Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityCrushed (Mia and George)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -36%
    Karcher SC2 Upright Easyfix – Balai Nettoyeur ...
    Voir le deal
    89.99 €

    Crushed (Mia and George)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 12 Oct - 2:32
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Crushed
    Mia and George
    tw ✧ none  


    Oh, comme l’absence d’une bouteille de whiskey dans ce si précieux compartiment de son bureau lui manquait. En dépit de pouvoir rechercher courage dans une gorgée de ce précieux liquide ambré, vœu de sobriété oblige, il compensait en martyrisant une petite souris en mousse aux couleurs de l’effigie du département de génétique d’Harvard.

    Car il ne savait pas du tout comment approcher la prochaine rencontre, qui ne figurait même pas à son calendrier. Rarement son univers professionnel l’avait-il placé dans une telle situation, où il devait mettre en opposition ses valeurs personnelles et les responsabilités de son poste.

    Après tout, c’était véritablement un comble que ce soit qui se retrouve à faire la morale pour ce genre de comportement…

    « Professeure Campbell! Entrez, entrez, » , la convia-t-il fort chaleureusement en ouvrant tout grand la porte de son bureau, masquant relativement efficacement ses tourments intérieurs. Avant de refermer derrière elle.

    « Installez-vous, je vous en prie! Merci de m’avoir accordé un peu de votre temps. Je sais qu’il est tard, je ne vous retiendrai pas trop longtemps. »

    Il ne la connaissait pas vraiment. Tous les deux ne s’étaient croisés qu’à quelques reprises, généralement de loin, dans le cadre de différentes activités officielles organisées par Harvard. Quelques conversations rapides échangées à travers le cours de soirées fort occupées. Après tout, il n’avait pas directement de liens d’autorité avec les professeurs de l’université. Mis à part de son siège sur le conseil exécutif…

    Ce qui était malheureusement, parce qu’elle semblait tout à fait charmante, et s’il l’avait davantage connue, peut-être aurait-il pu trouver un peu moins officielle de faire les choses…

    Mais les choses étaient ce qu’elles étaient.

    Il vint s’appuyer les fesses contre son bureau, restant du côté de Mia, tentant de tout faire pour conserver un aspect humain à la conversation.

    « Je vous ai fait venir parce que je devais vous parler d’un truc…d’être humain à être humain. Je n’ai malheureusement pas le privilège de vous connaître beaucoup, mais je me suis quand même permis… »

    Réalisant qu’il ne s’en allait nulle part, il s’empressa de crever l’abcès et de préciser le fond de sa pensée.

    « Loin de moins l’idée de juger quoi que ce soit, mais, simplement, il y a quelques jours, je suis passé par hasard devant une salle de classe où vous vous trouviez, seule, en compagnie d’une jeune femme… Je ne me suis bien sûr pas attardé pour assister à tous les détails de l’échange, et vous êtes absolument assez grande pour savoir ce que vous faites… »

    Il demeura silencieux un petit moment, espérant que Mia prenne la balle au bond pour lui assurer que ce qu’il croyait avoir compris de ce petit moment volé n’était absolument pas ce qu’il pensait. Il aurait l’air d’un goujat et elle pourrait partir justement offensée.

    En comprenant le message que si lui, qui ne travaillait même pas dans la même faculté qu’elle, avait pu être témoin d’à quel point elle s’investissait personnellement dans l’apprentissage de certaines de ses élèves, d’autres commençaient probablement eux aussi à se poser des questions.

    Leur petite communauté universitaire était un terreau très fertile à toutes sortes de rumeurs, après tout…




       
    @Mia Campbell  
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 15 Oct - 20:59
    taggercitereditionsupprimeradresse


    Une convocation. Du vice-président des "relations avec les diplômés." Un homme élégant aperçu plusieurs fois à des événements de fonction mais avec qui tu n'as jamais échangé plus de quelques mots. Pas la moindre seconde, l'inquiétude ne s'est logée dans ton esprit. Tu es trop occupée à songer à tes propres débats intérieurs, tes cours, ton marché avec Lexie pour la sauver de futurs déconvenues, la toile de mensonges que tu as tissée autour d'Aaron, dont les fils commencent à t'étouffer. C'est donc la tête - relativement - légère et les épaules hautes que tu pénètres dans le bureau du dénommé Cavendish, songeant qu'il va peut-être vouloir solliciter ton aide afin de t'embarquer dans un plan visant à grappiller quelques dons de la part d'anciens étudiants. Tu lui diras que c'est impossible, que tu as déjà bien trop de choses à gérer en ce moment. Professionnellement et... personnellement.

    Merci ! Aucun problème.

    Son accueil chaleureux provoque un sourire sur ton visage alors que t'affales aussi gracieusement que possible dans le fauteuil après cette longue journée de travail. Impatiente de rentrer à la maison, tu lies tes mains sur tes cuisses en levant le regard vers le brun, appuyé contre le bureau devant toi. Sans l'interrompre, tu écoutes sa demande, un froncement de sourcils remplaçant peu à peu l'expression joviale qui égayaient tes traits. Et lorsqu'il prononce les mots fatidiques "seule, en compagnie d'une jeune femme," ton cœur rate un battement dans ta poitrine.

    Shit.

    Le jour où tu as trouvée Lexie dans le parking, que tu l'as invitée à te rejoindre dans ta salle pour discuter. Mais pas que. Est-ce si suspect que ça de discuter en privé avec une étudiante ? Non. Il a dû voir ou entendre quelque chose, c'est sûr.

    Arrête de paniquer. Joue-la cool. Il n'a pas l'air certain de ce qu'il avance, ce qui laisse entendre qu'il n'en a absolument aucune idée et qu'il n'attend que de toi que tu contredises ses suspicions.

    Tu t'éclaircis la gorge, lâchant un rire que tu veux léger mais qui résonne dans la pièce avant de frapper lourdement contre tes tympans.

    Monsieur Cavendish, je... je ne suis pas sûre de voir où vous voulez en venir.

    Le déni, première défense de tous les menteurs.

    Une étudiante avait besoin de parler. Je l'ai invitée à entrer dans ma salle pour que nous puissions discuter en privé. Elle traverse quelques... soucis de famille et avait besoin d'une oreille attentive.

    Et des tes bras pour l'étreindre. Et de ta bouche pour l'embrasser.

    Je vous rassure... il n'y a pas de quoi s'inquiéter, ajoutes-tu en ponctuant ta conclusion d'un sourire avenant, bien qu'un tremblement léger ne trahisse ton émoi.

    (c) mars.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 22 Nov - 21:17
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Crushed
    Mia and George
    tw ✧ none  

    George pincement discrètement les lèvres lorsque Mia plaida le quiproquo, avant de retrouver le sourire et de reprendre son écoute active. Bien entendu, contrairement à ce qu’il avançait, il savait ce qu’il avait vu. Cependant, tant que la chose demeurait non dite, elle n’existait pas réellement. Ni pour elle… ni pour lui. Ce qui pourrait lui sauver bon nombre de complications dans le futur.

    Néanmoins….

    « Les professeurs d’Harvard ne cesseront jamais de m’impressionner. Vous faites vraiment honneur à votre vocation, de maintenir un tel niveau d’empathie envers vos élèves. Avec tout le travail associé à votre poste et les standards élevés auxquels vous vous astreignez. »

    Tout sourire, il se leva pour aller chercher deux bouteilles d’eau minérale dans le micro-réfrigérateur installé dans le coin de la pièce. Avant de revenir à son bureau et d’en tendre une à Mia. Ce n’était pas son rôle d’enquêter, et encore moins de lui faire avouer quoi que ce soit. La seule chose qu’il pouvait faire pour elle, c’était de s’assurer qu’elle comprenne que la balle était dans son camp à elle. Qu’il lèverait les yeux aussi longtemps qu’il le pourrait. Jusqu’à ce qu’il ne puisse plus faire autrement.

    C’est donc tout jovial qu’il continua.

    « C’est fou comment, en 2023, on ne peut pratiquement plus cultiver ce lien humain avec nos élèves désormais. D’aucun vont automatiquement assumer que, même à ce niveau, les professeurs les notent avec une grande subjectivité et voient tout geste humain envers un de leur confrère comme une injustice. Alors que tous n’ont pas les mêmes besoins. Et surtout, surtout, que leur réussite académique est d’abord et avant tout leur responsabilité individuelle… Je parlais à un quelqu’un de Columbia il n’y pas plus tard qu’un mois, et il me racontait qu’une étudiante avait volontairement mis en scène une photo entre elle et son professeur masculin pour s’en servir comme pièce de chantage afin d’augmenter ses notes… Pouvez-vous vous imaginer…»

    Il décapsula sa bouteille et en prit une bonne gorgée.

    « C’est rendu tellement difficile d’être prof de nos jours… Avec toutes cette technologie et ces ‘fake news’ qui pullulent partout… Enfin, vos étudiants ont de la chance de vous avoir. »

    Il se pencha légèrement vers elle, comme sur le ton de la confidence.

    « Je le sais que votre charge de travail est extrême. Et que c’est parfois difficile de faire la part des choses entre l’humain et votre rôle professionnel. Quoi qu’il en soit, je profite de l’occasion pour vous rappeler que c’est important de prendre-soin de vous, et de ne pas laissez les problèmes des autres devenir trop pesant sur vos épaules. Si jamais, gardez en tête que nous avons des équipes dans chaque faculté qui se spécialise dans l’aide aux étudiants, peu importe les problèmes auxquels ils font face. Ce sont des spécialistes, et si jamais vous y rediriger vos élèves, je suis convaincu qu’ils seront très bien pris en charge. »

    Il ne leur restait plus qu’à espérer qu’elle saisisse la voie de sortie qu’il lui tendait.



       
    @Mia Campbell  
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 28 Nov - 22:40
    taggercitereditionsupprimeradresse


    Son discours élogieux te semble bien creux face à l'accusation. Et encore une fois, tu te surprends à hésiter... est-ce que tu as vraiment des raisons de t'inquiéter ? Ou viens-tu réellement de le persuader si facilement ?

    C'est là le rôle de tout professeur qui se respecte, déclames-tu avec sérieux.

    Tu souffles discrètement lorsqu'il se retourne pour aller chercher deux bouteilles, relâchant légèrement ce stress qui pèse dans tes épaules depuis que tu t'es assise sur cette chaise. Et quand il t'en tend une, tu l'attrapes avec un sourire pincé, buvant quelques gorgées au goulot pour atténuer davantage cette anxiété qui enserre tes entrailles. Tu ne vois toujours pas où il veut en venir... mais son histoire avec le prof à Columbia te fait déglutir difficilement. Tout au début de votre relation cachée, tu as plusieurs fois craint qu'il ne s'agisse-là que d'un moyen pour Lexie d'impressionner ses amies ou te faire du chantage pour une raison X ou Y. Mais maintenant que tu la connais mieux... évidemment qu'elle serait incapable de faire une chose pareille.

    C'est malheureux, oui. Tous les moyens sont bons pour obtenir ce qu'on veut, quand on est désespéré.

    Puisqu'il se rapproche, tu en fais de même, te levant du fauteuil pour te planter face à lui rétorquer sur le même ton de confidence :

    Je fais parfaitement la différence entre "l'humain" et "mon rôle professionnel," monsieur Cavendish. Il est hors de question que j'abandonne mes élèves dans les moments difficiles, que je les relègue à d'autres pour ne pas m'encombrer de leurs problèmes. Au contraire, si je peux aider, je... (Tu t'interrompts, l'émotion serrant ta gorge.) Je le ferai coûte-que-coûte. Rien ne me rend plus heureuse que de savoir que j'ai eu un impact positif dans la vie d'un de mes étudiant. Maintenant, si vous me permettez... j'ai des copies à aller corriger.

    Un sourire faussement amical vient étirer tes lèvres avant que tu ne fasses volte-face, rejoignant la porte d'une démarche assurée, malgré le tremblement dans tes genoux. Tu ne lui laisses pas le temps de te retenir, refermant la porte derrière toi avant de te laisser aller contre le mur du couloir, submergée par les palpitations dans ta poitrine. Et pour la première fois depuis le début de ce secret, la réalité te rattrape avec une violence inouïe. Il ne va pas seulement falloir choisir entre Aaron et Lexie, mais entre Lexie et.. Harvard.

    FIN

    (c) mars.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum