Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityI might push my luck with you (Matthaël)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -32%
    Le deal à ne pas rater :
    -32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
    749.99 € 1099.99 €
    Voir le deal

    I might push my luck with you (Matthaël)
    Oliver Matthew DavisI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Oliver Matthew Davis
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 32
    Lieu de naissance : Montreal, QC (Canada)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Boston, dans un petit appartement avec le Sergent Patapouf
    Situation sentimentale : célibataire, mais amoureux, ne sachant pas s'il pourra avoir une seconde chance, mais l'espérant...
    Études & Métiers : assistant prof Arts Plastiques / photographe et peintre à son compte
    Date d'inscription : 12/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : joemaw
    Icon : Oliver
    Avatar utilisé : Ryan Keating
    Crédits : joemaw
    Multicomptes : Perceval Hoffmann / Griffith Exner
    Description un : Taille : 6'1'' / 185 cm
    Warning : concernant l'histoire d'Oliver : Violence familiale, blessures, tendances auto-destructrices, problèmes d'alimentation, tabagisme, trahison, départ et abandon…
    RPS : 188
    Messages : 2488
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158265-oliver-matthew-davis-ryan-keating#7129397
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t166737-perceval-hoffmann-oliver-matthew-davis-griffith-exner-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t166271-oliver-matthew-davis-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158311-meetsachussets-omd-oliver
    Complément de personnage : https://www.i-love-harvard.com/t166383-oliver-matthew-davis-complement-de-personnage
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 1 Juin - 4:58
    taggercitereditionsupprimeradresse

    I might push my luck with you

    I might push my luck with you (Matthaël) Glass-10 @Jaysaël S-Castellan & @Oliver Matthew Davis
    I might push my luck with you (Matthaël) Megaph10 TW : none
    I might push my luck with you (Matthaël) Calend10 Dernière journée administrative
    I might push my luck with you (Matthaël) Marker10 Staff room, Harvard

    I think I might push my luck with you
    Does another night feel alright to you?
    If I ask right now would you think it through?

    I think I might push my luck with you
    Did you say that you got nothing else to do?
    Is it ok if I stay 'cause I'm dying to?
    Yea I'm dying to



    Une accolade amicale échangée avec une collègue, puis une poignée de main à un autre. De ça et là, la salle se vide des derniers professeurs ayant vidé leur bureau. Ils partent avec une boite sous le bras ou un sac à l'épaule. Certains ne repartent qu'avec leur portefeuille et leur clés ayant simplement tout basarder à la poubelle, l'air de se foutre totalement de ce qui allait s'y retrouver. Pour ma part, j'ai un peu traîner, ayant pris le temps d'ajouter quelques oeuvres offertes à un portfolio que j'ai apporté spécialement. Vieux cartable élimé que j'affectionne, ayant, aux fils des années, collectionné quelques oeuvres de camarades de cours ou de maison, les emblématiques triples flèches violettes de la Lowell House trônant d'ailleurs sur le couvert. Insérant une caricature offerte, par l'un de mes élèves cette fois, j'ai un sourire un peu plus prononcé en refermant le carnet pour le glisser dans mon sac.

    - C'est toujours comme ça les fins d'année? Questionnais-je le brun, occupé pas trop loin. Ou la nostalgie se fait plus grande aux fils des années? Précisais-je en posant le coin d'une fesse sur mon bureau pour le regarder.

    Mon regard traîne un peu, je l'admets. C'est plus fort que moi lorsqu'on se trouve dans la même pièce. Même si les années ont fait leur effet, ça ne m'apparaît en aucun cas négatif. Sa machoire me semble un peu plus définie, ses muscles aussi. Sa silhouette s'est découpée, lui qui l'était déjà. Et lorsqu'il laisse sa chemise entreouverte, ça devient si difficile de se concentrer! J'en perds souvent la notion de ce qui m'entoure ou de ce qu'on me dit. …comme maintenant. Sursautant en réalisant qu'il m'a parlé, je relève le regard pour croiser le sien à nouveau, relâche ma lèvre inférieure alors que je n'avais pas conscience de l'avoir mordue.

    - Navré, prononçais-je machinalement le temps que mon cerveau daigne éclaircir ce qu'il a dit.





       
    So let's build a bridge, yeah
    From your side to mine
    I'll be the one to cross over
    Just tell me it's not the end of the line

    not the end of the line

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum