::  :: RPs Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

things on your chest you need to confess ♡ (Wildingham)

Invité
Invité
avatar

(#) Jeu 1 Mar - 19:17
Invité


≈ ≈ ≈
ran away today, ran from the noise, ran away
Don't wanna go back to that place
but don't have no choice, no way
( dim and cam)
crédit/ family portrait ✰ p!nk

une note pour le toi de plus tard : ne pas faire d’enfant avec les gens qu’on ne connais pas. parce que voilà le résultat, voilà la finalité, une brunette assise et anxieuse à une table pour quatre, dans un café presque vide entourée d’inconnue surement habituer. des mains tremblante sous la table qui joue nerveusement avec le doublure de sa veste, le souffle court et lent. ses gens ne sont peut être pas au courant, mais le cours de la vie de la brunette va surement changer d’ici quelques instants. après les vacances avec Carter, elle t’avais dit qu’il fallait que tu donnes sérieusement une chance à Dimitri et Camila, le vieux est mort, t’as plus rien à craindre maintenant, ils sont aussi ta famille. c’est ce qui a trotté dans ta tête depuis les trois derniers mois. tu avais donc envoyer un message à dimitri pour le rencontrer, t’avais fait les choses mal avec Camila, lui parler en anonyme, la stalker, on aurait dit un vieux fan pervers et stalker qui ramasse ses chewing-gum macher, tout ça pour qu’au final tu n’arrives jamais à lui adresser la parole. t’es une mauviette, tu as beau faire croire le contraire derrière tes grands airs de femme forte, tu n’étais qu’une mauviette. la porte du café s’ouvre, tu sent le vent s’engouffrer et le bruit de celle-ci claquer de nouveau, tu te redresse pour leurs faire signe que tu es là. wow, calme, stresse pas. mais comment ne pas stresser, ta soeur, ton sang, ce visage qui ressemble exactement au tiens et à celui de fallon dresser devant toi. « solaris, je suis, salut » euh, re-essaie?  « Salut, je suis solaris, pardon. »



@Dimitri A. M-Wildingham @Camila Wildingham
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Sam 3 Mar - 1:04
Invité
Solaris m'avait contacté il y a quelques semaines parce qu'elle souhaite me rencontrer et j'en ai profité pour lui proposer de rencontrer Camila aussi. Après tout c'est sa sœur aussi et Camila mérite de connaître sa sœur. Je lui en ai parlé pendant que j'étais en Australie avec Carter. Je me doute qu'elle n'a pas dû le prendre avec le sourire. Je pense qu'elle est encore sous le choc, mais j'étais obligé de lui dire à un moment. Je me sentais tellement mal de connaître quelque chose sur ma sœur et de devoir le garder pour le moi. Mais maintenant notre père n'est plus de ce monde, je ne suis plus obligé de garder ce secret qui m'a pesé. C'est normal que Camila m'en ai voulu. Je lui ai caché une chose très importante, mais pour moi ça ne change rien. On est peut être que demi frère et sœur. Mais pour moi ça reste ma petite sœur et j'aurais toujours autant besoin d'elle. Je sais que quand j'ai un problème, elle va être présente pour moi. Inversement aussi et je l'ai démontré en débarquant quand elle me l'a demandé pour me parler de son mariage forcé. Enfin, je suis passé prendre ma sœur pour qu'on puisse retrouver Solaris dans le café dans lequel nous avions rendez vous. " Ca va allez Cam ?... " Je tente un peu de la rassurer parce que je pense qu'elle doit être un peu stressé quand même. On entre dans le café ensemble et directement la jeune femme nous fait signe pour qu'on puisse la rejoindre. " Et bien ravi de faire ta connaissance Solaris alors. Tu l'auras deviné Dimitri et ma sœur Camila. " En réalité je ne sais pas vraiment quoi dire. Je n'ai même pas la tête à faire ça. Mais je suis quand même venu malgré mon moral plus que bar. " Tu vas bien ? Tu bois quelque chose ? Je vais payer la première tournée… "
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24700 messages et gagné : 1005 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : caca ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Dim 4 Mar - 0:48
⋆ — things on your chest you need to confess je crois que j’étais vraiment pas bien en fait. ouais. parce que j’avais le coeur qui battait à trois mille à l’heure avec l’impression que j’allais m’effondrer d’une seconde à l’autre. une ? ok. mais deux ? deux soeurs ? wow. j’étais en train de tomber de trois mille étages là et j’avais juste envie de me terrer dans un trou une bonne fois pour toute. comment est-ce qu’on avait pu me cacher ça pendant vingt-deux ans ? non mais parce que clairement, la question méritait d’être posée. et par moment, j’avais l’impression d’être en colère contre le monde entier. alors après avoir échangée quelques messages avec fallon, paraissait-il que j’allais maintenant rencontrer solaris. j’sais pas, peut être que dans le fond je m’en serais bien passée. disons que ça faisait peut être un peu trop de chose à affronter d’un coup. entre ça et mes fiançailles avec abelard, fallait dire que j’avais eu mon lot de sensation forte ces derniers temps. j’crois que le seul point positif dans tout ça était que j’étais en compagnie de dimitri et.. ouais, de toute manière il n’avait plutôt pas intérêt à me laisser tomber dans un moment pareil. pas après m’avoir délibérément caché qu’il était au courant de tout ça. « est-ce que tu crois que ça va aller ? » que je finissais par répondre à mon frère. bien sûr que non ça n’allait pas. rien n’allait et j’étais complètement en train de perdre pieds dans cette situation. ouais, je coulais en fait et j’avais l’impression que rien ne pourrait m’aider. et quand on passait la porte de ce café, je m’accrochais à son bras comme pour m’empêcher de m’écrouler au sol tant la pression était forte. c’était ridicule mais je crois que j’en avais réellement besoin. et quand je me retrouvais face à elle, quand j’entendais le son de sa voix, voyait son visage, aucun mot ne sortait de ma bouche. c’était dimitri qui prenait la parole alors que je restait prostrée dans le silence me laissant juste glisser sur la banquette en face d’elle, la gorge nouée. j’arrivais pas à y croire, encore moins à lui parler.





take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 4 Mar - 11:36
Invité


≈ ≈ ≈
ran away today, ran from the noise, ran away
Don't wanna go back to that place
but don't have no choice, no way
( @Dimitri A. M-Wildingham @Camila Wildingham )
crédit/ family portrait ✰ p!nk

Il n’y avait pas de réaction typique à avoir dans ce genre de situation, ce n’est pas le genre de chose qui arrive tout les jours. du moins, tu ne connais pas des masses de personnes rencontrée leurs soeurs biologique séparer à la naissance. tu essaie donc d’être la plus avenante possible, pour éviter d’être dans un blanc gênant, bien qu’être sociable ne soit pas dans ta nature, tu ne voulais pas qu’ils pensent que tu été là juste par interêt. « Juste un cappuccino, ils ont font avec du lait de soja ici, c’est pas mal. » tu te laisse glisser sur la banquette en face d’eux, laissant tes affaires sur le côté. Camila ressembler énormément à Fallon, peut être qu’elle te ressembler aussi, mais tu n’avais pas l’habitude de te détailler comme tu détails Fallon, et elle avait exactement les mêmes yeux, les mêmes traits plisser sur le front et la mâchoire de la même forme. elle lui ressemblait de manière flagrante et tu avais du mal à détacher tes yeux d’elles. « merci encore d’avoir accepter de me voir Dimitri, je sais que t’es pas au top de ta forme. » ne parlons pas des sujets qui fâche, surtout que la dite accuser est ta meilleure amie et qu’elle foire un peu tout ce qu’elle fait en ce moment. « Fallon m’a dit qu’elle t’as écrit, enfin, que vous vous êtes écrit. pour le moment elle est rentrée voir ma.. - notre, mère pour le week end, j’en ai profité pour qu’on puisse se voir de manière officiel. » tu as été la première au courant, et la seule à avoir garder le secret. camila n’exister que par ses photos instagram et la réputation que CS et la cabot housse lui faisait, avant ça, tu ne sait pas grand chose d’elle. « Est-ce que Dimitri t’as expliquer le pourquoi du comment ? si t’as d’autre question je peux essayer d’y répondre. » en parti, parce que c’est à toi que le père Wildingham a proposer de payer pour que vous ne vous approchez pas d’eux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Dim 4 Mar - 22:08
Invité
J'essaye de soutenir du mieux que je peux ma petite soeur. Je pense que le plus dure c'est pour elle. De mon côté ce n'est pas que je m'en fiche, je ne suis pas contre avoir des demie soeur en plus, mais la plus importante ça sera toujours Camila. J'ai grandis avec elle, je l'ai vu dans les bons tout comme je l'ai vu dans les pires moments. Solaris je ne la connais pas plus que ça, que à travers de ce que Carter pouvait me raconter. Je suis contente de la rencontrer aussi. Mais je ne me mets pas la pression, pas comme Camila en ce moment. Je sens qu'elle est stressé donc j'essaye vraiment de la rassurer, et de lui montrer que je suis là pour elle. " Soit toi même Cam' et ça va aller... " Du moins j'espère vraiment. On finit par entrer dans le café et on va rejoindre la jeune femme qui nous attend déjà. Je sens Camila se crisper un peu, alors je ressers ma main autour de la sienne, pour lui montrer que je suis là. Je salue Solaris et je nous salue, parce que je ne sais pas si Camila va être capable de le faire. Et en effet, elle ne dit absolument rien. Je m'occupe de passer la commande au serveur qui vient nous voir. Solaris vient à me remercier d'accepter de la voir alors qu'elle sait que je ne suis pas au top de ma forme. J'esquisse simplement un sourire, alors que je sers la main de ma soeur. T 'as bien fais, je pense que c'est important que vous vous rencontriez toutes les deux... " Après tout elles sont soeurs. Techniquement le lien familiale est plus important avec elle qu'avec moi. Mais je sais que ça ne changera rien entre nous. " J'ai pas eu beaucoup d'informations, donc je pense qu'il est important qu'on fasse connaissance... Pas vrai Cam' ? " S'il te plaît aide moi je ne vais pas faire la conversation tout seul avec Solaris.
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24700 messages et gagné : 1005 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : caca ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Lun 5 Mar - 1:00
⋆ — things on your chest you need to confess être moi même ? ouais mais le problème c’est que je savais même plus qui j’étais. ma mère n’était pas ma mère donc par conséquent, dans la réalité, je ne savais même pas qui était ma génitrice. mon frère était mon demi-frère et toute ma vie était basée sur un putain de mensonge. clairement, c’était dur à avaler. alors ouais, j’avais un peu de mal à assimiler qui j’étais dans tout ça parce que concrètement, c’était pas le truc le plus facile. et ouais, j’étais plus que stressée à l’idée de cette rencontre. j’avais mal au ventre, des sueurs froide, bref, la totale. puis quand je me retrouvais face à solaris, je ne savais pas vraiment quoi dire. j’étais juste là, assise sur cette banquette, laissant dimitri prendre la commande parce que j’étais pas capable de prononcer le moindre mot et.. ouais, quelque part j’aurais voulu pouvoir disparaître d’un coup. ou partir en courant trèèèès loin histoire de ne pas avoir à affronter tout ça. j’crois qu’en soit, je préférais largement quand je n’étais pas au courant. au moins, je ne remettais pas tout en question. sauf que c’était un peu plus compliqué quand solaris s’adressait directement à moi. puis dim m’aidait pas vraiment non plus et j’avais l’impression d’avoir deux paires de yeux braqués sur moi, attendant que je m’exprime. ok. inspire, expire. « je.. ouais. faire connaissance. » c’était pas comme ça qu’on allait aller loin. fixant nerveusement mes mains, j’essayais de contrôler ma respiration avant de reprendre. « j’ai pas demandé. » en fait c’est ça. j’avais pas posé de question. j’crois que j’avais tellement été sous le choc que j’avais gardé le silence même pendant la révélation parce que c’était juste trop d’un coup. « notre père ne sait juste pas se tenir, j’crois que y a pas besoin d’en savoir plus. » et c’est pas que j’étais froide mais fallait comprendre que c’était difficile pour moi d’assimiler tout ça d’un coup. « je sais même pas quoi te demander. » ouais, il était sûrement là le problème.






take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 6 Mar - 18:30
Invité


≈ ≈ ≈
ran away today, ran from the noise, ran away
Don't wanna go back to that place
but don't have no choice, no way
( @Dimitri A. M-Wildingham @Camila Wildingham )
crédit/ family portrait ✰ p!nk

t’étais celle qui avait le plus d’information, car après tout, t’es celle qui est l’origine même de l’histoire, tout aurait continuer à rester enfuit si t’avais pas  fourrer ton nez dedans. petite solaris, beaucoup trop curieuse qui met son nez là ou il faut pas. tu racles ta gorge, continue à jouer avec le fil de ton écharpe, le serveur vous sert les cafés détend un peu l’atmosphère, Dimitri essaie tant bien que de mal de t’aider, mais Camila semble encore trop stresser par la situation, à la limite du ton froid, c’est sûrement le stresse, enfin c’est ce que t’essaie de te dire. qui ne le serait pas stresser à l’idée de voir toute son histoire se re-écrire ? « je connaissait pas vraiment votre père, je peux pas me prononcer. » il était horrible avec toi car tu été une menace, pour lui et sa famille, après votre première rencontre tu as remercier le ciel d’avoir été du côté de ta mère, et de ne jamais avoir à lui adresse de nouveau la parole. il t’avais chasser de chez eux comme un animal et t’as interdit de franchir le seuil de la porte de leurs maisons, car pour lui tu été inférieur à ces enfants, ce qui est juste, d’un point de vue sociale, vous avez été élevé dans deux mondes très différent. « Je t’ai trouvée en fouillant dans les archives de l’hôpital de Springfiels. Au début, je voulais juste voir comment s’était passer notre naissance, celle de Fallon et moi, par pure curiosité, et aussi parce que je m’ennuie vachement. et j’ai trouvée ta naissance, détacher de la notre, même jours, quelques minutes de décalage, même salle, même infirmière, sauf que t’avais pas été enregistrée sous Ferguson. J’ai fait des recherches sur votre famille, sur toi, et je suis tomber sur des articles de presse et des vielles photos de classe. y avait aucun doute sur qui tu été, tu ressemblais comme doute goute d’eau à bébé fallon et bébé solaris. » des joues gonflés, les cheveux cours en lévitation quand ils étaient lâcher et les yeux noisettes et brillantes comme deux astres lumineux. c’était ce même petit quelque chose qui animés ses sourires. « j’ai rien dit à personne, j’ai tout fait toute seule, dans le dos de tout le monde. j’ai pris contacte avec votre père, une photo en pièce jointe à suffit pour qu’il veuille me voir le lendemain même de la découverte, et.. tu connais la suite. » interdiction de la voir, de lui parler, d’essayer de rentrée en contacte avec elle. de nos dix sept ans à aujourd’hui, nous ne pouvions que vivre dans l’incapacité de parler à notre soeurs biologiques, comme séparer par une barrière de classe sociale. « Je n’ai jamais suivit les règles qu’on m’imposer dans ma vie en générale. mais j’avais peur qu’ils te fassent du mal ou qu’ils te mentent en te disant qu’on est les méchantes, qu’on cours juste après ton argent, je voulais attendre qu’y est un beug, une opportunité, pour venir te parler. mais j’avais peur que tu me rejette, que nous regarde de haut parce qu’on a rien de ce qui pourrais t'intéresser...» pas d'argent, pas de jolie appartement, pas de belle garde robe, une vielle chambre de filets partager par deux gosses et une maman qui enchaine trois boulots en même temps pour finir ses fins de mois, loin de ce que le père pouvait offrir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Mar 6 Mar - 22:47
Invité
J'essaye vraiment de détendre ma soeur, parce que je sens qu'elle est stressé et ça se comprend. On lui a mentis pendant des années sur sa naissance, sur ses origines. Donc au final ma mère n'a aucun droit pour maitriser la vie de Camila de cette façon. Ma mère n'est pas sa mère. Mais on partage tous le même père. C'est bizarre de se dire ça. Je pensais n'avoir qu'une soeur et je me retrouve avec le double. Mais ça ne me dérange pas de les accueillir dans la famille. Après je comprends qu'on soit différent et qu'on fasse chacun notre vie de son côté. Ce n'est pas pour ça qu'on va commencé à faire les fêtes de famille ensemble. Et puis notre père est mort maintenant. J'espère juste qu'elles ne vont pas venir réclamer leur part d'héritage. ELle nous explique comment elle a découvert la vérité et c'est vraiment un peu un hasard quand on l'écoute parler. Sauf que quand elle a contacté notre père, il ne l'a pas très bien prit. Après je ne veux pas prendre sa défense, mais c'était peut être au moment où il a apprit pour son cancer. Docn forcément il ne voulait pas compliquer plus les choses. " Ouai je veux pas l'excuser, mais je pense qu'il ne voulait pas qu'on ait plus de problèmes, en sachant qu'on venait de découvrir son cancer. " Et ça n'a pas été quelque chose de facile. Après tout ce n'est pas parce qu'on est une famille riche, qu'on ne connaît que le bonheur. Non l'argent ne rend pas heureux. Si la santé n'y est pas, alors ça ne marche absolument pas. " Le principal c'est qu'on soit tous au courant maintenant et que si on le souhaite, on peut apprendre à se connaître, pas vrai Cam ? " J'essaye de la faire parler, mais des fois c'est compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
STAFF D'I LOVE HARVARD  HARVARD'S STUDENT
Naeun Min
STAFF D'I LOVE HARVARD
HARVARD'S STUDENT
Voir le profil de l'utilisateur http://www.i-love-harvard.com/t97850-naeun-min-lalisa-manoban?nid=12#3586870 http://www.i-love-harvard.com/t97856-naeun-you-catatonic-bimbos#3587031 http://www.i-love-harvard.com/t97860-naeun-min-456-759-8463#3587082 http://www.i-love-harvard.com/t97858-http-instagram-com-mochinae#3587071
avatar
J'ai : 21 ans et je vis à : boston . J'ai posé mes affaires ici le : 11/03/2014 et depuis, j'ai posté : 24700 messages et gagné : 1005 points. Actuellement, je suis : étudiante en langues étrangère et côté coeur, je suis : en train de craquer pour un beau coréen. son prénom commence par yu et finit par ri. je vous laisse deviner qui c'est. Qui dit grande ville, dit rumeurs et on dit que : j'ai un caractère de chiotte mais une bouille de mochi (wtf?) . Oh et puis, on dit que je ressemble à : lalisa cutie manoban ! D'ailleurs, vous pouvez m'appeler aussi : acid rain (jen) , et un grand merci à : caca ✽ DC/TC : : meghan, taehyun, camila


M E M Y S E L F A N D I — ☾ imprévisible ; naeun elle n'est jamais là où on l'attends. et si on se persuade qu'elle ne pourra jamais faire telle ou telle chose, elle prouvera forcément le contraire. c'est une force tranquille qui aime de loin dicter sa propre vie sans prendre en compte ce que le monde pourrait exiger d'elle. pétillante ; c'est une vraie boule d'énergie. toujours un sourire radieux sur les lèvres et une envie de se dépenser. elle saupoudre la tristesse ambiante par des rires et des blagues très souvent de mauvais goût. dad jokes ? totally her. tempérament de feu ; naeun, elle réagit au quart de tour, tout le temps. si certains ont tendance à se prendre pour les "reines des glaces" -qualification visiblement en vogue puisqu'il est facile d'en trouver une vingtaine sur harvard- sa spécialité à elle c'est plutôt le feu. attention à ne pas s'y brûler. n’a aucun filtre ; le souci chez nae, c'est qu'elle dit constamment ce qu'elle pense, sans filtre, sans prendre de disposition. et si c'est une facette qui lui permet de charmer beaucoup de personne en règle générale, c'est aussi ce qui lui apporte pas mal d'ennui. note à elle même : apprendre à tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler. naturelle ; elle a beau aimer les belles choses, les produits de beauté et la mode, elle déteste les mean girls qui se sentent supérieur à tout sous prétexte qu'elles ont la dernière paire de chaussure à la mode. et naeun, il n'est pas rare de la voir sans maquillage, en jean et basket sans se soucier une seule seconde de ce que l'on pourra penser.


F A M I L Y — soo-jin — cousine, le sang de la veine. proche depuis des années et celle qui l'a hébergé quand naeun a débarqué aux usa. et même si nae s'amuse à lui piquer ses affaires la plupart du temps, elles sont comme les deux doigts de la main. hae-won — cousine aussi. cousine qu'elle cherche à protéger envers et contre tout. comme un bulldog, elle montre les dents dès qu'une remarque est faite. ne jamais toucher à hae-won. ja-mais. simone — elle est bonne. c'est le nesquik dans son lait chaud. la chantilly sur le moelleux au chocolat. aussi dingue -voir même plus- avec qui il est possible de parler de tout. et surtout de l'épilation de cookie.


L O V E A C T U A L L Y / yuri — c'est son nouveau colocataire. elle l'a rencontré à plusieurs reprises et eux deux, c'est comme chien et chat. elle le cherche, le provoque, le fait tourner en rond. mais il l'aime bien yuri et peut être qu'elle l'aime bien aussi. au point de tester une vraie relation à deux. un truc qui prend aux tripes.

P L A Y I N ' G A M E / trop de gens dans les prétendants, c'est l'amour est dans le pré ici.

E X ' S A N D O H ' S / seung-gi — idol en vogue, une capacité à faire tourner les têtes et surtout, son premier amour. regards échangés dans le label où ils étaient tout deux et une relation qui perdure même si elle reste cachée. jusqu'au jour où tout explose, tempête médiatique, harcèlement des fans et un abandon de sa part. naeun, il lui reste son coeur brisé et ses rêves envolés. rien de plus.


jonah - le sirop d'érable sur ses pancakes, la confiture de sa tartine. son tout, son amour. jamais l'un sans l'autre. si jonah est dans le coin, naeun n'est jamais très loin. c'est les 400 coups, enchaîner les conneries, se retrouver dans des situations impossible mais surtout s'aimer par dessus tout. jaxon - c'était un coup d'un soir après une rencontre dans un bar. puis finalement, une complicité qui se crée, des rires à n'en plus finir, aucun filtre et le même amour pour les blagues lourdes. ça ne pouvait que matcher. romeo - c'est compliqué. elle l'aime bien l'idiot. mais l'idiot ne peut s'empêcher d'être.. un idiot ? alors nae, elle secoue le drapeau de la suisse à chaque fois, préfère ne pas prendre partie dans les histoires et continue de l'affectionner quitte à parfois aller trop loin à ses côtés. lana - lara-jean - sybel -



zed


(#) Sam 17 Mar - 21:52
⋆ — things on your chest you need to confess et c’était pas que je ne voulais pas faire d’efforts mais disons que ça débarquait juste un peu trop soudainement. comme un cheveu sur la soupe. et j’étais pas prête. pas prête à entendre les choses, pas prête à me dire que toute ma vie était un résumé de connerie. après les fiançailles avec abelard, je ne pensais sincèrement pas que les choses pourraient aller plus mal. la vie me prouvait qu’elle avait bien plus d’un tour dans son sac et que c’était quand on avait touché le fond qu’on se rendait compte qu’on pouvait continuer à aller toujours plus bas. « ouais. sauvons les meubles. tu crois sincèrement que c’était pour nous ? que c’était pas juste pour faire taire le fait qu’il savait pas la garder dans son pantalon ? » non mais fallait arrêter. à quel moment son cancer était plus important que tout ça ? que mes origines ? que le fait que ma mère n’était pas la mienne ? j’sais pas dans quel monde il avait pu penser que je n’avais pas le droit d’être au courant de toute cette merde. et plutôt que continuer à péter les plombs, je préférais écouter le récit de solaris. le pourquoi du comment. la manière dont elle avait découvert tout ça et.. ouais ce n’était rien d’autre qu’une foutu coïncidence. si elle n’avait pas été aussi curieuse, probablement que la vérité n’aurait jamais éclaté. et ses paroles, à la fin, elles me touchaient. parce que je voulais bêtement croire que tout ça c’était sincère. que j’avais un minimum d’importance et qu’elle se souciait vraiment de cette rencontre là. posant mes mains à plat sur la table, je soufflais lentement la regardant en silence. « même si tu voulais mon argent, je te le donnerais. » qu’est-ce que je m’en foutais ? et puis dans un sens, ça lui appartenait. notre père avait juste été trop lâche pour le reconnaître. « pourquoi fallon n’est pas venue ? » que je demandais. parce que ouais, y en avait une autre et j’voulais savoir pourquoi est-ce que l’on était pas au complet. « ah, j’ai le droit de choisir maintenant ? » que je finissais par lancer à mon frère. « non parce que jusqu’à maintenant, il semblerait que t’as su décider tout seul de ce que je devais savoir ou non. alors là, j’ai le droit de faire ce que je veux où c’est toi qui décide ? » c’était bas mais légitime. dans le fond, je lui en voulais de m’avoir caché un truc pareil. de ne pas avoir fait ce qu’on s’était toujours promis : être honnête.






take off all my make-up cause i love what's under it. rub off all your words, don't give a uh, i'm over it. jiggle all this weight yeah, you know i love all of this. finally love me naked, sexiest when i'm confident.


quand tes potes te connaissent par coeur:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar

(#) Lun 19 Mar - 19:13
Invité


≈ ≈ ≈
ran away today, ran from the noise, ran away
Don't wanna go back to that place
but don't have no choice, no way
( @Dimitri A. M-Wildingham @Camila Wildingham )
crédit/ family portrait ✰ p!nk

tu n’avais pas remarquer que dans ton discours t’en mettait un peu plein la gueule au père Wildingham. c’était peut être que t’avais pris habitude de le détester que tu avais oubliée que d’autre personne pouvait l’aimer, le haïr est un bien grand mot, car en somme tu ne le connaissait pas vraiment. n’existe de lui que l’image d’un ère de famille à la main ferme, dressant mur et forêt face aux personnes qu’il déclare néfaste pour son entourage, comment pouvait tu te sentir chez toi si ton propre géniteur ne regarder de haut ? Carter t’avais dit que Dimitri aimer beaucoup ton père, tu fut donc gêner quand tu te rendit compte que les mots que tu as utilisée était un peu trop brute, tes doigts attraper la tasse de café que tu colle à tes lèvres comme pour te faire taire, surtout après la réponse de Camila qui semblait tout aussi contrarié que toi. mais elle avait raison de l’être, car elle avait été la victime de tout ce bordel. «  non, non, je veux pas d’argent. ma mère voulait qu’on porte plainte pour qu’on puisse avoir un peu d’héritage, mais Fallon et moi on refuse de devoir prendre l’argent d’un mort mourant. il ne voulait pas nous connaître, nous sommes des erreurs pour lui. et j’espère que c’est clair entre nous que je ne suis pas là pour l’argent. » loin de là, t’avais vraiment peur qu’ils pensent que t’es une croqueuse de diamant, une soeur sortit de nul part qui vient juste prendre sa part du gâteau. t’as assez vu de film sur NT1 pour savoir que ça arrive tout le temps, pourquoi Fallon est pas venu ? «  mh.. elle est beaucoup plus réservé que moi.. et pour être honnête, je lui ai pas dit que je vous voyez ? je sais que c’est con, mais je voulais vous connaître un peu avant de vous l’introduire, peut être parce que je suis trop protectrice envers elle.. aussi parce que si ça tourner mal je préférerais que tu m’en veuille à moi et pas à elle, car après tout, je suis la source de tout ça. » de ta faute et uniquement de la sienne. camila semblait plus expressif qu’au début de la discussion, toujours cette air perdu sur le visage, mais elle semblait contrarier par tout ce qui a pu se passer entre, les secrets, les cachoteries, les coups bas, à sa place tu aurais surement fait un mental break-down, oppresser par cette vie que tu n’avais pas choisi tu te sentirais comme un oiseau enfermer. le ton monte un peu et ton regard vacille entre le siens, celui de dim et tes mains, gêner.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

(#)
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
I LOVE HARVARD ::  :: RPs-
Sauter vers: