Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility(austin) kill you to try.
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Réassort du coffret Pokémon 151 Électhor-ex : où l’acheter ?
    Voir le deal

    (austin) kill you to try.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 11 Avr 2023 - 23:20
    taggercitereditionsupprimeradresse
    kill you to try.

    Madame Desrosiers, le box est à vous. Je lève les yeux de mon cellulaire et mets quelques secondes à me lever et suivre l’employée vers la partie qui m’est réservée pour cette séance de tir. Je ne suis pas fan des armes à feux - loin de là - mais c’est une des activités proposées pour déstresser et se vider l’esprit. J’ai surtout l’impression que ces lieux sont la possibilité pour n’importe qui d’apprendre à se servir d’une arme et d’avoir la possibilité de créer le chaos en ville après mais ça, ce n’est que mon avis. Je lisse légèrement ma chemise et la rentre un peu mieux dans mon pantalon. Les indications sont simples - je pense les comprendre - et me mets en position, le casque sur les oreilles. J’appuie sur la gâchette et le coup part, me faisant reculer de quelques centimètres. J’ai visé… Dans le mur. J’ai visé où il fallait pourtant. Que je ronchonne en tentant la nuque pour voir mon voisin tirer parfait. Bim, en pleine tête. Comment vous avez réussi à faire ça vous ? Fascinée, vraiment. Un habitué ou un policier ? Telle est la question.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 11 Avr 2023 - 23:56
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Des blessés. Des corps sans vie. Un peu plus de blessés. Tel est notre quotidien depuis samedi soir et si l’école de police a tenté de nous préparer à ce genre d'événement, force est de constater qu’on ne peut simplement pas l’être totalement. La marge entre une hypothétique catastrophe et une réelle est énorme et je ne l’avais pas encore franchie jusqu’ici. Ce n’est pas les premiers corps qui passent sous mes yeux, mais ce sont les premiers qui hantent mes nuits, les premiers qui me vident de toute énergie ou volonté à faire autre chose une fois l’uniforme au placard. Dans un espoir vain de me changer les idées, c’est au stand de tir que je me rends une fois mon service terminé. L’arme à la main, j’essaye de me rappeler toutes les raisons qui m’ont poussé à me diriger vers cette carrière, outre la ressemblance derrière un entraînement militaire. Ce soir, elles me semblent toutes bancales. Peut-être ai-je seulement choisi la facilité. Je secoue la tête comme si ça pouvait me la vider de ces images négatives, me concentre et tire. Dans le mil. Je ne marque une pause pour inspirer et expirer jusqu’à ce qu’il n’y aie plus d’air dans mes poumons. C’est là que je bloque ma respiration, pour gagner en stabilité, mais une voix me parvient et je baisse machinalement mon arme. Je tourne la tête vers la jeune femme et n’ai pas trop de doute sur le fait qu’elle s’adresse bien à moi, puisqu’il n’y a personne d’autre autour. Pardon? Je n’ai rien entendu avec le casque. Ça et le fait que j’étais concentré.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 12 Avr 2023 - 12:02
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La sensation de l’arme en mains est franchement étrange. C’est glacé et si lourd. Je sais pas si c’est l’arme en elle même qui est lourde ou bien juste la conclusion de ce que cela représente entre mes doigts mais c’est terrifiant. Je ne sais pas trop comment me placer, comment mettre mes bras et malgré les explications - attentivement suivies - de l’employée de la salle de tir, je tire à côté de la cible. Je suis pourtant douée dans ce que je fais mais probablement beaucoup plus quand il s’agit du domaine de l’art et non pas des armes à feu. Ce qui n’est pas le cas de mon voisin qui tire parfaitement et touche sa cible sans trop de soucis. Aficionado des armes à feux, fervent défenseur du second amendement ou bien membre des forces de l’ordre ? Je ne sais pas mais si je veux réussir à tirer correctement et apprendre quelque chose aujourd’hui, je pense que c’est vers lui que je dois me diriger, le gérant de la salle, bien trop occupée avec d’autres clients un peu plus loin. Je l’interroge rapidement, hurlant pour m’entendre moi même et ce n’est que lorsqu’il retire son casque que je fais de même. Ce truc me compresse la tête mais je n’ai même pas pensé à le retirer. Je demandais comment est-ce que vous arriviez si bien à tirer. J’ai suivi tous les conseils qu’on m’a donné et… Il y a une balle plantée dans le bois derrière la silhouette. C’est la première fois que je m’essaye à ce genre de choses. Il parait que ça aide pour se vider la tête. Pour le moment, je ne peux pas dire que ça fonctionne et crois qu’une partie de jambes en l’air avec le jeune homme marchera bien plus facilement. Cependant, aussi fou que cela puisse sembler, ce n’est pas ce que je souhaite à ce moment précis. Mes anciens mécanismes sont mis au placard - il y a beaucoup trop de changements ces derniers temps.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 15 Avr 2023 - 19:40
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Si ça ne fait que quelques jours, j’ai l’impression de me fermer totalement aux autres. Ça a toujours été mon mécanisme de défense préféré; accorder de brefs sourires, prétendre que tout va bien quand j’ai juste envie d’hurler, ou me noyer. Rien ne parvient vraiment à me distraire, je n’ai pas coeur à passer du temps avec mes proches même si je me force à le faire, d’autant plus que certains ont également été touchés par les événements. Je peux m’estimer heureux de ne pas avoir été sur place au moment des faits mais je ne suis pas certain que la suite soit plus facile à gérer pour les secours et les autorités. Je fais le vide, place toute ma concentration sur la cible face à moi mais n’ai pas le temps de tirer. Le casque bougé sur le côté de mon oreille - ce qui est un très mauvais réflexe, étant donné que d’autres personnes continuent de tirer un peu plus loin - j’écoute la brune qui s’adresse à moi et force un sourire en coin. Le port d'armes a beau être légal, je ne suis pas pour l'entraînement des civils. Il y a surement des options bien plus divertissantes pour s’occuper l’esprit, ce que je ne lui fais pas remarquer car ce n’est pas ma place. Je suis dans la police. Je justifie mon tir réussi et par la même occasion ma présence en ces lieux, qui est proche de la sienne d’après ses mots. Il paraît. Ça ne fonctionne pas si bien pour moi ce soir, mais je viens à peine d’arriver. Je sécurise mon arme avant de la ranger, attaché à la ceinture. Mettez-vous en position. Je lui suggère plus que je ne lui ordonne, car j’imagine que si elle m’a interrompu c’est pour avoir des conseils. J’ai donc besoin de voir comment elle se positionne pour commencer. Vous êtes droitière ou gauchère? Je pourrais me contenter de lui dire qu’elle s’améliorera avec le temps mais toute distraction est bonne à prendre.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 3 Mai 2023 - 19:02
    taggercitereditionsupprimeradresse
    tw - mention fusillade.

    J’ai pas pour habitude d’échouer quoi que ce soit mais là, c’est un échec. J’arrive vraiment pas à comprendre comment est-ce que je peux être aussi nulle avec une arme à feu. Comment est-ce qu’il peut y avoir tellement de fusillades dans ce pays alors que c’est si difficile de manier une arme ? Je ne sais pas et je crois que je ne veux même pas comprendre. Mais par contre, je veux être capable de trouer la fiche au fond du stand de tir au moins une fois avant de partir. Alors pour cela, j’observe mon voisin et m’adresse à lui pour lui demander de l’aide et des conseils. On est pas tous obligé d’exceller en tout mais si on ne tend pas la main… J’apprends qu’il est dans la police et, automatiquement, mon corps se tend sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Je n’aime pas les forces de l’ordre, ne les jamais aimé et redoute un peu du moment où quelqu’un préviendra le service d’immigration à mon sujet. Il n’y a pas de raisons. Sur le papier, Raphaël et moi sont tous les deux fous amoureux mais la réalité est différente. Ce n’est pas l’amour fou, la passion comme on pourrait l’attendre bien que je l’aime de tout mon cœur, il n’y a aucun doute là-dessus. À la moindre demande de sa part, je rapplique et je n’hésiterais pas à déplacer des montagnes pour lui. Seulement, cette union est une aide de sa part pour me sortir de la galère dans laquelle je me trouvais mais aussi une façon de faire chier son père. Un mélange qui nous va si bien mais qui pourrait nous apporter tellement de soucis. Mes yeux sur le jeune homme, j’acquiesce à ses mots. On pourrait être au milieu de la rue que j’écouterais ce qu’il me demande de faire, par respect pour les forces de l’ordre et tout le reste. Je m’attèle et me mets en position, les jambes légèrement écartées, les pieds plats, ancrés dans le sol. Droitière. Je tourne le visage vers le jeune homme et lui adresse timidement un sourire. J’attends ses prochaines indications, prenant l’arme préalablement verrouillée et posée sur la tablette devant moi. On nous a dit d’avoir les bras droits, c’est ça ? Que je souffle en tendant les bras, l’arme dans ma main. Avec les coudes bloqués, c’est plus facile de garder une bonne trajectoire, un peu comme quand on fait du CPR. Il faut toujours avoir les coudes verrouillés sinon ça ne sert à rien.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 25 Mai 2023 - 19:10
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je n’ai pas l’intention de lui donner un cours complet car si je suis venu ici, c’est pour tirer. Tirer jusqu’à avoir les muscles des bras douloureux. Tirer jusqu’à ce que les images de cadavres soient remplacées par celle du premier homme que j’ai abattu. Remplacer un cauchemar par un autre, bien que ce dernier me semble presque insignifiant aujourd'hui en comparaison des derniers événements. C’était de la légitime défense et surtout, même si je ne suis personne pour décider qui mérite de vivre ou mourir, je sais que Boston est plus safe maintenant qu’il ne se balade plus dans ses rues. Mon arme rangée et ma ligne momentanément abandonnée, je me rapproche de la femme à mes côtés et hoche la tête à sa réponse. Ça n'a pas une grande importance vu la position isocèle qu’elle prend. Si vous vous tenez droite, face à la cible et les deux mains sur l’arme, vos bras doivent être tendus fermement au moment du tir. Je soulève légèrement son coude et baisse les yeux vers ses pieds. Vos pieds doivent être dans une position naturelle, pas écartés. La tête droite, pas inclinée. Elle n’a vraiment pas choisi la façon la plus facile de tirer, même si elle y trouvera peut-être une certaine stabilité à avoir les deux mains sur son arme. Vous ne commencez pas par le plus facile. Je lui signale, au cas où elle souhaite revoir sa stratégie, même si rien ne l’empêche d’essayer au moins une fois. J’imite sa position, sans arme à la main. Baissez vos bras et jetez un coup d'oeil à votre objectif. Vous levez votre arme, prenez position et tirez. Imaginez que vous êtes dans l’urgence, plus vous fixez la cible, moindre sont vos chances de la toucher. Du moins dans cette position. Ses bras ne seront plus stables au moment d’appuyer sur la gâchette si elle se trouve déjà depuis plusieurs secondes - ou minutes - en position. Je mime le tout puis replace le casque sur mes deux oreilles afin de protéger celles-ci.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 26 Mai 2023 - 19:38
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je ne suis pas trois fois sûre qu’on me reverra ici, ni même que c’était une bonne idée. C’est même tout l’inverse je pense. Je suis tellement concentrée, si effrayée que je n’arrive pas à m’appliquer. C’est un peu comme si j’essayais de tout faire et n’arrivait à rien. Il n’y a qu’à voir que je ne suis même pas concentrée sur le jeune homme et la proximité avec ce dernier. Une Gigi dans son élément aurait probablement posé les armes depuis un moment pour profiter de lui et de sa présence. Mais là, je suis concentrée sur ce qu’il me dit. Je tends les bras, regarde mes pieds quand il baisse les yeux vers ces derniers et me replace mieux - enfin ce que je pense être mieux. Je pensais l’inverse, comme quoi… Je pensais vraiment que plus j’allais fixer la cible et plus j’allais réussir à viser au bon endroit. Mais je suppose que plus on fixe quelque chose et moins on le voit. Ça se tient, après tout. Ok, j’y vais alors. Que je souffle en baissant légèrement mon arme. Je me répète les étapes qu’il a énoncé un peu plus tôt et je le fais. Regarder l’objectif, lever l’arme, se positionner, tirer. Quatre étapes qui s’avèrent plutôt facile mais ne le sont pas forcément quand on les décortique. Il me faut une bonne poignée de secondes pour le faire et lorsque je tire, un grimace tord mon visage et je ferme rapidement les yeux. J’ai touché la cible ? Que je demande en criant avant de regarder le jeune homme, les bras toujours tendus devant moi. Je suis bloquée, incapable de bouger. Je sens mes jambes trembler, c'est pour dire.
    La DoyenneCompte fondateur
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    La Doyenne
    Compte fondateur
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : Boston
    Quartier.s d'habitation & Colocation : mon bureau, j'y vis, y a quoi.
    Situation sentimentale : mariée, bien entendu
    Études & Métiers : doyenne de l'université la plus prestigieuse au monde
    Date d'inscription : 29/12/2011
    Pseudo & pronom IRL : -
    Icon : (austin) kill you to try. Z6CQ8NdB_o
    Avatar utilisé : penelope cruz
    Crédits : polaroid paper (avatar) et prima luce (icon)
    Multicomptes : x
    Description un : (austin) kill you to try. Giphy
    Warning : WARNING // concernant (personnage) écrire iciTRIGGER // refuse de jouer ; écrire ici
    RPS : 3801
    Messages : 45553
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 26 Mai 2023 - 19:38
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Le membre 'Gigi Desrosiers' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


    'REUSSI/ECHOUE' :
    (austin) kill you to try. LOiMnfL
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 21 Juin 2023 - 21:19
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je lui donne quelques consignes qui lui permettront de réussir un peu mieux son prochain tir, si elle s’applique. Ce n’est pas inné chez tout le monde de parvenir à tirer et surtout à viser et ce n’est franchement pas plus mal. Oui, tout le monde a tendance à le penser. Elle n’est pas débile, je pensais moi aussi avoir plus de chance de réussite en me concentrant sur la cible lors de mon tout premier cours. Je hoche la tête lorsqu’elle me dit qu’elle se lance, puis croise les bras devant ma poitrine en observant sa position, son geste et la cible qu’elle vise et touche. Elle est tellement concentrée que je pourrais le confondre pour de la torpeur et je n’ose faire aucun commentaire jusqu’à ce qu’elle tourne la tête vers moi. Oui. Pas au centre mais c’était un bon tir. Je lui dis, encourageant, avant d’ajouter. Si vous utilisez un jour une arme sur une cible vivante, merci de ne pas préciser que je vous ai aidé à perfectionner votre technique. Dis-je en souriant, avant de m’approcher d’elle et poser lentement les mains sur son arme pour enclencher la sécurité. Elle la tient toujours fermement, comme figée, et ne m’inspire aucune confiance. Vous pouvez poser l’arme, elle est verrouillée. Tout va bien ? Est-ce que ça lui rappelle des souvenirs ? Parce qu’elle n’est absolument pas rassurante.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 23 Juin 2023 - 18:39
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La prochaine fois que je souhaite me détendre et penser à autre chose qu’à la tristesse du monde qui m’entoure, je n’hésiterai pas à aller à la piscine et faire quelques longueurs ou bien à retrouver Gaspard et faire quelques lignes. Le stand de tir, ce n’est absolument pas pour moi et ça ne le sera probablement jamais. Je suis complètement perdue et ai peur de faire plus de mal que de bien. C’est bien pour cela que j’accepte l’aide du jeune homme aussi facilement et ça paye. Quand il me confirme que j’ai touché la cible et que c’était un bon tir, j’ai comme un regain d’énergie et de confiance en moi. Je ne suis pas sûre que j’arriverai à me souvenir de tout ça si je devais tirer sur quelqu’un… Que je souffle rapidement. Ses précieux conseils risquent d’être oubliés d’ici la fin de la séance. Ce n’est pas que je n’ai pas de mémoire mais j’espère ne jamais avoir à me défendre avec une arme. Toujours figée, je le regarde et quand il me souffle que je peux poser l’arme, je le fais. Oui oui, c’est juste que… C’est bizarre de tenir une arme. Je sais bien que c’est un droit d’en avoir une ici, dans ce pays - et dans le mien une possibilité - mais je ne la comprends pas toujours. J’aurais mieux fait d’aller lancer une hache sur une cible, ça serait moins perturbant. Que je lance rapidement, secouant mes bras et mes jambes comme pour me débarrasser de la sensation désagréable qui a pris possession de mes membres. L’arme déposée sur la tablette, je regarde le jeune homme et souffle Gigi, enchantée. Les récents évènements m’ont fait perdre le nord - et bien comme il faut - mais là-dessus, il ne faut pas abuser. Je ne suis pas là pour draguer mais j’ai besoin de retrouver mes moyens. Et plus vite que ça !
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum