Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityCap ou pas cap ? - Leniam
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -29%
    PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 ...
    Voir le deal
    499.99 €

    Cap ou pas cap ? - Leniam
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 1:38
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Vingt-quatre heures. Voici le nombre d’heures que j’ai passé dans cet hôpital à attendre que mon unique famille se réveille. Derrière lui des gosses et des amis, abandonnés pour un cap ou pas cap débile.Depuis hier, j’ai l’impression que la vie ne tient qu’à un fil, et que j’en veux à la terre entière. Lorsque je reçois le message de Lena, je regarde par la fenêtre de la chambre de Paz, avant de lui signifier que je descends. Devant l’hosto, un jardin assez grand. Quelques bancs sur le côté, des malades par dizaines et le tout mélangé aux bruits ambiants de la ville. En bref, rien de bien serein. Comme moi, je ne suis pas serein : je torture mes doigts, je passe mes mains moites sur mon jean en me dirigeant vers @Lena Castiglia. La seule fois où on devait se voir autrement, devra se faire devant un hôpital quelle vie de chien. Je la regarde à peine avant de la contourner et de me diriger vers un banc vide. Je monte dessus avant de venir m’assoir sur le dossier, les yeux rivés au sol et les mains croisées. Un silence de mort, limite drôle comme situation. J’ai du mal à commencer la conversation. Paz est un membre de ma famille, pendant que j’étais deux semaines à Newyork lui a prit un coup de couteau. Je suis tellement en colère Lena. Toujours le regard bas, les mains dans les cheveux, les larmes aux yeux et les lèvres en sang rongées de nerfs. Voici la rencontre prometteuse de Leniam.
    Lena CastigliaPRÉSIDENCE
    Dudley House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lena Castiglia
    PRÉSIDENCEDudley House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : Italo-Américaine. Princesse venue de Milan, l’accent qui fait vibrer.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : La dudley à ses heures perdues et city center avec Baer.
    Situation sentimentale : éteinte.
    Études & Métiers : Étudiante en droit.
    Date d'inscription : 07/08/2022
    Pseudo & pronom IRL : Gigi
    Icon : Cap ou pas cap ? - Leniam  9141fa1f7fdc3eef026c3731437b8fe8e28335f9
    Avatar utilisé : Vika Bronova
    Crédits : labxnairs
    Multicomptes : Isla
    Description trois : Cap ou pas cap ? - Leniam  B403LlJS_o
    Warning : alcool - drogue - sexe - décès - relation toxique
    RPS : 729
    Messages : 40404
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t150449-lena-castiglia-madison-beer#6561907
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t150465-l-e-n-a-lame-oubliee
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t150466-meetsachussets-callmelena#6563498
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 2:07
    taggercitereditionsupprimeradresse
    solitude. nuit noire, absurde dans sa banalité, même les etoiles n’ont pas envie d’se pointer. rien à observer. le teint livide, les azurs épuisés. d’avoir déjà trop regardé, immortaliser, de s’être attaché aux ombres. voudrais tout oublier c’soir mais les odeurs d’morts flottent encore. loin, trop loin de la poupée pré fabriquée. au détails près. aucun effort, sur ce banc au bois effrité. celui qui en a déjà trop vu passer, pleurer, prier. et, il y a ceux qui attendent, qui espèrent, qui tentent d’apprivoiser la peur de perdre. à écraser les peines dans l’cendrier déjà plein. dégueulent les cendres des adieux à peine murmurer. et, il y a toi. sans savoir pourquoi t’es là, qu’est c’que j’fous là. secouée par tes mouvements. le regard givré, dans l’vide parce qu’il y a plus rien qui fait vibrer. y’a que tes mots qui prennent vies au bord de tes lèvres. écoutent les tremblements contrôlés de tes cordes vocales, imagine les larmes te broyer la gorge d’pas vouloir couler. laisse planer le silence. -  t’es pas obligé d’parler.. pas à moi. - c’était d’ma faute.. baisse les yeux sur les doigts nerveux. - à cause d’moi et d’mes manies à vouloir jouer avec le feu. à vouloir à tout prix chercher l’moyen d’tout foutre en l’air.. d’me foutre en l’air. j’ai pas planté la lame mais j’l’ai poussé à s’crever un peu. voix basse, lourde des maux qui tournent en boucle.

    @Priam Lubbers


    Cap ou pas cap ? - Leniam  PND68M57_o


    Let me be there
    I can be, there 'til you're whole. you weren't touched by a man in so long
    'Cause the last time, it was way too strong. ;;

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 2:48
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Les mots qui sortent de la bouche de Lena, égoïstement me font du bien. Moment de déréalisation, je me fixe sur un point et ne perçois que les mots de cette fille. Similaire à l’odeur, la couleur et l’atmosphère de cet hôpital : blafarde. Je relève les yeux vers elle, légèrement rougis par la tristesse. Tristesse qui se cache au creux de mes iris. Je me redresse et me plante devant cette personne, finalement si frêle en dehors de l’écran. C’est de ta faute. C’est de la mienne, celle de Paz, celle de Lorc. On est tous fautifs. Une main dans les cheveux, les yeux rivés sur son visage, la mâchoire serrer mon seul mot d’ordre est de rationaliser. La question n’est pas de trouver le coupable. La vraie question est de savoir quand est-ce que tu arrêtera de trouver par n’importe quelle manière, le moyen de te buter. Je m’approche un peu plus d’elle, m’abaisse à sa tête, la fixe durement du regard puis souris. Tu n’as pas à te faire endurer tout ça. Et tu n’as pas à faire endurer tout ça aux autres. Je fais une pause, la voix rauque, ébranlé par cette journée merdique. Si tu penses être condamnée à cette vide merde et cette autodestruction prééminente alors au moins ai la la sagesse d’esprit de ne pas t’entourer de personnes aussi bien que Lorcan ou Paz. Une voix un peu trop calme comparé à la situation qui nous entoure. Des mots pesants, une atmosphère lourde presque asphyxiante. Tu penses être entrée en enfer de part tout ce que tu as vécu. Mais saches que si tu as intégré le gang pour ramener tes limbes, ils ne les accueilleront pas et ne t’en sortiront pas. Ce n’est pas parce qu’ils sont des criminels, qu’ils sont inhumains. On est tous fracassés par la vie t’es pas la seule à porter ton lot de désolations Lena. La seule chose dont je suis certain c’est que je te permettrai pas une seconde fois, de m’arracher la seule famille que j’ai. Parce qu’à défaut d’être des gros connards pour toi, c’est les seules personnes que j’ai autour de moi. Demie tour, lui montrant le dos, j’essaye de contrôler ma rage, ma haine et de juste faire preuve de sincérité. Voici le credo que je me suis obligé à avoir aujourd’hui à ses côtés.
    Lena CastigliaPRÉSIDENCE
    Dudley House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lena Castiglia
    PRÉSIDENCEDudley House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : Italo-Américaine. Princesse venue de Milan, l’accent qui fait vibrer.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : La dudley à ses heures perdues et city center avec Baer.
    Situation sentimentale : éteinte.
    Études & Métiers : Étudiante en droit.
    Date d'inscription : 07/08/2022
    Pseudo & pronom IRL : Gigi
    Icon : Cap ou pas cap ? - Leniam  9141fa1f7fdc3eef026c3731437b8fe8e28335f9
    Avatar utilisé : Vika Bronova
    Crédits : labxnairs
    Multicomptes : Isla
    Description trois : Cap ou pas cap ? - Leniam  B403LlJS_o
    Warning : alcool - drogue - sexe - décès - relation toxique
    RPS : 729
    Messages : 40404
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t150449-lena-castiglia-madison-beer#6561907
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t150465-l-e-n-a-lame-oubliee
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t150466-meetsachussets-callmelena#6563498
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 11:43
    taggercitereditionsupprimeradresse
    myocarde qui craque. titube entre deux mondes. trop en décalée pour être dans l’bon. sûrement trop fragile pour survivre dans l’pire. se brise, lentement, ce soir plus que les autres. l’ange de la mort qui rôde dans les couloirs vitreux. trop lumineux pour cacher la misère. les hurlements. les fins désastreuses. pas toi tybalt. pas toi pour moi. à cause d’moi. c’est d’la merde ce que tu dis, y’a que moi comme responsable ici. - pourquoi t’avais envie d’me voir l’autre soir priam ? si c’était pas pour goûter un peu à mes dégâts ? relève finalement les yeux. croise les tiens, exactement comme je les imaginais. fracassés sous la tourmente, à retenir les fleuves. - c’que j’fais de moi, ça t’regarde pas. pour les autres, vous êtes tous libres d’rester loin de moi. d’pas m’approcher. froid et sec. se mêle aux températures macabres. serre les dents, mâchoire qui se crispe. repense aux derniers messages. - des vrais anges tes potes ouais. t’inquiète pas pour lorc, c’est plus dans mes projets. pour tybalt, j’crois que c’est encore à lui de décider.. s’il se réveille. s’il existe encore demain. si j’meurs pas sous la culpabilité. lève les yeux au ciel dans un soupire. me ferme, sous la colère qui se réveille trop brutalement. avance, capture ton coude pour t’obliger à te retourner. - vous m’cassez les couilles putain ! à faire comme si j’étais la responsable de tous vos problèmes de merde, comme si vous m’attendiez pour foutre votre vie à feu et à sang ! te repousse. frappe sur ton torse un mélange de trop d’émotions d’un coup. - vous l’faites très bien tout seuls ! tous. un par un. t’étais où toi quand ils sont allés chercher une gamine dans un hangar à la con ?! t’étais où quand « ta seule famille » a sauté dans l’vide en espérant juste que ça passe ?! quand lorc s’est fait planter c’soir là ?! frappe encore. jusqu’à ce que ton dos heurte une caisse. - t’étais où putain ?! t’étais pas là. et j’étais pas là. là aussi, c’était d’ma faute si tu perdais la seule famille qu’il t’reste ? relâche tout. ou presque. là, degueule les sentiments à tes pieds. les autres, ceux qui restent silencieux. qui rendent la nuit plus douloureuses. - va t’faire foutre priam ! j’ai pas envie d’être ton bouc émissaire. et, vous faites pas passer pour les bons. parce que vous l’êtes pas.

    @Priam Lubbers


    Cap ou pas cap ? - Leniam  PND68M57_o


    Let me be there
    I can be, there 'til you're whole. you weren't touched by a man in so long
    'Cause the last time, it was way too strong. ;;

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 12:28
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Regard froid, déconcerter, je m’avance vers Lena pendant qu’une pluie de coups de poings s’échoue sur mon torse. Regard de haut je ressens pour la première fois une tristesse, une détresse et une fragilité de sa part qui pourrait même me rendre plus doux. J’entends tous ses reproches et bêtement je pourrai même lui donner du crédit. Nos corps bloqués contre une voiture pas loin de nous, sur le parking. Je lui attrape les poignets et la fixe droit dans les yeux. Proches, atmosphère lourde, le seul membre de mon corps qui bouge est ma mâchoire. Si j’avais envie de te voir pour te baiser je te l’aurai dis. On est peut-être pas des anges, ils sont peut-être tous des gros cons. Je suis peut-être détruit et rien ne me reconstruira. Mais tu n’es pas plus blanche que nous. Paz a prit la décision seul, mais sans votre soirée il se serait peut-être défoncé mais il n’aurai pas prit un coup de couteau. Voix qui s’élève et qui tremble, un regard noir à hérisser les poils. Pendant que mes amis vivaient ça, j’étais dans une cave à New York entouré de flics, un de leur indic m’a dénoncé. J’aurai pu, je serai venue. Je me suis toujours battu pour les miens. Ne parles pas de choses que tu ne connais pas. Membres qui tremblent de haine en lui tenant les poignets. Je fixe ce visage qui m’attire et qui tout autant m’énerve. Je me rapproche au plus près de son visage, yeux dans les yeux, bouches qui sont à deux doigts de se frôler. Quand tu vois ta mère crever dans tes bras, et que tu passes ta vie à te faire démonter la gueule par ton géniteur. Que tu vis dix ans dans les tréfonds des rues de New York à bouffer dans les poubelles. Crois-moi que je n’en veux pas qu’à toi, j’en veux à la vie entière depuis que j’ai mis un pied sur cette putain de terre. Par contre là où je t’en veux c’est de trouver des trucs pour m’accabler et retourner la faute contre moi. C’est petit je te pensais plus mature. Toujours collé à elle, même après avoir terminé je décide de rester coller. Attraction insoutenable, qui me fait limite me détester.
    Lena CastigliaPRÉSIDENCE
    Dudley House

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Lena Castiglia
    PRÉSIDENCEDudley House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : Italo-Américaine. Princesse venue de Milan, l’accent qui fait vibrer.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : La dudley à ses heures perdues et city center avec Baer.
    Situation sentimentale : éteinte.
    Études & Métiers : Étudiante en droit.
    Date d'inscription : 07/08/2022
    Pseudo & pronom IRL : Gigi
    Icon : Cap ou pas cap ? - Leniam  9141fa1f7fdc3eef026c3731437b8fe8e28335f9
    Avatar utilisé : Vika Bronova
    Crédits : labxnairs
    Multicomptes : Isla
    Description trois : Cap ou pas cap ? - Leniam  B403LlJS_o
    Warning : alcool - drogue - sexe - décès - relation toxique
    RPS : 729
    Messages : 40404
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t150449-lena-castiglia-madison-beer#6561907
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t150465-l-e-n-a-lame-oubliee
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t150466-meetsachussets-callmelena#6563498
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 13:25
    taggercitereditionsupprimeradresse
    tw : langage vulgaire

    dans la brume. ton visage qui se fait trop proche, tes yeux qui se remplissent. entre tonnerres et désirs. tangue entre les deux sans savoir lequel choisir. les gestes en contradiction avec les mots. plus qu’toi, dans mon champs de vision. toi et l’intensité qui t’imposes dans la tempête. - ah ouais ? le corps qui cogne plus fort contre le tient. avant bras qui vient se glisser sous ton menton. ecrase la pomme d’adam, étouffe les derniers verbes. tous des menteurs. lui. autant qu’toi. - pourquoi tu m’regardes comme ça alors ? pourquoi tu m’cherches ? pourquoi j’sens que tu meurs d’envie de goûter à mes lèvres si t’as pas envie d’me baiser ? grogne. la rage qui veut pas s’taire. toujours les mêmes schémas. les mêmes envies dérisoires. à tomber sous un charme vide. rien de réel. rien d’vrai. le souffle qui effleure ton visage. - t’as envie d’quoi priam quand tu demandes à m’voir ? quand tu m’sens contre toi ? les bleutées qui jonglent dans tes yeux. - t’as envie d’quoi ? découpe les syllabes. joue avec le vice dans l’indifférence. être toujours la même salope qui écarte les cuisses. y’a que ça qui est bon à prendre. seul rôle qu’on me donne à jouer. pression plus forte contre ta gorge, les os qui grincent sous l’étreinte. - avec des « si », on referait l’monde. relâche. libère ton souffle. secoue ton corps contre la ferraille dans l’abandon. recule, replace la distance. - arrête tes conneries. j’te plais pas, t’as juste envie d’te consoler dans mes draps. tourne la tête, lassitude en arrière goût. lorcan toujours en arrière plan. ombre au tableau persiste. trop humide encore pour l’effacer. haussement d’épaules. - j’te le reproche pas. mais, avec ou sans moi, tu peux les perdre. t’es d’mauvaise foi quand tu m’fais porter le chapeau d’tout ça. plonge les mains dans les poches. les échos de ton passé qui fendent la brise. pince le coeur, encore trop humaine pour ne rien ressentir. - chacun son histoire priam. t’as tes raisons d’en vouloir à la terre entière et, j’ai les miennes. inverse pas les rôles, c’est toi qui voudrais m’voir endosser toutes les fautes.

    @Priam Lubbers


    Cap ou pas cap ? - Leniam  PND68M57_o


    Let me be there
    I can be, there 'til you're whole. you weren't touched by a man in so long
    'Cause the last time, it was way too strong. ;;

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Oct - 13:54
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Tw : langage grossier, langage cru, langage sexuel

    L’effet de son corps contre le mien. La terrible sensation d’être paumé pendant quelques minutes. Une gifle. La vérité qui me gifle tout simplement. Le visage de Lena, celui de Lorcan, de Paz. Quelle histoire de merde, quelle situation grotesque. Le bras de Lena sous mon menton, traquant ma glotte ne me surprend même plus. Tel un pantin j’accuse le coup et accepte la sentence. Les yeux noirs de rage, une rage incompréhensible. Une rage qui pourrait mettre le feu à cette putain de terre. Lena crois-moi, que si j’avais envie de toi sexuellement ça ferai longtemps que je t’aurai sauté dans toutes les positions, histoire de t’entendre hurler et donc fermer ta gueule par la même occasion. Je m’approche d’elle, ressentant son avant-bras encore plus pressé sur ma gorge, lui prouvant que mourir n’est pas une fatalité à mes yeux. Quand tout est perdu, ton être fait partie du tout. J’ai envie de comprendre, j’ai envie de te raisonner parce que je suis persuadé que tu vaux mieux que ce que tu te fais subir. Regard perçant d’une vérité qui risque de faire du mal à l’auditrice. Une fois qu’elle recule et lâche sa prise, je peux de nouveau respirer. Froncer les sourcils, reculer, reprendre place dans le commun des mortels en sortant de cette bulle toxique, résultat de cette conversation mouvementée. Des draps Lena, j’en ai tous les soirs des différents. Des femmes, blondes, brunes, grandes, minces, grosses ou petites. Crois-moi, je n’ai pas besoin des tiens. Une main qui ouvre d’un geste sec ma veste, laissant entrevoir un débardeur blanc et un nombres incalculables de tatouages. Je finis par tourner le dos à Lena, avant de retrouver ma place de départ, le banc. Me confonds pas avec les autres. Je ne te mets aucun rôle sur le dos, sauf celui qui te concernes directement. T’étais bien, ce soir-là avec Paz à jouer à des cap ou pas cap non ? Alors je te donne le rôle que tu as bel et bien eu. Je t’en veux absolument pas. Je veux uniquement que tu comprennes que si tu es venue te détruire chez les brotherhood, tu t’es trompée de sonnette. Parce que pour ma part, j’essayerai toujours de te sauver de ton pire ennemi. Toi-même. Yeux rivés au sol, goût amer d’un passé, d’une détresse que tu as trop bien connu il y a quelques années à la place de Lena. Une douleur qui reste encrée au plus profond de tes tripes. Jamais plus tu ne sera heureux, mais tu trouvera dans ton malheur des frères d’armes. C’est ce que m’a dit la femme qui m’a tout appris, finalement elle avait pas si tort. Et viendra un jour où toi aussi tu comprendra Lena.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum