::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

home is wherever i'm with you (elliot)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
Invité
Invité
Anonymous

(#) Sam 17 Nov - 22:29
Invité
@Elliot Maxwell

Zora déteste l’Amérique. elle pense ce pays représente l’exagération humaine, tout est si grand, si gros, si géant, elle trouve que le président est à chier, que la bouffe est dégueulasse, entre les boules de glace aux épices et les cake carrot fris et enrobée de chocolat, elle déteste les gens aussi, des balais dans le cul ou des extrémistes et pourtant, l’Europe avait une chose que seul les Etats-Unis ne pouvait pas offrir à Zora : Elliot Maxwell. Elliot et ses bras plein d’amour, Elliot et ses mots qui la recarde, Elliot et leur amitié si forte qu’elle pouvait traverser les montagnes. C’est ce Elliot là que l’Espagne pleure de ne pas avoir. alors quand Zora s’est retrouver de nouveau à Boston, après avoir laver son linge et récupéré le décalage horaire, elle est venu toquer à la porte de l’être qui lui manquer tant. un sourire au lèvres et enroule sa nuque de ses bras quand la prote s’entrouvre enfin. « MAXWEEEEELLL GUESS WHO IS BACK? » question rhétorique, mais un cris si strident que les chiens s’en plaigne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Dim 18 Nov - 16:07
Invité


J'suis tranquille chez moi, je bosse sur l'article que je dois rendre dans trois semaines, en binôme avec Sybel. J'suis en pleines recherches, j'ai la tête qui va limite rentrer dans l'ordinateur tant je suis concentré, jusqu'à ce qu'on frappe à la porte. Ça me fait carrément sursauter. Y'a pas de bruit dans mon appart, la télé est éteinte, Spotify ne tourne pas, y'a rien. Alors les coups contre la porte retentissent presque en écho. Je me lève, regarde l'heure pour essayer de deviner qui ça pourrait être. J'attends personne. C'est peut-être Agathe, qui vient à l'improviste? Elle aime faire ça. J'ai pris l'habitude. Je vais jusqu'à la porte et l'ouvre pour laisser entrevoir... toi. Zora Fawkes Underwood. Et j'en crois pas mes yeux. J'ai la bouche entrouverte sous la surprise, et toi, tu te jettes dès la première seconde dans mes bras comme un petit koala en gueulant dans mes oreilles, fidèle à toi-même. "Je... ZORA!!!!" Moi aussi je gueule tiens, ça doit être un effet secondaire de ta présence. "TU COMPTAIS ME DIRE QUE TU RENTRAIS?" Bon, t'avais réussi ton effet de surprise mais putain, j'aurais préféré le savoir. "Tu m'as manqué espèce d'idiote." que je peste dans un soupire en enroulant mes bras autour de toi à mon tour. Peut-être que Dieu m'avait écouté me plaindre quinze mille fois que j'avais réellement besoin de quelqu'un, d'un ami. Qui sait?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Mer 28 Nov - 21:50
Invité
@Elliot Maxwell
elle pouvait aimer l’Europe comme une folle, il y a bien une chose qu’elle ne trouvait pas là bas, et c’est lui, Elliot Maxwell de son nom. Un large sourire s’étend sur ses lèvres quand elle vient s’accrocher à lui, comme une vague nostalgique qui lui revient en pleine poire. son odeur, sa présence, sa personne, tout de sa personne lui avait affreusement manquer. « désolée de débarquer à l’improviste, j’aurais du appeler, mais tu sais que je déteste ça. » c’est pour ça qu’elle n’avait pas appeler de tout l’été, ni en septembre, ni même jamais et elle s’excuse pour ça. elle a du rater tellement de chose. ils entrent dans l’appart, et il faut dire qu’Elliot a toujours autant le gout du lux, l’appartement est magnifique. Zora se sent étrangère a tout ça, n’oublions pas qu’ils étaient tout les deux colocataires à la base. « Qu’est-ce que tu deviens ? Toi aussi tu m’as manquer Elliot. Et j’te passe le bonjour de Seong. » largué en plein Corée, nul part ou aller, heureusement que la maison des Choi est toujours ouverte pour elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Mer 28 Nov - 23:46
Invité


T'arrives sans prévenir, dans toute ta splendeur. Pendue à mon cou, t'as un grand sourire alors que moi j'ai l'air consterné, bouche bée. Qu'est-ce que tu fais là? Pourquoi? Comment? Depuis quand? Pourquoi j'étais pas au courant de ton retour? "Oui, t'aurais du, idiota." que je réplique, pestant un peu, te donnant une petite tapette sur l'arrière du crâne. Gentiment hein, j'suis pas un tortionnaire. Je relâche notre étreinte à contre-coeur - j'ai toujours aimé les câlins, tu le sais - et t'inspecte de mes yeux de lynx. T'as l'air en bonne santé. Peau de bébé, t'as pas perdu ni pris de poids, tes cheveux ont poussé, mais t'as l'air en forme finalement donc c'est le principal. Et quand tu me passes le bonjour de la part d'Hae-Seong, je ne saurais dire si mes yeux s'illuminent ou s'éteignent un peu plus. À chaque fois que je pense à lui, c'est bittersweet. J'me rappelle nos bons moments, notre relation, notre complicité - avant de me rappeler qu'il est plus là. Il est pas mort, non, mais il est à l'autre bout du monde, occupé à vivre sa vie avec sa femme. J'devrais être content, mais j'suis un foutu égoïste alors j'le suis pas, j'préfèrerais quinze mille fois qu'il soit avec moi. "Merci Zo... Comment il va? Et toi, d'ailleurs? Comment tu vas? Pourquoi t'es de retour à Boston?" Combien de fois je vais devoir répéter que cette ville est maudite? Le jour où y'aura un mort, vous direz tous "t'avais raison Elliot" !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Jeu 29 Nov - 11:31
Invité
@Elliot Maxwell
bien sur qu’elle aurait du, mais elle sait pas faire ça, elle sait juste fuir, la plus facile des solutions. ses pas se dirige vers la grande pièce, et elle s’assoie sur le canapé, en gloussant bêtement. c’était irréel, après avoir vadrouiller plus de trois mois, elle avait oublié le confort d’un canapé. « Il est vivant. et il va bien, tu sais j’ai toujours cette impression que je pouvait revenir vers lui quand je voulait. partir, revenir, et qu’il serai toujours là. j’avais besoin de savoir que c’était le cas. quand j’étais ici, j’avais l’impression d’empiété sur sa vie, sur la tienne aussi d’ailleurs, de vous dérangez, dans vos couples, dans votre quotidien. j’avais besoin de me retrouver un peu. » Et puis son couple à elle été en carton, des mois passer à courir après un homme qui ne voulait pas d’elle. Faire des efforts pour qu’il lui dise du jour au lendemain que c’est fini. Wook été une erreur, et elle sait très bien maintenant, mais elle ne regrettera jamais de lui avoir donner son corps et son âme, parce qu’elle est comme ça, Zora, elle ne regarde jamais en arrière. « Donc j’ai décidé que ma vie devait être de nouveau en place. Harvard, mes études.. Tu penses que je ferai.. une bonne mère? » un bébé ? oui ça lui a frôler l’esprit, dans un moment de folie et ou juste une envie d’avoir une progéniture
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Ven 30 Nov - 18:11
Invité
Tu me parles d’Hae-Seong et mon cœur à la fois se serre et se remplit de nostalgie. “Tu dis des bêtises Zo. Tu nous dérangeais jamais. Tu nous as jamais dérangés. Et tu dérangeras jamais. Ça sert à ça, les amis.” Mais j’comprends. Moi aussi dernièrement j’me sens souvent de trop. “Et donc? Ça a marché? T’as réussi à te retrouver?” Non parce que donne moi ton secret, donne-moi ton remède. Et quand tu reprends la parole, je manque de m’étouffer. Si je pense que tu ferais une bonne mère? “Pardon? Non. T’es trop jeune. Pourquoi? T’es enceinte? Zora, t’es sérieuse?” Pas de bébé. C’est pas le bon plan. T’es une fille un peu enfantine et naïve en plus. Tu peux pas être enceinte. Pas toi. Est-ce que c’est pas plutôt pour éviter d’être seule? “Et puis avec qui tu ferais un gosse, hein?” Fin j’sais pas. Cette question était un non-sens. J’espère que tu t’en rendras compte avant qu’il soit trop tard... Et que tu doives avorter. Comme Agathe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Ven 30 Nov - 19:18
Invité
@Elliot Maxwell
« Tu sais ce que je veux dire, Elliot. Comme si ta présence été juste de trop. » demander trop d’attention, trop de présence, trop de sa personne, c’était ce que zora ressentait. comme si toute sa personne été de trop. la question d’Elliot la fait glousser doucement, tu hausses les épaules, le sourire amuser. S’il suffisait de partir à l’autre bout du monde pour se trouver, Zora l’aurait fait trois fois par ans. « J’ai réussi a me re-centrer un peu sur ma vie et mes objectifs, mais me trouver… c’est encore un long chemin à faire. J’me sent juste apaiser d’être de retour ici, et avec toi. » elle n’avait pas oser lui dire que Seong lui manquer atrocement, qu’elle penser bêtement qu’en le retrouvant chez lui ça allait vraiment marcher eux deux, mais après un stop totalement de Choi, elle n’avait pas d’autre choix que ce demander pourquoi elle été sur terre, si ce n’était pas pour aimer un coréen beau gosse et géant. « Je sais pas, j’me dit que certaine personne se retrouve dans le rôle de mère. j’me suis toujours dit que je voulais pas d’enfant car je ne sais ce que ça fait d’avoir une mère, mais peut être que si je trouve la solution en étant moi même, maman, ça marchera. » qui sera le père ? aucune idée, est-ce que ce plan été à chier ? oui, probablement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Jeu 6 Déc - 9:25
Invité


"Bah oui, je sais ce que tu veux dire. Et justement, c’est bien pour ça que je réplique." T’as toujours pensé ça Zora. À tort. T’as toujours eu le sentiment que t’étais de trop. On avait beau te répéter quinze mille fois que c’était pas le cas, tu ne nous croyais pas, jamais. Trop d’insécurités peut-être. J’sais pas trop à vrai dire. "Moi aussi j’suis content que tu sois de retour…" J’avais bien besoin d’une amie. Ils sont tous partis un à un, mes potes, et j’me retrouve un peu seul à devoir me faire de nouveaux potes qui n’auront jamais la place des autres. Enfin, pour l’instant, c’est ce que je me dis. Et j’suis content aussi, si ça t’a fait du bien, de partir. J’te comprends, t’inquiète. Moi aussi j’aimerais mettre les voiles parfois. Souvent, en fait. Par contre, j’manque de faire un bond quand tu me demandes si tu feras une bonne mère. T’essayes de dire que t’es enceinte? Parce que non, t’es encore trop naïve, trop innocente, trop peu sûre de toi pour endosser le rôle de mère. "Zora, tu t’entends parler?" Je fronce les sourcils. "Peut-être que tu trouveras la solution en étant mère? Peut-être? Trouver une solution? C’est pas le but de faire un enfant. Ta phrase est bien trop douteuse pour aller dans ton sens. Fais pas d’enfant, ça serait une bêtise. Je sais de quoi je parle ok? Fais pas n’importe quoi. Faut que tu sois d’abord en accord et en paix avec toi-même avant d’engendrer un autre humain. Et tu l’es pas encore. Prends le temps qu’il te faut pour ça, mais ne te précipite pas dans un truc aussi irréversible que faire un gosse…" En plus, ce gosse mérite mieux qu’une mère qui l’a créé pour "voir si elle allait se sentir mieux".

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Mer 19 Déc - 14:58
Invité
@Zora Fawkes-Underwood
Elliot, le retrouver est une bénédiction, il est le nord, le bon nord, celui qui te fais pas perdre la boule, celui qui te donne le sens de la marche et ça Zora, t’en a bien besoin. esprit emmêler comme une pelote de laine, tristesse et déception, t’étais partit pour te trouver et tu reviens avec un nouveau coeur brisé, des rêves plein la tête et un plan nul à chier. non. tu n’auras pas d’enfant, et pourtant cet envie de ronge et te gratte le dos, pour te dire que oui, tu serai une bonne mère. « Elliot, j’ai tellement d’amour à donner et personne à qui le donner. je suis pleine à rebord de sentiment bon, de sentiment généreux, et d’amour pure et protecteur. si ça se trouve je suis pas fait pour être en couple ou être amoureuse, mais juste donner ce surplus de bonheur à quelqu’un. » un être nouveau, qui me ressemble ? qui aura mes doigts de pieds et les oreilles de son paternelle. oui j’m’entend, mais à force de m’écouter je m’entend plus. un soupire, bien sur que t’es complètement paumer, pour pas changer, mais tu sais pas, t’en sais rien, t’as envie de te dire que peut être que ça vaux le coup. peut être que ça change la donne. « Tu penses que je serai pas une bonne mère ? tu penses que… je suis pas une bonne personne? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous

(#) Mer 19 Déc - 18:15
Invité

Ton désir soudain d’être mère me laisse totalement perplexe. Et c’est pas un perplexe discret genre, je suis pas d’accord mais je dis rien. Non, là, je proteste. J’trouve ca complètement stupide en fait. Totalement. À 2000%. On fait pas un enfant pour combler un vide. À la limite, tu prends un chat. Ou un chien. Ou un hamster. J’sais pas, peu importe l’animal. Mais pas un humain. C’est pas un jouet en fait. Ça coûte du temps et de l’argent. Tu devras arrêter tes études. Tu devras renoncer aux soirées, aux virées entre copines, aux plans de dernière minute. À ta liberté de voir qui tu veux, quand tu veux. C’est pas rien tout ça Zora. “Alors donne le moi. Moi je manque d’amour, alors si t’en as trop, donne le moi.” Tu le sais en plus, que j’ai beau être super confiant en apparence, en réalité c’est pas le cas. Plus autant qu’avant. Que même si j’étais confiant à 100%, j’aurais toujours besoin d’amour parce que j’suis comme ça, j’aime l’attention, j’aime me sentir aimé et désiré. “Donne le à ta famille. À tes amis. Ils sont là eux aussi... Y’a pas que trouver un mec qui compte dans la vie Zora...” J’crois que ça, c’est ton plus grand défaut. Croire au grand amour. Au prince charmant. À la belle histoire. Convaincue qu’il te faut un gars pour partager ta vie pour être heureuse. Non. Et le jour où tu comprendras ça, tu t’en porteras déjà mieux. Je pose mes mains sur tes épaules pour capter ton attention et que tu me regardes droit dans les yeux pour imprimer mes mots. “T’es une bonne personne. T’es une bonne personne qui qui réfléchit très mal...” Toujours dans le mauvais sens, toujours trop vite. Écoute moi pour une fois bordel. Ce gosse, c’est une mauvaise idée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: