Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityhurting interlude (tristan & vic)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment :
    Pokémon EV06 : où acheter le Bundle Lot ...
    Voir le deal

    hurting interlude (tristan & vic)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 27 Jan 2023, 19:37
    taggercitereditionsupprimeradresse
    hurting interlude
    boston centre

    @Victoria Lahey ;  @Tristan Deslieux

    Cela faisait une éternité que Vic n’avait pas partagé un moment avec Tristan, c’est donc un sourire aux lèvres qu’elle se rendit au café à deux rues de son lieu de travail. Les nouvelles avaient été rares ces derniers mois mais elle avait été bien occupée et sans doute que lui également. La nuit avait été pénible - et par là, elle entendait bien trop calme - et la jeune femme peinait à garder les yeux ouverts mais ce n’était rien qu’un café ne puisse pas régler. La jeune femme s’inquiétait un peu de la situation “un peu compliquée” que son ami avait mentionné au travers de leurs sms sans s’étaler d’avantage et elle avait, elle-aussi, besoin de se confier à quelqu’un. Elle ne se voyait pas le faire auprès de son petit-ami actuel et si Tristan et elle avaient partagé la vie l’un de l’autre pendant près de deux ans, aujourd’hui il était un ami à qui Victoria tenait sincèrement. Bonjour. Dit-elle lorsqu’elle le trouva à une table dans le café où un certain nombre de personnes faisaient déjà la queue pour leur élixir. J’espère que je ne t’ai pas sorti trop tôt du lit. William était toujours levé avant elle mais tout le monde n’était pas du matin et pour dire vrai, elle ne se souvenait pas des habitudes de Tristan, qui avaient sûrement changé depuis Harvard quoi qu’il en soit. Comment tu vas? Elle plaça son sac à main sur la troisième chaise à leur table, ainsi que sa veste, avant de prendre place et adresser un sourire à la serveuse dans l’espoir d’être servie rapidement. Qu’est-ce que tu bois? Je vais prendre un petit-déjeuner parce que je n’ai rien avalé depuis hier soir. Et après une nuit à traîner les pieds dans les couloirs de l’hôpital, elle était affamée.

    formulaire créé par lumos solem & ilh, uniquement pour i love harvard
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 29 Jan 2023, 18:36
    taggercitereditionsupprimeradresse
    hurting interlude
    boston centre

    @Victoria Lahey ;  @Tristan Deslieux

    il n'a pas fermé l'oeil de la nuit, ou presque. de longues heures passées à regarder le plafond en songeant à toutes les personnes qui parviennent à se reposer paisiblement, entrecoupées de poignées de minutes passées dans un demi-sommeil tout sauf reposant, qui lui font presque regretter de ne pas être resté éveillé finalement. tristan a connu de jours meilleurs, clairement. il a des poches sous les yeux et le teint un peu plus pale qu'à l'accoutumée, tranchant avec sa tignasse brune trop longue qui boucle dans son cou et mériterait un passage chez le coiffeur. il s'est levé tôt, bien avant l'heure pourtant déjà bien peu tardive définie pour rencontrer victoria dans un café du centre. il a quitté le lit vers cinq heures du matin et s'est posé au salon en compagnie de son ordi. il a bossé un peu, une paire d'écouteurs enfoncés dans les oreilles pour se soustraire au silence. c'est ce qu'il fait souvent ces derniers temps. des tentatives souvent infructueuses de se distraire alors que tout ou presque lui remémore la gamine de treize ans qui vit dans la même ville que lui et qui partage son adn. ça l'obsède, au point de lui couper l'appétit et de troubler son sommeil. au moins a-t'il le boulot, l'une des rares parties de sa vie qui tiens admirablement bien debout, pour s'occuper un peu. il a donc bossé durant une heure avant de passer une tenue de sport et de sortir, une cinquantaine de minutes avant l'heure convenue avec victoria. il a couru un peu, des titres de pop pulsant dans ses oreilles avant de s'engouffrer dans le café vers 7h20. sans surprise, le petit commerce est déjà bien fréquenté, la queue s'allongeant déjà beaucoup. tristan ne fait pas mine d'aller commander, préférant attendre victoria et saisissant aussi l'occasion de reprendre son souffle et de réfléchir à ce qu'il va prendre (tout en sachant qu'il finira sûrement par choisir ce qu'il choisit toujours, de toute façon). il s'installe à une table et il a à peine eut le temps de couper sa musique et de jeter un regard à la ronde que victoria passe la porte et le repère, filant droit vers lui. « Bonjour » il se lève, repoussant sa chaise dans un petit crissement. « hey » il lui fait la bise avant de se reculer, sourire aux lèvres. c'est toujours un plaisir de la revoir, même si c'est juste l'histoire d'un café. « J’espère que je ne t’ai pas sorti trop tôt du lit. » pas le moins du monde. « du tout, j'étais déjà debout en fait. » il reprend place sur sa chaise au moment où son portable bourdonne, annonçant l'arrivée d'un nouveau message. il baisse les yeux sur l'écran de l'appareil posé devant lui sur la table. maman. il grimace, ne lisant même pas le message. il sait ce qu'il contiens de toute façon. « Comment tu vas? » la question à laquelle il n'aime pas répondre ces derniers temps, du moins pas quand elle est posée par des gens à qui il ne peut pas répondre ça va dans un automatisme poli. il se fend de ce qui s'apparente vaguement à un haussement d'épaules avant de récupérer la carte des boissons sur la table pour y jeter un oeil. une tentative de distraction peu subtile, mais qui prend quand même, du moins pour l'instant. « Qu’est-ce que tu bois? Je vais prendre un petit-déjeuner parce que je n’ai rien avalé depuis hier soir. »  il jette un coup d'oeil au contenu de la carte, son regard glissant sur la liste de breuvages. « un déca, ou peut-être un chocolat. » il lève la tête vers une serveuse qui passe près de la table et qui leur intime d'un geste de la main qu'elle va prendre une commande derrière eux et qu'elle reviendra après. tristan lui offre un sourire aimable avant de tourner de nouveau la tête vers victoria. « grosse nuit à l'hôpital? »

    formulaire créé par lumos solem & ilh, uniquement pour i love harvard
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 05 Fév 2023, 11:54
    taggercitereditionsupprimeradresse
    hurting interlude
    boston centre

    @Victoria Lahey ;  @Tristan Deslieux

    Son manteau et son écharpe posées sur la chaise libre à leur table, Vic fit la bise à Tristan avant de s’installer et se laisser aller contre le dossier de la chaise. Si la nuit avait été calme, cela ne l’avait pas empêché d’être pendant douze heures sur ses deux jambes, le bas de son dos la remerciait d’enfin prendre le temps de relaxer ses muscles. J’ai un truc pour les vampires, je crois. Elle lui adressa un sourire, faisant référence à ses anciennes relations - dont la leur - mais également à celle dans laquelle elle s'épanouissait actuellement, où chacun.e semblait vivre la nuit. C’était dans un sens plus pratique pour elle d’aménager du temps pour son couple dans son agenda, compte tenu de ses propres horaires, mais dans le cas de Tristan, Victoria soulignait aussi sa petite mine. Quelque chose ne tournait pas rond et ce fût rapidement confirmé par la pauvre haussement d’épaule qui répondit à sa question. La mine songeuse, la chirurgienne préféra ne pas relever tout de suite: ils avaient tous les deux besoin d’un café avant de se lancer dans une conversation qu’elle savait, sans même en connaître le fond, importante. Je vais prendre un cappuccino et les toasts au saumon. Saumon, avocats, oeufs pochés, ça lui semblait être une bonne option pour commencer sa journée - bien que celle-ci risquait de se solder par une sieste dès qu’elle quitterait Tristan. Elle n’avait pas trop de raison de lui annoncer ses choix avant que la serveuse vienne prendre leur commande, mais cela lui permit de fermer le menu pour se concentrer sur leur conversation. Non, pas du tout. C’était calme, j’ai vu chaque minute passer, ce qui est bien pire que quand on court dans tous les sens. Elle détestait cette impression que la journée - ou la nuit en l'occurrence - n’allait jamais en finir, même si c’était dans un sens synonyme de bonne nouvelle. T’as du mal à dormir? Vic posa la question pour ne pas lui demander à nouveau comment il allait, effleurant de son pouce la cerne qui se dessinait sous l'œil droit de Tristan avec un air inquiet, avant de poser ses mains jointes sur la table. L’intention n’était pas de le forcer à se livrer s’il n’en avait pas envie mais en tant que médecin, elle pouvait peut-être au moins l’aider à trouver le sommeil si cela lui permettait de retrouver l’énergie dont il semblait complètement vidé.


    formulaire créé par lumos solem & ilh, uniquement pour i love harvard
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum