Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility
/
i love harvard ✧. ❛ toute reproduction interdite
Le Deal du moment :
Où trouver My Hero Academia Tome 31 collector ...
Voir le deal
13.50 €

Haru Y. Zhang
Hors ligne | Jeu 21 Oct - 23:22
Sujets créés · Sujets · Messages
everything 'bout my character
Image :
Voir un profil - Haru Y. Zhang RxDeceAh_o
Je m'appelle :
haru
j'ai :
25
ans et j'habite actuellement à :
back bay, dans la maison la plus luxueuse du quartier.
Je viens de :
vancouver / seoul / paris.
Dans la vie, je suis :
ma propre patronne
et niveau sentimental je suis :
avec une bague scintillante au doigt.
On dit de moi que je suis :
une queen
et que je ressemble à :
jeon somin.
Hors jeu, mon pseudo est :
moonie (Emeline première du nom)
fidèle au poste sous ce compte depuis le :
11/02/2018
avec :
5078
messages à mon actif, dont :
14
rps. Les créations de mon profil viennent de :
jinlee (ava) ; killing boys (profil)
Pour finir, je joue également :
yeon-min (im jaebeom), sungjae (park seonghwa) & jayden (mark tuan)
Description / partie 1 :
Voir un profil - Haru Y. Zhang IJhcQmFO_o
“ haru y. zhang ”
✧ ✦ ✧

(1996 - vancouver) c’est au nom de maelia qu’elle répondait au début de sa vie. enfance tumultueuse, vilain petit canard de la famille, en éternel conflit. des ambitions qui font tâche car trop irréalistes selon ses parents. des rêves de scène, d’artiste, plein les yeux. gamine en manque d’attention qui faisait tourner en bourrique ses parents. un manque d’attention, d’amour, qui la ronge encore aujourd’hui. raison pour laquelle elle ne considère plus sa famille comme sa famille.
(2010 - séoul) papillon qui prend son envol, quitte sa prison pour rejoindre une destination qui peut-être lui permettra de réaliser ses ambitions professionnelles. trainee, entraînement plus que intensif, un sacrifice mais elle était prête à tout pour être sous le feu des projecteurs, faire ce qu’elle aime, la musique, la danse, être sur le devant de la scène. plus de bas que de haut mais elle réussit, sur le point de réaliser son rêve. mais. il y a toujours un mais dans l’histoire. une blessure trop grave qui met un terme à son rêve d’enfant. reborn la chance qui frappe à la porte, un visuel et une prestance qui sont restés dans la mémoire des professionnels de l’industrie du divertissement. la revoilà de nouveau sous le feu des projecteurs. des contrats de représentation par ci, un autre par là et petit à petit ce chemin qui la mène jusqu’à créer sa première collection et fait naître une nouvelle ambition, développer sa marque.
(2015 - paris) comme une évidence, paris, la capitale de la mode. elle ne pouvait pas passer à côté de cette occasion en or. un partenariat avec une grande maison de création. elle va tout apprendre là-bas, elle va être conseillée, aidée, et sa marque chouchoutée pour que par la suite elle puisse prendre elle-même les rênes de son royaume. une publicité parfaite accompagnée d’une communication réglée aux millimètres. et haru qui prend goût à sa vie parisienne. elle est épanouie, son rêve se concrétise. elle est la joie. et son coeur qui apprécie lui aussi la vie qu’il mène. ces petits rituels qui s’installent avec celui qui a réussi à taper dans l’oeil de son myocarde. une relation secrète, à l’abri des regards indiscrets, pas de place à la lassitude. elle ne pensait pas que c’était possible que quelqu’un partage les mêmes convictions qu’elle. elle qui n’a jamais réussi à avoir de relations de longues durées à cause de ses sentiments qui vont et viennent.
(2019 - boston) tremblement de terre dans le pays merveilleux d’haru quand son bien aimé lui annonce qu’il doit repartir dans son pays pour des raisons politiques. mais elle ne veut pas elle prend peur à la seconde où il lui demande qu’une fois de retour ils devront officialiser leur relation et qu’elle devra se plier aux règles qu’on lui impose. c’est trop de responsabilités, un chamboulement trop important. le coup de massue quand on lui dit qu'au passage elle doit abandonner sa marque de vêtements. elle rejette cette proposition. elle ne peut pas sacrifier ce pour quoi elle s'est acharnée. conserver sa ligne de vêtements, une excuse pour rompre. elle plie bagage, quitte sa vie confortable de paris et s’installe à boston où elle continue à développer sa marque grâce à son sens des affaires et à fidéliser sa communauté. le 31 décembre 2020 elle se marie à Matthew à Las Vegas alors qu'ils n'étaient pas en couple. ne regrette pas cette décision car elle ne supportait pas de toute façon qu'il soit auprès d'autres quand ils n'étaient encore que des amis


Voir un profil - Haru Y. Zhang Jogh3MLv_o Voir un profil - Haru Y. Zhang MOB7Lq7L_o Voir un profil - Haru Y. Zhang CJeJN9Ih_o

(possessive) la peur de passer dans l'ignorance quand on s'approche trop d'un être qui lui appartient. d'être reléguée au second plan, elle s'y refuse. prête à tout pour éloigner des étrangers qui s'attachent un peu trop à ses trésors.
(protectrice) sans hésiter elle sortira les griffes si quiconque ose s'attaquer à ses protégés. prête à risquer sa vie pour les éloigner de la cruauté de ce monde.
(vipère) le venin qui butte contre ses lèvres quand on vient titiller ses nerfs. incapable de garder sa langue dans sa poche, de s'abstenir pour éviter d'envenimer la situation. non c'est trop bon d'écraser son adversaire.
(naïve) parce qu'elle croit trop en la bonté des gens, elle s'attache si facilement, qu'elle a ce besoin d'attention constant qu'elle est incapable de voir l'entourloupe, le piège qu'on lui tend. et quand la chute arrive la belle culpabilise de se faire manipuler.
(ambitieuse) viser toujours plus haut, voir toujours plus grand. on n'arrêtera pas son esprit créatif si ça peut l'emmener jusqu'au sommet qu'elle veut atteindre. rien ne la freinera dans sa conquête du monde.
(volage) la valse des sentiments, ça vient, ça repart, ça jette son dévolu sur un autre. papillon accro à sa liberté. vie sentimentale rythmée par l’inconstance. incapable de contrôler ses émotions, elle se laisse guider par eux. quand la routine devient lassante, que la flamme s’estompe c’est un signe qu’il est temps de passer à autre chose.
(charmeuse) sourire malicieux, les yeux qui brillent, le regard de lionne. elle n'hésitera pas de jouer de tous ses atouts pour obtenir ce qu'elle désire.
(diva) la lumière des projecteurs braquée sur elle. c’est plus fort qu’elle ce besoin d’attirer l’attention. qu’on cède à tous ses caprices. le refus du non. ce désir d’être chouchoutée.
(inarrêtable) débordante d'énergie, il est compliqué de la suivre sans être à bout de souffle. cligner des yeux une seconde suffit pour la perdre de vue, elle a déjà filer pour semer celui qui use inutilement de son temps.
(coquette) une apparence soignée jusqu'au bout des ongles. le plaisir de prendre soin d'elle, de son corps, de son image.

déteste qu'on l'appelle maelia ; utilise uniquement son prénom coréen depuis qu'elle est allée à séoul ; accro à son téléphone ; il n'y a pas une journée sans qu'elle alimente ses réseaux sociaux ; déteste rester seule ; gourmande, surtout quand il s'agit de chocolat ; rire communicateur ; arrive à s'endormir n'importe où ; adore donner des surnoms à tout le monde ; moulin à paroles ; a toujours une trousse de maquillage dans son sac à main ; businesswoman ; jalouse ; drôle ; susceptible


Voir un profil - Haru Y. Zhang Q4NA1lKa_o Voir un profil - Haru Y. Zhang Ljh9T9EZ_o Voir un profil - Haru Y. Zhang OIWgdm6P_o

*☆ — matthew (husband) l'homme de sa vie, son number one. il est fortement déconseillé de s'approcher trop près de lui au risque qu'elle sorte les griffes

Voir un profil - Haru Y. Zhang JaNsCUCd_o Voir un profil - Haru Y. Zhang KD9aPund_o Voir un profil - Haru Y. Zhang VRA5HNMX_o

*☆ — luan (like a little bro) ; flor (her princess) ; rima (close friend) ; sun (her new neighbour)
Trigger warning :
TW // à propos du personnage : violence verbale (parfois)

TW // refuse de jouer : propos racistes/homophobes ; pédophilie ; inceste ; cruauté animale ; automutilation
Ϟ DATE DE NAISSANCE :
19/10/1996
Haru Y. Zhang
i want it, i got it
i want it, i got it

0.09% du total | 3.76 messages par jour

everything 'bout me