Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility(billowyn) you're still my safe place
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -45%
    PC Portable LG Gram 17″ Intel Evo Core i7 32 Go ...
    Voir le deal
    1099.99 €

    (billowyn) you're still my safe place
    Eowyn ClarkRédaction & design
    Love Shot

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Eowyn Clark
    Rédaction & designLove Shot
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Ellworth (Maine, USA)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : squatte chez Sofia le temps de rebondir
    Situation sentimentale : Célibataire, le coeur battant encore un peu trop fort pour une belle blonde
    Études & Métiers : Journaliste pigiste, après avoir travaillé pendant deux ans en tant que journaliste junior pour le Boston Globe pendant ses études de journalisme
    Date d'inscription : 07/04/2024
    Pseudo & pronom IRL : lovebug (marie)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 5ceadf37ccbd61ff9eae4659dfc70493968e83a2
    Avatar utilisé : Madelaine Petsch
    Crédits : mathoumatoufait (avatar), magma. (signa)
    Multicomptes : Jude Montgomery, Jackson Brennan-Jobs, Parker Thompson, Ascella Omen
    Description un :
    EOWYN
    Clark
    (billowyn) you're still my safe place 6538c623923934778904314aa2c439655367fcfe

    Eowyn, c'est un véritable rayon de soleil : malgré les épreuves, elle fait toujours tout pour rester positive et garder ce sourire sur ses lèvres. Elle voit toujours le meilleur chez les gens, ce qui lui vaut de parfois être un peu trop naïve, ça peut lui jouer des tours. Grande sentimentale, elle s'attache très vite, que ça soit en amitié ou en amour. Militante, elle se bat pour ses idées et ses convictions, quitte à devoir se salir les mains et dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Elle a tendance à être un peu trop curieuse et à se mêler de ce qui ne la regarde pas. Elle déteste le conflit avec les gens qu'elle aime.

    ( 01 ) Sa petite soeur, Lily, est décédée dans une fusillade qui a eu lieu dans leur lycée quand Eo avait 18 ans et sa soeur 16. Elle s'en est toujours voulu, puisque ce jour-là, elle avait séché les cours pour aller à la dédicace d'une autrice qu'elle adorait. ( 02 ) Passionnée par le paranormal, la mort est une source d'angoisse, la poussant à trouver des "preuves" d'une vie après la mort pour se rassurer que sa petite soeur est encore quelque part. ( 03 ) Elle n'a pas ressenti le besoin de faire de coming out à ses parents ou sa famille ; au lycée, elle se considérait comme bi-sexuelle mais elle penche aujourd'hui plus vers la pansexualité, puisqu'elle se fiche du genre de la personne : c'est son âme, sa personnalité qui l'intéresse et dont elle tombe bien souvent amoureuse. ( 04 ) Bien qu'elle a été presque toute sa scolarité à la Dudley House, dont elle a été présidente l'année dernière, elle tient très mal l'alcool : elle aime faire la fête, mais elle est pompette après un verre, ce qui amuse beaucoup ses ami·e·s. ( 05 ) Elle déteste conduire la nuit, puisqu'elle arrive mal à distinguer les voitures. Elle porte des lunettes de repos pour travailler, mais la conduite de nuit est quelque chose dont elle a horreur. ( 06 ) Féministe, elle défend aussi la cause LGBTQIA+ et milite contre le port d'armes aux Etats-Unis. ( 07 ) Elle a toujours voulu devenir journaliste : curieuse, elle n'hésite pas à investiguer pour sortir le meilleur papier possible, quitte à mettre son nez là où elle ne devrait pas. Une qualité pour une journaliste, mais un défaut dans sa vie personnelle. ( 08 ) N'arrivant pas à se remettre de sa rupture avec Billie, elle décide de quitter Boston en février dernier après avoir eu une proposition de travail à New York. Elle pensait que ce changement de ville l'aiderait mais spoiler alert : on ne fuit pas ses problèmes, car ils nous suivent peu importe où on va. ( 09 ) Le journal où elle a été embauchée ne payant pas assez et avec le coût de la vie exorbitant à New York, elle a eu un peu du mal à s'en sortir financièrement et elle est encore un peu limite niveau argent. ( 10 ) Elle a mit son nez dans une affaire très louche à New York et s'est mit quelques personnes dangereuses à dos ; effrayée, elle a donc décidée de retourner à Boston et a laissé son rêve New Yorkais sur place, en espérant que les problèmes ne la suivraient pas ici.
    Warning : Fusillade, mort d'un·e proche
    RPS : 14
    Messages : 254
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t170277-eowyn-clark-madelaine-petsch#8221126
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t170326-eowyn-clark-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170325-meetsachussets-eoclark#8225943
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 8 Avr 2024 - 3:41
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : ràs
    La fuite aura été rapide. Des fringues entassées dans un sac de voyage, trois cartons balancés dans ma voiture et le pied lourd sur l'accélérateur pour arriver avant la tombée de la nuit. Je n'avais pas pris beaucoup d'affaires lors de mon déménagement à New York en février dernier : tout a été entreposé chez mes parents lors de mon départ et si je m'en suis voulue d'avoir voyagé aussi léger, aujourd'hui, je suis contente de l'avoir fait car la fugue aura été simple et efficace. J'ai d'abord pensé à débarquer chez Sofia, mais l'idée d'aller ailleurs que chez toi semblait ridicule. Bien sûr, pendant mes deux mois à New York, Billie m'a manqué. Quand est-ce que Billie ne m'a pas manqué, mh ? C'est peut-être car j'essayais de chasser ce sentiment que j'ai fait des conneries. Le regard est figé dans le rétroviseur, la paranoïa me pousse à espérer qu'on ne me suive pas. Et si on me suivait ? Si je les amenais tout droit vers Billie, si je la mettais en danger ? Bizarrement, je ne m'en fais pas pour elle. Je sais qu'elle grogne assez fort pour faire fuir n'importe qui et c'est pour ça, entre autre, que je me sentirai en sécurité là-bas. Le ciel se couvre et la pluie battante s'abat sur la carrosserie de ma voiture alors que je suis arrivée dans le Massachusetts. Il est dix neuf heures trente quand je me gare devant chez toi, le coeur battant tellement fort qu'il m'empêche de respirer correctement. J'ouvre le cache-soleil pour me regarder brièvement dans le petit miroir qui s'illumine, passe mes mains sur mon visage en fermant les yeux, nerveuse. Calme toi, Eo. Calme toi. Une grande inspiration et je rabat l'accessoire, attrapant mon gros sac de voyage pour le sortir de la voiture avec moi. Je le place au dessus de ma tête pour me protéger de la pluie et je n'attends pas très longtemps quand j'arrive devant la porte d'entrée de chez Billie pour sonner. Je prie pour qu'elle soit ici et non pas à la Adams, mais avec les examens qui approchent, j'en conclue qu'elle doit s'exiler dans son manoir pour réviser dans le calme de sa demeure vide. Quand la porte d'entrée s'ouvre, je n'hésite pas une seule seconde. Le sac dans mes mains est lâché et je m'avance, bien que trempée, pour prendre la blonde dans mes bras et la serrer. Fort. Le corps trempé tremblant par l'adrénaline, écoutant beaucoup plus son coeur que sa raison.



    ┗ Close my eyes  ┛
    Romanticise a dark city, you can't find the light in thе sun. If I don't feel the same, please forgive me, you have arrived with no time to run.
    Billie O'MalleyMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Billie O'Malley
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Glencolmcille, cherche pas sur Google, c'est en Irlande.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : entre Manchester-by-the-Sea, dans une maison beaucoup trop grande et beaucoup trop vide, et une chambre de la adams
    Situation sentimentale : célibataire, experte en désillusions, amoureuse d'une rousse qui s'est barrée
    Études & Métiers : étudiante en sciences environnementales et barmaid au Drink.
    Date d'inscription : 18/06/2017
    Pseudo & pronom IRL : GLEEK! (Annabelle)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 7xRbT6EL_o
    Avatar utilisé : Florence Pugh
    Crédits : cheekeyfire (avatar) alcara (signature) lovebug la talentueuse (code profil)
    Multicomptes : Jasper & Horace
    Description un :
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    (billowyn) you're still my safe place 054ac7dd88195790a0c0ca97d694b9dff16a8324
    (billowyn) you're still my safe place 812e048b6386eabbed3b2c37f51fc12ea47ee29f
    (billowyn) you're still my safe place B569f60bf1633de8211ff869bd3c05c2b839ff7a
    (billowyn) you're still my safe place Bd89fde9deb6bd971621addb75a2225ca6dc9a59
    (billowyn) you're still my safe place 976e97fdb4b7d6810394cc4bb5a91e6cc50e18ce
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    Me, Myself and I · · · · ·
    irlandaise, puis new-yorkaise ● ses parents tiennent une librairie à NY, qui périclite ● a obtenu une bourse pour rentrer à Harvard ● son petit frère Zach a disparu alors qu’elle avait quinze ans, et n’a jamais été retrouvé ● vit avec son fantôme depuis, qui lui est apparu plusieurs semaines après sa disparition ● ses parents n’ont jamais accepté l’idée de sa mort ● apprentie passeuse d’âmes, elle développe une capacité à communiquer avec les morts ● ses parents lui ont collé le mot « folie », si bien qu’elle n’a plus jamais parlé à personne de son don ● galère à s’accrocher aux autres, à accorder sa confiance, ne voyant que le temporaire de la vie ● son corps est jonché de cicatrices causées par ses escapades nocturnes avec son frère ● des cachets sous le lit, bien dissimulés sous une latte de parquet ● fervente défenseure de la cause animale et de l’écologie, elle donne régulièrement de la voix dans les manifestations ● Maverick lui a légué une maison, et les droits sur son dernier livre, la catapultant d’un niveau de vie très modeste, à aisée.

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    maladroite, obstinée, imprudente, accro à l’adrénaline - sans aucun instinct de survie, lunaire, effrontée, provocatrice, ambitieuse, misanthrope, impudique, mélancolique, soumise à ses pulsions, décomplexée, maline, menteuse, solitaire, fragile

    fun facts : se coupe les cheveux elle-même, les teint de manière aléatoire - tantôt négligée, tantôt apprêtée, elle se moque de son apparence et s'amuse de son reflet - fait la collection des peluches O’Malley - cuisine beaucoup et expérimente les plus étranges des alliances - roule la moto ayant causée la mort de Maverick, et participe à des courses illégales, le tout sans permis - préfère les livres aux séries - possède un vieux téléphone - dépassée par la technologie - ne fait jamais de sport -

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    Family · Mr&Mrs O'Malley (pnj) parents - relation compliquée, conflictuelle, silencieuse Zach (pnj - décédé) frère qu'on pourrait croire jumeau, disparu, puis réapparu juste pour elle - la perte qui bousille tout, les souvenirs gravés dans les cicatrices -

    Love andm friends · Eowyn (pnj - ancien personnage) ex petite-amie, ex amoureuse, ex espoir, le premier et unique essai d'une relation sérieuse Wade amitié forte, attraction forte, le passionnel et le conflictuel emmêlés, saupoudrés de quelques sentiments parasites Loyd petite description du lien Quentin petite description du lien Nicola petite description du lien Anders petite description du lien Jinx petite description du lien Auréa petite description du lien

    Other · Andréa & Gustin méfiance, défiance, colère contre leur mauvaise influence, menaces pour l'une, voiture flinguée pour l'autre en représailles à leur défaillance.
    Warning : prise occasionnelle d'anxiolytiques et somnifères en lien avec des périodes d'état dépressif, disparition d’un proche (frère), surnaturel, perception de fantômes et communication avec les esprits, propos parfois vulgaires et impudiques
    RPS : 119
    Messages : 6515
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t119990-billie-o-malley-saoirse-ronan
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t120243-billie-o-malley-456-824-7330#4489947
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155801-billie-o-malley-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t121158-meetsachussets-billiethekid#4556395
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 10 Avr 2024 - 15:42
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : mention d'esprits et prise de médicaments
    Tu vois, tu me connais toujours. Le nez vissé dans les révisions, tête baissée et esprit buté. J’ai laissé des fiches un peu partout, à chaque pièce sa matière. Je deviens un prof, à chaque papier que je croise, m’interrogeant à voix haute. Les fantômes s’amusent d’un tel spectacle, si seulement je les laissais s’exprimer. Solidement relégués sur le banc de touche, j’ai noyé mes tergiversations dans une solution médicamenteuse. Retour en arrière. La situation est à chier, j’vais pas te mentir. J’dois avancer avec les stigmates que t’as laissé sur ma chair, faire avec ce que t’as bouleversé, tout en m’accrochant à ce désir de me retrouver. Difficile de conjuguer passé présent et futur. J’tente de prendre tout ce qui me plaisait dans mon reflet, avant. La légèreté, la fougue, la liberté. J’galère. J’ai pas réussi, longtemps, à seulement m’faire effleurer par quelqu’un d’autre que toi. A ne plus avoir ce réflexe à la con, de penser à toi en première intention. Alors j’ai choisi le plus simple, et le plus compliqué à la fois. J’ai choisi l’autre sexe ; le plus simple. J’ai choisi celui que j’avais poussé dans un recoin de ma tête, puisque tu prenais toute la place ; le plus compliqué. A croire qu’à cause de toi, j’ai désormais besoin d’émotions pour user de mon corps. Voit ce que t’as fais. Mais, j’me soigne. Tu choisis bien ton timing, hein ? Parce que là, j’suis justement entrain d’envoyer quelques messages, de provoquer, de répondre, de retrouver ça, de retrouver l’O’Malley d’avant. Ca a clignoté chez toi, que ton influence commençait à se dissiper ? J’ai pris le temps, beaucoup plus de temps que toi, à digérer. Toi t’as juste croisé d’autres lèvres, toi tu t’es juste barrée. Comme ça. Mon égoïsme a essayé de t’en dissuader, un peu ; mais mon mot n’a plus le droit d’être dit. Ainsi, oui, distraitement, entre deux interros à moi-même, j’écris sur mon téléphone. J’lève la tête, quand j’entends sonner à la porte. J’ai rien commandé, mais, y a moyen que j’ai encore zappé un squat de Wade qui se donne en mission que je ne meure pas de faim. “J’ai déjà mangé !” Scandé, avant d’ouvrir la porte, et de te réceptionner, Toi, comme on se prend un mirage en pleine gueule. Les bras ballants et le corps qui se tord légèrement en arrière, les orbes écarquillés ; bref, y a tout de la fille qui s’attendait à tous les scénarios, sauf celui-là. Le cerveau encore dans l'apprentissage, n'arrive juste pas à comprendre. Trempé, le souvenir, en plus. L'hallucination est complète jusqu’à la sensation de tes cheveux mouillés sur mon épaule. Jusqu’à ton parfum. “Est-ce qu’on en est au stade où ça y est je suis officiellement folle ?” Ca allait arriver, c’était certain. Ils l’avaient prédit. “Pourquoi c’est toi ?” J’essaye de te regarder, de me dégager suffisamment pour voir tes traits. Pourquoi c’est toi, mon mirage ? Pourquoi c’est toi sur le perron de ma porte ? Pourquoi ça me compresse le bide ? “Eo ? Qu'est-ce que tu fais là ?” Pas encore certaine que c'est vrai, tout ça. J'arrive juste pas à gérer l'info. Mes doigts, par contre, eux, s'agrippent à ton bras. Y capte ton pouls. Semblant bien réel, lui.




    used to be young ☽ take onе, pour it out, it's not worth cryin' 'bout, the things you can't erase like tattoos and regrets, words I never meant and ones that got away, left my livin' fast somewhere in the past and took another road, turns out crowded rooms empty out as soon there's somewhere else to go, oh – miley cyrus
    Eowyn ClarkRédaction & design
    Love Shot

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Eowyn Clark
    Rédaction & designLove Shot
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Ellworth (Maine, USA)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : squatte chez Sofia le temps de rebondir
    Situation sentimentale : Célibataire, le coeur battant encore un peu trop fort pour une belle blonde
    Études & Métiers : Journaliste pigiste, après avoir travaillé pendant deux ans en tant que journaliste junior pour le Boston Globe pendant ses études de journalisme
    Date d'inscription : 07/04/2024
    Pseudo & pronom IRL : lovebug (marie)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 5ceadf37ccbd61ff9eae4659dfc70493968e83a2
    Avatar utilisé : Madelaine Petsch
    Crédits : mathoumatoufait (avatar), magma. (signa)
    Multicomptes : Jude Montgomery, Jackson Brennan-Jobs, Parker Thompson, Ascella Omen
    Description un :
    EOWYN
    Clark
    (billowyn) you're still my safe place 6538c623923934778904314aa2c439655367fcfe

    Eowyn, c'est un véritable rayon de soleil : malgré les épreuves, elle fait toujours tout pour rester positive et garder ce sourire sur ses lèvres. Elle voit toujours le meilleur chez les gens, ce qui lui vaut de parfois être un peu trop naïve, ça peut lui jouer des tours. Grande sentimentale, elle s'attache très vite, que ça soit en amitié ou en amour. Militante, elle se bat pour ses idées et ses convictions, quitte à devoir se salir les mains et dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Elle a tendance à être un peu trop curieuse et à se mêler de ce qui ne la regarde pas. Elle déteste le conflit avec les gens qu'elle aime.

    ( 01 ) Sa petite soeur, Lily, est décédée dans une fusillade qui a eu lieu dans leur lycée quand Eo avait 18 ans et sa soeur 16. Elle s'en est toujours voulu, puisque ce jour-là, elle avait séché les cours pour aller à la dédicace d'une autrice qu'elle adorait. ( 02 ) Passionnée par le paranormal, la mort est une source d'angoisse, la poussant à trouver des "preuves" d'une vie après la mort pour se rassurer que sa petite soeur est encore quelque part. ( 03 ) Elle n'a pas ressenti le besoin de faire de coming out à ses parents ou sa famille ; au lycée, elle se considérait comme bi-sexuelle mais elle penche aujourd'hui plus vers la pansexualité, puisqu'elle se fiche du genre de la personne : c'est son âme, sa personnalité qui l'intéresse et dont elle tombe bien souvent amoureuse. ( 04 ) Bien qu'elle a été presque toute sa scolarité à la Dudley House, dont elle a été présidente l'année dernière, elle tient très mal l'alcool : elle aime faire la fête, mais elle est pompette après un verre, ce qui amuse beaucoup ses ami·e·s. ( 05 ) Elle déteste conduire la nuit, puisqu'elle arrive mal à distinguer les voitures. Elle porte des lunettes de repos pour travailler, mais la conduite de nuit est quelque chose dont elle a horreur. ( 06 ) Féministe, elle défend aussi la cause LGBTQIA+ et milite contre le port d'armes aux Etats-Unis. ( 07 ) Elle a toujours voulu devenir journaliste : curieuse, elle n'hésite pas à investiguer pour sortir le meilleur papier possible, quitte à mettre son nez là où elle ne devrait pas. Une qualité pour une journaliste, mais un défaut dans sa vie personnelle. ( 08 ) N'arrivant pas à se remettre de sa rupture avec Billie, elle décide de quitter Boston en février dernier après avoir eu une proposition de travail à New York. Elle pensait que ce changement de ville l'aiderait mais spoiler alert : on ne fuit pas ses problèmes, car ils nous suivent peu importe où on va. ( 09 ) Le journal où elle a été embauchée ne payant pas assez et avec le coût de la vie exorbitant à New York, elle a eu un peu du mal à s'en sortir financièrement et elle est encore un peu limite niveau argent. ( 10 ) Elle a mit son nez dans une affaire très louche à New York et s'est mit quelques personnes dangereuses à dos ; effrayée, elle a donc décidée de retourner à Boston et a laissé son rêve New Yorkais sur place, en espérant que les problèmes ne la suivraient pas ici.
    Warning : Fusillade, mort d'un·e proche
    RPS : 14
    Messages : 254
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t170277-eowyn-clark-madelaine-petsch#8221126
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t170326-eowyn-clark-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170325-meetsachussets-eoclark#8225943
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 10 Avr 2024 - 20:09
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : ràs
    C'est vrai que je ne me suis pas posée plus de questions que ça. Non pas que je la prenne pour acquis, au contraire même, mais c'est la seule personne en qui j'ai confiance pour me protéger si quelque chose ne va pas. S'ils m'ont suivis. S'ils me retrouvent. Pourtant, j'aurais pu me dire qu'aller chez mon ex-petite amie n'était pas une bonne idée. Je sais que c'est ce qu'elle est, mais je n'arrive pas à penser à elle comme quelque chose du passé et "ex-petite amie" sonne tellement péjoratif. Je sais qu'elle m'ouvrira la porte de chez elle, j'espère qu'elle ne me déteste pas au point de me mettre dehors quand je lui demanderai de rester. Je sais, que j'arriverai à dormir sur mes deux oreilles ici. Enfin, je pense. Il y a cette non retenue, quand la porte s'ouvre et que je me jette littéralement dans les bras de Billie. Aucune retenue, alors que mon corps tremble comme une feuille et que l'émotion me submerge. L'émotion liée à la peur, à cette fuite que je viens d'effectuer. L'émotion liée à des retrouvailles que je ne pensais pas vivre aussi vite. Aussi vite.. cela fait peut-être deux mois que je suis partie, mais ça m'a semblé une éternité quand j'y repense. C'est marrant, comme au final, tout me ramène toujours ici. A cette ville. A cette maison. A toi ? Son corps se décolle du mien et je sens qu'elle s'agrippe à moi, comme si elle avait besoin de sentir que c'est réel, comme si elle avait besoin de sentir que c'est bien moi. "C'est moi, c'est moi", que je lui répète alors que mes mains viennent encadrer son visage, le regard brillant plongé dans le sien. "J'ai.. j'ai besoin de ton aide..", que je lui dis d'une voix tremblante, lâchant ses joues pour me tourner et récupérer mon sac balancé à terre sur le pallier de la porte. C'est les seules fringues que j'ai, on va éviter qu'elles prennent la flotte. "Est-ce que je peux dormir ici..?", que je demande, plus hésitante, la peur qui me tord les tripes qu'elle dise non. Parce que qui c'est ce qui a changé, depuis mon départ ?



    ┗ Close my eyes  ┛
    Romanticise a dark city, you can't find the light in thе sun. If I don't feel the same, please forgive me, you have arrived with no time to run.
    Billie O'MalleyMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Billie O'Malley
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Glencolmcille, cherche pas sur Google, c'est en Irlande.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : entre Manchester-by-the-Sea, dans une maison beaucoup trop grande et beaucoup trop vide, et une chambre de la adams
    Situation sentimentale : célibataire, experte en désillusions, amoureuse d'une rousse qui s'est barrée
    Études & Métiers : étudiante en sciences environnementales et barmaid au Drink.
    Date d'inscription : 18/06/2017
    Pseudo & pronom IRL : GLEEK! (Annabelle)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 7xRbT6EL_o
    Avatar utilisé : Florence Pugh
    Crédits : cheekeyfire (avatar) alcara (signature) lovebug la talentueuse (code profil)
    Multicomptes : Jasper & Horace
    Description un :
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    (billowyn) you're still my safe place 054ac7dd88195790a0c0ca97d694b9dff16a8324
    (billowyn) you're still my safe place 812e048b6386eabbed3b2c37f51fc12ea47ee29f
    (billowyn) you're still my safe place B569f60bf1633de8211ff869bd3c05c2b839ff7a
    (billowyn) you're still my safe place Bd89fde9deb6bd971621addb75a2225ca6dc9a59
    (billowyn) you're still my safe place 976e97fdb4b7d6810394cc4bb5a91e6cc50e18ce
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    Me, Myself and I · · · · ·
    irlandaise, puis new-yorkaise ● ses parents tiennent une librairie à NY, qui périclite ● a obtenu une bourse pour rentrer à Harvard ● son petit frère Zach a disparu alors qu’elle avait quinze ans, et n’a jamais été retrouvé ● vit avec son fantôme depuis, qui lui est apparu plusieurs semaines après sa disparition ● ses parents n’ont jamais accepté l’idée de sa mort ● apprentie passeuse d’âmes, elle développe une capacité à communiquer avec les morts ● ses parents lui ont collé le mot « folie », si bien qu’elle n’a plus jamais parlé à personne de son don ● galère à s’accrocher aux autres, à accorder sa confiance, ne voyant que le temporaire de la vie ● son corps est jonché de cicatrices causées par ses escapades nocturnes avec son frère ● des cachets sous le lit, bien dissimulés sous une latte de parquet ● fervente défenseure de la cause animale et de l’écologie, elle donne régulièrement de la voix dans les manifestations ● Maverick lui a légué une maison, et les droits sur son dernier livre, la catapultant d’un niveau de vie très modeste, à aisée.

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    maladroite, obstinée, imprudente, accro à l’adrénaline - sans aucun instinct de survie, lunaire, effrontée, provocatrice, ambitieuse, misanthrope, impudique, mélancolique, soumise à ses pulsions, décomplexée, maline, menteuse, solitaire, fragile

    fun facts : se coupe les cheveux elle-même, les teint de manière aléatoire - tantôt négligée, tantôt apprêtée, elle se moque de son apparence et s'amuse de son reflet - fait la collection des peluches O’Malley - cuisine beaucoup et expérimente les plus étranges des alliances - roule la moto ayant causée la mort de Maverick, et participe à des courses illégales, le tout sans permis - préfère les livres aux séries - possède un vieux téléphone - dépassée par la technologie - ne fait jamais de sport -

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    Family · Mr&Mrs O'Malley (pnj) parents - relation compliquée, conflictuelle, silencieuse Zach (pnj - décédé) frère qu'on pourrait croire jumeau, disparu, puis réapparu juste pour elle - la perte qui bousille tout, les souvenirs gravés dans les cicatrices -

    Love andm friends · Eowyn (pnj - ancien personnage) ex petite-amie, ex amoureuse, ex espoir, le premier et unique essai d'une relation sérieuse Wade amitié forte, attraction forte, le passionnel et le conflictuel emmêlés, saupoudrés de quelques sentiments parasites Loyd petite description du lien Quentin petite description du lien Nicola petite description du lien Anders petite description du lien Jinx petite description du lien Auréa petite description du lien

    Other · Andréa & Gustin méfiance, défiance, colère contre leur mauvaise influence, menaces pour l'une, voiture flinguée pour l'autre en représailles à leur défaillance.
    Warning : prise occasionnelle d'anxiolytiques et somnifères en lien avec des périodes d'état dépressif, disparition d’un proche (frère), surnaturel, perception de fantômes et communication avec les esprits, propos parfois vulgaires et impudiques
    RPS : 119
    Messages : 6515
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t119990-billie-o-malley-saoirse-ronan
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t120243-billie-o-malley-456-824-7330#4489947
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155801-billie-o-malley-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t121158-meetsachussets-billiethekid#4556395
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 15 Avr 2024 - 23:03
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : ras
    Moi aussi, j’ai besoin d’aide. Moi aussi, j’ai besoin qu’on m’sorte de là, d’ici, de tes bras, de cette histoire qui m’enlise. Elle me colle à la peau ; et j’récure, j’t’assure, je frotte aussi fort que je le peux, mais j’emprunte l’épiderme avant de vraiment réussir à te gommer. La chair exposée, toi tu débarques et tu viens vérifier que ça brûle toujours autant, de confronter ton corps au mien. J’te confirme, ça fait toujours mal. Anesthésiée, leurrée dans mes histoires, j’mets un certain temps à vraiment capter la réalité de la scène. Je comprends pas ce que tu fais là. Là, en ville d’accord, mais surtout là, devant moi, chez moi, contre moi. La santé mentale n’est pas au mieux, et y a plusieurs scénarios possibles où j’mélange plusieurs vérités. Les paupières clignent, et c’est tout le système qui se met en route pour intégrer l’information. Les vérifications. Quand tout converge vers toi, je m’écarte légèrement. Je m’agrippe, aussi. Toujours pas foutue de savoir ce que je veux, visiblement. Tes doigts sur mes traits, apaisent, fixent mon attention. J’dirai pas que c’est mieux, quand je suis contrainte de parfaitement te regarder. La salive galère à se frayer un chemin dans la gorge, et c’est comme un boulot de deux mois qui commence à s'effondrer. Je remets quelques cartes, comme je peux, pour que l’édifice tienne. C’est plus simple, quand tu te détournes pour récupérer ton sac. J’en secoue la tête, une inspiration rapide, et j’attends la suite, comme si j’te laissais libre choix de ma sentence. “Quoi ?” C’est passé trop rapidement, trop spontanément. J’m’y attendais pas vraiment, faut le dire. Même si le sac était un indice. “Euh..” Je recule d’un pas, le corps décide avant la tête. “Ouais.” J’ai le regard qui va dans le salon, et l’esprit qui turbine pour rapidement faire l’état de la situation. “Ouais, y a les chambres de Mav et Alex, y a de la place. “ Y a que ça ici, de la place. “Vas-y rentre.” Incapable de savoir si j’fais de la merde ou pas. Mais, y a le passé, et y a nous. Du début, du milieu. Et le fait que j’suis pas capable de te laisser dehors, qu’importe la fin. Porte fermée derrière toi, j’nous enferme dans ce sanctuaire. Faudra venir nous trouver, dans mon château hanté. “Je vais te chercher une serviette. ” Ca me fera souffler, aussi. “Fait comme chez toi.” J’en hausse légèrement les épaules, de la fille désemparée et paumée. “Tu connais, de toute façon.” Par cœur. La maison, et moi.





    used to be young ☽ take onе, pour it out, it's not worth cryin' 'bout, the things you can't erase like tattoos and regrets, words I never meant and ones that got away, left my livin' fast somewhere in the past and took another road, turns out crowded rooms empty out as soon there's somewhere else to go, oh – miley cyrus
    Eowyn ClarkRédaction & design
    Love Shot

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Eowyn Clark
    Rédaction & designLove Shot
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Ellworth (Maine, USA)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : squatte chez Sofia le temps de rebondir
    Situation sentimentale : Célibataire, le coeur battant encore un peu trop fort pour une belle blonde
    Études & Métiers : Journaliste pigiste, après avoir travaillé pendant deux ans en tant que journaliste junior pour le Boston Globe pendant ses études de journalisme
    Date d'inscription : 07/04/2024
    Pseudo & pronom IRL : lovebug (marie)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 5ceadf37ccbd61ff9eae4659dfc70493968e83a2
    Avatar utilisé : Madelaine Petsch
    Crédits : mathoumatoufait (avatar), magma. (signa)
    Multicomptes : Jude Montgomery, Jackson Brennan-Jobs, Parker Thompson, Ascella Omen
    Description un :
    EOWYN
    Clark
    (billowyn) you're still my safe place 6538c623923934778904314aa2c439655367fcfe

    Eowyn, c'est un véritable rayon de soleil : malgré les épreuves, elle fait toujours tout pour rester positive et garder ce sourire sur ses lèvres. Elle voit toujours le meilleur chez les gens, ce qui lui vaut de parfois être un peu trop naïve, ça peut lui jouer des tours. Grande sentimentale, elle s'attache très vite, que ça soit en amitié ou en amour. Militante, elle se bat pour ses idées et ses convictions, quitte à devoir se salir les mains et dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Elle a tendance à être un peu trop curieuse et à se mêler de ce qui ne la regarde pas. Elle déteste le conflit avec les gens qu'elle aime.

    ( 01 ) Sa petite soeur, Lily, est décédée dans une fusillade qui a eu lieu dans leur lycée quand Eo avait 18 ans et sa soeur 16. Elle s'en est toujours voulu, puisque ce jour-là, elle avait séché les cours pour aller à la dédicace d'une autrice qu'elle adorait. ( 02 ) Passionnée par le paranormal, la mort est une source d'angoisse, la poussant à trouver des "preuves" d'une vie après la mort pour se rassurer que sa petite soeur est encore quelque part. ( 03 ) Elle n'a pas ressenti le besoin de faire de coming out à ses parents ou sa famille ; au lycée, elle se considérait comme bi-sexuelle mais elle penche aujourd'hui plus vers la pansexualité, puisqu'elle se fiche du genre de la personne : c'est son âme, sa personnalité qui l'intéresse et dont elle tombe bien souvent amoureuse. ( 04 ) Bien qu'elle a été presque toute sa scolarité à la Dudley House, dont elle a été présidente l'année dernière, elle tient très mal l'alcool : elle aime faire la fête, mais elle est pompette après un verre, ce qui amuse beaucoup ses ami·e·s. ( 05 ) Elle déteste conduire la nuit, puisqu'elle arrive mal à distinguer les voitures. Elle porte des lunettes de repos pour travailler, mais la conduite de nuit est quelque chose dont elle a horreur. ( 06 ) Féministe, elle défend aussi la cause LGBTQIA+ et milite contre le port d'armes aux Etats-Unis. ( 07 ) Elle a toujours voulu devenir journaliste : curieuse, elle n'hésite pas à investiguer pour sortir le meilleur papier possible, quitte à mettre son nez là où elle ne devrait pas. Une qualité pour une journaliste, mais un défaut dans sa vie personnelle. ( 08 ) N'arrivant pas à se remettre de sa rupture avec Billie, elle décide de quitter Boston en février dernier après avoir eu une proposition de travail à New York. Elle pensait que ce changement de ville l'aiderait mais spoiler alert : on ne fuit pas ses problèmes, car ils nous suivent peu importe où on va. ( 09 ) Le journal où elle a été embauchée ne payant pas assez et avec le coût de la vie exorbitant à New York, elle a eu un peu du mal à s'en sortir financièrement et elle est encore un peu limite niveau argent. ( 10 ) Elle a mit son nez dans une affaire très louche à New York et s'est mit quelques personnes dangereuses à dos ; effrayée, elle a donc décidée de retourner à Boston et a laissé son rêve New Yorkais sur place, en espérant que les problèmes ne la suivraient pas ici.
    Warning : Fusillade, mort d'un·e proche
    RPS : 14
    Messages : 254
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t170277-eowyn-clark-madelaine-petsch#8221126
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t170326-eowyn-clark-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170325-meetsachussets-eoclark#8225943
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 17 Avr 2024 - 4:27
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : ras
    Je la vois et je la comprends, la confusion dans son regard. Garder contact n'a pas forcément été la chose la plus simple, quand j'étais à New York. J'ai délibérément pris un peu mes distances avec toutes les personnes que je connaissais ici, même si je donnais encore des nouvelles à quelques rares élu·e·s avec qui échanger n'était pas douloureux. Tu dois comprendre, Billie, qu'échanger avec toi était douloureux. Il a été douloureux depuis un an. Depuis cette dispute dans ce bar lors de la soirée des enchères Dudley. Ce Veritas, qui a participé à la descente aux enfers de notre relation. Ce moment, où tout a bousculé. Mais si je suis de retour aujourd'hui, ça n'est pas pour lui faire du mal. C'est parce qu'elle est la seule personne que je voulais voir suite à ma fuite. La seule destination logique, censée. Mon petit sac de voyage rassemblant tout ce qu'il me reste, je demande à la blonde si je peux dormir ici et je sens une once d'hésitation - probablement dû à l'étonnement ? - dans sa voix avant qu'elle n'accepte, se reculant pour le laisser entrer réellement dans sa demeure. "Merci..", que je lui murmure alors que je retire mes pompes trempées dans l'entrée pour ne pas mettre de la terre partout dans la maison. Je la regarde disparaître pour me chercher une serviette et j'attrape mon sac pour m'avancer dans le couloir et monter à l'étage. Je m'arrête à la première chambre libre et j'y pose mon sac avant de m'avancer vers la fenêtre pour tirer les rideaux et vérifier que personne n'est là. La paranoïa n'a pas disparue et je me sens encore en danger. Je scrute chaque détails à travers la fenêtre malgré la nuit qui commence à tomber et la pluie battante. Je veux m'assurer de ne rien rater, au cas où. Je sens les larmes qui montent aux yeux et je commence à sangloter. Des sanglots qui se stoppent net quand j'entends le plancher grincer sous les pas de Billie et le dos de la main qui vient balayer toute trace de larme. Je lui impose déjà ma présence alors que je suis peut-être la dernière personne qu'elle avait envie de voir - je ne veux pas lui imposer le fardeau de mes conneries New Yorkaises en plus.




    ┗ Close my eyes  ┛
    Romanticise a dark city, you can't find the light in thе sun. If I don't feel the same, please forgive me, you have arrived with no time to run.
    Billie O'MalleyMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Billie O'Malley
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Glencolmcille, cherche pas sur Google, c'est en Irlande.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : entre Manchester-by-the-Sea, dans une maison beaucoup trop grande et beaucoup trop vide, et une chambre de la adams
    Situation sentimentale : célibataire, experte en désillusions, amoureuse d'une rousse qui s'est barrée
    Études & Métiers : étudiante en sciences environnementales et barmaid au Drink.
    Date d'inscription : 18/06/2017
    Pseudo & pronom IRL : GLEEK! (Annabelle)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 7xRbT6EL_o
    Avatar utilisé : Florence Pugh
    Crédits : cheekeyfire (avatar) alcara (signature) lovebug la talentueuse (code profil)
    Multicomptes : Jasper & Horace
    Description un :
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    (billowyn) you're still my safe place 054ac7dd88195790a0c0ca97d694b9dff16a8324
    (billowyn) you're still my safe place 812e048b6386eabbed3b2c37f51fc12ea47ee29f
    (billowyn) you're still my safe place B569f60bf1633de8211ff869bd3c05c2b839ff7a
    (billowyn) you're still my safe place Bd89fde9deb6bd971621addb75a2225ca6dc9a59
    (billowyn) you're still my safe place 976e97fdb4b7d6810394cc4bb5a91e6cc50e18ce
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    Me, Myself and I · · · · ·
    irlandaise, puis new-yorkaise ● ses parents tiennent une librairie à NY, qui périclite ● a obtenu une bourse pour rentrer à Harvard ● son petit frère Zach a disparu alors qu’elle avait quinze ans, et n’a jamais été retrouvé ● vit avec son fantôme depuis, qui lui est apparu plusieurs semaines après sa disparition ● ses parents n’ont jamais accepté l’idée de sa mort ● apprentie passeuse d’âmes, elle développe une capacité à communiquer avec les morts ● ses parents lui ont collé le mot « folie », si bien qu’elle n’a plus jamais parlé à personne de son don ● galère à s’accrocher aux autres, à accorder sa confiance, ne voyant que le temporaire de la vie ● son corps est jonché de cicatrices causées par ses escapades nocturnes avec son frère ● des cachets sous le lit, bien dissimulés sous une latte de parquet ● fervente défenseure de la cause animale et de l’écologie, elle donne régulièrement de la voix dans les manifestations ● Maverick lui a légué une maison, et les droits sur son dernier livre, la catapultant d’un niveau de vie très modeste, à aisée.

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    maladroite, obstinée, imprudente, accro à l’adrénaline - sans aucun instinct de survie, lunaire, effrontée, provocatrice, ambitieuse, misanthrope, impudique, mélancolique, soumise à ses pulsions, décomplexée, maline, menteuse, solitaire, fragile

    fun facts : se coupe les cheveux elle-même, les teint de manière aléatoire - tantôt négligée, tantôt apprêtée, elle se moque de son apparence et s'amuse de son reflet - fait la collection des peluches O’Malley - cuisine beaucoup et expérimente les plus étranges des alliances - roule la moto ayant causée la mort de Maverick, et participe à des courses illégales, le tout sans permis - préfère les livres aux séries - possède un vieux téléphone - dépassée par la technologie - ne fait jamais de sport -

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    Family · Mr&Mrs O'Malley (pnj) parents - relation compliquée, conflictuelle, silencieuse Zach (pnj - décédé) frère qu'on pourrait croire jumeau, disparu, puis réapparu juste pour elle - la perte qui bousille tout, les souvenirs gravés dans les cicatrices -

    Love andm friends · Eowyn (pnj - ancien personnage) ex petite-amie, ex amoureuse, ex espoir, le premier et unique essai d'une relation sérieuse Wade amitié forte, attraction forte, le passionnel et le conflictuel emmêlés, saupoudrés de quelques sentiments parasites Loyd petite description du lien Quentin petite description du lien Nicola petite description du lien Anders petite description du lien Jinx petite description du lien Auréa petite description du lien

    Other · Andréa & Gustin méfiance, défiance, colère contre leur mauvaise influence, menaces pour l'une, voiture flinguée pour l'autre en représailles à leur défaillance.
    Warning : prise occasionnelle d'anxiolytiques et somnifères en lien avec des périodes d'état dépressif, disparition d’un proche (frère), surnaturel, perception de fantômes et communication avec les esprits, propos parfois vulgaires et impudiques
    RPS : 119
    Messages : 6515
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t119990-billie-o-malley-saoirse-ronan
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t120243-billie-o-malley-456-824-7330#4489947
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155801-billie-o-malley-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t121158-meetsachussets-billiethekid#4556395
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 22 Avr 2024 - 22:55
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : ras
    Tout ce que j’entends, ce sont ces rideaux tirés. Ca fait longtemps que plus personne ne s’est amusé à ouvrir les rideaux de cette chambre. Que je n’ai pas vu de lumière entrer dans cette pièce. Que quelqu’un n’a pas dormi ici, en dehors du prénom en W. J’ai plus l’habitude. De ça, et de toi. J’étais entrain de me résigner, j’étais entrain de bien le faire, correctement, progressivement, avec de la conviction, j’étais entrain d’intégrer l’idée que tu reviendrais jamais. Nos messages espacés, comme une manière de se dire au revoir sans le verbaliser. Ca fait bien longtemps qu’on n’s’est pas parlé franchement, en dehors de quelques formules plates de politesse. J’étais pas capable de juste couper les ponts, comme font les gens déterminés. Moi, j’ai besoin de savoir que tu vas bien, même si c’est juste ce qu’on dit pour ne pas raconter sa vie derrière. Mais, ça faisait quelques semaines, là; même si j’sais plus si c’était à toi ou à moi de répondre. Je suppose que ça aussi, ça m’a aidé. T’as creusé la distance ; c’est drôle, j’ai toujours cru que ça serait moi qui partirai. A croire que Maverick, en me léguant cette demeure, m’a obligé à m’enraciner sur ces terres. Arrêter de fuir. C’que j’aurai fais, assurément, fut un temps. Plutôt que te voir t’installer dans l’un des recoins de mon antre. J’arrive pas à savoir ce que je ressens, tout est tellement contradictoire que les émotions éclatées anesthésient l’esprit. Juste, un pas l’un après l’autre. Rentrer dans la chambre, m’approcher, me poster à tes côtés, face à la fenêtre. J’ai toujours aimé cette vue, depuis cette chambre. T’amener ta serviette, te la tendre : “Tiens.” Petit robot, postant son regard sur toi, et, trop bien connaître ces yeux rougis. Dis moi que cette fois, je n’y suis pour rien. Délicatement, mes doigts placent la serviette sur tes épaules, pour épargner tes vêtements. Parce que je ne sais pas quoi faire d’autre ; gauche avec ce corps et cette tête qui n’savent pas comment réagir. “Ils annoncent du soleil pour demain.” Soufflé, tout en regardant la pluie battante. On parle météo. On parle de tout le reste. Demain sera forcément moins pire qu’aujourd’hui. J’me recule d’un pas, prête à te laisser t’installer. “Tu peux tout me raconter, tu le sais ?” Le sac, ta demande, tes joues mal séchées, j’le vois bien que ça déconne et que ce ne sont pas mes bras que tu es venue chercher. J’imagine un type violent, j’imagine tout ce que mes bouquins ont pu mettre comme histoires dans ma caboche. “Mais j’ai pas besoin de savoir pour que tu puisses rester.” Rajouté, comme une évidence. Tu peux juste respirer, dans le noyaux de mes murs protecteurs.





    used to be young ☽ take onе, pour it out, it's not worth cryin' 'bout, the things you can't erase like tattoos and regrets, words I never meant and ones that got away, left my livin' fast somewhere in the past and took another road, turns out crowded rooms empty out as soon there's somewhere else to go, oh – miley cyrus
    Eowyn ClarkRédaction & design
    Love Shot

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Eowyn Clark
    Rédaction & designLove Shot
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Ellworth (Maine, USA)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : squatte chez Sofia le temps de rebondir
    Situation sentimentale : Célibataire, le coeur battant encore un peu trop fort pour une belle blonde
    Études & Métiers : Journaliste pigiste, après avoir travaillé pendant deux ans en tant que journaliste junior pour le Boston Globe pendant ses études de journalisme
    Date d'inscription : 07/04/2024
    Pseudo & pronom IRL : lovebug (marie)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 5ceadf37ccbd61ff9eae4659dfc70493968e83a2
    Avatar utilisé : Madelaine Petsch
    Crédits : mathoumatoufait (avatar), magma. (signa)
    Multicomptes : Jude Montgomery, Jackson Brennan-Jobs, Parker Thompson, Ascella Omen
    Description un :
    EOWYN
    Clark
    (billowyn) you're still my safe place 6538c623923934778904314aa2c439655367fcfe

    Eowyn, c'est un véritable rayon de soleil : malgré les épreuves, elle fait toujours tout pour rester positive et garder ce sourire sur ses lèvres. Elle voit toujours le meilleur chez les gens, ce qui lui vaut de parfois être un peu trop naïve, ça peut lui jouer des tours. Grande sentimentale, elle s'attache très vite, que ça soit en amitié ou en amour. Militante, elle se bat pour ses idées et ses convictions, quitte à devoir se salir les mains et dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Elle a tendance à être un peu trop curieuse et à se mêler de ce qui ne la regarde pas. Elle déteste le conflit avec les gens qu'elle aime.

    ( 01 ) Sa petite soeur, Lily, est décédée dans une fusillade qui a eu lieu dans leur lycée quand Eo avait 18 ans et sa soeur 16. Elle s'en est toujours voulu, puisque ce jour-là, elle avait séché les cours pour aller à la dédicace d'une autrice qu'elle adorait. ( 02 ) Passionnée par le paranormal, la mort est une source d'angoisse, la poussant à trouver des "preuves" d'une vie après la mort pour se rassurer que sa petite soeur est encore quelque part. ( 03 ) Elle n'a pas ressenti le besoin de faire de coming out à ses parents ou sa famille ; au lycée, elle se considérait comme bi-sexuelle mais elle penche aujourd'hui plus vers la pansexualité, puisqu'elle se fiche du genre de la personne : c'est son âme, sa personnalité qui l'intéresse et dont elle tombe bien souvent amoureuse. ( 04 ) Bien qu'elle a été presque toute sa scolarité à la Dudley House, dont elle a été présidente l'année dernière, elle tient très mal l'alcool : elle aime faire la fête, mais elle est pompette après un verre, ce qui amuse beaucoup ses ami·e·s. ( 05 ) Elle déteste conduire la nuit, puisqu'elle arrive mal à distinguer les voitures. Elle porte des lunettes de repos pour travailler, mais la conduite de nuit est quelque chose dont elle a horreur. ( 06 ) Féministe, elle défend aussi la cause LGBTQIA+ et milite contre le port d'armes aux Etats-Unis. ( 07 ) Elle a toujours voulu devenir journaliste : curieuse, elle n'hésite pas à investiguer pour sortir le meilleur papier possible, quitte à mettre son nez là où elle ne devrait pas. Une qualité pour une journaliste, mais un défaut dans sa vie personnelle. ( 08 ) N'arrivant pas à se remettre de sa rupture avec Billie, elle décide de quitter Boston en février dernier après avoir eu une proposition de travail à New York. Elle pensait que ce changement de ville l'aiderait mais spoiler alert : on ne fuit pas ses problèmes, car ils nous suivent peu importe où on va. ( 09 ) Le journal où elle a été embauchée ne payant pas assez et avec le coût de la vie exorbitant à New York, elle a eu un peu du mal à s'en sortir financièrement et elle est encore un peu limite niveau argent. ( 10 ) Elle a mit son nez dans une affaire très louche à New York et s'est mit quelques personnes dangereuses à dos ; effrayée, elle a donc décidée de retourner à Boston et a laissé son rêve New Yorkais sur place, en espérant que les problèmes ne la suivraient pas ici.
    Warning : Fusillade, mort d'un·e proche
    RPS : 14
    Messages : 254
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t170277-eowyn-clark-madelaine-petsch#8221126
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t170326-eowyn-clark-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t170325-meetsachussets-eoclark#8225943
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 23 Avr 2024 - 5:51
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : agression
    Je savais que je me sentirais en confiance avec Billie, mais ça risque de prendre un peu de temps. Je ne regrette absolument pas mon choix de toquer chez elle, mais je commence à avoir une boule au ventre en espérant qu'elle ne s'est pas sentie obligée d'accepter que je reste. J'ai peur que ça soit bizarre entre nous et plus que tout, j'ai peur de lui faire à nouveau du mal. Il n'y a pas eu de gentille ou de méchante dans notre histoire. Qu'on se le dise : on a toutes les deux merdées. Mais ça a résulté à ce qu'on souffre toutes les deux. Je suis partie en espérant échapper à la douleur, mais je ne sais pas si ça a aidé ou si ça a empiré la situation. Regarde Billie, j'ai tellement réussi à faire une croix sur nous que j'ai le coeur qui s'emballe rien qu'à sentir le bout de tes doigts se poser sur mes épaules alors que la serviette vient s'y loger, m'arrachant un petit sourire. "Merci..", que j'arrive à lui murmurer dans une voix à demie étouffée, sans réussir à cacher ma surprise quand je l'entends me parler... météo, par la suite ? J'hausse les épaules en regardant à nouveau à travers la fenêtre. "J'aime bien la pluie, ça va plutôt bien avec tout ce qu'il se passe en ce moment", que je confesse avant de grimacer légèrement. Je me recule pour m'éloigner de la fenêtre et mes mains attrapent les extrémités de la serviette afin de la resserrer sur mes épaules, un léger frisson qui parcours mon échine quand elle me dit que je peux tout lui raconter. Je sais, que je peux le faire. J'en ai parlé à personne jusqu'à présent et vu comme je viens de débarquer chez elle sans prévenir, j'imagine que je lui dois bien ça. Je m'installe sur le bord du lit et je me risque à tendre la main vers elle pour qu'elle la prenne et la tirer pour qu'elle s'installe à mes côtés, mes doigts toujours entrelacés avec les siens. J'ai le regardé fixé sur ces dernières et je laisse un léger silence s'installer. Je rassemble tout mon courage. "New York c'était.. vraiment pas ce que j'imaginais..", que je finis par dire en riant doucement. "J'avais pas beaucoup d'argent de côté, les loyers sont.. affreusement chers et le salaire que le journal me payait était clairement pas suffisant.." Je plisse le nez, ose lever les billes pour les poser sur elle. "J'ai été.. un peu trop loin dans une de mes enquêtes pour un papier, je me suis mis quelques personnes à dos, j'ai reçu des menaces mais ça m'a pas dissuadé d'arrêter, j'ai continué à creuser et.." Et j'ai eu la sensation que j'étais vraiment en danger. Je reste vague, mais je veux pas la mêler à tout ça. Mais y'avait ce gars qui m'a attendu en bas de chez moi avant hier soir. Ses mains autour de mon cou. Je les ai caché comme j'ai pu avec du maquillage avant la fuite, mais peut-être que la pluie a un peu effacé mon travail. Si on regarde bien, les traces violettes sont peut-être légèrement apparentes dans mon cou.  Mon coeur cogne fort. Parce que sa main dans la mienne. Parce qu'elle est proche de moi. Parce que j'ai une bouffée d'angoisse rien qu'à repenser aux évènements de ces deux dernières semaines. Forcément, les yeux sont à nouveau noyés dans les larmes que j'empêche comme je peux de couler sur mes joues. "Et.. tu m'as manqué aussi.. j'pensais qu'en partant ça allait aider mais.." Je secoue la tête et je lâche sa main pour cacher mon visage entre mes doigts. Mais ça a pas aidé du tout. Au contraire, même.




    ┗ Close my eyes  ┛
    Romanticise a dark city, you can't find the light in thе sun. If I don't feel the same, please forgive me, you have arrived with no time to run.
    Billie O'MalleyMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Billie O'Malley
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : Glencolmcille, cherche pas sur Google, c'est en Irlande.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : entre Manchester-by-the-Sea, dans une maison beaucoup trop grande et beaucoup trop vide, et une chambre de la adams
    Situation sentimentale : célibataire, experte en désillusions, amoureuse d'une rousse qui s'est barrée
    Études & Métiers : étudiante en sciences environnementales et barmaid au Drink.
    Date d'inscription : 18/06/2017
    Pseudo & pronom IRL : GLEEK! (Annabelle)
    Icon : (billowyn) you're still my safe place 7xRbT6EL_o
    Avatar utilisé : Florence Pugh
    Crédits : cheekeyfire (avatar) alcara (signature) lovebug la talentueuse (code profil)
    Multicomptes : Jasper & Horace
    Description un :
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    (billowyn) you're still my safe place 054ac7dd88195790a0c0ca97d694b9dff16a8324
    (billowyn) you're still my safe place 812e048b6386eabbed3b2c37f51fc12ea47ee29f
    (billowyn) you're still my safe place B569f60bf1633de8211ff869bd3c05c2b839ff7a
    (billowyn) you're still my safe place Bd89fde9deb6bd971621addb75a2225ca6dc9a59
    (billowyn) you're still my safe place 976e97fdb4b7d6810394cc4bb5a91e6cc50e18ce
    (billowyn) you're still my safe place 0XcqPbbM_o
    Me, Myself and I · · · · ·
    irlandaise, puis new-yorkaise ● ses parents tiennent une librairie à NY, qui périclite ● a obtenu une bourse pour rentrer à Harvard ● son petit frère Zach a disparu alors qu’elle avait quinze ans, et n’a jamais été retrouvé ● vit avec son fantôme depuis, qui lui est apparu plusieurs semaines après sa disparition ● ses parents n’ont jamais accepté l’idée de sa mort ● apprentie passeuse d’âmes, elle développe une capacité à communiquer avec les morts ● ses parents lui ont collé le mot « folie », si bien qu’elle n’a plus jamais parlé à personne de son don ● galère à s’accrocher aux autres, à accorder sa confiance, ne voyant que le temporaire de la vie ● son corps est jonché de cicatrices causées par ses escapades nocturnes avec son frère ● des cachets sous le lit, bien dissimulés sous une latte de parquet ● fervente défenseure de la cause animale et de l’écologie, elle donne régulièrement de la voix dans les manifestations ● Maverick lui a légué une maison, et les droits sur son dernier livre, la catapultant d’un niveau de vie très modeste, à aisée.

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    maladroite, obstinée, imprudente, accro à l’adrénaline - sans aucun instinct de survie, lunaire, effrontée, provocatrice, ambitieuse, misanthrope, impudique, mélancolique, soumise à ses pulsions, décomplexée, maline, menteuse, solitaire, fragile

    fun facts : se coupe les cheveux elle-même, les teint de manière aléatoire - tantôt négligée, tantôt apprêtée, elle se moque de son apparence et s'amuse de son reflet - fait la collection des peluches O’Malley - cuisine beaucoup et expérimente les plus étranges des alliances - roule la moto ayant causée la mort de Maverick, et participe à des courses illégales, le tout sans permis - préfère les livres aux séries - possède un vieux téléphone - dépassée par la technologie - ne fait jamais de sport -

    · · · · · · · · · · · · · · ·
    Family · Mr&Mrs O'Malley (pnj) parents - relation compliquée, conflictuelle, silencieuse Zach (pnj - décédé) frère qu'on pourrait croire jumeau, disparu, puis réapparu juste pour elle - la perte qui bousille tout, les souvenirs gravés dans les cicatrices -

    Love andm friends · Eowyn (pnj - ancien personnage) ex petite-amie, ex amoureuse, ex espoir, le premier et unique essai d'une relation sérieuse Wade amitié forte, attraction forte, le passionnel et le conflictuel emmêlés, saupoudrés de quelques sentiments parasites Loyd petite description du lien Quentin petite description du lien Nicola petite description du lien Anders petite description du lien Jinx petite description du lien Auréa petite description du lien

    Other · Andréa & Gustin méfiance, défiance, colère contre leur mauvaise influence, menaces pour l'une, voiture flinguée pour l'autre en représailles à leur défaillance.
    Warning : prise occasionnelle d'anxiolytiques et somnifères en lien avec des périodes d'état dépressif, disparition d’un proche (frère), surnaturel, perception de fantômes et communication avec les esprits, propos parfois vulgaires et impudiques
    RPS : 119
    Messages : 6515
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t119990-billie-o-malley-saoirse-ronan
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t120243-billie-o-malley-456-824-7330#4489947
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155801-billie-o-malley-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t121158-meetsachussets-billiethekid#4556395
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 20 Mai 2024 - 22:43
    taggercitereditionsupprimeradresse

    You're still my safe place
    10.04.2024 l Manchester-by-the-Sea
    @Billie O'Malley & @Eowyn Clark
    tw : ras
    Le soleil, le beau temps, c’est tellement surestimé. A croire qu’on doit étouffer le bonheur quand les nuages s’en mêlent, et que les gouttes dehors, correspondent bien avec celles salées sur les joues. J’trouve ça apaisant, cette mélodie d’une pluie battante contre les fenêtres, j’ai pas de problème avec la nature qui s’exprime. Elle est en colère ; tu m’étonnes. On l’serait pour moins, si régulièrement les invités ruinaient notre demeure. Et puis, je ne sais pas, je me dis que cette pluie t’as guidée vers moi. T’as encouragée à précipiter tes pas, au moins. Quand dehors c’est le chaos, la maison imposante semble être un abri suffisamment solide pour y abriter bon nombre de tourments. Je les vois, je les devine, ça tourne tout autour de toi, et la météo semble avoir traversée les murs pour venir teinter tes orbes et ton cœur. Toi la légèreté, la naïveté, toi, la candeur, s’est prise un orage new-yorkais. J’t’avais dis de n’pas y aller. Voilà que tu reviens. J’ai pas envie de l’acter sur quelque chose de trop pérenne, je sais que les demi-tours sont fréquents. Suffirait que je m’habitue à te revoir dans mon paysage, pour que tu viennes effacer les traces de toi. Et, moi, je t'ouvrirai toujours ma porte, m’équipant d’un paratonnerre ou deux. Prête à m’éclipser, donc, à te laisser en harmonie avec la pluie. Il ne faudra pas longtemps pour que ton odeur s’incruste à nouveau chez moi. Dans les pièces, autour de moi, sur moi, puisqu’à peine espacées, j’attrape cette main que tu me tends pour revenir à tes côtés. Le ballet est délicat, lent dans ses mouvements. Il faut retrouver des habitudes. Je ne sais à quoi m’attendre, et plusieurs scénarios s’amusent à se bousculer dans ma caboche. C’est superficielle, comme si j’étais pas capable d’intégrer que ton chemin puisse être autrement que fleuri. Il est impossible de ne pas t’aimer. Regarde, comme je n’y suis pas arrivée. Et, je connais ton talent pour l’écriture, ton sens de la formule et du bon sujet. Tout devait marcher. C’est bien pour ça que je ne te voyais pas revenir. C’était forcément mieux là-bas qu’ici. Sauf que, j’entends tout ce que tu me souffles. La réalité d’une ville qui vend du rêve sans le fournir, puis la suite. J’en crispe légèrement mes doigts sur les tiens. J’entends tout, du début à la fin, sauf que je ne considère que le milieu. “Non non.. Eo..” Mes phalanges lâchées, je t’entoure de mes bras, superposant ma blondeur à ta rousseur, j’me serre comme je peux contre toi. J’applique mon armure un maximum, j’fais pare-balle. “J’suis là.” Et je m’impose, pour que tu n’en doutes pas, que chaque partie de ton corps soit au courant que j’suis un support suffisant. “T’es loin de tout ça maintenant.” Utopie. “T’es en sécurité ici.” Dans cette ville, dans cette maison protégée par plus de personnes qu’il n’est possible d’en voir, et par mes bras. Qui te relâchent enfin un peu, pour te regarder à nouveau. “T’as été blessée ?” J’ai pas regardé, j’ai pas vu, ou peut-être que j’veux pas l’voir. “Ils t’ont fait quelque chose ?” Je mets du pluriel, je creuserai ensuite. Plus tard. Quand il faudra que tu me décrives nos ennemis.






    used to be young ☽ take onе, pour it out, it's not worth cryin' 'bout, the things you can't erase like tattoos and regrets, words I never meant and ones that got away, left my livin' fast somewhere in the past and took another road, turns out crowded rooms empty out as soon there's somewhere else to go, oh – miley cyrus
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum