Partagez| .
Aller féline, parle-moi. (féline)
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Invité
Invité
avatar

Message(#) Dim 22 Oct - 7:13
Ce matin j'avais une lourde séance de prévus, j'adorais faire mon sport le matin comme ça toute la journée je suis tranquille pour faire de la moto ou je ne sait quoi encore. j'entre dans la salle puis après un passage au vestiaires pour me changer, mettre un leggings -pour homme- un tee shirt cintré et un coup de déo, me voilà face aux petits échauffement. Je prends les altères et je commence tout en douceur, je m'arrête un moment après avoir fais une petite série et je place mes écouteurs sur mes oreilles. Je suis tranquillement en plein échauffement que je regarde les gens qui sont présent. on est une petite bande ce matin mais on a l'habitude de ce croisé donc on reconnait petit à petit les têtes. Soudain plonger dans ma série regardant le sol je voit passer prêt de moi une paire de basket que je connais bien, cette fille. Sa faisait un moment qu'on l'avais pas vu par ici mais la voilà de retour ? Je me demande bien pourquoi elle ne venais plus, il me semble qu'elle faisait partis des meilleures de la salle. Parfois j'arrêtais même ma séance pour la regarder faire de loin, elle est vraiment très doué. Je relève la tête et j'en suis surprit. Elle a perdu tout sa masse musculaire, elle est plus fine que d'habitude que sa en ai flagrant. Elle ferais presque peur, elle va réussir à porter un poids ou pas du tout ? Je pose mon poids et je l'observe comme à peu prêt presque toutes la salle je croit qu'on est choquer de son changement physique. Je soupire un coup me trouvant vraiment trop curieux mais je n'en dis rien de plus.


@Féline B. Shakespeare Et voilà pour nous, j'espère que sa t'ira ! :luv2:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Dim 22 Oct - 13:25
En trois mois, Féline avait diablement fondu. Non pas au point de devenir cadavérique, mais ceux qui la connaissaient sportive savaient à quel point la masse musculaire qu'elle avait gagnée à force d'efforts et d'entraînements acharnés étaient sa fierté. Sauf qu'après son grave accident, sa greffe, les traitements et autres obligations de repos, la belle brune avait eu interdiction de faire le moindre petit footing matinal, rien. Pas même de la marche rapide... une véritable plaie pour cette hyperactive en puissance ne tenant pas en place. Mais en cette belle matinée, levée dès potron-minet, l'étudiante en droit s'était habillée d'un petit t-shirt blanc fin, d'un legging fin et moulant puis s'était dirigée vers la salle de sport où elle se rendait quotidiennement avant son accident. Elle tenta tant bien que mal de faire fi des regards qui se posaient sur son corps amaigri et affaibli pour se rendre sur la première machine de poids qu'elle trouva, histoire de faire un échauffement duraille et se remettre dans le bain directement. Mais que cherchait-elle à prouver, au juste ? Au bout de deux séries, Féline était transpirante, pâle comme jamais et peinait à reprendre son souffle. Hijo de su puta... marmonna-t-elle en passant sa main contre son front, haletante.

@Ewen De Suède-S c'était parfait merci d'avoir postééééé j'espère que ma réponse te plairas :heaart:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Lun 23 Oct - 5:18
J'avais posé mes altère je regardais cette fille-là qui semblais vraiment en peine de pas pouvoir faire plus, je l'observais depuis un moment déjà alors que les autre pour la plupart avais enfin repris leurs exercices. Je n'y arrivais pas je trouvais qu'elle avais un telle courage de continuer à venir alors qu'on lisait sur elle à qu'elle point elle souffrais et comme el semblais malade. Je n'avais aucune idée de pourquoi se forcer à venir mais je pouvais presque percevoir qu'elle semblais au plus triste de ne pas réussir ses exercices. Dire qu'avant elle pouvais presque défiait tout le monde dans cette salle de sport. C'est aussi peut être pourquoi les gens sembles choquer de la voir ainsi. Oh, pas de soucis même quand elle avais sa masse musculaire elle restais très féminine et même qu'on était plusieurs à se rincer l'œil quand elle levais des altère comme une fille mais avec la force puissante d'un homme. Je m'approchais quand je voyais qu'elle avais du mal à reprendre sa respiration, merde, j'espère qu'elle va pas nous faire un malaise ce serais con là. Je l'observe puis après une hésitation, je pose ma main sur son épaules constatant qu'elle transpirais déjà pas mal sans doute par tout les effort fournis. «Est-ce que tout va bien ? Je suis désolé je vous regarde depuis que vous êtes arrivé, sa faisait longtemps qu'on vous avez pas vu dans le coin... » je l'observe passant devant elle pour qu'elle puisse voir à qui elle à affaire. Je ne veux en aucun cas la gênée juste savoir si elle a besoin qu'un coach vienne faire attention au cas ou...

code : [color=#99113a]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Lun 23 Oct - 13:08
Féline préférait jurer en espagnol, langue qu'elle maîtrisait à la perfection et pour cause, elle en possédait la nationalité. Cela lui permettait notamment de ne pas être comprise, hormis de ceux le parlant également. A cet instant précis, cependant, être comprise ou regardée semblait bien le cadet de ses soucis tant la souffrance se lisait sur son visage. La belle brune essuyait la sueur s'écoulant contre son front, alors que chaque nouvelle inspiration paraissait plus douloureuse que la précédente. Par chance, personne ne se préoccupait de son cas, à part un... un jeune homme que Féline avait déjà croisé à plusieurs reprises dans cette même salle, et dont elle n'avait pu que constater et du sexappeal, et de la force physique évidente. Ce dernier aurait pu mettre une baffe à quelqu'un et lui faire faire trois tours dans ses godasses easy peasy. Sauf que cette fois, ce dernier vint à sa rencontre de manière amicale, déposant une main contre son épaule, manquant de la faire sursauter au passage. Oh vous aviez remarqué que j'étais plus là ? reprit-elle, flattée de cette attention. D'ailleurs, Féline esquissa un petit sourire malgré la souffrance qui marquait encore lourdement son visage. Si j'disais que ça va... je serais crédible vous croyez ? tenta-t-elle de plaisanter malgré tout. Maladroitement, mais sincèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Mar 24 Oct - 17:06
Après voir poser ma main sur son épaules elle semble plus surprise qu'en colère que je vienne la voir. Elle aurais très bien pu ne pas vouloir qu'on lui parle ou bien rester avec sa peine qui sait, en tout cas elle me regarde et comme réponse elle me demande si j'avais remarquer son absence pour lui répondre je hoche la tête avant d'ajouter. «Vous faisiez partis des meilleures de cette salle, on voyais rarement une aussi jolie fille faire autant de sport en salle vous savez. Nombreux sont ceux qui au moins une fois ce sont demander où vous pouviez être, mais aucun d'entre eux n'osera vraiment vous le dire. » Il faut dire qu'avec ce changement corporel peu aurais envie de savoir ce qui se cache la dessous pour y découvrir se genre de choses qui ferais paniqué, ou qui mettrais mal à l'aise. En fait, moi je m'en tape je suis de ceux qui disent qu'une fois que c'est arrivé c'est un fait on ne peut plus rien changer, et elle elle veux se prouver que si en revenant ici pour montré qu'elle redeviendra la même qu'avant alors qu'on voit bien que ce sera pas le cas. «Je penses pas que vous serriez crédible non par contre, je penses que je comprendrais que vous ne vouliez pas parlez de ce qui vous est arrivé parce que je suis certain que c'est le cas vous savez. » Un haussement d'épaule un peu nonchalant et je la regarde.


color : [color=#99113a]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Sam 28 Oct - 15:06
La franchise de ce jeune homme, dont Féline ignorait jusqu'au nom, lui arracha un petit sourire. Au moins il ne se la jouait pas gros lourdingue comme ceux que la brunette avait le malheur de côtoyer à son boulot d'hôtesse de charme... il prenait des nouvelles avec une délicatesse à laquelle la jeune femme n'était pas véritablement habituée. Mais c'était reposant. Pas aucun... vous venez d'le faire en fait ! Comme quoi j'étais pas si transparente que ça, c'est sympa de me le dire. J'ai toujours aimé le sport. D'habitude je fais plus du jogging avec mon husky, ou de la natation, mais j'aime cette salle. Il était franc, alors elle avait toutes les raisons du monde de l'être à son tour. En fait... c'est pas tant que j'ai pas envie d'en parler, c'est juste que vous pourrez rien pour moi. J'étais super sportive, j'étais douée, mais je crois que c'est juste... fini reprit-elle avec tristesse, serrant légèrement ses genoux contre elle, sans se rendre compte que son t-shirt laissait entrevoir sa cicatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Dim 29 Oct - 5:31
J'observais cette jeune femme qui semblais si fraiche et si combative dans mes souvenirs et qui ne semble plus être que l'ombre d'elle même. Je me sentait triste pour elle en fait, je me demandais bien qui ou qu'est-ce qui avais pu la mettre dans cet état là, sa me donnais envie de la protéger. N'y voyez aucun intérêt juste l'envie qu'elle puisse se reposer sur l'épaule de quelqu'un elle semblais avoir des tonnes de choses à dire. Je l'écoutait parler de la salle et dire qu'elle l'aimais. Je ne pouvais qu'acquiescer parce que moi même j'adorais venir ici. « Je comprends ce que vous voulez dire vous savez, cette salle est celle qui me semble être la plus tranquille et des plus calmes pour faire son sport sans être emmerder.. » Je lui souris et je gratte ma nuque, en la voyant finir de parler et de s'installé voilà que sans faire exprès -bon ok peut être un peu- je vois une cicatrice, qui semble vraiment grande sur son buste. Je voit. C'est pire que ce que je croyais en fait... «Excusez moi de vous dire ça mais... merde je vous connaissait pas autant peu battante... En fait je comprends pas vraiment comment vous en êtes arrivé à vous dire que la salle c'est finit pour vous alors qu'avant vous trouviez toujours moyen de porter ses altère même quand vous trouviez qu'il étaient trop lourd pour vous et votre gabarie. Mais je suppose que cette cicatrice sur votre buste à gagné, son but était que vous deviez laisser tomber et vous lui donner raison, bravo à vous ...» Elle risque de me giflé mais au moins je vais la faire réagir.


color : [color=#99113a]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Sam 4 Nov - 16:05
Féline allait répondre sur ce que ce presque parfait inconnu énonçait au sujet de la salle, mais le fait qu'il ait vu sa cicatrice changea complètement la donne. Le fait qu'il vienne à la juger fut une véritable douche froide pour la brunette, qui sentit les larmes monter à ses beaux yeux. Elle ouvrit la bouche pour parler à plusieurs reprises, mais aucun son ne sortait. Mille fois la jolie anglaise aurait pu le gifler pour ce jugement injuste, mais là aussi, elle n'y parvint pas. Ce fut la colère qui lui permit de bouger enfin. Elle se redressa pour le pousser avec force, fulminante, le visage laissant apparaître sa rage. T'es qui pour me juger toi ? Tu t'prends pour qui ? T'es en bonne santé, t'as toute ta force, tu connais rien de ma vie, alors va te faire foutre avec tes jugements de merde coño ! vociféra-t-elle, le fusillant du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Sam 4 Nov - 17:01
Je la regarde choquer de ses geste. Non, mais mes paroles devaient la faire bouger, réagir dans le bon sens et finalement pas du tout. Elle me hurle dessus comme quoi je suis un con qui comprend rien. C'est que j'en comprend tout du moins. Je recule et tout en tenant ses mains qui je supposes voulaient me pousser davantage je la regarde dans les yeux. «Vous comprenez pas du tout ce que j'ai essayer de vous dire plus tôt, vous avais mal pris mes mots et vous vous donnez en public alors que c'est pas ce que vous voulez et moi non plus. » Je l'observe encore surprit de ses gestes violents alors que personnellement même pour un femme fort je l'imaginais frêle et douce. Elle semble en fait plus blessé qu'autre choses par mes paroles et je maintiens ce que je voulais lui dire. «eh arrête. Je t'assure que c'était pas pour te blesser, ne pleure pas... Je voulais juste te faire remarquer que déjà je suis pas le seul à l'avoir vu sa cicatrice puisque ton haut est transparent et qu'en plus on voit bien que t'es blessé de pas pouvoir faire du sport.. Je voulais que tu comprenne que merde, elle doit pas gagné cette cicatrice tu devrais pas laisser tomber, je suis certain que tu es plus forte que ça. Et je suis peut être un con mais je suis de tout cœur avec toi et ma santé sera la tienne si tu y tiens. » Je finit doucement par relâcher ses poignets que j'avais tenue et je lui souris comme pour qu'elle comprenne l'impact de mes paroles.


code : [color=#99113a]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

Message(#) Sam 11 Nov - 16:01
Féline en était à un stade où ce donner en public ou pas, elle n'en n'avait rien à secouer. Pire, elle n'écoutait que ses émotions, cette colère sourde lui vrillant littéralement les tympans à l'heure actuelle. En théorie, rien ni personne n'aurait été en mesure de véritablement la calmer avant qu'elle n'y parvienne elle-même, mais sans doute que le passage du vouvoiement au tutoiement fut une surprise suffisante pour que son esprit vienne à se focaliser dessus plutôt que sur la rage qu'elle avait ressentie quelques secondes plus tôt. Désolée... j'voulais pas te hurler d'sus articula-t-elle avec difficulté, essuyant ses larmes coulant encore contre ses joues histoire d'arrêter de se donner en spectacle. Ce n'était pas le moment et déjà que son cœur battait à une vitesse plus qu'erratique, il valait mieux qu'elle se calme. J'laisse pas tomber, chaque jour j'essaye des trucs, faut pas croire. J'arrive mieux à faire de la marche rapide avec mon chien, j'avoue... mais ici je voulais réessayer. J'suis bien ici expliqua-t-elle, un peu plus calme, finissant par lui rendre son sourire. T'accepterais un café ? Pour oublier ma connerie... par contre, faudra m'expliquer pourquoi tu veux faire ça pour moi...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-