Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityClary Killbane ► Vanessa Morgan
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    ETB Pokémon Fable Nébuleuse : où acheter le coffret dresseur ...
    Voir le deal

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan
    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 14:13:38
    taggercitereditionsupprimeradresse
    TW : harcèlement, scarification, religion, abus sexuels, enlèvement, décès paternel, contenu d'intervention détaillé


    Clary Ivy Killbane


    feat. Vanessa Morgan






    ❝ Just give me
    a reason
    so I can learn to
    love again

    naissance
    Le 06 avril 1994 à Vancouver, Canada.

    nom(s) & prénom(s)
    On l'appelle Clary et pas autrement, elle n'aime pas vraiment les surnoms. Ses proches peuvent l'appeler Ivy, un deuxième prénom auquel elle est attachée. Killbane, ce patronyme fait et fera sans doute éternellement écho aux sombres agissements du paternel à l'encontre de la fratrie. Elle a songé à changer, mais s'est toujours ravisée.

    nationalité(s)
    Canadienne, intéressée par l'idée d'obtenir la double nationalité.

    origine(s)
    Tanzanienne du côté de son père et fière d'en porter l'héritage, Clary possède également du sang écossais dont l'origine reste assez floue. Pour le reste, évidemment, c'est canadien du côté de sa mère.

    orientation sexuelle
    La fâcheuse question, l'éducation stricte et religieuse du paternel qui voulait voir ces enfants comme de parfaits petits hétéro', sans jamais leur laisser l'opportunité de choisir. Vingt-sept années auront été nécessaires à Clary pour qu'elle comprenne que son regard ne dérive pas seulement sur les courbes masculines; qu'elle peut également apprécier le corps féminin, s'éprendre de l'âme qui va avec. Bisexuelle qui peine encore à assumer complètement son orientation, se prétendra hétérosexuelle dans les mauvaises journées.

    statut amoureux
    Rien à signaler ? Une relation au compteur, laquelle remonte à plusieurs années. Un crush à Boston, torpillé par les non-dits. Célibataire qui voudrait malgré tout, croire en sa bonne étoile.

    statut social
    Modeste, elle gravite entre deux boulots; n'ira pas se prétendre riche, mais n'est certainement pas à plaindre pour autant.

    emploi
    Elle reprend les bonnes vieilles habitudes; partage son emploi du temps entre l'action sur le terrain et l'adrénaline derrière un bureau. EMT-Paramédic; au plus proche des victimes, les gestes qui sauvent; 9.1.1 dispatcher, la voix rassure au téléphone, ange gardien invisible et souvent oublié de la chaîne des secours.  
    Love Shot

    Les sentiments, c'est le domaine que Clary maîtrise le moins; également celui qui lui cause le plus de tort. La rose est capable d'aimer, et le fera même profondément si elle s'engage dans cette voie; au risque de prendre un sévère retour de bâton, dans le cas où l'on se jouerait d'elle. Elle veut absolument croire en sa belle étoile; s'imagine sans mal dans un quotidien avec quelques bambins, pourvu qu'on lui donne l'opportunité de donner cet amour, qu'elle conserve sans doute trop précieusement en elle.
    Encore marquée par les traumatismes et échecs douloureux de son passé, Clary espère avoir la chance, un jour, de tomber sur la personne qui saura l'aider à avancer, à reprendre confiance en elle, et par dessus tout, à réparer la mécanique de son myocarde, blessé.  
    caractère du personnage

    Petite tornade lumineuse, amoureuse de la vie dans toutes ces compositions, quoique facilement happée par les ténèbres; Clary, c'est la fleur incarnée, douce et agréable lorsqu'on en prend soin, piquante pour celles et ceux qui tentent d'y précipiter les doigts. Vulnérable et encore naïve, on pourrait facilement lui vendre les plus belles lueurs avant de la laisser s'effondrer; côté sensible qu'elle compense par un répondant prononcé, parfois même disproportionné. Consciente que les plus malins peuvent facilement lui marcher sur les pieds, consciente que ses pétales peuvent facilement être arrachées, Clary aura tendance à riposter avec les gifles plutôt qu'avec les mots, puisque son impulsivité peut aussi dépasser le véritable fond de sa pensée; pas méchante dans le fond, mais capable de heurter si on la pousse à bout.
    Généreuse de base, quoique égoïste dernièrement, à laisser croire au monde que la petite Killbane s'en était allée alors qu'elle profitait simplement d'une nouvelle forme de bien-être, Clary déteste quand même les mensonges et se prétend honnête, même lorsque la vérité est douloureuse à entendre. Rancunière sur les bords, si sa confiance est longue à obtenir, c'est parce qu'elle ne l'accorde, en règle générale, qu'une fois. Sa méfiance ne correspond qu'à une énième barrière de protection, autant de remparts vers son coeur qu'elle tente de maîtriser; jeune femme encore aux prises avec les démons de son passé, tout de même plus accessible qu'à l'accoutumée. 
    anecdotes

    décris ici en quelques anecdotes ton personnages. cette zone peut également servir de substitut à l'histoire, à condition que l'histoire du personnage puisse y être comprise dans son ensemble.
    anecdote une Elle mesure 1m57 et c'est un détail important. Habituée à être la "petite" de service dès son plus jeune âge, Clary a dû se forger une caractère en conséquence. Elle déteste qu'on la prenne de haut, ou qu'on lui dise qu'elle n'est pas capable. Au travail, son gabarit était jugé "compromettant", la poussant à en faire deux fois plus que les autres, pour être acceptée dans les rangs. anecdote deux Elle aime la musique et joue principalement de la guitare. Son meilleur talent reste néanmoins le chant, bien qu'elle n'assume pas vraiment ce côté de sa personnalité. Rares sont ceux qui ont eu l'occasion d'entendre sa voix. Douée pour les reprises, Clary s'identifie - évidemment - aux musiques les plus tristes, mais aime aussi à s'attarder sur les rythmes plus entraînants. anecdote trois On la connait surtout pour sa couleur atypique de cheveux, généralement teints en rose. Volonté indépendante, besoin de s'affirmer et d'assumer ses différences; les raisons sont multiples. C'est comme pour dire "ne me demandez pas de changer, contentez vous de m'accepter ainsi, comme je suis". anecdote quatre Clary redoute les interventions concernant enfants et bébés, en viendrait même à souhaiter ne jamais connaitre la maternité. Elle a un bon contact avec les petits, mais préfère quand même les éviter. anecdote cinq Elle pratique toujours le baseball, ainsi que le hockey; préfère les patins à la batte mais se débrouille dans les deux cas. C'est une sportive dans l'âme, passée par la boxe, la course à pied et même les tractions. En revanche, elle pêche à la natation, véritable poids mort à peine capable de flotter correctement. anecdote six C'est une adepte des jeux vidéos, et des bonbons Skittles. Plutôt gourmande lorsqu'il s'agit de sucre, pas ou peu adepte des boissons gazeuses et encore moins lorsqu'il s'agit d'alcool, résistance plus ou moins égale à zéro.  anecdote sept Son passage en Tanzanie lui a fait prendre une claque. En communion avec la nature et les êtres vivants qui y résident, devenue soucieuse des ressources comme l'eau et l'alimentation; Clary a découvert un second souffle, là, au coeur des étendues sauvages.  anecdote huit Retrouver son père, c'était comme mettre de l'amour dans cette place habituellement vide, dans sa poitrine. Comme une évidence enfin retrouvée. Le contact est passé instantanément entre eux, et Clary a profité de ces derniers mois pour lui raconter, plus ou moins en détails, ce qu'il a raté en vingt-sept ans. C'était à la fois étrange, et tellement rassurant. La fleur a d'ailleurs formulé la promesse de revenir le voir, de prendre régulièrement de ces nouvelles, quand bien même sa vie ne se trouve pas là-bas, auprès de lui. Plus que jamais, elle porte fièrement son héritage, rapporte même une trace de ses origines, gravée façon tatouage sur sa peau.
    timeline (facultatif)

    mois/année
    et le blabla ici
    mois/année
    et le blabla ici
    mois/année
    et le blabla ici
    mois/année
    et le blabla ici
    aesthetic (facultatif)

    ici c'est ce que tu veux, des quotes, un moodboard, une playlist bref, feel free.
    & irl, ça donne quoi ?

    pseudo Spf
    âge La 20aine
    nationalité Française
    forum connu par... Encore moi
    ILH, j'en pense quoi ?  :heaart:
    autres comptes ? Shayn, Denzou & Chelsea
    avatar utilisé Vanessa Morgan
    crédits images Tumblr & à chercher
    nombre de mots par rp Variable (200-2000).
    type personnage scénario de @Lana Killbane

    code métier
    City center + EMT-Paramédic : explicatif pour remplir correctement
    Code:
    @"Clary Killbane" » <i>(EMT-Paramédic)</i>
    City center + 9.1.1 Dispatcher : explicatif pour remplir correctement
    Code:
    @"Clary Killbane" » <i>(9.1.1 Dispatcher)</i>



    code bottin
    Code:
    <span class="pris">Vanessa Morgan</span> <span class="scena"></span> @"Clary Killbane"








    i love harvard i love harvard i love harvard i love harvard i love harvard i love harvard
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 14:13:55
    taggercitereditionsupprimeradresse
    l'histoire


    Everything started from that call:
    ~9.1.1, quelle est votre urgence?~
    La voix au téléphone est celle d’un homme. Le ton traduit une attention inconditionnelle à son interlocuteur, tandis que la vitesse de parole reflète un calme à toute épreuve.
    - C’est ma maman.. Elle s’est pas réveillée ce matin.-
    Ce sont les mots d’une enfant, âgée d’à peine quatre ans, qui tente de tenir correctement le combiné du téléphone entre ses petites mains. Une petite fille, qui a compris que quelque chose n’allait pas, lorsque sa mère ne s’est pas levée, comme d’habitude. L’innocence est capable, grâce aux conseils avisés d’un professionnel, de secouer une femme d’âge mûr, qui se révèle être inconsciente. Ce petit être de lumière, renseigne ensuite l’homme en question sur l’adresse, pour venir secourir la mère de famille. Quelques minutes plus tard, les secouristes franchissent la porte du logement et parviennent à sauver la dame du coma dans lequel elle était plongée. Lorsque l’un des ambulanciers pose ces yeux sur la petite fille, il remarque qu’elle est toujours au téléphone. Au bout du fil, le professionnel de santé de la centrale d’appel est toujours en train de lui parler, de la rassurer. Il n’a jamais raccroché, depuis l’appel initial. Ce dernier ne lui parle même pas de la situation ou de sa mère ; il lui raconte une toute autre histoire, fantastique, qu’il est sûrement en train d’inventer au fur et à mesure. La magie opère et la petite princesse se laisse captiver par les mots, par la voix chaleureuse et bienveillante de l’homme au téléphone. Une petite connexion se crée entre eux et elle finirait presque par avoir peur qu’il s’en aille, que le silence prenne le pas sur son histoire, aussi fantasque et impossible soit-elle.
    A ses yeux, la voix qui lui parle est magique. Parce qu'au travers du téléphone, il a réussit à venir aider à sa mère. Parce que sans lui, Clary est persuadée qu'elle serait morte. Parce que sans lui, elle aurait probablement paniqué. Alors qu’au final, elle se retrouve assise sur le canapé, à écouter attentivement l’histoire d’un canard et d’un chien qui font le tour du monde. Tel est le rêve dans lequel il l’a plongée, en attendant que les paramédics stabilisent la femme.

    Ce jour-là, naît en Clary une vocation, que cet homme lui a inspirée. Elle aussi, souhaite aider les gens, les petits enfants dont les parents ne se réveillent pas. Elle aussi, veut être capable de rassurer grâce à sa voix, à l’unique action de la parole. Et en même temps, la petite fille se rappelle des gestes des secouristes. Comment ont-ils pu réveiller sa mère en l’espace de quelques secondes, alors qu’elle l’avait secouée pendant plusieurs minutes ? L’univers du secours semble parsemé de magie, de son point de vue. Réveiller des gens, un peu comme la belle au bois dormant. Des processus qui lui échappent et qu’elle a envie de connaître. Parce que, comme dit toujours un enfant… « Pourquoi ? »
    Ses rêves, elle les garde en tête ; elle les ancre dans son esprit. Fil conducteur de sa vie, promesses qu’elle se fait à elle-même alors qu’elle est encore petite. Mots gravés dans un journal intime mais qui ont tant d’importance. Elle sera « la femme qui aide au téléphone » ou celle qui « réveille les gens qui dorment ». Peut-être même les deux, si elle en a les moyens.

    Between light and darkness:
    Clary, c'est l'aînée des enfants Killbane. Issue, comme son frère jumeau Adriel, d'une relation courte, voir d'un soir, entre Madame Killbane et un homme dont ils ne connaissent pas l'identité. Le secret demeure entier jusqu'à l'adolescence, puisque monsieur Killbane agit comme s'il était réellement leur père.
    En 1997 naît Lana, sa petite soeur qui deviendra également la personne de la famille dont elle est la plus proche. En l'an 2000, Jared voit le jour. Il est le dernier enfant de la famille, garçon avec lequel elle ne parviendra pas à tisser de réel lien, faute aux aléas de la vie. L'éducation de la famille Killbane passe par un enseignement basé sur la religion, poussé à l'extrême. Ici, on est catholiques par obligation. Et si Clary accepte de prier, de réciter des "je vous salue Marie" et de se soumettre aux différentes cérémonies qu'on lui impose, il n'empêche qu'à la fin, de tout cela, elle s'en contrefou. La réalité qu'elle cache à ses parents, c'est qu'elle n'est pas croyante. Elle aimerait avoir sa propre liberté de décider en quoi croire -ou pas-; et ne se conforme aux exigences familiales que pour éviter les foudres d'un père, qu'elle trouve parfois dangereux.
    Ceci dit, ses parents la soutiennent quand même dans ses choix de cursus scolaire. La belle voudrait devenir paramédic ou même plus, aller en médecine. A l’école, Clary est studieuse, brillante. Gardant toujours à l’esprit qu’elle doit bien travailler pour un jour accéder à ses rêves, la jeune fille se donne à fond, quitte à mettre sa vie sociale de côté. Ainsi, lorsqu’elle arrive en high school, la demoiselle est déjà première de classe. La brune veut mettre toutes ses chances de son côté. Elle n’est pas encore à l’université qu’elle étudie déjà des livres d’anatomie, de physiologie et physio-pathologies. Comprendre le corps humain et ces défaillances; comprendre à quoi servent les médicaments et dans quels cas les injecter; connaître la posture à adopter selon les situations, voilà ce qu’elle cherche à savoir. Voilà de quoi elle s’imprègne, entre deux cours ou durant les heures d’étude. En parallèle, sur son temps libre, la jeune femme entretient une passion commune avec Lana: la musique. Sa petite soeur est un véritable talent, elle a les notes dans le sang. Des heures passées à jouer de la guitare, à chanter jusqu'à perdre la voix, ensembles, avec Adriel comme premier spectateur. Sans doute les meilleurs moments de son adolescence. Complicité développée avec la jolie blonde, devenue aussi sa meilleure amie, sa confidente. Lien assez fort pour résister à une vérité dévoilée: monsieur Killbane n'est pas son père. Lana est sa demi-soeur. Mais ça ne change strictement rien entre elles. L'amour des deux soeurs est bien plus puissant.
    C'est à l'école que les choses se gâtent. Clary est une fausse populaire. S’il lui arrive de traîner avec les garçons et filles qui ont la côte, c’est seulement parce que son meilleur ami fait partie du groupe. Son jumeau, Adriel, tente plusieurs fois de la mettre en garde quant à ses fréquentations. Mais elle semble sûre d'elle. Parce que ce jeune garçon, elle lui porte des sentiments bien plus profonds qu’elle ne veut bien l’admettre. Trop tôt pour parler d’amour mais déjà trop tard pour se contenter d’une amitié. La belle finit par lui écrire une lettre, dans laquelle elle dévoile la réelle nature de son ressenti. Des mots tendres et puissants sont posés sur le papier; feuille qui va se retourner contre elle. Les lignes gravées à l’encre sont le point d’origine de son cauchemar. L’innocence de ses mots se retrouve placardée sur les murs du lycée, aux côtés d’insultes et d’obscénités. L’école elle-même préfère fermer les yeux sur cette histoire, donnant l’avantage et le loisir à la bande populaire de continuer son œuvre, celle qui va détruire la jeune fille. Adriel tente d'agir comme un rempart pour elle mais il ne fait pas le poids face à une bande toute entière. Par peur de voir son frère se faire tabasser, malmener, Clary lui fait promettre de rester en dehors de cette histoire. Elle l'aime trop pour accepter qu'il subisse aussi la violence, la haine du monde.
    Son quotidien tourne autour du harcèlement, des insultes et des crachats. Livres d’anatomie arrachés à ses mains, à son sac, à son casier. Affaires qui finissent déchirées, bleus et hématomes qui commençent à apparaître sur son corps. Incapable d'en parler à ses parents, Clary tombe dans une forme de mutisme. Le maquillage cache les hématomes; son sourire brouille les pistes. Seul Adriel est au courant, puisqu'il est dans sa classe. Mais il a promis de se taire. Même avec Lana. La petite soeur ne doit pas savoir. Elle ne doit pas s'inquiéter pour elle. Parce qu'elle a d'autres ennuis, d'autres préoccupations. Le secret reste enfermé dans l'enceinte de l'école. Descente aux enfers qui se poursuit quand elle apprend que c’est celui qu’elle aimait, qui l’a trahie, qui s’est joué d’elle. Pour lui, leur histoire amicale n’était qu’un jeu. Un pari. Elle n’a jamais compté, c’est la triste vérité. La demoiselle se tourne vers la scarification, l'automutilation, qu'elle n'hésite pas à pratiquer en cours, en se cachant des autres élèves. Avec des punaises ou des lames de rasoirs, elle s'entaille les bras; soulage ses peines en faisant couler son sang. Le temps effacera les marques; seules les blessures resteront, entailles invisibles à l'oeil nu. Clary tentera même d'effacer son air naturellement joyeux, en s'écorchant le visage. Heureusement pour elle, les cicatrices finiront pas disparaitre. "J'ai glissé et j'suis tombée". expliquera-t-elle à ses parents, en reprenant son expression faussement heureuse.
    Sauf que son malheur n'est pas terminé. Il prend même une autre dimension, dans les toilettes du lycée. Quatre garçons s'en prennent à elle ce jour-là. Trois pour la tenir, un pour la déshabiller et tenter de la violer. Téléphone à la main, le gamin se sent fier et est prêt à partager la scène sur les réseaux sociaux. Clary fait alors ressortir une partie d’elle dont elle ignorait l’existence. Quelque chose de plus sombre et de violent, sans doute alimenté au fil du temps par ce qu’elle encaisse tout les jours. C’est la première et la seule fois de sa vie ou elle se déchaîne vraiment. A coups de dents, d’ongles, de poings et de tout ce qui lui passe sous la main, la jeune fille réussit à les repousser. Si elle ne se fait pas violer, elle n’en finit pas moins brisée. Adieu la confiance, adieu l’innocence. Traumatisme passé sous silence auprès de ses proches, par peur des réactions; par honte de sa propre personne.
    La reconstruction est un long chemin, sur lequel elle s'aventure seule. Changement de lycée pour ses deux dernières années, changement nécessaire pour prendre un nouveau départ, même s'il implique qu'elle soit séparée d'Adriel. Clary développe un tempérament de feu, devient plus réservée et empêche les gens de l'approcher. Elle ne laissera plus personne lui faire de mal. Seule Lana parvient à entrer dans son monde, dans sa bulle. Figure féminine à laquelle elle se raccroche, sans pour autant lui raconter la vérité. C'est encore trop tôt. Pour évacuer ses souffrances, elle se tourne vers le sport. Le baseball et le hockey sur glace lui permettent de libérer sa haine. Bien plus douée sur la glace qu'avec une batte entre les mains, elle finit même par obtenir des bourses d'études pour continuer à patiner. La jeune femme est une vraie bête lorsqu'elle enfile son équipement. Le hockey lui permet de délivrer cette partie d’elle qui aime la violence; partie d’elle qui aurait aimé tuer les adolescents qui ont tenté de lui prendre sa virginité. Sa rage et sa combativité pallient à sa petite taille, lui permettant de se faire repérer par les recruteurs. Clary souhaite partir loin, très loin de Vancouver. Les Etats-Unis semblent être sa meilleure option. Contrairement à ce que pensent ses parents, ce n'est pas le hockey qui l'intéresse vraiment. La jeune femme n'a jamais perdu ses objectifs de vue. Si la bible est toujours présente sur sa table de chevet, ce sont tout de même des livres sur le monde paramédical qui occupent ses soirées. La belle n'a jamais oublié la voix de l'homme au téléphone. Ni l'image des ambulanciers, qui ont permis à sa mère de rester en vie. Et c'est bien comme ces gens, qu'elle veut devenir.
    Diplômée sans difficulté de high-school, la belle choisit de s'envoler pour la Windy City, Chicago. Loin du cauchemar qu'elle a vécu ces dernières années, entre harcèlement, violences scolaires, racisme et religion forcée à la maison. Loin d'Adriel et de Lana, à son grand regret. Ils sont les deux seules personnes qui vont manquer à sa vie. Leurs parents la pensent à l'université, mais la réalité est tout autre. Clary n'étudiera pas la musique ou le sport. C'est au Chicago Fire Department qu'elle s'engage, en tant que technicienne médicale d'urgence. Fonction qu'elle occupera pendant plus d'un an, tout en continuant à jouer au hockey sur son temps libre, pour l'un des clubs de la ville. La vie semble lui sourire, ici. Elle reprend confiance en elle, parvient même à se ré-affirmer. Autant sur le plan professionnel, ou elle excèlle; que dans sa vie privée, alors qu'elle recommence à aller vers les autres. A dix-neuf ans, elle laisse entrer un homme dans sa vie. Rencontré au travail, c'est un policier de la ville. Premier amour qui restera aussi le premier à qui elle s'offre entièrement. Le couple semble fait pour durer. Parallèlement, les opportunités naissent au travail. On lui propose de reprendre ses études et d'obtenir cette fonction de paramédic confirmée dont elle a toujours rêvé. Bien sûr, c'est l'option qu'elle choisit.
    Sauf que tout se casse la gueule en 2014. Les histoires de famille reviennent au gallop. Clary apprend ce que Lana a vécu et décide de tout plaquer pour aller la rejoindre, pour prendre soin d'elle. La jeune femme laisse son homme au bord du Lac Michigan, après une longue dispute durant laquelle elle laisse transparaître la partie la plus sombre de sa propre personne. Démissionant de son poste, elle arrive à Boston en fin toute fin d'année. Sa relation avec ses parents se termine par un appel et une conversation musclée. Elle n'arrive pas encore à réaliser qu'ils aient pu faire subir de telles atrocités à Lana.
    La ville du Massachusetts lui ouvre ses portes. Elle l'accueille et lui permet de reprendre sa vie, presque comme elle était à Chicago. Deux années d'études pour réussir son objectif et être certifiée ambulancière paramédic. Côté professionnel, tout se fait naturellement. Une formation complémentaire lui permet de devenir cette petite voix du 9.1.1, celle qui répond aux gens en détresse. Côté privé, tout est compliqué. Sa relation avec Lana est explosive; autant dans les bons moments, que dans les mauvais. Sa petite soeur reste difficile à gérer mais Clary essaie de rester compréhensive, au regard de son vécu. Leur complicité est toujours présente, tout comme leur passion commune. La musique les relie, c'est une constante imuable. Mais ça, c'était jusqu'à octobre 2020. Lana disparait soudainement, comme d'autres personnes en ville. Du côté de Clary, c'est presque la panique. Difficile d'assurer au travail lorsqu'on pense en permanence à un proche. A sa soeur. Difficile de répondre aux appels de détresse lorsqu'on l'est déjà soit-même. Difficile de répondre aux appels lorsqu'on a peur d'entendre une mauvaise nouvelle, à l'autre bout du fil. La demoiselle se tourne à nouveau vers son vieux démon, sa lame de rasoir. Les manches longues reviennent couvrir ses bras, mais la belle prétexte simplement que la saison froide est de retour. En réalité, elle se meurt de l'intérieur. Calvaire qui dure vingt-six jours. Lorsqu'elle est retrouvée, c'est la délivrance pour Clary. Rassurée de savoir qu'elle est en vie, mais inquiète par rapport à ce traumatisme qui se rajoute à une liste déjà trop longue chez Lana. Mutilation qu'elle s'inflige toujours, pour se punir de ne pas être assez forte. Toujours trop faible, incapable d'aider sa soeur comme elle le devrait. Finalement, elle la laisse retourner à Vancouver, là où tout a commencé. Il n'y a que là-bas, qu'elle obtiendra les réponses, les excuses; un semblant de quelque chose qui l'aidera peut-être à évacuer ces traumatismes. A moins qu'il n'y ait que le temps qui puisse arranger cela.

    It wasn't supposed to be like this:
    2021, à la recherche de sa propre personnalité. A vouloir comprendre son passé, pour mieux se tourner vers l'avenir. L'année n'est pas une folle réussite, se compose plutôt de nouveaux échecs, autant sur le plan familial que sentimental. Le paternel Killbane était peut-être détesté, mais sa disparition secoue quand même ses propres fondations. Il reste l'homme qui lui a tout appris, et celui qui l'a poussée à devenir ambulancière. La jeune femme rêvait de le frapper, au moins autant que de le prendre dans ses bras. Au final, pas de sépulture, pas la moindre trace de sa dépouille; juste le manque, quelques mots coincés dans la gorge, un mélange entre amour et colère. Un ultime non-dit, qu'il emporte dans sa chute. Clary rêve pourtant d'aimer ses proches, d'aimer la vie; le sort semble vouloir en décider autrement. En froid avec Lana, ébranlée par un autre échec amoureux, la rose décide de saisir une opportunité et file en Egypte aux côtés d'Albus, le loup solitaire qu'elle apprécie plus qu'elle ne le laisse entendre.
    Là-bas, la belle alterne entre le travail d'infirmière de réserve et les journées de repos, utilisées pour jouer les touristes. A cette occasion, au musée du Caire, elle croise la route d'une certaine Nephtys, cousine dont elle a vaguement entendu parler. Une discussion en amenant une autre, la canadienne apprend, non sans surprise, que son paternel biologique est toujours vivant et qu'il réside en Afrique, à quelques heures de là.
    Pour une fois dans sa vie, Clary fait preuve d'un véritable égoïsme. Peut-être que personne ne pourra comprendre sa décision, et qu'importe finalement, si elle lui permet de se sentir entière à nouveau. La jeune femme s'éclipse de la base et disparait littéralement dans la nature, profitant d'attaques répétées contre le camp pour amorcer sa fuite. Direction la Tanzanie, un petit village paumé et mal desservi dans lequel son père aurait bâti sa vie.

    Back to basics:
    C'est un univers totalement différent, presque opposé qui s'ouvre à elle. La fille des grandes villes débarque dans ce village composé de quelques centaines d'habitants, tout au plus. Accueillie à bras ouverts par ses pairs, et surtout par lui, son père. Un homme au grand coeur, un homme bon, une personnalité qui lui ressemble énormément. Il n'a jamais obtenu qu'une photo de Clary et Adriel, encore bébés. Ce jour-là, dans ce premier face à face, l'aîné obtient la plus sincère des étreintes, après vingt-sept années de silence. La rose découvre la vie dans une toute autre dimension; ici, son portable ne lui est d'aucune utilité, tout comme la plupart des artifices qu'elle utilise quotidiennement. Elle ne comptait pas rester plus d'une semaine ou deux, mais les mois s'écoulent et même le rose disparait de sa longue chevelure. Une page semble se tourner, et malgré ça, la demoiselle ne s'est jamais sentie aussi apaisée. De l'extérieur, elle n'a aucune nouvelle; de l'extérieur, elle ne veut pas entendre parler. Comment pourrait-elle songer à revenir dans le béton et l'acier, alors qu'ici, son quotidien se tourne vers l'environnement, les girafes et les éléphants ? C'est son père, le "sage" comme elle l'appelle, qui vient lui tendre la perche. Clary ne s'imagine pas repartir, quitter la proximité de cette figure masculine rassurante, alors qu'ailleurs tout s'est effondré. Mais il le faut, parce qu'il le dit si bien, elle n'en a pas encore terminé. Le village lui reste ouvert, mais la petite Killbane doit trouver le courage de rebondir. Alors, elle le fait. Billet simple pour Boston, point de couleur rose dans les cheveux mais une lueur plus authentique, affirmée, éclairant désormais l'ambre de ses yeux.

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 14:14:33
    taggercitereditionsupprimeradresse
    ReBienvenue Clary Killbane ► Vanessa Morgan 2109348208
    Capucine NesbittI don’t wanna be you anymore
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Capucine Nesbitt
    I don’t wanna be you anymore
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : Toulouse, France.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : charles river (appartement).
    Situation sentimentale : mariée à Aidan, plus amoureuse que jamais.
    Études & Métiers : à la tête de sa propre marque de vêtements, (c)uteyes et modéliste/héritière d'Hermès
    Date d'inscription : 07/03/2021
    Pseudo & pronom IRL : mathilde (her)
    Icon : Clary Killbane ► Vanessa Morgan 90118c7b3d165addb2f05a673d0e7cd10eab1484
    Avatar utilisé : Thylane Blondeau
    Crédits : moi-même (avatar) - moi même (gifs signa) - awona (code sign) - aurélie krrje (beaukhart alias ils ont un beau kart + aidine)
    Multicomptes : @bonnie, @nicola, @reese, @simeon
    Description un :
    Clary Killbane ► Vanessa Morgan 34d8d11f9b3315f40b612e603ab6ac631bdafdc2 Clary Killbane ► Vanessa Morgan 40f0b62791b4047cad2c3f58696147335b48a16b
    Clary Killbane ► Vanessa Morgan Capu10
    elle a les yeux révolver, elle a le regard qui tue,
    elle a tiré la première.
    t'es foutu.e .......
    RPS en cours :
    Clary Killbane ► Vanessa Morgan Livre-10  SURVEILLANCE RP ... (here)
    Warning : propos violents et crus, sexe, infidélités, ancienne relation toxique (aidine), agression (droguée, poignardée), ablation d'un rein, avortement, insuffisance rénale (greffe), tca (anorexie).
    RPS : 131
    Messages : 16446
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t130286-capucine-beauregard-thylane-blondeau
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155384-capu-nico-reese-sim-ugo-repertoire
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t145528-capucine-simeon-nicola-relations#6211525
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t130407-meetsachussets-acuteyes
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 14:43:20
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Amuse toi bien avec ton nouveau bb Clary Killbane ► Vanessa Morgan 2109348208


    I'm sick, but you ignore everything. protecting you with ignorance is my goal.


    Clary Killbane ► Vanessa Morgan 3ba9c210
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 14:56:02
    taggercitereditionsupprimeradresse
    My 31 Clary Killbane ► Vanessa Morgan 166564858
    Re-bienvenue mon loup Clary Killbane ► Vanessa Morgan 1839924927
    Clary Killbane ► Vanessa Morgan 1327858272 Clary Killbane ► Vanessa Morgan 2235174953 vite qu'on fasse des miracles Clary Killbane ► Vanessa Morgan 3997999705
    Ottis HeimannMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ottis Heimann
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : florence (italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston
    Situation sentimentale : en couple avec kat
    Études & Métiers : étudiant en technologie et innovation (5ème année)
    Date d'inscription : 10/08/2012
    Pseudo & pronom IRL : overlander (elle)
    Icon : Clary Killbane ► Vanessa Morgan F58c80f412c75a414e26e5a7b2966748cb23e5b5
    Avatar utilisé : Arón Piper
    Crédits : endlesslove
    Multicomptes : loyd mansfield
    Description un :

    If everything was perfect
    you would never learn and you would never grow

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Ottis , il a le syndrome de peter pan. il veut pas grandir, il est bien dans son confort enfantin, gamin dans l'âme, tête à claques à l'humour de con. c'est simple, soit on le supporte, soit on le supporte pas. et même si t'arrives à le supporter, y'a forcément des moments ou tu veux l'étrangler. mais c'est un bon vivant, l'italien, une pile électrique, électron libre que tu peux pas attraper à mains nues. ambitieux, il a confiance en lui et s'il pense aller loin dans la vie, il va tout donner pour y arriver. n'a jamais connu l'amour, s'est toujours contenté de lui-même et c'est peut-être mieux comme ça. fêtard, un peu trop accro à la coco, mais c'est qu'un détail. sociable, toujours opé pour faire de nouvelles rencontres et il a tendance à mettre les gens à l'aise dès les premiers instants... ou pas.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    populaire ⬖ amical ⬖ blagueur ⬖ studieux ⬖ fêtard ⬖ loyal ⬖ capricieux ⬖ zen ⬖ sensible

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan Yajl
    Description deux :

    KATTIS

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    ⬖ ⬖ ⬖

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan SL6w7W2Q_o

    Description trois : Katalia Borgia : petite amie (29.06.20) ⬖ Magdalena Heimann : soeur ⬖ Capucine Nesbitt : meilleure amie ⬖ Aidan Nesbitt : meilleur ami ⬖ Elvira Kaine : amie ⬖ Jackson Brennan-Jobs : ami ⬖ Theodora Pasquier : amie ⬖ Jayson King : ami ⬖ Perséphone Lenoir : connaissance
    RPS en cours : (katalia)(magdalena)(ji-hun)

    3 rps/4 (free)
    Warning : maladie/cancer, sexe
    RPS : 137
    Messages : 53394
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t114720-ottis-heimann-aron-piper
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155331-ottis-gustin-easton-loyd-quito-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155389-ottis-gustin-easton-loyd-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155368-meetsachussets-hottis#6932223
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 15:12:14
    taggercitereditionsupprimeradresse
    rebienvenue avec ce perso de feu hanwii


    ✧. ❛ love on top. i know nothing's perfect but it's worth it after fighting through my tears and finally you put me first. it's you.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 15:32:56
    taggercitereditionsupprimeradresse
    rebienvenue :heaart:
    Jules WeaverFire Starter
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Jules Weaver
    Fire Starter
    Informations
    Âge : 30
    Lieu de naissance : Détroit (Michigan).
    Quartier.s d'habitation & Colocation : la colocation du triple J, avec Jade et Julia. arrivée récente de Jael.
    Situation sentimentale : célibataire endurci. trop occupé par ses études pour se caser.
    Études & Métiers : chirurgien esthétique, plastique et reconstructive. et livreur de pizza jusqu'à septembre.
    Date d'inscription : 16/04/2021
    Pseudo & pronom IRL : cosmic light (charline)
    Icon : Clary Killbane ► Vanessa Morgan C8bb1bab950742ebbf795e763936f3498c511a94
    Avatar utilisé : Tobias Sorensen.
    Crédits : endlesslove pour l'avatar. pour le profil, tout est de moi.
    Multicomptes : Magdalena (DP), Andréa (MB), Léonie (SC), Elias (DI) et Hannah (MR).
    Description un :

    toute reproduction totale ou partielle de ce profil est interdite. merci de respecter mon travail et mes idées.

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan QyJGrtgc_o
    » »

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan Nc0bcM0q_o

    » »

    Description deux :

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan PrNm1KAI_o

    » »

    Clary Killbane ► Vanessa Morgan DULDVwaY_o

    » »
    Description trois :
    Clary Killbane ► Vanessa Morgan F4s3XWDx_o

    » »
    Clary Killbane ► Vanessa Morgan XQnaIUC
    Warning : on va parler de l'ADULTÈRE de ses parents. peut-être du DÉCÈS de son cousin également. on peut dire que Jules emploie parfois un vocabulaire plein de VULGARITÉ. et il vient d'une famille PAUVRE.
    RPS : 270
    Messages : 10375
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t153417-jules-weaver-steven-chevrin
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155482-magdalena-andrea-leonie-elias-jules-hannah-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155411-magdalena-andrea-leonie-jules-hannah-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155471-meetsachussets-juleswr
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 15:41:51
    taggercitereditionsupprimeradresse
    rebienvenue Clary Killbane ► Vanessa Morgan 2530800764


    some of us are aware, that it's good for us to care. some of us feel the icy wind, of poverty blowing in the air  for those of us who simply like to socialize, for those of us who tend the sick and heed the people's cries. let me say to you, right on.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 16:10:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Drama is coming face
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMer 5 Jan - 18:20:46
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Salut morue Clary Killbane ► Vanessa Morgan 387742012
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum