Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility(tadhg) scary movie & chill
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -50%
    -50% Baskets Nike Air Huarache Runner
    Voir le deal
    69.99 €
    Le deal à ne pas rater :
    Display One Piece Card Game Japon OP-08 – Two Legends : où la ...
    Voir le deal

    (tadhg) scary movie & chill
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 11 Sep - 0:11
    taggercitereditionsupprimeradresse

    scary movie & chill

    appartement d'erin
    07.09.2023
    @Tadhg O'Brien

    Réticente à rejoindre les adeptes d’une application de rencontre, tu ne regrette pas de t’être lancé. Ton doigt qui glisse de gauche à droite et de droite à gauche sur chaque profil et photo qui défile sous tes opales jusqu’à tomber sur son profil. Tadhg, prénom peu comment qui t’interpelle. Tu t’arrêtes un court instant, regardant -comme tout le monde- les photos qui te plaisent. Tu swipes et là moment de vérité : un match. Une conversation, tes doigts qui lui répondent plus vite, les mots qui sortent sans avoir besoin de réfléchir à quoi te répondre. Il arrive à captiver et à garder ton attention à travers cette discussion plus que plaisante. C’est fluide, passionnant et l’envie d’en apprendre un peu plus à chaque seconde est grandissante. Tu passes par trop d’émotions en si peu de temps. Ravie d’avoir matcher avec ce séduisant garçon, la peur d’être déçue que ça ne soit trop beau quand tu vas croiser son regard pour la première fois, entendre le son de sa voix. Tu n’accorde que très peu d’importance au physique, mais il y a ce petit truc. Cette alchimie, cette connexion lorsque tu rencontres quelqu’un qui peut te faire perdre tout tes moyens. Tu n’as pas une très grande confiance en toi de base, alors si l’homme te plaît un minimum tu peux vite perdre tes moyens. T’es la fille discrète. Celle qui se trouve au second plan et qu’on ne remarque que très peu. Lui, il pense le contraire. Si seulement il savait à quel point il est à des années lumières de cette vérité. La discussion part dans tous les sens, des sous-entendus, des fails et tes joues qui s’empourprent à de nombreuses reprises. Les aiguilles tournent à une vitesse folle. Les heures deviennent des minutes quand tes yeux se lève vers l’horloge de la cuisine. Bientôt vingt heures, un coup de chaud s’empare de tout ton être au point de laisser tomber ton téléphone sur la table basse. L’heure tourne et bientôt il sera là, chez toi pour une soirée film. En un rien de temps, tu passes sur le grand huit des émotions. Tu enclenches la seconde en filant sous la douche. Ouais, le jogging rose fushia ça sera pour une autre fois. Une simple soirée film certes, mais tu n’as pas envie de le faire fuir dès la première minute. Tu enfiles un short en jean et un débardeur rouge. Tu quittes ton chignon pour laisser tes cheveux onduler jusqu’à la moitié de ton dos. Simple, mais efficace comme tu aimes. Téléphone presque encré dans le creux de ta main, la discussion continue pendant que tu t’affaire en cuisine. T’improvise, des choses simples pour passer un bon moment jusqu’à te rendre compte qu’il te manque quelque chose de primordiale pour cette soirée film. Un regard vers ton écran qui t’annonce le peu de temps qu’il te reste avant qu’il n’arrive. Une paire de tennis à tes pieds, tu quittes ton appartement pour aller à l’épicerie au bout de la rue. Tu sors aussi vite que tu es entré avec la touche manquante pour cette soirée. Etonnamment, tu défiles moins rapidement dans la rue qui va te mener jusqu’à ton immeuble. 19h55, c’est l’heure qui te fais ralentir et tourner au coins de la rue qui donne une vue sur l’entrée de ton immeuble. Téléphone que tu ranges dans la poche arrière de ton short, tu t’arrêtes net avant de tourner pour traverser la rue. Ton palpitant manque un battement et ton paquet manque de toucher le sol quand tes iris se posent sur cette silhouette qui fait les cents pas devant la porte d’entrée. Il est là, il est venu. Tu ne comptes même plus le nombre de lapin que t’as pu avoir alors le voir au loin, ça te paraît presque irréel. Tu prends une grande inspiration, ton courage entre tes mains et tu traverse la rue, arrivant juste derrière lui. Tu ne peux pas t’empêcher de dire « Tu attends quelqu’un peut-être ? » sourire qui se dessine au coin de tes lèvres quand il se retourne surpris de ta présence. « Je peux te faire le code de la porte pour te faire entrer sans utiliser l’interphone si tu veux. » Ok Erin, il faut que tu arrêtes de fixer les autres de tes grands yeux verts. Tu vas le faire fuir. « Erin, enchanté. » lâches-tu sans oser lui faire la bise ou une accolade. T’essaye de camoufler ce stress par des phrases rempli d’assurance, mais c’est loin d’être gagné. « Je m’excuse d’avance de ne pas être comme sur les photos. Manque un peu la luminosité du soleil » mèche de cheveux que tu replaces derrière ton oreille, sourire qui ne veut plus quitter tes lèvres et tes yeux trop occupé à contempler sa silhouette, son visage identique aux photos.

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum