::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

you're an alien (anjamin)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 1 Juin - 0:18
Invité
Ma colocataire, Dylane, était disparue je ne sais où. J'étais bien moi, toute seule dans ma chambre ces dernières semaines ! Malheureusement, on ne m'a pas permise de le rester comme on m'a assignée avec quelqu'un d'autre dans une nouvelle chambre. J'ai mes valises en main, je déverrouille la porte avec mes clés et me rends compte qu'en fait, elle est déjà déverrouillée et qu'il y a quelqu'un à l'intérieure. J'entre alors, mes bagages derrière moi, puis te dévisage. Je t'ai déjà vu toi, dans la toilette des filles quelques jours plus tôt. Tu t'es trompé de chambre, ici c'est la mienne. Te dis-je, en m'approchant du lit derrière toi. Et c'est mon lit, tasse tes affaires ! J'aimais être loin de la fenêtre, près de la porte de la salle de bain. Je me sens plus en sécurité, va savoir pourquoi. J'peux pas être près de la fenêtre. D'un coup que les extraterrestres viennent me chercher ? À moins que tu n'en sois un... Je le dévisage. Bon ce truc d'extraterrestre, c'est pour le bizutage, rien à voir, mais j'dois dire de la merde pendant un petit moment pour faire plaisir au grand chef Ava.

@Benjamin A. Evans
Désolée c'est un peu kk
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Ven 1 Juin - 14:26
Invité

YOU'RE AN ALIEN ft. Andy Gaultier


Il était un peu ce nouveau, ce bizut de l'extrême. Benjamin venait, depuis peu, de rejoindre la Lowell House, une confrérie qu'il avait tout de suite trouvée à son goût. Ils avaient un esprit s'alliant parfaitement avec le sien. Cependant, qui dit "bizut" dit "vivre à la Lowell House" et... comment dire. Son premier jour, alors qu'il n'avait pas encore prit quartiers dans sa chambre, il avait eu la mégarde de rentrer dans les toilettes pour filles alors alors qu'il commençait à avoir une envie. Il rencontra lors de cette malheureuse aventure une fille, ce qui avait extrêmement gêné Benjamin si bien qu'il en était devenu aussi rouge qu'une borne d'incendie.

Il avait préféré essayer d'oublier ça, ce n'était qu'un malencontreux accident en espérant qu'il puisse la croiser un minimum possible et qu'il puisse l'esquiver lorsqu'il l'apercevrait au loin. Il arrivait alors à la Lowell House, ses valises en main. Il s'était vu attribué la chambre numéro une. Il arriva alors, s'attendant à trouver une personne dedans, que nenni, il était seul et choisissait alors de poser sa valise, sans la vider, sur le lit le plus éloigné de la fenêtre. La porte s'ouvrit alors, Benjamin regarda par-dessus son épaule et son visage se figea dans une gêne sans précédent, elle était là et elle partagerais sa chambre. Ses premiers mots semblaient comme une pique lancée en toute innocence « Je... Non c'est bien ma chambre » répondait Benjamin tout en faisant une légère grimace « Si tu veux j'y ai juste posé mes- » à peine avait-il eu le temps de finir sa phrase que sa valise se retrouvait au sol. Il la saisissait alors, la tirant vers les autres « Hein ? Qu'est-ce que ? ... » balbutiait-il, sans comprendre ce qu'elle pouvait raconter. Était-elle ce genre de personne ? Ceux qui croient aux enlèvements extraterrestres ? Elle était mignonne mais semblait... Différente ? Mine de rien, Benjamin jeta un rapide coup d’œil vers la fenêtre, ce partage de chambre allait être compliqué.

HJ : Non t'inquiète c'est bien
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Sam 2 Juin - 22:44
Invité
C'est trop bizarre de te revoir ici, dans cette chambre, alors qu'on ne s'est pas revu depuis la dernière fois. J'avoue que j'y suis allée peut-être un peu fort en virant tes affaires du lit, en te disant que c'est ma place et en te chassant de la chambre. Tu me confirmes que c'est bel et bien la tienne aussi. Je t'ai interrompu pas mal avec mes conneries et franchement, ça me gêne de dire autant de merde à propos des extraterrestres et tout, mais c'est pour mon bizutage. J'suppose que tu vas comprendre une fois que je vais pouvoir t'expliquer... il me reste plus que 10minutes avant de pouvoir te dire la vérité et surtout, te faire comprendre que j'suis pas aussi folle que j'en ai l'air présentement. Tu comprends pas l'anglais ? Tes antennes ne fonctionnent pas bien ou tu peux tout simplement pas faire la traduction ? Je ne suis vraiment pas très bonne actrice hein, je ne peux m'empêcher de sourire pendant que je te parle, que je te pose mes questions à la con. Je dépose ma valise sur le lit et soupire. C'est vraiment ta chambre aussi ? Je croyais que les chambres n'étaient pas mixtes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Lun 4 Juin - 14:01
Invité

YOU'RE AN ALIEN ft. Andy Gaultier


Benjamin s'approcha alors de la fenêtre pour l'ouvrir. Il se plaça alors au plus proche pour prendre un bol d'air avant de rentrer sa tête pour se poser sur son lit, s'allongeant et s'étirant de tout son être. Il regarda longuement le plafond pendant qu'elle continuait dans sa folie extra-terrestre « Non désolé, je parle pas anglais, uniquement le français » disait-il ironiquement avec son français qu'il avait appris de sa mère. Il se réinstalla en position assise, regardant avec un étrange regard celle qui partagerait sa chambre « Sur ce point là, on est d'accord, moi aussi je ne pensais pas que les chambres étaient mixtes. Je suis le premier surpris. » concluait-il en reprenant en anglais, repensant au moment où ils s'étaient vu pour la première fois et se mettant à rougir bêtement. A ses yeux, c'était comme si le destin s'acharnait sur lui. Et si un jour il voulait rentrer dans sa chambre pendant qu'elle se changeait encore ? Il passerait encore pour un pervers, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 19:28
Invité
Plus que quelques minutes, il faut que je tienne bon avec cette connerie ! Je souris alors que tu te dirige vers la fenêtre pour l'ouvrir, avant de t'allonger dans ton propre lit. C'est alors que tu te met à me parler français et ouais, je comprend tout hein, j'suis française. Intéressant ! J'ai un coloc avec qui je vais pouvoir parler ma langue maternelle... c'est juste dommage que tu sois un pervers. Alors on est deux. Te répondis-je, dans un accent parfait. Tu te rassois, me regarde bizarrement et je ne peux m'empêcher de te dévisager aussi. Tu m'approuves concernant les chambres mixtes et je pouffe de rire en reprenant l'anglais : Après ils s'étonnent qu'il y a du sexe dans les chambres Je roule les yeux avant de les poser sur toi, te dévisageant encore. Pas toi et moi, E.T. Tu dois avoir la bite verte et nervuré ou j'sais pas quoi, genre avec des épines qui sortent une fois bien installé dans un vagin, pour tuer tes proies ! Je remarque que maintenant que tes joues ont rougis et penche la tête sur le côté, un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 19:39
Invité

YOU'RE AN ALIEN ft. Andy Gaultier


Benjamin se frotta alors la tête, encore plus gêné qu'il ne l'avait imaginé. Il devrait vivre avec celle qu'il a malencontreusement surprise en se trompant de toilettes et, qui plus est, est paranoïaque vis-à-vis des extraterrestres. Il regarda alors, agréablement surpris, Andy qui venait de parler français « Française pure souche ou seulement un parent ? » disait-il à nouveau en français, il adorait cette langue qu'il trouvait extrêmement belle bien que plus compliqué que l'anglais. Il s'arrêta alors, reprenant une expression gêné et ses rougissements quand elle parlait de "sexe dans les chambres", pas que Benjamin était contre l'idée mais simplement qu'il ne s'attendait pas à pareils paroles pour le premier contact avec sa colocataire, sans répondre, il regarda alors Andy avant de vite détourner le regard « Je.. Je sais très bien que c'est pas toi et moi et non, ma bite n'est pas verte et nervuré ! » disait-il, rougissant de plus belle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 20:15
Invité
Plus qu'une seule minute et ce bizutage est officiellement terminé. Tu sembles gêné Benjamin mais cette fois, c'est moi qui se prend la honte en passant pour une folle ! Je ne crois pas aux extraterrestres, enfin pas ceux qu'on voit dans les films du moins. Je crois à la science et je crois aussi à c'que j'peux voir de mes propres yeux. Pure souche. Mes deux parents sont français et moi, j'suis née en France également. Ton accent est pas mal, pour un extraterrestre. Ajoutai-je, jouant encore le jeu pour un moment. Bref, la discussion continue et on parle de sexe... J'suis pas vraiment étonnée que ce soit moi qui ait amené le sujet ! Tu rougis, tu ne sembles pas à l'aise mais je peux comprendre. Tu bégaies en essayant d'me dire que toi et moi on ne baisera pas et tu défends aussi ta kekette qui n'est pas verte et nervuré. J'éclate de rire en voyant l'heure et soupire. Bon, enfin ! J'ai fini. Je m'allonge sur mon lit en étoile et ferme les yeux. Désolée pour ce truc d'extraterrestre, c'était pour le bizutage. Repris-je, en anglais. Je lève un peu la tête pour regarder la sienne. Pourquoi tu rougis ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 21:27
Invité

YOU'RE AN ALIEN ft. Andy Gaultier


Il avait connu de bonnes farces à l'ancienne, quand il était plus jeune et avec lui, ça marchait toujours, la raison était sa naïveté profonde que même le pire jeu d'acteur faisait effet sur lui si bien qu'il exaspéré souvent ses parents et certains de ses amis pensaient qu'il jouait la comédie alors que non, il était vraiment bon public pour ce genre de chose. Il prit alors son paquet de clopes et le jeta sur son lit aussi, il voulait réduire sa consommation pour une raison quelconque avant de sortir son portable et de regarder l'heure. « Intéressant. » disait-il alors qu'il jeta aussi son téléphone proche du paquet « Merci » rajouta-t-il en riant légèrement, il s'était fait à l'idée qu'elle était décidément obsédé par l'idée d'une invasion d'extraterrestres. Benjamin arqua alors un sourcil lorsqu'elle lui avoua que c'était fini, c'était-elle simplement incrusté dans la chambre et allait-elle repartir ? Au fond de lui, il redoutait l'idée car il avait l'impression qu'il allait bien s'amuser avec elle et elle s'excusa de cette histoire d'extraterrestre. Il rougissait encore, pas de gêne cette fois-ci mais plutôt de grande honte d'y avoir cru « Alors le.. Ton histoire sur.. » balbutiait-il, peinant à trouver ses mots « Et bien au début je rougissais parce que... et maintenant parce que... ». Décidément, il n'arrivait plus à parler correctement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 23:12
Invité
Alors pour croire à des conneries, c'est vrai que t'es fort ! Je suis la pire actrice de ce bas monde et pourtant, j'ai réussi à te faire gober cette histoire d'extraterrestre qui t'a foutu drôlement mal à l'aise. Je ris en te voyant balbutier autant, rougir autant. T'as pas l'air d'un mec socialement confiant. Tu tentes de t'expliquer, en commençant des phrases que tu ne termines pas. Je relaisse tomber ma tête sur mon oreiller et lève les jambes pour retirer mes chaussures, alors que je suis encore allongée sur le dos, sur mon lit. Par rapport aux chiottes ? T'as rien vu. Tu serais entré deux minutes plus tard, t'aurais surement vu plus. Heureusement. Je suis frustrée, mais j'te regarde maintenant et j'ai plus l'impression de faire face à un pervers. J'ai plutôt l'impression que t'es un nerd, timide et awkward, avec des gros problèmes d'estime de soi. Je me trompe peut-être, mais bon. T'es sur que ton pénis n'est pas vert et nervuré ? Te demandai-je, remettant le sujet sur la table rien que pour te taquiner.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

(#) Mar 5 Juin - 23:28
Invité

YOU'RE AN ALIEN ft. Andy Gaultier


Benjamin posa sa tête dans ses mains puis d'un simple geste coiffa ses cheveux vers l'arrière, qui revenaient naturellement dans leur position d'origine. Il regarda étrangement sa colocataire avant de sourire légèrement « Je l'avoue, tu m'as bien eu » disait-il avant de saisir une de ses valises, non sans regarder d'un œil curieux celle qui partagerait sa chambre étendre ses jambes. Il sortit alors son cahier de dessins avec quelques croquis tombant sur le sol qu'il s'empressait de ramasser « Hm. J'aimerais ne plus trop parler de cette affaire si cela ne te dérange pas » disait-il tout en rangeant ce qu'il venait de faire tomber. Une nouvelle fois, il regarda du coin de l’œil la belle blonde « Je m'appelle Benjamin. Mais tu peux m’appeler Ben ou Benji, à ta convenance » continuait-il en se retournant « Et si tu crois toujours ça, alors je n'aurais pas d'autre choix que de te la montrer. » concluait-il, l'expression amusée
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: