::  :: Travel the World :: North America Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nyssa&Zach ► Let me remind you of the days when You used to hold my hand

Aller à la page : 1, 2  Suivant
URBAN CITIZEN
Zachary E. Lanning
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93787-zachary-eliott-lanning-stephen-amell#3444120 http://www.i-love-harvard.com/t93859-zachary-talking-to-the-moon#3446574 http://www.i-love-harvard.com/t93914-zachary-e-lanning-456-623-4587 http://www.i-love-harvard.com/t93986-zachary-e-lanning#3451117
Zachary E. Lanning
En ligne
J'ai : 30 ans et je vis à : Boston (Along Charles River) J'ai posé mes affaires ici le : 09/08/2018 et depuis, j'ai posté : 885 messages et fait : 1 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : capitaine de police. et côté coeur, je suis : amoureux de ma ptite fille. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis.... je n'écoute pas les rumeurs Oh et puis, on dit que je ressemble à : Stephen Amell D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : M.H , et un grand merci à : Runaway ✽ DC/TC : : aucun signe de dédoublement de personnalité


Zachary Eliott Lanning
(Could it be worse?)
bio : 30 ans le 05/10/2018 • né à Cambridge • grand frère un peu absent et fils complètement absent • capitaine de police • il déteste son prénom il préfère qu'on l'appelle Zach, beaucoup plus court et simple • vient d'une famille aisée mais vit par ses propres moyens • à fait des études de psychologie dont il a le diplôme • à son concours d'entrée à l'école de police depuis 7 ans • spécialisé dans la brigade anti-drogue et la prévention • est père célibataire d'une petite qui s'appelle Elena Alizéa Lanning né le 04 juillet 2018

caractère - Si il devait se résumer: impulsif, observateur, jaloux, passionné, stressé, intègre. Les point positifs? Il préfère que ce soit les autres qui le qualifie ou le découvre.

en plus : Il adore voir la pluie tomber par la fenêtre de son appartement. Adopter un chien fait parti de son projet. Voir sa famille plus souvent aussi. Il a fait des études de psy par plaisir, il a était major de sa promo. La DEA (lutte anti-drogue) aimerait l'avoir dans son équipe, il y réfléchit toujours. Son boulot c'est sa vie, si ses proches ou ses compagnes ne le comprennent pas, il préfère les oublier. Il déteste les ultimatum. Il n'aime pas les haricots verts et les fruits rouges. Il adore les séries de super héros.






one, two three drink
(Because you're a sky, a sky full of stars)
GIRLS -
(Adélaide) Zach ne pensait pas que cela pouvait exister, aussi passionnante et passionné par la vie, elle ne cesse de le surprendre et remercie Tinder de l'avoir mise sur son chemin.
(Nyssa) Elle. C'est la femme de sa vie, la femme qu'il a connu étant jeune, son premier amour, sa première désillusion, elle l'a brisée à deux reprises mais il ne lui en veut pas, elle fait partie de lui.
(Sofia) Elle ressemble tellement à sa petite soeur, Zach l'a protège, peu importe ce qui lui arrive, il sera là.
(Roxann) Une première rencontre compliquée, un accident ou elle aurait perdue conscience quelques secondes selon elle, un mensonge selon lui enfin c'est ce qu'il pensait.
(Clary) Sa colocataire, un peu chiante mais drôle, il ne la regrette pas, au contraire, elle a apportée une touche de folie dans sa vie et il sait qu'elle peut compter sur lui.
BOYS - Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



(#) Sam 22 Déc - 12:23
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Nyssa A. Haynes.

Noël, enfin. Les périodes de fin d'année étaient une période de reconnaissance, de réconfort, ces dernières années je n'en profitais pas, j'avais grandi tout simplement mais l'arrivée d'Élena dans ma vie avait tout changé. Je me surprenais à aller regarder les derniers jouets à la mode pour les bébés, à craquer pour des bêtises comme un immense doudou en forme de renne, complètement inutile je vous l'accorde mais quand je l'ai vu tirer sur les oreilles, bien j'ai fondu comme neige au soleil. La seule chose qui changeait cette année, sans compter Élena bien sûr, c'est que tout le monde serait présent. Mes grands-parents maternels qui venaient de Londres ainsi que la famille Haynes au grand complet, on allait être plus de vingt vu que je rajoutais la deuxième famille de mon père, malgré tout j'étais heureux.
Le voyage a été sans encombre, Élena était à Los Angeles depuis 5 jours, j'étais arrivé depuis plusieurs heures, profitant de l'absence de mes proches pour sortir rejoindre une amie avant de revenir peu après 20 h. Ma mère se réjouissait de tous les préparatifs, elle était parfaite dans ce rôle, sans compter qu'elle avait hâte de voir sa future belle fille. Nyssa. Depuis notre coup de téléphone, j'avoue avoir donné peu de nouvelles, j'avais besoin de digérer cette nouvelle sans la voir, rien qu'en pensant à la perte de cet enfant mon coeur me faisait un mal de chien. Je n'étais pas coupable selon elle, selon moi par contre c'était une autre histoire, si je ne l'avais pas appelé, si je n'avais pas eu cet excès d'idiotie elle aurait eu ce bébé, notre bébé, notre vie aurait été différente c'était ce que j'avais pensé pendant les premières minutes de notre appel téléphonique puis encore une fois Nyssa avait trouvé le moyen de me dire implicitement que nous ne serions plus jamais ensemble. Le fait qu'elle se pose la question sur l'avenir du bébé si elle n'avait pas eu cet accident avait suffi à me dire que c'était fini.
Dans la chambre que je partageais désormais avec ma fausse fiancée, je rangeais mes affaires, Élena dormait, une dure journée pour ma fille, elle avait été tremballée partout puis j'entendais Lara crier que les Haynes arrivaient. Pour la première fois de toute ma vie, je n'étais pas nerveux, le mot indifférent était plus approprié cependant je suis descendu pour constater que ce n'était pas la Haynes que je redoutait mais son père et ses frères. Si son père me saluait avec son côté chaleureux, j'avoue ne pas rendre l'appareil aux autres, seulement au plus petit que j'appréciais par son côté foncièrement gentil, d'ailleurs je l'aidais montant sa valise en haut, discutant de ses études, des filles aussi, beaucoup, bon on avait parlé que ça dans sa chambre attitrée pendant plus de vingt minutes et on continuait encore.

MADE BY LOYALS.


« On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. »
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Nyssa A. Haynes
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t95891-nyssa-a-haynes-emily-bett-rickards
Nyssa A. Haynes
J'ai : 25 ans et je vis à : l'hopital la plupart du temps, entourée de bébés. J'ai posé mes affaires ici le : 22/09/2018 et depuis, j'ai posté : 265 messages et fait : 0 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante et interne en pédiatrie-néonatalogie. et côté coeur, je suis : compliquée, tu sais j'ai vu, et j'ajoute, que j'ai cherché la grande étoile sous la voûte, je n'ai trouvé qu'un chemin triste et délicat. Emmêlée au creux d'autres draps, j'ai tenté de m'enfuir cent fois. Mais, tous les chemins mènent à toi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : « Smart is the new sexy thing ». Oh et puis, on dit que je ressemble à : Emily Bett Rickards. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sasou. , et un grand merci à : des personnes talentueuses. ✽ DC/TC : : Non.
◊ « All of these lines across my face tell you the story of who I am. So many stories of where I've been. And how I got to where I am » ◊

25 ans ◊ Sa mère était une grande reporter de guerre ; son père est le vice-président de l'entreprise pharmaceutique des Lanning ◊ Vient d'une famille assez aisée, qui a vécu aux quatre coins du monde avant de s'installer à Boston à la mort de sa mère ◊ Est très proche de son père et de ses frères, certains diront que son père est d'ailleurs le seul à réussir à avoir une «emprise » sur elle ◊ Etudiante en médecine : suite à une fausse couche il y a deux ans dont elle garde le secret, elle a choisi de se spécialiser en pédiatrie-néonatalogie à l’hôpital de Boston où elle y effectue son internat ◊ Ambitieuse et studieuse, elle consacre beaucoup de temps à sa carrière, quitte à avoir recours parfois à toute sorte de médicaments ou drogue pour tenir le rythme ◊ Son deuxième prénom « Alizéa » définit bien son caractère : libre comme l'air, passionnée, déterminée, un brin rebelle, spontanée, entière, femme de convictions, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, forte, déteste se sentir emprisonnée ◊ Loyale, généreuse, est prête à tout et à se sacrifier pour protéger ses proches ◊ Investie, et dans la lignée de sa mère, elle fait régulièrement des missions humanitaires, partant du jour au lendemain ◊ Carpe diem : positive, drôle, souriante, aime profiter de la vie, la bonne copine ◊ Est loin de faire partie des filles fleur bleue et romantique ; elle préfère être sans attache ◊ Est tatouée dans le bas du dos et à la cheville◊ Fan des blind test et des karaokés, elle est calée dans la musique des années 90-2000 ◊ Passionnée de la culture moyen-orientale ◊ adore voyager ◊ exerce en dispensaire et part souvent en missions humanitaires more



◊ « But these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. It's true, I was made for you » ◊



(#) Dim 23 Déc - 16:12
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Zachary E. Lanning

Noël était une période assez importante dans votre famille. Pas seulement parce que tu adorais Noël. Toutes les décorations de Noël, l'esprit de Noël, les musiques de Noël, les films de Noël, les courses de Noël, les cadeaux de Noël, les vitrines de Noël, les repas de Noël ... Pour toi, Noël était aussi synonyme de passer du temps avec ses proches, avec les gens qu'on aime. Cela faisait donc quelques jours que tu avais rejoint ton père et tes frères, vous vous étiez retrouvés dans votre appartement de New-York, où les parents de ta mère étaient venus aussi pour Hanoukka. Si c'était important pour toi de vous retrouver tous ensemble pour Noël, cela l'était encore plus pour ton père : ce n'était pas une période facile pour lui, vous pensiez évidemment à ta mère. Malgré les années, il ne l'avait jamais oubliée et n'avait jamais cessé de l'aimer, tu avais toujours trouvé cela beau et triste à la fois. C'était donc important que vous soyez tous réunis, personne ne manquait ce rendez-vous, cette tradition familiale : où que vous soyez vous vous retrouviez toujours pour les fêtes. Cette semaine passée tous ensemble t'avait fait du bien, c'était exactement ce dont tu avais besoin après avoir avoué à Zach pour la fausse couche. On ne peut pas dire que cela s'était déroulé de la manière idéale, encore faut-il qu'il y ait une manière idéale. Tu appréhendais un peu le séjour chez les Lanning, mais tu ne voulais plus la guerre. C'est donc tous ensemble que vous débarquiez à Los Angeles. Comme à chaque fois, tu reçus un accueil des plus chaleureux,on peut même dire que maman Lanning et Lara t'accaparèrent dès que tu eus franchis le pas de la porte de la villa. Cela ne te dérangeait pas puisque tu les adorais: elles t’avaient toujours ouvert leurs bras comme si tu étais membre de leur famille, sans jamais faire de différences. Tu t'éclipsas, prétextant que tu avais hâte de retrouver ton futur mari et Elena. Ce n'était pas vraiment un pretexte, puisque tu avais vraiment hâte de revoir Elena, elle avait du encore changer depuis Thanksgiving. Zach était dans une des chambres avec ton dernier petit frère, tu les avais vu monter ensemble. Tu écoutais à la porte ce qu'ils se disaient, en essayant de faire le moins de bruits possibles. Tu étais bien trop curieuse, mea culpa ! Ils n'avaient même pas remarqué ta présence, dans l'encadrement de la porte. Ce que tu entendais te faisait esquisser un sourire.« Tu peux nous laisser maintenant, microbe » dis-tu en direction de ton frère, interrompant leur conversation. C'était ton dernier petit frère, un lien particulier vous unissait : avec votre différence d'âge, tu avais presque remplacé votre mère, tu ne savais combien de couches tu lui avais changé, combien de biberons tu lui avais donné etc etc. Tu ne manquas pas de le décoiffer lorsqu'il passa à côté de toi. Tes frères et toi aviez toujours eu cette relation très taquin. Cela te faisait plaisir de voir la relation que Zach et ton frère avait tissée, surtout que c'était bien différent avec les deux premiers.« C'est moi ou tu étais en train de donner des conseils à mon frère ? »   dis-tu, avec ton petit sourire espiègle aux lèvres alors que tu avançais dans la pièce et que ton frère était désormais redescendu. Tu ne savais pas à quel accueil tu allais avoir le droit aujourd'hui, surtout vu votre dernière conversation.

MADE BY LOYALS.



“I love you. I am who I am because of you. You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life. I will always be yours. It wasn't over… it still isn't over”  - The notebook.
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Zachary E. Lanning
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93787-zachary-eliott-lanning-stephen-amell#3444120 http://www.i-love-harvard.com/t93859-zachary-talking-to-the-moon#3446574 http://www.i-love-harvard.com/t93914-zachary-e-lanning-456-623-4587 http://www.i-love-harvard.com/t93986-zachary-e-lanning#3451117
Zachary E. Lanning
En ligne
J'ai : 30 ans et je vis à : Boston (Along Charles River) J'ai posé mes affaires ici le : 09/08/2018 et depuis, j'ai posté : 885 messages et fait : 1 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : capitaine de police. et côté coeur, je suis : amoureux de ma ptite fille. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis.... je n'écoute pas les rumeurs Oh et puis, on dit que je ressemble à : Stephen Amell D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : M.H , et un grand merci à : Runaway ✽ DC/TC : : aucun signe de dédoublement de personnalité


Zachary Eliott Lanning
(Could it be worse?)
bio : 30 ans le 05/10/2018 • né à Cambridge • grand frère un peu absent et fils complètement absent • capitaine de police • il déteste son prénom il préfère qu'on l'appelle Zach, beaucoup plus court et simple • vient d'une famille aisée mais vit par ses propres moyens • à fait des études de psychologie dont il a le diplôme • à son concours d'entrée à l'école de police depuis 7 ans • spécialisé dans la brigade anti-drogue et la prévention • est père célibataire d'une petite qui s'appelle Elena Alizéa Lanning né le 04 juillet 2018

caractère - Si il devait se résumer: impulsif, observateur, jaloux, passionné, stressé, intègre. Les point positifs? Il préfère que ce soit les autres qui le qualifie ou le découvre.

en plus : Il adore voir la pluie tomber par la fenêtre de son appartement. Adopter un chien fait parti de son projet. Voir sa famille plus souvent aussi. Il a fait des études de psy par plaisir, il a était major de sa promo. La DEA (lutte anti-drogue) aimerait l'avoir dans son équipe, il y réfléchit toujours. Son boulot c'est sa vie, si ses proches ou ses compagnes ne le comprennent pas, il préfère les oublier. Il déteste les ultimatum. Il n'aime pas les haricots verts et les fruits rouges. Il adore les séries de super héros.






one, two three drink
(Because you're a sky, a sky full of stars)
GIRLS -
(Adélaide) Zach ne pensait pas que cela pouvait exister, aussi passionnante et passionné par la vie, elle ne cesse de le surprendre et remercie Tinder de l'avoir mise sur son chemin.
(Nyssa) Elle. C'est la femme de sa vie, la femme qu'il a connu étant jeune, son premier amour, sa première désillusion, elle l'a brisée à deux reprises mais il ne lui en veut pas, elle fait partie de lui.
(Sofia) Elle ressemble tellement à sa petite soeur, Zach l'a protège, peu importe ce qui lui arrive, il sera là.
(Roxann) Une première rencontre compliquée, un accident ou elle aurait perdue conscience quelques secondes selon elle, un mensonge selon lui enfin c'est ce qu'il pensait.
(Clary) Sa colocataire, un peu chiante mais drôle, il ne la regrette pas, au contraire, elle a apportée une touche de folie dans sa vie et il sait qu'elle peut compter sur lui.
BOYS - Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



(#) Dim 23 Déc - 16:22
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Nyssa A. Haynes.

J'avais seulement une soeur, pas vraiment de quoi donner des conseils sur les relations amoureuses surtout qu'elle avait tendance à me les cacher parce que selon elle j'étais beaucoup trop protecteur alors avoir le petit frère de Nyssa qui me demandait des conseils me changeaient. Je rigolais pas mal face à ses questions, c'était loin d'être moqueur, il le savait vu qu'il ne m'en tenait pas rigueur, j'étais surpris de voir à quel point il pouvait être si différent des deux autres, voir son côté romantique pour la fille qu'il aimait mais surtout après qu'il avait envie de passer à l'acte avec. Nyssa. Quand sa voix se mise à retentir, on sursautait tous les deux, il était complètement gêné, je ne pense pas qu'elle ait entendu le reste, j'espérais du moins. Tandis que son petit frère partait, un sourire restait sur mon visage, je passais devant Nyssa pour fermer la porte, on avait beau être en froid, ne pas savoir ou on allait tous les deux, il y avait une chose qui ne changeait pas, on aimait les ragots. "Totalement." m'amusais-je à dire en chuchotant un peu espérant que personne ne se planque derrière la porte. "je savais pas qu'il avait une copine, il veut coucher avec, il voulait me demander des conseils sur comment faire jouir une femme quand il s'est souvenu, que la femme qui partageait mon lit c'était toi, sa soeur." Je partais en fou rire, clairement ça faisait si longtemps que je n'avais pas ris de bon coeur. "Tu aurais vu sa tête." riais-je encore sans pouvoir trop m'arrêter, on avait des soucis tous les deux mais ce petit moment de complicité, de sourire faisait partie de la magie de Noël, voilà pourquoi cette période était belle parce que pendant quelque temps on avait la capacité à oublier pour vivre des moments comme ceux là.

MADE BY LOYALS.


« On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. »
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Nyssa A. Haynes
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t95891-nyssa-a-haynes-emily-bett-rickards
Nyssa A. Haynes
J'ai : 25 ans et je vis à : l'hopital la plupart du temps, entourée de bébés. J'ai posé mes affaires ici le : 22/09/2018 et depuis, j'ai posté : 265 messages et fait : 0 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante et interne en pédiatrie-néonatalogie. et côté coeur, je suis : compliquée, tu sais j'ai vu, et j'ajoute, que j'ai cherché la grande étoile sous la voûte, je n'ai trouvé qu'un chemin triste et délicat. Emmêlée au creux d'autres draps, j'ai tenté de m'enfuir cent fois. Mais, tous les chemins mènent à toi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : « Smart is the new sexy thing ». Oh et puis, on dit que je ressemble à : Emily Bett Rickards. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sasou. , et un grand merci à : des personnes talentueuses. ✽ DC/TC : : Non.
◊ « All of these lines across my face tell you the story of who I am. So many stories of where I've been. And how I got to where I am » ◊

25 ans ◊ Sa mère était une grande reporter de guerre ; son père est le vice-président de l'entreprise pharmaceutique des Lanning ◊ Vient d'une famille assez aisée, qui a vécu aux quatre coins du monde avant de s'installer à Boston à la mort de sa mère ◊ Est très proche de son père et de ses frères, certains diront que son père est d'ailleurs le seul à réussir à avoir une «emprise » sur elle ◊ Etudiante en médecine : suite à une fausse couche il y a deux ans dont elle garde le secret, elle a choisi de se spécialiser en pédiatrie-néonatalogie à l’hôpital de Boston où elle y effectue son internat ◊ Ambitieuse et studieuse, elle consacre beaucoup de temps à sa carrière, quitte à avoir recours parfois à toute sorte de médicaments ou drogue pour tenir le rythme ◊ Son deuxième prénom « Alizéa » définit bien son caractère : libre comme l'air, passionnée, déterminée, un brin rebelle, spontanée, entière, femme de convictions, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, forte, déteste se sentir emprisonnée ◊ Loyale, généreuse, est prête à tout et à se sacrifier pour protéger ses proches ◊ Investie, et dans la lignée de sa mère, elle fait régulièrement des missions humanitaires, partant du jour au lendemain ◊ Carpe diem : positive, drôle, souriante, aime profiter de la vie, la bonne copine ◊ Est loin de faire partie des filles fleur bleue et romantique ; elle préfère être sans attache ◊ Est tatouée dans le bas du dos et à la cheville◊ Fan des blind test et des karaokés, elle est calée dans la musique des années 90-2000 ◊ Passionnée de la culture moyen-orientale ◊ adore voyager ◊ exerce en dispensaire et part souvent en missions humanitaires more



◊ « But these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. It's true, I was made for you » ◊



(#) Dim 23 Déc - 21:58
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Zachary E. Lanning

Surprise, ta tête valait autant le détour que celle de ton frère, cela te fit malgré tout sourire. Tu voyais très bien de quel tête il parlait, ça suffisait à te faire rire. Ton petit frère devenait grand, toi qui le voyais toujours comme le petit bébé de la famille, tu prenais un sacré petit coup de rappel. Tu savais que ton petit frère avait une copine, cela n'aurait pas pu t'échapper, rien de leurs vies ne pouvait t'échapper. Tu étais pire que les services secrets avec eux. Enfin ça, c'est ce que tu pensais jusqu'à aujourd'hui. En tout cas, la situation faisait bien rire Zach, qui n'arrêtait pas de rire. « Hey, arrête de te moquer de mon frère ! » alors que tu avais toi-même du mal à garder ton sérieux, ta surprise se transforma en amusement, son rire entraînant le tien. Tu te doutais bien que ce n'était pas méchant, Zach avait toujours été bienveillant avec lui, tu avais confiance en lui. « Il a confiance en toi, tu n'aurais jamais dû me répéter cela » faussement offusquée, alors que tu avais du mal à te retenir de rire. Tu aurais peut-être préféré ne pas savoir le sujet de la conversation, en fait si, tu étais trop curieuse, tu mourrais d'envie de savoir, tu aurais même fait des pieds et des mains pour savoir, tu ne l'aurais pas lâché. « Arrête, tu veux qu'on parle de ta sœur ? Ça te ferait beaucoup moins rire non ? » Cela faisait longtemps que vous n'aviez pas eu cette complicité, celle qui faisait pourquoi vous étiez Zach et Nyssa, celle qui avait bâti et forgé votre couple pendant des années.


MADE BY LOYALS.



“I love you. I am who I am because of you. You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life. I will always be yours. It wasn't over… it still isn't over”  - The notebook.
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Zachary E. Lanning
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93787-zachary-eliott-lanning-stephen-amell#3444120 http://www.i-love-harvard.com/t93859-zachary-talking-to-the-moon#3446574 http://www.i-love-harvard.com/t93914-zachary-e-lanning-456-623-4587 http://www.i-love-harvard.com/t93986-zachary-e-lanning#3451117
Zachary E. Lanning
En ligne
J'ai : 30 ans et je vis à : Boston (Along Charles River) J'ai posé mes affaires ici le : 09/08/2018 et depuis, j'ai posté : 885 messages et fait : 1 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : capitaine de police. et côté coeur, je suis : amoureux de ma ptite fille. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis.... je n'écoute pas les rumeurs Oh et puis, on dit que je ressemble à : Stephen Amell D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : M.H , et un grand merci à : Runaway ✽ DC/TC : : aucun signe de dédoublement de personnalité


Zachary Eliott Lanning
(Could it be worse?)
bio : 30 ans le 05/10/2018 • né à Cambridge • grand frère un peu absent et fils complètement absent • capitaine de police • il déteste son prénom il préfère qu'on l'appelle Zach, beaucoup plus court et simple • vient d'une famille aisée mais vit par ses propres moyens • à fait des études de psychologie dont il a le diplôme • à son concours d'entrée à l'école de police depuis 7 ans • spécialisé dans la brigade anti-drogue et la prévention • est père célibataire d'une petite qui s'appelle Elena Alizéa Lanning né le 04 juillet 2018

caractère - Si il devait se résumer: impulsif, observateur, jaloux, passionné, stressé, intègre. Les point positifs? Il préfère que ce soit les autres qui le qualifie ou le découvre.

en plus : Il adore voir la pluie tomber par la fenêtre de son appartement. Adopter un chien fait parti de son projet. Voir sa famille plus souvent aussi. Il a fait des études de psy par plaisir, il a était major de sa promo. La DEA (lutte anti-drogue) aimerait l'avoir dans son équipe, il y réfléchit toujours. Son boulot c'est sa vie, si ses proches ou ses compagnes ne le comprennent pas, il préfère les oublier. Il déteste les ultimatum. Il n'aime pas les haricots verts et les fruits rouges. Il adore les séries de super héros.






one, two three drink
(Because you're a sky, a sky full of stars)
GIRLS -
(Adélaide) Zach ne pensait pas que cela pouvait exister, aussi passionnante et passionné par la vie, elle ne cesse de le surprendre et remercie Tinder de l'avoir mise sur son chemin.
(Nyssa) Elle. C'est la femme de sa vie, la femme qu'il a connu étant jeune, son premier amour, sa première désillusion, elle l'a brisée à deux reprises mais il ne lui en veut pas, elle fait partie de lui.
(Sofia) Elle ressemble tellement à sa petite soeur, Zach l'a protège, peu importe ce qui lui arrive, il sera là.
(Roxann) Une première rencontre compliquée, un accident ou elle aurait perdue conscience quelques secondes selon elle, un mensonge selon lui enfin c'est ce qu'il pensait.
(Clary) Sa colocataire, un peu chiante mais drôle, il ne la regrette pas, au contraire, elle a apportée une touche de folie dans sa vie et il sait qu'elle peut compter sur lui.
BOYS - Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



(#) Lun 24 Déc - 12:02
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Nyssa A. Haynes.

Je riais tellement fort, je me moquais pas de la situation juste de sa tête quand il s'était dit attend il couche avec ma soeur. Il s'était littéralement décomposé, si Nyssa me disait de ne pas me moquait, je voyais rapidement que son visage se transformait à son tour, elle luttait pour ne pas rire, jusqu'à ce que finalement elle cède. "Ah non il m'a rien dit, il n'a pas eu le temps de finir." dis-je pour me justifier. "Puis même avoue que tu veux savoir." Je lui lançais un clin d'oeil, Nyssa avait fait l'espionne pour moi de temps en temps avec ma soeur, je pouvais le faire pour elle en plus je voyais bien que son frère était complètement gêné de parler aux autres de ce sujet, il était jeune, c'était normal. "Non !" Je me bouchais les oreilles, je ne voulais pas savoir la vie sexuelle de ma soeur, elle en avait une c'était déjà trop d'informations à digérer, je préférais encore me dire qu'elle était juste innocente, je la verrais moins triste ces derniers temps. "Ne dis rien, je t'en supplie." Je cessais de rigoler, ma bonne humeur était là quand même alors que je m'avançais vers la petite blonde pour l'attraper dans mes bras afin de la jeter sur le lit, la rejoindre. J'étais de bonne humeur, Nyssa ne me tenait pas rigueur de notre conversation téléphonique même si je sais que tôt ou tard on devrait en parler, j'avais pu faire le point sur ce sujet de mon côté, tout était apaisé, prendre du recul m'avait fait avancé. "Je me souviens encore de tes points faibles." dis-je en me positionnant au-dessus d'elle à califourchon pour l'attaquer, elle détestait que je la chatouille, comme elle n'aimait pas que je tire son lobe d'oreille avec mes dents, ce n'était pas quelques choses que je faisais à l'époque mais disons que j'aimais l'embêter, puis elle en tenait une couche, ce n'était pas elle la victime, bien moi la plus part du temps. "Avoue que tu veux que j'aille à la pêche aux infos, je pourrais te dire qui est cette fille, son âge, ce qu'elle fait." Je sourcillais avec un petit sourire aux lèvres. "Et lui donner des conseils sur le sexe, je pense que je suis mieux placé que les deux autres." Je levais les yeux au ciel, je les portais pas dans mon coeur mais je les dénigrais pas quand même.

MADE BY LOYALS.


« On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. »
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Nyssa A. Haynes
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t95891-nyssa-a-haynes-emily-bett-rickards
Nyssa A. Haynes
J'ai : 25 ans et je vis à : l'hopital la plupart du temps, entourée de bébés. J'ai posé mes affaires ici le : 22/09/2018 et depuis, j'ai posté : 265 messages et fait : 0 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante et interne en pédiatrie-néonatalogie. et côté coeur, je suis : compliquée, tu sais j'ai vu, et j'ajoute, que j'ai cherché la grande étoile sous la voûte, je n'ai trouvé qu'un chemin triste et délicat. Emmêlée au creux d'autres draps, j'ai tenté de m'enfuir cent fois. Mais, tous les chemins mènent à toi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : « Smart is the new sexy thing ». Oh et puis, on dit que je ressemble à : Emily Bett Rickards. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sasou. , et un grand merci à : des personnes talentueuses. ✽ DC/TC : : Non.
◊ « All of these lines across my face tell you the story of who I am. So many stories of where I've been. And how I got to where I am » ◊

25 ans ◊ Sa mère était une grande reporter de guerre ; son père est le vice-président de l'entreprise pharmaceutique des Lanning ◊ Vient d'une famille assez aisée, qui a vécu aux quatre coins du monde avant de s'installer à Boston à la mort de sa mère ◊ Est très proche de son père et de ses frères, certains diront que son père est d'ailleurs le seul à réussir à avoir une «emprise » sur elle ◊ Etudiante en médecine : suite à une fausse couche il y a deux ans dont elle garde le secret, elle a choisi de se spécialiser en pédiatrie-néonatalogie à l’hôpital de Boston où elle y effectue son internat ◊ Ambitieuse et studieuse, elle consacre beaucoup de temps à sa carrière, quitte à avoir recours parfois à toute sorte de médicaments ou drogue pour tenir le rythme ◊ Son deuxième prénom « Alizéa » définit bien son caractère : libre comme l'air, passionnée, déterminée, un brin rebelle, spontanée, entière, femme de convictions, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, forte, déteste se sentir emprisonnée ◊ Loyale, généreuse, est prête à tout et à se sacrifier pour protéger ses proches ◊ Investie, et dans la lignée de sa mère, elle fait régulièrement des missions humanitaires, partant du jour au lendemain ◊ Carpe diem : positive, drôle, souriante, aime profiter de la vie, la bonne copine ◊ Est loin de faire partie des filles fleur bleue et romantique ; elle préfère être sans attache ◊ Est tatouée dans le bas du dos et à la cheville◊ Fan des blind test et des karaokés, elle est calée dans la musique des années 90-2000 ◊ Passionnée de la culture moyen-orientale ◊ adore voyager ◊ exerce en dispensaire et part souvent en missions humanitaires more



◊ « But these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. It's true, I was made for you » ◊



(#) Lun 24 Déc - 16:33
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Zachary E. Lanning

Si tu voulais savoir ? Tu fis mine d'être offusquée par une telle accusation, tu niais totalement « Quoi ? Moi ? Non ?Pfff, non, jamais, je respecte l'intimité de mes frères, moi ! » Tu n'étais pas du tout crédible : combien de fois tu avais demandé à Zach de surveiller tes frères, de regarder dans leurs dossiers si ils n'étaient pas encore dans une histoire louche ? Tu reconnaissais que dans ces cas là, cela te dérangeait pas trop. Tu avais fait pareil pour sa sœur, lorsqu'il avait besoin d'informations. Tout d'un coup, sa réaction fût d'ailleurs bien différente lorsqu'il s'agissait d'évoquer sa sœur. Tu avais anticipé sa réaction, tu te doutais qu'il n'allait pas supporter que tu lui parles de sa sœur. Tu jubilais, cette fois-ci, c'est toi qui rigolais bien. Tu n'allais pas t’arrêter comme ça. « Ta sœur, je ne pensais pas ça d'elle, mais elle me surprend » Tu en jouais, mais jamais tu ne trahirais Lara, jamais tu ne raconterais, même sous la torture, elle avait toute ta confiance. Mais tu adorais utiliser ce moyen de pression. Sa vengeance ne se fît pas à attendre, ni une, ni deux,il te soulevait de terre, tu avais beau essayé de te défendre, tu ne faisais pas le poids, alors tu t'agrippais à son cou. « Zachary, non, repose-moi tout de suite» il te faisait tout le temps cela, tu connaissais très bien la suite, tu savais ce qui allait arriver, tu savais très bien qu'il allait utiliser tes points faibles et tu détestais cela. « Ce n'est pas juste, tu n'as pas le droit » Alors que tu avais du mal à garder ton sérieux, tu essayais malgré tout de te débattre, essayant de te libérer de son emprise alors qu'il était sur toi. Tu essayais de répliquer, mais comme il t'avait attrapé et bloqué les mains, tu n'avais pas trop de moyens, surtout qu'il connaissait toutes tes ruses, toutes tes esquives maintenant.Même après des années. Il pouvait facilement les anticiper et les éviter. « Non, non, non jamais je n'avouerai, je ne suis pas un de tes suspects, tes menaces ne marcheront pas sur moi» Tu ne voulais pas passer pour la grande sœur hyper protectrice, hyper maternelle avec ses frères. Mais bien sûr que tu voulais qu'il se renseigne pour toi, tu arrivais à peine à le cacher.Tu connaissais assez bien ton frère pour savoir que la fille qu'il avait choisi était sans doute quelqu'un de très bien, mais bon, si tu pouvais en avoir confirmation, cela te rassurerait. Alors que Zach s’apprêtait à mettre ses menaces à exécution, tu cédas « Tu ferais ça pour moi ? Le rassurer, je sais qu'il t'apprécie beaucoup et qu'il a même plus confiance en toi qu'aux deux autres, ce n'est pas étonnant si il a préféré t'en parler. Et puis, de temps en temps, me filer quelques infos sur lui, je veux pas tout savoir, tout ce qu'il te dit, juste les éléments de base, savoir si il est heureux» Ta moue faussement innocente et angélique ne pouvait que le faire craquer. « Oh et puis, tu adores faire ça, mener ton enquête et tout me raconter après. Dis-moi ce que tu sais stp, stp, stp».


MADE BY LOYALS.



“I love you. I am who I am because of you. You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life. I will always be yours. It wasn't over… it still isn't over”  - The notebook.
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Zachary E. Lanning
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93787-zachary-eliott-lanning-stephen-amell#3444120 http://www.i-love-harvard.com/t93859-zachary-talking-to-the-moon#3446574 http://www.i-love-harvard.com/t93914-zachary-e-lanning-456-623-4587 http://www.i-love-harvard.com/t93986-zachary-e-lanning#3451117
Zachary E. Lanning
En ligne
J'ai : 30 ans et je vis à : Boston (Along Charles River) J'ai posé mes affaires ici le : 09/08/2018 et depuis, j'ai posté : 885 messages et fait : 1 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : capitaine de police. et côté coeur, je suis : amoureux de ma ptite fille. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis.... je n'écoute pas les rumeurs Oh et puis, on dit que je ressemble à : Stephen Amell D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : M.H , et un grand merci à : Runaway ✽ DC/TC : : aucun signe de dédoublement de personnalité


Zachary Eliott Lanning
(Could it be worse?)
bio : 30 ans le 05/10/2018 • né à Cambridge • grand frère un peu absent et fils complètement absent • capitaine de police • il déteste son prénom il préfère qu'on l'appelle Zach, beaucoup plus court et simple • vient d'une famille aisée mais vit par ses propres moyens • à fait des études de psychologie dont il a le diplôme • à son concours d'entrée à l'école de police depuis 7 ans • spécialisé dans la brigade anti-drogue et la prévention • est père célibataire d'une petite qui s'appelle Elena Alizéa Lanning né le 04 juillet 2018

caractère - Si il devait se résumer: impulsif, observateur, jaloux, passionné, stressé, intègre. Les point positifs? Il préfère que ce soit les autres qui le qualifie ou le découvre.

en plus : Il adore voir la pluie tomber par la fenêtre de son appartement. Adopter un chien fait parti de son projet. Voir sa famille plus souvent aussi. Il a fait des études de psy par plaisir, il a était major de sa promo. La DEA (lutte anti-drogue) aimerait l'avoir dans son équipe, il y réfléchit toujours. Son boulot c'est sa vie, si ses proches ou ses compagnes ne le comprennent pas, il préfère les oublier. Il déteste les ultimatum. Il n'aime pas les haricots verts et les fruits rouges. Il adore les séries de super héros.






one, two three drink
(Because you're a sky, a sky full of stars)
GIRLS -
(Adélaide) Zach ne pensait pas que cela pouvait exister, aussi passionnante et passionné par la vie, elle ne cesse de le surprendre et remercie Tinder de l'avoir mise sur son chemin.
(Nyssa) Elle. C'est la femme de sa vie, la femme qu'il a connu étant jeune, son premier amour, sa première désillusion, elle l'a brisée à deux reprises mais il ne lui en veut pas, elle fait partie de lui.
(Sofia) Elle ressemble tellement à sa petite soeur, Zach l'a protège, peu importe ce qui lui arrive, il sera là.
(Roxann) Une première rencontre compliquée, un accident ou elle aurait perdue conscience quelques secondes selon elle, un mensonge selon lui enfin c'est ce qu'il pensait.
(Clary) Sa colocataire, un peu chiante mais drôle, il ne la regrette pas, au contraire, elle a apportée une touche de folie dans sa vie et il sait qu'elle peut compter sur lui.
BOYS - Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



(#) Lun 24 Déc - 16:59
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Nyssa A. Haynes.

Mon rire était encore plus bruyant, si Nyssa n'était pas curieuse alors moi j'étais un ange tombé du ciel, elle se moquait cruellement de ma tête, sa petite moue faussement innocente me faisait doucement fondre. "Oui bien sûr. Tu as respecté son intimité quand tu m'as demandé il y a quelques années d'aller lui tirer les vers du nez sur un des copains qui faisaient des trucs louches." Rien de méchant, avec Nyssa nous avions bêtement cru que le plus âgé avait eu des mauvaises relations, qu'il faisait un trafic illégal, il faisait bien un trafic mais de carte de jeu vidéo, le truc complètement innocent. Je peux vous dire que ce jour-là, je me suis senti blessé dans mon âme de flic, moi qui avais pensé avoir eu l'affaire du siècle. "Arrête !" m'écriais-je amusé. je me bouchais les oreilles afin de ne plus entendre, ma soeur n'était pas une sainte, elle avait 22 ans, elle était belle, je sais qu'elle plaisait seulement j'avais tellement de mal à la voir avec un homme alors quand Nyssa rajoutait une couche, je sévissais, je l'attrapais pour la déposer sur le lit. "Nan ! Nan ! Nan!" Elle se débattait, je riais, on aurait vraiment dit des enfants mais alors allongé la demoiselle avait plus de poigne qu'à l'époque, l'entrainement payait, je suis certain qu'elle continuait de faire de la boxe. "J'ai tous les droits madame Lanning." Je la cherchais, lui tirant légèrement la langue devant son nez pour lui lécher ensuite, ça me faisait encore rire, je crois que ma mauvaise humeur n'était pas prête de refaire surface. "Hum... ah bon? Alors si je fais ça..." Je passais vers son lob d'oreille, veillant bien à maitriser ses poignets de chaque côté de sa tête, manquerait plus qu'elle me donne un coup en plein visage, j'avais déjà des contusions, on allait en rajouter. Mes lèvres attrapaient son lob pour le mordre ensuite, sur l'instant c'était de la pure blague, seulement ce contact physique avait tendance à me dérouter, c'était Nyssa, pas une simple amie, il y avait un passé, des sentiments, je perdais un peu le sourire, peut-être qu'on jouait trop. Heureusement, elle finissait par cracher le morceau. "Je le savais, tu peux pas te retenir." Je lui lâchais les mains restant à califourchon sur elle, son visage s'y réjouit face aux ragots me plaisait, on n'avait pas trop changé tous les deux. "Tu veux tout savoir ou juste s'il est heureux." Je secouais les épaules, elle se contredisait alors que moi je me relevais, heureux de posséder autant d'informations. "Bon ok, je déballe tout." dis-je après avoir fait un tel pas plus loin du lit. "Elle a 3 ans de plus que lui, elle a déjà eu un mec avant et ça le bloque complètement, il voulait en parler à ses frères mais ils se sont moqué de lui parce qu'apparemment la fille à une réputation étrange, je n'ai pas trop compris tu as débarqué, tu as tout gâché Haynes." Il est clair et net que je voulais à mon tour en savoir le fond de l'histoire.



MADE BY LOYALS.


« On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. »
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Nyssa A. Haynes
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t95891-nyssa-a-haynes-emily-bett-rickards
Nyssa A. Haynes
J'ai : 25 ans et je vis à : l'hopital la plupart du temps, entourée de bébés. J'ai posé mes affaires ici le : 22/09/2018 et depuis, j'ai posté : 265 messages et fait : 0 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante et interne en pédiatrie-néonatalogie. et côté coeur, je suis : compliquée, tu sais j'ai vu, et j'ajoute, que j'ai cherché la grande étoile sous la voûte, je n'ai trouvé qu'un chemin triste et délicat. Emmêlée au creux d'autres draps, j'ai tenté de m'enfuir cent fois. Mais, tous les chemins mènent à toi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : « Smart is the new sexy thing ». Oh et puis, on dit que je ressemble à : Emily Bett Rickards. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sasou. , et un grand merci à : des personnes talentueuses. ✽ DC/TC : : Non.
◊ « All of these lines across my face tell you the story of who I am. So many stories of where I've been. And how I got to where I am » ◊

25 ans ◊ Sa mère était une grande reporter de guerre ; son père est le vice-président de l'entreprise pharmaceutique des Lanning ◊ Vient d'une famille assez aisée, qui a vécu aux quatre coins du monde avant de s'installer à Boston à la mort de sa mère ◊ Est très proche de son père et de ses frères, certains diront que son père est d'ailleurs le seul à réussir à avoir une «emprise » sur elle ◊ Etudiante en médecine : suite à une fausse couche il y a deux ans dont elle garde le secret, elle a choisi de se spécialiser en pédiatrie-néonatalogie à l’hôpital de Boston où elle y effectue son internat ◊ Ambitieuse et studieuse, elle consacre beaucoup de temps à sa carrière, quitte à avoir recours parfois à toute sorte de médicaments ou drogue pour tenir le rythme ◊ Son deuxième prénom « Alizéa » définit bien son caractère : libre comme l'air, passionnée, déterminée, un brin rebelle, spontanée, entière, femme de convictions, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, forte, déteste se sentir emprisonnée ◊ Loyale, généreuse, est prête à tout et à se sacrifier pour protéger ses proches ◊ Investie, et dans la lignée de sa mère, elle fait régulièrement des missions humanitaires, partant du jour au lendemain ◊ Carpe diem : positive, drôle, souriante, aime profiter de la vie, la bonne copine ◊ Est loin de faire partie des filles fleur bleue et romantique ; elle préfère être sans attache ◊ Est tatouée dans le bas du dos et à la cheville◊ Fan des blind test et des karaokés, elle est calée dans la musique des années 90-2000 ◊ Passionnée de la culture moyen-orientale ◊ adore voyager ◊ exerce en dispensaire et part souvent en missions humanitaires more



◊ « But these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. It's true, I was made for you » ◊



(#) Mar 25 Déc - 18:45
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Zachary E. Lanning

Tu savais très bien à quoi il faisait référence « Oui, bon c'est vrai, sur cette histoire de trafic, je m'étais un peu emballée, je le reconnais. Mais, on n'avait pas si tort : il y avait bien un truc louche, qui fait des trafics de cartes de jeux vidéos ? Et qui te dit qu'il ne serait pas passé à autre chose après ? » Et dire que tu l'avais tanné pendant des jours et des jours pour qu'il se renseigne, tout cela pour ça. Rien que d'y repenser, cela te faisait encore rire. Et des histoires comme cela, il y en avait encore plein. Tu lui en avais fait voir de toutes les couleurs, encore plus quand c'était toi qui était impliquée dans des trucs louches. Tu te demandais parfois comment il avait fait pour te supporter, et encore aujourd'hui. Tu n'abandonnais pas, sauf lorsqu'il mettait ses menaces à exécution. Comme aujourd'hui. En même temps, il te cherchait : il savait très bien que de t'appeler Madame Lanning, te lécher le nez et te mordre le lobe d'oreille allait te faire réagir. C'était un ensemble de ce que tu ne supportais pas.« Je te jure que tu me le paieras. J'espère que tu ne comptais pas trop sur cette nuit pour te reposer» Il te restait plus que les menaces pour te sauver. Pour le moment, tu étais bloquée, tu avais beau essayer de te défendre avec les parties du corps libre qu'il te restait, à gesticuler, tourner la tête d'un côté et de l'autre, essayer de donner des petits coups de pieds, tu ne pouvais que capituler.« C'est bon, tu as gagné pour cette fois, je veux tout savoir » alors que tu posais tes mains sur ses joues dans une caresse alors qu'il était encore sur toi. Et c'était peut-être mieux ainsi, votre petit jeu d'enfants pourrait facilement et rapidement déraper, à tout moment, comme vous en aviez l'habitude. Vous n'aviez jamais été aussi proches physiquement depuis votre rupture. L'espace d'un instant, tu avais réussi à oublier votre différent, réussi à oublier que vous n'étiez plus un couple. Vous aviez beau jouer, le retour à la réalité fût un peu brutal. Tu te redressas d'abord sur tes coudes, alors qu'il te libérait de son emprise, avant de t'asseoir en tailleur sur le lit. Il fallait voir ton visage s'illuminer et prendre à la fois ton air sérieux et concentrée lorsque Zach commença à te donner les informations tant attendues. Tu écoutais attentivement, ne voulant manquer aucune information cruciale. Ok, déjà, elle était plus vieille que lui, trois ans de plus : soit, Zach était plus âgé que toi, tu étais mal placée pour dire quelque chose sur ce point, surtout que cela ne vous avait pas empêché d'être heureux ensemble et de vous aimer non ?Elle avait déjà eu quelqu'un avant : oui, soit, c'était normal aussi. Au final, tu comprenais de plus en plus ton frère car tu avais un peu été dans la même situation que lui, la situation était comparable avec ce que tu avais toi-aussi vécu avec Zach. Tu ne pus t’empêcher de soupirer lorsque tu appris que tes frères s'étaient moqués du plus petit : ils étaient incroyables, tu n'allais pas les louper ces deux là. Heureusement que Zach était là.« Une réputation étrange ? C'est à dire ? Quel genre de réputation ? » Tu n'étais d'habitude pas du genre à écouter les ragots, à te fier à une réputation mais dès qu'il s'agissait de ton frère, c'était autrement : tu ne voulais pas que quelqu'un lui fasse du mal, il y avait assez de briseuse de cœur dans la famille. Tu voulais évidemment en savoir plus, sauf que Zach te reprocha d'avoir débarqué au mauvais moment, t'accusant d'avoir tout gâché. « Hey ! » Tu lui lanças le premier oreiller qui te tombait sous la main. La prochaine fois, il avait qu'à te prévenir si tu les dérangeais. « Je me demande vraiment pourquoi ils t'ont nommé capitaine, tu es vraiment nul pour obtenir des aveux, j'espère que tu es un meilleur enquêteur » Ce n'était pas vrai, et ton sourire, amusée et taquin, prouvait le contraire.Tu ne le pensais pas du tout, tu étais très fière de lui, du policier qu'il était, de la façon dont il exerçait son métier, de sa carrière. Plus qu'il ne l'imaginait. « Ils doivent nous attendre en bas» Tu ne voulais pas vraiment que ce moment de complicité juste tous les deux s'achève.  « Un plan pour s'enfuir et échapper à la pression familiale ?»






MADE BY LOYALS.



“I love you. I am who I am because of you. You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life. I will always be yours. It wasn't over… it still isn't over”  - The notebook.
Revenir en haut Aller en bas
URBAN CITIZEN
Zachary E. Lanning
URBAN CITIZEN
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t93787-zachary-eliott-lanning-stephen-amell#3444120 http://www.i-love-harvard.com/t93859-zachary-talking-to-the-moon#3446574 http://www.i-love-harvard.com/t93914-zachary-e-lanning-456-623-4587 http://www.i-love-harvard.com/t93986-zachary-e-lanning#3451117
Zachary E. Lanning
En ligne
J'ai : 30 ans et je vis à : Boston (Along Charles River) J'ai posé mes affaires ici le : 09/08/2018 et depuis, j'ai posté : 885 messages et fait : 1 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : capitaine de police. et côté coeur, je suis : amoureux de ma ptite fille. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : je suis.... je n'écoute pas les rumeurs Oh et puis, on dit que je ressemble à : Stephen Amell D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : M.H , et un grand merci à : Runaway ✽ DC/TC : : aucun signe de dédoublement de personnalité


Zachary Eliott Lanning
(Could it be worse?)
bio : 30 ans le 05/10/2018 • né à Cambridge • grand frère un peu absent et fils complètement absent • capitaine de police • il déteste son prénom il préfère qu'on l'appelle Zach, beaucoup plus court et simple • vient d'une famille aisée mais vit par ses propres moyens • à fait des études de psychologie dont il a le diplôme • à son concours d'entrée à l'école de police depuis 7 ans • spécialisé dans la brigade anti-drogue et la prévention • est père célibataire d'une petite qui s'appelle Elena Alizéa Lanning né le 04 juillet 2018

caractère - Si il devait se résumer: impulsif, observateur, jaloux, passionné, stressé, intègre. Les point positifs? Il préfère que ce soit les autres qui le qualifie ou le découvre.

en plus : Il adore voir la pluie tomber par la fenêtre de son appartement. Adopter un chien fait parti de son projet. Voir sa famille plus souvent aussi. Il a fait des études de psy par plaisir, il a était major de sa promo. La DEA (lutte anti-drogue) aimerait l'avoir dans son équipe, il y réfléchit toujours. Son boulot c'est sa vie, si ses proches ou ses compagnes ne le comprennent pas, il préfère les oublier. Il déteste les ultimatum. Il n'aime pas les haricots verts et les fruits rouges. Il adore les séries de super héros.






one, two three drink
(Because you're a sky, a sky full of stars)
GIRLS -
(Adélaide) Zach ne pensait pas que cela pouvait exister, aussi passionnante et passionné par la vie, elle ne cesse de le surprendre et remercie Tinder de l'avoir mise sur son chemin.
(Nyssa) Elle. C'est la femme de sa vie, la femme qu'il a connu étant jeune, son premier amour, sa première désillusion, elle l'a brisée à deux reprises mais il ne lui en veut pas, elle fait partie de lui.
(Sofia) Elle ressemble tellement à sa petite soeur, Zach l'a protège, peu importe ce qui lui arrive, il sera là.
(Roxann) Une première rencontre compliquée, un accident ou elle aurait perdue conscience quelques secondes selon elle, un mensonge selon lui enfin c'est ce qu'il pensait.
(Clary) Sa colocataire, un peu chiante mais drôle, il ne la regrette pas, au contraire, elle a apportée une touche de folie dans sa vie et il sait qu'elle peut compter sur lui.
BOYS - Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte pour réaliser un livre spécimen de polices de texte



(#) Mar 25 Déc - 21:38
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Nyssa A. Haynes.

Cette nuit? Bien entendu que je comptais dormir. Si Nyssa se mettait à me provoquer, je peux vous dire que notre petit jeu pouvait durer des heures, je ne pense pas que ce soit très judicieux d'opter pour cette voie-là, on savait comment tout ceci pouvait se terminer. À l'époque, quand nous étions en couple, quand on s'amusait à se chamailler comme on l'avait fait, la plupart du temps on ne se relevait pas 5 minutes après comme actuellement, on avait tendance à trainer au lit, dans les bras l'un de l'autre, et ça nous avait souvent joué des tours. Pour l'heure, il était préférable que je m'écarte, en plus j'étais excité, balancer des ragots à Nyssa me plaisait, oui c'était un mauvais défaut, je gardais pas un secret avec elle, pour couronner le tout j'aimais voir la tête qu'elle faisait au fur et à mesure que je lui disais ce que j'avais pu apprendre. "Je sais pas justement." Je secouais les épaules, déçu aussi de ne pas savoir mais ça n'allait pas rester comme ça, j'allais fouiner, cependant je l'accusais, c'était de sa faute, elle s'était pointée. "Mais !" riais-je en recevant un oreiller sur la tête. "J'ai fait de mon mieux attend." Je relançais le coussin sur elle en rigolant. "Je vais aller gratter des infos plus tard, si j'y vais là, il va se douter d'un truc." Je commençais à élaborer mon plan dans ma tête, je pouvais coincer le petit Haynes tout à l'heure après manger ou demain histoire de brouiller les pistes. "Hum?" Nyssa me tirait de mes pensées. "Euh... là je vais devoir partir faire mes cadeaux, je te laisse gérer." Je m'esquivais, dans toutes les réunions familiales j'avais tendance à m'esquiver, on m'en tenait pas rigueur, en général on me croyait quand je balançais un bobard. "Non tu sais quoi viens avec moi, je suis d'humeur chevaleresque, je te sauve." En bas, ça devait être l'enfer, ma mère et ma fille n'étaient d'ailleurs toujours pas là, j'aurais entendu sa voix, je peux vous dire que je commençais à trouver le temps long sans ma petite tête blonde, elle me manquait, ça faisait 5 jours qu'elle était ici sans moi. "Attends, attend." dis-je en interpellant Nyssa qui s'apprêtait à partir vers la porte. "J'ai..." Je prenais ma valise, l'ouvrant au sol pour sortir ma trousse de toilette et enfin l'écrin noir, pas n'importe lequel, celui où renfermait la fameuse bague. "Tu devrais la porter." Je m'avançais vers elle, prenant la bague entre mes doigts. "Et il faut que ce soit crédible." Après tout maintenant qu'on était dans le mensonge autant continuer. "On m'a posé des questions tout à l'heure sur ma demande, sur ce que je t'avais dit..." Je levais les yeux au ciel. "Je n'ai rien dis, j'ai dit que je raconterais plus tard mais faut qu'on ait la même version." Alors quoi de mieux que de simuler. "Alors je t'aurais dit quelque chose comme ça. Nyssa. Quand tu as débarqué dans ma vie, tout était flou, je ne savais pas où j'allais, ce que je ferais, ce dont j'étais capable puis ta chevelure blonde est passé à travers l'encadrement de ma porte pour me demander où était ton père, à cet instant tu as tout fait bousculé, tous mes principes, ma vision de la vie grâce à ta spontanéité, ta générosité, ta gentillesse, ta bienveillance, ton humour à fait que..." Je secouais les épaules, la regardant dans les yeux. "Tout était devenu plus clair. Je pouvais voir une lueur à travers l'obscurité." Je prenais une pause, ce discours commençait à être troublant, dévoilant beaucoup trop de moi pour une fois. "Je sais que pendant longtemps notre vision du bonheur était différente, les années se sont écoulées parfois sans que tu sois à mes côtés et je ne regrette pas. Je ne regrette pas parce que perdre 4 ans ne sont rien comparés à perdre une vie sans toi. Je ne referais plus la même erreur, je ne te laisserai plus partir, je te veux mienne, je te veux toi." Plusieurs secondes passaient avant que je secoue la tête. "Je t'aurais dit un truc comme ça, ça sera plus crédible non?" l'ambiance avait changé en plus comme Nyssa avait pu dire plus tôt, ma mère frappait à la porte avec Élena, je l'entendais gazouiller.

MADE BY LOYALS.


« On passe notre vie entière à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets pour l’avenir, à essayer de prédire l’avenir... Comme si savoir à l’avance pouvait amortir le choc. »
Revenir en haut Aller en bas
HARVARD'S STUDENT
Nyssa A. Haynes
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t95891-nyssa-a-haynes-emily-bett-rickards
Nyssa A. Haynes
J'ai : 25 ans et je vis à : l'hopital la plupart du temps, entourée de bébés. J'ai posé mes affaires ici le : 22/09/2018 et depuis, j'ai posté : 265 messages et fait : 0 rps ce mois-ci. Actuellement, je suis : étudiante et interne en pédiatrie-néonatalogie. et côté coeur, je suis : compliquée, tu sais j'ai vu, et j'ajoute, que j'ai cherché la grande étoile sous la voûte, je n'ai trouvé qu'un chemin triste et délicat. Emmêlée au creux d'autres draps, j'ai tenté de m'enfuir cent fois. Mais, tous les chemins mènent à toi. Sur mon compte en banque, on peut trouver $ : 20 . Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : « Smart is the new sexy thing ». Oh et puis, on dit que je ressemble à : Emily Bett Rickards. D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : Sasou. , et un grand merci à : des personnes talentueuses. ✽ DC/TC : : Non.
◊ « All of these lines across my face tell you the story of who I am. So many stories of where I've been. And how I got to where I am » ◊

25 ans ◊ Sa mère était une grande reporter de guerre ; son père est le vice-président de l'entreprise pharmaceutique des Lanning ◊ Vient d'une famille assez aisée, qui a vécu aux quatre coins du monde avant de s'installer à Boston à la mort de sa mère ◊ Est très proche de son père et de ses frères, certains diront que son père est d'ailleurs le seul à réussir à avoir une «emprise » sur elle ◊ Etudiante en médecine : suite à une fausse couche il y a deux ans dont elle garde le secret, elle a choisi de se spécialiser en pédiatrie-néonatalogie à l’hôpital de Boston où elle y effectue son internat ◊ Ambitieuse et studieuse, elle consacre beaucoup de temps à sa carrière, quitte à avoir recours parfois à toute sorte de médicaments ou drogue pour tenir le rythme ◊ Son deuxième prénom « Alizéa » définit bien son caractère : libre comme l'air, passionnée, déterminée, un brin rebelle, spontanée, entière, femme de convictions, elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas, forte, déteste se sentir emprisonnée ◊ Loyale, généreuse, est prête à tout et à se sacrifier pour protéger ses proches ◊ Investie, et dans la lignée de sa mère, elle fait régulièrement des missions humanitaires, partant du jour au lendemain ◊ Carpe diem : positive, drôle, souriante, aime profiter de la vie, la bonne copine ◊ Est loin de faire partie des filles fleur bleue et romantique ; elle préfère être sans attache ◊ Est tatouée dans le bas du dos et à la cheville◊ Fan des blind test et des karaokés, elle est calée dans la musique des années 90-2000 ◊ Passionnée de la culture moyen-orientale ◊ adore voyager ◊ exerce en dispensaire et part souvent en missions humanitaires more



◊ « But these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. It's true, I was made for you » ◊



(#) Mer 26 Déc - 18:43
" Let me remind you of the days when
You used to hold my hand. "

@Zachary E. Lanning

Tu savais que tu pouvais toujours compter sur lui pour avoir des infos, il adorait cela, peut-être plus que toi. Cette histoire ne pouvait pas en rester là, trop de mystères encore ! Nul doute qu'il y arriverait pendant le dîner ou plus tard. De toutes façons, ça, vous aviez tout le séjour pour cela. Et pourtant, tu pensais déjà à t'échapper et fuir d'ici. Tu savais que Zach trouvait toujours le bon prétexte pour s'échapper, et tu comptais bien qu'il t'amène avec lui cette fois. Tu te mis à faire ta mine boudeuse, lorsque tu compris qu'il avait pour projet d'aller faire ses courses de Noël mais sans toi, avant de finalement changer d'avis et décider de t'emmener avec lui. Si il avait le choix? Non pas vraiment. Tu adorais faire les cadeaux de Noël ! Et Zach avait peut-être besoin de toi pour les faire, mais ça, il ne te avouerait jamais.« Je savais que tu avais besoin de moi» alors que tu te dirigeais vers la porte de la chambre, avant qu'il ne t'interpelle. Tu te retournas alors et vit alors la petite boite noire. Tu reconnaissais cet écrin, tu savais très bien ce qui se cachait derrière, ou plutôt dedans. La première fois que tu l'avais vu, c'était il y a plusieurs semaines maintenant. Tu ne pensais pas que tu allais la revoir un jour. Jusqu'à aujourd'hui. Si c'était pour faire plus crédible, tu tendis alors ta main, ne pouvant t'empêcher de lever les yeux au ciel. « Si il faut que ce soit crédible, allez, donne-moi la bague. ». Tu lui avais dit que tu jouerais le jeu, tu ne pouvais pas changer d'avis. Seulement, il ne devait pas se douter que porter cette bague n'était pas indifférent pour toi. Cette bague avait une signification, une histoire, un passé. Comme celle que tu portais déjà. Tu avais déjà porté cette bague quelques minutes, et tu n'avais pas caché que tu ne ressentais pas rien en la portant, cela te faisait quelque chose. Ce n'était pas n'importe quelle bague pour toi, pour lui, pour vous. Comme si cela ne suffisait pas, il fallait maintenant imaginer une demande. « Je vois que tu as pensé à tout » dis-tu avant qu'il ne commence. Si au début tu écoutais avec ton petit air désinvolte, au fur et à mesure de cette fausse demande, l'expression sur ton visage changea plus tu te demandais : est-ce-que ce mensonge n'allait pas trop loin ? Quand Zach te demanda si c'était crédible, tu restas silencieuse.Toi qui avait pourtant l'habitude de beaucoup parler, tu te retrouvais sans voix, presque immobile. Erreur système dans ton cerveau. Aucun mot ne parvenait à sortir de ta bouche. Un silence lourd et pesant s'installa entre vous. C'était bien trop crédible, puisque même toi tu parvenais à y croire, tu ne savais plus si vous étiez dans le mensonge ou bien où était la part de vrai et la part de faux : est-ce-que c'était ce qu'il pensait vraiment ? Tu étais perdue, troublée, déboussolée, décontenancée, émue même, tu sentais même les larmes monter mais tu t'empressas de les masquer et de les retenir. Surtout qu'on frappait à la porte de la chambre « C'est parfait Zach, très crédible » murmuras-tu alors que Maman Lanning fit irruption dans la chambre avec Elena dans les bras. Il fallait qu'elle ne se doute de rien. La vision de la petite fille dans les bras de sa grand-mère, toutes deux très bavardes aujourd'hui, réussit à te faire décrocher un sourire, brisant un peu le poids du moment passé. Comme si ce n'était pas assez, Maman Lanning t'apporta un catalogue de robes de mariées, elle t'en avait même présélectionnées certaines, elle te les montrait, tu ne pouvais pas montrer ouvertement que cela te désintéressait totalement alors tu les regardais, tu faisais quelques commentaires sur telle ou telle robe, sans vraiment y prêter une grande attention puisque tu pensais à autre chose. Si le destin n'essayait pas de te faire passer un message avec tout cela ! Le moment était assez gênant comme ça, il fallait qu'il le soit encore plus. Tes pensées étaient encore ailleurs, tu écoutais à peine, tu n'étais pas concentrée, c'est vrai alors tu la remerciais et lui promis que tu allais regarder plus tard, déposant le catalogue sur le lit. Tu cherchais Zach du regard, pour qu'il te sauve de là alors qu'il s'occupait d'Elena.



MADE BY LOYALS.



“I love you. I am who I am because of you. You are every reason, every hope, and every dream I've ever had, and no matter what happens to us in the future, everyday we are together is the greatest day of my life. I will always be yours. It wasn't over… it still isn't over”  - The notebook.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: Travel the World :: North America-
Sauter vers: