Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityWhere there is a flame, someone’s bound to get burned (Jace & Seth)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -21%
    Le deal à ne pas rater :
    LEGO® Icons 10329 Les Plantes Miniatures, Collection Botanique
    39.59 € 49.99 €
    Voir le deal

    Where there is a flame, someone’s bound to get burned (Jace & Seth)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 24 Juin 2023 - 1:07
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Where there is a flame, someone’s bound to get burned

    Jardins d'Harvard
    23.06.2023
    @Jace Brekker  
    weed.

    Je suffoque. Il fait une chaleur étouffante dans cette salle de bal et peu importe où je pose les yeux, je ne vois que la foule, dense, autour de moi. Je profite que Salva soit en vadrouille, et que les filles soient occupées aussi, pour quitter la table et sortir prendre l’air dans les jardins de l’université. Sans m’arrêter, je traverse la salle, un long couloir, et plonge dans la cour jusqu’à trouver un arbre contre lequel je m’appuie. Prétendre, 24H sur 24, que je suis complètement dans mon élément durant ces rassemblements peut parfois être épuisant. Je me sens complètement vidé de toute énergie tant j’ai pris sur moi pendant des heures pour sourire, danser, m’amuser, papoter à gauche à droite. De la poche de mon costume, je sors ma cigarette électronique qui contient de l’huile à base de weed mais n’en a pas l’odeur. De quoi me détendre sans me faire griller. J’inhale profondément, expire lentement, et toussote avant de me tourner lorsque des branches craquent sous des pas. Putain, il a fallut que quelqu’un d’autre ai la même idée, je me suis pourtant éloigné suffisamment de l’entrée. Et quand c’est sur lui que je pose les yeux, j’ai un rire nerveux et secoue la tête avant de fixer le sol et mes chaussures, spécialement choisies pour l’occasion. Elles ont soudainement tout mon intérêt. Je m’ordonne de relèver la tête, que je tourne dans sa direction avant de glisser ma vape discrètement sous ma manche, comme un gosse pris sur le fait accompli. Ce n’est pas tant le fait de fumer que je souhaite cacher, plutôt le fait d’en avoir besoin. C’était dans l’autre cour, les activités. La cloche à bisous, le photobooth, tout ça. Je lui souris, tout en désignant la bonne direction du menton. Par hasard ou parce qu’il m’a suivi, je ne sais pas ce que Jace fait là mais je sais que je n’ai aucune envie de le découvrir.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 25 Juin 2023 - 14:07
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Where there is a flame, someone’s bound to get burned

    Jardins d'Harvard
    23.06.2023
    @Seth Rosendal  
    weed.

    ce soir, pas de moule b*te ou de tenue loufoque comme t'aimes en mettre pour amuser la galerie, non. ce soir, c'est le bal de promo, faut se mettre sur son 31 askip. pas que t'aimes pas les costards, mais tu te sens pas forcement à l'aise dedans. pas le genre de tenue que tu portes souvent. déjà, t'as du l'emprunter à un pote. pas d'tunes à lâcher inutilement dans un costume que tu ne reporteras pas. déjà c'est pas pratique du tout. peut-être parce que t'as pris un peu en masse, mais les vestes de costards c'est pas super confort. ça te sers au niveau des épaules. te tardes juste de retirer tout ça. alors tu t'éloignes un peu de la foule pour trouver un peu de calme, tu t'enfonces petit à petit dans le jardin de l'endroit où a lieu la cérémonie. veste de costard enfin retirée, quelques boutons de chemise ouverts, sortie du pantalon pour sentir l'air circuler, fais une chaleur étouffante dans cette grange, manches retroussées, tu respires enfin. t'es débraillé, mais ya que comme ça que tu te sens bien toi. mains dans les poches de ton pantalon de smoking, tu te stoppes net quand tu te retrouves nez à nez avec seth. ah. lui. ouais, fallait bien que tu te retrouves seul à moment donné avec lui dans la soirée ? sinon ce serait pas drôle. hausses les sourcils, quand il semble être prit sur le fait. tu le sens agité, et pour une fois, c'est toi qui l'est moins. tu te demandes juste ce qu'il cherche à cacher. essayant de dissimuler tu n'sais quoi, il tente surement de faire diversion en voulant t'amener dans une autre direction ? ― activités ? ah. non moi j'voulais juste m'poser pour fumer mon bédo tranquille.... tu marques un temps de pause, plisses le regard. suspicieux.  ― t'fais quoi tout seul ici toi ? t'es chelou. il est où ton cavalier ? que tu dis en t'approchant d'lui petit à petit. prunelles qui se baladent sur lui. ouais, t'avais appris ça dans la journée. non pas que ça t'intéresses, mais t'es curieux de tout et d'rien toi. ouais ouais c'est c'qu'on dira.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 2 Juil 2023 - 17:28
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Where there is a flame, someone’s bound to get burned

    Jardins d'Harvard
    23.06.2023
    @Jace Brekker  
    weed.

    Jace. Bien sûr que sur des centaines d’étudiants, c’est lui qui a décidé de s’aventurer pour une petite balade. Ma première pensée est qu’il est putain de beau dans son costume. Sérieusement, j’avais pas besoin d’une piqûre de rappel, je n’ai pas la mémoire aussi courte. C’est plus fort que moi, mes yeux s’aventurent un peu plus en détail sur lui, sur sa tenue et la seconde réflexion prend place: est-ce qu’il vient de se taper quelqu’un dans les jardins pour être à ce point débraillé ? Même si c’est le cas, ce n'est pas mon problème. Je me le répète pour chasser la vague de jalousie qui m’emporte, suivie de la colère contre moi-même. Il ne devrait plus avoir autant de pouvoir sur mes émotions, il a perdu ce droit y’a un moment déjà. Et pourtant… Ah… Ok. Est-ce qu’il se rappelle des baisers qui me faisaient grimacer après qu’il ait fumé, sans que je ne puisse me détacher de ses lèvres pour autant ? On s’en fout, le fait est que je ne devrais pas y penser. La poitrine comprimée, je me force à respirer calmement et expirer lentement pour calmer les angoisses qui font que je me suis retrouvé dans ce jardin dans un premier temps. Le simple fait d’y penser les font revenir au galop, peut-être que me concentrer sur lui, sur les palpitations qu’il provoque toujours, c’est pas une si mauvaise idée. C’est chelou d’avoir besoin d’air ? Je demande et lève les épaules comme si ça répondait à la fin de sa question. Qu’est ce que ça peut lui foutre où est Salva ? Il a pris quelques secondes d’avance pour pas qu’on se fasse griller. Je ne sais pas pourquoi je lui dis ça. Salva et moi pourrions disparaître pendant deux heures, personne ne remarquerait notre absence… Mais c’est plus fort que moi, je cherche la moindre réaction qui prouve que Jace n’en a pas absolument rien à foutre. Tu partages ? Oui, je déteste l’odeur, le gout pâteux que ça laisse dans la bouche, mais ça va me faire du bien et je refuse d’admettre que c’est exactement ce que je faisais en solo.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 7 Juil 2023 - 23:55
    taggercitereditionsupprimeradresse

    Where there is a flame, someone’s bound to get burned

    Jardins d'Harvard
    23.06.2023
    @Seth Rosendal  
    weed.

    t'as l'alcool qui coule dans tes veines depuis quelques heures. ça, plus la chaleur d'la salle, les bédos que t'as déjà fumé dans la journée... tu planes déjà. on s'demande quand c'est que tu planes pas toi toute manière. toujours cette impression d'être sur une autre planète. et tu te retiens pas de le reluquer. putain d'canon dans son costume. le palpitant qui s'accélère dès que tu réduis la proximité entre vos deux corps. et pourtant, t'es sur la réserve. beaucoup trop, sinon tu l'aurais déjà plaqué contre le mur. c'est évident, il t'en veut encore. ya c'truc qui s'est cassé entre vous et pourtant, ya toujours ce truc qui fait que vous êtes attirés l'un par l'autre. t'es pas le genre à capter les signes, et peut-être que yen a pas, mais au fond d'toi tu le sais qu'il y a encore quelque chose. peut-être que c'est pas aussi fort que toi et franchement, tu demandes pas ça. mais tu sais qu'il y a cette connexion entre vous. tu le sens dans son regard. et plus encore.. ― normal que t'aies besoin d'air.. t'as vu comment t'es comprimé dans cette chemise ? que tu dis tout en venant pincer rapidement son col beaucoup trop serré ― tu devrais déboutonner celui là et... tu glisses ton doigt le long de ses deux premiers boutons, l'regard espiègle ― et c'lui là.. rah, jace, toujours à vouloir aller trop loin. le pire, c'est que tu vois pas l'mal dans tout ça toi. arques un sourcil puis ricanes. non t'es pas jaloux toi. pas possessif. tu partages. parfois trop. ça t'as coûté pas mal de merdes d'ailleurs. aucun commentaire par rapport à ça. qu'il fasse c'qu'il veut avec son cavalier en vrai. tant qu'il kiffe, c'est le principal. tu passes une main dans ta poche, pour prendre ton bédo tout prêt et l'glisser entre tes dents. arques un sourcil en l'regardant de bas en haut ― toi ? tu veux fumer ? il est bien dosé hein. va pas m'faire un bad trip. quoi que ça pourrait être drôle.. sourire amusé, t'as hâte de le voir bien défoncé. qui sait, ça pourrait le décoincer un peu avec toi ? et même si demain il essaye de t'ignorer au max comme il sait bien l'faire depuis des mois, t'auras au moins réussis à passer un moment avec lui. bédo allumé d'un coup de briquet, tu tires une grosse latte, puis, lui recrache doucement la fumée au visage, regard qui s'fixe sur ses lèvres. puis tu lui proposes en lui tendant.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum