Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibilityeven though you're gone, i'll always call you mine (eloria) - tw - Page 2
I LOVE HARVARD
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
AccueilAccueil  
  • RechercherRechercher  
  • MembresMembres  
  • S'enregistrerS'enregistrer  
  • ConnexionConnexion  
  • Le deal à ne pas rater :
    Réassort du coffret Pokémon 151 Électhor-ex : où l’acheter ?
    Voir le deal

    even though you're gone, i'll always call you mine (eloria) - tw
    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postJeu 16 Sep - 23:21
    taggercitereditionsupprimeradresse



    even though you're gone, i'll always call you mine

    tw : cancer - 13.05.2021
    Pour aujourd’hui, et sans doute pour les semaines à venir, Victoria ne souhaite pas mentionner son incapacité à porter la vie une fois qu’elle aura eu recours à son hystérectomie complète. Plus encore que devenir chirurgienne, ou se marier, être mère a toujours été son rêve absolu et la jeune femme sait qu’elle va mettre un certain pour faire le deuil sur cette vie. Bien sûr qu’il existe d’autres options, d’autant plus si c’est avec une autre femme qu’elle décide de fonder une famille, mais elle n’es pas prête à l’entendre. Au fond d’elle, Vic sait surtout que rien ne pourra jamais remplacer le bonheur de sentir un enfant grandir en elle. « Beth… » Stop. Son regard l’implore afin que son ex fiancée n’insiste pas plus sur le sujet et les options qui s’offrent à elle lorsqu’elle sera prête à l’envisager. C’est d’ailleurs peut-être une simple leçon que la vie cherche à lui donner, à elle qui n’est pas capable de ne pas faire exploser ses relations en un millier de morceaux. Victoria n’est peut-être pas faite pour être mère et l’univers s’est assuré de faire passer le message cinq sur cinq. « Je ne suis pas inquiète pour mes cheveux. » Dit-elle avec un sourire. Elle devrait sans doute l’être, car le moment venu, la jeune femme le vivrait sans doute mal, mais sur le moment, il s’agit du cadet de ses soucis. Tout ce qui se rapporte à cette tumeur l’est d’ailleurs, car une conversation toute aussi importante l’attend et la blonde ne souhaite pas y échapper et gagner du temps en utilisant l’annonce de sa cancérologue comme excuse. Sa cancérologue. Un frisson parcourt tout son corps à cette pensée, tournant la tête vers la brune pour ne plus y penser.
    Et une fois sur la plage, Victoria vide son sac, ne marquant que de brève pause dans son récit pour reprendre son souffle et retenir ses larmes. Son erreur. Le chantage. L’accident. La fin de leur fiançailles. L’ancienne chirurgienne essaye de lui fournir un maximum d'informations pour que Beth dispose, enfin, de tous les éléments sur ce qui a mis fin à sa carrière et leur (future) union. Vic ne laisse rien au hasard et soutient le regard de son ex fiancée lorsqu’elle trouve le sien, gardant le silence pour lui laisser le temps d’incorporer tout ce qu’elle vient de lui révéler. Elle ne lui en voudrait pas de se lever et quitter cette plage pour ne plus jamais lui adresser le moindre mot, mais même ça, elle n’est pas en mesure de l’ajouter. Silencieuse, l’ambulancière hoche doucement la tête lorsque Beth lui demande si elle a entendu parler d’eux après l’accident. « Je ne pouvais pas te regarder dans les yeux en sachant que tu venais de tout perdre par ma faute. » En partie, du moins, mais Victoria prenait l’entière responsabilité pour les événements. Jamais, à l’époque, elle n’aurait eu la force de révéler tout ça à Beth. Sa première erreur avait été celle commise à l’hôpital, ainsi que sa décision de ne rien dire à la femme qui partageait sa vie. A partir de là, il y avait eu effet boule de neige et la chirurgienne s’était retrouvée dans une situation dont elle ne voyait pas vu l’issue. « Il y a un million de choses que j’aurais pu faire différemment pour qu’on en n’arrive pas là. » Séparées, ayant chacune tiré un trait sur leur carrière, alors qu’un aveu de la part de la blonde au moment des faits aurait pu les épargner de toute cette douleur. ​​« Ils m’ont dit que j’étais la suivante, juste après ton accident. »  Ce qu’elle avait bien sûr pris comme une revendication de leur part concernant la chute de sa fiancée. « Je ne connais toujours pas leur identité. J’ai tout avoué à la direction de l’hôpital, on a mis un terme à mon contrat et je n’ai plus jamais entendu parler d’eux. »  Quelques messages avaient suivi l’accident et dès l’instant où elle était passée aux aveux, Vic n’avait plus jamais eu un mot de leur part. « Je sais que ça ne change rien aux faits mais je suis sincèrement désolée Beth. Je pensais te protéger mais je t'ai mise en danger. » Ces excuses n’ont aucune valeur, aucun saveur, en comparaison de ce qu’elles ont perdu, mais Vic se doit de les présenter, bien qu’elle n’espère pas un pardon de la part de son ex fiancée alors qu'elle n'est pas en mesure de se pardonner elle-même. Vic n’a d’ailleurs aucune attente, si ce n’est la “satisfaction” d’avoir enfin pu tout lui révéler pour permettre à Beth de comprendre, enfin, et peut-être avancer dans sa vie.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 20 Sep - 12:45
    taggercitereditionsupprimeradresse
    tw: cancer, chantage, accident

    Si Victoria ne semble pas avoir, une seule seconde, était surprise de son diagnostic, elle ne semble pas pour autant prête à discuter des conséquences que cela aura. La dernière chose que Beth souhaite est la brusquer, comprend qu’elle a besoin de temps pour avaler la couleuvre mais une part d’elle aimerait pouvoir la consoler, la rassurer sur chacun des points qui l’inquiète. C’est malheureusement impossible, et le serait tout autant si son ex-fiancée était prête à en discuter mais Liz déteste se sentir aussi impuissante face à ce qu’elle traverse. “Je me tais.” souffle-t-elle, quand Victoria prononce son prénom. Elle ne lui en veut pas, comprend. Les choses étaient bien différentes quand elle a eu son accident mais elle ne voulait rien entendre non plus, n’avait pas besoin qu’on lui dise que ça allait aller, avec le temps. C’est quelque chose qu’on sait mais qui ne suffit pas toujours à prendre du recul à la situation - et il n’y a d’ailleurs rien de mal à ça. Il faut parfois se contenter de prendre les émotions telles qu’elles viennent et de laisser le temps au temps, sans chercher à agir. Parfois, subir, c’est la seule chose à faire. Beth n’insiste pas plus au sujet des cheveux de Victoria; elle voit bien que la jeune femme est ailleurs. Elle n’imagine pas vraiment qu’elle puisse être en train de réfléchir aux explications qu’elle lui doit car, en toute transparence, Lizzie n’y a que très peu repensée depuis que la jeune femme lui a parlé des tests qu’elle avait passé. Si une part d’elle sait pertinemment qu’elle ne pourra jamais vraiment avancer sans des explications, elle n’a pas vraiment envie d’avoir des réponses qui ne pourront qu'attiser la colère sourde qui s'empare de Liz chaque fois qu’elle pense à leur rupture. Pour l’heure, tout à ce quoi elle souhaite penser, c’est à Vic et à son état de pensée.
    Une part d’elle craint aussi que la vérité ne change trop la vision qu’elle avait de leur histoire. C’est idiot, quand descendre le tout de son piedéstal permettrait sûrement à la jeune femme d’avancer mais elle est coincée dans ses limbes et dans cette absence de réponses depuis si longtemps qu’aller chercher la vérité maintenant est incomfortable. Sachant que la Liz d’autrefois n’aurait pas reculé devant une telle épreuve, Beth se convainc de rester, calmement et d’écouter ce que Victoria a à lui dire. Dire qu’elle tombe des nues est un euphémisme, et si la jeune femme se lève immédiatement, elle n’est pas certaine de comprendre. Elle gigote, bouge un peu ses jambes et pose quelques questions, tandis qu’elle essaie de se résumer ce que Ria vient de lui dire. Elle soupire doucement en entendant Vic lui dire qu’elle ne pouvait plus la regarder en face et acquiesce d’un signe de tête. Liz comprend mais n’est pas d’accord. Elle s’abstient de le préciser ; Vic la connaît assez pour savoir ce qu’elle en pense. Les lèvres de Beth se pincent lorsque Vic dit qu’il y a un million de choses qu’elle aurait pu faire autrement; elle a bien envie de lui dire que ce n’est pas qu’elle aurait “pu” mais “dû” mais tient à aller au bout de ses explications. Un voile d’inquiétude vient assombrir le visage de Liz, déjà peu guilleret, quand Victoria dit qu’ils l’ont menacé et Beth se demande instinctivement si c’est pour ça qu’elle est partie si loin et si longtemps. L’ambulancière ne tarde pas à lui faire comprendre que cela n’a rien avoir mais Beth ne peut s’empêcher d’acquiescer soulagée de la savoir en sécurité. Les éléments commencent à peu près à se mettre en ordre dans la tête de Beth, qui retrace, par la même occasion, chaque fois que Vic aurait pu lui dire ce qu’il se passait avant que tout prenne des proportions aussi dramatiques. Beth secoue la tête quand elle lui dit qu’elle l’a mise en danger. Elle ne lui en veut même pas pour ça ; à aucun moment, Elizabeth ne considère Victoria responsable de ce qu’il s’est passé - si c’est bien ce qui s’est passé - mais elle lui en veut de ne rien lui avoir dit, d’avoir tout gardé pour elle. Ce n’est pas que question que cela concernait la skieuse mais qu’elles pensaient sincèrement qu’elles partageaient tout, se disaient toutes ces choses-là. Bien sûr, dans un couple, il y a toujours une part de jardin secret et des choses qu’on ne dit pas, parce qu’elles ne sont pas forcément importantes mais ça… Beth ne comprend pas et a l’impression qu’elle n’avait pas la même vision de leur relation que Victoria. Faisant les cent pas sur le sable, elle finit par s’accroupir au niveau de Victoria : “Je ne comprends pas pourquoi tu ne m’as rien dit. Quand tu as fait cette erreur, quand ils ont commencé à te faire du chantage, quand tu as voulu tout arrêter…” Beth soupire, la voix blanche. “J’aurai été là, tu le sais.” dit-elle, légèrement accusatrice. Elle se laisse finalement retomber sur le sable et attrape la bouteille de tequila dont elle prend une autre gorgée. “C’est toute la vérité, ou il y a autre chose ?” ne peut-elle s’empêcher de demander. Quitte à se rendre compte qu’elle s’est bien mise le doigt dans l’oeil sur ce qu’elles étaient - ce qui était à prévoir au vu de leur abrupte rupture, autant aller au fond des choses.
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 27 Sep - 23:53
    taggercitereditionsupprimeradresse



    even though you're gone, i'll always call you mine

    tw : cancer - 13.05.2021
    Malgré les semaines précédentes à se préparer psychologiquement à cette mauvaise nouvelle, Vic ne semble pas incorporer totalement son importance et tout ce que cela va engendrer. Sur sa vie, tant personnelle que professionnelle. Son esprit semble tenir à se focaliser sur cet enfant qu’elle n’aura jamais et si elle implore Beth de changer de sujet, ça ne lui sort pas pour autant de la tête. Comme si rien d’autre n’avait de l’importance à côté de ce deuil qu’elle va devoir faire. Peut-être perdra-t-elle ses cheveux, et du poids, peut-être bien que certains matins, la fatigue l’empêchera de sortir du lit… Mais tout ceci est temporaire, contrairement au sort de son utérus. L’infirmière tente cependant de laisser tout ceci de côté et elle n’a pas trop de mal à le faire lorsqu’elle sait le sujet qu’elle doit aborder avec Beth. A nouveau, Victoria se prépare à briser en mille morceaux le cœur de son ex petite-amie, lorsqu’elle espérait ne jamais avoir cette conversation. Au fond, elle sait que tout mettre à plat sera bénéfique aussi bien à l’une que l’autre mais elle ne peut s’empêcher de redouter la réaction de Beth, tant par rapport à elle que de manière générale. Récemment, Vic a l’impression que la skieuse remonte doucement la pente et elle espère que tous ces progrès ne seront pas réduits à néants une fois la vérité sur leur séparation partagée.
    L’ancienne chirurgienne tente de ne rien laisser au hasard, tout en lui contant uniquement les grandes lignes de cette histoire qui a signé la fin de leur carrière et de leur couple. Les yeux dans ceux de Beth, Vic ne sait pas comment interpréter ce qu’elle y voit et peut-être qu’elle n’essaye pas de le faire non plus. Elle laisse à Elizabeth tout le temps dont elle a besoin pour comprendre et accepter tout ça mais elle voit très bien que la brune est trop abasourdie pour réellement y arriver. Elle capte l’essentiel, mais Victoria sait parfaitement que ce n’est pas dans les dix minutes à venir que Beth réalisera tout ce qu’elle peut lui dire aujourd’hui. Alors qu’elle se relève pour faire les cent pas, Vic, elle, plonge ses mains dans le sable qu’elle empoigne à maintes reprises, l’utilisant comme anti-stress. Ce n’est même pas la réaction de Beth par rapport à elle qui l’inquiète, car Vic sait parfaitement qu’elle ne mérite rien de la part de son ex fiancée (ce qui était déjà le cas avant même de tout lui avouer), mais bien sa réaction de manière générale. Elle craint de voir la skieuse s’écrouler à nouveau, près d’un an après les faits. La mâchoire contractée, la jeune femme déglutit péniblement quand Beth lui revient et lui dit ne pas comprendre. Elle ne s’attendait pas à ce qu’elle le fasse, à vrai dire, ne comprenant pas elle-même ses choix à l’époque avec le recul. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’elle ne s’est jamais sentie aussi prise au piège, coincée, embourbée, dans une situation où elle ne voyait aucune issue possible. « C’est toute la vérité. » Vic confirme faiblement, sans trop savoir à quoi s’attendait Elizabeth en plus de tout ça. N’est-ce pas déjà plus qu’assez ? « Et je ne sais pas, Beth. Je n’ai pas de réponse à tes questions. J’ai eu peur pour ma carrière, j’ai eu peur pour nous… Et quand c’est allé trop loin, il était trop tard pour t’en parler parce que tu étais déjà prise pour cible. » En plein préparation pour les JO, Vic n’avait pas souhaité l’inquiéter avec tout ça mais c’était surtout une énième excuse qu’elle se cherchait. Elle n’avait pas désiré voir le regard de sa fiancée changer sur elle suite à cette erreur médicale et cette peur n’avait fait que grandir une fois qu’elle avait répondu au chantage en volant de l’équipement médical. En voulant sauver les meubles, et son image, l’ancienne chirurgienne avait tout perdu et avait fait bien plus de mal que si elle était passée aux aveux dès le début. « Je ne veux pas que tu te sentes obligée d’être là pour moi après tout ça. Tu as le droit de m’en vouloir, de ressentir tout ce que tu as à ressentir et de claquer la porte. » Elle finit par dire en relevant les yeux vers la jeune femme. C’était tout à son honneur de vouloir s’en tenir à sa promesse et être là mais Vic ne voulait pas de sa pitié ou la savoir à ses côtés dans cette étape si elle n’avait pas, ou plus, envie de l’être.


    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postLun 18 Oct - 23:00
    taggercitereditionsupprimeradresse
    Elizabeth ne sait pas vraiment pourquoi elle s’attendait qu’une fois que la vérité aurait éclaté, tout prendrait un sens. Ne pas savoir les raisons qui avaient poussé Victoria à la quitter expliquait pourquoi elle ne comprenait pas et la jeune femme avait fini par l’accepter. Mais maintenant qu’elle sait, le reste n’est pas beaucoup plus clair. Elle a obtenu une réponse mais beaucoup trop de questions en découlent. Des questions auxquelles Victoria dit de ne pas avoir de réponse et même si ca sera plus simple de ne pas la croire, de se dire qu’il y a encore une vérité à chercher, Beth voit bien dans son regard qu’elle est sincère. Elle l’écoute avec attention lui dire que c’est toute la vérité et que la seule explication qu’elle a à lui donner, c’est la peur et Beth la croit. Elle le regrette, a envie de lui mentionner toutes les fois où aux yeux de la skieuse, elle aurait pu changer d’avis, y compris quand elle était prise pour cible, mais sait bien que c’est inutile. Elle voit la culpabilité dans le regard de Victoria; les regrets aussi mais pas assez pour accepter de lui prendre la main et de repartir à zéro. Ce n’est peut-être pas plus mal quand Liz ne sait toujours pas vraiment quoi penser de tout ça. Elle a entendu chacun des mots, essaie de leur donner un sens mais elle en est tout simplement incapable. Elle n’est pas sure de vouloir comprendre vraiment si cela veut dire qu’elle a perdu Victoria à jamais. “Je vois.” dit-elle, simplement, sans aucune agressivité dans sa voix. Elle voit, en effet. Elle ne sait pas ce qu’elle en pense pour autant mais la jeune femme garde surtout dans un coin de sa tête la maladie qui s’attaque à la personne qu’elle aime le plus au monde. Ce qui s’est passé appartient au passé et elles ne pourront rien y changer. Il sera encore temps d’en reparler demain, après-demain ou les jours qui suivent. Ce qui compte actuellement c’est que Victoria prenne soin d’elle. Sentant sa main se mettre à trembler, Liz la repose autour de la bouteille et se retient d’en boire. Peu importe l’importance de ce que Vic vient de lui apprendre. Elle n’est de toute façon pas en mesure de digérer deux informations aussi importantes à la fois et Beth choisit donc d’aller vers l’urgence. Elle s’apprête à ouvrir la bouche quand Victoria prend d’ailleurs les devants de cette conversation. Beth secoue doucement la tête, forçant un léger sourire sur son visage même si sourire est la dernière chose dont elle a envie en cet instant. “Ria…” souffle-t-elle, avant de la laisser finir.
    “Je ne me sens pas obligée d’être là.” commence-t-elle par dire, en prenant soin de la regarder dans les yeux. “Je ne sais pas encore si je t’en veux, si je comprends… C’est beaucoup pour une seule journée.” Beth souffle doucement, en profitant pour déglutir et choisir ses mots avec attention. “Mais ce que je t’ai dit tout à l’heure, je le pense autant maintenant. Je suis là pour toi. Je ne veux pas que tu traverses cette épreuve toute seule et même si tu décidais d’en parler autour de toi, je suis là quand même.” Relâchant la bouteille, elle vient attraper la main de son ancienne fiancée et y entremêle ses doigts. “Je ne te laisserai pas seule.” Elle a bien envie d’ajouter qu’elle ne l’aurait pas laissé seule non plus quand elle a fait son erreur médicale, quand elle a commencé à être menacé, quand elle les a laissé prendre du pouvoir, quand elle (Liz) a été prise pour cible… mais à quoi bon ? Victoria a choisi de vivre ça seule - même si elle a eu l’impression de ne pas avoir le choix. Cette fois, elle fait un choix un peu différent mais pas tellement quand, pour l’heure, Liz est la seule au courant. Beth dépose un baiser sur la main de Vic puis la relâche doucement avant de prendre une gorgée d’alcool et de lui tendre la bouteille. “A tout ce qu’on préférerait oublier !
    InvitéInvité
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Anonymous
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas
    Lien du postDim 31 Oct - 18:40
    taggercitereditionsupprimeradresse



    even though you're gone, i'll always call you mine

    tw : cancer - 13.05.2021
     Vic espérait peut-être se sentir plus légère, une fois libérée de secret, mais il n’en est rien. Le coeur de la jeune femme est toujours aussi lourd, voir peut-être plus qu’il ne l’était avant ses révélations. Même si, à terme, la vérité permet à Beth d’avancer, aujourd’hui la seule chose que l’ambulancière constate est le mal qu’elle continue de lui faire. Victoria lui en fait aussi, indirectement, avec cette foutue maladie qu’elle aurait sans doute dû garder pour elle afin de la préserver. Elle n’a cependant pas eu le courage d’affronter ce rendez-vous seule et, de manière purement égoïste, est heureuse d’avoir pu serrer la main de son ex fiancée lorsque la sentence est tombée. Elle hoche doucement la tête lorsque la skieuse lui assure ne pas se sentir obligée d’être là, mais peine un peu à y croire. Dans son regard, Vic peut voir sa sincérité mais elle ne peut s’empêcher de douter, consciente qu’il n’est pas facile de tourner le dos à quelqu’un qui vient d’apprendre une telle nouvelle. Pour l’instant, la jeune femme choisi de la croire parce qu’elle sait que son ex petite-amie est surement en état de choc et qu’il lui faudra plusieurs heures, voir jours, pour réaliser et accepter tout ça. Le mensonge, son accident qui n’en est pas un, ainsi que le cancer. « Je sais, je suis désolée. » Dit-elle rapidement lorsque Beth admet ne pas savoir comment elle se sent face à toutes ces révélations car la journée a été chargée en émotions. Elles auraient facilement pu reporter cette conversation à un autre jour mais Vic lui avait promis de tout lui dire et souhaitait tenir parole. Doucement, elle hoche la tête lorsque Elizabeth lui assure qu’elle tient toujours à être à ses côtés dans cette épreuve, ne sachant pas si ça lui fait plaisir ou si c’est encore pire, parce que Vic sait qu’elle ne mérite pas le soutien de la brune. « D’accord. » Souffle-t-elle, alors que ses yeux passent du visage de son ex-fiancée à leurs mains liées. Victoria n’a plus la force d’ajouter quoi que ce soit et certainement pas d’argumenter contre sa propre personne pour faire voir à Beth tous ses défauts et ses erreurs. Sur le moment, elle accepte son soutien sans se poser de questions, tout en gardant dans un coin de la tête que l’ex skieuse peut disparaître de sa vie du jour au lendemain, à juste titre.
    Dès que Beth libère sa main, Vic la plonge dans le sable tiède et la regarde boire en se demandant si elle a pris des anti-douleurs aujourd’hui. Et si elle n’a pas la réponse, elle décide de fermer les yeux parce que la jeune femme n’a aucune envie de braquer son ex-fiancée en remettant en cause son sens commun. Dans le pire des cas, elle n’est pas seule et Victoria sait que si elle compte boire, elle sera toujours en mesure de s’occuper d’elle. « Ouai… On va éviter de dresser la liste, parce qu’on a pas assez avec une bouteille. » Dit-elle d’un ton las, avant d’attraper la bouteille et en descendre une longue gorgée. En réalité, malgré les erreurs, il n’y a rien de ce qu’elle a vécu avec Beth que Victoria souhaite effacer car il s’agit de ses plus beaux souvenirs. Les yeux à présent sur le large, la blonde plante la bouteille dans le sable et plante les paumes de ses mains dans celui-ci pour se redresser. « On va mettre nos pieds dans l’eau?  » Elle demande et se débarrasse de ses chaussures et chaussettes avant de traverser la distance qui la sépare de l’océan, dont l’eau glacée vient lui caresser les pieds. C’en est presque douloureux, pourtant ça lui fait un bien fou.

    TOPIC TERMINÉ.
    Contenu sponsorisé
    feat
    Arrivée
    Multicomptes
    Crédits
    Discord
    Pseudo & pronom IRL
    Informations
    participer à veritas ?les secrets à ne pas révéler
    Veritas

    Page 2 sur 2 Précédent  1, 2
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum