Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityOZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  

  • OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé
    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 0:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    OZALEE SUNDSTRÖM


    feat. kiana ledé






    ❝ i'm good on my own
    but with you i'm
    something else

    naissance
    Fruit d'un amour déjà sur le déclin au moment de son arrivée dans l'équation, glue de fortune dans un couple qui n'avait plus lieu d'être au-delà de la passion de leurs premières fois, Ozalee a vu le jour le 17 JUILLET 1996 dans une chambre de l'hôpital universitaire d'OSLO, en NORVÈGE, où papa avait déposé maman ce matin-là pour un examen de routine avant de partir honorer une obligation professionnelle, sans se douter que sa fille unique pointerait le bout de son nez.  

    nom(s) & prénom(s)
    OZALEE, un prénom qui tenait à coeur à maman, l'expression d'origines abénaquises dont la traduction varie d'ange à soleil levant, souvent simplement abrégé en OZ. AMALAH, deuxième prénom peu usité ayant appartenu à sa grand-mère maternelle dont elle n'a que très peu de souvenirs. SUNDSTRÖM, le nom de son père, celui de l'entreprise familiale aussi, heureusement plutôt synonyme d'anonymat pour les non-connaisseurs aux États-Unis.

    nationalité(s)
    Elle possède la double-nationalité AMÉRICAINE et NORVÉGIENNE, bien qu'elle n'ai pas renouvelé son deuxième passeport à son expiration, signe de cette cassure douloureuse entre son père et elle.

    origine(s)
    Du côté de son père, des origines NORVÉGIENNES & SUÉDOISES dont elle n'a aujourd'hui plus autre rappel que son nom de famille et quelques notions de norvégien, pas assez pour soutenir une conversation ; du côté de sa mère, des origines AFRO-AMÉRICAINES, NATIVES AMÉRICAINES ET MEXICAINES dont elle a grandi bien plus proche, à l'image de la jolie complicité qu'elle possédait avec son grand-père maternel, hispanophone et mélomane.

    orientation sexuelle
    Oz est BISEXUELLE mais ne l'avouera pas au premier venu ; pression du quartier, celle qui lui a coûté ce premier flirt avec une personne du même sexe, doutes sur ses propres désirs, relation à long-terme qu'a fini d'enterrer son exploration de la gent féminine, elle se qualifie plutôt d'hétéro pour éviter le retour de flamme sur un sujet qu'elle estime n'appartenir qu'à elle.

    statut amoureux
    Ça fait près de quatre ans qu'elle est EN COUPLE, à vivre au rythme des frasques de son homme, à partager tantôt avec enthousiasme, tantôt malgré elle les dessous d'un monde sûrement trop sombre pour elle, mais ô combien excitant. Et depuis près d'un an, la routine redoutée des visites au parloir, le décalage désormais vertigineux de leurs existences alors qu'ils s'raccrochent à une utopie dont ils ont brûlé les plans par les deux bouts.

    statut social
    MODESTE, Oz vit désormais au jour le jour, paycheck to paycheck, et elle se ravit de réaliser qu'elle en est pas moins heureuse qu'à l'époque où c'était son père qui s'assurait qu'elle avait un toit au-dessus de la tête. Elle se débrouille, réussit à garder la tête hors de l'eau tout en aidant Ben derrière les barreaux, et c'est tout ce qui compte pour elle pour le moment.

    emploi
    Avec les vacances estivales qui se terminent, Oz vient de rendre une nouvelle fois son tablier de SOIGNEUSE saisonnière au Franklin Park Zoo, et elle a retrouvé sa place de FLEURISTE dans la boutique doublée d'une herboristerie d'une amie tout près de chez elle ; à côté de ça, Oz ne dit jamais non à un petit boulot ou un gig ponctuel, et elle vient notamment de devenir la BABY-SITTER d'une petite tête blonde tout juste arrivée à Boston. Ses ÉTUDES DE BIOLOGIE, elle, ont été glissées sous le tapis, mais pas encore mises aux ordures, mais si elle les reprend ce sera sans l'aide financière de son père.
    fire starter

    Loin d'en avoir l'âme quand elle était plus jeune, petit ange aux grands yeux toujours rivés sur les autres et leurs désirs, elle l'est devenue en abandonnant l'université, en refusant de se plier aux requêtes de son père sous prétexte que celui-ci avait un levier financier à mettre sur la balance. Elle a tout lâché pour avoir la liberté de choisir qui elle pouvait aimer, qui elle pouvait être surtout, et elle se découvre chaque jour loin du spectre jusqu'alors étouffant de son père et de ses attentes envers elle, que ce soit à propos de son futur ou concernant plus généralement son attitude envers la vie et ses choix. Depuis ce jour-là, Oz se débrouille seule et c'est sûrement sa plus grande satisfaction ; elle sera la première à admettre que ses décisions sont pas forcément les plus sages, mais sage elle l'a aussi trop été. Aujourd'hui, elle vit au jour le jour, dans une simplicité qui lui convient et qu'elle commence tout juste à croquer à pleines dents.
    caractère du personnage

    En perpétuelle construction serait sûrement ce qui qualifierait le mieux la complexité du caractère d'Oz, les évolutions et les coups de la vie qui l'ont forgée et moulée jusqu'à la personne qu'elle est aujourd'hui. Jeu des apparences et des prétentions, elle a évolué dans tellement d'univers qu'elle en a développé des talents d'observation lui permettant de se fondre dans toutes les situations avec la délicatesse qui l'a toujours habitée. Douce avec les autres, douce dans ses gestes, Oz a mis du temps à réaliser qu'elle aussi possédait une voix capable de couvrir le brouhaha d'une foule, et elle continue chaque jour d'apprendre à s'affirmer par et pour elle-même. Ça n'fait néanmoins pas d'elle une âme crédule, l'époque du collège et du lycée lui ont d'ailleurs appris à être plutôt avertie, à la limite de la méfiance face à une gentillesse trop désintéressée alors qu'elle-même est du genre à se mettre en quatre sans rien demander en retour pour quelqu'un qu'elle voit en difficulté : relents d'une complaisance et d'une diplomatie qui font toujours partie d'elle, qui la poussent toujours à se mettre en retrait par rapport aux besoins des autres, et dont elle a de plus en plus conscience depuis l'incarcération de Ben. Mais pour les rares qui la connaissent vraiment, Oz se dévoile d'un naturel enthousiaste et confiant, avec ce sourire plein et joyeux capable d'illuminer toute une pièce ; plus rares encore sont ceux dont les oreilles peuvent siffler de son humour à deux balles, de ses pensées audacieuses et parfois décalées, quand le rire contenu devient un éclat à gorge déployée et que la patience pourtant olympienne d'Oz laisse place à une fougue qu'elle apprivoise encore, une volonté de renouveau et d'aventure qui n'appartiendrait qu'à elle.
    anecdotes

    01. Le tout premier souvenir qu'Oz garde en mémoire est celui d'une aurore boréale ; ce ne sont que des flashs, l'image de ces lumières vertes et violettes dansant dans un ciel océan constellé d'étoiles au-dessus des cimes sombres et pointues, la sensation du froid extrême sur le bout de son nez, le rappel flou d'une boule de neige lancée par son grand frère, mais ce souvenir lui est revenu en tête à chaque fois qu'elle en a revue une depuis. 02. Depuis qu'elle est gamine, c'est sa mère qui s'occupe de ses cheveux, et encore aujourd'hui c'est auprès d'elle que se rend Oz à chaque fois qu'elle a besoin d'une coupe ou d'un nouveau style capillaire ; le plus souvent, elle aime l'extravagance de couleurs inattendues, les tresses et les dreads interminables dont elle a appris à prendre soin. 03. Bien plus à l'aise dehors qu'enfermée chez elle, il n'y avait sûrement que les séries de science-fiction traitant d'exobiologie qu'avaient le mérite de la garder vissée au canapé pendant des heures... mais seulement pour retourner lever le nez vers les étoiles le reste de la nuit en imaginant les infinies possibilités d'un univers encore si mal connu et tant fantasmé. 04. La faune la passionne sûrement au moins autant que la flore, et les animaux ont toujours su trouver grâce à ses yeux, du chat sauvage du quartier à l'araignée du coin de sa chambre ; depuis un an, elle s'occupe d'ailleurs du staff laissé par Ben, un mâle qu'il a appelé Blue pour son regard perçant et qu'a beau intimider les voisins, est surtout une grosse boule d'affection. 05. Oz est très bonne cuisinière, elle a vite pris les devants dans cette tâche quand elle était jeune, à l'époque où sa mère rentrait trop tard et trop fatiguée pour que sa fille lui impose de s'occuper d'elle et de son frère bien moins regardant. Ça l'empêche pas d'apprécier l'occasionnel fast-food et d'être la première gourmande à se presser face à une délicatesse sucrée, mais elle tire une certaine satisfaction de voir les autres apprécier sa nourriture. 06. Elle s'est fait faire son premier tatouage pendant sa première année de fac, une fleur de lotus derrière l'oreille en hommage à Abigail - ont suivi des tatouages sur les côtes (une tête de loup minimaliste, une tige sertie de feuilles de lierre), un papillon sous la clavicule, la voie lactée à l'intérieur du bras, une allumette en feu sur l'avant-bras et elle s'est aussi percée le nez et la langue le jour où elle a coupé les ponts avec son père, puisqu'il lui avait toujours interdit l'un comme l'autre. 07. Consommatrice occasionnelle de drogues récréatives naturelles, elle a surtout pris l'habitude de fumer des joints avec Ben, lui qu'a réussi à l'entraîner dans la culture et à qui elle a prodigué les conseils qui lui ont valu son succès et coûté sa liberté. À la fac, il lui est aussi arrivé de partir dans les Blue Hills à la recherche de champignons avec un groupe de potes, une quête qui s'est terminée en voyage psychédélique. 08. Elle possède un permis de conduire européen et sait encore manier une boîte de vitesse manuelle, bien qu'elle a pas été amenée à se retrouver derrière un volant depuis des années. Elle a un vélo qu'est bien utile pour les trajets courts ou les urgences nocturnes, mais se déplace le plus souvent en transports en commun. 09. Deux passe-temps dans lesquels elle passe un peu trop de temps quand elle est coincée sur une chaise dans la boutique de fleurs où elle travaille : le croquis de plantes et la lecture - dévorante - de revues scientifiques en tout genre, puisque son intérêt pour les sciences dépasse de loin le cadre de ses études avortées. 10. elle parle anglais et parle aussi couramment l'espagnol, appris entre l'école et son grand-père maternel qui ne parlait que cette langue.
    playlist

    nordic lullaby (cover) - jonna jinton
    oh mama - naïka
    mushroom chocolate - QUIN ft. 6LACK
    hit different - sza ft. ty dolla $ign
    buy your own flowers - maria isabel
    naked - ella mai
    alone with you - alina baraz
    & irl, ça donne quoi ?

    pseudo spf
    âge thirty flirty & thriving
    nationalité fr (+dz)
    forum connu par... j'ai chevauché une licorne sur un arc-en-ciel ♡
    ILH, j'en pense quoi ? si grand, si beau, mon ordi est en bad but i'm here for it !
    autres comptes ? aucun !
    avatar utilisé kiana ledé
    crédits images miserunt
    nombre de mots par rp ça dépend, j'aime bien chiller sur du 300 mots mais j'peux m'emporter dans mes feels jusqu'à 1500 mots dans un bon jour.
    type personnage inventé

    code métier
    harbor area (lieu non-existant) + fleuriste : explicatif pour remplir correctement
    Code:
    @"Ozalee Sundström" » <i>(fleuriste)</i>

    summer camp ?
    participe au summer camp : [] oui [x] non
    veut être dans une équipe : [] oui [x] non

    code bottin
    Code:
    <span class="pris">KIANA LEDÉ</span> <span class="inv"></span> @"Ozalee Sundström"








    i love harvard i love harvard i love harvard i love harvard i love harvard i love harvard
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 0:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    l'histoire

    vargsången
    L'histoire d'une nuit frivole transformée en rêve éveillé ; celle de deux âmes aux antipodes l'une de l'autre, nourries de leurs différences et de leurs divergences. Naya et Silas, qu'auraient même jamais dû se rencontrer, qu'ont bousculé le destin dans ce bar où il a échoué après l'annulation de son vol Boston-Zurich-Stockholm, ce même bar où elle faisait des extras pour assurer une vie décente à son gamin de deux ans, morpion né sans l'ombre d'une figure paternelle. Le coup de foudre qu'aurait jamais dû avoir lieu, le cocktail de phéromones qu'a remplacé l'alcool le temps d'une nuit, puis deux, et jusqu'à ce qu'il ne lui reste pas d'autre choix que de rentrer en Europe. Et elle, qui n'avait que Milo à prendre sous le bras, elle a accepté de le suivre, folle de désir et affamée d'aventure, avide de sortir de la misère dans laquelle elle avait émergée et dont elle n'était jamais parvenue à se détacher.
    Sauf que l'amour, lui, n'a jamais vraiment frappé à leur porte. Peut-être que Silas s'est leurré dans son attirance physique pour la naïade à la peau métisse, peut-être que Naya s'est complue dans le confort de sa nouvelle vie à l'autre bout du monde, peut-être que les deux ont voulu croire que l'affection bien réelle qu'ils éprouvaient l'un pour l'autre n'était que les prémices de sentiments plus vifs et profonds. Oh, ils ont essayé, ils se sont donnés de l'espace, se sont retrouvés loin de tout, ont partagé les joies d'une grossesse non-planifiée mais signe d'un futur commun ; ils ont reporté leur attention sur Ozalee à sa naissance, petit bébé aux joues rondes et aux grands yeux clairs, et avec le travail prenant de Silas qui pouvait l'éloigner du foyer pendant plusieurs semaines, ils ont réussi à tenir et à se leurrer pendant près de six ans, à repousser les désaccords grandissants entre eux. Et au milieu de tout ça, encore insouciante, la gamine se passionne pour l'herbe, les nuages, les flocons aux motifs hypnotisants valsant autour de son petit corps quand ses parents s'abandonnent dans les grands espaces pour lui faire plaisir, lui construire des souvenirs heureux.

    adjustments
    Le contraste, puissant, quand Ozalee se retrouve propulsée dans un petit appartement de la banlieue de Boston, juste avant sa rentrée en 1st grade. Le choc de voir tous ces gens parler une langue qu'elle connaît à peine, celui plus tard de réaliser à quelle vitesse l'anglais a remplacé et effacé sa langue natale. Fermement raccrochée à Milo, qui devient son guide dans ce monde inconnu où, pour la première fois, sa mère ne lui tient pas constamment la main, que Naya se bat pour retrouver un travail correct et prouver à Silas et à elle-même qu'elle en est capable. Et ce combat de menaces aux implicites judiciaires, d'abord loin des yeux d'une Oz trop jeune pour comprendre, afin de déterminer à qui devait revenir la garde de leur enfant ; l'accord finalement trouvé, environ un an de discussions et de compromis plus tard, de laisser Ozalee à sa mère, de lui donner assez d'argent pour qu'la gamine ne manque jamais de rien, d'entretenir un lien père-fille par le biais de voyages réguliers, à Oslo ou ailleurs. Parce que si l'amour n'a pas choisi le couple formé par ses parents, chacun aimait Oz assez pour mettre de côté son orgueil et réfléchir avec réalisme au temps que chacun avait à lui consacrer et au quotidien qui lui conviendrait le mieux - celui d'une vie solitaire entre les neiges d'Oslo et de Stockholm ne l'était pas.
    Ainsi s'est construite l'enfance du petit ange, entre les devoirs réalisés à la va-vite sur une chaise du salon de coiffure où travaillait sa mère, les bagarres fraternelles avec Milo pour décider de qui aurait le contrôle de la télécommande, et les vacances scolaires toujours synonymes de séparation d'avec sa mère et son frère et de réunion avec son père, qu'elle rejoignait là où ses affaires le retenaient, de Paris à Sydney en passant par Tokyo et Bangkok, des voyages rythmés par des dîners aux enjeux trop complexes pour sa compréhension et des excursions en comité plus restreint pendant lesquelles Oz avait vraiment l'impression de partager une complicité avec son père. Et la sensation presque honteuse à son retour à Boston d'être privilégiée, de devoir redoubler d'efforts pour mériter ce à quoi son frère et ses camarades de classe n'avaient pas droit, rapport conflictuel et évolutif à l'argent qui s'intensifie quand Milo empoche son premier billet pour avoir fait le guet pour les dealers du quartier.

    (tw) crush, crush, crush
    Coeur sur la main et coeur d'artichaut, oiseau rêveur aux ailes alourdies par l'atmosphère urbaine, Oz a avancé au rythme imposé par les autres : éternelle enfant aux yeux de sa mère qui ne voulait pas la voir grandir, épaule douce et coup de main fidèle pour son frère désormais membre à part entière des soubassements du quartier, petit bout de femme curieux et cultivé avec son père lorsqu'il leur prenait de discuter d'un sujet ou d'un autre, elle a d'abord reproduit les schémas qu'elle connaissait, ceux du compromis et de la complaisance. Attentive aux autres et à leurs opinions, aux rumeurs et aux on-dit, un peu trop d'ailleurs, jusqu'à la première claque, la première réalisation que ces autres avaient une emprise jusque dans les racines de ses décisions les plus naïves. Abigail, c'est avec elle qu'Oz a voulu dévier du chemin qu'elle pensait tout tracé pour elle, la première avec laquelle elle a voulu transgresser les règles et sortir de l'enfance. Crush de lycée qui n'est resté que ça, un désir pourtant mutuel, tu et contenu pour ne pas perdre une amitié qu'elle pensait éternelle, pour ne pas attirer les regards du quartier sur elle. Oz l'a regardée partir, Abi, impuissantes toutes les deux face aux décisions d'adultes qui les dépassaient, et elles se sont promises de rester en contact, de se retrouver, un jour, peut-être, avec l'espoir de pouvoir donner libre court à leurs désirs.
    La deuxième claque, celle de la futilité de la vie, de sa rapidité et de sa fragilité, quand quelques mois plus tard elle a appris le décès d'Abi et de son père dans un accident de voiture sur un grand axe près de New York. Et comme ça, pouf, plus personne pour répondre à ses appels, pour rire des bêtises qu'elle n'osait dire qu'à elle, plus de rêve d'un futur hypothétique dans lequel Oz pourrait enfin faire c'qu'elle avait toujours voulu, juste l'arrière-goût amer d'avoir loupé quelque chose à cause de considérations extérieures.

    college bliss
    Harvard, Oz a du se battre pour y postuler ; papa aurait voulu la voir rejoindre enfin l'Europe pour y poursuivre ses études, et lui-même a été surpris de se retrouver face à un mur de détermination quand sa fille a insisté pour rester à Boston, plus confiante que de mesure sur ses capacités d'admission, portée par sa seule volonté de rester auprès de sa mère, de Milo, de ses grands-parents qu'elle craignait de ne plus revoir si elle quittait le pays trop longtemps. Et le domaine, lui, s'est imposé tout seul, inscrit dans ses bulletins de notes depuis qu'elle suivait des cours de cette discipline, cette admiration sans faille pour la nature et ses richesses, la biologie sous toutes ses formes était le genre de sujet avec lesquels Oz avait pas besoin de fournir d'efforts d'intérêt ni de compréhension. Plus vivante que jamais au contact des plantes et des animaux, immergée dans chaque petit pan de verdure accessible, Oz s'est trouvée dans ses études, et à plus d'un égard.
    La période de l'affirmation ; celle des vraies expérimentations, aussi. Sortie d'une adolescence passée à plaire aux autres, le souvenir constant du temps perdu avec Abigail a donné à Ozalee l'électrochoc d'apprendre à faire les choses pour elle, à s'écouter et à apprécier ses propres choix, même quand ceux-ci n'étaient pas approuvés par l'un de ses parents ou, plus largement, l'oeil vague mais fourbe des "autres". Elle a goûté la saveur de lèvres féminines et apprécié les courbes masculines dans l'intimité de soirées étudiantes, a profité sans se priver mais sans abuser de ses premières années d'étudiante à Harvard, sans jamais plus perdre totalement de vue ce qui la faisait vibrer elle.

    you & me & all of the people
    Ben, il a presque toujours été dans le paysage ; le meilleur pote de Milo, constamment fourré sur le canapé avec eux, et pas le dernier à se laisser entraîner dans les petites rixes entre frère et soeur qui l'amusaient plus qu'autre chose. Elle avait toujours eu le regard admiratif, un peu envieux aussi, pour ce gamin sans attaches qui ne vivait que selon les règles qu'il avait lui-même établies. La curiosité transformée en intérêt et l'affection transformée en désir avec les années, et cette soirée de quartier où ils ont échangé leur premier baiser, l'été de ses 21 ans. Ben, l'électron libre, capable de la sortir de sa coquille comme personne d'autre, de lui faire avouer ses fantasmes les plus profonds, de l'entraîner dans les situations les plus riches en adrénaline. Il l'a fait rentrer dans son monde, plus que Milo ne l'avait jamais autorisé et plus qu'il le tolérait en réalité, et Oz s'est surprise à en redemander, à se délecter du sentiment de liberté qu'il réussissait à provoquer chez elle ; et, avant que les choses ne tournent mal, il lui a fait prendre conscience qu'elle continuait de chercher à satisfaire les autres, son père surtout, avec qui l'entente était de moins en moins évidente, les sujets de conflit de plus en plus faciles à trouver, sa relation avec Ben en première position. L'éloignement entre père et fille qui ne se comprennent plus, marqué par une dispute finale la dernière fois qu'elle s'est rendue à Oslo, pendant sa deuxième année de maîtrise, qu'a résulté en une cassure nette et profonde ; et quand Silas lui demande clairement de choisir entre Ben et Harvard, la fin du financement de ses études, fin de ses études tout court.
    Sûrement qu'elle aurait pu chercher à obtenir une bourse pour continuer, parce qu'au fond d'elle elle tenait pas à arrêter ; mais dans tout ça, le message avait pris le dessus sur les conséquences que ça pouvait avoir sur sa vie, celui de l'émancipation définitive. C't'argent qui lui avait semblé si précieux à l'époque où il lui permettait de découvrir des paysages paradisiaques avait achevé de l'étouffer maintenant qu'il était synonyme d'une obéissance sans faille, et elle avait fini de lui accorder l'importance qu'il avait pris dans son esprit.

    collapse
    Fin 2020, le réveil acide et brutal sous les jets lumineux agressifs de la descente de police chez Ben, où Oz avait encore passé la nuit. Coincé pour de bon, l'bandit des rues, fourré à l'arrière d'un camion avec une poignée d'autres petits criminels désormais définis par leur casier. Et c'brouillard dans lequel Oz a pas eu d'autre choix que de plonger, loin de ce nouveau quotidien fait de contrats saisonniers au Franklin Park Zoo et à la Blue Hills Reservation et de petits boulots alimentaires pour garder sa chambre dans ce petit appartement de South Boston, où elle avait emménagé pendant ses études ; quotidien simple mais auquel Oz s'était vite attaché, entre ça et cette vie à cent à l'heure auprès de Ben. Ça fait plus d'un an qu'il a été incarcéré, qu'il essaie de monter un dossier pour alléger sa peine, pour contester quelques-uns des multiples chefs d'accusation - justifiés ou non - avec lesquels il a été accablé ; un an qu'Oz lui rend régulièrement visite dans c'centre carcéral glauque et morbide, qu'ils continuent de rêver à un après dans lequel Ben retrouverait sa liberté et où ils pourraient tout reprendre sur de bonnes bases, s'marier et fonder une famille - des projets désormais bien abstraits, dont Oz ne tient pas à l'accomplissement au moins autant que Ben s'y raccroche seulement parce que ça lui est interdit.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 0:18
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Bienvenue à toi OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 1001568715
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 1:19
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Merci OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 659925797
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 1:26
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue et bon courage pour ta fiche :heaart:
    Eben WolfordMembre de la Kirkland House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Eben Wolford
    Membre de la Kirkland House
    Informations
    Âge : 27
    Lieu de naissance : londres où je suis né et où j'ai grandi.
    Quartier.s d'habitation & Colocation : seul dans un appartement longeant la rivière charles.
    Situation sentimentale : officiellement en couple avec un fauteur de trouble du nom de coda weaver.
    Études & Métiers : étudiant en ingénierie informatique et robotique.
    Date d'inscription : 20/01/2021
    Pseudo & pronom IRL : GOLD ANTHEM (he/they).
    Icon : lol
    Avatar utilisé : Moritz Hau.
    Crédits : GOLD ANTHEM (avatar + gifs profil et descriptions), mathoumatoufait (profil), heresy. (signature).
    Multicomptes : Adrian Goldberg (Jacob Rott).
    Description un :
    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé YPjjeH8N_o

    Eben a écrit:jeune homme aux origines à moitié connues, eben est né à londres où il a grandi et vécu jusqu'à ses années lycée incluses. il s'assume pansexuel avant sa majorité et vit relativement bien cela. considéré comme geek à privilégier les moments seul plutôt que les interactions sociales, il s'est engagé dans des études en ingénierie robotique. entre ses lectures personnelles, ses soirées à jouer aux jeux vidéos et ses études, il n'est pas du genre le plus extraverti au monde, et vient de commencer à sortir comme un étudiant lambda depuis la rentrée deux mille vingt . c'est quelqu'un de travailleur, organisé et sérieux. il ravale énormément ses émotions en se plongeant dans des sueurs mentales intenses, c'est ainsi qu'il purge la négativité accumulée. il fait également du sport, principalement le nécessaire pour se dépenser, de la musculation à un niveau débutant mais surtout de la course à pied quasiment tous les matins. comme beaucoup, deux facettes principales l'habitent ; l'une est calme, sérieuse et civilisée tandis que l'autre est impulsive, agressive et désagréable. cela dépend d'énormément de facteurs mais lorsque quelque chose lui tient à coeur, lorsqu'il sent un manque de respect ou un danger, il peut se métamorphoser. il est surtout conscient de ses besoins de se ressourcer qui le poussent de temps en temps à s'isoler. néanmoins, il est surtout caractérisé par sa bienveillance naturelle et le côté humble qu'il arbore. par contre, une chose est certaine : si la trahison l'assiège, le pardon est quasi impossible. il peut se montrer rancunier au point de balayer la personne et ses souvenirs en un revers de main.
    Description deux :

    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé UNLERImi_o OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé DMOe94qI_o OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé S5kIdeOR_o

    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé Liens11

    [ FAMILY WOLFORD ]
    OSCAR WOLFORD (★★★★☆) description du lien ; BLAISE WOLFORD (★★★☆☆) description du lien ; XAVI WOLFORD (★★★★☆) description du lien ; ZANE WOLFORD (★★★☆☆) description du lien ; AMBRE WOLFORD (★★★★☆) description du lien.

    [ FRIENDS FROM NEUTRAL TO EXPLOSIVE ]
    ELSIE BARLOW (★★★★★) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien.

    [ LOVE, SEX AND ATTRACTION ]
    (P R E S E N T) PSEUDO (★★★★☆) (groupe) description du lien ; PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien.
    (P A S S E) PSEUDO (★★☆☆☆) description du lien.
    Description trois :
    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé Qp0r08KA_o
    [ — sweet and tender ]
    RPS en cours :
    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé VW0iKvbE_o
    [ c o d e n — coda weaver ]

    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé G1fpQsQG_o
    [ k i r k l a n d — proud member ]

    Summer Camp 2021:


    Summer Camp 2023:
    Warning : mention de traumatisme d'agression + propos explicites à caractère sexuelle + relation toxique.
    RPS : 229
    Messages : 24620
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t127873-eben-wolford-moritz-hau#4993844
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t154909-eben-ethanael-adrian-oscar-repertoire-rps#6920621
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t127914-eben-tobias-adrian-julian-fiche-de-liens#4996147
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155475-meetsachussets-ebwolf#6935410
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 6:52
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Ce fc, my gosh. OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 4205929361
    Bienvenue sur le forum. :heaart:


    the sweet kingcut like a jewel,
    I repair myself

    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 8:53
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue :heaart:
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 10:16
    taggercitereditionsupprimeradresse
    quelle est joulie OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 152426858
    bienvenue sur le forum amuse toi bien OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 2109348208
    Ottis HeimannMembre de la Pforzheimer House
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Ottis Heimann
    Membre de la Pforzheimer House
    Informations
    Âge : 25
    Lieu de naissance : florence (italie)
    Quartier.s d'habitation & Colocation : South Boston
    Situation sentimentale : en couple avec kat
    Études & Métiers : étudiant en technologie et innovation (5ème année)
    Date d'inscription : 10/08/2012
    Pseudo & pronom IRL : overlander (elle)
    Icon : OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé F58c80f412c75a414e26e5a7b2966748cb23e5b5
    Avatar utilisé : Arón Piper
    Crédits : truelove
    Multicomptes : loyd mansfield
    Description un :

    If everything was perfect
    you would never learn and you would never grow

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

    Ottis , il a le syndrome de peter pan. il veut pas grandir, il est bien dans son confort enfantin, gamin dans l'âme, tête à claques à l'humour de con. c'est simple, soit on le supporte, soit on le supporte pas. et même si t'arrives à le supporter, y'a forcément des moments ou tu veux l'étrangler. mais c'est un bon vivant, l'italien, une pile électrique, électron libre que tu peux pas attraper à mains nues. ambitieux, il a confiance en lui et s'il pense aller loin dans la vie, il va tout donner pour y arriver. n'a jamais connu l'amour, s'est toujours contenté de lui-même et c'est peut-être mieux comme ça. fêtard, un peu trop accro à la coco, mais c'est qu'un détail. sociable, toujours opé pour faire de nouvelles rencontres et il a tendance à mettre les gens à l'aise dès les premiers instants... ou pas.
    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    populaire ⬖ amical ⬖ blagueur ⬖ studieux ⬖ fêtard ⬖ loyal ⬖ capricieux ⬖ zen ⬖ sensible

    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé Yajl
    Description deux :

    KATTIS

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
    ⬖ ⬖ ⬖

    OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé SL6w7W2Q_o

    Description trois : Katalia Borgia : petite amie (29.06.20) ⬖ Magdalena Heimann : soeur ⬖ Capucine Nesbitt : meilleure amie ⬖ Aidan Nesbitt : meilleur ami ⬖ Elvira Kaine : amie ⬖ Jackson Brennan-Jobs : ami ⬖ Theodora Pasquier : amie ⬖ Jayson King : ami ⬖ Perséphone Lenoir : connaissance
    RPS en cours : (magdalena)(ji-hun)

    2 rps/4 (free)
    Warning : maladie/cancer, sexe
    RPS : 140
    Messages : 53429
    Fiche de présentation : https://www.i-love-harvard.com/t114720-ottis-heimann-aron-piper
    Répertoire rps : https://www.i-love-harvard.com/t155331-ottis-gustin-easton-loyd-quito-repertoire-rps
    Fiche de liens : https://www.i-love-harvard.com/t155389-ottis-gustin-easton-loyd-fiche-de-liens
    Profil meetsachussets : https://www.i-love-harvard.com/t155368-meetsachussets-hottis#6932223
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 10:24
    taggercitereditionsupprimeradresse
    bienvenue OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 2109348208


    ✧. ❛ love on top. i know nothing's perfect but it's worth it after fighting through my tears and finally you put me first. it's you.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postMar 24 Aoû - 10:53
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Merci beaucoup à tous OZALEE SUNDSTRÖM ► kiana ledé 2953209218
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 1 sur 2 1, 2  Suivant
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum