Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityLorcan ✧ Some nerve
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -32%
    Le deal à ne pas rater :
    -32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
    749.99 € 1099.99 €
    Voir le deal

    Lorcan ✧ Some nerve
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 17 Oct - 13:23
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Un verre de vin blanc s'il te plaît que je demande non sans esquisser un petit clin d'œil au barmaid. D'ordinaire l'alcool n'est pas franchement mon truc mais au terme des trois danses privées que je viens d'exécuter, un petit remontant n'est qu'un bonus me permettant de supporter le reste de la soirée. Les clients affluent sans discontinuer, n'offrant aucune paix au personnel. Les autres danseuses sont d'ors et déjà occupées dans les salles privées lorsque mon verre rejoint ma main. Quelques précieuses secondes de calme que je déguste dans tous les sens du terme, je tâche de m'isoler du bruit, du peuple autour de moi, du moins jusqu'à ce que des éclats de voix soient captées par mes oreilles. Je fronce les sourcils, la demoiselle non loin de moi vient de me bousculer sans même s'en rendre compte tant elle gesticule. J'ignore ce que cette femme s'est mis dans le gosier ou les veines, mais la dose a dû être sévère. Son comportement m'interpelle mais plus encore le visage de l'homme qui en subit l'attention effrénée. Mon amouuuuur !! Je pensais que tu ne viendrais jamais... Ma voix vient de fendre l'atmosphère sonore sans ménagement alors que j'entoure de mon bras autour des puissantes épaules de ce presque parfait inconnu. Va savoir quelle mouche vient de me piquer, mon cœur bat la chamade sous l'effet du culot monstre qui m'habite. Une giclée alcoolisée s'abat sur mon visage maquillé et le décolleté vertigineux de ma robe, lancé par nulle autre que la furie en face de moi. Je viens de gagner un ticket gratuit vers une douche !
    @Lorcan Sahin :heaart:
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 18 Oct - 20:09
    taggercitereditionsupprimeradresse
    traînées. de poudre et de fumée pour parfaire le décor tamisé. silhouette à peine visible derrière la colonne de marbre, voir sans être remarqué. ombre imperturbable tranche sous le rose des néons. traque les cibles jusque dans la sombre luxure de leurs nuits. cibler les habitudes, les liens entre proies, les visages qui s'reconnaissent devant les barres de métal, les mains qui plongent dans les poches pour transférer les sachets dans d'autres paumes. relier les fils. démanteler le réseau pour mieux le racoler. les diamants noirs qui scrutent, mais se posent pas sur les filles. charmeuses d'esprits faibles, dignité laissée aux vestiaires pour arrondir les fins d'mois. à chacun son enfer, mal placé pour donner son avis sur la moralité. coup d'œil poignet, vagues du liquide brun tremblent dans l'verre. guette les aiguilles qui laissent le temps trop long avant l'arrivée du graal. presque. et quand les prunelles se redressent, agressés par la vision trop proche de l'inconnue. altérée par les substances, se risque à minauder un peu trop près. oppressante quand ses doigts courent sur le zip de ma veste, chancelante sur la pointe de ses talons. frémissantes, les phalanges qui s'accrochent autour du verre à défaut d'finir en poing entre ses deux yeux. grognent, les mauvais démons. le regard qui balaie de droite à gauche, c'est pas l'soir pour finir en gav. - enlève ta main avant que j'te brise les doigts. dents serrées. sourde, sous les menaces, laisse échapper un rire qui visiblement, croit au second degré. y'en a pas. l'épaule se dégage sèchement, quand tu viens finalement les attraper. bras qui fend l'espace vitale. encore. putain, où j'suis tombé. sourcils se foncent, hésite à saisir la poignée d'la porte de sortie. à peine le temps de décaler la carcasse que l'alcool gicle, se répand sur ta peau, dégouline sur un sol déjà collant. club à éviter. - merde chérie, ça va ? issue d'secours choisie. faussement inquiet. t'oblige à reculer, nous éloigne un peu des regards qui crament. coup d'œil glacial derrière l'épaule. fait mine d'éponger le liquide sur ta poitrine du pan de ma veste. fais chier. la voix qui baisse d'un ton, juste pour toi. - vous êtes toutes cinglées ici, vous carburez à quoi ? et déjà la première qui rapplique, cogne les escarpins sur le parquet. son irritant des prémices des problèmes. - c'est quoi ton putain d'problème ?!
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 18 Oct - 20:23
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Que dit l'adage déjà ? Ah oui, cela me revient : au moment où mon réveil a sonné j'aurais dû lui faire vivre son expérience I believe I can fly plutôt que de risquer cette soirée d'enfer. La comparaison de Dante explose mes nerfs déjà à vif, alors qu'une jolie douche alcoolisée vient de pourir ma robe bustier. Si j'avais voulu jouer la carte de la transparence, une certaine nudité aurait été moins efficace. Hélas pour moi, point de remerciements délicat de la part de ce client à qui ma collègue a déjà envie de se frotter. Si je te donne mes deux clients les plus généreux tu vas voir là-bas si j'y suis ? Ma voix s'est élevée dans l'atmosphère sonore et la proposition d'une soirée de cash sur un plateau annihile tout lancée chez la demoiselle hautement alcoolisée et shootée. Le plan marche au poil puisque déjà elle s'empare de la clef de l'une des salles privées que je lui tends sans attendre. Premier danger écarté : check ! Maintenant reste à savoir si mon minuscule culot du moment va me permettre de sortir de l'impasse en un seul morceau. Après tout, un client mécontent c'est la quasi certitude de se prendre une baffe de la part du boss... et j'ai eu mon compte d'ecchymoses pour la semaine. Si je parviens à effacer toute trace de ce regrettable incident sur votre veste, l'incident pourra être considéré comme clos ? Mon cœur bat fort. Il tambourine sous l'effet de l'adrénaline et de la crainte. Tout se mélange dans ma tête alors que je tends une main aussi peu tremblante que possible vers l'homme qui me fait face et qui, ne l'oublions pas, me considère comme toutes les cinglées du club.
    @Lorcan Sahin
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 19 Oct - 11:05
    taggercitereditionsupprimeradresse
    gronde l'irritation, dans l'creux du ventre. pas mieux pour s'faire remarquer, pas pire pour dérentabiliser ma soirée. parfum d'éthanol se propage, souille les fringues. habitués. brune excédée et excédante dans l'dos, blonde en face, hissée sur la pointe de ses pieds. ta voix qui survole mon épaule, propose le marché. transfert abject des âmes dépravées. morceaux d'chair jouent les pions d'vos parties. tant pis, pourvu qu'ils paient, hein ? secoue la tête, devant la facilité d'abdiquer pour amortir la fin d'soirée, liasses qu'elle sent déjà glisser dans l'décolleté, ta cinglée d'copine. clé qui file sous mes yeux noirs, annonce la fermeture imminente d'la porte sombre, suffisant pour la détourner pour de bon. - t'auras pas d'pourboires ce soir. cynique, clients qui t'filent sous l'nez. pour moi. t'aurais dû t'abstenir. - j'avais pas b'soin. j'ai jamais besoin. de rien. attrape le tissu, analyse les dégâts. le sourcil se relève sous l'inquiétude de ta voix. - pas d'vagues, hein ? rictus sournois étire les lèvres. laisser planer l'doute, est-ce que t'auras encore du travail demain ? - c'est mauvais pour le business. les yeux s'abaissent sur ta main frémissante. silence. opales noires plantées dans les tiennes, effrontée. la veste qui glisse doucement de mes épaules pour seule réponse, sans détourner l'regard. répare. la laisse s'échouer nonchalamment sur ton avant-bras poisseux.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 20 Oct - 18:09
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Une rixe émotionnelle se joue littéralement en moi alors que ce client semble se rire de moi. Bien que son expression soit aussi ouverte qu'une porte de prison fermée à quadruple tour, ses mots percutent mon être avec la violence d'un tsunami. Et éviter les mains baladeuses ? Qu'est-ce qui vous fait croire que je ne suis pas la femme la plus heureuse du monde ? J'arque un sourcil, presque défiante. D'ordinaire ma timidité m'aurait poussé à me la fermer, arrondir les angles et penser à l'Angleterre. Mais puisque je ne suis pas obligée de supporter mes shows prévus... une pause syndicale ne pourra décemment pas me faire de mal. Vous n'avez besoin de rien, c'est l'évidence même que je reprends en l'invitant à me suivre jusqu'aux vestiaires des hôtesses, complètement vide à cette heure. Je sais par expérience que nous serons tranquilles et qu'au moins, mon boss de malheur ne pourra pas checker mes moindres faits et gestes. J'ouvre mon casier, rempli à ras bord de tenues, de sous vêtements affriolants et autres panoplies plus osées les unes que les autres pour sortir une trousse de secours. Certes, je ne vais soigner aucune blessure - et heureusement - mais ladite trousse contient de quoi nettoyer cette veste ayant vécu meilleure soirée. Auriez-vous l'extraordinaire obligeance de bien vouloir checker la porte ? Si mon boss rapplique, je risque de... ne pas pouvoir finir mon nettoyage. Ma langue a manqué de fourcher. Ce type n'a pas l'air de s'intéresser à quelque chose d'autre qu'à son cul et il n'est pas utile de lui donner plus de détails que nécessaire. Question de survie, probablement.
    @Lorcan Sahin
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 28 Oct - 2:07
    taggercitereditionsupprimeradresse
    cristal de la voix distinct, même sous les vibrations des enceintes. surplus d'expérience, habituée des gémissements dans les entrailles du chaos. résonne, la misère, dans tes yeux vides. position défensive quand tu pressens l'assaut. des mots sur tes maux. - tout est question d'choix. mêmes des choix qu'on a mal faits, dès le départ. toi, comme moi. c'est pas le hasard qui nous a fait descendre au plus bas. l'assumer est encore un défi pour ceux qui refusent de s'y résigner, obstinés à rejeter la faute sur les mauvais endroits, les mauvais moments. les mauvaises rencontres. mais même là, on a choisi de serrer les mains. l'bruit du silence pour seule réponse, t'as tout dit. c'est évident. besoin de rien, mais l'envie de sortir vite. alors ils te suivent, les pas qui traînent sur les restes de dépravation, corps se traîne entre les fantasmes sulfureux, les devine sous les gestes lascifs, les regards fiévreux. univers parallèle. étranger dans la horde des affamés. le sourcil se relève à l'encadrement de la porte des vestiaires, aussitôt refermée, barrière calme le vacarme derrière le mur. douce trêve. balaie les recoins des yeux sombres. déformation professionnelle. son du métal qui claque pour amortir le retour à la réalité, te regarder t'agiter entre les dentelles colorées, cimetière de l'indécence. l'insolence plaque l'échine contre la porte, les doigts glissent dans les poches d'un jeans victime des excès de la féline. genoux se plie pour coller nonchalamment la semelle à la paroi. - checkée. relevée, l'inquiétude dans ta voix plus apaisée, loin du théâtre des horreurs. épargnée pour quelques minutes, du rôle que t'as pas l'air d'avoir envie de jouer. - je m'en occuperai. facilite l'omission. conscient de ce qui se cache derrière les portes fermées des bureaux de vos bourreaux. cruelle, la sentence des poules aux œufs d'or. - tu comptes nettoyer ma veste avec tes strings ? le menton qui pointe le casier, l'effronté.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum