Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilitySafe Harbor (Cavener take two)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -50%
    Kit Standard Starlink: Internet très haut ...
    Voir le deal
    224.99 €

    Safe Harbor (Cavener take two)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 12 Déc - 1:52
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Safe Harbor
    Maze and George
    tw ✧ none  



    Décembre deux mille vingt-trois. Le dernier mois d’une année saturée de remises en question. De remise en question des remises en question. De doutes, d’abandon et de longs soupirs. Mais à travers tous ces bas, la vie parvenait toujours à s’accrocher. Et, tout doucement, sur les ruines de sa vie d’avant, son avenir prenait racine tandis qu’il redécouvrait des facettes oubliées de lui-même. Ainsi que des personnes qui l’entouraient. Parce que c’était ainsi, l’ordre naturel des choses.

    Il avait peiné pendant un long moment à trouvé un sens à cette première période des fêtes qu’il devrait vivre seul, période qui culminerait par la pénible célébration du premier anniversaire de son divorce. Une réponse s’était cependant innocemment présentée à lui tandis qu’il déambulait dans le marché de Noël de la ville. Cuisiner. Il pouvait cuisiner En cette période d’inflation où les banques alimentaires ne parvenaient plus à répondre à la demande catastrophiquement grandissante, il pouvait aider au lieu de se lamenter sur son ce qu’aurait pu être son présent. C’était bien loin des grandes activités philanthropiques qu’il organisait ordinairement, mais il y avait quelque chose d’infiniment plus personnel dans cette besogne, réalisée dans une solitude qui, pour une des premières fois depuis bien longtemps, n’était pas complètement négative….

    Il dégustait une pointe de tarte aux pommes encore chaude ‘à la mode’, la seule d’une fournée de quatre qu’il garderait pour lui et ses collègues lorsqu’il entendit la sonnette d’entrée. Surprit, il engouffra sa bouchée, avant de déposer son assiette à moitié mangée sur le comptoir et de s’essuyer les mains sur son tablier rouge bien enfariné, sur lequel on pouvait lire ‘Cucinare in Casa’. Il baissa la musique qui jouait probablement un peu trop fort, vérifia que les pâtés à la viande qu’il venait de déposer au four ne risquaient pas de brûler dans les 10 prochaines minutes.

    Il ne prit même pas la peine de vérifier qui se tenait devant sa porte avant d’ouvrir.

    « Oui ? »

    Son visage se figea l’espace d’un instant, son esprit en shutdown complet sous l’assaut de tout ce qu’évoquait cette visiteuse aussi inattendue qu’inespérée : amante d’un soir, âme sœur de la deuxième moitié de sa vie, message d’espoir, feu follet illusoire ou carrément un fantasme? Il s’était longtemps posé la question de savoir ce qu’elle représentait pour lui, sans parvenir à trouver de réponse satisfaisante. Ce qu’il savait, par contre, c’est qu’il n’avait trouvé ni la force, ni la confiance de briser son inertie et de chercher ses réponses auprès de la principale intéressée, de sorte que la vie, qui les avait lancés l’un contre l’autre sans prévenir, les avait tout aussi tyranniquement séparés par la suite.

    Malgré sa puissante envie de la prendre passionnément dans ses bras et de laisser son corps exprimer plus clairement ce que sa tête n’arrivait pas à mettre en place, il opta pour une approche plus civilisée, espérant que le visage étrangement impassible – et torturé ? - de son fabuleux songe d’une nuit d’été lui suggère la bonne attitude à adopter.

    « Maze…Il était à peu près temps que tu te retrouves ton chemin jusqu’ici.. » , lança-t-il tandis qu’un léger sourire taquin étirait le coin de ses lèvres.

    Comme s'il s'agissait d'une évidence.




       
    @Maze Faulkner 
    Maze FaulknerLove Shot
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Maze Faulkner
    Love Shot
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : Chicago
    Quartier.s d'habitation & Colocation : south boston
    Situation sentimentale : brisée, trahie encore une fois
    Études & Métiers : secrétaire au garage de Milan
    Date d'inscription : 25/03/2023
    Pseudo & pronom IRL : pilgrim, she/her
    Icon : //
    Avatar utilisé : Barbara Palvin
    Crédits : tears of briséis (a) dark dreams.(p) ross (s)
    Multicomptes : Kenzie & Asher
    Description un :
    Safe Harbor (Cavener take two) 3ee57ec108ed22714a14300cdf8c37f334e59a26maze faulkner
    libre et complètement déjantée. sur pile, elle croque trop la vie. tombe, mais se relève toujours. attachante, sans qu'elle laisse à quelqu'un, la possibilité de l'emprisonner. dépensière à s'en ruiner. voleuse, parce que l'argent fait son bonheur. solaire à t'en brûler la peau.
    Description deux : Safe Harbor (Cavener take two) JUAInovq_o

    Safe Harbor (Cavener take two) EwX8aQNj_o

    Safe Harbor (Cavener take two) Maze-2

    Safe Harbor (Cavener take two) Maze

    Safe Harbor (Cavener take two) Untitled-12

    Warning : mort/suicide, viol, témoin de racisme ayant couté la vie.
    n'hésitez pas à m'envoyer un mp si quelque chose dans mon jeu vous dérange :heaart:
    RPS : 151
    Messages : 7088
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t158675-maze-faulkner-eniko-kecskes
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t162084-maze-faulkner-repertoire-rps#7494708
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t158707-maze-faulkner-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t158708-meetsachussets-amazing
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 11 Jan - 19:15
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Safe Harbor
    Maze and George
    tw ✧ none  



    Je vagabondais sans but précis. L’esprit ailleurs. Déconnectée d’une réalité qui me semblait trop compliquée à supporter. Parce que la nuit ne suffisait pas à torturer mon âme en peine, les mêmes songes se faufilaient dans mon esprit éveiller. Plus rien n’avait de sens. J’allais mal. J’avais mal. Mal au cœur, mal à l’esprit, mal à la vie. Depuis des semaines, déjà, le vase débordait continuellement, ajoutant sans cesse des gouttes. J’avais cru comprendre, des autres, que ma gentillesse faisait certainement partie des plus grandes qualités de ma beauté. A quel moment de ma vie, je l’avais considéré comme une faiblesse ? À partir de quand mes épaules n’étaient plus suffisamment solides pour supporter l’acharnement de mes pairs ? Quand est-ce que je m’étais perdue sur mon propre chemin ? Pensée qui me reconnectait. J’étais là, face à cet immeuble que je reconnaissais bien. Comment j’étais arrivée là ? Et pourquoi j’avais si froid ? Laissant les bleutées glisser le long de mes bras, pour ne déceler qu’un manteau mi-saison. J’étais restée bloquée sur mon canapé, là où Simeon avait arrêté de faire tourner mon monde. Ce même endroit où il m’avait avoué quelques semaines plutôt me vouloir. Moi. Entièrement. Avant de laisser son ex piétiner tout ce qu’on avait commencé à construire. J’étais restée bloquée sur ce canapé où il avait su réanimer mon cœur, pour mieux le briser… Je sentais mes yeux se gorger de larme à l’instant où j’y repensais, mais d’un revers de la main, je les chassais. Maintenant, que j’étais là, en face de chez toi, certainement dans un piteux état, j’osais me faufiler à l’intérieur, grimpant jusqu’à ton étage. Je sonnais devant ta porte. Est-ce que c’était une bonne idée de venir maintenant. Certainement pas, après la nuit partagée cet été et les beaux souvenirs que l’on s’était créés. Peut-être que je me souvenais que ce jour-là, prisonnière des méandres de mon passé, tu avais su tirer les ficelles pour faire revivre la poupée désarticulée. C’était pareil aujourd’hui, je traînais ma carcasse sans vie, en quête d’un message d’espoir. Je touchais le fond, mais être à terre ne signifiait qu’on ne pouvait pas tomber plus bas. Puis alors que je me faisais une raison, sur ton absence, tu ouvrais la porte. Le regard baissé, je relevais doucement les yeux vers les tiens. — Mon conscient avait perdu le chemin, mais faut croire que l’inconscient sait parfois mieux que nous, ce qui est bon pour nous. Tête baissée, j’avançais jusqu’à toi, jusqu’à venir me heurter à l’évidence. J’enroulais mes bras autour de ton torse. — Et… Salut. Que je chuchotais sans plus bouger.


       
    @George Cavendish 


    breathe, darling.

    this is just a chapter, not your whole story


    Safe Harbor (Cavener take two) Maze-2
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 13 Jan - 5:07
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Safe Harbor
    Maze and George
    tw ✧ none  

    Son pauvre petit cœur rapiécé faisait de la haute voltige, partagé entre la jubilation sincère de la revoir et la consternation de voir qu’elle ne traversait manifestement la semaine la plus heureuse de sa vie. Puis, le bonheur égoïste de savoir qu’elle choisissait de se tourner vers lui dans cette situation. Et la tristesse de savoir qu’elle n’avait pas quelqu’un de mieux que lui pour la soutenir…

    Elle vint se lover contre lui avec un naturel et un abandon désarmant, considérant tout le temps qui s’était écoule depuis leur dernière rencontre. Touché par ce qu’il considéra être une immense démonstration de confiance, il réalisa qu’il se trouvait lui aussi complètement à son aise. Comme si c’était hier encore qu’elle le quittait au petit matin.

    Enfin, autant que l’on pouvait être à son aise en compagnie de quelqu’un en souffrance…

    Il répondit à son étreinte, positionnant précautionneusement ses bras autour des délicates épaules de la jeune femme pour la presser légèrement contre lui. Il s’excuserait plus tard pour la farine.

    « Salut… »

    Dans ce qui s’enlignait pour devenir une tradition, ils débutèrent leur conversation par leur corps. Il maintint l’étreinte de longues secondes, espérant parvenir à lui offrir ce qu’elle était venue chercher. Conscient cependant qu’il tenait entre les bras une créature qui lui semblait désemparée, il prit l’initiative de lui offrir une direction.

    « On est souvent notre pire ennemi, hein ? J'en connais un chapitre... Viens, entre un moment, si tu veux ? »

    Il pivota doucement à 180 degrés, en la gardant sous la protection de son bras gauche et en la guidant vers l’intérieur de son appartement parfumé à l'odeur de  pommes chaudes et de cannelle.

    « Je suis content que tu sois là, » affirma-t-il en se tournant vers elle pour lui adresser un sourire. Et en jugulant son envie grandissante de l’embrasser.

    «… même si tu ne l’as pas fait par exprès. »

    Il lui décocha un clin d’œil moqueur avant de la laisser voler de ses propres ailes en direction de la salle à manger, tandis qu’il allait refermer la porte derrière eux.

    «Tu tombes super bien, je viens de terminer de cuisiner de quoi nourrir un régiment.»

    Il marqua une pause, suffisamment longue pour que son sourire se dissipe.

    «Je suis désolé de ne pas t’avoir appelé, Maze… Ce n’est absolument pas l’envie qui manquait, je t’assure, c’est juste que…»

    Il soupira, tandis qu’un demi-sourire sans joie étirait ses lèvres.

    «Mon conscient aussi a perdu le chemin…Comme quoi… »



       
    @Maze Faulkner 



    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum