Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityIt's not worth it if I lose my one-way ticket for two (Walson) - Page 2
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • -29%
    Le deal à ne pas rater :
    PC portable – MEDION 15,6″ FHD Intel i7 – 16 Go / 512Go (CDAV : ...
    499.99 € 699.99 €
    Voir le deal

    It's not worth it if I lose my one-way ticket for two (Walson)
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 3 Avr - 21:35
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Malgré tout l’amour qu’il porte à la jeune femme, Jacob commence sincèrement à se demander pourquoi il s’accroche autant à elle. Il est évident qu’elle ne veut plus de lui, ou d’eux, mais contrairement à Love, il n’est pas en mesure de fermer le livre de leur histoire aussi facilement. Il faut qu’elle lui explique comment elle fait pour se montrer aussi insensible et indifférente à tout ce qu’ils ont pu vivre tous les deux et aux sentiments qu’il pensait partagés. L’acteur a envie de s’arracher les cheveux quand elle répète qu’elle n’a rien du tout, alors qu’elle refuse juste de le voir. C’est exactement ce qu’il vient de lui dire mais ça ne lui débouche pas les oreilles pour autant. Son sang-froid est mis à rude épreuve car à présent, sa seule envie est de lui hurler ces mots et la secouer jusqu’à ce qu’elle les intègre. Il faut qu’elle rende les armes et abandonne son bouclier parce qu’il ne va pas tenir beaucoup plus longtemps sur le champ de bataille, avant de déclarer forfait. Elle aura tout perdu, tout comme lui. Non y’a personne et y’aura jamais personne. Qui a envie de s’engager avec une femme qui elève une gamine qui n’est même pas la sienne ? Absolument personne. Sauf que lui la connaît et il aime de tout son coeur. Avec ses qualités, ses défauts, son fardeau. Il est prêt à tout accepter et endosser le rôle de père pour qu’ils aient leur happily ever after. Arrête de monter sur tes grands chevaux, je ne fais que reprendre tes mots. Il en tire peut-être ses propres conclusions mais c’est Love qui a mis sa mère, et sa vie sentimentale chaotique, sur le tapis. C’est ce que tu crois. Peut-être même qu’elle a pour l’instant raison et qu’elle s’en sort très bien toute seule, avec Rosila. Mais viendra un jour où elle réalisera la solitude à laquelle elle s’est condamnée parce qu’elle n’est pas capable de mettre sa fierté de côté et le pardonner. Je te rappelle que t’es partie, pas moi. Tu m’as planté là. Je t’ai demandé pardon un million de fois mais toi est-ce que tu t’es une seule fois remise en question ? Est-ce que t’as envisagé une seule seconde de ramener Rosalia à Londres pour qu'on n'aie pas à tout perdre au passage ? Non. Ta sœur aurait tout aussi bien vécu à Londres qu’à Boston ou New-York, c’est pas comme si tu l’éloignais de ta famille inexistante. On aurait pu tout avoir, y compris une stabilité financière. Ce qui ne devait clairement pas être le cas vu l’appartement miniature dans lequel elle élevait la petite. Il s’est promis de rester calme mais le ton monte parce qu’elle le met hors de lui. Tu me reproches de ne pas avoir fait de toi ma priorité mais j’ai jamais été la tienne Love. J’ai peut-être pas pris la décision tout de suite, mais au moins moi, j’ai fini par réaliser que je ne pouvais pas vivre sans toi. Toi t’es juste partie et à aucun moment tu t’es soucié de moi, ou de notre couple. Elles sont bien belles ses reproches, mais il est peut-être temps qu’elle se remette cinq minutes en question. Elle ne lui a pas laissé le choix, pas le temps de réfléchir. Love l’a juste planté de but en blanc et l’a exclu de sa vie au passage. Une décision bien trop facile à prendre pour quelqu’un qui se prétendait amoureuse. Garde tes excuses. Tu n’es pas désolée, y’a pas un mot de vrai dans ce que tu dis. T’en as juste rien à faire. T’en as jamais rien eu à faire… J’arrive pas à croire que j’ai été assez con pour ne pas voir plus tôt que tu te foutais de ma gueule. Les mains sur le visage, il frotte ce dernier frénétiquement tout en essayant de retrouver son calme. Tu parles de te reconstruire comme si je t’avais détruite, c’est la meilleure… Il siffle entre ses dents et fait un pas en arrière pour mettre de la distance entre eux. Il n’a soudainement plus aucune envie de la toucher ou même de se trouver dans la même pièce qu’elle. J’espère que t’es fière de toi et du mal que tu peux me faire. C’est ça qui l’anime ? Le pouvoir qu’elle a sur lui ? Tu vas t’en mordre les doigts. Ce n’est pas une menace, seulement un fait qu’il énonce d’une voix brisée avant de prendre la porte. Il n’est pas question de se ridiculiser plus longtemps pour la divertir.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 3 Avr - 22:58
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Il y a toute cette rancœur et cette haine que je n’arrive pas à laisser s’échapper. Je la nourris à chacune de nos interactions et je me rends bien compte que je ne devrais pas. Peut-être que tout cela me touche plus que ce que j’aurais voulu. Mes paroles se contredisent et le contredisent parce que c’est plus facile comme cela. J’ai toujours su que nous étions mauvais l’un pour l’autre et ce soir me le prouve un peu plus. Allez savoir pourquoi, alors que nous sommes dans l’intimité de mon appartement, je me sens pousser des ailes et lui tiens tête alors qu’il n’y a aucun témoin, personne pour témoigner de tout cela. Si je finis emballé dans un tapis avant la fin de la soirée, il n’y aura personne pour s’en rendre compte ou s’en inquiéter, ce qu’il souligne facilement et qui m’arrache le cœur. Est-ce vraiment ce qu’il va se passer ? Finir seule ? Sentimentalement parlant parce que je sais que j’aurai toujours Rosalia à mes côtés. C’est pour elle que je fais tout cela. Je sais qu’elle ne le voit pas, qu’elle ne le comprend pas mais tout ça, c’est pour elle. Et la conversation avance, le ton monte et mon sang bouillonne comme il faut. Je suis en train de perdre pieds et de perdre le peu de calme qu’il me restait. Je serre et desserre les poings plusieurs fois et soupire fortement. Et la faire déménager tous les six mois ? Le but c’est pas de lui offrir la vie que j’ai eu Jacob. Dirty Dancing, c’est itinérant, on aurait sans cesse était sur la route avec elle et c’est pas une vie pour une enfant. Je le sais, c’est ce que j’ai vécu après tout. Six à huit mois dans un quartier, puis un an dans un autre, changeant constamment d’écoles et de copains pour suivre le mode de vie de ma mère. Et elle m’a demandé de l’élever ici, à Boston. Que je souffle en fermant les yeux quelques secondes. Je n’ai jamais trop eu de contact avec ma mère une fois que j’ai quitté Boston pour New-York mais elle n’en restait pas moins ma mère et je me devais de respecter ses dernières volontés. J’ai jamais fais de toi ma priorité ? J’ai quitté mon pays pour toi ! J’ai quitté tous mes amis pour qu’on puisse aller réaliser tes rêves. Parce qu’il ne faut pas qu’il oublie qu’officiellement, je n’avais pas vraiment de rôle dans la comédie musicale. Ce n’est qu’une fois à Londres que les producteurs ont décidé de me prendre pour jouer la sœur de Frédérique puis, pour jouer le rôle principal. J’ai perdu mes contacts en quittant le continent nord américain mais ça ne me gênait pas parce que je l’avais lui. Pourtant, Dieu seul sait les disputes et coups d’éclat qu’il y avait déjà eu entre nous. Mais l’amour. Putain, il est ravageur pour chaque Thompson de la famille. Et s’il m’arrive de me sentir seule, je sais que tout est mieux comme cela. Ça ne pouvait plus durer et ce voile que j’ai si longtemps eu sur le visage, il en est toujours propriétaire. L’amour ne devrait pas faire aussi mal, ne devrait pas être aussi violent, douloureux. C’est pas ça l’amour et je le sais maintenant que nos chemins amoureux se sont écartés. Et qu’est-ce que t’as fait hein ? C’était quoi si ce n'était pas de la destruction ? On s’est fait du mal tous les deux Jacob, tous les deux ! Parce qu’il est temps que je prenne officiellement ma part de responsabilité. Je soupire fortement, pince mes lèvres et secoue la tête de droite à gauche quand il parle du mal que je lui ai fait. Ce sont des menaces, c’est ça ? Que je lance à son dos puisqu’il a tourné les talons et rapidement passé la porte. J’ai pas peur Jacob, j’ai plus peur ! Que j’hurle, toujours à son dos, le visage rouge, les mains qui tremblent et la vue qui se brouille par la colère. Je claque la porte et la ferme à double tour pour être sûre qu’il ne débarque pas. Putain ! Et si je me suis laissée porter par mes émotions, c’est à cause de tout ce qu’il me fait sentir et ressentir à longueur de journée. Ne croit-il pas que s’il n’y avait eu aucun amour, je serais en train de siroter mon verre d’eau en le regardant ramper ? Les pleurs de Rosalia me ramènent sur terre et je prends quelques secondes avant de dire J’arrive ma chérie. On est toutes les deux retournées. Moi par Jacob et elle par tout le bruit qui vient de la réveiller.


    rp terminé.

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum