Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilitytwo ghosts (Aysel)
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le Deal du moment : -47%
    La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
    Voir le deal
    7.99 €

    two ghosts (Aysel)
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 17 Oct 2021 - 14:29
    taggercitereditionsupprimeradresse



    We're just two ghosts standing in the place of you and me  

    J’ai hésité, en dernière minute, à annuler ce rendez-vous mais la curiosité est plus forte que la rancœur. J’ai besoin de savoir ce qu’il lui a pris, pour passer de tout à rien. De nos souffles erratiques, à sa fuite silencieuse. Après plusieurs baisers, Aysel m’a laissé en plan, pantelant, pour ensuite effacer toute trace de ces trois années d’amitié, prenant même soin de ne plus me croiser ou même me suivre sur les réseaux sociaux. J’ai beau retourner la situation dans tous les sens, je ne comprends pas où est mon erreur. A aucun moment je n’ai cherché à lui forcer la main, et ce soir-là, elle en avait envie tout autant que moi. Au début, du moins. Ce n’est même pas sa course folle qui me reste en travers de la gorge, ni même l’absence d’explication derrière, mais bien que la jeune femme supposé être, avant tout, mon amie aie choisi de me ghoster. Elle m’assure dans ses messages que je vais comprendre et j’espère qu’elle dit vrai, bien que je ne sois pas certain d’avoir envie de le faire. Ça m'apprendra à mélanger amitié et petits plaisirs. Avec cinq minutes d’avance, j’arrive sur le lieu de rendez-vous, repère la jeune femme assise à une table et commande deux thés avant de la rejoindre avec les boissons. « Salut. » Dis-je, un peu froidement, avant de m’installer à table et croiser les bras sur celle-ci. J’attends. Je ne le dis pas mais je le pense si fort qu’elle doit le deviner. Je n’ai pour ma part pas grand chose à lui dire et ne souhaite certainement pas monter dans les tours avant même de lui avoir laissé une chance de s’expliquer.
    @Aysel Ridley-B
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 17 Oct 2021 - 15:10
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Je dois bien avouer que depuis que j'ai repris contacte avec Roman, je galère à rester calme. Mais je suis occupée de faire du tri dans ma vie, et je ne pouvais le laisser sans réponses encore longtemps. Je verrai bien s'il me pardonne ou pas mais cela me ferait mal s'il décide de mettre un terme à notre amitié. Autant Liam est ma lumière mais Roman est mon antidote. Ma réaction 3 mois auparavant est complètement puérile. Je le sais maintenant mais à ce moment là, j'étais encore dans une phase sombre et dévorée par la peur du rapprochement physique avec un homme. J'en ai fait du chemin depuis, j'ai grandi, je peux pas laisser Roman sur le carreau alors que tout fonctionnait entre nous, on s'était rapproché de plus en plus depuis quelque mois. J'aurais pu me contenter de notre amitié mais j'ai finalement cédé à l'attachement et je pensais que mes sentiments envers lui à ce moment là allaient suffire. Mais non. Et encore une fois, j'ai tout foiré. Alors qu'il suffisait juste de lui en parler, j'ai préféré fuir. Mais c'était moi avant ça. Aujourd'hui, je vais de l'avant et c'est fini de prendre les jambes à mon cou. C'est pour cela que j'ai pris la décision de le débloquer de meetsa et du reste des réseaux sociaux. C'est pour ça que j'ai décidé de lui donner des explications. Il est en droit de savoir et il faut que j'arrête mes conneries. Je ne lui en voudrais pas s'il ne veut pas renouer avec moi, j'assume mes actes et ses conséquences. J'arrive tant bien que mal à l'adresse qu'il m'avait donné par message, Wesley vient tout juste de me déposer. Armée de mes baiquilles, oui je peux dire aurevlir de temps en temps à la chaise roulant sur une courte durée depuis que mes derniers points ont été retirés et que je n'ai plus qu'une attelle, je rentre dans le café et je m'installe dans un coin, sur la banquette histoire d'avoir une vue sur le reste de la piece et du bar. Et puis, ca me permet de voir qui entre. Pour le moment, pas de trace du beau brun. Je souffle pour essayer d'évacuer mon stress mais rien n'y fait. Ca monte même encore plus à chaque seconde qui passe. Je vais quand même déballer mon passé, c'est pas rien comme démarche. En ce jour, les personne qui connaissent ce que j'ai vécu se comptent sur les doigts d'une main. Et encore, ils connaissent pas tout comme le fait d'avoir été violee par mon ex et que j'ai avorté dans le silence le plus complet. La porte s'ouvre à nouveau et je le vois entrer. Mon cœur se met à battre plus fort, je le sens. J'ai l'impression qu'il va exploser. Cette envie de fuir qui se réinstalle. Ouais, clairement, j'ai envie de partir en courant. Mais je peux pas. De un parce que physiquement j'en suis incapable, de deux parce qu'il faut que j'assume et de trois parce que je suis littéralement tétanisée sur place. God, tuez moi. Je deglutis alors que je vois se rapprocher de la table avec les deux thés. Pfff même mon thé, j'ai pas pensé à le commander. Pathetique. Roman a toujours le sens de l'observation et a dû s'apercevoir que rien ne se tenait devant moi. Je lève à peine les yeux vers lui et il s'installe en face de moi. Les tables sont petites et étroites ici, c'est dingue. Ils pouvaient pas mettre des tables plus grandes genre avec dix mètres de longueur ? Salut. Lui répondis-je timidement. Bon dieu, reprnds toi, Aysel ! C'est de ta faute si tu es là. Merci. Merci à toi d'être venu, merci à toi de me laisser une chance de m'expliquer et merci à toi pour le thé.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 30 Oct 2021 - 15:19
    taggercitereditionsupprimeradresse



    We're just two ghosts standing in the place of you and me  

    J’ai conscience que nous ne gérons pas tous la complexité de certaines relations de la même façon, mais je ne pense pas que je méritais d’être complètement effacé de sa vie pour un rapprochement qu’elle n’a rien fait pour arrêter, que du contraire. Si Aysel n’avait rien voulu de plus, elle n’avait qu’un mot à dire mais c’est des feux verts qu’elle m’a distribués avant de prendre subitement la fuite. S’il s’agissait d’une fille trouvée sur meetsa, à qui je n’accorde pas la moindre importance, je serais sans doute passé au dessus de cette histoire depuis un moment. Sauf qu’il s’agit de Ridley, que je compte - ou pensait compter - parmi mes amis avant tout ça et que cette histoire m’a blessé. Qu’elle change d’avis ou réalise soudainement que ce n’est pas ce qu’elle désire n’est pas un crime, mais elle pouvait m’en parler au lieu de me donner l’impression d’être le bad guy dans l’histoire.
    Lorsque j’arrive devant elle, je fais glisser l’un des thés dans sa direction et croise les bras devant moi sur la table en inspirant et expirant bruyamment. Je ne sais pas quoi dire, car c’est elle qui a des choses qu’elle souhaite m’expliquer même s’il est peut-être un peu tard pour le faire. Quelle que soit son explication, je ne suis pas certain que notre amitié aie une chance de sortir indemne de tout ce chapitre, mais je tiens assez à elle pour être là aujourd’hui, prêt à l’écouter. Je me contente de hocher la tête lorsqu’elle me dit merci et l’observe un instant, espérant la voir rompre rapidement ce silence gênant entre nous, alors que tout était si facile avant l’été. Sauf que rien ne vient, pas un seul mot, et je fini par reculer ma chaise pour jeter un œil sous la table et voir qu’elle est assise, comme moi, sur une chaise et non dans un fauteuil roulant. « Comment va ta jambe ? » J’ai beau n’avoir eu aucune nouvelle de la jeune femme tout l’été, une attaque de requin ne passe pas inaperçue, j’ai eu l’occasion d’entendre l’histoire de plusieurs bouches, chacun ajoutant un peu de drame pour rendre le récit plus horrible qu’il ne l’est déjà. Malgré son silence, j’ai souvent eu envie de prendre de ses nouvelles, d’être là pour elle dans cette épreuve terrifiante, mais le fait d’être bloqué sur tous les réseaux m’a convaincu d’abandonner l’idée. J’ai appris il y a plusieurs années qu’il est inutile de courir après des personnes qui ne veulent rien savoir de vous et si Ays’ voulait de moi à ses côtés, elle savait où me trouver. La preuve, elle l’a fait il y a quelques jours. « Je t’écoute. » Je finis par dire pour lancer la conversation, car je ne suis pas venu pour fermer les yeux et prétendre que ces derniers mois n’ont pas existés.

    @Aysel Ridley-B
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 30 Oct 2021 - 15:49
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Comment lui en vouloir pour son comportement ? Le fait qu'il soit distant et sur les nerfs a cet instant présent. Si on en est là aujourd'hui c'est entièrement ma faute. Pas celle de Tom et encore moins la sienne. Non, c'est moi le problème et je peux en vouloir qu'à moi-même. J'aimerai tellement lui dire que je regrette, que je m'en veux et que plusieurs fois, j'ai voulu courir chez lui à Cambridge pour le prendre dans mes bras et lui demander pardon mais ce dernier événement dans ma vie m'en a empeché. J'aurais pu le débloquer plus tôt mais j'ai été prise par le temps, le moral en vrac, j'ai été prise de court. J'ai pas envie de le perdre. Pas lui. Pas maintenant et je sais que c'est complètement égoïste de ma part. Roman en a souffert, je le vois dans sa façon d'être, là, en face de moi. Mais il prend quand même la peine de prendre de mes nouvelles après avoir reculé la chaise et s'être abaissé pour jeter un œil sous la table. Ça va. Je m'en sors. Je ne m'attarde pas sur ce sujet car il n'est pas à l'ordre du jour. Je bois une gorgée du thé framboise qu'il m'a apporté. Je souffle, il temps de me lancer. Il est temps qu'il sache. Il y a un sujet que j'aurais dû te parler bien avant. Bien avant ce rapprochement entre nous. Bien avant que je laisse notre amitié prendre de l'ampleur. Je marque un temps avant de reprendre. Sache que je tiens à toi. Et oui, malgré mon comportement, j'ai pas envie de te perdre égoïstement. Mais il y a eu un événement dans ma vie qui m'a fait devenir celle que je suis aujourd'hui. Il s'appelait Tom, il était mon premier amour mais aussi mon enfer sur terre. Il a très vite été violent envers moi mais pas que. Il m'a fait me faire ressentir comme une moins que rien, il m'a ecartée de tout et de tout le monde mais mes parents ont pris les devants après une soirée où il m'a envoyé à l'hôpital alors que je voulais juste fêter la fin de mes études lycéennes. Personne n'était au courant de ce que je vivais mais je me suis retrouvée devant le fait accompli. Quelques jours après, je posais les pieds à Boston. Je m'arrête un instant, le regardant, essayant de voir la moindre réaction de sa part. S'il seulement il savait que c'est dur pour moi d'en parler. Encore aujourd'hui et même après mes séances avec la psychothérapeute. Je sais pas si je dois continuer ou pas.. Tom était extraiment violent autant sur le plan physique que psychique.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 7 Nov 2021 - 22:05
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Aysel ne me donne pas de détail sur sa jambe, je me contente donc de sourire brièvement et de porter quelques secondes mon attention sur mon thé pendant que la jeune femme cherche ses mots. J’ignore l’histoire qu’elle est sur le point de me livrer, mais il n’est pas difficile de voir qu’elle n’est pas très à l’aise. Sourcils froncés lorsqu’elle commence par me dire qu’elle aurait dû me parler de “ça” il y a bien longtemps, je garde le silence, n’ayant pas encore assez de détails pour savoir où elle veut en venir. Je hoche la tête lorsqu’Aysel me dit qu’elle ne veut pas me perdre et doit me retenir de lui couper la parole pour lui signaler que rien n’est irréparable. Elle m’a blessé, certes, mais elle avait ses raisons. Je les découvre d’ailleurs rapidement et sens chacun de mes muscles se tendre à mesure qu’elle avance dans son histoire. Que quelqu’un aie pu lui faire du mal me rend dingue et je ne comprends pas comment ses parents, ou encore ses frères, ont pu laisser les choses aller si loin. Est-ce possible de ne pas réaliser que sa fille souffre à ce point ? Au-delà de la douleur qu’il lui infligeait, je n’ose même pas imaginer à quel point elle a dû se sentir seule dans cette épreuve. La mâchoire contractée, j’inspire et expire pour conserver mon calme et ne faire aucun commentaire, car je ne souhaite pas l'interrompre. Je ferme les mains autour de mon thé et en oublie totalement la raison pour laquelle nous avons cette conversation, ou le lien avec moi. « Tu n’avais aucune obligation de m’en parler Ays’. C’est ton histoire, ton passé. » Et si je comprends un peu mieux sa réaction, au Summer Camp, je ne veux pas que mon amie aie l’impression qu’elle doit raconter tout ça à chaque personne qui lui est proche. « Tu n’as été avec personne depuis ? » Je demande, avant d’ajouter rapidement. « T’es pas obligée de répondre. » De nouveau, ça ne regarde qu’elle. La réponse m'aiderait seulement à y voir un peu plus clair concernant sa fuite, car je m’inquiète de savoir si je lui rappelle d’une manière ou d’une autre ce Tom. Peut-être que tout ça me dépasse, que son traumatisme n’a rien avoir avec moi, mais dans ce cas là pourquoi ne pas juste me dire qu’elle n’avait pas envie d’aller plus loin, plutôt que de me sortir de sa vie? Je crois que quelle que soit sa réponse, celle-ci sera au-delà de ma compréhension parce que je n’ai pas vécu ce qu’Aysel a vécu, je ne suis donc personne pour juger sa réaction, qu’elle m’atteigne ou non.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum