harrington"

    code memberclaim explicatif pour le remplir correctement [url=se]dans ce sujet[/url]

    Code:
    <!-- Samara Hargreeves --><div class="grid-item fem harv student america hetero sante"><figure><img src="https://images3.imgbox.com/42/d6/3gkDjpz4_o.png" /><img src="https://i.pinimg.com/originals/06/39/aa/0639aa69e4c5bd8ec96f4e000fe871b1.gif" class="cover" /></figure><div class="content"><div class="name"><h2>SAMARA<br />HARGREEVES</h2></div><div class="info"><div class="face">melissa benoist</div> · <div class="age">29 ANS</div><div class="activity">étudiante et agente administrative dans un centre hostpitalier</div><div class="more"><a href="https://www.i-love-harvard.com/u10225">mon profil</a></div></div></div></div>
    Jude MontgomeryRédaction & design
    I don’t wanna be you anymore

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Jude Montgomery
    Rédaction & designI don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 35
    Lieu de naissance : Cambridge, Massachusetts
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston
    Situation sentimentale : célibataire, plus vraiment intéressé à l'idée qu'on lui piétine le coeur à nouveau
    Études & Métiers : pédiatre et fondateur de la clinique pédiatrique et obstétrique solidaire Rylon
    Date d'inscription : 28/01/2012
    Pseudo & pronom IRL : lovebug (marie ; elle)
    Icon : SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 236488b2d63fb86543898cb52121ea43fb93f410
    Avatar utilisé : Penn Badgley
    Crédits : moi (code profil, avatar)
    Multicomptes : parker thompson, jackson brennan-jobs & ascella omen
    Description un :
    JUDE
    Montgomery
    SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist C239397153b3ab45e13a35e192c858435e8028c4

    Il est né et a grandi à Boston - On lui a diagnostiqué une leucémie lymphoïde aiguë à l'âge de six ans, il est actuellement sous un traitement expérimental et en rémission depuis quelques années - Son père est décédé lorsqu'il avait dix ans, sa mère lorsqu'il en avait 19 - Il a été diplômé en médecine pédiatrique en 2020 et a ouvert sa clinique solidaire pédiatrique et obstétrique en 2021 grâce à un financement de la mairie de Boston - Il a été accro à la drogue pendant sa vingtaine, il est clean depuis quelques années - Il a deux enfants : Aaron (11 ans) et Riley (7 ans) - Il a fait plusieurs voyages humanitaires avec médecins sans frontière pendant ses études de médecine.

    Dépressif - Altruiste - Sociable
    Impulsif - Pessimiste - Travailleur

    Il est sujet à la dépression - Il adore cuisiner, surtout pour ses enfants - Il rêve d'aller vivre sur la côte Ouest des Etats-Unis - Il est attentionné et altruiste - Il ne compte pas ses heures, son métier est réellement sa vocation - Il est calme et réfléchit - Romantique, il est amoureux de l'amour mais a du mal à croire qu'il arrivera à trouver quelqu'un pour lui.
    Warning : Mort d'un·e proche, cancer, drogue, tentative de suicide, dépression
    RPS : 245
    Messages : 39245
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t107-jude-nolan-montgomery-penn-badgley
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t165719-jude-eowyn-jackson-repertoire-rps
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118898-meetsachussets-heyjude
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 3:09
    taggercitereditionsupprimeradresse
    PREUMS SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 3850463188 hanwii

    Bienvenuuuuuuuuuuue :lookatme: Richard SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 3669069390 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 3338944726 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 1001568715 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 27820337 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 3400909363 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 2356047144 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 2727399354 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 2511619667 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 185272391

    Merci de tenter mon scénario, si tu as besoin ma boite à mp est grande ouverte (même si je t'ai déjà mp SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 3997999705 SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 4046487928 )


    With every sundown, I feel alone. These hands are strangers, they ain't my own; my eyes are lying to me with every comedown, nowhere to go, this simple silence is all I know.



    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 3:18
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Tout le plaisir est pour moi SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 1508216586 Je dois avouer, j'étais surprise qu'il ne soit pas déjà pris. Il offre tellement de possibilités. SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 4046487928 J'en prends bonne note et n'hésiterai pas à la moindre question. (Sans doute que ce sera dans les prochaines minutes. SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 636082422 )
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 3:55
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenuuue SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 2511619667
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 8:11
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je sens que nous aurions un lien. SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 166564858
    Bon retour chez toi. SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 2109348208
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 10:13
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue à toi SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 3338944726
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 10:23
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 2109348208
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 10:39
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue par ici. SAMARA I. HARGREEVES ► melissa benoist 1365124802
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 11:11
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue parmi nous ♥
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 21 Mai 2020 - 11:24
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue :heaart:
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum