Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility✧ ❛ Each day's a gift and not a given right ✧ ❛ (Victoria) - Page 2
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Cdiscount : -30€ dès 300€ d’achat sur une sélection Apple
    Voir le deal

    ✧ ❛ Each day's a gift and not a given right ✧ ❛ (Victoria)
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 11 Jan - 10:51:20
    taggercitereditionsupprimeradresse



    Each day's a gift and not a given right (@Victoria Lahey)  

    C'était sans doute maladroit d'sa part de vouloir aborder une question aussi intime d'entrée d'jeu. Depuis toujours, Dwayne n'arrondit que peu les angles, quelle que soit son intention; aussi est-il souvent complexe de déterminer s'il vient en ami ou pour sermonner. Les capitaines n'sont pas là pour faire ami-ami, mais plutôt pour s'assurer que la caserne tourne correctement, qu'le personnel respecte ces engagements. Ce n'est généralement pas à lui qu'on vient demander conseil; ce n'est pas lui qu'on vient trouver lorsque l'besoin de discuter se fait ressentir, non plus. Dwayne, c'est plutôt l'ange noir de la caserne, celui qui veille silencieusement mais n'hésitera pas à défendre ses collègues, même s'il faut sortir les griffes pour ça. Il n'connait pas vraiment l'histoire de la caserne, n'a pas encore pris l'temps d'observer les roulements du personnel; les anciens et ceux qui, au contraire, cherchent encore à s'faire une place dans l'effectif. Il a juste cru comprendre que Victoria était là depuis un moment, et qu'elle sortait d'une période compliquée; pas besoin d'en savoir plus. " Entendu. " même s'il suppose que la demande ne tombera pas; qu'ce soit elle ou un autre, peu sont ceux qui accepteraient d'être ménagés. Lui-même agirait sûrement d'cette même façon. Les opales retracent rapidement son parcours, au même titre que son index; Boston est de loin la plus grande ville dans laquelle il ait jamais bossé. " Pas vraiment. J'aimais bien la Californie, mais.. Il fallait que j'suive un dossier en parallèle, avec le bureau d'enquête. Quitte à déménager, j'ai préféré l'faire maintenant.. Même pour le p'tit, c'est plus facile. " nostalgique sans doute, mais tourné vers son objectif, bien moins glorieux en réalité que sur l'papier. Redding lui manque, mais plus rien n'serait pareil, même s'il y retournait. Et puis, tant que Jared est petit, c'est l'occasion rêvée. Sourire étirant ses lippes à la réaction d'la blonde, on ne peut plus honnête et certainement pas hésitante sur ce coup, presque impressionné par sa conviction. " Ca a l'mérite d'être franc, j'apprécie. " pas de doute possible, Victoria est une paramédic et restera ainsi. C'est une fierté que d'avoir des gens autour de soi, aussi convaincus que la jeune femme peut l'être. " Un café ? Thé ? " propose-t-il en ouvrant la porte du bureau; ça aussi, ce sont des détails qui permettent d'apprendre à mieux connaitre les habitants d'la maison du feu.  

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postVen 21 Jan - 21:39:51
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Sans vouloir accentuer sa guérison et mentir sur celle-ci, Victoria tient à être optimiste concernant les prochaines semaines. Que le plus difficile soit derrière elle est un fait, scientifique, qui ne sort pas de sa bouche mais de celle de son cancérologue. La jeune femme doit bien sûr y mettre du sien et prendre soin d’elle mais elle est intimement convaincue que le boulot ne peut que l’aider à retrouver ses forces, physique comme mentale. « Merci. » De prendre des nouvelles, mais aussi - et surtout - de ne pas insister. Peut-être qu’avec le temps, il sera plus naturel pour elle de s’ouvrir au capitaine Rashford mais actuellement, il représente sa hiérarchie et surtout un inconnue.
    La conversation à présent tournée vers lui, Vic s’intéresse à son histoire, pourtant peut-être aussi privée que celle qu’elle vient vaguement d’aborder avec lui. Rien ne l’empêche de contourner sa question, comme la paramedic a pu le faire, ou omettre certains détails, raison pour laquelle elle ne se sent pas coupable de faire preuve de curiosité. Apprendre à se connaître fonctionne dans les deux sens et c’est ainsi qu’ils pourront construire - elle l’espère - un lien de confiance. « Oh, vous êtes papa ? » Bien sûr qu’il s’agit de l’information qu’elle retient sur son explication, obsédée par la maternité (et parentalité de manière plus générale) depuis qu’on lui a retiré la possibilité d’un jour porté la vie. Comme un disque rayé, la sentence tourne en boucle, jour et nuit, dès qu’elle oublie de se concentrer sur un autre sujet, raison pour laquelle il est important pour Vic de pouvoir à nouveau se donner corps et âme à son boulot. « Ça doit vous faire une sacrée différence de température. » Victoria ajoute avec un faible sourire, revenant à un sujet plus bancal pour occulter sa curiosité sans doute déplacée. Peut-être que l’histoire personnelle du capitaine a déjà fait le tour de la caserne, par volonté de sa part ou à travers divers commérages, mais elle n’a de son côté rien entendu. « Pardon. Je ne voulais pas dégrader la profession. Bien au contraire, je trouve ça plus que courageux et admirable. Juste… ce n’est pas pour moi. » Tente-t-elle de se rattraper, voulant s’assurer qu’elle n’a pas été trop abrupte ou grossière dans sa façon de rejeter catégoriquement cette possibilité. « Je ne dis pas non à un thé. » Bien qu’elle rêve de retrouver son ambulance et la solitude qui accompagne celle-ci, la blonde se doit de faire des efforts afin de se réinsérer au mieux au sein de l'équipe.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 1 Fév - 10:15:46
    taggercitereditionsupprimeradresse



    Each day's a gift and not a given right (@Victoria Lahey)  

    J'aurais sûrement fait pareil à ta place, laisser d'côté le repos pour revenir en force au boulot. C'est typiquement mon état d'esprit, ma façon d'faire, sauf qu'en qualité d'supérieur, j'peux clairement pas recommander cette stratégie à mes hommes. Alors, libre à toi. J'le pense et j'le sous-entend, parce que j'suis pas du genre à prononcer les choses de c'genre, mais j'serais présent si besoin. Une épaule invisible, un soutien dans l'ombre. J'fonctionne ainsi, même en sachant qu'sur la liste des personnes à contacter, j'reste probablement pas loin du dernier. Le temps fera l'reste, c'est pas un problème. J'apprécie sincèrement c'te conversation, l'temps et l'implication qu'on y met. Pour une fois, j'suis pas contre l'idée d'parler de moi, un peu; minimum syndical pour créer un échange, un lien, un semblant d'relation. " Mon fils a 3 ans, c'est une p'tite boule d'amour et d'énergie. Il s'appelle Jared. " s'il y a bien un sujet que j'aborde sans problème, c'est celui-ci. Ma plus grande fierté, ma plus belle création. Une merveille qui bouge un poil trop vite déjà. Le reflet d'sa mère, que j'fuis sans doute trop souvent. " Disons qu'entre les feux d'forêts et le blizzard de Boston.. On joue sur les extrêmes. " c'est pas si important, mais ça a l'mérite d'être vrai. La question n'est pas si bête, mais j'pense pouvoir affirmer que j'me fais bien au froid. J'en lâche un sourire, plutôt amusé, t'as rien dit d'mal; et j'peux entendre qu'une paramédic n'ait aucune envie d'finir dans un bâtiment en feu. " C'était honnête de ta part, sans être déplacé. Il n'y a aucun soucis, j'peux comprendre que t'aies pas envie d'aller au feu. T'en fais déjà au moins autant à l'ambulance. " j'ai pas les compétences d'un paramédic, mais j'connais la formation et ces modules. C'est du costaud; vous êtes des machines à sauver, vous réalisez des geste que j'imagine même pas. Crois moi, j'respecte ça. " Alors allons prendre un thé. Ca fera pas d'mal à mon système nerveux. " peut-être que j'pourrais mieux dormir ce soir, qui sait. Enfin, j'dis ça mais c'était sans compter sur la sirène générale qui bouscule régulièrement notre quotidien; un feu d'appart' avec une notion d'victime coincée, une occasion pour nous d'commencer à bosser ensembles. J'oublie pas que j'dois aussi faire mes preuves avec toi; c'est comme tout, ça va dans les deux sens.  



    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postSam 12 Fév - 15:36:18
    taggercitereditionsupprimeradresse
    La conversation s’éloigne de son état de santé et les muscles de Victoria se décontractent, alors que son sourire se fait plus franc. Il y a plusieurs raisons pour lesquelles elle n’a pas souhaité faire de son cancer une annonce générale et ne pas être forcée d’en parler en est la première. La paramedic est sincèrement reconnaissante que le capitaine Rashford n'ait pas insisté plus, se contentant de vérifier qu’elle est prête à reprendre, tant physiquement que mentalement. Ce n’est peut-être pas encore tout-à-fait le cas mais la blonde est intimement persuadée que le travail est la seule chose qui va l’aider à atteindre cet objectif. En intervention, Vic sait que ses patients et collègues auront cent-pour-cent de son énergie et sa concentration et c’est, au fond, tout ce qui compte. « J’espère qu’on aura l’occasion de le voir traîner par ici de temps en temps. » Dit-elle sincère lorsqu’il mentionne son fils, ayant déjà rencontré plusieurs gamins des hommes du feu. « C’est sûr. » Elle hoche la tête, tout en se demandant ce que serait sa vie au soleil. L’idée de changer de côté ne lui a même jamais traversé l’esprit, ayant bâti toute sa vie entre New-York et Boston, mais certaines journées sont peut-être plus faciles à traverser au soleil que sous la grisâtre et le froid. Victoria n’ajoute rien lorsque le blond accepte ses excuses et lui assure ne pas avoir mal pris son refus catégorique et délie ses bras pour prendre une posture plus naturelle lorsqu’il l’invite à boire un thé. Elle n’a cependant pas le temps de quitter le bureau que l’alarme résonne dans toute la caserne et signale qu’ils vont, tous les deux, être demandés sur les lieux de l’accident. « On remet le thé à plus tard capitaine. » Vic lui adresse un sourire sincère et s’empresse de quitter le bureau pour rejoindre les garages. « Merci pour cette conversation. » Les fesses dans l’ambulance, elle ajoute à son adresse avant d’en claquer la portière pour se mettre en route, n’ayant pas une minute à perdre.  

    TOPIC TERMINÉ.

    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum