Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityThey live happily ever after - Page 2
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -40%
    Le deal à ne pas rater :
    Tefal Ingenio Emotion – Batterie de cuisine 10 pièces (induction, ...
    59.99 € 99.99 €
    Voir le deal

    They live happily ever after
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 14 Nov 2023 - 13:45
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Milton junior méritait effectivement certainement qu'on lui dessine un pénis géant dans le dos, tatoué dans une encre bien tenace dont il ne pourrait jamais se débarrasser - et si elle pouvait en plus être phosphorescente sous ses habits, ce n'était pas un mal. Joyce cependant n'avait pas les outils sous la main et avait plutôt profité de cette malheureuse étreinte pour tout autre chose...

    - J'ai fait mieux ! s'exclame-t-elle les yeux brillants en dévoilant la carte qu'elle a dérobé au crétin d'héritier.

    Un véritable passe-partout qui pourrait à l'occasion leur ouvrir quelques portes s'ils ne parviennent pas à creuser là où ils le désirent dans la salle de l'événement. Probablement qu'elle serait démagnetisée dès que Junior se rendrait compte de sa disparition, mais vu les vapeurs d'alcool que la doctorante avait pu sentir, ça ne serait sûrement pas avant le lendemain matin. Alors si une expédition nocturne au QG de ce nid de vipères tentait William... ils auraient leur sésame d'entrée. Elle glisse soigneusement celui-ci dans la poche de la veste de son faux mari, geste de rapprochement qui leur offre en bonus un peu plus de crédibilité pour leur couple.

    Pour l'instant, cependant, la mission était ailleurs. Ils étaient au cœur de la fête, là où ils pouvaient intercepter une véritable mine d'informations... La partie compliquée du jeu consistait à trouver exactement comment et grâce à qui. Birch était un des pions du jeu adverse, l'une de ces failles qui pouvait faire basculer l'échiquier en leur faveur.
    Le dossier qu'ils avaient pu constituer sur lui était clair : intermédiaire privilégié des échanges qui avaient pu avoir lieu, il était difficilement concevable d'imaginer qu'il puisse ne pas être au courant des transitions illégales entre Preston-Elwell et Milton. La détective en herbe savait que William était parvenu à rentrer directement en contact avec lui grâce à une prétendue histoire de donations et ça pouvait se révéler un atout précieux.
    L'homme avait-il assez bonne mémoire pour véritablement se souvenir des échanges avec le faux donnateur ou donnait-il simplement bien le change - après tout c'était un peu son métier. Difficile à dire, en tout cas les accueille-t-il sans une once de méfiance et échange une poignée de main chaleureuse - la perspective d'un peu plus d'argent doit certainement jouer là dedans, il faut toujours flatter les donateurs... Et comme si Birch avait décidé de sauter à pieds joints dans un piège qui avait à peine été tissé, il évoque de lui-même le père Milton.

    - C'est un ami de ma famille, ment-elle effrontément en espérant qu'il va pas se pointer juste dans son dos. On est souvent partis dans les Hamptons ensemble, vous n'imaginez pas le nombre de fois où nos parents nous ont imaginé mariés, leur fils et moi ! Mais j'ai finalement trouvé l'amour avec William.

    Elle sourit tendrement en se rapprochant un peu plus de ce fameux "amour", assez pour glisser sa main dans la sienne et offrir l'illusion d'un jeune couple en plein épanouissement.
    Puis, après quelques instants, comme si elle faisait le lien entre plusieurs éléments, elle reporte son attention sur leur cible avec un air de surprise.

    - Attendez, mais vous êtes Birch... Simon Birch ? Rob nous a souvent parlé de vous. Mais j'avoue que je suis un peu surprise de vous voir ici, il me semblait qu'il avait justement discuté avec le comité de la Fondation pour offrir votre poste à son fils. J'étais persuadée que vous seriez aux portes de la retraite... mais j'ai dû mal comprendre j'imagine. À moins que vous ayez décidé de partir faire autre chose ?

    Le ton de l'innocence sous une montagne de mensonges. Bien sûr que Rob n'avait absolument pas prévu de faire partir son vieil ami de la direction de la Fondation ; mais en lui faisant croire le contraire elle espérait attiser un peu les tensions entre eux et surtout libérer la parole de ce cher Birch...

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum