Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilitywould you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -21%
    LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, ...
    Voir le deal
    39.59 €

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 22 Fév - 17:32
    taggercitereditionsupprimeradresse


    would you love me more if i killed someone for you ?
    ★ ─ w/ @Tomy Moretti @Katalia Borgia

    lundi 24 février, le soir tard.

    habits noirs. cheveux attachés et un regard vers la progéniture. un sourire apaisant, celui rassurant d'une mère. de cette main qui vient caresser doucement l'avant-bras. féline qui accroche la vie de son fils entre ses griffes. tout se passerait bien.
    le sang froid était une des clefs.  
    stress dans une main, excitation dans l'autre. de cette petite voiture noire de ville qui dort dans la rue, dans l'obscurité, la bibliothèque en visu. le silence est de mise, la concentration avec. une tension légèrement palpable qui court dans l'habitacle alors que les yeux de glace quitte l'enfant du cœur pour rester fixé sur les portes battantes d'une université bien trop grande. les passants étaient nombreux, les étudiants trainaient encore. mais les ruelles étaient nombreuses... et mon plan pensé avec un compas.

    quand sonne la fermeture des portes, malgré une présence possible bien plus tard, la jolie demoiselle daigne se présenter pour marcher, innocente dans les rues bondées.
    elle disparaît et le moteur se met en marche.
    stalker pour connaître son trajet habituel, nous la dépassons pour anticiper ses pas. tournant finalement dans une rue où le moteur tourne encore, je me penche pour ouvrir la boîte à gant.
    c'est étrange de penser que je ne tremble même pas. non, tout est si calme que c'est uniquement les battements du cœur de tomy tambourinant contre sa cage thoracique qui fait office d'un bruit bien trop sonore.
    attrapant le chloroforme et le tissu que j'imbibe entièrement. arrêtant de respirer pour ne pas m'évanouir bêtement. « ne respire plus. » ordre doucement glisser alors que la portière s'ouvre.
    de ce long manteau noir, les gants en cuir tenant le chiffon et les talons qui claquent. la demoiselle croise mon regard que je tiens un bref instant avant de le détourner pour regarder ailleurs. feignant une direction opposée à la sienne.
    comme si je n'étais que de passage dans sa vie qui allait devenir mouvementé.
    lui laisser le temps de se retourner pour s'assurer que rien. puis la suivre, la rattraper et poser le tissu contre ses lèvres et son nez, l'obliger à respirer, la tenir par les épaules. un sourire naissant sur les lippes... malsaine, oui.
    le corps se détend et le poids devient mort. « parfait. » la tirant par les bras, rangeant le tissu dans une poche. j'ouvre le coffre, l'y glisse sans précaution, referme.
    les mains sur le volant, le sourire dans la voix. « merci de m'avoir aidé. » ironie pleine de malice.

    à harbor area, loin de la ville et des lumières.
    une vieille cabane de pécheur, une chaise en bois dans une grande bassine en métal où dort gentiment de l'eau de mer. un générateur, des fils électrique et pourtant l'obscurité.
    dans les mains un pistolet 9mm, la demoiselle attaché avec des fils de fer peinerait à se les arracher sans abîmer sa peau et sa chair.
    les yeux bander pour ignorer le nombre de personne dans la pièce. pointant le flingue sur elle dans un jeu fou. russian rullet ?
    tire. mais rien ne se passe, regarde le fils. « je ne l'ai pas encore chargé. » une plaisanterie de mauvais goût mais qui m'amuse.
    jouant avec le chargeur, activant le cran de sécurité. je me lève, et donne une claque puissante. « allez, on se réveille ma belle. »


    credits img/gif: tumblr
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 23 Fév - 16:20
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Règle numéro une, toujours suivre son instinct. Règle numéro deux, regarder par dessus son épaule. C'est les règles que tu as ironisé avec @Meluzine I. Heatherton la veille alors que tu venais de lui montrer le sms inquiétant mais que tu pensais surtout blagueur. Ce qui t'avait le plus contrarier dans cet échange, c'est ses pupilles agitées et son soupir réprobateur lorsque tu lui as dit que tu irais quand même en cours, le lendemain, et que tout irait bien. Cependant et malgré ta sérénité apparente, tu n'as pas bien dormi cette nuit. Cette histoire t'a agitée et légèrement tourmentée, alors que tes pensées ont forcement été dans sa direction. Tomy. Seul lui pourrait t'en vouloir au point de t'écrire anonymement, surtout après ta seconde tentative plus que houleuse de violer l'intimité de son cocon miteux qu'est sa chambre d'hôtel. Tentative qui est très rapidement devenu un échec cuisant après ton petit passage au poste de police. Ton nom n'est plus aussi propre qu'auparavant, et plutôt que te calmer et te pousser à arrêter les frais ici, la situation en est tout autre. Si tu t'es mis dans une telle position, c'est parce que tu as été forcée de te protéger de lui et de ses idées noires. Oui, tu lui en veux. Oui, tout est de sa faute. La nuit noire a gagné lors de course à la montre et tu réalises qu'il est bien trop tard pour passer faire quelques courses avant de le rejoindre. Le seul programme acceptable serait de rapidement filer chez toi pour te changer avant d'aller directement au restaurant rejoindre @Neal T. Hood. Un sms à son attention pour le prévenir, tes airpods dans les oreilles, tu ne laisses pas une seconde de plus à la brise hivernale l’occasion de venir chatouiller ton visage et presses le pas. Dans quelques minutes, tu seras chez toi et cette interminable journée derrière toi. Tes pupilles passent sur quelques visages que tu croises, sans pour autant s'y attarder, beaucoup trop éprise des pensées qui se bousculent dans ta tête. Tu cogites trop Katalia, beaucoup trop, t'en peux plus. Un regard s'accroche un peu plus longtemps que les autres dans le tien, une blonde élégante dans son long manteau noir. Par réflexe, tu te retournes pour juger la rue calme et vide derrière toi. Tu coupes la musique dans tes oreilles, un peu méfiante, mais même cela ne te permet pas de l'entendre arriver derrière toi. Lorsque tu sens un souffle s'écraser dans ta nuque, il est déjà trop tard. Ta main se détend et viens lâcher la poignée de ton sac contenant ton pc qui vient s'écraser au sol dans un bruit sourd que tu n'entends plus.

    Ce n'est ni les spasmes d'un mauvais rêve ou la lumière du jour s’immisçant entre tes paupières qui t'arrachent à ton repos forcé, mais bel et bien une vive douleur sur ta joue gauche. Tu peux sentir le sang cavaler jusque dans le bout de tes doigts et dans tes joues, sous la violence du choc alors qu'une plainte de douleur s'échappe de tes lèvres. Tes mèches s'affolent devant ton visage à cause de ton souffle saccadé. Il fait noir, tu ne vois rien. Les semelles du bout de tes bottes à talons sont froides et humides, comme si tu venais de marcher à plusieurs reprises dans des flaques d'eau. C'est étrange, parce qu'il n'a pas plu aujourd'hui. Tu plisses les paupières, dérangée par ta myopie non corrigée pas tes lunettes laissées dans ton sac. Mais toujours rien, sauf ce noir. Tu veux porter ta main à ton visage pour dégager les mèches de ce dernier, mais tu ne peux pas. Ta main est coincée, l'autre également, et plus tu tires dessus, plus la douleur vient dévorer ta chaire. Encore abrutie par la douleur sur ton visage, tu tentes de cligner des yeux. Mais rien n'y fait, t'es encore à la merci de ce cauchemar. Le retour à la réalité se fait désirer et plus les secondes passent, plus les deux se s’entremêlent, pour ne former plus qu'un. « Au secours ! Y'a quelqu'un ? » Tu tentes alors que ta voix abîmée et essoufflée vient se briser au milieu de ta phrase. Tu devines un tissus sur tes yeux, mais discernes tout même légèrement quelques ombres à travers. Une silhouette se dessine dans l'obscurité à ta droite. La faible et unique lueur de lumière provenant de l'extérieur vient frapper sur le vinyle noir de ce manteau que tu reconnais. Une bile remonte dans ta gorge alors que tu fermes une nouvelle fois les paupières, pour tenter de te réveiller de ce cauchemar.
    Ottis HeimannMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ottis Heimann
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : florence (italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston
    Situation sentimentale : en couple avec kat
    Études & Métiers : étudiant en technologie et innovation (5ème année)
    Date d'inscription : 10/08/2012
    Pseudo & pronom IRL : overlander (elle)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia F58c80f412c75a414e26e5a7b2966748cb23e5b5
    Avatar utilisé : Arón Piper
    Crédits : endlesslove
    Multicomptes : loyd mansfield
    Description un :

    If everything was perfect
    you would never learn and you would never grow

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Ottis , il a le syndrome de peter pan. il veut pas grandir, il est bien dans son confort enfantin, gamin dans l'âme, tête à claques à l'humour de con. c'est simple, soit on le supporte, soit on le supporte pas. et même si t'arrives à le supporter, y'a forcément des moments ou tu veux l'étrangler. mais c'est un bon vivant, l'italien, une pile électrique, électron libre que tu peux pas attraper à mains nues. ambitieux, il a confiance en lui et s'il pense aller loin dans la vie, il va tout donner pour y arriver. n'a jamais connu l'amour, s'est toujours contenté de lui-même et c'est peut-être mieux comme ça. fêtard, un peu trop accro à la coco, mais c'est qu'un détail. sociable, toujours opé pour faire de nouvelles rencontres et il a tendance à mettre les gens à l'aise dès les premiers instants... ou pas.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    populaire ⬖ amical ⬖ blagueur ⬖ studieux ⬖ fêtard ⬖ loyal ⬖ capricieux ⬖ zen ⬖ sensible

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia Yajl
    Description deux :

    KATTIS

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    ⬖ ⬖ ⬖

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia SL6w7W2Q_o

    Description trois : Katalia Borgia : petite amie (29.06.20) ⬖ Magdalena Heimann : soeur ⬖ Capucine Nesbitt : meilleure amie ⬖ Aidan Nesbitt : meilleur ami ⬖ Elvira Kaine : amie ⬖ Jackson Brennan-Jobs : ami ⬖ Theodora Pasquier : amie ⬖ Jayson King : ami ⬖ Perséphone Lenoir : connaissance
    RPS en cours : (katalia)(magdalena)(ji-hun)

    3 rps/4 (free)
    Warning : maladie/cancer, sexe
    RPS : 137
    Messages : 53394
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t114720-ottis-heimann-aron-piper
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155331-ottis-gustin-easton-loyd-quito-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155389-ottis-gustin-easton-loyd-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155368-meetsachussets-hottis#6932223
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 27 Fév - 15:24
    taggercitereditionsupprimeradresse

    would you love me more if i killed someone for you
    ~~~~
    C'est le jour j, le grand jour de mon admission en enfer. Katalia Borgia va morfler. Après cet événement, elle ne sera plus la même, elle n'osera même plus prononcer mon prénom, et je pourrais vivre plus serein. Bien sûr que ça me fait chier d'en arriver là. J'ai pas envie de la torturer mais elle ne me laisse pas le choix. Putain. Si seulement elle avait accepté de fermer sa bouche, si seulement elle n'avait pas engagé un détective de mes noix juste pour essayer de me choper... faut toujours que les meufs compliquent tout. Je me réjouis en aucun cas de ce qu'on s'apprête à faire, Alyson et moi. A tout moment, j'ai envie de dire stop, d'abandonner l'idée mais ma matriarche, elle sait ce qu'il y a de mieux pour moi. J'ai confiance en elle. Je pourrais lui donner ma vie. Une seule rencontre et elle a réussit à m'avoir sous son aile. Mais attention, quand elle me défend, il n'y a pas de limites. En échange, je lui donne une partie de ce que je gagne, et je suis protégé. Ce lien, ce qu'on a elle et moi, ça n'a pas de prix. Quand je suis nerveux, elle arrive à me calmer, et au fur et à mesure qu'on passe du temps ensemble, je commence à devenir une autre personne. Un Tomy plus sérieux, plus réservé, et encore plus manipulateur qu'avant. C'est comme si toute part d'humanité avait quitté mon être. En attendant la venue de Katalia dans la voiture, j'inspecte ce que prépare Alyson et quand elle m'ordonne de ne pas respirer, je remonte le col de mon pull noir jusqu'à mon nez pour me boucher les narines. Mes yeux doublent de volume lorsque Kat tombe évanouie dans les bras de ma boss je fronce les sourcils en me grattant la tête. Merde, merde. Mais pas le temps de paniquer, Alyson est déjà côté siège conducteur. " elle va se réveiller hein ? " que je lance maladroitement en tournant la tête vers elle. Quoi ? Je sais que cette meuf a du sang sur ses mains et j'ai pas trop envie de vivre avec un meurtre sur le dos. Je reste longtemps silencieux, tout le trajet, jusqu'à ce qu'on installe Katalia sur cette chaise, dans ce chalet type d'un film d'horreur. Je suis l'assistant d'Alyson, j'exécute ses ordres, jusqu'à mettre un bandeau sur les yeux de Borgia. Quand la blonde sort son flingue, je recule, me faisant plus petit, bizarrement. " déconne pas trop, juste un avertissement, ok ? " que je siffle à Alyson plus discrètement pour que Katalia ne puisse pas entendre ma voix. Enfin, peut-être qu'elle l'a reconnue. Peut-être qu'elle sait que c'est moi derrière tout ça et que ce bandeau ridicule ne sert plus à rien. Pourtant, ça me rassure qu'elle le porte. J'assume pas vraiment ce que je fous ici en fait. Je suis un peu à l'ouest. Alors je reste dans mon coin, appuyé contre le mur et je laisse faire ma matriarche.


    credits img/gif: lumos solem
    code by lumos s.


    ✧. ❛ love on top. i know nothing's perfect but it's worth it after fighting through my tears and finally you put me first. it's you.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 2 Mar - 6:36
    taggercitereditionsupprimeradresse


    would you love me more if i killed someone for you ?
    ★ ─ w/ @Tomy Moretti @Katalia Borgia

    l'inquiétude dans sa voix, le calme dans la mienne. la conscience du danger, l'inconscience du danger.
    femme drapée de noir, entourée par les liens de la mort. j'avais perdu toute conscience du monde extérieur. consumer par la fin d'un monde... peut-être ma propre fin, où rien ne pouvait finalement m'atteindre.
    et je voulais que mon fils soit en sécurité. soit heureux... et si les parents avaient cette fâcheuse tendance à surprotéger leurs enfants, j'avais surtout perdu la notion du bien et du mal.
    peut-être qu'il aurait mérité que je me batte pour lui, le sorte de ces histoires de la pègre. qu'on fuit tous les deux au méxique, dans une vie plus saine, meilleure... au lieu de quoi, je venais de kidnapper une gamine, menacer de la tuer alors que les yeux bandés, elle dormait du sommeil du juste.
    je suis désolé gamin, d'être une mère pathétique. de celle qu'on ne pleurera pas le jour de sa mort mais à qui on pensera quand on se mettra en danger.
    au fond, je souhaitais un peu toucher les esprits. qu'est-ce que ferait alyson dans une telle situation ? elle tuerait. n'oublier pas.
    aucune limite. même les gamines, même les hommes âgés... je détruisais tout ce que je pouvais.
    pour ma propre satisfaction, mais aussi parce que je me persuadais de sauver le monde... sauver ceux que j'aime de ma propre destruction. « on verra. » que je dis finalement alors que tomy commence à douter.
    pourtant tout était ficelé, le téléphone avait disparu, intraçable. il ne faudrait pas grand chose pour qu'elle craque. une torture ?
    peut-être qu'elle abdiquerait si vite qu'on ne saurait s'amuser du mal que j'avais envie de voir. sentir son corps se tendre sous l'électrocution. mais non, j'allais être déçue, je le sens.
    les âmes jeunes étaient si faibles.

    une claque résonne, la voix se réveille. et le silence de tomy m'arrache un sourire. « katalia borgia, 22 ans. » comme si je récitais une leçon apprise par cœur. « enchantée, poupée. » que je dis doucement en traçant une ligne sur son cou. « je ne me nomme pas, mais je pense que tu connais mon fils... » chuchotement qui s'évade dans la cabane qui sentait particulièrement fort l'humidité des dernières pluies tombées.
    la mer, bien quelle soit calme, chantait doucement au loin. « ton détective... ne pourra rien pour toi. encore moins si tu meurs. » joli petite fleur. je donne un coup de pied dans la bassine. « trois choix. »
    les règles du jeu devenaient bien plus simple à respecter quand elles étaient faciles à choisir. deux morts, une vie. « le premier, tu meurs électrocutée. » drôle à souhait, j'avais cet espoir de voir son corps secoué de spasmes jusqu'à la voir fumer jusqu'à la mort. « le second... » pointant mon arme, cette fois chargée sur sa tempe. « je tire. » et bien qu'efficace, trop rapide à mon goût. mais c'était un geste noble de lui laisser le choix de sa mort, non ? j'étais une dame, après tout. celle de la mort, mais avec une élégance. « ou le troisième, laisser tomy tranquille... oublie le, oublie l'argent, ton histoire. et tu pourras peut-être jouir d'une vie bien heureuse. » attrapant la tigrasse pour qu'elle rejette la tête en arrière. « ceci dit je pourrai aussi t'égorger comme un porc et te laisser te noyer dans ton sang. » siffler entre les dents.
    car si je semblais encline à la négociation, je voulais surtout que la gamine comprenne... que je n'ai pas beaucoup de patience. « choisis. »


    credits img/gif: tumblr
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 4 Mar - 22:20
    taggercitereditionsupprimeradresse

    w/ @Tomy Moretti
    @Alyson K. Nelson
    carson beach, lun 24 fév
    ~~~~
    Cette voix qui brise le silence te glace le sang. Cette voix, tu ne la connais pas, et pourtant tu ne l'oubliera pas. Tu ne comprends pas, et tu t'es pas sure de vouloir comprendre. Ton cœur bat beaucoup trop vite, tu n'entends que ça, tu ne ressens que ça. T'as la respiration coupée, volée, et t'as comme un hoquet lorsque ton cerveau se souvient enfin qu'il faut respirer. L'air glacé de cette nuit d'hiver entrant précipitamment dans tes poumons te provoque un frisson alors que tout ton corps est secoué de tremblements provoqués par la peur. Parce que oui, t'as peur, t'es traumatisée, même. T'es prise de cette peur qui te paralyse. Vous savez, la peur qui vous empêche de respirer. Tu n'arrives pas à te concentrer, t'as l'impression que ton cerveau va exploser. Dans l'immédiat, tu dois savoir où tu es, qui est avec toi, et pourquoi tu n'arrives pas à bouger tes putains de mains ? Tu ne comprends pas de suite de quoi il s'agit, mais tu finis par deviner qu'une main trace une ligne derrière ta nuque et les larmes viennent humidifier le tissus noir sur tes paupières. Le voix de la femme s'élève derrière toi, même si tu es incapable de comprendre le sens d'une seule de ses phrases. Fils... détective... meurs... putain mais cette nana est en train de se faire un monologue en trois chapitres alors que toi t'es juste en train de crever sur place, consumée par la peur et avec le cœur au bord des lèvres. T'as tellement peur, tellement. Tes ongles s'enfoncent dans la chair de tes paumes et même cette vive douleur n'arrive pas à attirer ton attention sur autre chose que ta panique. Tu veux que retrouver l'usage de la vue. Puis tu ne veux plus. Tu veux voir et comprendre ce qu'il est en train de se passer. Puis tu veux simplement perdre connaissance et tout oublier. Une sensation nouvelle s'empare de toi, c'est comme si le poids de ton corps venait de doubler et qu'il t'attirait inlassablement vers le sol. Tu te sens tellement minuscule, insignifiante, fragile. Ridiculement chétive, alors que la voix s'élève à nouveau au dessus de toi. Trois choix. Tu tentes de calmer la course folle dans ton thorax, n'arrivant toujours pas réaliser ce qu'il est en train de se passer ici. Alors il s'agissait donc de ça. Depuis le début et jusqu'à la fin. Tomy. Pourquoi il a fallu qu'il décide d'entrer dans ta vie ? Et pourquoi il a fallu qu'il décide d'en sortir ainsi ? L'affreuse vérité s'impose peu à peu à toi alors que t'as juste envie de sombrer à nouveau pour pouvoir te réveiller de ce cauchemar. Pourtant, une petite voix te dit que tu auras beau tout faire, crier, te pincer, te déconnecter de cette réalité, tu seras toujours ici et là, abandonnée par ton sens de la vue et tout esprit de discernement envolé. Cette histoire de choix est toute tracée, cependant et alors que tes lèvres tremblantes s'ouvrent pour promettre de l'oublier et implorer pour ta vie, tu sens ta tête basculer violemment. L'arrière de ton crane vient frapper sur haut du dossier de la chaise à laquelle tu es attachée et c'est encore sonnée que tu viens répondre à sa dernière menace « Peu... peu importe ce qu'il vous a promis... je vous donnerai le double pour me laisser partir d'ici. » T'as tellement peur pour ta vie Katalia, que tu serais prête à tout pour avoir une chance de sortir d'ici. Les cinquante mille euros n'étaient finalement rien, rien comparé à ton cœur arraché et à la honte t'ayant accablée. Aujourd'hui encore, ils ne sont rien comparé à ta vie. Tu ne veux pas mourir, tu veux vivre, et tu serais prête à te ruiner pour ça. Tu détends légèrement la pression de tes ongles dans tes paumes, t'as affreusement mal. Tu veux que ça se termine, maintenant. Parce que l'argent est là, mais personne d'autre. T'es seule et à la merci de cette psychopathe. et personne ne viendra pour toi.

    credits img/gif: tumblr
    code by lumos s.
    Ottis HeimannMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ottis Heimann
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : florence (italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston
    Situation sentimentale : en couple avec kat
    Études & Métiers : étudiant en technologie et innovation (5ème année)
    Date d'inscription : 10/08/2012
    Pseudo & pronom IRL : overlander (elle)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia F58c80f412c75a414e26e5a7b2966748cb23e5b5
    Avatar utilisé : Arón Piper
    Crédits : endlesslove
    Multicomptes : loyd mansfield
    Description un :

    If everything was perfect
    you would never learn and you would never grow

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Ottis , il a le syndrome de peter pan. il veut pas grandir, il est bien dans son confort enfantin, gamin dans l'âme, tête à claques à l'humour de con. c'est simple, soit on le supporte, soit on le supporte pas. et même si t'arrives à le supporter, y'a forcément des moments ou tu veux l'étrangler. mais c'est un bon vivant, l'italien, une pile électrique, électron libre que tu peux pas attraper à mains nues. ambitieux, il a confiance en lui et s'il pense aller loin dans la vie, il va tout donner pour y arriver. n'a jamais connu l'amour, s'est toujours contenté de lui-même et c'est peut-être mieux comme ça. fêtard, un peu trop accro à la coco, mais c'est qu'un détail. sociable, toujours opé pour faire de nouvelles rencontres et il a tendance à mettre les gens à l'aise dès les premiers instants... ou pas.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    populaire ⬖ amical ⬖ blagueur ⬖ studieux ⬖ fêtard ⬖ loyal ⬖ capricieux ⬖ zen ⬖ sensible

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia Yajl
    Description deux :

    KATTIS

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    ⬖ ⬖ ⬖

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia SL6w7W2Q_o

    Description trois : Katalia Borgia : petite amie (29.06.20) ⬖ Magdalena Heimann : soeur ⬖ Capucine Nesbitt : meilleure amie ⬖ Aidan Nesbitt : meilleur ami ⬖ Elvira Kaine : amie ⬖ Jackson Brennan-Jobs : ami ⬖ Theodora Pasquier : amie ⬖ Jayson King : ami ⬖ Perséphone Lenoir : connaissance
    RPS en cours : (katalia)(magdalena)(ji-hun)

    3 rps/4 (free)
    Warning : maladie/cancer, sexe
    RPS : 137
    Messages : 53394
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t114720-ottis-heimann-aron-piper
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155331-ottis-gustin-easton-loyd-quito-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155389-ottis-gustin-easton-loyd-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155368-meetsachussets-hottis#6932223
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 6 Mar - 10:43
    taggercitereditionsupprimeradresse

    would you love me more if i killed someone for you
    ~~~~
    J'assumais pas, évidemment. Je ne m'attendais pas à tant de barbarie. J'ai demandé de l'aide à Alyson, et je pensais réellement qu'elle allait plutôt s'en prendre au détective, au réseau qui protège Katalia plutôt qu'à elle. Je ne dis rien pour le moment, j'essaye de ne pas broncher. J'assiste au spectacle qui me mène tout droit en enfer. Alyson commence son petit jeu, sourire sadique sur les lèvres. On dirait qu'elle a fait ça toute sa vie, qu'elle n'a plus aucune part d'humanité en elle. Elle veut sauver ma peau. Garde ça en tête Tomy. Ce qu'elle fait, c'est pour te rendre ta liberté. Pouvoir redevenir le Tomy d'avant et arrêter de me cacher au fond d'un trou en repoussant tous mes proches. Je déglutis en la voyant poser l'arme sur sa tempe. Je ferme les yeux, je me masse les paupières et je prends une grande inspiration. Elle est tellement spontanée qu'Alyson pourrait presque la tuer par accident. Les mots qu'elle utilise sont sanglants, me donnent froid dans le dos et je commence à perdre mon sang froid. La blonde lui tire les cheveux, l'assomme par la même occasion et je bondis vers elle. C'est plus fort que moi. " arrête ! c'est fini, on arrête. j'crois qu'elle a compris. " le fils se confronte à sa mère. L'élève face au professeur, qui serre les poings. Je serre mes dents et je bouscule Alyson d'un coup d'épaule pour qu'elle recule et je m'approche de Katalia pour lui retirer son bandeau des yeux. J'ose même pas croiser son regard. Je me contente d'essayer de lui retirer les fils de fer autour de ses poignets, sans trop la blesser, même si je m'écorche les doigts à les retirer. C'est l'instinct qui a pris le dessus, le battant qui s'est réveillé par la crainte de voir Kat égorgée vive devant mon nez. Et devoir vivre avec ça... Non. Alyson proteste, mais je ne l'écoute pas. J'attrape la pforzheimer par la taille pour l'aider à se relever, faible et tremblante à cause de cet harcèlement mental subi quelques secondes avant. Je la soulève par son bras que je mets sur mon épaule et je me déplace jusqu'à la sortie de la cabane. Les yeux rouges, humides, je suis aussi torturé que la victime. Mais Alyson me barre le chemin. " bouge-toi al. " que je dis avec toute ma détermination, tout le courage qu'il me reste encore dans mes tripes. Laisse-moi sauver Kat, l'éloigner loin d'ici, loin de nous. Et on réglera nos différents par la suite. Je serai tout à toi si je dois subir une grosse correction. Mais arrêtons de jouer avec sa vie.


    credits img/gif: lumos solem
    code by lumos s.


    ✧. ❛ love on top. i know nothing's perfect but it's worth it after fighting through my tears and finally you put me first. it's you.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 6 Mar - 14:29
    taggercitereditionsupprimeradresse


    would you love me more if i killed someone for you ?
    ★ ─ w/ @Tomy Moretti @Katalia Borgia

    le sadisme n'est pas un art, c'est une nature. et j'en étais pourvu parce que j'avais passé ma vie sous les coups, sous les violences... sous les abus.
    j'avais perdu mon âme et mon empathie pour le monde, il y a déjà bien longtemps. je pouvais tuer, bousculer... anéantir quiconque me barrait la route ou s'en prenait au mien. peu importe la moral... qui était là quand, moi, je subissais la mort tous les jours ? qui venait sauver et crier au scandale pour moi ?
    car même une fois le spectacle sanglant montrer du doigt, je restais celle que l'on blâmait.
    c'était fini ce temps là, j'avais le contrôle sur le monde, et je détestais qu'on se joue de moi encore plus qu'on me donne des ordres.
    alors la main sur ses cheveux, l'envie de l'étrangler est présente. mais je ne suis pas là pour tuer. juste pour faire peur, montrer mon autorité.
    la détester par la même occasion. me dire que la prochaine fois, peut-être je pourrai égorger cette peau fine qui brille sous mes doigts d'une sueur froide dont je suis à l'origine.
    c'est plaisant d'être le bourreau, de sentir la peur sous mes doigts. je commence à comprendre pourquoi ça devient une drogue.
    je me sens puissante.

    presque.
    car la progéniture en décide autrement, et c'est son épaule qui se percute à moi. sentant la bousculade comme un affront, ce même affront qui me donne envie de lui tirer dessus.
    mais non, alyson, c'est ton gamin. réfléchis.
    le souffle devient court et je le regarde se démener avec mon œuvre d'art. tout ce temps perdu pour de la lâcheté. je fronce le nez, râle sans pour autant donner des mots. pose l'arme à feu et attrape le couteau.
    si j'étais assez folle, je les électrocuterais tous les deux. comme des amants maudits. ces même amants que je prendrais plaisir à dépecer avant de jeter leurs corps aux cochons.
    mais non, je le regarde seulement s'enticher de l'idiote. nous étions à deux doigts de l'avoir. et elle aurait pu te laisser la vie tranquille...
    et il se lève, s'approche de la sortie. mon sang boue et je sens que je ne vais pas tenir bien longtemps.
    j'ai qu'une envie, les planter tous les deux. tenant mon couteau avec force, à m'en faire blanchir les phalanges.
    quand il est à la porte, je barre la rouge. la tête sur le côté, le regard plein de haine. un nouvel ordre.
    mais dis, le fils, tu joues avec ta vie, non ? « ah oui ? »
    sois conciliante, alyson. ne fais pas de bêtise que tu regretterais. avec force, je bouscule tomy laissant tomber à terre la gamine qui n'a même plus de force. une chance qu'elle ne se soit pas pisser dessus, non ? saisissant le gosse par la gorge, je serre de toutes mes forces. « la lâcheté n'est pas une qualité. » et même si ça me vrille le bide, j'ai du venin à cracher. « t'es pas mon fils, t'es lâche. tu m'as demandé de l'aide, et tu l'as eu. ne m'appelle plus jamais. » les ongles s'enfoncent dans la peau fine de son cou, mais je relâche, me détourne, jette le couteau dans un coin. bouscule la gamine avec le pied. « vous rentrerez à pied, hein ? »
    je me retourne à la porte. « et le premier qui parle de moi, je le tuerai. » sans autre forme de cérémonie.
    car le sadisme n'est pas un art, c'est une nature.
    un sourire se dessine sur mes lèvres alors que je disparais dans la nuit, au volant de ma voiture qui crisse un bref instant avant de s'envoler dans la nuit sous le couvert des draps de la mort.
    le prochain coup : ce sera moi ou les autres. point.


    FIN DU RP POUR ALYSON


    credits img/gif: tumblr
    code by lumos s.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 7 Mar - 16:25
    taggercitereditionsupprimeradresse

    w/ @Tomy Moretti
    @Alyson K. Nelson
    carson beach, lun 24 fév
    ~~~~
    Le tissus noir est toujours sur tes yeux, pourtant, tu pourrais presque voir le monde autour de toi tourner. Encore et encore, jusqu'à te faire flancher. La vive douleur à l'arrière de ta tête ne désemplit pas et vient même se vivifier alors que le son de ta propre voix se fait entendre. T'es complètement sonnée et tu serais même capable de te demander si cet instant était réellement la réalité. Admettre que oui te replonge directement dans ce cauchemar, alors que tu ne veux pas avoir à accepter que ta vie est en danger.  " arrête ! c'est fini, on arrête. j'crois qu'elle a compris. " les larmes de douleur et de tristesse assaillent ton visage alors que tu reconnais cette voix. Tu n'arrives pas à être surprise de le savoir ici, avec la femme à te faire du mal, parce que t'es beaucoup trop abasourdie par le poids de cette découverte. Alors il avait été capable d'aller jusque là ? Jusqu'à vouloir te faire subir tout ça ? Jusqu'à souhaiter ta mort ? Tu ne veux pas mourir, Katalia, tu ne vas pas mourir. Et il semblerait que tu vas devoir vivre avec l'idée que tu es juste un pantin entre ses doigts et que, malgré la peur qu'il provoquera toujours en toi, tu devras obéir au doigt et à l’œil à tout ce qu'il voudra, de peur qu'il t'arrive à nouveau un truc pareil. La lumière d'un néon à moitié grillé dans un coin de la cabane te brûle les pupilles alors qu'une main se décide enfin à arracher le bandeau sur tes yeux. Tu mets quelques secondes à discerner la personne s'affairant autour de toi pour te libérer des fils de fer blessant tes poignets. Un frisson te parcourt alors que t'es forcée de passer un bras au dessus de son épaules pour tenter d'en rechaper, tu n'y arrivera pas seule, tu n'y arrivera pas sans lui. Tes pas sont mal assurés mais cependant pressés. Tu veux sortir d'ici, le plus vite possible, tu veux fuir, et te sentir en sécurité, peu importe où, loin d'ici. La blonde ne semble pas de cette avis alors qu'elle vient clairement barrer le passage de Tomy. Elle le pousse vigoureusement, tu perds l'équilibre et tombes au sol sur les genoux, ta mains ayant misérablement tentées de rattraper ta chute en venant se poser sur le plancher froid. Tu relèves le menton, observes interdite le spectacle se déroulant sous tes yeux, incapable même de te relever toute seule. Un couteau dans la main, l'autre sur son cou, force est de constater que, désormais, t'as également peur pour lui. D'abord pour une raison bien égoïste, du fait que si elle le tuait, ton tour viendrai et que personne ne pourrait plus t'aider et te porter loin d'ici. Mais aussi parce qu'au fond, t'as l'impression que tu ne peux pas souhaiter ça, alors qu'il vient de se mettre en danger pour te sortir de là. Cette nouvelle vérité te glace le sang et fait couler de nouvelles larmes sur ton visage aux traits tirés par la détresse. Le couteau vient finalement s’écraser au sol et la violence de l'instant te fait sursauter une nouvelle fois. Elle quitte la pièce, et c'est seulement lorsque tu entends la voiture s'éloigner que tu oses à nouveau respirer, manquant de t'étouffer au passage. Ton regard passe plusieurs fois entre le visage de Tomy et le couteau à deux mètres de toi, l'instant s'étire, et tu finis par te jeter sur ce dernier. Tu tends ton bras en sa direction, le couteau entre tes doigts alors que tu n'arrives pas à cacher le tremblement de ta main « Ne m'approche pas... » De l'autre main, tu t'appuies sur l'encadrement de la porte pour te redresser et arriver à te mettre debout. Tu te forces à ne même pas cligner des yeux, de peur que, pendant cette milliseconde, l'espace entre vous disparaisse sous ses pas.

    credits img/gif: tumblr
    code by lumos s.
    Ottis HeimannMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ottis Heimann
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : florence (italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston
    Situation sentimentale : en couple avec kat
    Études & Métiers : étudiant en technologie et innovation (5ème année)
    Date d'inscription : 10/08/2012
    Pseudo & pronom IRL : overlander (elle)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia F58c80f412c75a414e26e5a7b2966748cb23e5b5
    Avatar utilisé : Arón Piper
    Crédits : endlesslove
    Multicomptes : loyd mansfield
    Description un :

    If everything was perfect
    you would never learn and you would never grow

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Ottis , il a le syndrome de peter pan. il veut pas grandir, il est bien dans son confort enfantin, gamin dans l'âme, tête à claques à l'humour de con. c'est simple, soit on le supporte, soit on le supporte pas. et même si t'arrives à le supporter, y'a forcément des moments ou tu veux l'étrangler. mais c'est un bon vivant, l'italien, une pile électrique, électron libre que tu peux pas attraper à mains nues. ambitieux, il a confiance en lui et s'il pense aller loin dans la vie, il va tout donner pour y arriver. n'a jamais connu l'amour, s'est toujours contenté de lui-même et c'est peut-être mieux comme ça. fêtard, un peu trop accro à la coco, mais c'est qu'un détail. sociable, toujours opé pour faire de nouvelles rencontres et il a tendance à mettre les gens à l'aise dès les premiers instants... ou pas.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    populaire ⬖ amical ⬖ blagueur ⬖ studieux ⬖ fêtard ⬖ loyal ⬖ capricieux ⬖ zen ⬖ sensible

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia Yajl
    Description deux :

    KATTIS

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    ⬖ ⬖ ⬖

    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia SL6w7W2Q_o

    Description trois : Katalia Borgia : petite amie (29.06.20) ⬖ Magdalena Heimann : soeur ⬖ Capucine Nesbitt : meilleure amie ⬖ Aidan Nesbitt : meilleur ami ⬖ Elvira Kaine : amie ⬖ Jackson Brennan-Jobs : ami ⬖ Theodora Pasquier : amie ⬖ Jayson King : ami ⬖ Perséphone Lenoir : connaissance
    RPS en cours : (katalia)(magdalena)(ji-hun)

    3 rps/4 (free)
    Warning : maladie/cancer, sexe
    RPS : 137
    Messages : 53394
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t114720-ottis-heimann-aron-piper
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155331-ottis-gustin-easton-loyd-quito-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155389-ottis-gustin-easton-loyd-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155368-meetsachussets-hottis#6932223
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 7 Mar - 19:59
    taggercitereditionsupprimeradresse

    would you love me more if i killed someone for you
    ~~~~
    Les mains de mon mentor autour de ma gorge, ses ongles qui transpercent ma peau. Va-y, fais le. Qu'on en finisse. Que Katalia puisse vivre tranquillement, avec mon corps sans vie. Au moins, elle sera tranquille, elle aura eu ce qu'elle désirait : ma mort. Car c'est ce qu'elle voulait non ? Je souhaite que tu ais tout, et que tu perdes tout. Alors ton souhait va être exhaussé. Je cherche même pas à me débattre, même si je serre mes mains autour de ses poignets par réflexe de survie. Je lis dans ses yeux la trahison. Alyson serait réellement capable de me buter. Je suis à sa merci, je suis sensé être sous son aile et en libérant la victime, je deviens son ennemi. Je sais d’innombrables choses sur elle, assez pour m'envoyer six pieds sous terre si ça se sait. Finalement, elle me relâche, s'en va en laissant quelques mots piquants, mais pas aussi douloureux que les marques qu'elle a laissé sur ma peau. Je tousse, mon visage rouge vif reprend vie peu à peu et je me masse la gorge. J'entends du mouvement à côté de moi. Kat. Pendant un instant, j'ai presque oublié qu'elle était là. Elle empoigne le couteau et s'arme, face à moi. Vraiment ? Tu vas me poignarder ? Je me lève, j'arrive à sa hauteur et je reprends encore difficilement ma respiration. Chaque larme qui perle sur sa joue me donne l'impression que ce couteau me transperce le torse. " je pensais pas que ça prendrait des proportions pareilles kat. " que je dis pour ma défense en mettant mes mains en évidence à mi-chemin, au cas où elle m’attaquerait réellement. J'avance, lentement, droit vers elle. J'ai la voix qui tremble et mes yeux sombres et humides. J'avance jusqu'à tel point que je peux sentir la pointe du de la lame percuter mon ventre. Si j'avance encore, elle me transperce. " plante-moi, si tu veux. " je suis prêt à mourir. J'attends ça depuis un moment déjà. Et si je dois crever de ta main, je pense que c'est la plus belle mort que je peux avoir. Avoir ton visage comme dernière image avant de sombrer. A mon tour, une larme s'échappe et roule rapidement jusqu'à mon menton. " mais laisse-moi d'abord t'éloigner d'ici. " que je termine dans un souffle à peine audible. Cette proximité, cette distance faible entre nous, même avec une arme pointée contre moi, ne m'effraie pas. Je me souviens avoir volé un baiser l'autre soir quand elle est venue par effraction dans ma chambre d'hôtel. La seule chose que je voudrais avant de mourir serait le goût de tes lèvres.


    credits img/gif: lumos solem
    code by lumos s.


    ✧. ❛ love on top. i know nothing's perfect but it's worth it after fighting through my tears and finally you put me first. it's you.
    Katalia BorgiaMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Katalia Borgia
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Milan (Italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston (Boston)
    Situation sentimentale : En couple avec Ottis Heimann
    Études & Métiers : 4ème année en management et affaires internationales
    Date d'inscription : 23/11/2019
    Pseudo & pronom IRL : Clem (Elle/She)
    Icon : would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 396b4e82431e71f750ca31a625c563d80f394329
    Avatar utilisé : Cindy Mello
    Crédits : ©unfinishedfairytales (av) ©egosdeaths (gif icon)
    Multicomptes : Romy Freymann
    Description trois :
    would you love me more if i killed someone for you ? | ft. tomy et katalia 8QG11Hi

    Spoiler:
    RPS en cours :
    Ottis Heimann https://
    Jayson King https://
    Warning : Alcoolisme, sexe, mort, deuil
    RPS : 69
    Messages : 17325
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t110544-katalia-borgia-cindy-mello#4017208
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t151257-katalia-elsie-romy-repertoire-rps#6625432
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t118823-meetsachussets-kataliaborgia#4400043
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t158669-katalia-borgia-complement-de-personnage#7172048
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 7 Mar - 22:32
    taggercitereditionsupprimeradresse

    w/ @Tomy Moretti
    @Alyson K. Nelson
    carson beach, lun 24 fév
    ~~~~
    Tes doigts se resserrent un peu plus autour de la prise du couteau, alors que tu te concentres sur le fait de ne pas le faire tomber, plutôt que sur le monstre en face de toi. Lorsque ton attention est à nouveau happée par sa présence, c'est qu'il est en train de s'approcher de toi. T'es dans l’embrasure de la porte, mais tu n'oses pas reculer ni lâcher ta prise, de peur de ne pas arriver à tenir debout à l'aide seule de tes propres jambes. « Recule... » tu arrives à peine à souffler de de façon inaudible. T'es encore sonnée et apeurée par tout ce qu'il vient de se passer, le 'réveil', les menaces de cette blonde, son ton glacial, ses gestes de la mort, le métal froid du flingue sur ta tempe... Tu n'es pas prête à accéder l'idée que le pire est dernière toi. Tant que t'es ici et qu'il est là, rien n'ira. " je pensais pas que ça prendrait des proportions pareilles kat. " un rictus de douleur s'éprend de tes lèvres. Il n'a pas le droit de t’appeler comme ça. Il l'a perdu le jour où il s'est moqué de toi. Il n'a pas le droit de prononcer ton prénom, ni même de te parler, ni même de te regarder. Tu veux qu'il devienne le néant à tes yeux, et tu veux qu'il en soit ainsi de son côté également. Tu le veux plus que tout. Il porte ses mains en évidence, toujours en s'approchant plus et à mesure que la distance s’efface, ton corps est secoué de tremblements toujours plus vifs. Entre la force de son être entier et la force de ton bras, c'est lui qui gagne. Il avance et le bout de la lame qui appuie sur son ventre à travers son sweat te fait plier le bras. « Recule j'te jure que j'vais... » ouai Katalia, tu vas faire quoi ? Le blesser et t'enfuir ? T'écrouler et craquer, plutôt. Que tu le plantes ici et maintenant. Tu voudrais tellement avoir la force, tellement. En lieu et place, t'as le courage d'une impulsion minime qui pousse le couteau un peu plus contre lui, et tu devines au rictus sur son visage que la pointe est venue se loger dans sa chair. Une larme roule sur sa joue alors qu'il te demande de le laisser t'éloigner d'ici. Le tremblement de ton bras est devenu trop difficile à contrôler, alors tu lâches le couteau qui vient s’écraser au sol avec un fracas dans la nuit. La lame brille timidement à la lueur de la lune juste derrière toi, et la pointe rougie par le sang de Tomy restera le seul témoin de ce cauchemar. Malgré le revirement de situation et le fait qu'il ai fait fuir la psychopathe, tu ne le crois pas. Jamais plus tu ne saura le faire. T'as peur, il te terrorise, et t'es en même rendue à prier que le toit de la cabane s’effondre sur lui et te laisse l’occasion de t'échapper sans qu'il ne puisse te rattraper. « Laisse moi partir, je t'en supplie... » Tu ne sais pas même pas où tu es, tu sens tes jambes chanceler et t'as l'impression que ta tête va exploser. Tu veux juste trouver la force de courir, vite et loin d'ici. Loin de lui.

    credits img/gif: tumblr
    code by lumos s.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum