::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

strike a pose (lounio)

Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9856 messages et gagné : 3860 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : jenesaispas (avatar) ; siren charms (sign) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)

Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pluton - jamais deux sans trois ?

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck. since halloween : je l'ai embrassé et elle a bon goût, pis c'est pas forcément l'diable comme je le pensais, mais je me méfie un peu, faut pas abuser.
p s e u d o - écrire ici.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Sam 20 Oct - 16:53

≈ ≈ ≈
{ strike a pose.}
crédit/ tumblr ✰ w/@antonio munoz


La gueule de bois que j’ai. Sacré week-end. J’traîne des pieds dans la Mather House. Je fouille dans le placard à médicaments. Ibuprofène ou Aspirine ? Les deux ? Non ! Stop les conneries. J’en pioche alors un au hasard et abandonne l’autre. Je me sers un verre d’eau et j’ingurgite le comprimé. Il est quelle heure ? Le soleil brille dehors. Je cligne des yeux. J’allume mon téléphone et relis mes derniers posts sur Insta. Omg. Hardin et Antonio, j’ai joué avec le feu. Mais wait, j’suis célibataire depuis quelques jours, j’suis dans mon droit. En parlant d’Antonio, on doit se voir aujourd’hui non ? Fixant le ciel à travers une fenêtre, mon mobile se met soudainement  à vibrer dans ma main. Lentement, j'apporte mon téléphone à mes yeux. Sur mon écran, j’aperçois alors quelques mot : essai - séance shooting. Damn it ! Je me précipite jusqu’à ma chambre. Je me faufile sous la douche, je me frotte comme il faut et j’enfile la première tenue que je trouve dans mon armoire. Un jean simple, un tee-shirt blanc, pas de soutien-gorge. J’rajoute au dernier moment une paire de bottines à mes pieds et je passe une veste de couleur sur mes épaules pour égayer le tout. J’suis prête. Je dévale les escaliers de la confrérie, je m’engouffre dans ma Chevrolet et je fonce à l’adresse que tu m’avais filée il y a quelques jours. Boston. C’est pas la porte à côté. Je grille un feu ou deux, je fume ma cigarette et je me gare dans un parking non loin de l’agence où je vais devoir poser devant un objectif. Le contact coupé, je me maquille à peine grâce au reflet de mon rétroviseur et je pars rejoindre le bâtiment. Parmi tous les passants, je te repère instantanément. Comment on pourrait louper un mec de ton espèce hein ? Me rapprochant de toi, je déplace mes lunettes de soleil de mon nez à mon crâne. J’embrasse ta joue pleine de poil pour te saluer, l'estomac serré à mort « Dis moi qu’ils vont m’arranger ! J’étais à la bourre, je suis dégueulasse » Ok, j’suis belle même au naturel, mais bon, c’est pour leur éviter un coup de Photoshop. « Tu vas bien chéri ? Ton épaule ne saigne plus ? » Je m’en souviens de ça, de la fléchette que je t’ai envoyé par inadvertance au Drink. Je me souviens aussi du jeu que l’on avait aussi instauré en se faisant passer pour un couple. La tête de Liam, elle était mortelle.  




- - Mais t'es l'risque toi. Tu peux me rendre heureuse et tu peux tout niquer en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Antonio Munoz
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : Boston dans mon appartement . J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 2049 messages et gagné : 3841 points. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : totalement seul et je profite des plaisirs de la vie au maximum Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : viceroy (ava) Endlesslove (signa) ELESSEDIL & MARIE (gif) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary


I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père ≈ Il reste marqué à vie par les coups de ceintures de son père dans le dos mais raconte que ces cicatrices sont dû à des griffures de femmes ≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère ≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.


OHANA
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



LOVERS
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(past) SAVANNAH tu n'étais à l'origine qu'une simple conquête et au fur et à mesure du temps je t'ai revu bien plus que de raison et il y avait cette attraction effrayante mais tellement agréable en même temps. Malheureusement malgré tout ce que j'ai tenté tu ne m'as jamais rien avoué sur tes sentiments avant de partir, me les gravant sur un papier dont je me serais bien passé puisque ça ne fait que me crever encore plus le coeur de savoir que t'es partie car tu m'aimais. AMELIA c’était ma voisine à Séville, elle sait tout de moi et notamment ce que m’a fait subir mon père et c’est la seule à le savoir même si je m’en serais bien passé, mais au-delà de ça c’est ma première fois et ça ne s’oublie pas. Je l’ai quitté en même temps que Séville et maintenant là revoilà ici à Boston ce qui me perturbe d’autant plus n’ayant pas envie que mon secret se sache mais aussi car je suis suffisamment perturbé avec Savannah. LEAH surement l’une des seules à pouvoir dire que j’ai été son copain même si au fond cela date quand même puisque l’on avait 16 ans et que notre relation n’aura duré que 7 petits mois. Il n’y avait pas vraiment d’amour ou du moins c’était une amourette d’enfants puisque l’on s’est rencontré à la maternelle, cette dernière étant ma correspondante. Aujourd’hui il n’y plus rien, peut être une petite attirance physique car on est ni l’un ni l’autre maqué mais c’est tout

(sexlist) CLARY on s’est rencontrés dans une soirée masquée et inévitablement les choses ont dérapé mais nous avions gardé nos masques pour rester dans l’inconnu. Tu m’avais laissé ton numéro ainsi que ton masque et en retombant dessus je t’ai recontacté et je ne le regrette pas car on s’amuse vraiment bien dans le même lit. COLOMBE tu as cet esprit de compétition qui m’amuse et me donne envie de régulièrement me frotter à toi au sens figuré tout comme au sens propre. Avec toi ça en vaut toujours la peine même si au final tu finis toujours par perdre. ANGEL à la base tu n’étais rien d’autre qu’une collègue avec qui j’ai dû poser pour une marque de maillot de bain mais on sait tous que dans ce métier propice au rapprochement les choses finissent toujours par vriller et tu n’as pas fait exception à la règle. TALYA tu étais ma partenaire de shooting photo lorsque je suis arrivée dans l’agence et en plus de ça on passait du bon temps ensemble en privé. Aujourd’hui tu as quelqu’un il parait mais si t’es ouverte je ne vais pas me faire prier. ELLEN toi c’est quelque chose, tes origines latines parlent pour toi et même si pour le moment il ne s’est encore rien passé sexuellement entre nous tu sais très bien que c’est qu’une question de temps car l’un comme l’autre on en a envie. MAGDALENA tu es une rencontre Tinder tout ce qu’il y a de plus banal, mais tu as été directe et moi aussi car j’aime ça. On s’amuse vraiment bien et on remet ça quand tu veux, tu sais ou me trouver. TONI une autre rencontre Tinder avec qui je me suis amusé sur une plage déserte et c’était tout simplement génial. Une chose est sûre c’est que l’on se recroisera un jour pour une baise aussi intense et sauvage, tu peux compter sur moi. SIRINE t’es un plan cul avec qui je passe régulièrement du bon temps. Tu n’attends rien de moi et c’est mieux ainsi car je te préfère nue dans mon lit ou ailleurs. CLAUDIA c'est une rencontre Tinder lors du Summer Camp et très vite tu t'es montrée sur la même longueur d'ondes que moi alors forcément les choses ont vite dérapé entre nous. Il n'est pas impossible que l'on remette ça, c'est même fort probable. ANAYAH pour moi c’est plutôt simple tu n’es qu’une distraction, avec toi je me suis bien amusé par le passé mais t’as eu des sentiments et tu pensais que l’on était ensemble ce qui n’était pas le cas. Tu t’es éloignée mais là on s’est revu et bien entendu on a de nouveau passé la nuit ensemble. Personnellement je n’y vois pas de problème puisque je ne t’ai rien promis, mais si t’en souffres ça ne sera pas mon problème




FRIENDSHIP
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


HATERS
STAY AWAY FROM ME

(hate) SAMARA que dire de toi ? T’es frustrée parce que je n’ai pas su me rappeler de ton prénom mais tu n’es pas seule et des comme toi j’en trouve à tous les coins de rues donc continues à déverser ta haine pendant que je continue à me soulager avec des conquêtes dont j’ignore aussi le nom. Je t'ai dans le collimateur et malheureusement c'est pas la meilleure position à avoir, tu aurais dû mieux choisir ton camp



(#) Sam 20 Oct - 18:21
❝Strike a pose❞
ANTONIO & LOUISON

Le soleil tape sur la fenêtre de ma chambre, m’éblouissant et petit à petit je me réveille en douceur, ne manquant pas de m’étirer. Aujourd’hui j’ai un shooting photo à passer en compagnie de Louison car c’est son essai et comme c’est moi qui l’ait pistonné et qui doit trouver une autre partenaire depuis le départ de Savannah. Je me prépare tranquillement car je ne suis pas à la bourre et je prends le temps de déjeuner sans la moindre pression. J’espère en revanche que la blonde n’oubliera pas ce rendez vous car je ne compte pas la prévenir puisque ce n’est pas à moi de le faire et ce job si elle le veut alors elle s’y rendra d’elle-même. Savannah m’a déjà fait du tort en partant comme ça, j’espère bien que Louison n’en fera pas de même car petit à petit ça va finir par me causer du tort. Quelques minutes plus tard, je monte dans ma voiture et je pars en direction du lieu de rendez vous à Boston. En arrivant sur les lieux la Vice Présidente de la Mather House n’est pas là mais je ne m’inquiète pas car tous le monde n’est pas encore arrivé. Je me dégourdi un peu les jambes et la langue tout en marchant et discutant avec mon manager avant que la blonde n’arrive quelques minutes plus tard comme une furie et je rigole de la voir à ce point en pression. Je dépose à mon tour mes lèvres sur sa joue tout en rigolant « Ah non pas le temps on doit y aller maintenant » Bon je rigole mais la faire baliser un peu c’est toujours cool. « Moi j’vais bien oui et toi ? Ah bah écoute non mais j’espère que sur la photo ça rendra bien » Bon de toute évidence la plaie n’est pas profonde donc la cicatrice ne devrait pas se voir ou quasiment pas « Bon aujourd’hui le shoot c’est un peu dans le délire Alerte à Malibu pour commencer et ensuite en fonction de toi, ils veulent voir tes limites, jusqu’ou tu serais capable d’aller, à quel point tu es à l’aise » Je lui fais un sourire comme pour la rassurer mais je n’ai aucun doute sur sa capacité à poser, elle semble plutôt à l’aise avec son corps et n’a pas de mal avec la nudité. Nous partons donc nous faire maquiller et coiffer « Bon là c’est le moment que les femmes préfèrent alors profite blondie »
© LOYALS.






Sad
I gave her everything, she took my heart and left me lonely. I think broken heart's contagious, I won't fix, I'd rather weep. I'm lost then I'm found but it's torture bein' in love. I love when you were around but I fuckin' hate when you leave ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9856 messages et gagné : 3860 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : jenesaispas (avatar) ; siren charms (sign) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)

Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pluton - jamais deux sans trois ?

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck. since halloween : je l'ai embrassé et elle a bon goût, pis c'est pas forcément l'diable comme je le pensais, mais je me méfie un peu, faut pas abuser.
p s e u d o - écrire ici.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Sam 20 Oct - 23:19

≈ ≈ ≈
{ strike a pose.}
crédit/ tumblr ✰ w/@"antonio"


Reprendre sa vie en main. S’amuser. Expérimenter. Être soi. J’parle toute seule dans ma tête. J’me persuade. Je me motive. J’dois l’oublier, passer à autre chose. J’dois mettre de l’ordre, classer, organiser. J’me pointe au lieu de rendez-vous avec une poignée de minutes de retard. Un homme en costard squatte auprès de toi. C’est quoi ça ? Ton garde du corps ? « J’vais bien. J’suis pas au fond de ma baignoire à me tailler les veines quoi. J’suis carrément désolée pour ton bobo.. » J’voulais pas te planter. Pas toi. Tu le méritais pas, Pluton ouais à la limite. Rapidement, tu m’expliques ensuite le thème de notre shooting et je ris. ALERTE À MALIBU. Tu m’as vu ? J’ai pas autant de plastique que Pamela Anderson. J’suis qu'une paille moi. « Mh, mes limites ? De quoi j’suis capable ? Ils veulent que je te suce devant l’appareil ou quoi ? » Oops. J’crois que j’ai parlé un peu trop fort. On pénètre ensuite dans le studio. Je salue un peu le monde qui circule là-dedans. C’est une dimension à part ici. Très vite, on nous prend en charge en nous amenant vers les loges, enfin, l’endroit où on se prépare. « Le moment que je préférerais, c’est quand je t’aurais contre moi » Petit clin d’oeil complice et on vient ensuite m’asseoir en face d’un miroir. Deux femmes rien que pour moi, wouah. Mes cheveux blonds se font ondulés et mon visage est complètement retapé. Une poupée. Wow, j’suis trop canon, sans me jeter de fleurs. « Tu fais ça combien de fois par mois ? » J’aimerais plus connaître tes habitudes. J’voudrais même devenir une amie, une vraie. J’voudrais m’incruster dans ta vie un peu plus, parce que tu en vaux sacrément le détour. « Eum et ta précédente partenaire t’a abandonné du coup ? » T’sais, celle qu’on voit partout en descendant sur ton fil Insta..




- - Mais t'es l'risque toi. Tu peux me rendre heureuse et tu peux tout niquer en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Antonio Munoz
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : Boston dans mon appartement . J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 2049 messages et gagné : 3841 points. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : totalement seul et je profite des plaisirs de la vie au maximum Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : viceroy (ava) Endlesslove (signa) ELESSEDIL & MARIE (gif) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary


I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père ≈ Il reste marqué à vie par les coups de ceintures de son père dans le dos mais raconte que ces cicatrices sont dû à des griffures de femmes ≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère ≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.


OHANA
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



LOVERS
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(past) SAVANNAH tu n'étais à l'origine qu'une simple conquête et au fur et à mesure du temps je t'ai revu bien plus que de raison et il y avait cette attraction effrayante mais tellement agréable en même temps. Malheureusement malgré tout ce que j'ai tenté tu ne m'as jamais rien avoué sur tes sentiments avant de partir, me les gravant sur un papier dont je me serais bien passé puisque ça ne fait que me crever encore plus le coeur de savoir que t'es partie car tu m'aimais. AMELIA c’était ma voisine à Séville, elle sait tout de moi et notamment ce que m’a fait subir mon père et c’est la seule à le savoir même si je m’en serais bien passé, mais au-delà de ça c’est ma première fois et ça ne s’oublie pas. Je l’ai quitté en même temps que Séville et maintenant là revoilà ici à Boston ce qui me perturbe d’autant plus n’ayant pas envie que mon secret se sache mais aussi car je suis suffisamment perturbé avec Savannah. LEAH surement l’une des seules à pouvoir dire que j’ai été son copain même si au fond cela date quand même puisque l’on avait 16 ans et que notre relation n’aura duré que 7 petits mois. Il n’y avait pas vraiment d’amour ou du moins c’était une amourette d’enfants puisque l’on s’est rencontré à la maternelle, cette dernière étant ma correspondante. Aujourd’hui il n’y plus rien, peut être une petite attirance physique car on est ni l’un ni l’autre maqué mais c’est tout

(sexlist) CLARY on s’est rencontrés dans une soirée masquée et inévitablement les choses ont dérapé mais nous avions gardé nos masques pour rester dans l’inconnu. Tu m’avais laissé ton numéro ainsi que ton masque et en retombant dessus je t’ai recontacté et je ne le regrette pas car on s’amuse vraiment bien dans le même lit. COLOMBE tu as cet esprit de compétition qui m’amuse et me donne envie de régulièrement me frotter à toi au sens figuré tout comme au sens propre. Avec toi ça en vaut toujours la peine même si au final tu finis toujours par perdre. ANGEL à la base tu n’étais rien d’autre qu’une collègue avec qui j’ai dû poser pour une marque de maillot de bain mais on sait tous que dans ce métier propice au rapprochement les choses finissent toujours par vriller et tu n’as pas fait exception à la règle. TALYA tu étais ma partenaire de shooting photo lorsque je suis arrivée dans l’agence et en plus de ça on passait du bon temps ensemble en privé. Aujourd’hui tu as quelqu’un il parait mais si t’es ouverte je ne vais pas me faire prier. ELLEN toi c’est quelque chose, tes origines latines parlent pour toi et même si pour le moment il ne s’est encore rien passé sexuellement entre nous tu sais très bien que c’est qu’une question de temps car l’un comme l’autre on en a envie. MAGDALENA tu es une rencontre Tinder tout ce qu’il y a de plus banal, mais tu as été directe et moi aussi car j’aime ça. On s’amuse vraiment bien et on remet ça quand tu veux, tu sais ou me trouver. TONI une autre rencontre Tinder avec qui je me suis amusé sur une plage déserte et c’était tout simplement génial. Une chose est sûre c’est que l’on se recroisera un jour pour une baise aussi intense et sauvage, tu peux compter sur moi. SIRINE t’es un plan cul avec qui je passe régulièrement du bon temps. Tu n’attends rien de moi et c’est mieux ainsi car je te préfère nue dans mon lit ou ailleurs. CLAUDIA c'est une rencontre Tinder lors du Summer Camp et très vite tu t'es montrée sur la même longueur d'ondes que moi alors forcément les choses ont vite dérapé entre nous. Il n'est pas impossible que l'on remette ça, c'est même fort probable. ANAYAH pour moi c’est plutôt simple tu n’es qu’une distraction, avec toi je me suis bien amusé par le passé mais t’as eu des sentiments et tu pensais que l’on était ensemble ce qui n’était pas le cas. Tu t’es éloignée mais là on s’est revu et bien entendu on a de nouveau passé la nuit ensemble. Personnellement je n’y vois pas de problème puisque je ne t’ai rien promis, mais si t’en souffres ça ne sera pas mon problème




FRIENDSHIP
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


HATERS
STAY AWAY FROM ME

(hate) SAMARA que dire de toi ? T’es frustrée parce que je n’ai pas su me rappeler de ton prénom mais tu n’es pas seule et des comme toi j’en trouve à tous les coins de rues donc continues à déverser ta haine pendant que je continue à me soulager avec des conquêtes dont j’ignore aussi le nom. Je t'ai dans le collimateur et malheureusement c'est pas la meilleure position à avoir, tu aurais dû mieux choisir ton camp



(#) Dim 21 Oct - 1:10
❝Strike a pose❞
ANTONIO & LOUISON

Cela fait un moment que je n’ai pas posé quand j’y pense, le dernier remonte à ce shooting en Jamaïque avec Savannah justement mais depuis ce dernier juste avant le Summer Camp je n’ai plus eu le temps de le faire et puis mon manager avait bien compris qu’il me fallait quelques vacances. En réalité ça m’avait vraiment manqué et reposé qui plus est avec Louison ça me faisait plaisir, même si après je ne sais pas si elle va réellement venir. Justement mon manager me questionne à son propos et je dresse le portrait de la jeune femme du mieux que je peux et il semble assez charmé, d’autant plus qu’elle arrive quelques secondes plus tard « Dans ce cas ça va et de toute manière je t’interdis de faire ça ok ? » Ouais elle n’allait pas se tailler les veines pour un mec ni pour personne, sa vie vaut bien plus que ça « Oh ça, bah écoute ça fera une blessure de guerre en plus » Je rigole avant de lui expliquer comment va se dérouler le shooting car c’est mieux que ce soit moi qui lui dise pour la mettre en confiance et tout ça quoi. Oui elle n’a pas la plastique d’Anderson mais ce n’est pas le but, non sa poitrine et ses formes on en veut pas, c’est juste mettre en avant les maillots de bain à travers notre alchimie derrière l’objectif ni plus ni moins. Mais ce n’est pas tout, puisque c’est un essai ils veulent aussi voir ses limites et c’est normal mais je ne m’attendais pas à cette réaction quoique si en fait la connaissant et je rigole tout en regardant mon manager « Voilà je t’avais dit qu’elle était directe et drôle » Heureusement il a pris sa réflexion à la rigolade « Bah écoute pour ça on verra en privé mais là c’est plus ce dont je t’ai parlé par texto la dernière fois » Bien entendu que ça ne me dérange pas mais pas ici sur mon lieu de travail. Nous pénétrons alors dans le studio et l’on se fait prendre en charge par les coiffeurs et maquilleurs. Elle va être contente la française d’être chouchouté et bichonné mais sa réflexion me fait sourire alors que je me mords la lèvre inférieure tout en la regardant « Tu vas m’avoir contre toi pendant un long moment » Je lui fais à mon tour un clin d’œil tout en me léchant la lèvre alors que je laisse les professionnels poursuivre leur taff. En deux temps trois mouvements on est vite prêt et beau comme des camions « Bah en fait ça dépend. Tu peux enchainer pendant trois semaines de suite et au contraire ne rien avoir pendant quelques temps. Là depuis le Summer Camp j’ai plus posé mais après c’est comme le vélo, ça ne se perd pas. Et toi t’as déjà posé ou autre ? » Après tout elle a peut être essayé ou alors même qu’elle s’est renseignée sur l’attitude à avoir, vraiment je la sens motivé malgré son retard et ça me fait vraiment plaisir. « Savannah ouais elle est partie » Je la regarde en souriant, au fond ça m’avait blessé son départ mais j’oublie vite alors maintenant j’ai pansé ma blessure. « Mais ma future ça pourrait être toi » Et au fond ça ne me déplait pas, oui elles ne se ressemblent en rien mais Louison elle a vraiment un truc inexplicable, du chien. Je me lève lorsque je suis prêt et j’attends la blonde qui ne va pas tarder « Tu sais au fond ça me fait vraiment plaisir que tu aies arrêté le Nirvana » Ouais j’suis pas son mec mais elle sait ce que je pense sur ça. Lorsqu’elle est prête, je lui prends la main et nous allons devant l’objectif, le photographe nous expliquant ce qu’il veut voir, de l’envie, de la passion, une attirance physique et ça on l’avait compris de toute évidence. Avant que l’on commence je pose mes mains sur les hanches de la française « Pas trop stressée ? » Toute manière on ne peut plus reculer maintenant, il va falloir poser et être performant.
© LOYALS.







Sad
I gave her everything, she took my heart and left me lonely. I think broken heart's contagious, I won't fix, I'd rather weep. I'm lost then I'm found but it's torture bein' in love. I love when you were around but I fuckin' hate when you leave ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9856 messages et gagné : 3860 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : jenesaispas (avatar) ; siren charms (sign) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)

Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pluton - jamais deux sans trois ?

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck. since halloween : je l'ai embrassé et elle a bon goût, pis c'est pas forcément l'diable comme je le pensais, mais je me méfie un peu, faut pas abuser.
p s e u d o - écrire ici.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Dim 21 Oct - 18:14

≈ ≈ ≈
{ strike a pose.}
crédit/ tumblr ✰ w/@"antonio"

« Tu m’interdis de me suicider ? Sexy. Je le ferais pas, promis. La Terre ne s'en remettrait pas en plus » J’peux parfois provoquer les autres de cette manière lorsque j’suis au plus bas, mais je ne passe jamais à l’acte. Quoique.. Je me rappellerais toujours de ma crise sur le parking devant la Mather House. C’était pour Pluton que j’avais failli faire une connerie, juste lui.. « Une de plus ? » Ce qui veut dire que tu en as d’autre ? Mh. Étrange. Tu m’annonces ensuite rapidement la couleur du shooting et ma langue fourche. Le gars en costard me dévisage. J’ai dit quelque chose qu’il ne fallait pas ? « T’es bête ! J’sais pas si ma bouche sera apte à te recevoir, faut mesurer avant » J’éclate de rire et entre ensuite dans le studio qui va ponctuellement me transformer en modèle. « Oh oui, un looooong moment, j’y compte bien » Qui te dit que je ne t'embarquerais pas ailleurs après que notre séance soit bouclée ? Bref, côte à côte, on se fait ensuite embellir et pomponné. Je profite de l'instant pour te taper la discute et entrer dans ton monde si spécial. « Oooh d’accord. Mh, nan, jamais posé, mais j’ai tourné des petites vidéos et j’ai passé un casting il y a deux ou trois semaines, j’ai pas peur de l’objectif, j’aime jouer avec lui » Fixant mon reflet de plus en plus lumineux, j’ose bifurquer sur ton ancienne partenaire. Savannah. Et je m’attendais d'ailleurs à ce que ça soit aussi succinct de ta part. Elle est partie, rien de plus. J’suis sûre qu’il y avait un truc entre vous, j’suis sûre ! « Elle est toujours vivante au moins ? Tu ne l’as pas tué ? » Je souris tendrement, ne souhaitant pas agrandir un quelconque malaise en toi. J’hoche ensuite positivement ma frimousse quand tu m’offres possiblement le rôle qu’elle avait auprès de toi « Ouais, ça pourrait, si je ne dégueule pas en plein milieu. » Bordel, je t’ai vu rire l’autre soir au Drink, juste avant que je te plante. Enfoiré. Tu t’es bien foutu de ma tronche. Et alors que l’on peaufine mon make-up, tu sembles déjà prêt. Je te regarde te lever et je te parle à travers le miroir devant moi « Moi aussi, j’vaux mieux que ça. Enfin, je n’ai rien contre les filles qui se frottent la techa contre une barre, mais ça ne me ressemble pas vraiment, je ne le fais qu’en privé ça » Enfin prête, j’attrape ta main et on s’avance devant l’objectif. Mon coeur commence à carburer. Mes joues rosissent. J’écoute le photographe, mes dents croquant ma lèvre inférieure. Attirance physique ? Tu ne la vois pas déjà espèce de crétin ? J’suis déjà aimantée par le chorizo luisant à mes côtés. Tes mains se posent sur mes hanches et je relève ma tête vers la tienne, totalement émoustillée « Non, je.. j’sais juste pas quoi faire » Je souris et attrape ton visage entre mes mains, plantant mes prunelles dans les tiennes. Premier flash. J’imagine que la position plaisait. Le photographe fait des bruits chelou, genre des « oh oui » sexuels. Je ris sans pouvoir m’arrêter et il m’engueule. WHAT THE FUCK. « C’est de votre faute ! » Fronçant mes sourcils, je me place devant toi, mes fesses heurtant ton membre au repos. Wow, il est méga échancré le maillot qu'ils m'ont filé. « Hey, heureusement que je me suis épilée le minou » marmonnais-je en fixant plus ardemment l’objectif. Mes mimiques changent d'un flash à un autre. J'deviens plus sauvage, plus décontractée.




- - Mais t'es l'risque toi. Tu peux me rendre heureuse et tu peux tout niquer en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Antonio Munoz
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : Boston dans mon appartement . J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 2049 messages et gagné : 3841 points. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : totalement seul et je profite des plaisirs de la vie au maximum Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : viceroy (ava) Endlesslove (signa) ELESSEDIL & MARIE (gif) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary


I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père ≈ Il reste marqué à vie par les coups de ceintures de son père dans le dos mais raconte que ces cicatrices sont dû à des griffures de femmes ≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère ≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.


OHANA
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



LOVERS
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(past) SAVANNAH tu n'étais à l'origine qu'une simple conquête et au fur et à mesure du temps je t'ai revu bien plus que de raison et il y avait cette attraction effrayante mais tellement agréable en même temps. Malheureusement malgré tout ce que j'ai tenté tu ne m'as jamais rien avoué sur tes sentiments avant de partir, me les gravant sur un papier dont je me serais bien passé puisque ça ne fait que me crever encore plus le coeur de savoir que t'es partie car tu m'aimais. AMELIA c’était ma voisine à Séville, elle sait tout de moi et notamment ce que m’a fait subir mon père et c’est la seule à le savoir même si je m’en serais bien passé, mais au-delà de ça c’est ma première fois et ça ne s’oublie pas. Je l’ai quitté en même temps que Séville et maintenant là revoilà ici à Boston ce qui me perturbe d’autant plus n’ayant pas envie que mon secret se sache mais aussi car je suis suffisamment perturbé avec Savannah. LEAH surement l’une des seules à pouvoir dire que j’ai été son copain même si au fond cela date quand même puisque l’on avait 16 ans et que notre relation n’aura duré que 7 petits mois. Il n’y avait pas vraiment d’amour ou du moins c’était une amourette d’enfants puisque l’on s’est rencontré à la maternelle, cette dernière étant ma correspondante. Aujourd’hui il n’y plus rien, peut être une petite attirance physique car on est ni l’un ni l’autre maqué mais c’est tout

(sexlist) CLARY on s’est rencontrés dans une soirée masquée et inévitablement les choses ont dérapé mais nous avions gardé nos masques pour rester dans l’inconnu. Tu m’avais laissé ton numéro ainsi que ton masque et en retombant dessus je t’ai recontacté et je ne le regrette pas car on s’amuse vraiment bien dans le même lit. COLOMBE tu as cet esprit de compétition qui m’amuse et me donne envie de régulièrement me frotter à toi au sens figuré tout comme au sens propre. Avec toi ça en vaut toujours la peine même si au final tu finis toujours par perdre. ANGEL à la base tu n’étais rien d’autre qu’une collègue avec qui j’ai dû poser pour une marque de maillot de bain mais on sait tous que dans ce métier propice au rapprochement les choses finissent toujours par vriller et tu n’as pas fait exception à la règle. TALYA tu étais ma partenaire de shooting photo lorsque je suis arrivée dans l’agence et en plus de ça on passait du bon temps ensemble en privé. Aujourd’hui tu as quelqu’un il parait mais si t’es ouverte je ne vais pas me faire prier. ELLEN toi c’est quelque chose, tes origines latines parlent pour toi et même si pour le moment il ne s’est encore rien passé sexuellement entre nous tu sais très bien que c’est qu’une question de temps car l’un comme l’autre on en a envie. MAGDALENA tu es une rencontre Tinder tout ce qu’il y a de plus banal, mais tu as été directe et moi aussi car j’aime ça. On s’amuse vraiment bien et on remet ça quand tu veux, tu sais ou me trouver. TONI une autre rencontre Tinder avec qui je me suis amusé sur une plage déserte et c’était tout simplement génial. Une chose est sûre c’est que l’on se recroisera un jour pour une baise aussi intense et sauvage, tu peux compter sur moi. SIRINE t’es un plan cul avec qui je passe régulièrement du bon temps. Tu n’attends rien de moi et c’est mieux ainsi car je te préfère nue dans mon lit ou ailleurs. CLAUDIA c'est une rencontre Tinder lors du Summer Camp et très vite tu t'es montrée sur la même longueur d'ondes que moi alors forcément les choses ont vite dérapé entre nous. Il n'est pas impossible que l'on remette ça, c'est même fort probable. ANAYAH pour moi c’est plutôt simple tu n’es qu’une distraction, avec toi je me suis bien amusé par le passé mais t’as eu des sentiments et tu pensais que l’on était ensemble ce qui n’était pas le cas. Tu t’es éloignée mais là on s’est revu et bien entendu on a de nouveau passé la nuit ensemble. Personnellement je n’y vois pas de problème puisque je ne t’ai rien promis, mais si t’en souffres ça ne sera pas mon problème




FRIENDSHIP
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


HATERS
STAY AWAY FROM ME

(hate) SAMARA que dire de toi ? T’es frustrée parce que je n’ai pas su me rappeler de ton prénom mais tu n’es pas seule et des comme toi j’en trouve à tous les coins de rues donc continues à déverser ta haine pendant que je continue à me soulager avec des conquêtes dont j’ignore aussi le nom. Je t'ai dans le collimateur et malheureusement c'est pas la meilleure position à avoir, tu aurais dû mieux choisir ton camp



(#) Dim 21 Oct - 20:22
❝Strike a pose❞
ANTONIO & LOUISON

« Ouais on aurait une vague de suicide qui suivrait derrière. T’imagines, le modèle, le soleil de tant de personne qui s’envole aux cieux ? Horrible » Je rigole tout en lui faisant un clin d’œil, croyant sur parole ce qu’elle me dit même si personnellement je ne ferais pas la même chose bien que je l’apprécie. Je n’ai pas survécu à cet enfer entre les mains de mon père pour au final simplement m’ôter la vie comme ça. « Bah ouais tu sais les tigresses ça mord et ça griffe et j’en garde quelques traces » Je me mords la lèvre tout en lui souriant malicieusement. Bien entendu que je lui mens, enfin pas totalement techniquement car j’ai aussi été griffé par des femmes avec qui j’ai passé une nuit assez intense mais le plus gros de mes cicatrices sont dû aux violences à répétition de mon père. Je rigole d’ailleurs à la réflexion de la blonde, ce qui n’est pas trop le cas de mon manager mais j’essaye de le détendre tout de même. « On expérimentera tout ça plus tard dans ce cas » Je lui souris largement avant que l’on ne parte vers le studio pour lui faire visiter, ne manquant pas de lui expliquer les choses et aussi de rire avec tout en sous entendant pas mal de chose « Profites en alors » Je lui fais un clin d’œil, alors que l’on continue de se faire pomponner et chouchouter. Elle veut discuter et j’accepte bien entendu, ça me dérange pas « Ah ouais t’as fait des sextapes je vois le délire t’inquiète » Je rigole de plus belle tout en la regardant, lui faisant un clin d’œil dans le même temps. J’aime rire et encore plus avec elle car elle me le rend bien alors bon je ne me fais pas prier. Elle me parle de Savannah et je reste assez normal, ne laissant rien transparaitre. Oui son départ m’avait touché sur le moment j’avoue mais maintenant ça va mieux et je vais pas pleurer ou autre « Ouais t’en fais pas pour elle. Tu ne risques rien sauf peut être d’avoir des envies » Bah quoi c’est vrai elle en avait déjà de base mais avec cette proximité que l’on va avoir ces derniers temps, ça risque d’amplifier. Je rigole d’ailleurs de nouveau lorsqu’elle me remémore le passage du vomi de cette soirée speed dating « Ouais j’aimerai bien ne pas être recouvert de ce genre de liquide. Si ça sort de tes autres lèvres ça me dérange pas » Oui je la provoque c’est vrai mais je doute que ça lui déplaise, bien au contraire même. A la place du mec qui a reçu toute son indigestion je sais pas comment j’aurais réagi, je pense que je serais rentré car l’odeur était infecte. Je suis prêt avant elle et je me lève et je continue de lui parler tout en l’attendant « T’as kiffé frotter ta techa contre mon corps avoue. Cette soirée a dû être la meilleure de toute » Je rigole tout en lui faisant un clin d’œil, me remémorant de cette soirée ou l’on aurait pu aller plus loin mais j’ai refusé pour plusieurs raisons et au final je ne regrette pas car ce n’est pas pour autant qu’elle s’est mal finie. Sans plus tarder elle est prête et nous partons main dans la main vers le lieu du shooting ou nous attend le photographe qui nous signale ce qu’il attend de nous. Rien de bien différent mais c’est toujours bien de le répéter surtout pour Louison qui est nouvelle et pas encore officiellement mannequin. A la fin de son discours, je prends la température de son état tout en posant ma main sur ses hanches et je lui souris « Laisse toi aller, fais comme moi, laisse ton corps décider » Bon ce n’est pas le meilleur conseil à donner mais comme entre nous il y a une attirance autant lui parler de la sorte car elle ne se retiendra pas et ça sera naturel, ce qui est le plus important. Elle attrape mon visage entre ses mains et nous voilà parti pour le shooting, regard de braise, je plonge mes yeux dans les siens tout en serrant ma mâchoire alors que cette alchimie plait au photographe qui le fait savoir par des bruits. Pour ma part j’ai l’habitude mais c’est vrai que la première fois c’est toujours particulier alors Louison rigole et ça ne plait pas, d’autant plus qu’elle répond. Elle se place devant moi, se collant alors que je plonge ma tête dans son cou tout en regardant l’objectif, entourant mes bras autour de son corps. « Je n’en doutais pas un instant sur ça » Ouais elle le porte sur elle qu’elle est propre et totalement clean. Le shooting monte en intensité et elle rentre dans le personnage même si au final je doute que ça soit réellement un personnage qu’elle joue, elle transpose simplement son désir tout comme moi alors que je suis bien plus sauvage, mes lèvres se posant sur ses lèvres sans pour autant l’embrasser tout en relevant sa jambe que je maintiens en l’air à hauteur de ma hanche et le photographe adore, poursuivant ses gémissements. Pour ne pas qu’elle rigole, je viens coller mon front contre le sien tout en mordant sa lèvre inférieure et les photos s’enchainent parfaitement jusqu’à ce que l’on nous propose de prendre une pause pour boire un coup et discuter un peu de ce qui va et va pas. « Tu te débrouilles plutôt bien tu sais » Je lui fais un clin d’œil tout en venant mettre une petite claque sur ses fesses.
© LOYALS.






Sad
I gave her everything, she took my heart and left me lonely. I think broken heart's contagious, I won't fix, I'd rather weep. I'm lost then I'm found but it's torture bein' in love. I love when you were around but I fuckin' hate when you leave ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9856 messages et gagné : 3860 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : jenesaispas (avatar) ; siren charms (sign) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)

Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pluton - jamais deux sans trois ?

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck. since halloween : je l'ai embrassé et elle a bon goût, pis c'est pas forcément l'diable comme je le pensais, mais je me méfie un peu, faut pas abuser.
p s e u d o - écrire ici.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Mar 23 Oct - 10:52

≈ ≈ ≈
{ strike a pose.}
crédit/ tumblr ✰ w/@"antonio"

« Je n’ai pas fait de sex-tape, mais c’est un de mes fantasmes » Clin d’oeil en retour du tien, je ne tarde pas à poursuivre sur le sujet « Savannah » un sujet qui semble bien sensible et à prendre avec des pincettes. « Des envies ? Comment tu te la pètes, c’est toi qui vas moins faire le malin » Ouais, j’peux aussi avoir des envies de vomi. Remember la soirée au Drink. Heureusement, mon super-héros officiel m’avait sorti de là. What ? Tu parles de cyprine devant les maquilleuses, à l’aise, comme ça ? Choquée. « Tais-toi, t’es ouf ! » Je tape mon front et me relève lorsque mon ravalement de façade -inutile- est terminé. Direction le fond vert. Sur le chemin, on continue toujours plus loin dans la vulgarité par rapport à mon ancien job. « Ne me dis pas ça, ça me donne envie » Tu m’allumes en public, tu vas me le payer ! Le shooting finit ensuite par commencer suite aux instructions du photographe. « Mon corps il a des problèmes techniques des fois » Je ris et puis finalement, je me décoince. J’enchaîne les positions sans grandes difficultés. Je me laisse prendre au jeu. Les regards de braises se multiplient. Je me colle à ton corps, je m’exhibe quelques fois, ouais, je fais carrément ma belle comme je le fais parfois devant mon miroir. Je balaie mes cheveux dans le vide. Je te fouette. Nos bouches se plaquent l’une contre l’autre. Pas de smack, déçue. Tu soulèves ensuite ma jambe pour la coller contre ta hanche, my god, j’suis en équilibre. Le photographe s’extasie, calme-toi Franky. Il est perturbant ce type. Grâce à ton professionnalisme, je reste dans mon personnage muy caliente. Coupé. Une pause est demandée. J’respire enfin en relâchant la pression. On se sépare de quelques centimètres, je prends de l’avance vers les loges et tu envoies ta main dans mes fesses. WTF. « Viens » Attrapant ta main, j’cherche la direction des chiottes comme une furie, je les trouve et nous y enferme. Serrure verrouillée. Je me pends à ton cou. Mon entrejambe se met à vibrer sous l’excitation qui sommeillait jusque-là. J’accroche ta lèvre inférieure entre mes dents. J’peux plus résister. Je t’embrasse, enfin. Mes mains serrent tes joues alors que mon baiser devient plus langoureux « J’veux que tu me sautes, fort, très fort. J’ai envie de toi depuis trop longtemps »




- - Mais t'es l'risque toi. Tu peux me rendre heureuse et tu peux tout niquer en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Antonio Munoz
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : Boston dans mon appartement . J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 2049 messages et gagné : 3841 points. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : totalement seul et je profite des plaisirs de la vie au maximum Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : viceroy (ava) Endlesslove (signa) ELESSEDIL & MARIE (gif) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary


I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père ≈ Il reste marqué à vie par les coups de ceintures de son père dans le dos mais raconte que ces cicatrices sont dû à des griffures de femmes ≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère ≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.


OHANA
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



LOVERS
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(past) SAVANNAH tu n'étais à l'origine qu'une simple conquête et au fur et à mesure du temps je t'ai revu bien plus que de raison et il y avait cette attraction effrayante mais tellement agréable en même temps. Malheureusement malgré tout ce que j'ai tenté tu ne m'as jamais rien avoué sur tes sentiments avant de partir, me les gravant sur un papier dont je me serais bien passé puisque ça ne fait que me crever encore plus le coeur de savoir que t'es partie car tu m'aimais. AMELIA c’était ma voisine à Séville, elle sait tout de moi et notamment ce que m’a fait subir mon père et c’est la seule à le savoir même si je m’en serais bien passé, mais au-delà de ça c’est ma première fois et ça ne s’oublie pas. Je l’ai quitté en même temps que Séville et maintenant là revoilà ici à Boston ce qui me perturbe d’autant plus n’ayant pas envie que mon secret se sache mais aussi car je suis suffisamment perturbé avec Savannah. LEAH surement l’une des seules à pouvoir dire que j’ai été son copain même si au fond cela date quand même puisque l’on avait 16 ans et que notre relation n’aura duré que 7 petits mois. Il n’y avait pas vraiment d’amour ou du moins c’était une amourette d’enfants puisque l’on s’est rencontré à la maternelle, cette dernière étant ma correspondante. Aujourd’hui il n’y plus rien, peut être une petite attirance physique car on est ni l’un ni l’autre maqué mais c’est tout

(sexlist) CLARY on s’est rencontrés dans une soirée masquée et inévitablement les choses ont dérapé mais nous avions gardé nos masques pour rester dans l’inconnu. Tu m’avais laissé ton numéro ainsi que ton masque et en retombant dessus je t’ai recontacté et je ne le regrette pas car on s’amuse vraiment bien dans le même lit. COLOMBE tu as cet esprit de compétition qui m’amuse et me donne envie de régulièrement me frotter à toi au sens figuré tout comme au sens propre. Avec toi ça en vaut toujours la peine même si au final tu finis toujours par perdre. ANGEL à la base tu n’étais rien d’autre qu’une collègue avec qui j’ai dû poser pour une marque de maillot de bain mais on sait tous que dans ce métier propice au rapprochement les choses finissent toujours par vriller et tu n’as pas fait exception à la règle. TALYA tu étais ma partenaire de shooting photo lorsque je suis arrivée dans l’agence et en plus de ça on passait du bon temps ensemble en privé. Aujourd’hui tu as quelqu’un il parait mais si t’es ouverte je ne vais pas me faire prier. ELLEN toi c’est quelque chose, tes origines latines parlent pour toi et même si pour le moment il ne s’est encore rien passé sexuellement entre nous tu sais très bien que c’est qu’une question de temps car l’un comme l’autre on en a envie. MAGDALENA tu es une rencontre Tinder tout ce qu’il y a de plus banal, mais tu as été directe et moi aussi car j’aime ça. On s’amuse vraiment bien et on remet ça quand tu veux, tu sais ou me trouver. TONI une autre rencontre Tinder avec qui je me suis amusé sur une plage déserte et c’était tout simplement génial. Une chose est sûre c’est que l’on se recroisera un jour pour une baise aussi intense et sauvage, tu peux compter sur moi. SIRINE t’es un plan cul avec qui je passe régulièrement du bon temps. Tu n’attends rien de moi et c’est mieux ainsi car je te préfère nue dans mon lit ou ailleurs. CLAUDIA c'est une rencontre Tinder lors du Summer Camp et très vite tu t'es montrée sur la même longueur d'ondes que moi alors forcément les choses ont vite dérapé entre nous. Il n'est pas impossible que l'on remette ça, c'est même fort probable. ANAYAH pour moi c’est plutôt simple tu n’es qu’une distraction, avec toi je me suis bien amusé par le passé mais t’as eu des sentiments et tu pensais que l’on était ensemble ce qui n’était pas le cas. Tu t’es éloignée mais là on s’est revu et bien entendu on a de nouveau passé la nuit ensemble. Personnellement je n’y vois pas de problème puisque je ne t’ai rien promis, mais si t’en souffres ça ne sera pas mon problème




FRIENDSHIP
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


HATERS
STAY AWAY FROM ME

(hate) SAMARA que dire de toi ? T’es frustrée parce que je n’ai pas su me rappeler de ton prénom mais tu n’es pas seule et des comme toi j’en trouve à tous les coins de rues donc continues à déverser ta haine pendant que je continue à me soulager avec des conquêtes dont j’ignore aussi le nom. Je t'ai dans le collimateur et malheureusement c'est pas la meilleure position à avoir, tu aurais dû mieux choisir ton camp



(#) Mar 23 Oct - 15:07
❝Strike a pose❞
ANTONIO & LOUISON

« Tu vois je commence à te connaitre » Je lui souris tout en lui divulguant un clin d’œil, ouais je sais pas pourquoi mais quelque chose me disait qu’une sextape c’était quelque chose qu’elle pourrait totalement faire et elle me le confirme. Elle tente d’en savoir plus sur Savannah mais elle se montre pas trop insistante, chose que j’apprécie réellement car c’est pas un sujet qui m’intéresse vraiment, elle a fait son choix, celui de partir, maintenant il faut passer à autre chose, je n’ai pas l’habitude de vivre constamment dans le passé. « J’y peux rien c’est la vie, c’est ton corps qui veut le mien, je le vois, je le sens c’est ainsi » Je la taquine bien entendu mais en retour je ne suis pas en train de nier que moi ça n’est pas le cas car c’est aussi vrai pour moi. On se tourne autour depuis tellement longtemps sans aller plus loin pour plusieurs raisons, la première étant son mari et la seconde la drogue qu’elle a consommé mais là rien ne semble nous déranger donc peut être que la troisième sera la bonne, cependant nous n’en sommes pas encore là. Je ne suis pas quelqu’un de pudique et puis je suis assez proche de mes maquilleuses, pour le coup on a déjà discuté de pas mal de choses obscènes donc clairement notre discussion actuelle ne les dérange pas et ne les choque pas plus que ça mais bizarrement Louison Chamberlain, aka la fille qui ne recule devant rien et qui parle de fellation devant le manager, semble mal à l’aise devant les maquilleuses, ce qui me fait vraiment rire pour le coup. « Arrête de faire ta mijaurée, on te connait » Je rigole de plus belle alors que je me lève et très vite elle en fait de même, nous nous dirigeons alors vers le lieu du shooting et bien entendu je la cherche toujours plus car c’est une bonne solution pour que notre duo accroche, qu’il en jette en photo. Ce qu’elle me dit ne rentre pas dans l’oreille d’un sourd, elle est excitée et bien parfait je vais poursuivre sur ce chemin pour jouer avec elle « Qu’est ce qu’il y a de mal à ça » Je souris largement tout en me rapprochant d’elle malicieusement avant de rigoler à sa remarque « Bah écoute fais comme tu le sens » J’en peux vraiment plus d’elle mais je dois bien avouer qu’elle se débrouille, ce qu’elle fait c’est bien et ce n’est pas tout le monde qui réussit à se lâcher à ce point et ça plait d’ailleurs au photographe qui s’extasie devant ce spectacle qu’on peut lui donner. Tout se passe bien, j’essaye de la faire rester sérieuse car effectivement les bruits du photographe sont assez drôle et peuvent faire sortir du contexte et c’est pourquoi nous sommes de plus en plus proches et bestiaux l’un avec l’autre. Nos lèvres se veulent de plus en plus proche mais nous ne nous embrassons pas pour autant. La tension est palpable et tout le monde le sent ce qui plait énormément. Le manager doit être content de voir ça et d’ailleurs nous avons une petite pause pour cela. Je félicite ma partenaire tout en lui donnant une petite claque sur les fesses et ça la fait totalement vriller puisqu’elle me demande de venir avec elle, chose que je fais. Nous nous retrouvons dans les toilettes et elle ne tarde pas à me sauter au cou après avoir fermé derrière nous, mordant ma lèvre inférieure ce qui ne me laisse pas insensible avant qu’elle ne m’embrasse pour de bon, je prolonge alors ce baiser avec autant de fougue qu’elle, liant ma langue à la sienne. Ce qu’elle me dit est plus que clair et je mords sa lèvre tout en glissant ma main jusqu’à son bas de bikini, caressant son intimité au travers de ce dernier, la regardant avec fougue et malice « On a pas beaucoup de temps ça serait dommage de tout bâcler et que tu me penses incompétent » Je souris alors que mon doigt se montre plus insistant tandis que je passe ma main sous son bas, sentant immédiatement l’humidité de son intimité « Et puis tu voulais que la première fois se passe dans ta chambre à la Mather » Je l’embrasse avec fougue tout en continuant mes caresses se voulant être une torture pour elle « On finit ça et on y va directement ensuite » Oui j’aime la faire un peu patienter et monter encore plus en pression car notre baise ne pourra qu’être encore plus intense et bonne surtout qu’il nous reste pas beaucoup de temps de shooting là, juste de voir jusqu’ou elle peut aller et ça ne pourra que m’intéresser car ça va la chauffer encore plus de sentir mes mains sur son corps et notamment ses parties érogènes.
© LOYALS.







Sad
I gave her everything, she took my heart and left me lonely. I think broken heart's contagious, I won't fix, I'd rather weep. I'm lost then I'm found but it's torture bein' in love. I love when you were around but I fuckin' hate when you leave ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Louison Chamberlain
VICE-PRÉSIDENTE DE LA MATHER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t76574-louison-chamberlain-emma-roberts http://www.i-love-harvard.com/t88291-you-give-my-middle-finger-an-erection-louison http://www.i-love-harvard.com/t96429-louison-chamberlain-456-175-3931#3529029 http://www.i-love-harvard.com/t93464-http-formspring-me-louisonchamberlain#3432089 http://www.i-love-harvard.com/t87678-http-instagram-com-louisondor http://www.i-love-harvard.com/t76664-snap-louison#2691265 http://www.i-love-harvard.com/t84347-louison-chamberlain#3040049
avatar
J'ai : 23 ans et je vis à : Cambridge, avec un mec imparfait tout parfait . J'ai posé mes affaires ici le : 04/03/2017 et depuis, j'ai posté : 9856 messages et gagné : 3860 points. Actuellement, je suis : étudiante en quatrième année de droit et de théâtre à harvard et côté coeur, je suis : damnée et en couple avec le vice-président Dunster pour la troisième fois Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis l'inconsciente de service, la meuf qui prend des risques en permanence et qui a besoin d'action. J'suis aussi la meilleure Mather de l'année 2017-2018 . Oh et puis, on dit que je ressemble à : emma rose roberts ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : red wine (marine) , et un grand merci à : jenesaispas (avatar) ; siren charms (sign) ✽ DC/TC : : phineas abernathy (ansel elgort) + phoebe rowan (j-law)

Louison Chamberlain
─────•~❉᯽❉~•─────
《 événements du passé 》 : j'suis née en france, à paris, la plus belle ville du monde ✻ j'ai dansé des dizaines de fois sous la tour eiffel, j'ai rêvé sous l'arc de triomphe, j'ai scellé mon amour sur le ponts des arts. ✻ mes parents sont deux brillants avocats qui ont monté leur cabinet ensemble, tout juste après leur mariage. ✻ j'ai grandi dans l'opulence et parmi les plus grands pourris du pays, merci papa et maman d'avoir défendu ces bâtards. ✻ j'me suis élevée un peu seule, car mes parents ont toujours été plus obsédés par leur carrière que par leur famille ✻ le peu d'éducation que j'ai reçu était stricte. disons qu'on ne m'a jamais bordé au lit ou raconté d'histoires pour trouver le sommeil. on ne faisait que me réprimander ou me dire comment agir. ✻ j'ai fait une adolescence particulièrement bruyante. disons que j'ai bien remué toute la famille avec mes déboires. j'ai fugué, touché à la drogue, flirté avec la "racaille". j'étais en quête de moi-même et je le suis toujours ✻ à mes dix sept ans, tout a basculé. j'ai rencontré raphaël. quelques semaines plus tard, je rangeais mes joggings et mes sweats pour retrouver mes jolies robes de poupées. raphaël a été le premier homme a chasser mes démons. on est resté un an ensemble, un an d'amour passionnel et pur. on se projetait souvent ensemble, on se voyait conquérir le monde tous les deux. puis un jour, à la fin de l'année de première, il est parti, forcé de rejoindre sa mère exilée à new-york. après cette rupture forcée, je me suis sentie encore plus faible, encore moins confiante et dans une crainte absolue de l'amour. ✻ depuis que j'suis gosse, j'ai toujours souhaité devenir une célèbre actrice me promenant à hollywood. jouer la comédie est ce qui m'anime le plus, bien loin devant une carrière d'avocate défendant des meurtriers. ✻ avant d'étudier à harvard, j'ai d'abord effectué un an de prépa' en droit américain sur la côte ouest, sûrement la plus belle année de ma vie à l'heure actuelle. ✻

------------------------------------
《 mon essence 》 : au cours de ma crise d’adolescence, mes parents m’ont forcé à voir un psy et ce dernier m’a diagnostiqué borderline. pour faire court, j’suis une grande sensible. mes émotions prennent toute la place. un rien me perturbe et me met dans des états pas possible. pour me soulager d’une quelconque tension ou d'un inconfort, j’agis impulsivement. du coup, ça se traduit souvent par une consommation importante d’alcool, de drogue, des conduites dangereuses ou bien des propos très blessants à des personnes qui me sont pourtant chères ✻ au niveau amical ou amoureux, je m’engage souvent dans des relations très rapidement, j’y mets tout mon coeur et j’idéalise vite la personne. par conséquent, à cause de cette forte idéalisation, plus le temps passe, plus je me rends compte que la personne ne répond pas forcément aux espoirs que j’ai fondé en elle. résultat ? je déchante complet et je met en péril cette relation qui ne répond pas à mes nombreux besoins démesurés ✻ j’suis sans arrêt dans la recherche de valorisation. j’ai besoin qu’on me rassure, qu’on me dise qu’on m’aime. en définitive, je n’ai absolument pas confiance en moi malgré ce que je montre ✻ sinon j’ai une collection monstrueuse de lunettes de soleil ✻ je hais le rap, ça me file la migraine ✻ je suis fière d’être française et il m’arrive souvent d’avoir le blues en pensant à mon pays du fromage et du saucisson ✻ j’ai la phobie des escalators ✻ j’ai toujours un rubik’s cube sur moi, ça me détends quand je pars en vrille ✻ j’aime bien agir sur un coup de tête ✻ j’adore me planquer et faire peur à mes potes, j’ai même des dizaines de masques effrayants pour augmenter la dose de flippe ✻ je dévore beaucoup de romans entre toutes les péripéties de dingue qui m’arrivent ✻ je fais du yoga et des pilates trois fois par semaine ✻ je fume beaucoup de cigarettes roulées, faute de pognon ✻ j’ai fait pas mal d’équitation lorsque j’étais petite, oh shit, c'est peut-être ça qui a empêché ma croissance ! ouais, j'suis petite, un mètre cinquante sept ✻ j’suis plutôt éparpillée et bordélique ✻ j’ai quelques tatouages assez discrets : le premier fait au lycée se trouve en haut de ma cuisse droite, il y est écrit « hold me » en référence à mon premier amoureux. j'ai quelques points discrets sur les phalanges de mes doigts et un croissant de lune sur le côté de mon sein droit ✻ mon plus grand rêve ? fonder une famille.


f a • m i • l y
[ˈfæm.li] noun.
a group of people, each a unique masterpiece, sharing unconditional love, hugs and support • one of life's greatest blessings • cherish always.
─────•~❉᯽❉~•─────
valentin - l'petit frère, mon double. c'est comme mon frère jumeau ce crétin. octave - le grand frère congelé. victoire - la dernière de la fratrie, la petite soeur trop chou. romeo - le cousin bridé avec qui j'ai passé pratiquement toutes mes vacances en italie. léane aka la sorcière, la cousine avec qui ça passe pas ditouuut jusqu'à présent. nohan le demi-frère de romeo, mon confident le plus proche, mon chéri à moi qui me protège dans mon dos.

l o • v e
[lʌv] noun.
a deep, tender, strong feeling of affection toward a person • an intense emotional attachment
─────•~❉᯽❉~•─────
《 aujourd'hui 》
pluton - jamais deux sans trois ?

《 autrefois 》
camille - était mon meilleur ami. je me suis rabattu sur lui quand j'ai rompu avec ezio et ça s'est mal terminé. à peine un mois plus tard, il est rentré en france et je n'ai plus de ses nouvelles. ezio - première histoire d'amour véritable. le détenteur de ma virginité et qui m'a trompé le jour de l'an. le gars qui m'a aussi foutu enceinte et dont j'ai perdu le gamin début janvier 2018. liam - l'ex petit-ami, le meilleur ami. mon fantasme depuis que j'ai douze ans. je l'ai perdu courant septembre, après que mon ex soit revenu foutre la merde ou me récupérer par caprice. je perdure à croire que liam est mon âme-soeur malgré mon erreur impardonnable auprès de lui. pluton - le dernier ex en date, j'suis incapable de devenir son amie, quand je le vois, tout m'explose à la figure. après que sa femme soit partie en désintox, on a remis le couvert en foutant en l'air nos couples respectifs. mi octobre : je mets malheureusement fin à notre couple, sa femme en étant la principale cause, je jette l'éponge et reprend ma vie en mains. stop les dramas, j'suis pas venue ici pour souffrir ok !

f r i • e n d
[fɹɛnd] noun.
a person attached to another by feelings of affection or personal regard • a person who gives assistance • someone who knows me and loves me just the same.
─────•~❉᯽❉~•─────
arizona - une de mes dernières amies. après plusieurs coups durs, on se reparle de nouveau, même si ce n'est pas toujours facile par rapport au lien qu'elle entretient avec liam. kale - le meilleur ami sans ambiguité. safiya ma best, mon petit bonbon franco-norvégien. elle me connaît depuis que j'suis gamine, on s'est promis de faire nos études ensemble outre-Atlantique et nous y sommes enfin arrivées. alan mon poto d'amour, l'ex président mather, le gosse que j'ai hébergé à son arrivée sur cambridge. on se raconte souvent nos malheurs comme nos bonheurs et quand nous sommes réunis en terrain hostile, ça part en couille sévère.

《 sexlist 》 :
enzo - rencontré en janvier 2017, cet homme m'a sauvé la vie. quelques jours plus tard, nous couchons ensemble, remettant même le couvert au spring break. quelque chose naissait à chacune de nos rencontres, mais un homme a arraché mon coeur, me séparant de lui et de mes sentiments. aujourd'hui, enzo est revenu dans ma vie, un ami, un fantasme, il est quelque chose d'indéfinissable pour moi. un ange-gardien maybe.



i d i o t
[ˈɪd.i.ət] noun.
you were to stupid to understand the first time, so i give up trying to explain it.
─────•~❉᯽❉~•─────
camila - une farce à l'échelle humaine. celle qui reprend ce qu'elle veut comme si le monde lui appartenait. une manipulatrice de première que je pourrais jamais blairer et que je préfère désormais ignorer et oublier forever. good luck. since halloween : je l'ai embrassé et elle a bon goût, pis c'est pas forcément l'diable comme je le pensais, mais je me méfie un peu, faut pas abuser.
p s e u d o - écrire ici.



l o u i • vi


p l u • s o n



(#) Mer 24 Oct - 16:18

≈ ≈ ≈
{ strike a pose.}
crédit/ tumblr ✰ w/@"antonio"

J’pourrais devenir modèle. J’pourrais abandonner mes études et vivre de mon image. J’sais pas, Franky a l’air d’apprécier ma fougue, mon profil, mon 3/4 face, ma face tout court. Quelle que soit la position, il jouit. Du coup, toute cette ambiance m’excite moi. Enfin, ce n'est pas le photographe un tantinet homosexuel qui allume ma libido, c’est mon partenaire, c’est toi. L’attraction est là depuis le premier jour. À l’époque j’étais en couple, désormais, j’suis libre comme l’air, pourquoi se retenir davantage ? Par conséquent, lorsque la pause est lancée, je décide de t’attirer vers les chiottes modernes du studio. Je nous y enferme, je te saute au cou et je vole tes lèvres pour te rouler une pelle d’anthologie. Ta main enveloppe mon mont de l’extase et j’gémis quand tes doigts tapotent mon intimité. « Quoi ? J’suis sûre que tu peux être excellent dans n’importe quelle circonstance ! » Un de tes doigts s’aventure sous mon maillot et je déglutis plus péniblement en te sentant te défiler. « Ouais et alors ? Ça ne se passe jamais comme on le souhaiterait dans la vie ! » Tu m’embrasses. J’bouillonne. J’suis frustrée puissance mille. « Non c’est bon » J’boude. Je pousse sur ton torse et sors des toilettes en grommelant. Une assistante m’attrape par l’avant-bras sur ma route et je me retrouve derrière un para-vent pour enfiler un nouveau maillot. L’enfer. La pièce est divisée en trois parties, je m’emmêle dans les ficelles et au bout de cinq minutes d’acharnement, je ressors saucissonnée dans le « trikini ». Cerise sur le gâteau, on me rajoute ensuite des talons, genre, qui va à la plage avec quinze centimètres aux pieds ? Bonjour la gamelle dans le sable. N’importe quoi. Je me dirige ensuite vers l’endroit où on pose et je te retrouve toi aussi avec un autre moule-bite. « Tu bandes » murmurais-je en zieutant ta teub en diagonale. Le photographe revient vers nous et cette fois-ci, il me demande de m’allonger sur toi, à même le sol. Okaaaay. En avant, couche toi, allez !




- - Mais t'es l'risque toi. Tu peux me rendre heureuse et tu peux tout niquer en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Antonio Munoz
MEMBRE DE LA DUNSTER HOUSE
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t89714-antonio-munoz-ricardo-baldin http://www.i-love-harvard.com/t89771-antonio-i-only-call-you-when-it-s-half-past-five-the-only-time-that-i-ll-be-by-your-side http://www.i-love-harvard.com/t89804-antonio-munoz-456-823-1907 http://www.i-love-harvard.com/t91065-http-instagram-com-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t90248-snap-antoniomunoz http://www.i-love-harvard.com/t89862-antonio-munoz
avatar
J'ai : 25 ans et je vis à : Boston dans mon appartement . J'ai posé mes affaires ici le : 01/05/2018 et depuis, j'ai posté : 2049 messages et gagné : 3841 points. Actuellement, je suis : étudiant en sport ainsi qu'en informatique mais je passe aussi mon temps derrière l'objectif puisque je suis mannequin et côté coeur, je suis : totalement seul et je profite des plaisirs de la vie au maximum Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : tellement de chose que je fais même pas attention et à vrai dire je m'en cogne de l'avis des autres à mon égard . Oh et puis, on dit que je ressemble à : Nick Bateman ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : OVOXO , et un grand merci à : viceroy (ava) Endlesslove (signa) ELESSEDIL & MARIE (gif) ✽ DC/TC : : le cancéreux qui garde ce secret pour lui : Zachary


I'M WAY TOO GOOD FOR YOU
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
your heart's too big for your body

Il ne s’accroche que très peu aux personnes à cause de son passé douloureux ≈ C’est le pire connard qui existe sur terre avec les femmes (rien que ça) ≈ Il a été battu durant son enfance puis abusé sexuellement par son père ≈ Il reste marqué à vie par les coups de ceintures de son père dans le dos mais raconte que ces cicatrices sont dû à des griffures de femmes ≈ Il a voyagé de foyer d’accueil en foyer d’accueil≈ Il est célibataire depuis toujours et ne se lance jamais dans du sérieux ne souhaitant plus s’attacher à qui que ce soit ≈ Dès qu’il a eu la possibilité de quitter l’Espagne, il l’a fait pour aller à Boston ≈ Il hait son père, et en veut énormément à sa mère ≈ Il est étudiant en fac de sport et mannequin à ses heures perdues.


OHANA
WE ACCEPT THE LOVE WE THINK DEVERSE

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.



LOVERS
I WANT YOU ALL TO MY SELF

(past) SAVANNAH tu n'étais à l'origine qu'une simple conquête et au fur et à mesure du temps je t'ai revu bien plus que de raison et il y avait cette attraction effrayante mais tellement agréable en même temps. Malheureusement malgré tout ce que j'ai tenté tu ne m'as jamais rien avoué sur tes sentiments avant de partir, me les gravant sur un papier dont je me serais bien passé puisque ça ne fait que me crever encore plus le coeur de savoir que t'es partie car tu m'aimais. AMELIA c’était ma voisine à Séville, elle sait tout de moi et notamment ce que m’a fait subir mon père et c’est la seule à le savoir même si je m’en serais bien passé, mais au-delà de ça c’est ma première fois et ça ne s’oublie pas. Je l’ai quitté en même temps que Séville et maintenant là revoilà ici à Boston ce qui me perturbe d’autant plus n’ayant pas envie que mon secret se sache mais aussi car je suis suffisamment perturbé avec Savannah. LEAH surement l’une des seules à pouvoir dire que j’ai été son copain même si au fond cela date quand même puisque l’on avait 16 ans et que notre relation n’aura duré que 7 petits mois. Il n’y avait pas vraiment d’amour ou du moins c’était une amourette d’enfants puisque l’on s’est rencontré à la maternelle, cette dernière étant ma correspondante. Aujourd’hui il n’y plus rien, peut être une petite attirance physique car on est ni l’un ni l’autre maqué mais c’est tout

(sexlist) CLARY on s’est rencontrés dans une soirée masquée et inévitablement les choses ont dérapé mais nous avions gardé nos masques pour rester dans l’inconnu. Tu m’avais laissé ton numéro ainsi que ton masque et en retombant dessus je t’ai recontacté et je ne le regrette pas car on s’amuse vraiment bien dans le même lit. COLOMBE tu as cet esprit de compétition qui m’amuse et me donne envie de régulièrement me frotter à toi au sens figuré tout comme au sens propre. Avec toi ça en vaut toujours la peine même si au final tu finis toujours par perdre. ANGEL à la base tu n’étais rien d’autre qu’une collègue avec qui j’ai dû poser pour une marque de maillot de bain mais on sait tous que dans ce métier propice au rapprochement les choses finissent toujours par vriller et tu n’as pas fait exception à la règle. TALYA tu étais ma partenaire de shooting photo lorsque je suis arrivée dans l’agence et en plus de ça on passait du bon temps ensemble en privé. Aujourd’hui tu as quelqu’un il parait mais si t’es ouverte je ne vais pas me faire prier. ELLEN toi c’est quelque chose, tes origines latines parlent pour toi et même si pour le moment il ne s’est encore rien passé sexuellement entre nous tu sais très bien que c’est qu’une question de temps car l’un comme l’autre on en a envie. MAGDALENA tu es une rencontre Tinder tout ce qu’il y a de plus banal, mais tu as été directe et moi aussi car j’aime ça. On s’amuse vraiment bien et on remet ça quand tu veux, tu sais ou me trouver. TONI une autre rencontre Tinder avec qui je me suis amusé sur une plage déserte et c’était tout simplement génial. Une chose est sûre c’est que l’on se recroisera un jour pour une baise aussi intense et sauvage, tu peux compter sur moi. SIRINE t’es un plan cul avec qui je passe régulièrement du bon temps. Tu n’attends rien de moi et c’est mieux ainsi car je te préfère nue dans mon lit ou ailleurs. CLAUDIA c'est une rencontre Tinder lors du Summer Camp et très vite tu t'es montrée sur la même longueur d'ondes que moi alors forcément les choses ont vite dérapé entre nous. Il n'est pas impossible que l'on remette ça, c'est même fort probable. ANAYAH pour moi c’est plutôt simple tu n’es qu’une distraction, avec toi je me suis bien amusé par le passé mais t’as eu des sentiments et tu pensais que l’on était ensemble ce qui n’était pas le cas. Tu t’es éloignée mais là on s’est revu et bien entendu on a de nouveau passé la nuit ensemble. Personnellement je n’y vois pas de problème puisque je ne t’ai rien promis, mais si t’en souffres ça ne sera pas mon problème




FRIENDSHIP
I'VE BEEN LIVING WITH DEVILS AND ANGELS

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Donec id ligula in tortor tristique imperdiet. Nam sagittis accumsan mauris, et porttitor metus. Fusce ut imperdiet quam. Nullam tincidunt orci vel ex pellentesque viverra. Nullam et purus quis nibh auctor dictum et ac leo.


HATERS
STAY AWAY FROM ME

(hate) SAMARA que dire de toi ? T’es frustrée parce que je n’ai pas su me rappeler de ton prénom mais tu n’es pas seule et des comme toi j’en trouve à tous les coins de rues donc continues à déverser ta haine pendant que je continue à me soulager avec des conquêtes dont j’ignore aussi le nom. Je t'ai dans le collimateur et malheureusement c'est pas la meilleure position à avoir, tu aurais dû mieux choisir ton camp



(#) Mer 24 Oct - 23:40
❝Strike a pose❞
ANTONIO & LOUISON

J’pourrais lui donner ce qu’elle veut maintenant que l’on se retrouve dans les chiottes juste elle et moi mais nous n’avons pas le temps car les pauses sont assez courtes, c’est juste histoire de boire, de changer de tenue. De plus bien entendu j’ai envie de prendre ma revanche sur elle et de la faire attendre comme elle a pu le faire avec moi histoire qu’elle ressente un peu cette sensation que l’on peut avoir lorsque quelqu’un nous chauffe pour au final qu’il ne se passe rien. Est-ce qu’il se passera rien entre elle et moi ? J’en doute, j’en sais rien mais tout de suite en tout cas c’est sûr. « Peut être, mais plus c’est long plus c’est bon » Je lui souris alors que j’en profite pour glisser ma main cette fois sous son bas de bikini, mes doigts se trouvant en contact immédiatement avec son intimité qui se veut déjà humide sous l’excitation de ce petit moment et je ne peux m’empêcher de sourire tout en la regardant. « Non ça tu l’as dit, et c’est pour ça qu’on couchera pas là » Je l’embrasse et très vite elle sort assez vexée ce qui me fait rire alors que je me mords la lèvre inférieure « T’es encore plus sexy quand t’es énervée tu sais » Elle part et je la suis quelques secondes après, puisque l’on doit se changer mais je dois bien avouer que je ne suis pas spécialement à l’aise avec le vêtement que l’on me donne pour la suite. J’ai le droit à un slip, bien moulant mettant en avant mon intimité et je rigole d’avance et je retourne sur le lieu du shooting alors que Louison revient dans un trikini ainsi que muni de talons. Elle murmure quelques mots et je souris tout en levant les yeux « Et toi t’es toute mouillée » Je viens me coller à elle pour la provoquer un peu plus alors qu’elle semble calmée. Le photographe nous demande de nous coucher et c’est ce que je fais donc, la jeune femme me suivant, à vrai dire on a pas le choix et c’est reparti pour des photos assez hot. Mes mains que je place sur son corps tout en me collant contre elle et la tension ne cesse de monter alors que je la place à califourchon sur moi « T’as un petit avant gout t’as vu » Je lui murmure ces quelques mots tout en me redressant pour venir cette fois ci réellement l’embrasser et j’ai l’impression que le photographe vient de se faire dessus. Je regarde mon manager juste après avant de prendre la parole « Y’a moyen qu’on passe aux photos nus car là je suis vraiment à l’étroit dans ce slip de bain » Ouais j’ai rien contre le créateur mais il pourrait penser un peu à ce genre de circonstance. Je retire donc sans plus tarder mon bas et j’aide Louison à retirer sa tenue « Encore un peu de patience » Le shooting va arriver sur sa fin qu’elle ne s’en face pas c’est le dernier spot juste pour juger ce qu’elle peut faire. Je me place donc dans son dos et pour la rendre d’autant plus folle, je viens enrouler mon bras autour de son buste pour cacher sa poitrine alors que ma seconde main cache son fruit défendu qui se veut toujours humide à mon contact « Je pourrais te baiser là comme ça tu sais » Oui je suis mauvais de faire ça mais c’est tellement agréable de la faire perdre le contrôle, qu’elle devienne encore plus bestiale
© LOYALS.






Sad
I gave her everything, she took my heart and left me lonely. I think broken heart's contagious, I won't fix, I'd rather weep. I'm lost then I'm found but it's torture bein' in love. I love when you were around but I fuckin' hate when you leave ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: