Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityAFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -47%
    La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
    Voir le deal
    7.99 €

    AFTER OKTOBER | ELLRED
    Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
    Ellie ThatcherCOMITÉ
    Dark Rises

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ellie Thatcher
    COMITÉDark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : San Francisco.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Un studio miteux dans le centre.
    Situation sentimentale : solitaire abîmée.
    Études & Métiers : Serveuse, nourrissant de plus grandes ambitions.
    Date d'inscription : 06/08/2023
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 B6a09e38e2d2b9c48c0191f5b4fe7c2f1dad99c1
    Avatar utilisé : Anya Chalotra
    Crédits : Rainbow Stars
    Multicomptes : Haiwee, Wendy & Anna
    Description un :
    Et je mangerais leurs langues
    si c'est l'prix du silence.

    AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 XM7IHyG
    À marcher entre les rois qui tuent les reines.
    Warning : Précarité. Programme de protection des témoins (WITSEC). Changement d'identité.
    Meurtre. Arme. Sang. Procès.
    Alcool, Drogue. Proxénétisme.
    Violences conjugales. Sexe.
    Langage vulgaire/cru.
    RPS : 248
    Messages : 368
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 26 Fév 2024 - 22:00
    taggercitereditionsupprimeradresse

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    After Oktober.

    ♪♫
    Cambridge street |  
    | 08 10 23 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




    Ca tambourine en rythme dans mon crâne, tandis que j’avance à ses côtés, et lui va plaquer sa paume contre les traits de son visage, la lassitude qu’il ressent, j’ai – malgré ma gueule de bois à venir - conscience que c’est moi qui l’ai engendré. Mais je ne comprends pas pourquoi, si je l’exaspère autant, il est toujours là. « Rappelle-moi pourquoi au début tu avais besoin d’être raccompagnée… » Pour m’éviter de terminer cette nuit saoule et crevée dans un fossé. Au lieu de le craindre, je devrais le remercier, seulement c’est mon instinct de contradiction qui semble vouloir gagner, « Où tu habites ? » Je lève les yeux au ciel, j’habite… J’habite Boston. On ne va pas non plus me blâmer pour ne pas connaître par cœur les rues de cette ville dans laquelle j’évolue que depuis deux mois ou trois. Surtout quand c’est le bordel dans ma tête, comme c’est maintenant le cas. « Alors pour ce soir tu n’as pas vraiment le choix. » Dans le fond, je le sais, ce qui me le rappelle, c’est mon intense nausée. Si je finissais comme précédemment mentionné, crevée, c’est Ethan qui gagnerait. Alors j’opine à la faveur de cette vérité, des fantômes de mon passé.

    Mon index soulignant ma lèvre inférieure, j’avorte un soupir, résignée. « Mais j’vois pas ce qui t’inquiète, je n’ai jamais fait disparaitre quelqu’un dedans. » Ca, je n’en sais rien. Je ne le connais qu’à moitié, et j’ignore si je peux lui faire confiance, à dire vrai. Quand on y réfléchit, les occasions de me mettre en danger m’ont toujours attiré… Alors peut-être que pour Jared, c’est le même schéma que je répète. Il en rit, se moque de moi, tourne au ridicule ma méfiance et abdique par la suite. « Le canapé. » Paupières plissées pour l’observer de biais, je détaille le sérieux de son faciès avant d’articuler un, « Ok. » j’accepte le canapé, il est conclu, notre marché. Même si comme il l’a si bien dit, je n’avais pas franchement d’autres options.

    Puis je me mure dans le silence, je me contente de marcher, mes pas alourdis par l'alcool, je ne reconnais aucune devanture, pas la moindre ruelle ne m'interpelle. A la mesure de notre quête, mes yeux se fatiguent, peinent à rester ouverts, je tente de soutenir son rythme, mais … plus on avance plus j’ai du mal, subit un trajet devenu enfer. J’en viens quasiment à croire qu’il fait exprès d’accélérer. Dans un désir de m’égarer sur le bas-côté. Et je ne sais pas combien de temps il me reste à subir tout ça, Jared, combien de mètres encore avant d’arriver chez toi ? C’est à la faute de cette information inconnue que mes réflexes moteurs réagissent pour moi… Mes doigts s’épinglant à son bras. Puisqu’il ne me porte pas, je suis maintenant certaine de ne pas le perdre comme ça.

    MADE BY @ICE AND FIRE.




    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Je me sens comme un agneau qui dit pardon au loup d'avoir été trop lent à lui offrir son cou. Et je compte même plus les fois où on m'a traité de chienne... Mais c'est une chienne qui a élevé Rome. Les putes comme moi portent les rêves des hommes. Solann, Rome.
    Jared O'ConnellCOMITÉ
    Dark Rises

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Jared O'Connell
    COMITÉDark Rises
    Informations
    Âge : 38
    Lieu de naissance : Toronto - Canada
    Quartier.s d'habitation & Colocation : /
    Situation sentimentale : Divorcé
    Études & Métiers : Garde du corps/protection des témoins au besoin
    Date d'inscription : 06/08/2023
    Pseudo & pronom IRL : March Hare
    Icon : AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 Tumblr-48aa76ec3a2384d48b5ca15080e55df7-42422f21-640
    Avatar utilisé : Pablo Schreiber
    Crédits : MH
    Multicomptes : Sheng et Dan
    Description un :
    [ I D    C A R D ]
    JARED O'CONNELL
    Rise from the FALL
    AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 526ed51c6a55d29c5f7b1dd231ed2e0e49822d0c AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 0fdccf71db10b093df8a90d3a5f853b3a332e3ec
    Description deux :
    ” who is he "
    Description trois :
    ” MoodBoard "
    Warning : Meurtres prémédités, violences, contenus à caractère sexuel, langage vulgaire, drogues, alcool, ....
    RPS : 176
    Messages : 149
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t162883-jared-o-connell-pablo-schreiber#7578947
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 7 Mar 2024 - 20:10
    taggercitereditionsupprimeradresse

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Send a maniac to coatch one

    ♪♫
    Cambridge street |  
    | 08 10 23 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


    @Ellie Thatcher
    TW: ébriété, machisme  


    Il n’a pas précisé que les assises sont complètement défoncées, qu’elles ont depuis des années succombé sous son poids lorsqu’il s’y laissait lourdement tomber mais elle s’en rendra compte rapidement une fois qu’elle y sera allongée. « Ok. » Marché conclu alors, ils continuent sur leur lancé, s’engouffrant dans les artères mal éclairées de la ville jusqu’au centre où se trouve son repaire. Mais en chemin elle trouve le moyen de le mettre à terre, heurtant une corde sensible et profane cette distance qu’il tenait naturellement conserver. Une pression sur son bras l’a fait subitement se raidir, un contact établi contre son consentit : elle a cherché un appui, le tenant tout en titubant et d’un coup d’œil de biais il la devine pas totalement consciente de ce qu’elle vient d’amorcer, cheminant mécaniquement, sans y réfléchir vu ses traits éreintés.

    Alors le mastodonte se terre dans un mutisme puisque grogner n’aurait aucun effet même si de son coté, il a perdu de sa superbe à se laisser ainsi caresser. Il ne leur faudra que quelques minutes, leurs pas s’étant accordés sur la même fréquence un peu chaloupée pour atteindre le pied de l’édifice : un vieil ensemble de copropriétaires, vieux bâtiment réaffecté pour le bien de la communauté et qu’ils ne sont que quatre à se partager. Il a été depuis une dizaine d’années rénové mais il n’en reste pas moins imposant de part sa façade restée intouchée.  Sans mot dire son coude s’est levé pour se dégager de son emprise et sortir de sa poche ses clefs, les faisant teinter volontairement afin de la réveiller. « L’ascenseur est HS, » monte-charge d’un siècle passé et qui leur couterait de faire réparer alors qu’ils sont tous dans la fleur de l’âge ici, capables de gravir les étages sans être essoufflés. C’est au pied de l’escalier qu’il l’accompagne derechef en lui annonçant d'emblée la couleur, « troisième », la laissant se démerder en passant devant elle avant de se retourner une fois qu’il a atteint la moitié du premier palier. Pas totalement chien, il l'attend mais déjà songe au bordel qu'il a potentiellement laissé dans son appartement...
    MADE BY @ICE AND FIRE.


    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    It's too bad, it's stupid Too late, so wrong, so long. It's too bad that we had no time to rewind.
    Let's walk, let's talk
    Ellie ThatcherCOMITÉ
    Dark Rises

    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ellie Thatcher
    COMITÉDark Rises
    Informations
    Âge : 28
    Lieu de naissance : San Francisco.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Un studio miteux dans le centre.
    Situation sentimentale : solitaire abîmée.
    Études & Métiers : Serveuse, nourrissant de plus grandes ambitions.
    Date d'inscription : 06/08/2023
    Pseudo & pronom IRL : Leeloo. (elle)
    Icon : AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 B6a09e38e2d2b9c48c0191f5b4fe7c2f1dad99c1
    Avatar utilisé : Anya Chalotra
    Crédits : Rainbow Stars
    Multicomptes : Haiwee, Wendy & Anna
    Description un :
    Et je mangerais leurs langues
    si c'est l'prix du silence.

    AFTER OKTOBER | ELLRED - Page 3 XM7IHyG
    À marcher entre les rois qui tuent les reines.
    Warning : Précarité. Programme de protection des témoins (WITSEC). Changement d'identité.
    Meurtre. Arme. Sang. Procès.
    Alcool, Drogue. Proxénétisme.
    Violences conjugales. Sexe.
    Langage vulgaire/cru.
    RPS : 248
    Messages : 368
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 8 Mar 2024 - 15:40
    taggercitereditionsupprimeradresse

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    After Oktober.

    ♪♫
    Cambridge street |  
    | 08 10 23 [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




    Les pensées vagabondes s’étiolent au fil de nos pas, des mètres que l’on traverse en silence, et qui impose le vague à l’âme à mon existence. Je reste accrochée à lui, mes gestes, ce n’est pas moi qui les réalise, c‘est mon inconscient dans un automatisme. Un désir d’être sauvée permanent. Le complexe de la victime. Et toujours me retrouvée harponnée à un homme comme un naufrager se cramponne à sa bouée. Même lorsque ça peut me flinguer, dans mes délires, je suis, aussi, à gerber.

    Puis notre marche ralentit à l’approche d’un bâtiment que je ne vois pas réellement. Je m’en moque, je m’en suis remise à lui, le reste ne compte pas, et presque, j’en viens à croire que même moi, je ne suis pas vraiment là. Pourtant le bruit de ses clefs résonne plus que le brouhaha de la nuit dans mon esprit, tandis qu’il me force à le lâcher sèchement. « L’ascenseur est HS, » précision énoncée une fois à l’intérieur et que l’on se dirige donc naturellement vers la cage d’escalier. « troisième » étage, s’entend, j’en prends conscience en déglutissant. Mais les mots que je voudrais prononcer restent coincés dans ma gorge tandis qu’il prend les devants.

    Il commence donc son ascension et j’ai un besoin – forcé – de prendre deux secondes avant de me mettre en action. « Soit. » parce qu’il ne désire pas être mon point d’ancrage, c’est à la rampe que je m’agrippe afin de m’aider à grimper les marches des trois étages désignés. Le supplie ne faisant pas partie de mes prérogatives, je préfère passer de heures à les gravir plutôt que de quémander son aide encore une fois. Elle a beau avoir été piétinée des centaines de fois, ma fierté se dissimule toujours quelque part en moi. Alors même si je vacille, que mes mouvements ne sont pas coordonnés, que ce putain de couloir ne veut pas s’arrêter de tourner. Je compte bien monter sans broncher. Je ne suis plus capable de me battre, tu vois, Jared, l’alcool me rend peut-être conne, mais il me fait aussi abdiquer.

    MADE BY @ICE AND FIRE.




    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    Je me sens comme un agneau qui dit pardon au loup d'avoir été trop lent à lui offrir son cou. Et je compte même plus les fois où on m'a traité de chienne... Mais c'est une chienne qui a élevé Rome. Les putes comme moi portent les rêves des hommes. Solann, Rome.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum