Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityOn a night like tonight (Salva&Seth)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • On a night like tonight (Salva&Seth)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 12 Juin 2023 - 13:56
    taggercitereditionsupprimeradresse

    On a night like tonight.
    23 juin 2023.
    w/ @Salvatore Denaro

    Dans le uber, ma jambe tremble nerveusement alors que je me concentre sur la ville qui défile sous mes yeux et sur ma respiration. Le bal est l’un des plus grands événements de l’année et, si je sais que je vais y passer un bon moment, en bonne compagnie, pour l’instant j’ai la poitrine comprimée comme si je me trouvais dans un étau. Trop concentré sur moi-même, sur ce corps qui n’en fait qu’à sa tête, j’en oublie la présence de mon cavalier dans le véhicule et sursaute lorsque sa main vient se glisser dans la mienne. Salva ne sait pas exactement ce qui se passe dans ma tête mais s’il y a une personne pour comprendre que je ne suis pas aussi à l’aise que je ne prétends l’être avec ces mondanités, c’est lui. J'interromps son geste afin d’essuyer ma paume moite sur le siège du uber - il n’est pas question d’aller salir mon costume avant même de passer la porte d’entrée -, puis récupère sa main dans la mienne et pose lui adresse un sourire rassurant. Je vais bien. Je ne le prononce pas à voix haute mais je sais qu’il l’entend. Ma main libre glisse sur le tissu de son costume et mon sourire se fait plus naturel. Dire que je pourrais avoir cette version de toi tous les jours et que tout ce à quoi j’ai droit, c’est un pauvre caleçon. Quand tu prends la peine d’en mettre un. Étonnement, je le trouve bien plus sexy et désirable dans son costume que lorsqu’il se promène dans le plus simple appareil. C’est peut-être le fait que, pour une fois, cela laisse place à mon imagination mais en toute vérité, si j’avais le moindre talent, je pourrais probablement dessiner chacune de ses courbes sans modèle. Pudique ne fait pas partie des adjectifs qui le caractérise. Je détache ma ceinture pour me glisser sur la place du milieu et venir poser la tête sur son épaule, m'efforçant de penser à tout sauf à la foule qu’on s’apprête à rejoindre. Lorsque la voiture s’arrête, je me redresse et dépose un rapide baiser sur le coin de ses lèvres, attendant qu’il s’extirpe pour pouvoir en faire de même. Tu as interdiction de critiquer le thème, je te préviens. Les Dudley y ont mis tout leur cœur et surtout notre présidente, alors le petit Adams qu’il est va prétendre que tout est absolument parfait. Et ça le sera, j’ai confiance. Satisfait de ton cavalier ? Je demande après avoir passé une main sur mon costume pour le défroisser et n’attend pas de réponse avant de venir placer ma main dans la sienne et me diriger vers l’entrée. C’est parti.
    Salvatore DenaroMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Salvatore Denaro
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 24
    Lieu de naissance : Castelvetrano, Sicile.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge, en colocation avec Seth.
    Situation sentimentale : célibataire.
    Études & Métiers : 3ème année d'art
    Date d'inscription : 10/06/2023
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle/elle
    Icon : On a night like tonight (Salva&Seth) 496d1451097bcae8d12c279d68be0d6f37ec99b5
    Avatar utilisé : Damiano David.
    Crédits : villet-chuckie.
    Multicomptes : Kristofer Vermeer. Helena Walsh.
    Description un : On a night like tonight (Salva&Seth) Dfedaa9e8aafbe7625436f1986e9cf27

    famiglia
    Matteo D. (pnj), père mafieux en prison
    Antonella D. (pnj), mère
    Lorenza D. (pnj), demi-soeur aînée
    Francesco D. (pnj), frère aîné
    Bernardo D., frère cadet (scénario)
    Artemisia D., soeur cadette adoptive


    giocare sull'equivoco
    Ange M. ; flirt
    Mia C. ; flirt
    Neal H. ; jouet
    Oliver M. ; professeur
    Sienna M. ; flirt
    Yohan H. ; modèle


    amico del cuore
    Haiwee. W. ; apprentie
    Landon F. ; medium
    Riley H. ; amie à ennuis


    questo irascibile polpo
    Neal. H; mystère
    Zephyr F.; ennemi juré
    Description deux : On a night like tonight (Salva&Seth) Salvatore
    On a night like tonight (Salva&Seth) Salvat10
    RPS en cours : Ange M. #1
    Artemisia D. #1
    Haiwee W. #2
    Jayda #1
    Landon F. #1 - #2
    Neal H. #1 - #2
    Oliver M. #1
    TC #sunrock
    Yohan H. #1
    Warning : Mafia. Violence. Abus. Meurtre. Sorcellerie. Sexualité. Inceste.
    RPS : 54
    Messages : 404
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t161071-salvatore-denaro-damiano-david
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#7966298
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t161819-salvatore-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t161499-meetsachussets-innamoramento
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 18 Juin 2023 - 17:30
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    On a night like tonight.

    On a night like tonight (Salva&Seth) Glass-10 with @Seth Rosendal & @Salvatore Denaro
    On a night like tonight (Salva&Seth) Megaph10 warning : //.
    On a night like tonight (Salva&Seth) Calend10 23.06.23 On a night like tonight (Salva&Seth) Marker10 Harvard - bal de fin d'année.

    Il a râlé. Evidemment qu’il a râlé. Parce qu’il est sicilien. Parce que ce sont les Dudley qui ont préparé le bal. Parce que comment peut-on choisir un thème aussi plat et sans saveur alors que cela pouvait être les villains ? Un soupir s’échappe des lèvres fines de l’italien alors qu’il tire sur le nœud papillon qui lui sert de corde à pendu. Il aurait pu se contenter d’une veste sur ses épaules, ses nombreux tatouages et son torse tatoué servir de chemise. Il aurait pu revêtir des cuissardes lui donnant l’allure terrifiante qu’il appréciait parfois d’insuffler aux autres élèves. Il aurait pu se couvrir entièrement de cuir et de dentelle noire, jouant la suggestion pour insuffler le désir à quiconque promènerait son regard sur le mystérieux artiste qu’il était. Mais non, à la place il était engoncé dans un smoking noir d’une platitude abyssale. Certes, il lui allait à ravir et il se mouvait parfaitement dedans après des années d’entraînement au sein de la Famille. Il n’en demeurait pas moins que cela aurait été plus drôle si on lui avait laissé l’opportunité de donner une version humaine à Scar dont le sex appeal n’était plus à démontrer. Il poussa un soupir avant que son regard ne soit attiré par un mouvement sur sa gauche. La jambe de son colocataire et cavalier tressaute et instinctivement, l’italien glisse sa main dans la sienne, son pouce caressant en cercle concentrique la paume du jeune homme qu’il connait par cœur. Il fronce les sourcils furtivement avant de lui sourire quand il essuie sa main sur le siège du véhicule avant de la lui reprendre. Il est si nerveux que l’atmosphère pourrait être à couper au couteau. « Sei molto bello, amore mio. » lui murmure-t-il afin de l’ancrer à cette voiture, avec lui et de ne pas se projeter dans un présent proche qui lui ferait palpiter le cœur. Tant qu’à faire, il existait d’autre manière pour Salva d’affoler le palpitant de Seth. Et s’il ne craignait de tâcher son costume, il glisserait sa main un peu plus bas pour le détendre.

    « Hé ! Tu as quoi contre mes slips ? Ils sont pourtant très seyants ! » s’offusque-t-il en éclatant de rire et secouant la tête, foncièrement amusé. « Mais je peux arrêter de les porter tout simplement si tu veux. » Il aimait se sentir libre et même si cela avait entraîné des situations cocasses à l’appartement, son côté européen était mis régulièrement en avant pour explication. Avec possibilité de le coupler avec son doigté artistique. Il déposa un baiser tendre sur le front de son ami lorsque ce dernier vint poser sa tête sur son épaule et, sans lâcher sa main, il caressa sa joue de celle libre. « Pffff, mais ce thème est naze. Vous manquez cruellement d’imagination et de créativité. Vous devriez nous laisser faire à chaque fois, plutôt. » répondit-il en sortant du véhicule. Lorsqu’il lève les yeux sur l’entrée néanmoins, il n’y trouve pas réellement à redire. Certes, cela manque d’originalité mais le bon goût demeure, c’est indéniable. Par politesse et pour faire plaisir à son cavalier, il se contente de ne rien dire sur le fait qu’il a l’impression d’arriver à un festival de country du fin fond du Minesota, où il n’a jamais mis les pieds, et laisse son regard glisser sur Seth, le dévorant du regard. Sait-il combien il est sexy ce soir ? « Tu vas en faire tourner des têtes. » lui répond-il avant d’utiliser leurs mains liées pour l’attirer à lui et lui mordiller la lèvre inférieure. « Mais tu es à moi, ce soir. » Un clin d’œil, suivi de l’éloignement de leur deux corps qui se marient si bien et les voilà se dirigeant directement vers le photographe pour les traditionnelles photos de couple. Première année qu’ils le passent ensemble, autant marquer l’évènement.


    ❝ innamoramento ❞ My head was warm, my skin was soaked. I called your name 'til the fever broke. When I awoke, the moon still hung, the night so black that the darkness hummed.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 23 Juin 2023 - 22:14
    taggercitereditionsupprimeradresse

    On a night like tonight.
    23 juin 2023.
    w/ @Salvatore Denaro

    Les mots susurrés en italien me font sourire et l’espace d’un instant, ceux-ci me permettent même d’oublier la soirée qui nous attend. Je ne sais pas toujours ce que Salvatore me raconte - bien que c’est assez simple ce soir - mais mon colocataire pourrait me parler en italien pendant des heures sans que je ne me lasse. Peu importe qu’il me dresse la liste des courses, me murmure des mots d’amour ou m’insulte de tous les noms d’oiseaux connus, je dis oui. J’en tomberais presque sous son charme lorsqu’il s’exprime dans sa langue natale, raison pour laquelle je n’utilise que des petits surnoms en italien. L’accent fait beaucoup pour moins rêver mais je fais de mon mieux pour me mettre à son niveau et l’effort comble mes lacunes.
    Si tu le dis. Je commente et lui fais signe que non de l’index, comme si je m’adressais à un gamin. Je vais y réfléchir mais je crois que je vois assez souvent tes fesses. Sous la douche, lorsqu’on partage un lit par une chaude nuit d’été. Les occasions ne manquent pas et je ne peux me plaindre de la vue, cependant je préfère savoir que si je rentre avec un.e ami.e (ou plus), ce n’est pas un Salva nu comme un ver qui nous accueillera à l’appartement. Je ne me souviens que trop bien d’une nuit où, rentré bien après moi, il a cherché à se glisser dans mes draps alors que quelqu’un d’autre s’y trouvait déjà. J’imagine que c’est ma faute pour ne pas avoir fait en sorte de laisser à mon colocataire un petit message, un signal, mais je revois encore la tête de Milo ce jour-là. Et l’idée soumise de continuer la nuit à trois, une fois le choc passé, ce qui lui a valu une invitation à se rhabiller et dégager. Votre thème était absolument ridicule. T’imagines le nombre de Capitaine Crochet et de Cruella auxquels on aurait eu droit ce soir ? Vu le nombre d’étudiants qui vont se présenter au bal, l’originalité n’aurait clairement pas été de mise. A vrai dire, leur thème était celui qui me plaisait le moins et je suis bien content que la Adams ait échoué cette année, car je ne sais pas si je serais là si ç’avait été le thème gagnant. Je lui accorde que leurs idées sont généralement assez cools mais ils ont probablement concentré leur énergie sur autre chose cette année pour en arriver à cette proposition.
    A présent hors du véhicule, j’observe les personnes qui font la file devant l’entrée avant de reporter toute mon attention sur mon italien préféré. Tu crois ? C’est le but. J’avoue avec un sourire narquois, bien qu’on ne soit pas bien loin de la vérité. Des têtes je ne sais pas, une tête en particulier… Je ne suis pas contre l’idée. Le visage de Jace s’évapore de mon esprit lorsque les dents de Salva s'accrochent à ma lèvre inférieure. Putain, il sait comment me rendre fou. Je ne sais par quel miracle nous n’avons jamais franchi ces “limites” invisibles entre nous. A toi. Je répète dans un souffle et me laisse entraîner vers le stand de photo à l’entrée. Fais-leur ton plus beau sourire, je veux envoyer un souvenir à mon beau-père. Dis-je, adressant un clin d'œil à mon cavalier. Ce même homme qui a tenté de me faire retrouver le droit chemin via une thérapie de conversation. Il n’aura qu’une pauvre copie car nous finirons brûlés plutôt que sur la cheminée mais l’idée me plait. On est à la table avec Mira et Aimee, tu vas les kiffer. Ou il fera semblant car Salva sait à quel point j’accepte difficilement les critiques dirigées vers mes amis les plus proches. Mais j’ai entendu dire qu’il y avait de quoi créer ton propre bouquet de fleurs dehors, si tu souhaites faire parler ta créativité. Bon, ce n’est pas l’activité du siècle non plus, mais je repousse comme je peux le moment où nous serons dans la foule.
    Salvatore DenaroMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Salvatore Denaro
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 24
    Lieu de naissance : Castelvetrano, Sicile.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge, en colocation avec Seth.
    Situation sentimentale : célibataire.
    Études & Métiers : 3ème année d'art
    Date d'inscription : 10/06/2023
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle/elle
    Icon : On a night like tonight (Salva&Seth) 496d1451097bcae8d12c279d68be0d6f37ec99b5
    Avatar utilisé : Damiano David.
    Crédits : villet-chuckie.
    Multicomptes : Kristofer Vermeer. Helena Walsh.
    Description un : On a night like tonight (Salva&Seth) Dfedaa9e8aafbe7625436f1986e9cf27

    famiglia
    Matteo D. (pnj), père mafieux en prison
    Antonella D. (pnj), mère
    Lorenza D. (pnj), demi-soeur aînée
    Francesco D. (pnj), frère aîné
    Bernardo D., frère cadet (scénario)
    Artemisia D., soeur cadette adoptive


    giocare sull'equivoco
    Ange M. ; flirt
    Mia C. ; flirt
    Neal H. ; jouet
    Oliver M. ; professeur
    Sienna M. ; flirt
    Yohan H. ; modèle


    amico del cuore
    Haiwee. W. ; apprentie
    Landon F. ; medium
    Riley H. ; amie à ennuis


    questo irascibile polpo
    Neal. H; mystère
    Zephyr F.; ennemi juré
    Description deux : On a night like tonight (Salva&Seth) Salvatore
    On a night like tonight (Salva&Seth) Salvat10
    RPS en cours : Ange M. #1
    Artemisia D. #1
    Haiwee W. #2
    Jayda #1
    Landon F. #1 - #2
    Neal H. #1 - #2
    Oliver M. #1
    TC #sunrock
    Yohan H. #1
    Warning : Mafia. Violence. Abus. Meurtre. Sorcellerie. Sexualité. Inceste.
    RPS : 54
    Messages : 404
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t161071-salvatore-denaro-damiano-david
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#7966298
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t161819-salvatore-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t161499-meetsachussets-innamoramento
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 2 Juil 2023 - 18:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    On a night like tonight.

    On a night like tonight (Salva&Seth) Glass-10 with @Seth Rosendal & @Salvatore Denaro
    On a night like tonight (Salva&Seth) Megaph10 warning : mention de drogue.
    On a night like tonight (Salva&Seth) Calend10 23.06.23 On a night like tonight (Salva&Seth) Marker10 Harvard - bal de fin d'année.

    L’observant du coin de l’œil, il eut la délicieuse envie de le croquer tout cru, ce qu’il ne s’empêcha pas de faire en l’attrapant par la mâchoire et en déposant un baiser sur sa joue, mordillant le creux de son cou au passage sans se formaliser de leur relation. Elle avait toujours été ambigüe et s’il avait bien conscience des rumeurs qui pouvaient courir sur leur compte, plus encore quand il se permettait ce genre de geste, cela ne l’empêchait pas de continuer. Le sicilien avait toujours été dans l’ambiguïté, que ce soit de ses relations avec ses proches, de sa sexualité ou de son genre. Il n’était pas de ceux qui se formalisaient des barrières hétéronormées de la société actuelle. Il était et demeurerait libre à bien des égards. Il éclata de rire avant de lui adresser une moue boudeuse, immédiatement suivi d’un clin d’œil et d’un baiser goguenard. « Tu ne t’en étais jamais plaint pourtant jusqu’à présent. » Il haussa un sourcil appréciateur, n’oubliant pas que la plastique de son colocataire n’était pas à dédaigner non plus. Il se laissa retomber dans son siège se cambrant en poussant un soupir dramatique et en faisant craquer ses articulations. « Mais imagine à quoi j’aurais ressemblé avec mon interprétation humaine de Scar… » Il émit un claquement de langue dénonciateur. « Et les pirates, c’est sexy. Je n’aurais pas dit non à un peu de dentelle et de cuir plutôt que… » Il glissa ses doigts d’artiste sur la chemise bien trop sage de son cavalier et prit sur lui-même pour ne pas tirer sur son propre nœud papillon. Il n’aimait pas se sentir engoncé, peu important qu’il n’hésitait pas de temps à autre à porter des colliers de chien (ou de chienne en l’occurrence). Il ne portait alors que ça pour compenser mais ce soir, il était bien trop couvert à son goût. « J’espère que vous n’allez pas nous priver d’alcool tout de même. » commenta-t-il.

    « C’est une évidence. » lui confirme-t-il alors qu’ils rejoignent la foule des étudiants, l’européen reconnaissant un ou deux clients qui lui adressent un clin d’œil complice. Visiblement l’innamoramento fait son plus bel effet ce soir encore. Un signe de tête de l’homme d’affaires mystique et les voilà qu’ils retournent à compter fleurette à leur belle. Au moins, avec cette auto-persuasion, les demoiselles n’ont pas de risque de se retrouver avec de la drogue dans leur verre, le breuvage d’amour de Salvatore étant largement suffisant. « Et si besoin d’aide, j’ai toujours du stock sur moi. » poursuit-il en glissant sa main sur la poche intérieure de sa veste. Ne jamais sortir dans marchandise, ce serait dommage de se priver de transactions. Mais pour dire la vérité, il était assez fier de se treouver aux bras de son colocataire et ami, de marquer son territoire. S'il s'était écouté, il n'aurait pas hésité à lui prodiguer des suçons dans la voiture, histoire de bien être clair. Le sicilien pouvait être protecteur et possessif quand l'envie lui prenait. « A vos ordres. » répond-t-il en adressant un large sourire au photographe glissant son bras droit dans le creux des reins de son cavalier. Un flash plus tard, Salva demande une nouvelle photo supplémentaire avant de renverser Seth en lui maintenant le nuque et en lui roulant un sérieux patin sous l’exclamation des autres participants présents. « Spero che qli si addica... » (1) réplique-t-il, amusé en se jouant des rumeurs et des conséquences de son acte avant de lui attraper la main et de pénétrer dans la salle, cherchant leur table. « Mmmmh. » se contente-t-il de répondre en regardant aux alentours avant de se retourner lentement vers lui, le regard plein de jugement. « Des bouquets de fleurs ? » répète-t-il lentement. Bon sang, ces Dudley. « J’espère qu’elles sont séchées au moins. » Il jette un dernier coup d’œil sur Seth, l’interrogeant néanmoins du regard. « Dis moi quand et où tu veux aller. »



    1. (1) J'espère que cela lui conviendra.


    ❝ innamoramento ❞ My head was warm, my skin was soaked. I called your name 'til the fever broke. When I awoke, the moon still hung, the night so black that the darkness hummed.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 14 Juil 2023 - 0:31
    taggercitereditionsupprimeradresse

    On a night like tonight.
    23 juin 2023.
    w/ @Salvatore Denaro

    Je ne me plains pas. Mais j’aime l’idée de ne pas le trouver nu comme un ver dès que je passe la porte de notre appartement. C’est plus sécurisé si je ne rentre pas seul et j’aimerais continuer à apprécier la vue, plutôt que celle-ci ne devienne qu’une habitude parmi tant d’autres. Nous en venons au thème du bal, sur lequel nos avis diffèrent énormément, et alors que je réfléchis et tente de l'imaginer, je l’observe du coin de l'œil en me mordant doucement la lèvre. Tu ne serais pas arrivé jusqu’au bal, on serait resté à la maison. Ce qui prouve qu’absolument rien de bon ne serait sorti de ce thème. Ou quelque chose d’exceptionnel en serait ressorti mais j’aime à penser que notre relation est ce qu’elle est grâce aux infimes limites qui existent encore entre nous. Il n’est pas question que mon ami et colocataire devienne un vulgaire plan cul, pas plus ou moins important qu’un autre, alors que ce que nous avons toujours eu est spécial et précieux. Cette conviction ne m’empêche pas d’avoir le souffle coupé lorsque les doigts de l’italien viennent glisser sur ma chemise. Il ne devrait pas me faire cet effet alors qu’il critique ouvertement mon choix de tenue un peu fade - ce sur quoi je suis entièrement d’accord. Je suis à peu près certain qu’on sait boire à la campagne. Ce n’était pas non plus une prom-night collégienne qu’ils avaient organisé !

    Un sourire prend place sur mes lèvres et mes doigts serrent doucement les siens lorsque Salva me flatte. Je dois me retenir de rouler des yeux lorsqu’il fait référence à sa petite potion, qu’il a pris soin d’avoir en réserve pour ce soir. Un peu trop terre-à-terre pour croire à tout ça, j’ai tendance à juger les personnes qui font vivre son petit business, bien que je ne m’exprime jamais à ce sujet. Quand bien même celui-ci aurait un quelconque effet, c’est un peu triste, pathétique même, de devoir faire appel à ce genre de mélange pour jouer sur les émotions et les sentiments des autres. Qui voudrait d’un amour qui n’est pas véritable ? Je n’hésiterai pas. Je réponds néanmoins en lui adressant un bref sourire, ne souhaitant pas entrer dans cette conversation ce soir ou rejeter complètement son offre. S’il me connait un minimum, Salvatore doit savoir que je n’y toucherai jamais mais ça ne me donne pas le droit de lui faire une petite leçon sur ma façon de penser. Nous nous dirigeons vers les photos et mon bras vient croiser le sien pour se retrouver autour de sa taille, les doigts accrochés à sa hanche. Un flash, je m’apprête à changer de position mais n’ai pas le temps de le faire avant de me retrouver à la renverse, accroché à son costume afin de ne pas basculer. Mes lèvres s’ouvrent trop facilement pour accueillir son baiser et le lui rendre avec ferveur, bien que ça ne faisait absolument pas partie de mes plans. Je me redresse, les joues en feu et le palpitant erratique. Je n’ai pas compris un seul mot mais oui. Je suis d’accord. Tout ce qu’il veut, où il veut. Salva pourrait me susurrer les mots les plus insensés que ça n’aurait aucune importance, son accent italien ayant raison de moi. Je l’imagine me murmurer tout et n’importe quoi dans un tout autre contexte et je ne peux m’empêcher de penser que je suis complètement fou de ne jamais avoir tenté l’expérience. Je crois. Je n’en sais rien, j’ai beau être fier membre de la Dudley, je n’ai pas non plus organisé ce bal, simplement émis un avis ici et là lorsqu’on nous l’a demandé. Tu as quelque chose contre les fleurs fraîches? Sa question est déroutante mais je ne m’y attarde pas. Je propose qu'on sorte prendre l'air, tu m'as donné chaud. Et puis dehors, il y a aussi la cloche à bisous s'il a à coeur de continuer.
    Salvatore DenaroMembre de la Adams House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Salvatore Denaro
    Membre de la Adams House
    Informations
    Âge : 24
    Lieu de naissance : Castelvetrano, Sicile.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : Cambridge, en colocation avec Seth.
    Situation sentimentale : célibataire.
    Études & Métiers : 3ème année d'art
    Date d'inscription : 10/06/2023
    Pseudo & pronom IRL : Nepy. Elle/elle
    Icon : On a night like tonight (Salva&Seth) 496d1451097bcae8d12c279d68be0d6f37ec99b5
    Avatar utilisé : Damiano David.
    Crédits : villet-chuckie.
    Multicomptes : Kristofer Vermeer. Helena Walsh.
    Description un : On a night like tonight (Salva&Seth) Dfedaa9e8aafbe7625436f1986e9cf27

    famiglia
    Matteo D. (pnj), père mafieux en prison
    Antonella D. (pnj), mère
    Lorenza D. (pnj), demi-soeur aînée
    Francesco D. (pnj), frère aîné
    Bernardo D., frère cadet (scénario)
    Artemisia D., soeur cadette adoptive


    giocare sull'equivoco
    Ange M. ; flirt
    Mia C. ; flirt
    Neal H. ; jouet
    Oliver M. ; professeur
    Sienna M. ; flirt
    Yohan H. ; modèle


    amico del cuore
    Haiwee. W. ; apprentie
    Landon F. ; medium
    Riley H. ; amie à ennuis


    questo irascibile polpo
    Neal. H; mystère
    Zephyr F.; ennemi juré
    Description deux : On a night like tonight (Salva&Seth) Salvatore
    On a night like tonight (Salva&Seth) Salvat10
    RPS en cours : Ange M. #1
    Artemisia D. #1
    Haiwee W. #2
    Jayda #1
    Landon F. #1 - #2
    Neal H. #1 - #2
    Oliver M. #1
    TC #sunrock
    Yohan H. #1
    Warning : Mafia. Violence. Abus. Meurtre. Sorcellerie. Sexualité. Inceste.
    RPS : 54
    Messages : 404
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t161071-salvatore-denaro-damiano-david
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155402p10-kristofer-helena-salvatore-repertoire-rps#7966298
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t161819-salvatore-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t161499-meetsachussets-innamoramento
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 5 Aoû 2023 - 15:49
    taggercitereditionsupprimeradresse
    9120329c20bb8ecb072c78ecf10df20bbf61fc63.gif

    On a night like tonight.

    On a night like tonight (Salva&Seth) Glass-10 with @Seth Rosendal & @Salvatore Denaro
    On a night like tonight (Salva&Seth) Megaph10 warning : mention de drogue.
    On a night like tonight (Salva&Seth) Calend10 23.06.23 On a night like tonight (Salva&Seth) Marker10 Harvard - bal de fin d'année.

    Semblable à lui-même et ses origines, Salvatore éclata d’un rire franc et sonore aussi exubérant qu’il pouvait l’être avant d’adresser un clin d’oeil complice à son cavalier et colocataire. Il aimait cette ambiguïté entre eux autant qu’il aimait jouer avec cette dernière. Certes, il avait été toujours été suffisamment à l’aise avec son corps et celui des autres pour ne pas faire preuve de sentiment pudique exacerbé, ou même normal, mais s’il oubliait parfois de fermer la salle de bain ou de pénétrer dans la chambre de Seth sans s’annoncer, il y avait peut-être une autre raison sous-jacente. Si le meilleur moyen de résister à la tentation était d’y céder, ils n’avaient pas encore pris ce chemin et il doutait qu’ils le prennent un jour. Son amitié, teinté de désir franc et non dissimulé pour lui, était presque vitale pour le bel italien qui n’envisageait pas de la perdre pour une banale affaire de fesses entre eux. Oui, ils flirtaient sans cesse. Oui, ils s’embrassaient et se caressaient de temps à autre mais ça n’avait jamais été plus loin que ça. Cela valait-il peut-être mieux. Ou alors ils passaient à côté de leur âme soeur. “Oh, vraiment, et je peux savoir ce que tu aurais fait ?” Il haussa un sourcil, prenant note de la prochaine soirée déguisée à laquelle il le contraindrait à venir. La pulpe de ses doigts brûlait de se glisser sous la chemise pour dessiner des arabesque sur l’épiderme langui. “Mmmmmh,” répondit-il, ne détachant pas ses yeux. “... de l’alcool frelaté comme Al Capone ?” Son sourire en coin s’accentua en imaginant la si glorieuse faculté de Harvard accepter de devenir un tripot le temps d’une soirée. Même pour toutes les promesses des Dudley, la doyenne n’aurait jamais accepté. Quelle perte abyssale pour quelqu’un comme Salvatore.

    C’est le raclement de gorge, entre gêne et désapprobation, de la part du photographe qui le fait rouvrir ses yeux, légèrement embrumés par le désir, et les posant sur son cavalier encore dans ses bras. Tandis qu’il se passe doucement la langue sur les lèvres pour y récupérer le goût de ce dernier, il doit se faire violence à lui-même pour ne pas s’en emparer à nouveau. Il ne sait pas ce qu’il a ce soir. Peut-être est-ce l’effervescence de la fin d’année. Sans doute est-ce de voir Seth si beau dans son costume, même si d’un classicisme ennuyeux au possible. Ou encore la volonté de le rassurer et de créer cette petite bulle protectrice où rien ni personne ne peut venir interférer et blesser d’une manière ou d’une autre son colocataire. Mais toujours est-il qu’il a bien du mal de se décoller de lui ou de ses lèvres. Avant de se redresser et de s’éloigner, il adresse un sourire à celui-ci avant de remercier le photographe, ces derniers leur signifiant qu’il n’a pas été embauché pour faire de la concurrence à Hugh Hefner. A cette réfléxion, le Sicilien hausse les épaules, ne comprenant pas réellement la référence et sans lâcher la main de son cavalier, traverse la foule joyeuse et bruyante des étudiants sur leur trente et un.

    “Les fleurs séchées, c’est tellement plus romantique et tragique.” répond-il, ne surjouant pas même son personnage d’artiste torturé, l’étant naturellement avant de hocher positivement la tête. Il sait combien il est difficile pour Seth de se retrouver dans un tel essaim bourdonnant, surtout après les minutes de calme (et presque de volupté) de la limousine. Même pour l’étudiant en art, le frétillement bien trop agité des débuts de soirée le fait généralement fuir. “Si.” répond-il alors, avant de lui proposer. “Tu veux que je te ramène un verre avant ou on va directement dehors ?” Il jette alors un coup d'œil à l’extérieur par-dessus son épaule. “Mais… vous avez fait quoi dehors ?” Devait-il être surpris que la décoration du bal, au vu du thème, déborde sur l’extérieur ? Pas vraiment mais ce n’était pas si moche. Il fendit la foule, tenant toujours Seth par la main et attrapa au passage deux coupes de champagne, les tenant avec dextérité d’une main sans faire tomber une coupe et saluant les connaissances au passage. Parvenu à l’extérieur, il tendit la coupe à Seth et proposa un toast. “A nous deux ce soir.” Il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait dire par là mais il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait dire la plupart du temps. “Salute, luce dei miei occhi.” (1)



    1. (1) Santé, lumière de mes yeux.

    [/quote]


    ❝ innamoramento ❞ My head was warm, my skin was soaked. I called your name 'til the fever broke. When I awoke, the moon still hung, the night so black that the darkness hummed.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum