Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityfinding magic (horstra)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -50%
    -50% sur les sacs à dos pour ordinateur ...
    Voir le deal
    19.99 €

    finding magic (horstra)
    Astra RothschildMembre de la Dudley House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Astra Rothschild
    Membre de la Dudley House
    Informations
    Âge : 26
    Lieu de naissance : née à londres dans ma famille dorée.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : un peu partout, il est rare que je dorme chez moi.
    Situation sentimentale : célibâtarde, amoureuse de la liberté.
    Études & Métiers : étudiante en droit des affaires, reine de la fête.
    Date d'inscription : 20/02/2020
    Pseudo & pronom IRL : lovalova
    Icon : finding magic (horstra) 0bdeeb4a698106e10371036ba86974a1df78f100
    Avatar utilisé : Sydney Sweeney
    Crédits : hoodwinnk (avatar) tumblr (gifs) lovebug (ban dudley)
    Multicomptes : Poppy, Sybil, Willa
    Description un : finding magic (horstra) QHXsfQP

    affectueuse ✯ audacieuse ✯ bornée ✯ têtue ✯ survoltée ✯ pas de tact ✯ charismatique ✯ débauchée ✯ sulfureuse ✯ provocante ✯ généreuse ✯ insouciante ✯ possessive ✯ irresponsable ✯ colérique ✯ caractérielle ✯ sanguine ✯ dépensière.

    finding magic (horstra) 6dd55b683eadcb368af8eee20430cee97f745b88 finding magic (horstra) 3cdaa9b6d219529250c887d36e656408a4da21f4

    finding magic (horstra) H8ojq8F
    née à londres dans la famille rothschild ; une enfance et adolescence heureuse, malgré ses parents inquiet de voir leur fille aussi casse coup, les allés-retours à l’hôpital devenant son quotidien tant elle pouvait se mettre en danger sans même s’en rendre compte ; ils ont décidés de lui faire plusieurs analyses et rendez-vous avec des médecins, ils ont découvert qu’elle était atteinte de la maladie d’urbach-wiethe, très peu connue, elle atteint ses amygdales qui gère son émotion de la peur, astra n’est donc pas touchée par la peur, cette maladie incurable l’a mets en danger tous les jours ; son environnement et ses proches bien trop protecteur envers elle une fois cette maladie découverte, elle décide de quitter la maison familiale pour faire le tour du monde, elle veut s’éloigner et simplement vivre pour elle ; pendant son voyage elle apprends les joies de la fête et des plaisirs charnels, amoureuse de sa liberté, elle est maintenant incapable de s’en passer ; après trois ans autour du monde, elle décide de retrouver sa famille à boston et s’inscrit à harvard en études de droit des affaires. ; elle a ouvert une association portant le nom de sa maladie pour améliorer la recherche sur celle-ci, engagée, elle veut faire avancer les choses ; elle n’a pas une seconde pour elle, constamment occupée entre ses études ou les festivités, sa vie avance à toute allure ; accroc aux drogues et à l'alcool, toujours accroc même après une overdose ; elle ne sait pas cuisiner, adepte des commandes ou des plats préparés ; féminine, elle aime faire attention à son physique mais sait aussi se montrer naturelle ; elle a côté un princesse déjantée ; briseuse de coeur, incapable de s'attacher, elle préfère profiter ; elle aime autant les fêtes étudiantes que les soirées mondaines, elle sait s’adapter ; en septembre 2023, elle décide d'arrêter ses études sous un coup de tête.
    Description deux : finding magic (horstra) ECedZbQ

    elle adore la débauche, le sexe, les vêtements de luxe, son smartphone, ses faux ongles, uber eats, son chien tequila.

    elle déteste l'ennuie, la trahison, la pluie, les sentiments.
    Description trois :
    finding magic (horstra) 81e8cf2d4b873962d128860fdc12012c9a729615

    finding magic (horstra) WSB9osU
    hardin, grand frère ; benjamin, triplet ; saphyr, petite soeur ; horace, duo toxique, sentiments amoureux ; loyd, attachement, duo toxique ; jelena, ancienne attachement ; oscar, ex petit-ami ; andréa, amie, dealeuse.

    liens à ajouter : xx.

    finding magic (horstra) VoZa3yMI_o

    finding magic (horstra) ZtLI9Qt

    finding magic (horstra) XKfqo0gb_o

    finding magic (horstra) Hs0X4J46_o

    Spoiler:
    RPS en cours :
    finding magic (horstra) 1f4d7 (4/5 i'm free)

    loyd ; horace ; apollon ; xavi
    Warning : Maladie, alcool, drogue, sexe, overdose, relation/personnage toxique, langage crue.
    RPS : 128
    Messages : 8691
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t130470-astra-rothschild-sydney-sweeney#5151270
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t165419-poppy-emma-sybil-astra-repertoire-rps#7779682
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t165190-poppy-astra-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155459-meetsachussets-asroth#6934556
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 22 Mar - 3:10
    taggercitereditionsupprimeradresse
    finding magic
    with @Horace Dawson

    Les jours de vacances qui défilent, lumière qui frétille sur les plages, dans les boites de nuit et dans les drapés des chambres d'hôtels. Réveil aux aurores pour retrouver le parc universal ce matin, journée différente des autres. Loin des toxines masculines et des soirées trop vite oubliées. Juste une journée pour le retrouver, lui. La dose de bonheur et de boost dont elle avait besoin. C'est pas toujours facile, c'est vrai, mais elle avait besoin de retrouver son regard empreint de sincérité, ses sourires voulant souvent trop en dire. Peut-être est-ce le temps qui passe, ou peut-être apprend-elle, jour après jour, à dissimuler son mal-être derrière un sourire. Alors oui, à travers cette journée à l'aspect futile, elle avait besoin de toi et de votre proximité. L'esprit endormie pendant tout le trajet de bus. Les enfants ébahis face aux décorations qui se mêlent dans la foule des mondes différents du parc. Celui des sorciers s'offrant à eux, souvenirs d'enfance qui remontent, le mal-être, la peine ancrée dans la peau qui réussit à s'oublier. Parce que t'es là et c'est tellement plus simple. T'crois qu'une serpentard peut traîner avec un poufsouffle dans ce coin ? Son rire s'envole, tentant de deviner à quelle maison il appartient sans qu'il ne le dise.  Sa main qu'elle attrape, moldus devenant sorciers en ne faisant qu'un pas. J'veux goûter ton petit cocktail avec une bière au beurre ! La journée déjà bien débutée, les pensées encore trop claires pour le rester.


    NARCO BITCH
    i'm a porsche with no brakes


    finding magic (horstra) 4F3Oe3xt_o
    Horace DawsonFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Horace Dawson
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Bristol
    Quartier.s d'habitation & Colocation : nouvellement en coloc avec riley et sienna (little italy)
    Situation sentimentale : emmêlé dans les draps.
    Études & Métiers : vendeur dans une boutique de robes de mariée, escort au dionysos
    Date d'inscription : 09/04/2021
    Pseudo & pronom IRL : GLEEK! (Annabelle)
    Icon : finding magic (horstra) SJvnvglD_o
    Avatar utilisé : Timothée Chalamet
    Crédits : killing boys (profil), polaroid papers (avatar), astra (signa)
    Multicomptes : Jasper & Billie
    Description un :
    finding magic (horstra) 857abfa47e0a163b28b692c25cf1e677327a6da7 finding magic (horstra) Ab5d7bbd755edd7f3a169d3797e1d3e1d91b7b70 finding magic (horstra) B8f24ef601ed20aeffa3c0bce684ddd98b351641
    HORACE DAWSON
    ⌜ · character and all · ⌟
    anglais de souche, né et élevé à Bristol, bostonien depuis cinq ans ● étudiant raté, en raison d’une dyslexie qui avorte tous ses rêves de longues études, et notamment d’Harvard ● hétérosexuel ● sa mère bosse dans une boutique de vêtements, et est une couturière talentueuse ● sa petite sœur et lui ont toujours servi de mannequins pour ses œuvres, ce qui a développé son sens de la mode, et particulièrement des couleurs ● son père s’est barré à la naissance de sa petite sœur ; musicien médiocre ● élevé dans un appartement miteux, rêve de réussite, et d’aider sa sœur et sa mère restées en angleterre ● ses yeux sont d’un mélange subtile de bleu, vert, marron et or, tout dépend ce qu’on veut y voir ● colore parfois ses ongles, ses paupières, enfile aussi bien des robes que des costards, la vie est un défilé chez les dawson ● danse, courre, gigote constamment ● son rire est contagieux et sonore ● profondément complexé par ses années redoublées, et son intellect qu’il juge limité - à tords ● pas foutu d’écrire sans mélanger les lettres, il est un dessinateur doué, particulièrement en portrait, et en âme ● a enchainé les boulots minables à boston, jusqu’à trouver une place comme homme de ménage dans la clinique rylon ● ses nuits sont occupées par le Sidh, où il fait office de gigolo, particulièrement pour quelques femmes riches plus âgées ● apprécie la compagnie de ces femmes, et se captive de leurs récits de vie – tout en se laissant entretenir ● délicat, et d’une bonté qu’on ne fait plus ● le cœur pur, et le corps abimé des aiguilles plantées, traçant des tatouages toujours plus présents sur la peau ● trop atypique, trop bruyant, trop féministe, trop coloré, trop petit et trop mince ; il se moque des rictus sur son passage, mais les entends encore parfois, la nuit tombée ● éternel optimiste, se mure dans un monde coloré qui n’existe que dans son esprit ● propose ses services gratuitement aux femmes coincées dans un squelette brisé, ou à l’esprit torturé ● solaire, le corps danse et la langue suit, la gorge gueule et le rire se déploie, ses rayons attirent facilement les plus abimés ● son amitié est multiple, généreuse et loyale ● impudique, le corps en œuvre d’art, exposée à ceux qui veulent s’y frotter ● dépense l’excès d’énergie dans tout et n’importe quoi, de la salle aux sports extrêmes ● maladroit, ses prestations sont tarifiées, si bien qu’il se perd quand elles ne le sont pas, et qu’il faut séduire sans billet ; peu doué dans l’art de déclarer ses intentions, et clairement conscient que ses activités ne sont pas compatibles avec une relation durable ● excessif et auto destructeur, sa consommation d’alcool, de drogues, de rêves loupés s’effondre ; s’il aime les autres, son ombre, beaucoup moins.⌜ · the end lala · ⌟


    » f i c h e d e l i e n



    finding magic (horstra) 91e129c7e60b17ad3f0808a089789e90c0c8511a finding magic (horstra) C81194bdab545ab67dfb8367a6ebe3375bb9dcc2 finding magic (horstra) 2a6afbbf1c6b272957f9be4a0f81b7725fbfe947

    f a m i l y p o r t r a i t ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

    w h a t l o v e r s d o ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

    s a d g i r l s c l u b ,, prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien prénom, nom descriptif lien

    JUST WORDS...
    Warning : prostitution, propos vulgaires, sexe, autodestruction (consommation abusive d'alcools et drogues en tout genre), relation toxique
    RPS : 92
    Messages : 5431
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t131820-horace-dawson-harry-styles#5252936
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t131913-meetsachussets-horacedawson#5260323
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t131913-meetsachussets-horacedawson
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 3 Avr - 14:37
    taggercitereditionsupprimeradresse
    finding magic
    with @Astra Rothschild

    J’me mens plus que j’mens aux autres. J’suis pas intéressé par les histoires qu’on raconte. Mais, les histoires qui m’font garder mon air d’ado ébahi, ça j’prends. J’arrive pas à me confronter aux réalités qui heurtent. Je les aime pas, les nuages. Je danse sous la pluie et j’en oublie que les gouttes marquent ma peau. J’en oublie que parfois, elles sont le fruit de larmes. J’veux nous voir plus beaux et moins esquintés qu’on ne l’est. Me dire que ces traces rouges sur la peau, ce sont juste des traces de pinceaux, des dessins pour embellir le nacré de nos armures. J’ai pas envie de t’entendre quand tu me heurtes, quand tu nous abîmes de tes doutes. T’en a une tonne, sur tes épaules et sur tes lèvres. Peut-être qu’à force de les faire taire, tu les oublieras. Pas aujourd’hui, juste, pas aujourd’hui. Parce que moi j’en ai aucun, de doute. Moi j’veux que des jours comme chez moi, comme chez toi, comme aujourd’hui, soient tous les autres jours. Pas plus compliqué que ça. On s’est foutu au fond du bus, comme des gosses. J’ai les yeux qui brillent plus que d’habitude. Le parc universal, c’est le truc où tu te dis “un jour j’irais”, sans vraiment y croire. Puis, tu croises des gens comme toi, Astra, et la vie prend un nouveau tournant. Tu t’mets à croire à des chemins inédits. “Le blaireau t’apprendra deux-trois trucs, si tu veux.” Répliqué avec un rire, les doigts qui s’accrochent aux tiens pour découvrir le début du parc. Ouais, parce que dans ce monde, on peut y imposer nos propres règles, et la première, c’est qu’on a le droit de ressembler à ce qu’on sera sûrement jamais. Et j’parle pas d’être sorciers. “Ok vas-y viens !” J’te traîne jusqu’à un kiosque, où je commande deux bières au beurres. J’ai un sac à dos avec du bordel, et, surtout, une bouteille d’eau remplie d’un mélange corsé. Un mélange de six alcools, nommé “le cercle des damnés”, d’une couleur verte grâce à l’absinthe. “J'ai voulu faire un filtre d’amour, mais j’ai pas trop suivi la recette.” La malice, dans cet acte manqué. “Ca va être dégueulasse avec la bière au beurre, j’t’annonce.” Ca me fait marrer, de tout saloper, même la magie d’une boisson mythique. Un baiser que j’te vole, appuyé pour te souffler : “Cul sec, Rothschild.” J’ai la dose dans cette bouteille pour tenir la journée. Et, j’ai possiblement un bonus poudreux dans le fonds du sac, juste pour toi.




    enfant sauvage ☽ mon drame c'est mon ombre, une ombre profonde comme la nuit, qui gronde et ronronne quand je lui donne ma peur d'être seul, ma peur d'échouer. mon drame c'est mon ombre, qui grimpe et qui pousse le long de mon corps, comme du mauvais lierre ; elle, c'est le diable qui l'a cousue à mes pieds - c.luciani.

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum